Jump to content
ilcanzese

Politique Française et INternationale

Recommended Posts

un exemple que c'est .....................90°)è-(-("(¤¤¤$$$$££££ù*$µ£+)

si les irlandais votent non ................tout s'arrête encore une fois ..........pas compliqué.

=

que du pognon jeté par les fenêtres depuis 40 ans, peut être pas tout INutilement mais ..........k mêm :francais: une bonne partie

et comme par hasard il y a une p'ite minorité qui s'enrichit sans vergogne

Share this post


Link to post
Share on other sites

Argent gaspillé ? que doivent en penser les Espagnols et les Irlandais, qui ont bénéficié de la solidarité européenne à plein tube jusqu'à encore récemment ? les Français, qui ont fait financer leur agriculture, une partie de leur recherche nucléaire (Euratom), leur industrie aéronautique, la reconversion des bassins miniers lorrains et des industries sidérurgiques du Nord et j'en passe par l'Union ? alors que le budget communautaire n'a jamais dépassé 1,20% du PIB de l'ensemble des États membres ? argent gaspillé ? la bonne blague. Si la France atteignait le même niveau d'efficacité avec ses 53% du PIB constitués de dépenses publiques, on n'en serait pas là :francais:

Share this post


Link to post
Share on other sites

bassin lorrain ..............il me semble pas que il y a le plein emploi ............:D

sidérurgie................le gouffre .......... des milliards aux orties et on voit le résultat .........avec mittal

il y a certes des réussites ( heureusement ).............:francais:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non, il n'y a pas le plein emploi, mais tente d'imaginer la situation s'il n'y avait eu aucune aide. Ce n'est pas parce que les résultats ne sont pas visibles qu'ils n'existent pas. Quant au rachat d'Arcelor par Mittal, les usines détenues par l'Indien n'en sont pas moins en Europe pour le moment et font travailler des Européens. Au contraire, je dirais que l'OPA était le signe qu'Arcelor avait réussi un spectaculaire relèvement qui la rendait attractive.

Share this post


Link to post
Share on other sites

ce que je veut dire est que bruxelles voit tjrs a court terme et rarement a moyen ou encore + rarement a long terme.........

dans les années 80/90 ils ont arrosée la sidérurgie européenne pour modernisée des installations que ils ont démantelées l'année suivant

dans le midi ils ont arrosée les viticulteurs des subventions pour planter du vignoble INmonde ( hybrides ) et en suite ils donnent encore des subventions pour planter du cépage et pour finir ils donnent encore des subventions pour arraché ces cépages et planter autre chose ....ou est la cohérence ????

=

p'it exemple a 2 balle :

-R_MEM_4x_DL_c_10_big.jpg

10 dvd double couche pour 16 euros

=

e8675c34c879946010fda75dad1fcb44.jpg

5 dvd double couche pour +/- 27 euros ................

sans commentaire

==============

Share this post


Link to post
Share on other sites
ce que je veut dire est que bruxelles voit tjrs a court terme et rarement a moyen ou encore + rarement a long terme.........

dans les années 80/90 ils ont arrosée la sidérurgie européenne pour modernisée des installations que ils ont démantelées l'année suivant

dans le midi ils ont arrosée les viticulteurs des subventions pour planter du vignoble INmonde ( hybrides ) et en suite ils donnent encore des subventions pour planter du cépage et pour finir ils donnent encore des subventions pour arraché ces cépages et planter autre chose ....ou est la cohérence ????

La critique est facile. Faire fi de certaines raisons aussi.

Disons surtout qu'à la limite, mais c'est la une solution radicale qui ne me plaît pas mais qui serait peut être utile, c'est que l'UE cesse. Que Bruxelles arrête les politiques. Et là, ce sera l'émeute. Et là, les gens se rendront compte à quel point nous avons besoin des autres.

Mon problème étant que je suis de plus en plus convaincu que même à ce moment, les personnes trouveront un bouc-émissaire. Et Bruxelles en sera un.

Le mieux serait qu'on reconnaisse les actions à leur juste valeur (et qu'on n'idéalise pas trop non plus : les subventions et autres politiques ne sont pas des solutions miracles qui feraient que nous n'aurions pas à "évoluer", dans le sens de changer.)

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est là tout le problème, beaucoup de subventions de l'Union sont des mesures transitoires destinées à aider les entreprises à se moderniser et la main-d'oeuvre à se reconvertir. Or, les élus nationaux et locaux les détournent à des fins clientélistes et tentent de traire la vache, justement à court terme, en se gardant bien d'exiger de leurs administrés un effort d'investissement etc. La Commission ne visant pas à maintenir des activités sous perfusion de longue durée, un jour ou l'autre, le couperet tombe et évidemment, qui est pointée du doigt ? Bruxelles !

Je dirais au contraire que ce sont les fonctionnaires européens qui ont une vision du long terme, car eux n'ont pas besoin de se faire réélire périodiquement et se moquent par conséquent de leur popularité. Cependant, ils n'ont pas le dernier mot dans la prise de décision et doivent le plus souvent chercher des compromis avec les ministres, beaucoup plus sensibles à l'aspect politique qu'à l'aspect technique des choses. Vous voyez bien comment ça se passe en France : toute mesure impopulaire et pourtant nécessaire est refilée comme une patate chaude au suivant ... alors s'il vous plaît ne soutenez pas que Bruxelles a une vision court-termiste, c'est absurde !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Propose des noms :cartonrouge: Juncker est un type formidable, de conviction fédéraliste (j'avoue que ce critère est subjectif mais indépendamment de mes préférences personnelles je pense que c'est utile pour faire contre-poids aux États) et doté du background et de l'aura nécessaires pour représenter l'UE à l'étranger.

Solana devrait prendre la fonction du haut représentant (j'envie le CV de ce bonhomme).

Hum, peut-être que la Finlande et ses talentueux négociateurs saura nous pondre une belle surprise.

D'accord que Juncker... :ouioui: Le gars en impose, mais après est-ce qu'il aura la volonté, la gnac de faire bouger les choses (il me semble qu'il ne se gêne pas en général pour dire les choses) faut voir.

Mais c'est évident qu'avec un Baroso à la tête de l'UE on avancera pas.

Solana aussi c'est la grande classe.

je remets pas en cause les compétences de Juncker et Solana, mais sauront-ils dégommer les emmerdeurs de l'Europe (les anglais, nous...) quand ça s'impose je suis pas sûr. Je voudrais un type qui dérouille ceux qui foutent la merde, où qui veulent pas suivre l'Europe (que ce soit des questions de Législation ou d'Economie).

C'est tout le problème après, est-ce que ce sera un poste honorifique, ou le patron...

___________________________________________

Ilcan pour les médias c'est bien vrai... Qui achète encore ses CD/DVD en France ? :transpi:

Bon par contre des collègues à moi on eu une sale surprise ^^

Ils ont commandé 2 PS3 au Canada, livré à Quebec où taffe en ce moment la copine d'un, copine qui a ensuite fait suivre vers la France via Chronopost.

Coût de fil de Chronopost : "Vos paquets ont été arretés à Paris par la douane, vous avez la TVA et les taxes à payer pour que le colis vous soit expédié : 200¤" :transpi:

Je pige mal qu'on ose parler de globalisation, mondialisation quand tu vois qu'on t'emmerde parce que tu achètes à l'étranger...

Edited by Valgarv

Share this post


Link to post
Share on other sites

Normalement c'est plus un genre de chairman, le président du Conseil européen, puisque les facettes opérationnelles de la PESC seront dans les mains du Haut représentant par exemple. J'aimerais moi aussi qu'il y ait à un tête de l'Union un vrai chef d'État (on me pardonnera l'expression) mais étant donné qu'il est élu par les chefs de gouvernement des États membres, ces derniers vont sûrement choisir une personnalité un peu effacée à la Barroso.

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est bien la tout le prob .je ne dit pas que les gens de bruxelles sont des INbecilles mais ces sont les politiques mise en place que ne correspondent a pas mal de monde et certes que depuis + de 40 ans tous le monde voit midi a sa porte et l'europe est le dernier des leurs problèmes.

=

prénom un autre exemple: AIRBUS

* les ailes à Filton et Broughton (Royaume-Uni),

* l'avant et l'arrière des fuselages à Nordenham, Varel, Brême et Hambourg (Allemagne),

* les nez et la partie centrale des fuselages à Toulouse, Saint-Nazaire, Nantes et Méaulte (France),

* les empennages verticaux à Stade (Allemagne),

* les mâts (pylons en anglais) et nacelles des réacteurs à Toulouse sur le site historique de Saint-Éloi (France),

* les stabilisateurs horizontaux et certaines sections de l'A380 à Getafe, Illescas et Puerto Real (Espagne)

--------------------------------------------------------------

quand tu est sur la route et tu te trouve un des leurs engins devant tu est :p

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ouh là Ilcan ne va pas trop vite en besogne !

Je commence par la sidérurgie : dire que la CEE l'a arrosée de subventions dans les années 80 - 90 pour la démenteler un an plus tard est complètement faux puisque le mouvement de démentèlement / reconversion a démarré ... au début des année 1970, après la crise du pétrole. C'est d'ailleurs là la seule politique industrielle commune que la CEE / UE a mené en Europe.

Airbus est certes une entreprise européenne, mais elle n'est absolument pas gérée par l'UE !

Je ne comprend pas tellement où tu veux en venir avec ton raisonnement. Le traité de Lisbonne qui doit être mis en application au premier janvier 2009 ( s'il est ratifié par tous les pays membres ... ) et vise essentiellement à donner plus de poids à l'UE au niveau international, grâce à la mise en place d'un Haut Représentant aux Affaires Etrangères, qui pourrait défendre les intêrets de tous les pays européens en même temps. On pourra ainsi éviter de perdre toute crédibilité en envoyant des diplomates défendant des idées contradictoires - qui correspondent à leurs intêrets nationaux -, notamment face à la Russie et son gaz, la Chine et ses exportations ( et son interprétation du Traité des Droits de l'Homme ) par exemple ...

Que les Irlandais s'y opposent est surtout dû au fait que leur pays subit des évolutions extrèmement rapides depuis 1975, qu'ils ont de plus en plus d'étrangers qui arrivent sur leur sol pour travailler, et qu'ils ne savent plus où donner de la tête. Je me souviens d'ailleurs d'une personne âgée irlandaise qui était venue loger dans l'auberge de jeunesse irlandaise où j'étais avec un pote. Elle a failli se battre avec un jeune français et lui a craché au visage le raisonnement que j'ai tenu - en plus méchant, et en anglais :transpi:.

Share this post


Link to post
Share on other sites

pour le traité .il me semble que les français ont voté contre :non::craint:

=

pour la sidérurgie ............bagnoli modernisée avec les sous de la cee et démantelé l'année d'après sur injonction de la cee en '94

=

pour airbus certes c'est pas la cee qui gère mais c'était juste pour montrer que dans son cas ce sont des décisions politiques et pas des logiques INdustrielles :transpi:

Share this post


Link to post
Share on other sites

comment " et alors ? "

aujourd'hui si on faisait un référendum partout en europe c'est le non a cette europe qui gagnerais ............

c'est seulement avec des subterfuges comme en france que sa avance ...........pas glorieux il me semble.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Qui sont 40000 en France. Très représentatif de l'ensemble de la population européenne, comme tout le monde le sait.

Share this post


Link to post
Share on other sites
pour airbus certes c'est pas la cee qui gère mais c'était juste pour montrer que dans son cas ce sont des décisions politiques et pas des logiques INdustrielles :keskidit:

Le fait est qu'EADS, maison mère d'Airbus, a parlé de délocaliser les usines de production et d'assemblage des pièces d'avions dans la zone dollar, pour que ses exportations soient plus compétitives : il ne me semble pas qu'on puisse dire qu'Airbus est dirigée par des décisions politiques ... ou alors prises par des hommes politiques soucieux de partir en retraite !

J'ai envie d'en rajouter un peu sur l'UE : je trouve dommage que l'on ne l'étudie quasiment pas au collège et au lycée. Moi si j'en connais un peu sur le sujet, c'est que c'était au programme de mon concours : je l'ai fait seulement en bac+2. On devrait moins parler des mérovingiens et plus de l'UE, ça éviterait bien des confusions et des non injustifiés aux traités ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

et les routiers .......................:keskidit:

=

pour eads ..........ma fois faire des usines dans les régions ou les landers qui on donné le + d'argents au détriments de la logique de la proximité des sites .....sur que c'était mal parti du départ

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je rejoins ilcanzese sur la forte pression politique qui pèse sur EADS, pression d'ailleurs dommageable au fonctionnement optimal de l'entreprise : choix des gestionnaires en considérant leur nationalité, emplacement des sites de production ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Qui sont 40000 en France. Très représentatif de l'ensemble de la population européenne, comme tout le monde le sait.

Bonsoir,

Mais en France il n'y a pas que les marins-pêcheurs à avoir voté contre....d'ailleurs, vu l'origine géographique de bien des marins rien ne dit franchement qu'ils aient voté contre...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les irlandais mettent au cul au traité de Lisbonne :neuf:

Une défaite de Sarkozy est toujours réconfortante, sauf quand ça signifie aussi une défaite de l'Europe (quoiqu'on pense du Traité).

Quand même pas banal que le pays symbole de l'U.E, le plus aidé, subventionné, et qui doit sa réussite fulgurante à l'U.E veuille lui mettre au cul.

M'enfin même phénomène que pour la Constitution, ceux qui vote NON se sont déplacés, les autres non.

On va rigoler. (ou pas)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rachida Dati, qui avait pris l'habitude d'appeler le président au petit matin pour solliciter son avis, a été reçue fraîchement par Carla Bruni. « Maintenant, Nicolas est marié, il ne faut pas lui téléphoner si tôt », a expliqué, gentiment mais fermement, son épouse. Un avertissement qui a suscité ce commentaire ironique : « Cela signifie qu'il existe dorénavant des heures ouvrables pour joindre le président. ».....................côte ouest iz back :cinq:

=========================

8d798992-3938-11dd-8461-f93f6446b96c.jpg

et maintenant le plan B.........................ah zut c'étais ça le plan B :neuf:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Quand même pas banal que le pays symbole de l'U.E, le plus aidé, subventionné, et qui doit sa réussite fulgurante à l'U.E veuille lui mettre au cul.

M'enfin même phénomène que pour la Constitution, ceux qui vote NON se sont déplacés, les autres non.

Ouais, et encore une fois les citoyens ne répondent pas à la question posée. Pitoyables, les arguments du NON : le traité de Lisbonne va nous imposer la légalisation de l'avortement, entraver le développement économique de l'Irlande ... proprement scan-da-leux, :transpi: aux Irlandais pour se laisser berner par de tels contes à dormir debout, c'est indigne et ingrat.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Y a quand même un truc qui me chiffonne dans tout ça, d'un point de vue totalement objectif d'ailleurs: les Irlandais ont voté contre à 53% mais avec plus de 50% d'abstention, ce qui fait en moyenne sur le total: 25% pour, 25% contre et 50% qui s'en foutent :transpi:

Car les abstentionnistes là, qu'ils soient pour ou contre, étaient bien concernés et avaient tout intérêt à aller voter pour faire pencher en leur faveur le vote, quel qu'il soit, sachant qu'ils étaient les seuls à voter, s'ils voulaient tout bloquer ils auraient voté non en masse, et s'ils voulaient faire passer, ils avaient aussi intérêt à aller en masse voter oui pour s'assurer qu'il passe...

donc ça veut bien dire que l'Europe n'intéresse absolument pas, ou n'intéresse plus du tout 50% des Irlandais, pour moi y a quand même un problème là non? :craint: pourquoi ont ils ce désintérêt si important? et je suis prêt à parier que ce problème se retrouverait dans d'autres pays de l'UE

Et d'entendre que ce traité passera de force avec une quelconque stratégie pour contourner ce non de l'Irlande ça me fait rire, en gros pourquoi nous faire voter, puisqu'ils ont déjà décidé de ce qui devait être? :transpi: (bon je sais que leur constitution les oblige à "référender" dans ce cadre là, mais s'ils avaient pu l'éviter ils seraient passé par leur parlement j'en suis certain)

ils ont fait des référendums pour le TCE en pensant qu'on voterait oui, bilan le non l'a emporté donc le traité suivant est approuvé par voie parlementaire c'est plus facile et plus sur forcément. Ça fait vraiment "on vous donne la parole mais uniquement si vous êtes d'accord, sinon la prochaine fois on ne vous la donnera plus" :chinois:

Non y a vraiment un gros problème de fonctionnement là, ou je ne comprends plus rien :ouioui:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Please sign in to comment

You will be able to leave a comment after signing in



Sign In Now

×
×
  • Create New...