Jump to content

Kuntu

INpactien
  • Posts

    269
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Kuntu

  1. Du calme les gars, on ne va pas reprocher à Ségo de passer pour quelqu'un qui a le sens de l'humour
  2. Bah ouais elle est privée, mais il n'empêche qu'elle est française et que la majorité de la population est branchée dessus la plupart du temps
  3. Je pense que Moustik et ses collaborateurs s'inspirent fortement de notre superbe première chaîne.
  4. Débat intéressant ! Mais si vous voulez, quelle que soit la façon dont il se sert du pouvoir, je préfère que le chef de l'Etat soit élu - même par des blaireaux - plutôt qu'il s'autodésigne à ce poste, par la force ou la corruption ... Par contre, le gros point noir de la démocratie c'est évidemment les mesures prises dans une logique électorale, avec une vision limitée à 5 ans. C'est pour cela, je pense, qu'il faut renforcer les pouvoirs du Parlement, son indépendance, et empêcher cette logique de "récompense" des députés, lorsqu'ils votent dans le sens du Président !
  5. En tout cas Dati elle a tous les juges sur le dos ( pas que les hommes d'ailleurs ). J'ai un pote dont les deux parents sont juges; ils ne peuvent pas la supporter. Comble de l'ironie, ils ont appelé leur chat Rachida, en son honneur
  6. Sacré Sarko ... ( Plus que 4 ans ) ( Dommage d'en arriver à dire ça )
  7. Faudrait que le gouvernement nomme le président du CIO, pour que ce dernier crée une épreuve spécifique à Carlita ... Comment ça c'est pas possible ? Ouaiss c'est pas drôle, je fais comme je peux, on a pas beaucoup de contenu
  8. Tu me diras, elle est toujours plus agréable à regarder que Bernadette
  9. ----> Lorryn : mouais, enfin bon avec une vision comme ça on ne va certainement pas arriver à grand chose : c'est en construisant l'UE que l'on arrivera à plus de démocratie, et pas en la figeant ... La construction européenne a toujours été effectuée dans une logique de consensus, et comme nombreux sont ceux qui s'y sont opposés, elle a été plutôt lente. En outre, elle a eu son lot de crises ( sous De Gaulle - politique de la chaise vide en 1965 par exemple -, sous Tatcher qui ne voulait pas donner à l'UE plus qu'elle n'en recevait ), mais c'est vrai qu'aujourd'hui elle a subi un gros revers : le refus irlandais de ce traité réécrit. C'est d'ailleurs dans ce traité qu'est évoquée pour la première fois la possibilité de sortir de l'Union Européenne ... Je crois qu'au bout d'un moment, il va falloir passer par là, pour espérer pouvoir continuer la construction d'une UE qui ne supporterait pas de troisième échec consécutif.
  10. Sacrebleu de sacrebleu ! Ils me font voir rouge ces sacrés Irlandais ... Certes, ça n'est pas leur faute parce que de toute façon, je crois que si on avait fait un référendum chez nous, le "non" l'aurait emporté aussi, mais bon. L'UE a un sacré problème de communication, qui n'est pas prêt de se résoudre si les hommes politiques nationaux veulent continuer à s'en servir comme bouc-émissaire. En tous cas, l'UE est bien dans la merde, et la présidence française qui arrive dans un mois aussi ...
  11. Le fait est qu'EADS, maison mère d'Airbus, a parlé de délocaliser les usines de production et d'assemblage des pièces d'avions dans la zone dollar, pour que ses exportations soient plus compétitives : il ne me semble pas qu'on puisse dire qu'Airbus est dirigée par des décisions politiques ... ou alors prises par des hommes politiques soucieux de partir en retraite ! J'ai envie d'en rajouter un peu sur l'UE : je trouve dommage que l'on ne l'étudie quasiment pas au collège et au lycée. Moi si j'en connais un peu sur le sujet, c'est que c'était au programme de mon concours : je l'ai fait seulement en bac+2. On devrait moins parler des mérovingiens et plus de l'UE, ça éviterait bien des confusions et des non injustifiés aux traités ...
  12. Ouh là Ilcan ne va pas trop vite en besogne ! Je commence par la sidérurgie : dire que la CEE l'a arrosée de subventions dans les années 80 - 90 pour la démenteler un an plus tard est complètement faux puisque le mouvement de démentèlement / reconversion a démarré ... au début des année 1970, après la crise du pétrole. C'est d'ailleurs là la seule politique industrielle commune que la CEE / UE a mené en Europe. Airbus est certes une entreprise européenne, mais elle n'est absolument pas gérée par l'UE ! Je ne comprend pas tellement où tu veux en venir avec ton raisonnement. Le traité de Lisbonne qui doit être mis en application au premier janvier 2009 ( s'il est ratifié par tous les pays membres ... ) et vise essentiellement à donner plus de poids à l'UE au niveau international, grâce à la mise en place d'un Haut Représentant aux Affaires Etrangères, qui pourrait défendre les intêrets de tous les pays européens en même temps. On pourra ainsi éviter de perdre toute crédibilité en envoyant des diplomates défendant des idées contradictoires - qui correspondent à leurs intêrets nationaux -, notamment face à la Russie et son gaz, la Chine et ses exportations ( et son interprétation du Traité des Droits de l'Homme ) par exemple ... Que les Irlandais s'y opposent est surtout dû au fait que leur pays subit des évolutions extrèmement rapides depuis 1975, qu'ils ont de plus en plus d'étrangers qui arrivent sur leur sol pour travailler, et qu'ils ne savent plus où donner de la tête. Je me souviens d'ailleurs d'une personne âgée irlandaise qui était venue loger dans l'auberge de jeunesse irlandaise où j'étais avec un pote. Elle a failli se battre avec un jeune français et lui a craché au visage le raisonnement que j'ai tenu - en plus méchant, et en anglais .
  13. En France on a l'avantage de la taille : c'est nous qu'on a les plus petites ( mais les Italiens sont pas mauvais non plus je crois ) Maintenant, j'espère que les constructeurs de notre cher pays ont les sous nécessaires pour innover dans le secteur des moteurs moins polluants et qu'ils avancent bien sur l'hydrogène ... Parce que sinon on risque de se faire enfiler par le reste du monde ( Japon, Etats-Unis, Corée, ... et même la Chine qui a de plus en plus de sous - et d'espions industriels ). Les JT c'est vrai que c'est un scandale ce qu'ils nous servent : quand on lit un journal on a l'impression de gagner 100 de QI. Mais bon n'abusons pas, ils ont assez souvent des reportages interressants - les 5 premières minutes .
  14. psikobare --> Surement à cause de ce qui a été dit dans les posts précédents ... C'est un débat assez complexe : le fait que la dimension affective joue beaucoup dedans pose un vrai problème, on a du mal à amener les pêcheurs vers une sortie qui peu à peu apparaît comme la seule sortie valable, celle d'une réduction drastique des effectifs dans leur métier. Politiquement et même économiquement, c'est à peu près impossible de leur accorder des baisses de carburant sans faire face à une levée de boucliers de la part de tous les métiers du transport - chauffeurs de taxi, routiers notamment - et de Bruxelles.
  15. Cette politique de restriction de la production risque d'ailleurs d'amener, à terme, l'OPEP à sa perte. En produisant moins de pétrole qu'ils en ont la capacité, les pays membres de cette organisation font payer les consommateurs et les industries qui, évidemment, se tournent vers des solutions de moins en moins gourmandes en pétrole ( chez moi on vient d'acheter un chauffe-eau solaire ), pour arriver, on l'espère, à une substitution par l'hydrogène. Tant mieux pour la planète, mais il me semble que c'est un mauvais calcul de la part de l'OPEP, qui aurait pu retarder ce changement par des hausses de prix moins fortes (même si, comme le souligne milo, il existe des discensions au sein de l'organisation ). Au passage, 40 % du prix du pétrole est dû à la spéculation : les investisseurs se tournent en effet de plus en plus vers les matières premières, moyen peu risqué de s'en mettre plein les poches, notamment après la crise des subprimes qui fait de l'immobilier un secteur plus risqué !
  16. Je crois que milo a bien répondu 90 % des gens ne connaissent absolument pas les actions de l'UE et n'y voient qu'une organisation qui impose arbitrairement des mesures et qui retire de la souveraineté aux pays concernés : il faut évidemment la replacer dans un contexte historique et économique. Par ailleurs, en ce qui concerne l'euro, c'est vrai que nous, consommateurs, ne voyons que les hausses de prix dans les grandes surfaces; les entreprises qui importent des matières premières, elles, bénéficient de l'euro fort. En effet, les cours du pétrole sont en dollar : ce dernier étant plus faible que l'euro, elles y gagnent forcément au change - et c'est vrai pour toutes les matières premières, d'autant que de nombreux pays exportateurs de ces produits ont une monnaie liée au dollar -, donc le consommateur souffre moins des hausses de prix. En 1973, le prix du pétrole a été multiplié par 4 : c'est le premier choc pétrolier. La plupart des économies européennes sont alors entrées en récession, à cause d'une inflation qui s'est généralisée à l'ensemble de l'économie, sauf ... l'Allemagne, grâce à la force du deutchmark.
  17. Au temps pour moi M'enfin ça ne fausse pas mon raisonnement, puisque le deutchmark était bien plus fort que le franc.
  18. Dans l'UE, les prix n'étaient pas forcément plus élevés qu'en France ... L'Allemagne, qui jusqu'à l'euro avait la monnaie européenne la plus forte - le deutchmark - a aujourd'hui des prix moins élevés qu'en France ( notamment dans les grandes surfaces ), avec parfois des rapports du simple au double ! Cherchez l'erreur ! Il faut savoir que la politique de la BCE c'est de lutter contre l'inflation des prix ( et donc des salaires ); que les commerçants en aient profité pour gonfler leurs prix, c'est une autre histoire ...
  19. J'aimerais qu'on me dise concrètement ce qu'on y a perdu à l'UE ... Les 1 % de PIB qu'on donne chaque année ? Pensez aussi aux normes européennes, ça oblige les politiques à se bouger pour mettre en oeuvre des réformes qui vont dans le sens de la population. A mon sens, Bruxelles c'est l'avenir pour les citoyens européens. Pourquoi ? Parce que plus elle prend de l'importance, plus elle sert de contre-pouvoir aux hommes politiques qui, souvent, ne pensent qu'à leur pauvre mandat. On parle aussi beaucoup de l'euro comme un bouc-émissaire, or l'euro protège aujourd'hui la France du marché. Vu l'ampleur du déficit du pays, ce même marché aurait depuis longtemps réagi en vendant massivement des franc ( si on avait pas eu l'euro ), d'où une crise monétaire massive en perspective.
  20. Non mais il faut arrêter avec Bruxelles ... La pauvre Union Européenne n'est pas responsable de tous les maux du pays, je dirais même qu'elle n'y est pour rien. Quand l'UE aide le pays on en parle le moins possible ( la PAC par exemple, dont la France est le pays européen qui en profite le plus ), mais quand elle impose des mesures qui peuvent permettre à la France d'être plus compétitive, de mieux profiter de la mondialisation ( oh mon Dieu la mondialisation ), on la stigmatise. Cela dit, je ne peux pas vous en vouloir, la critique de l'Union Européenne étant un sport très apprécié - et qui séduit l'électorat - chez nos amis politiciens. Souvenez vous tout de même que depuis 50 ans l'UE a permis pour l'Europe le tryptique paix - prospérité - stabilité.
  21. Pour info : Bac de Français blanc : -oral 9.5 et -écrit 12 Bac de Français vrai de vrai : -oral 14 et écrit 16 Comme quoi, faut savoir tirer parti de ses conneries ... Edit : Pense aux chiffres significatifs Owned ^^
×
×
  • Create New...