Jump to content

brice.wernet

INpactien
  • Content Count

    960
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    38

Everything posted by brice.wernet

  1. En gros, les RAM identiques (exactement les mêmes refs sur les étiquettes) doivent être sur les slots de même couleur (DIMM_A1+DIMM_B1, DIMM_A2+DIMM_B2). Et si possible, les single rank (les plus vieilles) sur les slots bleus (A1 et B1).
  2. Je n'ai jamais été à l'aise avec la numérotation des DIMM sur les cartes mères quand il y en a 4. Tu es sûr que les barettes identiques sont sur les slots de même couleur? Parce que tes barettes sont bien identiques par paires. Après, il me semble que le Sandy Bridge a apporté pas mal de souplesse dans la gestion des RAM (latences différentes possibles, flex channel sans perdre de RAM, ...). J'ai pas beaucoup d'expérience sur les premiers i5.
  3. Bios à jour? Il faut repasser dans le BIOS pour valider les profils XMP de la mémoire. Ensuite vient le point noir: il y a de la RAM dual ranked et single ranked. Sur ces vieilles configs, je ne suis pas sûr qu'on puisse mixer les deux! En effet, le mode d'adressage est légèrement différent. Je pense que si tu mets les 2 barettes single rank en 1er (c'est à dire sur les 2 ports bleus), puis 1 seule barette sur le port noir le + proche du CPU, tu devrais pouvoir activer 12Go de RAM. Ensuite, la dernière barette ne pourra peut-être pas être utilisée. (ou alors, tu te retrouveras peut-être avec 10Go de RAM avec 3 barettes puis 12Go utilisables avec les 4).
  4. Non, c'est super fiable. Genre super super super fiable. Le FUD sur les SSD, c'était envisageable il y a 10 ans. Ce que tu décris correspond d'ailleurs aussi aux disques durs (enfin, ceux d'il y a 20-30 ans...). Un SSD n'est pas une grosse carte mémoire. Les cartes mémoire dépendent beaucoup du système qui les utilise - elles sont minimalistes sur le contrôle de la tension et du courant qui les alimente par exemple, ou sur le niveau de courant lors de l'écriture d'une cellule. Et ce sont des choses essentielles pour le stockage pérenne. Un carte mémoire, c'est pas fait pour stocker des années. Un SSD est bien plus complexe et bien plus sécurisé. C'est du même niveau de fiabilité que les disques durs. J'ai eu une déconvenue (Samsung 850 EVO qui ralenti), mais jamais de pertes de données. J'ose même acheter du SSD d'occasion et avoir pleinement confiance en eux (après avoir vérifié que leur usure au bout de 3/4ans ne montre aucun signe de fatigue). En usage Pro, un SSD peut s'user vite, en usage particulier (et moi j'ai fait des usages avec de grosses écritures, parfois par erreur) - c'est rock solide sur des années. J'ai 2 SSD de plus de 7 ans, utilisés quasi quotidiennement sans aucun problème.
  5. Je ne l'ai pas encore utilisée dans ce sens, mais je pense que la bibliothèque opencv est là pour ça. Sinon, au plus rapide, regarde la moyenne des valeurs rouge, vert, bleu sur toute l'image (ou au moins au centre), et si c'est < disons 128, tu tentes une autre photo sous d'autres conditions. Mais quelle bibliothèque utilises-tu? Car peut-être que tu reçois l'info de temps de pause (j'imagine que ce serait "shutter speed" en anglais?). Si ton temps de pause est > 100ms (tout flou en cas de mouvement), recommence dans d'autres conditions
  6. 1. Oui, la plupart fut temps les données seront irrécupérable (sauf par le FBI) 2. Ça vieillit bien. J'en ai un qui a 7 ans maintenant, dont 6 en tant que cache du disque dur (énormément écritures). RAS. Et normalement non, tu ne devrais pas plus avoir le phénomène de diminution d'espace qu'avec un DD. Et les SSD sont très au point sur la surveillance de leur état. 3. C'est toujours la jungle. Une même référence peut changer de contrôleur selon les révisions. Mais dans tous les cas, je ne cpmpterais pas sur la récupérabilité des données (en tout cas avec un budget normal)
  7. S'il n'y a pas possibilité d'avoir le temps d'exposition, alors il faut prendre un photo (temps d'expo fixe) et si le résultat est trop sombre (moyenne de luminosité de l'image, ou autre méthode), allumer le flash et reprendre une photo.
  8. Il me semble au contraire que l'historique des fichiers Windows a cette particularité que si on met l'historique sur un disque USB, il se déclenche dès que le disque est branché. Toutefois, il me semble qu'on ne sait pas quand il a finit de copier...
  9. Plusieurs solutions bien sûr: Par convention de nommage: changer l'id de #chk_apt à #chk_Appartement et enlever #chk_ du $(this).Id() Par data-attributes sur les checkbox: ajouter des balises data-togglefilter="Appartement" sur les checkbox et dans le gestionnaire d'évènement, le récupérer par $(this).data("togglefilter")
  10. Dans les 2 cas, l'alim est très surdimensionnée (sur du micro-ATX, je suis en 300W sur un 3570K avec une carte graphique légère, 1 SSD et 1 disque dur - depuis 7 ans). Mais bon, ça ne fera pas de mal 🙂 Je préfère la config materiel.net, avec un chipset plus récent. La config materiel.net peut être un peu baissée en prix: il y a un connecteur M2 et des SSD M2 SATA chez Materiel.Net au même prix que le SSD indiqué (la carte mère accepte les M2 SATA & les prix ont remonté depuis la dernière fois que j'ai regardé, pour moi 240GO on était sur 40€ pour un 2.5" SATA). Au fait, tu as de la pâte thermique? N'oublie pas d'en prendre sinon!
  11. Je crois que le deuxiėme connecteur est dédié à la CG Enlève le pour le moment. J'ai fais une erreur du même genre il y a 7 ans. Si je branchais ce connecteur, rien ne démarrait. Je n'ai pas eu besoin d'alimenter le CPU avec toutes les lignes
  12. Oui, mais en indiquant que tu ne souhaites rien conserver (ni paramètres ni logiciels ni fichiers personnels)... il faut donc tout sauvegarder d'abord.
  13. Je n'avais pas remarqué. Pour les 3000MHz, comment tu fais pour vérifier qu'une barette 3000 a bien un profil 2933 ou 2666? J'ai vu que les barettes pas chères de chez Crucial ont des profils 3000/3200, mais si ça ne plaît pas au chipset, le seul profil "fallback" est en 2400, pas d'intermédiaire... C'est bien pour du intel, mais pour de l'AMD c'est vite la jungle. La barette unique, c'est parce que l'usage indiqué a été "bureautique/internet". Aucun intérêt d'avoir du dual channel.
  14. Point par point: Est-ce que ça plante sans le téléphone branché (donc sans internet pour toi...) Pour enlever les traces, il va falloir réinstaller Windows 10 Même les pilotes du fabricant ne sont à installer que s'il te manque des fonctionnalités. En plus ils finissent toujours par ralentir le démarrage J'ai regardé, ton ordi est en BIOS uniquement, pas d'UEFI. Le partitionnement, c'est Windows qui le fait si tu as un UEFI: ça ajoute une partition UEFI de démarrage + une partition de 500Mo pour la récupération/mise à jour
  15. Les grosses différences avec toi en Janvier 2013 c'est le boitier (j'ai un micro atx pas cher), le SSD (j'ai pris un 64Go et plus tard), la carte mère (moitié moins chère: GA-Z77M-D3H), les ventilos supplémentaires (je n'en n'ai pas), la RAM que j'ai payé moitié moins cher que le court, j'imagine l'alim car j'ai une 300W, et j'ai gardé le refroidisseur stock d'intel pendant 2 ans (donc oui, ma config finale au bout de 2 ans est un poil plus chère aux alentours de 650€, mais si je l'avais montée pour la bureautique, je n'aurais pas pris la CG ou changé le refroidissement). La licence Windows, je l'avais déjà. En Ryzen 3, sans forcer, je trouve cela chez Materiel.net: AMD Ryzen 3 2200G (3,5 GHz) 99€95 Gigabyte B450M DS3H 82€94 G.Skill Aegis DDR4 8 Go 2666 MHz CAS 19 39€85 Crucial BX500 - 240 Go 48€95 Western Digital WD Blue - 1 To - 64 Mo 47€95 Zalman ZM-T5 42€95 Be Quiet! Pure Power 11 - 350W 53€95 Cables SATA et pate thermique 15€ TOTAL : 440€ environ J'ai raboté sur le SSD (pourquoi prendre un M2 non NVME dans une tour) et la RAM (1x8Go) et la CM (Gigabyte simplette mais pas trop mal), l'alim (mais je la connais bien depuis quelques années, elle est efficace à basse conso - moins de 30W en idle/web léger si disque dur éteint), et le boitier Zalman qui passe pas mal dans les meubles.
  16. Tu pars de quoi au fait? Quelle config sur le PC, quel écran (c'est important l'écran - notamment pour la connectique). Pour le choix AMD/Intel, si tu n'as pas de religion, la règle est simple: N'importe quel i3 >= 8100 est excellent en bureautique/internet, ce sont tous des 4 coeurs avec une vitesse de pointe pas mal. Donc ils peuvent booster le temps de rendre le javascript/CSS ou de faire du calcul excel de quelques minutes. Les Athlon 220/3000/240 chez AMD sont trop légers, notamment en single thread. Le Ryzen 3 est la porte d'entrée. Pour de la bureautique et du web, c'est inférieur au Core i3 8100 et 9100. L'avantage est la partie graphique, et encore l'avantage n'est réellement utile qu'à partir du Ryzen 5 2xxx Carte mère: ne pas prendre trop au rabais. Il y a de mauvaises surprises. Surtout pour monter dans du mini itx. Pour la RAM, si tu ne comptes pas jouer, une seule barette suffira. L'avantage de 2 barettes est entre 2 et 10% hors jeu (plutôt 5%), en jeu c'est 15-20% garanti et souvent bien plus genre 35%. Hors jeu, prendre la moins chère des RAM à partir de DDR4-2400 (inutile de monter au-dessus sur un Intel) Attention au SSD 128Go: ça paraît suffisant, mais si tu télécharges souvent, ou si vous être plusieurs à utiliser l'ordi, les 128Go seront vite réduits par les dossiers de téléchargement - pour 10€, prendre au moins 256Go. Remarques: un ryzen 5 3400G actuel est à peu près de la performance d'un i5 3570K. Le 3570K le bat sur certains points encore, notamment sur les tests longues durée (aucun throttling). Ca peut paraître un bonne performance d'AMD, mais 7 ans les sépare quand même... En gros, un config à moins de 600€ en Janvier 2013 reste proche de configs à 500€ en Janvier 2020. D'où ma question: d'où pars-tu?
  17. Le moniteur de fiabilité est un outil de Windows qui synthétise les dernières erreurs et alertes du système. La game bar c'est quand tu appuie sur win+g dans un jeu sous Windows. As tu des craquements, des sautes dans le son?
  18. J'ai regardé la vidéo, j'ai pas vu les freeze... Plutôt du soubresaut (stuttering), lié à une resynchro du serveur avec toi. Tu joues en réseau ou en Wifi? (même si le ping semble hyper constant) Que dis le moniteur de fiabilité? Peux-tu regarder avec la game bar si il y a un pic CPU/GPU à ces moments? Pas de problème d'horloge qui se dérègle sur ton ordi? J'ai l'impression que ton ordi prend de l'avance et que le serveur recorrige ta position...
  19. Pour le live migration, ça peut être très gourmand en ressources et très long selon ce qui se déroule sur ton serveur. Par exemple, un tomcat dont la ram est pleine et qui fait du garbage collection en permanence n'arrivera pas à migrer. Pour les clusters en redondance, si tu as des licences Ms avec SA, tu as tout pour doubler ton infra. L'idée générale c'est deux serveurs capables d'absorber chacun 100% de la charge ponctuellement (c'est à dire sans rien faire planter mais peut-être en étant plus lent). N'oublie pas qu'une licence Windows Server en vaut deux: tu as le droit d'installer deux Windows server dans un hyper-V (gratuit). Donc si tu sépares en 2 serveurs (stockage et applis par exemple, ou infra et applis), chaque serveur peut être clusterisé en deux (infra1 et infra2, applis1 et applis2), et tu les répartis sur deux serveurs hypervisés. Tu clusterises applis1 et applis2 et infra1 et infra2. En termes de licences, tu as une licence Windows Server par serveur (enfin, maintenant, il faut multiplier par les coeurs), pour 4 OS et 2 hyperviseurs.
  20. Je ne suis toujours pas sûr de comprendre ta config: tu as x VMs sur le serveur Hyper-V1 qui doivent démarrer sur le Hyper-V2 si Hyper-V1 ne fonctionne plus? Dans ce cas: C'est une configuration de failover: quand tu pers un serveur, le second redémarre les machines (avec perte momentanée de service) Pour qu'une VM reprenne son serveur d'origine, il faut l'arrêter et la redémarrer (la machine virtuelle) --> C'est normal Je pense que tu souhaites en plus avoir du "live migration": la possibilité de déplacer une VM sur un autre hyperviseur sans l'arrêter C'est toute une autre config: les hyperviseurs doivent accepter la migration, il faut peut-être configurer un réseau dédié pour la migration Ce n'est pas du tout instantané: vu la vitesse à laquelle la RAM change par rapport à la vitesse de transfert réseau, on peut avoir besoin de déplacer 200Go par le réseau pour 8Go de RAM avant de pouvoir basculer la VM (et ça peut échouer indéfiniment si la mémoire change trop souvent) Sinon ce qui se fait c'est du clustering: On démarre des VM jumelles sur chaque hyperviseur (souvent une active et l'autre en attente) Chaque VM est configurée en tant que partie d'un cluster Par dessus, on configure des rôles qui peuvent passer d'une machine à l'autre (serveur de fichier, adresse IP, IIS, SQL Serveur, ...) --> Là on touche à des mécanismes automatiques avec des VM "préférées" et des possibilités de mises à jour des VM et redémarrage sans arrêt du service --> C'est redoutable en terme de traçabilité de configuration (on sait que pour tel "rôle" on a besoin de telles fonctionnalités et point de configuration) --> C'est encore une autre config: Hyper-V fait peu ici, tout est dans la config de l'OS de la VM et de ses services. La cohérence est maintenue par la configuration des services --> Chaque VM est doublée sur le disque par sa jumelle (on peut toujours faire un master partagé et des disques de différences)
  21. J'ai du mal à comprendre: tu parles de Hyper-V 2019 et de Windows 10. Si je résume: Tu as deux serveurs Hyper-V 2019 Un stockage SMBv3 sur un NAS Synology Une VM qui devrait pouvoir migrer du serveur 1 sur le serveur 2 Un système de failover qui ne fonctionne pas Les questions: Quel type de failover ne fonctionne pas? Deux VM en cluster failover une VM sur chaque serveur? Une VM qui doit démarrer sur un serveur ou l'autre selon lequel est allumé? Qui est le témoin? Dans la doc, quand on implémente un Hyper-V sur SMBv3, il faut que le partage soit de profil "Applications" (à priori, cela désactive en particulier le cache) Est-ce que le syno gère ces profils SMBv3? Pourquoi ne pas plutôt partager un iSCSI? Les remarques: Normalement, quand on déploie ce genre de solution, on a une autorité d'authentification commune avec des tickets genre kerberos. Je ne sais pas comment cela se passe sans domaine (l'authentification auprès d'un serveur tiers est gérée différemment de l'authentification directe sur le serveur qui rend le service) Le stockage SMBv3 peut activer des fonctions très particulières. Je ne serais pas étonné que sur un NAS les fichiers soient très verrouillés si le serveur virtuel est démarré, ce qui empêcherait de voir le fichier sur un autre hyper-V --> faire la configuration des deux Hyper-V "à froid"
  22. Dans ton rapport, je note quatre choses: Tu as des mises à jour "failed" -> essaie de les passer Tu es connecté via ton téléphone SAMSUNG: ça me "ring a bell": déjà vu des plantages intempestifs si connecté via un téléphone, un SAMSUNG il me semble --> Essaie de voir si ça se déclenche quand tu coupes la connexion via ton SAMSUNG, ou connecte-toi plutôt par partage WIFI plutôt qu'en USB Tu as de vieux outils gigabyte installés (au moins 2: smart6 et energysaver): ils ne sont pas maintenus et la migration peut les avoir endommagés (ou maintenus alors que pas tout à fait compatibles Windows 10) 6 disques durs: le Z68 n'était pas dans les chipsets bugués sur les lignes SATA3 ? (remarque: ton SSD tout neuf de 1TO est bien branché sur le SATA6, donc normalement pas de problèmes) Enfin, je n'arrive pas à voir si tu es en UEFI ou BIOS. Parfois il faut jouer entre un mode ou l'autre selon la carte mère, surtout sur d'anciennes cartes comme celle-ci. Notamment si tu as installé les outils Gigabyte: ils ne sont pas bien maintenus et lors des migrations ils peuvent ne plus fonctionner convenablement. D'une manière générale, comme le suggère @Soltek, n'installe rien en dehors de ce que te propose Windows 10 par lui-même. La plupart des problèmes de pilotes que j'ai pu rencontrer sont lié à des pilotes "tiers" qui ne respectent pas les règles ou des utilitaires très bas niveau qui remplacent des DLL ou s'appuie sur des fonctionnalités non documentées, et Windows fini par en écraser une partie. Enfin, la réinstall propre de Windows 10 permet d'avoir un partitionnement idéal: le partitionnement de l'époque de Windows 7 est un peu juste et Windows 10 ne peut pas utiliser ses fonctionnalités de réparation correctement.
  23. A part la carte mère, j'ai déjà changé, CPU, carte WIFI, RAM, disque dur et SSD M2 sans problème... C'est moins performant qu'un i3 4ème génération. Les celeron et pentium, à part sur les NUC où l'intérêt est une conso de moins de 10W, ça ne vaut vraiment pas le coût. C'est dépassé immédiatement et assez peu réactif.
  24. Je viens d'acheter ceci sur ebay: Lenovo Tiny M75Q-1 Il faut simplement réinstaller Windows 10 Pro et un cable européen. L'ordi a 2 mois. C'est de la balle. Sinon, moins cher, pour 150€ tu trouves des Lenovo Tiny genre Core i3 6100T / i5 6500T. J'en ai un sous la TV (touché à 80€, ebay en Juillet c'est que des bonnes affaires...), pour info un 6100T ça fait tourner quelques anciens jeux comme Grid 3 en 1366x768 à 60FPS. Pour de la bureautique, à moins de 400€, il faut vraiment considérer de l'occas à mon avis, sur les gammes Prodesk de chez HP et Thinkcenter de chez Lenovo.
  25. Tu as deux servers Hyper-V 2019, ou deux serveurs virtuels sous le même Hyper-V?
×
×
  • Create New...