Jump to content
ilcanzese

Politique Française et INternationale

Recommended Posts

Franchement, si des types de 20 balais ne sont pas capables de se prendre par la main pour venir en cours, c'est que quelque chose à été raté avant (et vraissemblablement par les parents, d'ailleurs), et ce n'est pas fermer la porte aux personnes n'ayant pas les moyens qui changera quoi que ce soit (sûrement pas d'ailleurs) :iloveyou:

À mon avis, ce n'est pas tant la politique du 80% au bac qui est désastreuse (au contraire, je préférerais qu'il y ait 100% de bachelier), mais plutôt les moyens fournis pour y arriver. En poussant au passage à la classe supérieur systématiquement (ça coûte moins cher ?), il est évident que plus le temps passe, et plus la proportion de ceux qui arrivent au bout n'ont pas parce qu'ils ont acquis les connaissances mais plutôt parce qu'ils poussés par le système, devient grande.

La politique actuelle, c'est maximum un redoublement dans toute une scolarité (de la maternelle au bac). Ça en fait des gens qui arrivent au bac sans avoir acquis ce qui précède...

Au passage, c'est devenu pareil dans les écoles d'ingé : max un redoublement. Quand on sait que la majorité des étudiants qui retapent le font sur la première année, ça donne un aperçu de ceux qui arrivent à assimiler les connaissances de haut niveau (qui sont plutôt en troisième année). Et les enseignants sont pieds et poings liés car il faut des statistiques favorables (xx% d'admis), donc les note sont indirectement rééchelonnées en fonction de ces pourcentages...

En tout cas, augmenter les frais de scolarité ne résoud pas le problème mais en agrave un autre. Je crois que peu de personne arrivent à ce représenter le nombre de jeunes qui ne font pas d'études supérieurs (bac +3 et plus) parce ça coûte trop cher. Ce n'est pas le tout de payer des frais de scolarité, il faut aussi nourir, habiller, loger et transporter quelqu'un qui pourrait être autonome. Ne serait-ce que cette charge est dissuasive pour nombre de ménage, alors ajoutez à cela 5000 euros de droits d'entrée... :-D

Enfin bref, il y a véritablement des réformes à faire sur le système scolaire français à tous les étages (primaire, secondaire et supérieur), mais pour ma part, pas du tout dans la direction que préconise Sarkozy.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est simple, 5000¤ c'est presque deux fois mon budget bouffe de l'année.... Et quasiment mon budget logement (je ne suis pas en cité U). Honnétement je suis pas à plaindre, mais 5000¤ c'est énorme (non mais sérieux, est ce qu'il y en a qui on conscience que c'est près de 6 mois de RMI pour une famille décomposé au chomage ?). Franchement faudrait qu'il y en ai qui arrête de se prendre pour les rois du monde parce qu'ils ont du fric, d'autant plus que bien souvent les br*nleur qui vont pas en cour c'est des fils à papa.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans les cas des études supérieurs, il y a plusieurs systèmes en Franc qui fonctionnent à peu près, et tous ont comme première action "SELECTION" (que ce soit sur concours ou sur dossier). Il est de coutume de dire que la filière prépa+ingé coute une fortune par eleve. C'est vrai ! Surtout par rapport à l'université. Mais si on prend le calcul dans l'autre sens : cout par diplomé à bac+5, le résultat est il le meme, une fois qu'on a supprimé les 80+% de personnes qui n'atteindront pas le bac +5 à l'université ?

D'autre part, 100% ou même 80% de bacheliers, ça ne sert pas à grand chose quand le bac est devenu aussi facile qu'il l'est aujourd'hui. D'autant que son mode de correction ressemeble à celui d'un concours (une amie a eu 20en maths sans avoir répondu à toutes les questions... c'est dans les concours que ceci est possible, en théorie). Le bac est un concours avec 80% d'admis... On a besoin (On = le pays) de plus de 20% de travailleurs "manuels" (disont, car ce matin j'ai la tete dans le c**, des gens qui n'utiliseront jamais leur bac général et auront tout oublier 3ans avoir son obtention)... La question, c'est toujours la même : que fait-on aujourd'hui avec un baccalauréat L ? (j'ai bien une copine qui est aujourd'hui docteur en neurobiologie après un bac L, mais est ce une généralité ?) (ceci est un exemple... il y a en a d'autre)

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'avais complètement oublié ! merci de me l'avoir rappelé

récupérez les adresses des flux RMC ou BFM sur Internet si les sites des radios sont saturés :p

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est pour ça que je parlais de frais d'inscription modulables, ou d'un système de bourses qui permettrait aux familles défavorisées d'envoyer leurs enfants à la fac : sachant que l'autonomie décisionnelle des universités ne se fera pas sans diminution des dotations qui leur sont allouées, au lieu de donner directement l'argent aux établissements, on le leur verse au titre d'une sorte de "prise en charge" pour les étudiants démunis

le système actuel est pervers parce que, comme tu le rappelles, lorinc, les frais de scolarité ne sont pas les seuls postes de dépenses, or pour les couvrir, beaucoup d'étudiants doivent travailler à côté, notamment les étrangers, et bien souvent à cause de ça ils ratent leur année

sachant qu'un étudiant coûte 6000 euros par an, ne serait-il pas plus malin de lui donner les moyens de se consacrer entièrement à ses études plutôt que de le garder 2 ou 3 ans de plus sur les bancs de la fac ? sauf si on préfère fournir de la viande fraîche à McDo et consorts, bien sûr

mais je préfère que ce soient les universités qui s'occupent des résidences universitaires etc (l'INSA est un modèle du genre), plutôt que de distribuer ces "allocations d'autonomie" : elles ne feraient que nourrir l'envolée des prix dans les villes universitaires, l'immobilier n'a pas vraiment besoin de ça :D

le débat sur RMC/BFM était intéressant, l'atmosphère détendue (j'ai bien aimé la boutade à la fin : "je sais bien qu'il s'appelle François mais quand même" :incline: faut qu'il fasse gaffe, le Hollande) ... Ségo a bien monopolisé le temps de parole, quand même

je regrette qu'elle n'ait pas laissé Bayrou répondre sur les petites retraites, ce n'est en rien comparable avec l'augmentation du SMIC qui lui est payé par les entreprises !

le président de l'UDF confirme aux yeux de l'opinion son image de pragmatique, par ses prises de position fermes contre le salaire minimum en Europe, contre la diabolisation des délocalisations, ou encore sur la question de l'énergie nucléaire :incline:

vivement le 2 mai maintenant :p

Share this post


Link to post
Share on other sites
Fallait avoir une Freebox avec la TV :p (il y a BFM)

Vu ma position géographique, c'est plutôt difficile. :D

Merci Rakkeur, c'est effectivement sur Dailymotion que j'ai pu suivre (après avoir trouvé la page). :smack:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon alors des avis sur le débat ?

Moi, je rejoins totalement ce qui est dit ici.

Sur le fond, Royale me parait un peu rétrograde sur certaines idées ( SMIC européen notament ), mais je garde l'espoir qu'elle saura s'encadrer quand elle sera au pouvoir.

Je dois dire que si ce débat avait eu lien avant le premier tour, il aurait certainnement remis en cause mon vote pour Royal.

A part ca, pour ceux qui doutait encore de sa capacité à débattre, elle a montrer qu'elle avait la rigeur et la capacité de répondre aux questions ( pas toute mais presque ) . Mais j'ai peur que face à Sarko, ce soit un dialogue de sourd.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bon alors des avis sur le débat ?

Moi, je rejoins totalement ce qui est dit ici.

Sur le fond, Royale me parait un peu rétrograde sur certaines idées ( SMIC européen notament ), mais je garde l'espoir qu'elle saura s'encadrer quand elle sera au pouvoir.

Je dois dire que si ce débat avait eu lien avant le premier tour, il aurait certainnement remis en cause mon vote pour Royal.

A part ca, pour ceux qui doutait encore de sa capacité à débattre, elle a montrer qu'elle avait la rigeur et la capacité de répondre aux questions ( pas toute mais presque ) . Mais j'ai peur que face à Sarko, ce soit un dialogue de sourd.

oui, voir plus haut, deuxième partie :p

si j'ai été agréablement surpris par la teneur et la tournure pris par le débat, je suis plus sceptique sur la capacité de Ségolène Royal à sortir du cancan "je suis là pour soigner tous vos bobos"

le Parti Socialiste est en train de faire le grand écart entre ses éléments les plus à gauche et les autres, plus raisonnables

or, on a bien vu les réactions des cadres du PS, à commencer par son secrétaire général : le parti est loin de vouloir franchir le pas en abandonnant ses poids morts

ne nous leurrons pas, les temps de parole le démontrent, François Bayrou a largement laissé parler Ségolène Royal, pour qui l'intérêt d'un tel "dialogue" est bien plus important que pour le président de l'UDF, déjà hors-course

Nicolas Sarkozy est un excellent orateur, en dépit de ses idées, on ne peut pas lui ôter cette qualité, et la "capacité à débattre" de Royal va être soumise à rude épreuve ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
ne nous leurrons pas, les temps de parole le démontrent, François Bayrou a largement laissé parler Ségolène Royal, pour qui l'intérêt d'un tel "dialogue" est bien plus important que pour le président de l'UDF, déjà hors-course

Nicolas Sarkozy est un excellent orateur, en dépit de ses idées, on ne peut pas lui ôter cette qualité, et la "capacité à débattre" de Royal va être soumise à rude épreuve ;)

Jsutement il y a fort à parier qu'avec Sarko ça ne sera pas un débat d'idée, mais un combat de personnalité, donc absolument aucun intêret, à part voir lequel est le plus c*n des deux...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au moins, je connais dégà le résultat.

Y a des pauses dans le débat pour reprendre du lexomile ? car ca m'amuserai bien qu'il pete un cable et que les Francais voient son vrai visage.

Sinon, y a un truc qui me dérange un poil dans le débat Ségo-Bayrou, c'est la conclusion que tous en tire : "convergences sur les institutions, désaccords sur l'économie". Ca sonne un peu écrit d'avance et ca a tout pour servir Royal, car sur l'économie, elle peut garder les élécteurs de l'extrème mais sur les institutions, elle peut chasser vers le centre. Ca me parait un peu trop facile.

Share this post


Link to post
Share on other sites

:transpi: Dans 8 jours, on saura qui est le président pour les 5 prochaines années.

Les boules.

La brute Sarko ou la molle Ségo. Sacré choix

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi le débat ne m'a pas appris grand chose. Il n'empêche que les deux participants ont bien géré leur coup, François Bayrou m'ayant conforté dans mon vote du premier tour, et Ségolène Royal s'étant montrée bien plus convainquante que le soir du premier tour. Qu'elle continue à marquer des points le 2 mai et elle aura ma voix.

Par contre j'ai trouvé la représentante UMP à BFM TV sacrément agressive et plutôt désagréable par rapport aux autres personnes présentes sur le plateau. Même si je suis d'accord que les représentants PS et UDF s'envoyaient peut-être un peu trop de fleurs, voir tous les jours la critique «c'est des gros cons manipulateurs aux méthodes politiciennes» ça commence à me lourder grave. C'est pas comme si les partis s'en passaient...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Au moins, je connais dégà le résultat.

Y a des pauses dans le débat pour reprendre du lexomile ? car ca m'amuserai bien qu'il pete un cable et que les Francais voient son vrai visage.

Bonsoir,

Plutôt que son vrai visage, ce dont, en fait, on s'en moque un peu (celui de SR n'est pas très reluisant non plus), il suffit, au delà des déclarations triomphalistes d'analyser les divers bilans de NS à ses différents postes....je ne crois pas me souvenir que ses passages à Bercy soient à marquer d'une pierre blanche, bien au contraire, ce fut une panade dans laquelle il s'est révélé très médiocre gestionnaire.

Quant à son bilan à l'intérieur, malgré ce que cherche à faire croire la propagande, il ne fait que rejoindre la tendance européenne.

Ni plus, ni moins.

Pas de quoi exulter, donc. :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca devient agaçant, ce bashing contre Forgeard ... ;)

Avant de défendre le droit à la caricature, Sarko ferait bien de cesser les pressions sur le Monde et Plantu.

Protéger les femmes dans le monde ? en refusant massivement les demandes d'asile ? :p

Share this post


Link to post
Share on other sites
Par contre j'ai trouvé la représentante UMP à BFM TV sacrément agressive et plutôt désagréable par rapport aux autres personnes présentes sur le plateau.

On aurait dit Marine Le Pen bis

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est gentil de me faire un résumer de l'ambiance du débat, je n'ai pas pu le suivre. J'espère que les électeurs sauront se montrer adulte et préférer choisir l'ouverture au débat dans le calme et le respect de l'autre (ce qui, si j'ai bien compris, c'est passé entre SR et FB) à l'agressivité et la loi du plus fort.

EDIT : bon, je viens de le voir sur dailymotion, et franchement, ça fait plaisir de voir un débat de ce niveau d'ouverture d'esprit et de respect. J'espère sincerement que NS saura ce montrer aussi démocrate?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Jean-Marie Le Pen appelle ses électeurs à s'"abstenir massivement" au deuxième tour de l'élection présidentielle

Je sais pas quel INpact ca aura, mais ca laisse espérer un basculement du rapport de force.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Faudra aussi espérer une épuration dans les responsables / directions de rédactions de nos médias exemplaires (ça chauffe chez France 3 déjà, on verra comment ça se goupille), mais c'est un autre problème.

Seguela retourne sa veste, après avoir vendu un bouquin faisant l'éloge de Royal, après avoir voté Royal au 1er Tour, il fonce vers Sarko...

Entre lui et Besson qui affirmait que Sarko était un mix parfait entre Bush / Poutine et les Droites Dures Européennes qui se sont ramassées (Berlusconi / Aznar ) juste avant de partir lui pomper le dard, qu'on ne me dise pas que les gens tournent rond dans ce pays.

Pour Le Pen, ben Sarko vient de devenir son nouveau "meilleur ennemi", et la vengeance ronge Le Pen. Tant mieux, qu'il foute la merde.

EDIT : très bonne charge d'Apathie hier sur Sarko et Mai 68. Rare qu'un journaliste le fasse passer pour un demeuré, mais là... chapeau, il a mis en pièces tout l'argumentation de Sarko sur Mai 68 (si "liquider l'héritage de Mai 68" s'appelle argumenter...).

Il a bien fait Sarko d'ailleurs de déraper sur Mai 68. Ca fera qu'une raison de plus aux opposants de faire bloc, ça fout en colère berserk les artistes de gauche qui risquent de monter au créneau, et donc ça fait de la pub pour Sego.

Reste plus que Sego le fasse craquer demain, et c'est dans la poche. Bizzaremment y'a encore 10 jours j'aurais jamais cru Sego capable de pouvoir poser problème à Sarko, mais depuis ce 1er tour, je la trouve étonnament stratège et débridée, un peu comme aux échecs, elle cherche à isoler peu à peu le Roi d'en face, à l'acculer, et PAF !

Et à l'inverse je trouve Sarko bien moins bon, comme s'il avait déjà gagné (ce qui est ptet le cas m'enfin), un vrai bourrin qui réfléchis pas tant que ça, alors que son 1er tour fut justement d'un point de vue tactique follement efficace.

Edited by Valgarv

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dominique Dhombres (journal Le Monde) a balancé une belle colonne contre le discours anti-mai 68 aussi :francais:

Share this post


Link to post
Share on other sites
ca m'amuserai bien qu'il pete un cable et que les Francais voient son vrai visage.

C'est quoi cette insinuation? En vertu de quoi peux tu dire qu'il joue un double jeu?

C'est le seul et unique argument (que dis-je, assertion sans aucune justification) que présente le mouvement anti sarko?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Please sign in to comment

You will be able to leave a comment after signing in



Sign In Now

×
×
  • Create New...