Jump to content

Glude

INpactien
  • Content Count

    568
  • Joined

  • Last visited

About Glude

  • Rank
    Pilote de X-wing
  • Birthday 11/08/1988
  1. Fillon et ainsi de suite, on sait déjà ce qui va se passer. Que pensez vous d'Alain Juppé au ministère de l'écologie? Moi c'est là dessus que j'attends beaucoup.
  2. C'est un raisonnement typiquement français de cacher qu'on a de l'argent, ou qu'on l'utilise. Je trouve ça honette de la part de Sarko de ne pas cacher où il passe ses vacances, et je ne vois pas pourquoi il devrait être hypocrite juste pour faire peuple. Qui plus est, ces vacances ne sont pas financées par le contribuable.
  3. Si le programme de ségolène est nul, mais le programme de sarkozy moins nul que celui de ségolène, je ne vois pas ou est l'hésitation.
  4. Pas si idiote que ça comme question, si les gens se la posaient plus souvent, peut etre qu'ils comprendraient mieux. Pour les heures sup', la logique est que si ceux qui veulent travailler plus travaillent plus, ils créent plus de richesse dans le pays, ce qui fait de la croissance. Deplus, ils gagneront plus donc consommeront plus, mais pas de manière artificielle (comme avec l'augmentation du SMIC autoritaire qui augmente le cout du travail et fait de l'inflation (en fait les salaires et les prix de ventes s'équilibrent, les entreprises devant maintenir un niveau de bénéfice suffisant, ce qui revient à uniquement augmenter le cout du travail) ce qui entraine du chomage et des délocalisations supplémentaires (c'est la relance de la demande, ça a fait ses preuves et pour etre nul comme méthode y'a pas mieux))). Par conséquent cela augmentera réellement le pouvoir d'achat, et permettra aux entreprises de gagner plus d'argent (croissance++). Enfin, il est clair qu'en période de croisance, les créations d'emplois augmentent. J'espere que j'ai été assez clair. Mon prof d'éco regrette que les débateurs n'aient pas expliqués les termes d'économie qu'ils ont utilisé, et j'ai touvé ça pas bête, je vais donc le faire ici : PIB : Somme des richesses créées (valeur ajoutée) sur un territoire national, quelle que soit la nationalité du créateur. Croissance : taux d'augmentation du PIB d'une année sur l'autre. Pouvoir d'achat : Rapport entre la variation des salaires et l'inflation. Inflation : hausse générale des prix sur une période donnée (!=déflation). Ca doit etre a peu pres tout. Ensuite pour les fonctionnaires, je te reprend tout de suite, Sarkozy n'a jamais parlé de supprimer un fonctionnaire sur 2, apparemment la gauche a atteint son but a force de répéter ça, les gens ont le cerveau lavé (j'en remet une couche pour la diabolisation au passage, c'est flagrant en l'occurence). Le programme de Sarko consiste a ne pas remplacer un départ de fonctionnaire sur deux qui part à la retraite. Cela porte donc sur le nombre global de fonctionnaire : si 2 profs partent à la retraite c'est pas forcé que ce soit un des deux profs qui ne soit pas remplacé mais plutôt deux douaniers qui partent à la retraite par exemple (oui le compte y est). Cela a pour but de réduire les dépenses de l'état, afin de réduire la dette (je n'explique pas pourquoi c'est mauvais d'être endetté, d'accord?). Au niveau des conditions de licenciement, il faut bien voir une chose : les barrières empêchant les entreprises de licencier sont les memes barrières empêchant les inactifs (gens sans travail) d'accéder à l'emploi. Nous somme arrivés à un stade ou il est si difficile de se séparer d'un employé que les murs a escalader pour les inactifs sont bien trop hauts. Deplus, perdre son emploi, lorsqu'on en retrouve un facilement, n'est pas un problème. Or, ce n'est pas le cas aujourd'hui et j'espere que vous voyez l'incohérence. Lorsqu'on assouplit les conditions de licenciement, on permet aux inactifs d'accéder à l'emploi (aux états unis, on te vire du jour au lendemain, mais tu peux trouver du travail du jour au lendemain également). Le chomage, qui n'est une bonne chose pour personne, doit etre géré autrement pour que cela ne soit plus une situation sans échapatoire. L'intérêt est que les entreprises, qui n'ont pas pour but ultime de licencier le maximum de salariés je le rappelle, embaucheront plus de monde car considéreront le risque en cas de licenciement nécéssaire inférieur à celui de la situation actuelle. Par conséquent cela réduira le taux chomage, et produira de la croissance.
  5. Je penche plutot pour la première option. Elle a joué le tout pour le tout, sauf que c'est vraiment pas une bonne solution d'improviser dans une situation pareille. Sarkozy au contraire m'inspire le sérieux dans ce débat, il connaissait ses notes, ses dossiers... Et vas-y que les socialos en rajoutent une couche dans les médias comme quoi ségolène aurait dominé le débat... D'un coté, le meilleur moyen pour contrer leur défaite, c'est de crier victoire, car avec un peu de chance les gens finiront par y croire, c'est malhonette c'est tout. Heureusement, elle a encore perdu un point dans les sondages, bien fait pour elle. Je vous prédit 55~60% pour sarkozy au second tour !
  6. Je penserai plutot aux excuses prêtées par les gens de gauches aux délinquants, consistant à dire que les délits et crimes ne sont qu'une conséquence du mileu de vie et du délaissement. De ce point de vue, les délinquants sont considérés comme victimes du système. J'espere que j'aurais éclairci ce point. Quant à l'hérédité du vote, je pense en effet que ce n'est pas totalement faux. L'incohérence que je remarque par contre (dans mon entourage), c'est l'ignorance des votants de gauche sur les mesures proposées par leur candidate, et sur l'ignorance encore plus flagrante sur les mesures proposées par le candidat UMP. Il suffit de demander la différence entre socialisme et libéralisme pour s'en convaincre. A contrario, les gens de droite (moins nombreux je dois l'admettre, mais difficile de supporter les "faciste!, raciste!, ...") me semblent mieux connaitre l'économie par exemple.
  7. Bravo, quel niveau sarkozy.... Tu m'excusera, mais j'ai la légere impression qu'à l'UMP, on ne dit pas tout et son contraire, et je regrette que des gens aussi proches que ségolène et son compagnon se contredisent sans arret, ça donne une piètre image du PS. Quelque chose me frappe, et on en parle pas : lequel des deux est-il le plus manipulateur, utilisant les handicapés "la larme a l'oeil"?. Sarkozy qui propose des mesures, ou Ségolène qui pête un plomb sur quelque chose de faux (Le nombre d’enfants handicapés scolarisés dans les écoles « ordinaires » est passé de 89 000 à 160 000 entre 2002 et la rentrée 2006). Entre temps, elle a quand meme qualifié Sarkozy de menteur, et d'immoral. Ensuite je vous ferait observer que sur le site (http://www.segoleneroyal2007.net/article-6544760.html) de ségolène, la première phrase commence par "ségolène a raison". De plus, la question portait sur la part du nucléaire dans l'électricité, et non dans l'énergie, ce que ce site semble omettre. A croire que le rédacteur n'a pas regardé le débat, ou alors que tout ça n'est qu'un tissu de mensonges (désolé, j'aime pas paraitre brutal mais je sais pas comment faire pour etre plus concis). La vérité est qu'aucun des deux candidats n'a eu la réponse à la question. Sarkozy s'est certes plus approché de la vérité, en parlant de "la moitié" et non de 50%(c'est moins précis), mais cela n'a qu'une importance tres limitée. D'autre part, je met au défi quiconque de trouver une mesure chiffrée ressortant de ce débat de la part de Ségolène royal. Je la voyais, vomissant toutes ses récitations sur le bilan du gouvernement actuel, mais j'ai trouvé Sarkozy vraiment gentil de la laisser l'accuser longtemps du CPE alors qu'il a toujours milité pour un contrat unique (et pas de propagande comme quoi c'est un CPE généralisé je vous prie, ce n'est pas le propos). D'autre part, on élit pas un parti ,on élit une personne, donc meme s'il était président de l'UMP, il y a des réformes dont on ne peut lui faire porter la responsabilité. @Cubic-design : je trouve un peu puérile ta réaction sur les éléments chiffrés avancés par les candidats. Tu crois qu'on peut débattre sans connaitre rien à rien? Je trouve dommage qu'il ait fallu attendre l'IUT (dans mon cas) pour avoir des cours d'économie, totalement absents en filière S. Heuresement j'ai acquis quelques notions par moi meme (je ne prétend pas tout savoir). Cela aurait sans doute évité que beaucoup des votants soient ignorants, et se laissent berner par les méthodes "susucre au chienchien" du PS comme le smic à 1500¤ ou les 35 heures (attention, je ne dis pas que la méthode susucre au chienchien n'est pas utilisée par sarkozy, mais au moins il ne le fait pas sur des vues de l'esprit car non appuyées par des chiffres justement(!)). Je te sens haineux. Enfin, je tenais a vous faire partager cette vidéo, en rappelant que Ségolène, d'après le débat, a pour objectif de financer toutes ses mesures (chiffrées ou non) par la croissance : http://www.dailymotion.com/video/x13re3_se...t-la-croissance Objectivement, je ne COMPRENDS PAS qu'aucun média ne s'attache à des choses pareilles. Voilà, j'avais un peu de retard à rattraper sur tout ce que vous avez dit, ce qui explique la longueur du post (veuillez m'en excuser), et j'ai tenté de ne pas justifier les points de vues de Sarkozy, mais simplement de donner mon point de vue(le plus objectif possible, c'est pas facile ) sur la méthode utilisée par chaqun des candidats.
  8. C'est parce qu'il n'y a pas vraiment de mouvement anti-Ségo. Je pense que ceux qui sont pour Sarkozy ne votent pas systématiquement contre ségolène royal. A contrario, j'ai bien l'impression que ceux qui votent pour ségolène royal le font surtout contre Sarkozy. J'ai rarement vu Sarkozy proférer des attaques personnelles envers les autres cantidats, mais je ne peux pas en dire autant pour les candidats de gauche.
  9. Il a été nommé ministre de l'intérieur pour faire reculer l'insécurité tout court. le sentiment d'insécurité est une invention de la gauche, qui consiste à dire que tout le monde est gentil donc l'insécurité n'existe pas. Deplus, quand tu dis patron, j'ai l'impression d'entendre marie-george tapant sur le MEDEF. Bon déjà qu'est ce que privatisation vient voir la dedans? Le but ultime de sarkozy c'est de privatiser toutes les entreprises publiques? Ca reste à démontrer, et il reste aussi à démontrer qu'une entreprise publique est mieux qu'une entreprise privée (pour les salariés, c'est sans doute mieux en effet, mais une entreprise est elle faite pour les salariés?). Deplus je ne vois pas l'intéret de privatiser la sécu ou l'anpe... Les américains sont plus heureux que les francais en général, et ils gagnent mieux leur vie. Deplus, il me semble que Au mieux, il fera ce qu'il a dit pendant la campagne. ça m'intéresse, sarko n'est pas libéral?
  10. Autrement dit, tu fonde ton raisonnement sur ce que Sarkozy ne dit pas. J'aime bien ce genre de méthodes inquisitrices, elles sont imparables.
  11. j'ai regardé cette vidéo dans ta signature rakkeur : http://www.dailymotion.com/video/x1fpr8_pl...-contre-sarkozy Malheuresement, c'est du meme style. Des assertions toutes centrées sur le personnage Sarkozy, auquel le journaliste veut faire jouer le role de danger public. Il se garde bien de justifier tout ce qu'il avance.
  12. C'est quoi cette insinuation? En vertu de quoi peux tu dire qu'il joue un double jeu? C'est le seul et unique argument (que dis-je, assertion sans aucune justification) que présente le mouvement anti sarko?
  13. Pour moi c'est une énormité, la gauche veut s'accaparer la révolution. Or, comme on l'enseigne à l'école, la révolution a d'abord été faite sous l'impulsion de la bougeoisie, pour des raisons libérales. Il y a en effet une grande différence entre noblesse et richesse, et à l'époque il n'y avait sans doute pas beaucoup de droits de succession.
×
×
  • Create New...