Jump to content

Recommended Posts

Bonjour a tous les spécialistes

J'ai une question concernant les liseuses couleurs.

Habitant a l’étranger sans accès au BD papier je cherche depuis longtemps une liseuse pour pouvoir les lires confortablement.

J'ai vu des annonces de liseuses couleur est-ce qu'il y en a des bien ou il faut que je patiente encore?

Merci

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour a tous les spécialistes

J'ai une question concernant les liseuses couleurs.

Habitant a l’étranger sans accès au BD papier je cherche depuis longtemps une liseuse pour pouvoir les lires confortablement.

J'ai vu des annonces de liseuses couleur est-ce qu'il y en a des bien ou il faut que je patiente encore?

Merci

Diverses technologies d'encre électronique couleur ont bien été annoncées, mais pour le moment elles ne sont pas disponibles au sein de produits commercialisés. De plus, ces technologies sont encore à l'état de prototypes le plus souvent.

Il me semble qu'une des technologies permettait même un taux de rafraîchissement d'images qui pourrait laisser penser que, d'ici quelques années, le visionnage d'une animation serait possible.

Mais, pour le moment, les liseuses à "encre électronique" (technologie e-ink, sipix par exemple) affichent des niveaux de gris uniquement.

Pour de la couleur, il faudra donc te tourner vers les tablettes.

Sur Android, il existe une application que je trouvais très bien faite, puisqu'elle a la possibilité "d'animer" les BD en faisant défiler les cadres progressivement. Je suppose que sur iPad il doit y avoir quelque chose de ce genre.

Si tes BD sont au format PDF, ces tablettes sauront aussi les prendre en charge. Quant à savoir quel produit acheter, si tu n'es pas trop pressé, pourquoi ne pas attendre la sortie de l'iPad 3 qui est pressenti pour avoir une définition nettement supérieure à ce qui se fait actuellement tout en gardant son format de 9.7 pouces, ce qui rapprocherait son écran d'une résolution dite "Rétina" déjà présente sur l'iPhone actuel.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci de ta réponse negus56

Pour les tablettes j’étudie la question (je programme sur iOS/Android/WP7 pour le boulot) et je trouve comme toi que les résolutions sont trop faible pour le moment. La résolution retina parait un peu extrême mais elle permettra probablement de trouver du 1600*1200 ailleurs ce qui est suffisant pour des BD (j'utilise des cbr/cbz le format le plus rependu)

Mais ce qui me gêne avec les tablettes c'est la luminosité difficilement réglable (trop forte même au minimum le soir), l'autonomie et pour l'instant la résolution (j'hallucine toujours de voir qu'un 9.7 pouces soit en 1200*800 alors qu'un 3.7 pouces est en 800*480)

Donc je vais attendre encore un peux ça fait déjà 2 ans que j'attends je suis plus a ça près :craint:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un petit feedback sur le Sony Reader PRS-350 Pocket Edition, (...)

- impossible de lire pendant que la liseuse recharge

(...)

Une solution possible ici : [tuto] Sony Reader PRS-350 : petit bricolage pour lire pendant la recharge...

...ou le lien du tuto en pdf : http://www.megaupload.com/?d=98K1ARLU

Comme je le disais dans un de mes posts, tous les chargeurs USB ne se valent pas, et par exemple, je peux utiliser mon PRS-650 pendant la charge avec le chargeur du téléphone sony X10 de ma femme ou bien le chargeur US de mon nexus 1.

Si je me réfère à ton tuto,

Les deux broches sur les côtés correspondent donc à l'alimentation en courant électrique, et les deux du milieu servent à la transmission des données informatiques.

Et donc ce que j'ai découvert en tâtonnant, c'est que la liseuse peut continuer à fonctionner pendant la charge uniquement si D+ et D- (les deux connecteurs du milieu) sont reliés ensemble.

Cela voudrait dire qu'à partir du moment où le reader détecterait une possibilité d'échange de données, il se mettrait en charge et en mode "passif" comme lorsqu'il est relié à l'ordinateur, je suppose, pour servir de support de stockage. Les chargeurs cités, eux, seraient dépourvus de cette fonctionnalité et condamneraient (ou "court-circuiteraient" les deux D, permettant l'utilisation de l'appareil pendant la charge.

Pour le coup, je me demande pourquoi ma liseuse ne peut être chargée avec un chargeur universel ? :keskidit:

Tout ça me paraît tellement étrange. :roll:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour a tous les spécialistes

J'ai une question concernant les liseuses couleurs.

Habitant a l’étranger sans accès au BD papier je cherche depuis longtemps une liseuse pour pouvoir les lires confortablement.

J'ai vu des annonces de liseuses couleur est-ce qu'il y en a des bien ou il faut que je patiente encore?

Merci

J'arrive un peu en retard, et Negus56 aura très bien répondu avant moi mais…

un lien intéressant : http://actu-des-ebooks.fr/2011/07/12/encre-electronique-couleur-version-fujitsu/

Il faut également savoir que Mirasol devait sortir une première tablette e-ink couleur il y a un mois (avec un fabricant sélectionné), mais que décision a été prise de ne pas la mettre sur le marché parce que la liseuse n'était pas d'une qualité suffisante.

J'ai bien envie de dire que malheureusement, il y a pas mal d'entreprises qui annoncent plein de choses mais que l'on ne retrouve rien sur le marché, et que ça devient pénible. Il va très certainement falloir attendre qu'un gros (type Kindle, B&N ou Kobo) décide d'y aller pour qu'enfin un produit soit dispo… mais là, je crains que le prix se rapproche d'une tablette moyen de gamme dans un premier temps, et que les technos évoluant très vite dans le domaine, elle se retrouve dépassée au bout d'un an, ce qui ne faciliterait pas sa vente à un prix élevé…

Une solution possible ici : [tuto] Sony Reader PRS-350 : petit bricolage pour lire pendant la recharge...

...ou le lien du tuto en pdf : http://www.megaupload.com/?d=98K1ARLU

J'ai envie de te dire que malheureusement, je ne porte pas TeamAlexandriz dans mon cœur, non pas pour le fait qu'ils foutent des e-books sans prendre en compte les copyrights, mais pour leur attitude puante il y a quelques semaines. Rappel des faits,

Une petite maison d'édition avait fait un communiqué/interview où la directrice soulignait qu'ils allaient mettre en vente des e-books qui répondent aux principales demandes des lecteurs (pas de DRM, prix bas <5€). Vu que pas de DRM, quelqu'un a posé la question du piratage, dont la réponse fut "on ne peut pas éviter le piratage, nous le savons pertinemment, ce n'est pas vraiment grave de toute manière si l'on pirate nos livres de temps en temps).

Ce à quoi, TeamAlexandriz a répondu par la connerie : au lieu de voir le côté sans-DRM, prix bas (ce pour quoi ils disent se battre…), ils ont vu le côté piratage et ont foutu les e-books de la maison sur megaupload. D'autres sites ont suivi. Après contact de la directrice vers les sites qui ont lâché les fichiers, tous les ont retirés car ils avaient manqué la partie "pas vers le consommateur" sauf le TeamAlexandriz qui a continué à vouloir montrer qu'ils sont tout-puissants et que les pirates auront toujours le dernier mot, voyant la réponse de la directrice sur le piratage comme une "attaque frontale"… Bref, on est donc loin des idéaux défendus par cette Team dans les faits, et on peut raisonnablement dire que leur discours est tombé à ce moment-là vu qu'ils ont persisté dans la bêtise. Et, au risque de les voir rentrer en conflit avec moi-même (pas grave), je vais même dire que, pour moi, c'est un groupement de cons (allez-y, les mecs, foutez mes e-books sur megaupload, ça prouvera une énième fois que vous êtes des gamins sans aucun recul ni réflexion autour des idéaux que vous proclamez défendre :ouioui: ).

Share this post


Link to post
Share on other sites

:eeek2: je n'aurais jamais pensé qu'ils soient capables de produire de tels écrans couleurs. Jusqu'ici, le contraste me paraissait très faible et les couleurs fades. Je me demande quelle technologie ils utilisent. Mais clairement, avec celle de Fujitsu, bon nombre de médias "papiers" trouveraient ici un nouveau support.

Le véritable enjeu reste de produire de tels écrans avec une technologie permettant un rafraîchissement de 25 i/s, minimum pour une image animée sans saccades visibles pour le commun des mortels. Mais la technologie de Fujitsu semble proche d'une animation : la tourne de page, bien visible, plutôt fluide, est-elle une forme d'animation ou simplement un procédé mécanique ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'étais à la Japan Expo l'autre jour, et j'ai donc pris un extrait du manga "Judge", l'auteur ayant auparavant écrit "Doubt".

Je me retrouve sur le site de l'éditeur, et je vois que Square Enix propose une version numérique en gros deux fois moins chère que la version papier. J'étais presque prêt à acheter les 4 tomes d'un coup, juste avant d'aller vérifier et de me rendre compte que les livres en questions ne sont lisibles que sur ordinateur équipé de windows, avec installation d'un plugin spécial...

Quand comprendront-ils ? :craint:

Share this post


Link to post
Share on other sites

:eeek2: je n'aurais jamais pensé qu'ils soient capable de produire de tels écrans couleurs. Jusqu'ici, le contraste me paraissait très faible et les couleurs fades. Je me demande quelle technologie ils utilisent. Mais clairement, avec celle de Fujitsu, bon nombre de médias "papiers" trouveraient ici un nouveau support.

Le véritable enjeu reste de produire de tels écrans avec une technologie permettant un rafraîchissement de 25 i/s, minimum pour une image animée sans saccades visibles pour le commun des mortels. Mais la technologie de Fujitsu semble proche d'une animation : la tourne de page, bien visible, plutôt fluide, est-elle une forme d'animation ou simplement un procédé mécanique ?

Là-dessus, pour un développement rapide, une baisse des prix en conséquence et une démocratisation, je reste persuadé qu'ils ont tout intérêt à ne pas le cantonner au livre et à explorer diverses voies.

On pourrait imaginer ce genre de solution dans un restaurant par exemple, avec une carte interactive (qui puisse être mise à jour facilement, qui permette de passer commande directement, qui donne des infos et affiche des photos + recommandations sur les vins et les choses comme ça).

Le secteur nous a largement démontré qu'une techno sans business-plan génial ne s'impose jamais… il y a beaucoup à gagner en détournant l'utilité première de ces technos-là et de mutualiser les rentrées d'argent afin de faire rapidement baisser les coûts. Le tout est de trouver les bons arguments et d'offrir une réelle plus-value.

Share this post


Link to post
Share on other sites

pour ce qui est des commandes interactives dans les restos ca existe deja (ma boite en vends) mais c'est base sur des tpc (touch PC la version pro sous CE des tablettes)

merci pour le lien vers fujitsu ca a l'air apetissant mais une fois la tablette aquise il faudra encore que je trouve un vendeur de BD electronique sans DRM parce que j'ai beau chercher...

Share this post


Link to post
Share on other sites

pour la BD, ça commence à se faire, mais encore une fois, ça se passe chez les indés. Immatériel en propose quelques-uns si je ne me trompe pas :chinois:

Le bordel jusqu'à présent, c'est que ça passait par du PDF et ça se faisait peu en ePub (qui demande de repenser mise en page, d'où le succès des AvéComics! et apps tablettes)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Demain, les députés découvrent la télévision :)

http://www.numerama.com/magazine/19367-un-depute-inquiet-des-effets-du-livre-numerique-sur-la-sante.html

Assez drôle de voir l'e-book à ce point stigmatisé alors qu'on a jamais imposé une taille de police minimale dans un livre papier (et dieu sait que certains livres sont imprimés en tellement petit qu'ils déchirent bien les yeux…)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Demain, les députés découvrent la télévision :)

http://www.numerama....r-la-sante.html

Assez drôle de voir l'e-book à ce point stigmatisé alors qu'on a jamais imposé une taille de police minimale dans un livre papier (et dieu sait que certains livres sont imprimés en tellement petit qu'ils déchirent bien les yeux…)

On a trouvé un champion de la connerie ! Incroyable de voir quelqu'un d'aussi mal renseigné et en retard de... un siècle ? Peut-être voulait-il sortir de l'anonymat ou lancer au moins une question annuelle.

Le dîner de cons, c'est tous les jours avec eux. :craint:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon alors, info intéressante pour une partie des lecteurs du topic (vous savez, ceux qui ne commentent peut-être pas mais qui aimeraient s'autopublier)

Donc, suite à l'adaptation de mon guide de l'autopublication en français (non, je ne foutrai pas de lien, pas envie de faire de la pub outrancière et spammer), j'ai pu voir que les plateformes françaises étaient relativement fermées aux auteurs indépendants.

Après avoir échangé quelques mails ici et là, je peux annoncer (sans porte-voix) qu'Immatériel est en train de travailler sur le sujet et que ce n'est qu'une question de temps ;) (ils attendent simplement la semi-automatisation de leur service car ils n'ont pas les moyens humains nécessaires pour aider les auteurs auto-publiés pour le moment).

Voilà voilà.

Ha oui, et sinon, y'a ça aussi…

http://www.livreshebdo.fr/actualites/DetailsActuRub.aspx?id=7029

Share this post


Link to post
Share on other sites

Re, Tu m'avais donné le lien afin que l'on puisse parler de kindle... Ma femme est Américaine et elle en a un peu marre de commander des livres en anglais sur amazone, elle désirerait donc avoir un e-reader qui lui permette d'une part d'acheter des livres en ligne et d'autres part d'ouvrir des fichiers pdf voir epub. Je sais que le kindle ne le fait pas mais ne peut-on pas les transcrire avec des programmes tel que "Calibre" afin de les lire sur kindle?

D'autre part elle aimerait lire ses pdf/epub (si il n'y a pas d'epub le pdf suffirait), tout en surlignant des passages, annotant... Etant prof d'anglais elle aimerait aussi pouvoir faire cela avec les .doc qu'elle reçoit.

Peut-être qu'aucune machine ne permette cela mais si au moins on pouvait s'en rapprocher.

Comme tu t'en doutes il lui faut que des livres version anglaise, peut-on se connecter depuis la France à amazon.com pour télécharger les livres?

Je sais que Nook permet la location de livre, est-ce que cela fonctionne aussi depuis la France?

La 3G je m'en moque un peu et le tactile si cela s'avère pratique ne m'est pas indispensable.

As-tu entendu parler de date pour le kindle 4? Ou des dates de sortie pour la concurrence?

En tout cas je te bombarde de question et j'en suis bien désolé :)

Merci par avance de ton aide.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Désolé pour le lag dans la réponse, beaucoup beaucoup de boulot en ce moment :transpi:

Alors, je vais essayer de répondre point par point. D'autres pourront évidemment compléter.

Je sais que le kindle ne le fait pas mais ne peut-on pas les transcrire avec des programmes tel que "Calibre" afin de les lire sur kindle ?

Techniquement, Calibre est capable de le faire d'origine. En gros, il va transformer ton ePub en mobipocket, format supporté par Kindle (le format proprio de Kindle, AZW, étant une simple variation de mobipocket qu'Amazon a racheté en 2005). Restera le problème des DRM à dégager (les moteurs de recherche sont tes amis) mais un DRM Adobe Adept se dégage en 3 minutes. Après, ça peut devenir lourd de dégager DRM puis convertir régulièrement. Dans l'autre sens, Kindle vers ePub, c'est un peu plus compliqué mais c'est possible quand même.

D'autre part elle aimerait lire ses pdf/epub (si il n'y a pas d'epub le pdf suffirait), tout en surlignant des passages, annotant... Etant prof d'anglais elle aimerait aussi pouvoir faire cela avec les .doc qu'elle reçoit.

Pour le format PDF, je suis vraiment, vraiment pas fan. De nombreux fichiers PDF ne sont pas taggés pour prendre en compte les réglages du texte (sur ePub et Kindle, le texte est reflowable, ce qui veut dire qu'il est considéré comme un flux et que l'on peut choisir la police, sa taille, etc.) alors qu'Adobe a rajouté l'option il y a deux ans, ce qui fait qu'un PDF standard au format A4 devient très chiant à lire sur eReader. Donc, encore une fois, privilégier une conversion à priori (soit manuelle en réglant bien sur un format de 5-6" avec une police suffisamment grande, soit auto via des petits outils que certains ont développé (exemple ici : http://www.mobileread.com/forums/showthread.php?t=18968 où on peut voir que la lecture PDF est bien problématique). Le problème, c'est que quand on a gouté au confort d'un ePub ou d'un Kindle, la lecture PDF devient assez inconfortable et d'ailleurs, un grand nombre d'éditeurs sont en train de pousser pour éradiquer PDF pour la lecture numérique. J'ai testé beaucoup de liseuses, et même tablettes, et ça saoule assez rapidement de lire un PDF. D'autres arrivent s'en accommoder, mais disons que c'est c'est le format qui n'a pas été prévu pour cette pratique et qu'en plus, les fabricants n'ont pas trouvé de solution miracle pour le gérer correctement.

Pour les annotations, Kindle 3 les fout dans un dossier "My Clippings" avec numéro de pages, etc, que tu peux t'envoyer par mail.

Le format .doc est supporté par nombre de machines. On peut normalement les annoter mais il faut veiller à vérifier pour les machines qui sont susceptibles de t'intéresser, leurs caractéristiques techniques étant loin d'être toutes aussi développées. Mais, le plus chiant, c'est que peu de readers offrent un export des annotations véritablement simple et performant. On passe soit par du mail, soit par un soft proprio (Sony Reader par exemple) et on se retrouve avec un RTF simpliste.

Comme tu t'en doutes il lui faut que des livres version anglaise, peut-on se connecter depuis la France à amazon.com pour télécharger les livres?

Oui, tu peux, la 3G du Kindle fonctionne quasiment dans le monde entier. Le seul problème est que tu te tapes nombre de taxes et de frais qui font exploser le prix du bouquin vendu sur Amazon US ou UK. Un livre à 3 euros (prix converti) sur le territoire US coûtera 5 euros en téléchargement en France par exemple.

Je sais que Nook permet la location de livre, est-ce que cela fonctionne aussi depuis la France?

J'ai assez peu d'infos sur la location en Europe. Il faut dire que je ne me suis pas encore trop intéressé au sujet. Donc si quelqu'un a des infos, qu'il n'hésite pas. Je sais, en tout cas, qu'on ne pourra pas généraliser à tous les livres, les éditeurs ayant le choix d'autoriser le prêt et les modalités du prêt (interdiction de prêt dans les pays où ils ne détiennent pas les droits par exemple).

As-tu entendu parler de date pour le kindle 4? Ou des dates de sortie pour la concurrence?

Barnes et Noble vient de sortir le Nook Touch. Kobo a également sorti un nouveau Reader il n'y a pas longtemps et vient de rejoindre Amazon en Allemagne. Sony s'apprête à renouveler sa gamme de Reader et possiblement corriger les défauts qu'on leur oppose (non connectés, pas de Store directement accessible sur l'appareil). Google va lancer un Reader en collaboration avec iRiver (reader HD). Bref, Amazon sera obligé de présenter le Kindle 4 sous peu. De plus, les blogs et sites commencent à en parler ces derniers temps donc ça ne devrait pas tarder.

Barnes et Noble, je ne les vois pas venir s'installer sur le marché non anglo-saxon étant donné qu'ils sont en pleine période de vente de la compagnie (entre 1 et 1.5 milliards de dollars pour les intéressés ^^)

Kobo est vraiment l'outsider dans l'histoire.

Sony fait du matos d'assez bonne facture, mais souvent un peu plus cher que la concurrence.

Google galère avec sa plateforme eBooks et les consommateurs ne sont pas au rendez-vous pour le moment (premier bilan de leur service : 3.2 millions de visiteurs, ce qui est très très peu pour un géant de cette puissance)

Amazon va arriver en France. Selon des sources bien informées, ils ont déjà recruté 2 cadres sur 4 (managers contenu) fin Juin et on peut tabler sur une arrivée à la fin du deuxième semestre 2011, peut-être pas en Septembre pour la rentrée littéraire, mais plus certainement en période de Noel. Par contre, je serai incapable de te dire si le service arrivera avec Kindle 4 ou Kindle 3, d'autant qu'Amazon semble se concentrer sur une offre tablettes (qui se vendent largement mieux que les Readers en France) et qu'il va falloir voir s'ils arrivent gérer la demande (ce qui n'avait pas été le cas avec Kindle 3. On risque peut être de se retrouver avec une pénurie Kindle 4 dans un premier temps). Bref, Amazon a une politique assez opaque et très secrète et je ne suis pas en mesure de données des infos sûres. :chinois:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelques ajouts à la réponse de Jiminy Pan, dont les citations sont toutes de sa main.

Pour les annotations, Kindle 3 les fout dans un dossier "My Clippings" avec numéro de pages, etc, que tu peux t'envoyer par mail.

J'ajouterais que le choix de la technologie d'interaction avec l'écran représente un confort plus ou moins important. Sur un Sony PRS-650, tu le fais avec un stylet, et cela reste relativement confortable malgré la lenteur de rafraîchissement de l'écran qui empêche de bien visualiser ce que tu es en train de sélectionner. Mais j'avoue ne pas augmenter la taille de la police pour me faciliter la vie :mdr: Les Kindle actuels utilisent exclusivement un clavier pour cela.

Le seul problème est que tu te tapes nombre de taxes et de frais qui font exploser le prix du bouquin vendu sur Amazon US ou UK. Un livre à 3 euros (prix converti) sur le territoire US coûtera 5 euros en téléchargement en France par exemple.

En dehors de la TVA française, Amazon applique-t-il d'autres frais ? Si c'était le cas, je considèrerais cela comme une escroquerie...

J'ai assez peu d'infos sur la location en Europe.

Les bibliothèques semblent mener des tests actuellement, je pense que cela devrait venir assez vite. Mais un certain nombre de questions devrait logiquement précéder la mise à disposition d'un catalogue numérique :

  • Un fichier numérique étant "copiable," comment gérer le prêt, qui, jusqu'à présent, "empêchait" la consultation et le prêt à d'autres adhérents ?
  • Que se passe-t-il à la fin de la période de location si on n'a pas fini l'ouvrage ? Vu que le fichier est disponible en permanence a priori, faudra-t-il simplement renouveler la location, ou une période de "carence" sera-t-elle appliquée ?
  • Quel format choisir ? Quelles DRMs ?

et d'autres questions découlant de celles-là, comme la gestion des droits d'auteurs, etc. Bref, face à une "inconnue" de taille, l'adoption par le public français de ces technologies, je pense qu'il risque d'y avoir beaucoup de flottement dans la mise en œuvre de la "location."

Côté appareils, mon PRS-650 gère les prêts, mais toutes les technologies de "prêt" sont-elles interopérables ? (Je n'ai jamais essayé cette fonction par ailleurs.)

Sony fait du matos d'assez bonne facture, mais souvent un peu plus cher que la concurrence.

Et pas qu'un peu plus cher, mais j'avoue que j'avais acheté le Sony pour sa qualité de fabrication, et le fait qu'il ne soit pas connecté n'a jamais été un problème pour moi. Le seul reproche que je puisse lui faire, c'est d'être capricieux selon le chargeur micro-usb qu'on lui branche pour le recharger.

Google galère avec sa plateforme eBooks et les consommateurs ne sont pas au rendez-vous pour le moment

Je te trouve très gentil, pour le coup, mais, à mon humble avis et très personnellement, Google Books n'a strictement aucun intérêt pour le moment. Leur plus grande faiblesse étant en plus qu'a priori, tout est géré extérieurement, dans le "cloud", comme il est convenu de l'appeler maintenant, ce qui affranchirait le lecteur de toute préoccupation de format ou autre joyeuseté, mais l'empêche aussi (pour le moment) d'ajouter ses propres livres numériques dans google books s'il désire n'utiliser qu'une seule application.

Pour le principe, je préfère posséder un fichier sur mon ordinateur, quitte à en avoir une copie de sauvegarde disponible en permanence dans le cloud, mais pas qu'on m'impose une seule copie accessible, et dont on pourrait trop facilement m'empêcher la consultation pour une raison X ou Y même si je l'ai payé...

Enfin, concernant les Kindle, j'ai lu (je ne sais plus où) qu'ils réfléchissaient à l'implémentation de la prise en charge du format ePub. À suivre !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le seul problème est que tu te tapes nombre de taxes et de frais qui font exploser le prix du bouquin vendu sur Amazon US ou UK. Un livre à 3 euros (prix converti) sur le territoire US coûtera 5 euros en téléchargement en France par exemple.

En dehors de la TVA française, Amazon applique-t-il d'autres frais ? Si c'était le cas, je considèrerais cela comme une escroquerie...

A vérifier, mais dans leur système Whispernet, il me semble que tu es plus ou moins taxé sur la "livraison" selon le pays dans lequel tu te trouves. La faute aux accords passés pour la 3G.

Enfin, concernant les Kindle, j'ai lu (je ne sais plus où) qu'ils réfléchissaient à l'implémentation de la prise en charge du format ePub. À suivre !

Il est vrai. En fait, il n'y a aucune source réellement crédible et la rumeur a fait son apparition en même temps que les tablettes Amazon. Mais honnêtement, et je peux me tromper, quand tu vois qu'ils veulent les vendre à très bas coût (et donc rogner au max la marge), je les vois mal ouvrir à ce point alors que le système sur format proprio leur permet de garder les lecteurs qui seront obligés de continuer à acheter chez eux. D'autant plus que leurs contrats de mandat sont un peu différents des autres : ils achètent en gros et revendent au plus bas prix possible… Donc il faut vraiment maximiser le profit tant qu'on peut et offrir le support ePub le plus tard possible.

Mais je pense aussi qu'il y a une contrainte technique : EPUB3 arrive et si Amazon n'arrive pas suivre sur les fonctionnalités avec AZW et Mobi, ils seront obligés de supporter le format EPUB tôt ou tard.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci de vos indications. Désolé du retard mais moi c'est pas le boulot qui m'a ralenti mais la réinstallation de seven sur un nouveau HD. Je pense que le plus sage à l'heure actuel est peut-être de prendre son mal en patience et attendre un trimestre ;(

En tout cas vous m'avez bien aidé :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

De lien, ce topic est là pour ça :chinois:

Je te trouve très gentil, pour le coup, mais, à mon humble avis et très personnellement, Google Books n'a strictement aucun intérêt pour le moment. Leur plus grande faiblesse étant en plus qu'a priori, tout est géré extérieurement, dans le "cloud", comme il est convenu de l'appeler maintenant, ce qui affranchirait le lecteur de toute préoccupation de format ou autre joyeuseté, mais l'empêche aussi (pour le moment) d'ajouter ses propres livres numériques dans google books s'il désire n'utiliser qu'une seule application.

Pour le principe, je préfère posséder un fichier sur mon ordinateur, quitte à en avoir une copie de sauvegarde disponible en permanence dans le cloud, mais pas qu'on m'impose une seule copie accessible, et dont on pourrait trop facilement m'empêcher la consultation pour une raison X ou Y même si je l'ai payé...

Ouais, mais là j'évite de trop charger en ce moment. J'ai déjà fait un article qui prend ouvertement Google en grippe, j'ai eu quelques problèmes à gérer sur mon compte Youtube. Si je continue, ça peut aller au déréférencement dans les recherches Google. Ils n'hésitent pas à le faire si tu deviens un peu trop problématique, à savoir mettre en avant leurs sales petits secrets et que tes propos/articles se propagent sur le net… (et le bordel, c'est que j'ai un ebook d'anticipation réaliste dans les tuyaux et qu'une nouvelle fois, c'est peut-être pas les bons côtés de ces boîtes géants du net qui est présenté :francais: (Quoique, être déréférencé, c'est un coup de pub en or)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors, ce lien tourne pas mal en ce moment :

http://www.onlinecol...s-to-watch-for/

Vous en pensez quoi ? Sachant qu'en France, nous sommes baisés sur les bundles par exemple ^^

Beaucoup d'aspects ont déjà été traités, en particulier par ta plume. Cela a donc pour moi un léger goût de "réchauffé."

La question du "bundle" ou encore d'une véritable valeur ajoutée à l'ebook me semble importante afin de ne pas favoriser la prolifération de modèles économiques "parallèles" à un système qui nous prendrait pour de drôles d'oiseaux. Mais, en France, la tendance reste plutôt à tirer sur la corde pour étrangler le consommateur jusqu'à ce que le modèle économique ne soit plus viable. Mais ce point du bundle me semble indispensable dans la mesure où l'ebook ne serait que l'adaptation numérique d'un texte par ailleurs publié sous forme papier. Un format "différent", comportant intrinsèquement sa propre valeur ajoutée, échapperait peut-être à une nécessité de "bundlisation."

L'idée du "format" variant selon le "genre" me semble intéressante dans la mesure où nos bibliothèques sont déjà remplies d'in quarto, octavo, poche, etc. Je pense que l'½uvre "traditionnel", càd uniquement du texte, poursuivra tranquillement sa lancée en epub sans prendre en compte des questions de couleur ou animation, alors que de nouveaux segments apparaissent à côté, nécessitant des écrans réactifs, colorisés, ou encrore des tailles diverses. Je ne sais pas si j'ai bien traduit l'idée du paragraphe relatif à cette question, mais c'est ainsi que je la vois. Ainsi, le dernier point traité dans le lien prend tout son sens : il pourrait être fourni gratuitement des lecteurs de formats différents, moyennant une monétisation différente des livres, afin de "supporter" les ½uvres en fonction du format.

Bref, j'espère pour les maisons d'éditions réactionnaires qu'elles sauront évoluer, sinon, elles se laisseront dépasser par les "indies" pour agoniser doucement sur fond de nostalgie économique... Mais, serait-ce réellement un mal ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Beaucoup d'aspects ont déjà été traités, en particulier par ta plume. Cela a donc pour moi un léger goût de "réchauffé."

La question du "bundle" ou encore d'une véritable valeur ajoutée à l'ebook me semble importante afin de ne pas favoriser la prolifération de modèles économiques "parallèles" à un système qui nous prendrait pour de drôles d'oiseaux. Mais, en France, la tendance reste plutôt à tirer sur la corde pour étrangler le consommateur jusqu'à ce que le modèle économique ne soit plus viable. Mais ce point du bundle me semble indispensable dans la mesure où l'ebook ne serait que l'adaptation numérique d'un texte par ailleurs publié sous forme papier. Un format "différent", comportant intrinsèquement sa propre valeur ajoutée, échapperait peut-être à une nécessité de "bundlisation."

Bref, j'espère pour les maisons d'éditions réactionnaires qu'elles sauront évoluer, sinon, elles se laisseront dépasser par les "indies" pour agoniser doucement sur fond de nostalgie économique... Mais, serait-ce réellement un mal ?

Ha merde, je me souviens même plus d'avoir traité de sujets particuliers :transpi: Quoique peut-être dans la guide de l'autopub :transpi:

Cela-dit, je pense le bundle plutôt vital à moyen-terme. C'est un levier marketing assez puissant. Par exemple : à la sortie d'un livre, faire un bundle des précédents pendant une ou deux semaines. Les gens pourront ainsi profiter d'ne offre spéciale moins onéreuse s'ils ont acheté le nouveau et aimé. Ou alors à Thanksgiving ou Noel. Mais les éditeurs pourraient également le faire par genre et conquérir de nouveaux lecteurs qui se laissent tenter par une offre 5 bouquins à 10 dollars. Numeriklivres et Publie.net font une opération ebookfriday où 3 livres sont proposés à 0.99¤ et il en ressort que de plus en plus de gens les achètent maintenant par trois, donc quasiment en bundle à 2 ¤ 97. C'est une forme de discount promo puissance deux en quelque sorte. On double quasiment l'attrait de la promo qui construit une "urgence" dans la pensée du lecteur. Prix plus bas = attrait supplémentaire. Prix plus bas + offre élargie de plusieurs bouquins = la bonne affaire.

En France, on ne pourra pas le faire faute de Prix Unique du Livre Numérique. On peut contourner la loi et faire un e-book unique avec 3 ou 4 bouquins dans le même fichier ePub mais ça fait un sacré boulot en plus (confection du fichier ePub + administration + cover + mise en page). Cette loi est réellement merdique et complètement inadaptée.

Pour le deuxième point, je pense malheureusement que les indies ont beaucoup trop de barrières en France pour insuffler une dynamique salvatrice. Va falloir voir comment les choses vont se passer pour eux chez Kobo et Amazon Kindle. S'ils s'ouvrent aux indés, il y a une chance de bouger les gros éditeurs. Mais la France étant ce qu'elle est, donc très protectionniste concernant le livre, j'ai un peu peur que les éditeurs imposent des conditions à Amazon et consorts pour qu'ils ferment leurs portes aux indés… en échange de leur participation active.

HS : je déteste faire de la pub mais bon, là c'est gratos et c'est social. Le bouquin n'est pas officiellement sorti mais déjà dispo sur certaines plateformes et je vous encourage fortement à le pirater, le propager, le partager et le faire lire ;) )

Share this post


Link to post
Share on other sites

Please sign in to comment

You will be able to leave a comment after signing in



Sign In Now

×
×
  • Create New...