Jump to content

Commentaire_supprime

INpactien
  • Posts

    118
  • Joined

  • Last visited

About Commentaire_supprime

  • Birthday 06/29/1967

Recent Profile Visitors

8,801 profile views

Commentaire_supprime's Achievements

Explorateur

Explorateur (4/14)

  • Week One Done
  • One Month Later
  • One Year In
  • Conversation Starter
  • First Post Rare

Recent Badges

  1. D'expérience, j'ai mes "têtes" pour mes HDD. Je ne prends que du Western Digital depuis bientôt 10 ans, j'ai eu des merdes avec des Seagate. Autre marque que j'ai : Toshiba. Fonctionne bien pour le moment, je verrai sur le long terme. En occasion, Hitachi est bien aussi, j'en ai plusieurs qui fonctionnent correctement et qui ont plus de dix ans. Par contre, Samsung, à éviter à mon avis, j'en ai eu toute une série qui a claqué en moins de six mois. Après, je ne peux pas recommander de logiciel de sauvegarde vu que je fais tout avec Rsync sous le manchot...
  2. Tiens, ça, c'est parce que j'ai rêvé la semaine précédente que j'étais interné au pavillon des malades dangereux du CHS de ma ville (Saint Egrève) : En ce moment, au boulot, c'est pas la joie, spécial dédicace à ma collègue Halima :
  3. BBC Radio 6 en ce moment... Sinon, de circonstance : http://youtu.be/kYXdcR0Xbag http://youtu.be/PysytBGTmpQ
  4. En ce qui me concerne, j'ai le kobo. Je regrette un peu l'imprécision de l'écran tactille, le seul gros défaut, et la nécessité de bricoler un peu pour débriquer l'appareil. Pour le reste... Excellent. A noter que si vous êtes auteur comme moi, le logiciel Sigil permet d'éditer très précisément ses epubs et autres formats pour liseuse. Si cela vous intéresse, c'est ici que ça se passe : http://code.google.com/p/sigil/
  5. Merci pour l'info, à mettre avec ma bidouille SQL pour activer l'engin en force sans compte Kobo. Pour le Kepub, hem... Comme j'ai récupéré des bouquins du domaine public, en plus de mettre mes productions personnelles pour voir la misère d'une conversion directe d'un ODT en epub par Calibre, j'avoue que ce n'est pas vraiment mon problème... Sinon, on peut convertir les AZW d'Amazon dans un format lisible sur Kobo Reader ? C'est surtout ça qui m'intéresserait, potentiellement...
  6. Ah, je viens de voir Sigil. A priori, c'est l'outil qui me manquait. Là, je n'ai pas trop le temps de l'installer (je pars en vacances après-demain) mais je bookmarque la page. Et puis, entre une conversion dégueu avec Calibre et un travail propre avec Sigil, je préfère la seconde option. J'ai toujours eu une politique de qualité maximale envers mes lecteurs, pas question d'y déroger par paresse ! Il n'y a pas de DEB/RPM mais le BIN est auto-installable en ligne de commande, ça reste suffisamment simple pour moi. A faire, et à suivre !
  7. Merci pour l'info pour pressbooks, je vais m'y créer un compte à l'instant. Pour le moment, je rédige avec Libreoffice, qui me sert aussi de convertisseur vers les PDF, et je fais, toujours avec LO, un fichier ODT particulier quand je dois produire un epub avec Calibre. Comme j'aurais à faire la publication de mon roman d'aventure sous peu (premier trimestre 2012, je viens de boucler le chapitre 8 sur, hem, 10/15 chapitres en tout), je tenterai le coup avec cet outil. Avant d'y passer mes anciennes publications. Je testerai avec un texte court dès que possible pour voir comment ça ressort sur mon Kobo. A suivre.
  8. Faut simplement avoir l'appareil d'activé avec un compte Kobo, ou faire la petite manip pas trop compliquée que j'indique ci-dessus. N'ayant pas encore utilisé la fonction, je ne peux rien en dire pour le moment. Mais c'est vrai que si je dois taper une annotation un peu compliquée, ça risque d'être un handicap. Bon, je testerai sur le terrain avant d'en reparler, à suivre...
  9. Ayé ! J'ai trouvé une bidouille pour débriquer un Kobo sans passer par l'activation en ligne ! Voilà comment j'ai fait (trouvé ici : http://www.mobilerea...-82378-p-2.html ) pour ceux que ça intéresse. 1) J'ai téléchargé, sur portableapps, le logiciel sql lite database browser, et installé l'engin. 2) après avoir branché le Kobo, j'ai lancé l'engin puis je suis allé chercher le fichier KoboReader.sqlite dans le répertoire .kobo de l'engin 3) j'ai ouvert le fichier avec sql lite database browser, et après avoir sélectionné l'onglet browse data, j'ai cherché user. Le compte par défaut du Kobo apparaît. 4) je passe dans execute sql, et je rentre la ligne de commande suivante : INSERT INTO "user" VALUES('aaaaaaaa-aaaa-aaaa-aaaa-aaaaaaaaaaaa','aaaaaaaa-aaaa-aaaa-aaaa-aaaaaaaaaaaa','xxxx@xxxx.xx','xxxx@xxxx.xx','2aaaa aaaaaaaaaaaaa=='); 5) je repasse dans l'onglet browse data, je vérifie que mes données sont inscrites et je supprime les données par défaut. 6) j'enregistre, je quitte sql browser, je démonte le Kobo 7) Profit ! Cela suffit pour shunter la partie install obligatoire avec logiciel Mac/Win only et création de force de compte Kobo. En plus c'est suffisamment simple pour que j'y arrive, donc ça ne demande pas un niveau de geekitude trop élevé...
  10. Aïe, problème... Avec la nouvelle mise à jour, impossible de charger des livres sans avoir créé un #[@!%µ£$ de compte Kobo ! Bon, là, je suis au boulot, je ne peux rien faire. Si quelqu'un a l'idée de la bidouille à faire pour y arriver, je suis preneur. Parce que là, le zinzin, il est briqué pour le moment...
  11. Petite mise à jour, à tous les sens du terme : j'ai effectué la mise à jour vers le firmware 1-9-14 du Kobo eReader, et ça change pas mal de choses. Pour ceux que ça intéresse, le lien : http://blog.slucas.fr/blog/kobo-ereader-touch-5 .J'étais sur la version 1-9-12, c'est pour ça que c'était moyen... Alors, ça change énormément. Là, tout de suite, j'ai les annotations opérationnelles, le système touch bien plus réactif et l'horloge interne visible pendant la lecture ! Et le clavier virtuel est très bon pour ça, modulo quelques petits détails : je trouve les touches un peu trop petites et il manque une touche supprimer, bien que la touche backdelete est présente et remplit la fonction de correction. Rien que pour les annotations, ça multiplie par deux l'utilité de l'engin, déjà indispensable dans se version précédente. A moi les corrections à la volée de mes documents de travail ! A tout hasard, je vais retester le mobi et les RTF. Si, a minima, j'ai les RTF qui passent, ça va me faciliter le boulot pour tout ce qui est textes pompés sur Légifrance. A suivre !
  12. Dans les tests que j'ai lu, le Kobo est plutôt bien noté pour du tactile. A mon avis, je ne dois pas avoir un exemplaire à jour... Par contre, pour faire la mise à jour du firmware sans passer par leur logiciel proprio, j'ai toujours pas trouvé... Quelqu'un a une idée ? Souhaitons qu'il en soit de même pour leur nouvelle gamme. Sony était un de mes choix initiaux, avec le plus de ne pas être lié à un store. Si en plus, c'est de l'USB mass storage, pourquoi se priver ! A suivre...
  13. Les annotations, c'est très simple : il n'y en a pas... Soit mon Kobo n'est pas à jour, soit je suis infoutu de trouver la commande. Même le surlignage ne marche pas... +1 Sachant que je fais les deux (pdf pour impression papier, epub pour liseuses), je dois prévoir des modifications pour l'epub dès la mise en page du fichier : pas de pieds de page, notes de bas de page incluses dans le texte, virer les sauts de paragraphe commandés. En fait, j'ai un fichier de base pour le PDF, qui est le fichier de rédaction initiale corrigé et mis en forme correctement, et j'en dérive un fichier pour la transformation en epub, avec les modifications nécessaires pour le passage sous liseuse. Le problème que j'ai identifié, c'est que je rédige mes nouvelles chez moi pour 80-90 % du texte, et au bureau pour le reste... Or, chez moi, je suis sous Linux et je suis sous Win XP au bureau. Même avec Libreoffice des deux côtés, il suffit de passer sous Win pour avoir des merdouilles avec les polices. En ce moment, je râle parce que la police de mes dialogues radio (century schoolbook) saute sur mes fichiers à la maison. Mais pas mes mises en italique, qui emploient la même police... Calibre est impeccable, je l'ai même récupéré en version appli mobile (mais expérimentale). Le navigateur, je vais quand même tester un de ces jours. Je pense qu'avec mon Domino Orange (connecteur 3G en Wifi), ça sera un combo intéressant pour juste envoyer un courriel rapide, sur le gaz, sans devoir faire suivre le netbook à chaque fois. Sachant que j'ai mon Kobo sur moi en permanence, c'est bon à savoir que le navigateur marche bien.
  14. Bonsoir, Un petit mot entre deux chapitres du bouquin que je suis en train d'écrire : j'ai sauté le pas en achetant une liseuse, la Kobo by FNAC. Je l'utilise depuis une journée, et voici mes premières impressions. Tout d'abord, j'aurais préféré m'acheter l'Odyssey de Booken, mais les trois Darty de ma ville n'étaient pas foutus d'en avoir en stock . Comme je voulais payer en partie avec des bons CE valables chez Darty et la FNAC, c'était plié... L'engin ensuite. Physiquement, je trouve que le format 6 pouces est l'idéal pour une liseuse : suffisamment grand pour avoir une bonne vue sur le texte (important pour les miros comme moi, myope avec début de presbytie !) et qui permet d'avoir un engin compact que l'on peut emporter partout. C'est simple, mon Kobo est à portée de main dans ma sacoche, avec mon portefeuille, mon portable et mon sac de provisions. Et c'est un gros plus que d'avoir un zinzin que l'on a tout le temps avec soi, et donc dont on maximalise l'utilisation. Et la taille de l'engin le rend plus pratique, pour une lecture publique, que d'avoir son texte sur des feuilles A4 agrafées. Marche aussi impeccable avec du texte de théâtre quand vous êtes en répétition. L'objet ensuite : beau plastique, finition sobre, et très joli en noir pour moi. J'aime bien le dos molletonné... Après, test en conditions réelles. Très bien : le chargement par port micro-USB, le chargeur de mon téléphone portable et celui de mon Domino d'Orange sont utilisables ! Aucun achat à faire en plus. Et le chargement de la batterie est assez rapide : en une petite heure, on a la pleine charge. Première impression : un appareil dépouillé qui va à l'essentiel. Menus simples, fonctions élémentaires, mais un peu trop : dommage que je ne puisse pas annoter mes .epub, ça me serait utile pour mes corrections ! Le tactile est une bonne idée mais je le trouve poussif point de vue réaction. Rien de critique, mais c'est assez skiant d'avoir un lag d'une seconde entre le moment où on presse un bouton et celui où la manœuvre se fait... Par contre, j'aime bien le tout tactile, même pour tourner les pages : ça fait deux boutons à niquer en moins à mon avis... Par contre, l'écran est très bon : bien lisible et bien contrasté. Et la variation de taille des polices est vite indispensable. Prévoir quand même des fichiers adaptés avec une mise en page dynamique possible si vous êtes producteur... Pour les formats : chez moi, le RTF, le MOBI et le HTML ne passent pas... Bon, le MOBI était fait avec calibre et ressortait sous forme de bouillie indigeste, tandis que le RTF et le HTML provenait de Word (vous pouvez lancer les pavés). Donc, je soupçonne un non-respect des standards. Cela dit, le support merdique du RTF, ça m'emmerde pour récupérer des textes sur Légifrance pour le boulot... Pour le Epub, j'ai testé deux types de fichier : un epub produit par Gutenberg Project, Ulysses de Joyce en VO anglaise, et mes productions maisons faite avec l'alliance entre Libreoffice et Calibre (reprenez vos pavés pour un second lancer). Très bon rendu dans le premier cas, et, hem... une bonne raison de plus de refaire le boulot dans le second. Sur un de mes epubs, j'ai eu une variation de police non prévu entre deux types de texte ! Sinon, le reste passait. Testé aussi avec plusieurs PDF de provenance diverses (un texte de Wittgenstein, des PDF maison, des horaires SNCF et quelques docs techniques que j'avais sous la main). Bon, je rejoins ce que dit Pan : le PDF sur liseuse, c'est vraiment le format à utiliser par désespoir. Convertissez-les en epub, vous vous casserez moins la tête... Bien qu'il faille avouer que le Kobo s'en tire bien pour les restituer, mention spéciale du PDF imbitable aux horaires de TER Lyon-Moulins, rikikis à l'écran malgré un agrandissement au taquet. Je n'ai pas testé la connexion au système Kobo. Leurs logiciels ne sont dispo que pour win et OSX, mais j'ai vu qu'on pouvait les faire marcher sous le manchot avec Wine. Pas testé le wifi non plus, ni le navigateur expérimental, qui tient du dépannage à mon avis. Pour le transfert de fichiers, comme c'est de l'USB Mass Storage, Calibre passer très bien, comme n'importe quel gestionnaire de fichiers. Donc, pas de problème à ce niveau-là. Étant sous le manchot, l'obligation d'avoir un logiciel proprio était pour moi rédhibitoire. Donc, exit Sony ? En clair, un achat que je ne regrette pas. Le seul truc qui me manque, c'est la possibilité d'annoter, le clavier tactile que j'ai aperçu pour les recherches me paraissant utilisable pour cet usage (mieux que le zinzin du Kindle, que je ne regrette pas d'avoir shunté, cela dit en passant). Reste à savoir si je pourrais rooter l'engin pour les mises à jour où si je devrais quand même passer par le logiciel proprio du Kobo. Voilà, j'en reparlerai à l'occasion de mon Kobo. À suivre...
  15. C'est parce qu'Oxayotl the great a gagné un T-shirt PCI que ce topic remonte ? En son temps, il l'a bien chambré, le projet Phoenix et son initiateur...
×
×
  • Create New...