Jump to content

Publications recommandées

Bonjour,

Etant donné le développement éclair de l'e-Book et les ventes d'eReader, J'imagine qu'un topic dédié à droit de cité dans Le Coin du Numérique (sinon, merci de déplacer au bon endroit).

Nous nous sommes entendus avec commentaire_supprimé pour ouvrir un sujet car il n'existe pas encore (et j'ai cherché), et c'est bien dommage étant donné que nous pourrions partager des liens utiles pour acheter ou télécharger des eBooks gratuits en toute légalité, des expériences utilisateur sur les liseuses ou eReader, des news sur les dernières évolutions, des conseils sur des livres numériques que nous avons aimé, etc. Etant donné que commentaire_supprimé et moi même "publions" certaines choses, les écrivons du moins, nous serons ravis de répondre à vos questions sur l'auto-publication par exemple. Ça permettra d'avoir deux visions différentes d'ailleurs, puisque nous n'opérons pas de la même manière. Donc n'hésitez pas.

Le but n'est évidemment pas de faire de pub pour nos trucs. D'une part, c'est contreproductif et d'autre part, c'est pas le genre de la maison.

J'inaugure donc le topic avec des liens utiles pour trouver du contenu.

En français :

- Numilog

- Fnac

- Immatériel

- Publie.net, qui a pour particularité d'être géré par un "prof de philo" et de pratiquer une politique de prix unique (2 euros 99 pour les nouvelles, 3 euros 49 pour les autres)

- Mobipocket

- Cercle Reader Sony

- Feedbooks

Tous ont la particularité de proposer aussi des livres gratuits. Il faudra tout de même faire attention aux DRM, notamment à la Fnac vu que le système repose sur Adept d'Adobe et qu'un oubli de création de compte avant un téléchargement se conclue en bibliothèque effacée…

Si vous en voyez d'autres, n'hésitez pas, je connais pas le marché français très dans le détail :transpi:

Pour le contenu anglais :

- Smashwords

- Kindle Store, qui propose de nombreux livres gratuits pour peu qu'on lui fasse croire que l'on est américain. Autrement, sachez que les prix sont largement gonflés à l'achat hors US (livre à $2.99 qui se retrouve à près de 5€37 si on l'achète depuis une IP française par exemple…). Ne pas oublier qu'Amazon impose son format bien proprio et que pour lire ce que vous avez acheté là bas, c'est soit Kindle (et Kindle Apps), soit débrouille pour convertir via Calibre par exemple.

- Barnes & Noble (à vérifier pour achat, pas sûr qu'ils vendent les e-books "à l'étranger", j'ai cherché vite fait dans leur FAQ et rien trouvé)

- Kobo

Contenu US gratuit :

- Gutenberg Project

- Free eBooks

- Get free eBooks

- ManyBooks

- BookDepository

Sites de listing d'eBooks gratuits reconnus par les utilisateurs et qui s'intéressent aux indépendants

- Free Online Novels

- Booksontheknob, centré sur Kindle

Pour les communautés de lecteurs,

- GoodReads

- Library Thing

- Copia, petit nouveau qui s'est mis en tête d'aller challenger les deux leaders du marché social, en évitant soigneusement les écueils de WeRead (tellement poussé par Lulu qu'on y trouve plus que les mecs qui ont écrit les livres dispos à la vente…)

Niveau software, trois liens me semblent d'importance.

- Writer2ePub, extensions OOo pour passer ses travaux au format ePub

- Calibre, une interface vachement limite pour certains tellement elle est compliqué, mais un soft hyper puissant capable d'aller chercher des articles de sites web, les compiler et les exporter au format e-book, de synchroniser y compris avec iPad (en passant par iTunes et en un peu buggé par contre), et de convertir quasi tous les formats d'ebooks existants (y compris AZW, le format proprio d'Amazon)

- Sigil, pure application eBook sous forme de WYSIWYG et qui offrira un rendu bien meilleur que n'importe quel plug in ou extension, notamment au niveau de la mise en page et du chapitrage. Plutôt pensé pour les auteurs, mais il peut éditer les ePub gratuits téléchargés.

Enfin, niveau sites français, les américains étant par trop nombreux,

- eBouquin

- D'autres très certainement, mais je n'ai jamais croisé leur route

Bref, voilà pour le départ, n'hésitez pas à parler de tout ce qui touche à l'ebook, de lancer les débats sur le juste prix, dire comment vous lisez en numérique (métro, maison, au lit, etc), les formats que vous préférez, partager vos liens et trouvailles, parler de matos. Je pense d'ailleurs faire une rapide review du Reader Sony PRS350 que je reçois bientôt, et que je pourrais comparer à l'iPad.

Et pour ceux intéressés par l'auto-publication, qu'ils n'hésitent pas à poser des questions, même celles qui fâchent. :chinois:

Partager cette publication


Lien vers la publication
Partager sur d'autres sites

Pour poursuivre le propos, étant moi-même écrivain (nouvelles et pièces de théâtre, voir l'adresse de mon blog dans mon profil), je peux vous faire part de quelques tuyaux concernant l'emploi de l'informatique tant pour l'écriture que pour la publication.

De même, pour ce qui est des régimes juridiques des différentes licences et des précautions à prendre, vous pouvez voir avec moi. J'ai une formation juridique pratique du fait de mon travail et je peux vous renseigner là-dessus.

Après, je serais plus compétent pour les débats purement littéraires... Toutefois, je suis intéressé aussi à l'e-publication, aussi bien en tant que lecteur qu'en tant que participant. Ce qui m'intéresse surtout, ce sont les échanges d'expériences avec les auteurs qui se sont déjà publiés sur le net.

L'approche de ce topic sera surtout orientée sur le contenu, la motivation essentielle pour acheter un lecteur. Pour ma part, outre pouvoir entièrement travailler sur support électronique en toutes circonstances (corrections entre autres), un lecteur de livres électroniques me sera aussi utile pour avoir sous le nez mes recettes de cuisine pendant que je les prépare, et pour lire lors de mes voyages. Je compte aller en Pologne cet été en car et je vais avoir 36 heures de voyage depuis Grenoble. Comme je ne dormirais pas tout le temps, une liseuse me sera utile. De plus, je prends le train plusieurs fois par an, et un peu de lecture dans ces circonstances me serait aussi agréable, sans avoir à faire suivre les pavés que je lis habituellement.

Les aspects pratiques de la lecture comme de l'écriture me semblent aussi un point intéressant à développer dans ce topic. A vous de jouer, le débat est ouvert !

Partager cette publication


Lien vers la publication
Partager sur d'autres sites

Un petit feedback sur le Sony Reader PRS-350 Pocket Edition, 179 euros.

Après avoir utilisé le Reader plus d'une semaine, je peux déjà apporter quelques précisions (et éventuellement comparaisons par rapport à un iPad)

Je dois dire que je suis assez séduit par la qualité de cette liseuse (un peu chère par contre, elle est bradée à 130 dollars aux USA pour faire face à la concurrence) qui se révèle confortable, bien pensée et nantie de nombreux atouts.

Ses dimensions et son poids sont moindres qu'un livre de poche, ce qui est très appréciable et confortable au quotidien. L'écran sans reflet e-ink Pearl est assez exceptionnel en comparaison de la concurrence (Fnacbook notamment), offrant un contraste parfait une ergonomie étudiée. J'ai également été séduit par le tactile à base d'infrarouge, très réactif en toutes situations. L'écran fait 5", ce qui peut paraître petit, mais je n'ai eu aucun problème à m'y habituer. Evidemment, ce sera une autre histoire pour les PDF

Les matériaux utilisés sont d'assez bonne qualité. Même si la façade en aluminium "souffre le chaud et le froid" (surtout pour les doigts), le dos à la texture un peu gomme permet une bonne appréhension de l'objet. Par contre, je demande à voir la tenue des boutons de façade dans le temps, leur qualité me parait légère.

Sony a eu la bonne idée de reprendre à zéro son interface pour l'adapter au tactile. Oubliés les carences du PRS-300 à ce sujet. On peut régler la luminosité ou le contraste pour les images par exemple, 6 tailles de polices sont disponibles, 12 dictionnaires que l'on peut sélectionner à la volée, de nombreuses options, des possibilités de mise en page et découpage en 4 ou 6 zones, un zoom puissant, une recherche ciblée, etc.

Livré avec un stylet, celui ci se révèle utile pour prendre des notes manuscrites, entourer ou barrer ou souligner du texte, dessiner un croquis. Evidemment, il y a une certaine latence due à la techno e-ink, mais le reader n'est pas fait pour peindre non plus.

Les Readers Sony sont livrés avec Reader Library, sorte d'iTunes de l'eBook qui marche plutôt pas mal et refusera de monter les fichiers corrompus susceptibles de faire planter la liseuse. Autre solution, le Reader monte comme une unité de stockage sur le bureau, on peut donc se passer du logiciel et gérer comme une clé USB. C'est plutôt pas mal d'avoir le choix, même si je n'ai pas grand chose à reprocher à Reader Library… qui permet même de lire sur l'ordinateur ou de synchroniser tous les fichiers en un clic. On peut aussi organiser ses livres en collections directement depuis le reader, qui propose à la base de lister les livres par date de création, auteur ou titre.

Pour la recharge par contre, c'est port USB ou chargeur officiel Sony en accessoire à bien cher et qui est carrément une brique d'alim ! Voir ici. J'ai bien essayé de recharger avec un adaptateur USB universel, puis le chargeur de l'iPad connu pour être particulièrement puissant niveau ampérage, rien n'y fait… le reader refuse de charger sur secteur.

Heureusement, l'autonomie est satisfaisante, surtout à considérer le format compact et l'écran tactile. Il a tenu 8 jours en utilisation intensive, soit 3 romans et demi, 12 nouvelles ou affiliés, et plus de 660 notes et "surlignages".

Niveau purement technique, plein de choses sont supportés. le PDF, l'ePub (avec DRM BBeB et Adobe Adept), le .doc, le txt, le rtf, le jpg, gif, png et bmp.

L'écran offre 16 niveaux de gris (réglable), une réso de 800*600.

2go de mémoire permettent de pas mal remplir en fin de compte, étant donné qu'on ne l'utilisera pas pour des fichiers trop lourds.

Quelques défauts cependant:

- une seule et unique police, pas de choix

- ne supporte pas la justification de texte…

- les notes ne s'exportent/s'importent pas, ce qui est franchement chiant. J'ai juste accès à une ligne de commande en mode stockage de masse qui ne fait… rien.

- impossible de lire pendant que la liseuse recharge

- pas de magasin en accès direct car pas de Wifi

En comparaison de l'iPad, il n'y a pas photo pour la lecture pure. L'écran e-ink réflectif est une technologie dédiée à l'activité, l'écran rétro-éclairé à dalle brillante ne peut pas lutter si on est un grand lecteur. Après, il y a des choses mieux pensées sur l'iPad pour les annotations et les choses comme ça. L'ergonomie est un peu plus aboutie sur iBooks à mon avis, et ça n'engage que moi bien évidemment. Niveau encombrement et autonomie, il n'y a pas non plus photo. Il faudra choisir entre l'outil dédié ou la tablette multi-fonction sur la base de la quantité de livre ingurgités.

Voilà, un très bon reader très confortable et à l'écran de qualité, dans un tout petit format et dont la technologie Touch fait office de référence sur le marché. En plus il est plutôt complet alors que d'autres ne permettent même pas d'annoter à ce prix là…

Partager cette publication


Lien vers la publication
Partager sur d'autres sites

Pour compléter ton feedback, voici le mien sur l'autre liseuse de Sony, le PRS-650 que j'ai choisi en rouge, ainsi que sur un de ses accessoires, la housse avec lumière intégrée.

Le prix généralement constaté de la liseuse seule tourne autour de 249€. Si vous le demandez gentiment, dans certaines enseignes, ils vous baisseront ce prix sans trop sourciller (j'ai eu 5% de remise.)

L'appareil est livré avec une carte SD de 2Go contenant une centaine d'ebooks libres de droits.

Globalement, tout ce qui a été dit sur le PRS-350 est à reprendre ici, autant pour les aspects de confort de lecture de l'écran que de l'autonomie ou des accessoires fournis, ou encore des options d'alimentation (je n'ai pas pu recharger le reader par un chargeur universel non plus ni lire pendant qu'il chargeait...)

La seule véritable différence entre les deux appareils tient dans la taille de l'écran (6 pouces ici) que j'ai préférée et que je ne regrette absolument pas.

J'aurais à l'encontre de Sony une critique supplémentaire à celles formulées pour le PRS-350, critique qui résiderait dans l'impossibilité d'intégrer le dictionnaire de votre choix en plus de ceux préinstallés. En effet, il n'y a aucun dictionnaire de définitions en français, alors que l'on peut trouver assez facilement et gratuitement le dictionnaire Hachette en epub.

En revanche, si vous lisez en anglais, les dictionnaires de traduction seront fort utiles.

Quant aux notes, il me semblait qu'il était possible de les exporter au format .rtf (je n'ai jamais essayé cette fonctionnalité...)

Concernant la housse avec loupiote intégrée, elle est constituée d'une protection relativement épaisse et bien finie. Elle est disponible en différentes couleurs. Son prix est élevé (60€ environ) mais cela ne m'a pas rebuté.

La lumière incorporée repose sur un pied flexible, ce qui vous permet de l'orienter selon votre désir, et fonctionne avec une ampoule led et une pile AAA. Pour le moment, je ne l'ai pas changée alors que je lis facilement 1 heure par jour avec et que je possède le tout depuis plus de 3 semaines. Deux intensités lumineuses sont utilisables, et la luminosité générée par la plus faible des deux fut pour ma part largement suffisante. La teinte lumineuse a pour effet d'améliorer le confort de lecture, en vous donnant l'impression de blanchir le fond de page.

Les seuls reproches à faire à cette housse résident dans son poids, qui, ajouté à celui de la liseuse, se ressent sans être non plus prohibitif, et il aurait été judicieux d'intégrer un pied afin de créer un pupitre de lecture pratique.

Enfin, pour les readers de Sony, des firmwares alternatifs sont développés et ajoutent des fonctionnalités supplémentaires à votre liseuse (quelques jeux, mais surtout, des jeux de caractères supplémentaires, la possibilité d'incorporer certains dictionnaires, etc.)

À tester avec prudence, mais une fois la période de garantie expirée, why not ?

Partager cette publication


Lien vers la publication
Partager sur d'autres sites

Bonjour,

Pendant plusieurs mois, j'utilisais le Bookeen opus tous les jours lors de mes trajets en transport en commun (RER). J'en étais très content. Malgré son écran de 5", les livres sont tout à fait lisibles et les nombreuses tailles de polices aident grandement. Ce qui m'avait fait choisir cette liseuse était le fait de pouvoir lire quasiment tous les formats disponibles et était compatible avec les DRM adobe et Mobipocket (attention un défaut il fallait flasher le firmware adobe ou mobipocket selon le type de drm). J'achetais mes livres sur BooksonBoard (choix du format).

Je suis passé en décembre sur une galaxy tab. Je ne mentirais pas, la lecture est plus rapidement fatigante mais cela dépend surtout de votre vision. Il faut aussi prendre en compte le poids de la bête 380g contre 150g pour le Bookeen Opus. Un conseil par contre, achetez un film anti-reflet (j'ai acheté les mien sur ebay car ceux en vente en France sont nuls). Je suis donc passé par Aldiko (en cassant les drm des livres déjà achetés). J'ai finalement téléchargé l'application Kindle pour Android et j'achète tous mes livres sur amazon maintenant.

Ce qui m'a fait passé sur Amazon, est la disponibilité des romans des auteurs que je lis dans un format fixe et sortis le même jour que la version papier. BooksonBoard est très bien mais avoir d'une même série en epub puis en pdf ou mobipocket, cela devenait un peu chiant.

Partager cette publication


Lien vers la publication
Partager sur d'autres sites

Effectivement, m'étant intéressé à la Bookeen CyBook Open en premier lieu, j'ai remarqué le flashage de firmware requis pour le support Mobi / ePub…

Et malheureusement, ce n'est pas la seule dans ce cas. J'en suis même venu à me demander s'il était possible d'intégrer le support Mobi et ePub dans le même firmware… sans trouver de réponse à ce sujet. Si quelqu'un en a une, je suis preneur. :transpi:

Edit : My bad pour l'export de notes et annotations, effectivement Reader Library le permet au format .rtf même si le bouton d'export est super bien planqué dans l'interface :iloveyou:

Partager cette publication


Lien vers la publication
Partager sur d'autres sites

Edit : My bad pour l'export de notes et annotations, effectivement Reader Library le permet au format .rtf même si le bouton d'export est super bien planqué dans l'interface :iloveyou:

Je me disais aussi, ils annonçaient la fonctionnalité sans que ce soit possible ! Ouf ! :love:

Partager cette publication


Lien vers la publication
Partager sur d'autres sites

Petite question sur les écrans.

Le PRS-650 (et le 350) sont censés être équipés de dalles e-ink pearl. Or, lorsque je vais dans la section Paramètres -> à propos, page 2 (ou plus, peut-être sur un écran 5") je lis que mon PRS-650 est équipé d'un écran e-ink Vizplex et je ne lis nulle part une quelconque référence à Pearl.

Vizplex est-il un nom commercial générique, incluant plusieurs familles dont le Pearl, ou bien une référence liée à la technologie de dalle employée ?

Partager cette publication


Lien vers la publication
Partager sur d'autres sites

Exact, et même au démarrage il y a le logo Vizplex…

Après vérif, il s'avère que Pearl n'est pas une marque déposée, au contraire de Vizplex. C'est plus une mise à jour "catch-phrase" pour dire que leur techno a évolué en fait. Certains considèrent Pearl comme le haut de gamme de Vizplex d'ailleurs.

Et un channel product manager Sony a répondu à un mail à ce sujet, et il a notifié que Pearl était un pur nom commercial pour Vizplex V220, qui a un meilleur taux de rafraichissement de page et un contraste plus élevé.

Et quand on met un PRS-350 ou un PRS-650 à côté des readers d'ancienne génération, il ne fait aucun doute qu'on a un Pearl entre les mains ;)

En passant, si certains anglophones aiment bien les thrillers "technologiques" (au sens large), Thomas Hoover a récupéré les droits de ses romans et les fournis gratuitement sur Smashwords. Ça fait un petit moment d'ailleurs, mais il n'est jamais top tard vu que ce sont des romans de qualité. Certes ils ont un peu vieilli, forcément, mais je n'ai pas réussi à lâcher Samurai Strategy avant la fin…

Partager cette publication


Lien vers la publication
Partager sur d'autres sites

Merci je me disais aussi mais dans le doute...

Je me demandais aussi si Sony allait faire des mises à jour rendant possible l'installation de dictionnaires personnalisés, et éventuellement la possibilité d'utiliser son livre durant la charge...

Peut-être pouvons nous-leur poser la question ? Je vais m'en enquérir de ce pas.

edit : demande partie ce jour, le 20/02/2011. Je vous tiens au courant pour leur réponse.

Partager cette publication


Lien vers la publication
Partager sur d'autres sites

Perso, je trouve que ce serait pas mal aussi qu'ils fournissent un SDK vu que les deux modèles disposent d'apps… forcément limitées et que l'on pourrait imaginer des trucs sympas à considérer que Sony s'impose de plus en plus dans l'eBook (la "pdm" est passé de 4 à 10%, voir lien ci dessous).

Puis une mondialisation de leur Store serait pas mal non plus… un gros manque à mon sens alors qu'ils pourraient prendre un avantage sur Kindle à ce niveau là tant Amazon laisse un peu le marché européen pourrir, or le marché euro représente 10% du CA mondial de l'industrie de l'e-book, et il y a un énorme potentiel de croissance…

sinon petit lien intéressant qui m'a quelque peu surpris…

Comme quoi, les gens lisent autant sur ordinateur que sur Kindle…

source : Bowker, pas méconnu non plus aux USA vu qu'ils s'occupent massivement de la distribution d'ISBN (payante aux USA, le gouvernement ayant décentralisé la chose… :transpi: )

Partager cette publication


Lien vers la publication
Partager sur d'autres sites

Hello !

Project Gutenberg a déjà été cité, alors j'en profite pour ajouter un lien vers des oeuvres libres en français:

http://www.inlibroveritas.net/

Je lis surtout sur mon écran d'ordinateur et souvent encore sur papier... mais j'envisage l'achat d'une liseuse. Je suis assez tenté par le Cybook Opus de chez Bookeen, mais je n'ai pas encore arrêté mon choix. J'ai une préférence pour les écrans non tactiles, c'est à dire sans traces de doigts.

Partager cette publication


Lien vers la publication
Partager sur d'autres sites

En ce qui me concerne, j'attends que la barre de 100 ¤ soit franchie dans le bon sens par les liseuses pour en acheter une. Mais, franchement, ça me manque de plus en plus, je risque m'y mettre à la fin de l'année si Matériel ou LDLC en mettent en rayon (because payement en 3 fois sans frais transpi.gif)

J'ai passé mes nouvelles en epub avec Calibre, et cela m'a demandé un peu de boulot de mise en page supplémentaire : dégager les sauts de ligne et de page commandés que j'emploie pour éviter d'avoir des veuves et des orphelines, intégrer les notes de bas de page dans le texte faute de mieux, dégager le pied de page et intégrer ses mentions en sous-titre. Par contre, sorti de Calibre, rien pour lire des epub.

J'avoue que j'y ai déjà trouvé un usage possible à une liseuse : mes recettes de cuisine. J'en ai une tripoéte en format électronique (scans de livres de cuisine chez mes parents avec un OCR, recettes récupérées sur le net, voire mes créations...) et devoir imprimer ça pour avoir un papier sous le nez pendant la préparation n'est pas ce qu'il y a de plus pratique. Avec une liseuse, je charge la bonne recette, j'emballe l'appareil dans une protection transparente provisoire et je peux l'avoir sous le nez pendant la préparation, avec la recette affichée, et le ranger dans la poche de mon tablier quand je n'en ai pas besoin.

Après, pour lire dans le train ou en voyage, c'est pas mal non plus. Je vais me taper un voyage en car de 36 heures aller vers la Pologne cet été et je compte me prendre quelques bouquins pour la route. Problème : étant en camping, ça me rajoutera du poids au sac à dos mais vous me direz qu'à +/- 20 kilos, je ne suis pas à ça près...

J'attends la prochaine génération d'appareils et les baisses de prix qui vont avec. au passage, s'il y a de la demande, je peux sortir mes nouvelles en mobi, suffit de demander...

Partager cette publication


Lien vers la publication
Partager sur d'autres sites

Je lis surtout sur mon écran d'ordinateur et souvent encore sur papier... mais j'envisage l'achat d'une liseuse. Je suis assez tenté par le Cybook Opus de chez Bookeen, mais je n'ai pas encore arrêté mon choix. J'ai une préférence pour les écrans non tactiles, c'est à dire sans traces de doigts.

Ben honnêtement, j'hésitais aussi entre le Cybook Opus et le PRS-350 mais à l'utilisation, y'a pas eu franchement photo.

L'Opus est une liseuse pure, impossible de prendre des annotations, mais elle est fournie avec un étui en cuir.

Le PRS-350 est très bien pensé pour les traces de doigts grâce au système Touch via infrarouge (il faut vraiment regarder à 2 fois pour trouver des traces, et ça ne gêne absolument pas à la lecture tant elles sont invisibles à l'oeil nu), l'écran est un chouilla supérieur à celui de l'Opus, le stylet permet de ne pas saloper l'écran quand on a les doigts gras, il peut servir de bloc-notes, dispose de 12 dicos intégrés, permet d'exporter les annotations, propose le choix tactile/bouton pour tourner les pages par exemple, et bien d'autres choses encore.

Ça me chagrine de le dire, parce que l'Opus est quand même de grande qualité, mais le PRS-350 permet de faire largement plus au même prix… C'est certainement là que le bas blesse pour l'Opus, parce qu'il est un chouilla derrière sur les points communs et manque grave de fonctionnalités supplémentaires qui sont très pratiques quand on les utilise.

Honnêtement, autant l'ancienne gen de Reader Sony a mauvaise réputation, autant on comprends très vite comment ils ont gagné en pdm aussi rapidement tant leurs nouveaux Readers sont de qualité et sont plutôt complets. Et aussi incroyable que ça puisse paraître, l'écran anti-trace est très efficace. Pour une fois que ce n'est pas du marketing, il faut le souligner ^^

Partager cette publication


Lien vers la publication
Partager sur d'autres sites

Je lis surtout sur mon écran d'ordinateur et souvent encore sur papier... mais j'envisage l'achat d'une liseuse. Je suis assez tenté par le Cybook Opus de chez Bookeen, mais je n'ai pas encore arrêté mon choix. J'ai une préférence pour les écrans non tactiles, c'est à dire sans traces de doigts.

Sincèrement, il faut vraiment regarder sous un angle particulier pour observer les traces de doigts sur les liseuses Sony... Le revêtement mat y est pour beaucoup !

De plus, tu peux te servir du stylet fourni. Je pense que ce sont autant d'avantages en faveur du tactile.

Edit : grilled, mais je confirme !

Partager cette publication


Lien vers la publication
Partager sur d'autres sites

Après, pour lire dans le train ou en voyage, c'est pas mal non plus. Je vais me taper un voyage en car de 36 heures aller vers la Pologne cet été et je compte me prendre quelques bouquins pour la route. Problème : étant en camping, ça me rajoutera du poids au sac à dos mais vous me direz qu'à +/- 20 kilos, je ne suis pas à ça près...

J'attends la prochaine génération d'appareils et les baisses de prix qui vont avec.

Je ne sais pas si la baisse de prix attendue ira forcément dans le bon sens. J'aurais tendance à croire que les constructeurs maintiennent des prix élevés en renouvelant leurs gammes de matériels...

Malgré tout, je suis tellement satisfait de mon achat que je ne regrette pas le coût important de ce "joujou".

Comme je le disais dans un commentaire sur une actualité de PC Inpact,

Le prix de la liseuse peut être rapidement amorti par rapport au prix d'achat de chaque bouquin : si on considère un prix moyen de 8¤ en format poche, 31(,25 pour être précis) livres gratuits suffisent à amortir une PRS-650 à 250¤.

Enfin, quel que soit le prix, je me demande si je ne vais pas en offrir une à ma femme pour son anniversaire. Elle lit beaucoup et commence à trouver quelques avantages au produit...

au passage, s'il y a de la demande, je peux sortir mes nouvelles en mobi, suffit de demander...

Deux questions me viennent à l'esprit :

  • Sortir un texte dans les deux formats représente-t-il une charge de travail supplémentaire importante ?

  • Quels sont les avantages et inconvénients de chaque format ? En effet, le format epub semble demander une préparation importante... Et, dans ce monde où la survie est soumise à l'adaptation, les formats les plus rapides à traiter seront certainement privilégiés.

Partager cette publication


Lien vers la publication
Partager sur d'autres sites

Pour sortir un texte dans les deux formats, Calibre le fait en quelques secondes… à partir de ce que tu veux.

Le problème, c'est que faut vérifier de partout pour voir s'il n'y a pas un problème de mise en page ou des choses comme ça, si le fichier n'est pas corrompu et j'en passe. Du coup, je préfère carrément sortir les fichiers dans les formats avec des outils dédiés en partant du texte de base au lieu d'aller convertir tant tu peux perdre du temps si la conversion est "baisée", surtout à comprendre pourquoi elle l'est.

Pas plus tard que samedi, j'ai carrément réussi à sortir un ePub corrompu via l'export Pages '09 pour relecture et correction. Il fonctionne sur l'ordinateur, il fonctionne sur iPad, et il fonctionne pas sur le Reader…

Déjà que le plug-in rajouté à la va-vite est franchement basique (faut carrément créer ou importer un style pour qu'il sache où couper la page pour un nouveau chapitre, il est impossible de centrer une image et j'en passe), mais si en plus il te sort des fichiers corrompus qui seront pas lisibles sur tous les readers, t'en finis plus. Le truc que j'ai sorti en utilisant Sigil, aucun problème nulle part…

Grosso modo, le format .mobi était un format qui s'imposait vers 2004-2005, Amazon a racheté Mobipocket pour le transformer et faire son format proprio .AZW (un seul caractère de la clé de fichier a été changé, et seul le système de DRM diffère mais pourtant, les Kindles sont incapables de lire des fichier .mobi avec DRM… c'est dire la pérennité du support… :fumer: )

Donc .mobi, c'est juste pour faire tourner sur un Kindle, parce qu'Amazon a eu la bonne idée de ne pas développer de support ePub, format qui tend à devenir universel, dont un draft est sorti ce week end, et dont une nouvelle version verra le jour en Mai 2011 avec énormément de possibilités multimédia (applets pour mots croisés, animations par exemple, meilleur support de la vidéo et notes de pied de page, standardisation de la mécanique d'annotation et plein d'autres choses).

ePub est un format ouvert, standard proclamé de l'industrie. Mobi était la même chose sur le plan philosophique et a été racheté pour en faire un truc proprio… et vu le poids d'Amazon actuellement, il y a de grandes chances que les deux formats cohabitent un bon moment. Y'a juste que faudra sortir un mobi pour Amazon pour qu'ils le transforment en AZW (évidemment pas licencié), et un ePub lisible partout ailleurs…

Au pire, tu mets en page avec eCub et il te sort l'ePub et le Mobi à l'identique. Mais manque de bol, faut vraiment aimer son interface à la folie pour l'utiliser. Du coup perso c'est texte de base formaté avec Sigil et converti en mobi via Calibre. Je mets un peu plus de temps, mais j'suis à peu près sûr d'avoir quelque chose de correct et respectueux du lecteur (même si Sigil est jeune et a pas mal de bugs qu'il faut connaître pour éviter… ou alors on y va à la main avec le code HTML ^^)

Partager cette publication


Lien vers la publication
Partager sur d'autres sites

Voici la réponse de Sony à mon mail :

Bonjour,

Par votre mail, vous souhaitez obtenir le dictionnaire français pour votre Reader.

C'est bien volontiers que je vous communique les informations suivantes.

Je suis au regret de vous confirmer qu'aucun dictionnaire français n'est disponible pour votre Reader.

Le reader PRS-650 est un produit européen.

Il contient uniquement un dictionnaire intégré en anglais, langue la plus utilisée en Europe.

Sony ne propose pas de dictionnaire spécifique pour la langue officielle de chaque pays dans lequel le Reader est commercialisé.

Si des informations complémentaires vous sont nécessaires, l'équipe de Sony France est à votre disposition au 01 55 90 34 34 du Lundi au Vendredi de 9h à 18h.

A très Bientôt,

Votre conseiller Serge

Sony France - Service consommateurs

Bref, ils savent répondre à côté de la plaque, étant donné que je leur demandais si une mise à jour permettant d'installer un dictionnaire personnel était prévue...

Partager cette publication


Lien vers la publication
Partager sur d'autres sites

La joie des Services Consommateurs aux réponses automatisées…

Ce que je peux faire, éventuellement ( ça, c'est un mot qui cache la phrase "si j'ai le temps"), c'est m'adresser au "Brand Product Channel Manager US" en "bypassant" le service consommateur, mais je promets rien. Les mecs sont très occupés mais j'ai ma petite technique qui marche de temps en temps :transpi: Je reviendrais avec une réponse plus précise à ce moment là, avec un peu de chance.

Sinon, pour mettre à jour mon message précédent. Le top du top pour l'instant, c'est quand même de sortir son texte en Full HTML soi même. Contrôle total sur la publication, aucune limitation et effets sympas possibles. Evidemment, faut connaître le langage HTML et ça prend un certain temps, mais avec du bon CSS, on fait des miracles et on regrette pas d'avoir passé quelques heures en plus… étant donné qu'un ePub (et que du mobi) sont grosso modo un package avec des pages HTML et quelques autres trucs, autant en profiter quand on a l'expertise.

Mais si tout va bien… dans quelques semaines/mois, je m'en occuperais plus moi même et je peux pas exprimer à quel point c'est un soulagement :oops:

Partager cette publication


Lien vers la publication
Partager sur d'autres sites

Un site d'achat d'ebooks français, vu au hasard d'une publicité :

epagine

L'achalandage commence à devenir intéressant entre tous ces fournisseurs.

Partager cette publication


Lien vers la publication
Partager sur d'autres sites

On peut également citer une option intéressante chez Publie.net : l'abo annuel qui est de 65 euros pour l'ensemble du catalogue.

Immatériel fait 70% de son CA ( 8000 euros) là dessus par exemple…

Partager cette publication


Lien vers la publication
Partager sur d'autres sites

Bon, quelques liens intéressants…

Les éditeurs américains rencontrent les éditeurs français pour parler d'e-book

Mais surtout, la plus grosse news du moment…

Des signes qui montrent l'arrivée prochaine d'Amazon en Europe, et en France (recherche de managers lancée le 25 janvier!)

Et comme ils sont au Luxembourg, pas de prix fixe… c'est la Fnac qui va être contente, ainsi que numilog, Publie.net et les autres :transpi: Je sens que ça va bien gueuler :ouioui: (ou comment les politiques sabordent les revendeurs français en voulant leur arranger les choses, et finissent par offrir le marché aux grandes multinationales étrangères… déjà qu'il y a aucune TVA sur les eBooks que je vends sur iBookStore :francais: )

Partager cette publication


Lien vers la publication
Partager sur d'autres sites

Je lis surtout sur mon écran d'ordinateur et souvent encore sur papier... mais j'envisage l'achat d'une liseuse. Je suis assez tenté par le Cybook Opus de chez Bookeen, mais je n'ai pas encore arrêté mon choix. J'ai une préférence pour les écrans non tactiles, c'est à dire sans traces de doigts.

Ben honnêtement, j'hésitais aussi entre le Cybook Opus et le PRS-350 mais à l'utilisation, y'a pas eu franchement photo.

L'Opus est une liseuse pure, impossible de prendre des annotations, mais elle est fournie avec un étui en cuir.

Le PRS-350 est très bien pensé pour les traces de doigts grâce au système Touch via infrarouge (il faut vraiment regarder à 2 fois pour trouver des traces, et ça ne gêne absolument pas à la lecture tant elles sont invisibles à l'oeil nu), l'écran est un chouilla supérieur à celui de l'Opus, le stylet permet de ne pas saloper l'écran quand on a les doigts gras, il peut servir de bloc-notes, dispose de 12 dicos intégrés, permet d'exporter les annotations, propose le choix tactile/bouton pour tourner les pages par exemple, et bien d'autres choses encore.

Ça me chagrine de le dire, parce que l'Opus est quand même de grande qualité, mais le PRS-350 permet de faire largement plus au même prix… C'est certainement là que le bas blesse pour l'Opus, parce qu'il est un chouilla derrière sur les points communs et manque grave de fonctionnalités supplémentaires qui sont très pratiques quand on les utilise.

Honnêtement, autant l'ancienne gen de Reader Sony a mauvaise réputation, autant on comprends très vite comment ils ont gagné en pdm aussi rapidement tant leurs nouveaux Readers sont de qualité et sont plutôt complets. Et aussi incroyable que ça puisse paraître, l'écran anti-trace est très efficace. Pour une fois que ce n'est pas du marketing, il faut le souligner ^^

Merci pour cette réponse ! :inpactitude:

En fait j'aime bien le look/boitier des liseuses Sony, mais désolé, je déteste cette marque et je la boycotte. Chez Sony, ils sont du genre à mépriser le code de la consommation, et plus exactement la garantie légale de conformité. Je vous donne un exemple: ils ont supprimé des fonctionnalités de leurs consoles PS3, comme la possibilité de faire tourner un autre OS, une fonction dont ils ont fait la publicité au lancement de leur console. Ils ont même osé attaquer en justice la personne qui a proposé aux consommateurs lésés de réparer le sabotage de Sony. Bref, tant que cette entreprise aura un tel mépris pour ses clients, je ne suis pas prêt de dépenser le moindre centime pour cette marque.

Mais comme tu utilises cette liseuse Sony qui parait-il utilise un noyau Linux 2.6, est-ce que Sony respecte la licence GPL de ce logiciel, et est-ce que tu as accès aux sources de leur firmwares des liseuses PRS ?

Idem pour Amazon. Je boycotte cette marque pour plusieurs raisons. Au niveau des liseuses, ils ont déjà très bien illustré leur médiocrité en supprimant à distance des livres sur les appareils de leurs clients. Bref, ce sont des fanboys des pires DRM, et j'ai même lu qu'ils n'aiment pas les formats ouverts. Les utilisateurs doivent convertir leurs fichiers ouverts vers un format propriétaire et fermé pour pouvoir les lire sur Kindle. Dingue non ? Cette entreprise ne respecte rien, comme ici du pompage de livres de Project Gutenberg, sans citer leur source. Cette société c'est également illustrée dans son combat contre Wikileaks. Donc je ne vais pas choisir un Kindle.

Mais du coup, par curiosité, j'ai la même question que pour Sony. Est-ce que au moins ils respectent la licence GPL du noyau Linux sur leur liseuse ? Les clients peuvent-ils avoir un accès facile aux sources ?

Dans les autres marques, comme Bookeen, je constate qu'il est possible de télécharger des sources (après avoir créé un login). Et qui dit logiciel libre dit améliorations possibles. D'ailleurs ils semblent par eux-même proposer des améliorations comme ici, la 2me mise à jour du Cybook Orizon. Cela m'a fait découvrir que certaines liseuses disposent même d'un navigateur web. Voilà qui donne de l'intérêt aux modèles équipés de WiFi ou de 3G.

En attendant je continue mes lectures régulières de sites comme ebouquin.fr ou liseuses.fr pour trouver mon modèle idéal. J'espère finir par trouver un appareil durable (7 ans ou plus). Si seulement l'affichage des MTBF était obligatoire chez les vendeurs ou constructeurs. Je ne veux pas un truc conçu pour tomber en panne au bout de quelques mois, ou Apple-like, genre avec batterie soudée à l'intérieur. Je n'ai pas l'intention de remplacer ma liseuse chaque année à cause des caprices de certains constructeurs et de leur culte pour l'obsolescence programmée.

:ouioui:

Est-ce que l'article de Wikipedia vous semble complet au niveau de la liste des constructeurs de liseuses ?

http://fr.wikipedia.org/wiki/Liseuse

Partager cette publication


Lien vers la publication
Partager sur d'autres sites

Alors, je vais essayer de répondre dans l'ordre :transpi:

Tu as choisi de boycotter les marques et d'acheter sur une valeur morale, ce que j'admire personnellement. Je reste plus terre à terre et me dit qu'ils ont tous des secrets bien gardés ici et là et qu'au fond, pour défendre leur sacro-sainte marge, ils sont prêts à tout. C'est peut être une vision pessimiste étant donné que certaines boîtes "responsables" ont une éthique et s'efforcent de la suivre, mais quand ils en viennent à se tirer la bourre sur des vidéos youtube bidonnées pour défoncer la concurrence (Des boîtes de com estiment que 2/3 des vidéos qui buzzent sur le net sont de leur fait, y compris et surtout les vidéos où des utilisateurs s'amusent à défoncer du matos, genre une vidéo de mec qui poignarde son MacBook Air à cause de la charnière et met en avant un vieux IBM… vidéo commanditée par Lenovo, en tout cas c'est ce qui se dit très franchement dans le milieu), j'y perds une certaine forme de romantisme certainement. Si je devais prendre les considérations morales en compte, j'achèterais plus rien. Ils ont tous des casseroles…

Du coup, je ne juge même plus là dessus, je juge sur ce qui me permettra d'être créatif et productif, à considérer la taille de mon porte-feuille à un instant T.

Pour cette raison, mon choix s'est porté sur le PRS-350. Parce que c'est un des e-ink les moins chers, de meilleure qualité, avec le plus de fonctionnalités. Et quand vient l'heure de relire et corriger mes manuscrits, il me fait gagner un temps précieux: je me mets en mode annotation et je barre, rature, entoure, corrige, prend des notes manuscrites au stylet, surligne des passages et les exporte sur l'ordinateur, etc. J'estime que j'y gagne des heures, avec un confort de lecture égal au papier.

Ceux qui me connaissent pourront te dire que je ne suis pas franchement un grand amoureux de Sony, au contraire. Après, c'est un gros conglomérat et à juger par "division", il me semble que la branche liseuse est plutôt respectueuse avec un produit au bon rapport qualité/prix, avec une finition plus que correcte. Pour moi, la division "Console", qui a toujours plus ou moins déconné, est pas rentré en compte dans le choix de la liseuse.

C'est aussi un peu pour ça que je mettrais pas Amazon dans le même panier. Amazon a prouvé, sur le reader, qu'on ne pouvait pas leur faire confiance. La division reader de Sony, au contraire, se retrouve plombée par une autre entité du groupe…

Pour ce qui est du noyau Linux, je pense que le plus simple est de renvoyer à MontaVista Linux pour les questions de respect.

Il y a des firmwares alternatifs basés sur l'original. Par contre, ironiquement, aucun soft n'est donné pour tourner sous Linux, bien qu'il monte comme stockage de masse…

Pour Amazon. Ils ont racheté Mobipocket. Ils ont basé leur format proprio .AZW sur .mobi, en se limitant à changer un caractère du numéro d'identification du fichier et le système de DRM.

Pour Orwell, ils ont déconné, mais peut être qu'ils n'avaient pas le choix et que c'était cette solution radicale ou un procès… le système judiciaire des USA dans toute sa splendeur.

Pour les DRM, je ne dirais pas qu'ils sont complètement fanatiques. La preuve, pour être passé par leur solution de publication directe (KDP), ils offrent le choix aux éditeurs et auteurs d'imposer ou non, un DRM. Et on ne peut pas modifier ce choix après coup. Si on en met pas à la première publication, on ne pourra jamais en mettre, sinon à uploader une révision du fichier, qui ne soit pas semblable au fichier d'origine. Le choix de coller un DRM, Apple le donne pas sur iBookStore par exemple, tant bien même que la marque ait abandonné le système de DRM pour les morceaux iTunes.

Pour le format proprio, je te rejoins par contre. Aucun support d'ePub, même pas sur leur plateforme de publication. Il faut en passer par un fichier .mobi si on veut une conversion "idéale" dans leur format. Ils supportent .doc, .txt, .pdf quand même, mais pas ePub. Je trouve ça dommageable, parce que ça enferme dans leur eco-système si on est consommateur lambda, et que ça met des bâtons dans les roues des consommateurs avertis qui perdent du temps à convertir.

Seulement, encore une fois, si je jugeais sur des valeurs morales, je ne publierais nulle part… ils ont tous des choses qui déplaisent. Et pour être honnête, ce ne sera bientôt plus moi qui m'occuperait de toute la partie commerciale et promotion. Ma vision se rapproche donc de, "créer les meilleurs e-books possibles que les gens auront envie de lire, et qui seront mis à disposition dans de bonnes conditions, dans une qualité supérieure à ce que publient les maisons traditionnelles, et en utilisant au maximum les fonctionnalités technologiques pour leur présenter quelque chose de valeur et qu'ils en aient pour leur argent." Je ne peux pas en dire plus, mais on avance pas mal sur le sujet, et je crois sincèrement qu'on respectera plus que largement le lecteur avec ce qu'on est en train de mettre en place et de produire. :chinois:

Pour Bookeen, j'ai juste trouvé dommage que le reader à 180 euros ait privilégié un accéléromètre à un système "touch" comme le Sony. Du coup, je le trouvais un peu trop cher. Disons qu'à 130 euros, c'est celui là que j'aurai choisi…

Maintenant, il a des fonctionnalités de power-user, je dirais. La possibilité de mettre des polices supplémentaires par exemple, et peut être même bientôt la vidéo (ils travaillent dessus). En tout cas, force est de reconnaître qu'ils fournissent les nouveaux firmwares pour les anciens devices, qui sont de qualité et dont la batterie peut se changer par l'utilisateur.

Enfin, pour la liste, il me semble qu'il en manque pas mal. Bookeen a trois modèles par exemple, là il n'y en a que deux. Toute la difficulté en France, c'est de savoir ce qui est disponible ou pas, et c'est quelque peu difficile car les produits ne sont pas mis en avant… du coup il faut chercher sur les sites de revendeurs qui ne les rentrent parfois même pas sous le bon mot clé…

Partager cette publication


Lien vers la publication
Partager sur d'autres sites

Veuillez vous connecter pour commenter

Vous serez en mesure de laisser un commentaire après vous être connecté



Se connecter dès maintenant

×
×
  • Créer...