Jump to content

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

theocrite

[GLOBAL] 100% question pour un pinguin

Recommended Posts

j'utilise le navigateur Konqueror, quand je saisis une URL dans la barre de navigation, ça m'ouvre systématiquement mozilla.

1) Tu supprimes mozilla ? :francais:

2) Tu passes sous Gnome (kikiladitTroll?)

3) tu mets Konqueror comme navigateur par default ?

4) Obiwan Kenobi :mdr2:

Share this post


Link to post
Share on other sites

est-ce que l'ordre de prefference des association de fichier est bonne. le html peut-être associer avec konqueror, mais si l'aperçu avec est configurer pour lancer en premier mozilla, alors un click renverra sur mozilla.

konqueror dispose de 2 liens vers les programmes à executer : ouvrir avec, et aperçu avec. il me semble que l'aperçu est prioritaire... :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

bon j'ai ouvert un petit tunnel X pour tester ... c'est paas fulgurant :)

quand je le lance à la main (en ligne de commande) c'est bien konqueror qui démarre ... mais quand je clique un lien ... c'est Firefox qui s'ouvre :transpi:

l'association est uniquement avec konqueror, j'ai enlevé tout le reste

je creuse

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelle distrib please ?

Et dans ta fenêtre d'association de fichiers, à l'onglet "Incorporation" il y a quoi ?

Merci pour ce problème !

Share this post


Link to post
Share on other sites

gentoo

incoporation :

clic gauche => ouvrir dans konqueror

je creuse ...

edit> bon quand je lance konqueror http://<url> je browse normalement le site

par contre quand je lance konqueror à partir du bureau, puis que je mets une URL ça ouvre Moz ...

utilisé-je le même konq, dans le même contexte ? gonna check

edit2> big update, sur mon bureau la ligne de commande konqueror est "kfmclient openProfile webbrowsing"... terrible. Et quand je lance ça avec comme paramètre une URL ... -> Moz.

Je vire "kfmmachin" et je mets "konqueror" ... AYE CA MARCHE ...

désolé merci qd même de votre aide ça m"a inspiré des pistes de recherche :francais:

theo> à toi de jouer :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

et tu as laissé le profile webbrowsing? ou alors as-tu mis un autre profile (genre le profile par défault)

une fois, j'étais tombé sur un bug de konqueror qui ouvrait un repertoire (~/Documents/) quand on cliquait sur l'icone home... il m'a fallut virer toute la conf de kde pour que ça re-marche...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon allez, j'ai une question à la con pour upper le topic :

Sur les redhat (au moins, mandrake et suse aussi probablement), le programme "passwd" accepte une option "--stdin" pour passer le mot de passe sur la ligne de commande. C'est très pratique pour les scripts.

Mais voilà, il faut passer le mot de passe déjà crypté, il sera directement inséré dans /etc/shadow sans modification.

Alors ma question est : comment générer cette chaîne de caractères, et en MD5 s'il vous plaît (pas en vieux crypt() comme dans le temps, ça htpasswd sait le faire (au minimum)).

( je précise que je connais la réponse, mais c'est pour upper ce topic plutôt cool : si vous avez des astuces sympas, faisez-en profiter les autres ! )

Share this post


Link to post
Share on other sites

et quand on comprend a peine la question à la con :D

il faudrait un question pour un mini pinguoin..... :yes:

bon je reviendrai apprendre des trucs à mon prochain passage :transpi:

Share this post


Link to post
Share on other sites

à pirori un petit script avec md5sum

echo "pass" | md5sum | awk '{print $1}'

(puis pipe passwd --stdin)

je sais pas si il y a mieux... mais je pense que ça devrait marcher...

Share this post


Link to post
Share on other sites

tiens, c'est marrant, chez moi j'ai pas le droit à l'option --stdin. (gentoo)

sympa d'avoir renlancé ce topic qui le mérite vraiment :D

Share this post


Link to post
Share on other sites
tiens, c'est marrant, chez moi j'ai pas le droit à l'option --stdin. (gentoo)

ben moi y'a marqué dans la man, donc y'a pas de raison que ça y soit pas...

(gentoo toujours :yes: )

Share this post


Link to post
Share on other sites
à pirori un petit script avec md5sum

echo "pass" | md5sum | awk '{print $1}'

(puis pipe passwd --stdin)

je sais pas si il y a mieux... mais je pense que ça devrait marcher...

Et non !

Pour tester, tu fais un "grep tonuser /etc/shadow" et tu regardes si tu arrives à regénérer la même chaîne cryptée avec ton mot de passe.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Et non !

Pour tester, tu fais un "grep tonuser /etc/shadow" et tu regardes si tu arrives à regénérer la même chaîne cryptée avec ton mot de passe.

C'est un mélange de md5 et de crypt...

j'arrive à avoir un truc ressemblant avec un script php crypt(md5($pass))

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est un mélange de md5 et de crypt...

j'arrive à avoir un truc ressemblant avec un script php crypt(md5($pass))

Indice : c'est du MD5, mais avec un salt...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour la super question Gauret. :p

TuXXX : J'avais pensé à ta première solution, mais je ne voyais pas comment mettre le salt. Pour ce qui est de la deuxième, on peut utiliser crypt() de unistd.h en C, c'est plus facile à intégrer dans un script.

Dans le fichier shadow, on a quelque chose comme ça :

prout:!$1$Wvb4tbtF$WWe4Kv.6dIoFR2SrN3kHw0:12764:0:99999:7:::

La première chaine (prout) est le nom de l'user et la seconde est le mot de passe crypté. Il est composé de '1' qui signifie que c'est encodé en MD5, Wvb4tbtF qui est le salt et le reste qui est un mot de passe crypté.

On peut faire comme ça :

openssl passwd -1 -salt Wvb4tbt  password

Gauret : Effectivement htpasswd crypte en MD5, mais je ne vois pas bien comment lui préciser le salt. Il semble qu'il dépende du temps (ce qui est pratique), mais il faudrait le récupérer pour l'insérer dans le shadow :transpi:

[20:10][root@fermat]#for i in `seq 3`;do  htpasswd2 -nb theocrite prout; sleep 1; done
theocrite:0DGu1XmSn9r1.
theocrite:brRS4goWL02.M
theocrite:S0NB4fSFISeqI

EDIT : Au temps pour moi avec l'option -m ça fonctionne tout seul :-D

htpasswd2 -nmb theocrite prout               
theocrite:$apr1$03anf/..$0dJtFcH3.NJ69vOemqsdV.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Théocrite vainqueur !!

Voilà, c'est bien ça, avec l'explication en prime, bravo, rien à dire :)

Moi perso je préfère utiliser openssl parce que ça génère le md5 classique ("$1$" et pas "$1apr$", la chaîne cryptée est différente), et en plus, j'aime bien openssl :)

Pour info :

$ openssl passwd -help
Usage: passwd [options] [passwords]
where options are
-crypt             standard Unix password algorithm (default)
-1                 MD5-based password algorithm
-apr1              MD5-based password algorithm, Apache variant
-salt string       use provided salt
-in file           read passwords from file
-stdin             read passwords from stdin
-noverify          never verify when reading password from terminal
-quiet             no warnings
-table             format output as table
-reverse           switch table columns

Bien, très bien même. Suivant ! :transpi:

Share this post


Link to post
Share on other sites

passe à dc (à l'aide de echo) la chaîne '16i[q]sa[ln0=aln100%Pln100/snlbx]sbA0D4D465452snlb xq'

ce qui lui fait sortir : RTFM

(bon par contre, je connais pas la syntaxe de dc, donc je saurais pas expliquer ça...)

Share this post


Link to post
Share on other sites

/lib/ld-linux.so.2 /usr/bin/dc

ld-linux.so.2 exécute la commande dc (calculatrice à pile ou notation polonaise inversée) qui prend en paramètre ce qui lui est passé par le pipe.

/lib/ld-linux.so.2 /bin/echo

ld-linux.so.2 exécute la commande echo qui passe sur la ligne de commande l'argument à passer à dc par pipe

dc interprète la ligne suivante :

"16i[q]sa[ln0=aln100%Pln100/snlbx]sbA0D4D465452snlb xq" :

16i : Base 16

[q]sa : met "q" dans le registre 'a'

[ln0=aln100%Pln100/snlbx]sb : met la chaîne dans le registre 'b'

A0D4D465452sn : met la valeur dans le registre 'n'

lb x : Exécute ce qui se trouve dans le registre b comme une macro.

q : quit

ln0=aln100%Pln100/snlbx :

ln0=a : Compare ce qui est dans le registre 'n' avec 0. Si les deux valeurs sont égales, alors exécute la macro 'a' (quit)

ln100%P :Imprime la valeur ascii ce qui est dans le registre 'n' modulo 100 (256 en base 16), la taille d'un char donc.

ln100/sn : Remplace le registre 'n' par sa valeur divisé par 100

lbx : Rééxécute le registre b en tant que macro.

La même chose est utilisé pour faire faire des conneries à des noobs.

Par ex :

$(dc [rm -rf en ascii converti])

J'en ai profité pour mettre à jour le premier post.

Share this post


Link to post
Share on other sites

rien a redire :)

a part peut etre une remarque en plus sur l'utilisation de /lib/ld-linux.so.2 qui permet de faire loader elf d'un binaire sans les perm +x et qui par consequent casse les protections noexec.

Share this post


Link to post
Share on other sites

allez, une simplissime, débilissime ...

sans utiliser de langage de script ou de programmation, sortir un texte (quelconque, par exemple la phrase "on est les rois des pingouins") répété à l'infini sur la sortie standard ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

est-ce que les commandes bash standard sont authorisées?

si oui, ceci marche :

$ while echo "tototo" ; do ; done

plus simple, je vois pas trop (à part une super bidouille quelque part :francais:)

Share this post


Link to post
Share on other sites

:francais:

pas de language de script = pas de bash

:mdr:

comme je suis dans mon jour de bonté, j'en ai une deuxième, où cette fois si le bash est autorisé ...

j'avais besoin l'autre jour de dater des événements à la seconde près ...

je voulais donc faire une boucle en shell qui m'affiche l'heure en temps réél sur une seule ligne (qui ne scroll pas) et que je pouvais néanmoins faire scroller à la main pour noter mes événements. En gros une sorte de chrono, à chaque fois que j'appuie sur entrée ça m'enregistre l'heure :

# <la super ligne de shell>
22:19:14 [appui sur entrée à 22:19:14]
22:19:57 [appui sur entrée à 22:19:57]
22:20:02 ..
22:20:03

le tout en une seule ligne de commande relativement simple pour la taper vite et ne pas charger la machine...

indice : la ligne de commande fait ~ 60 caractères ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

×
×
  • Create New...