Jump to content
tetsuo34

Votre Dernier Achat

Recommended Posts

J'avais acheté cette carte mère pour beau papa et belle maman l'année dernière.

Pour un usage purement bureautique c'était parfait, je n'ai jamais eu de soucis!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello tout le monde :)

Mon dernier craquage c'est ce petit joujou :

overview-hero.jpg

Macbook Air 11" upgradé (4Go de RAM, 128Go de SSD, proc à 1,6GHz)

Par contre, grâce à l'efficacité et au sérieux d'UPS, Apple va devoir m'en renvoyer un (UPS a perdu mon colis :cartonrouge: )

2 semaines que je l'attends :craint:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis pas aller voir encore si je peux le trouver aujourd'hui, si je sors en ville je le choperai. Enfin pas pour 70¤ non plus, à ce moment semaine prochaine, 55¤ à lecler.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je l'écoutes depuis hier, très bonne ost.

Ca me penser qu'en plus de l'album version 2 cd, j'ai pré-commandé ça:

daft-punk-medicom-toys-tron-legacy-toys-02.jpg

Connaissant le prix qu'on prit les anciennes éditions... ca se revend facile le double par la suite.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Clair, c'est un orgasme symphonique cette bo, trop hâte de recevoir le 2-cd aussi (le 6/12, dixit Amazon)

Share this post


Link to post
Share on other sites

tu as pré-commandé la combinaison avec le casque et tout ?

Real actions heroes de medicom, les anciennes partent parfois à plus de 600¤, donc bon je me priverai pas :dd:

Clair, c'est un orgasme symphonique cette bo, trop hâte de recevoir le 2-cd aussi (le 6/12, dixit Amazon)

Je t'avoue que je me faisais pas de fausse joie je m'attendais bien entendu à une bo, et c'est une excellente OST, mais n'empêche que j'attends toujours un successeur à homework :iloveyou: , va y avoir des déçus avec cet album.

D'ailleurs toutes mes pensées (enfin plus ou moins) là dessus ont été bien résumé ici je crois:

"Etrange phénomène que de voire la bande son d’un film plus attendue que le long métrage lui même. les Daft Punk ont réussi cette performance, si bien qu’il était parfois opportun de se demander ces derniers temps si le film n’allait pas finalement devenir qu’un long clip illustratif. Passionnés de cinéma, on pense à leur long métrage Electroma, leur nouvelle implication dans le septième art n’a en soi rien de surpenant, mais c’est leur prépondérance dans la stratégie de communication de Disney qui a excité le manant en manque de fix.

La faute donc principalement à un marketing intensif mettant en scène les deux robots et les présentant comme des acteurs à part entière, et dans un second temps à la discographie plutôt chiche des initiateurs de la French Touch ou l’on n’observe que trois albums en 15 ans d’existence. Un rythme de sénateur, qui loin d’être un problème au contraire, crée un buzz de folie dès qu’une production s’annonce.

N’y allons pas par quatre chemins, il n’y a pas grand chose dans ces 22 extraits qui puisse rappeler un album typé Daft Punk. Ultra-classiques dans leur approche, les fans en seront pour leurs frais, les français ont suivi le cahier des charges hollywoodien à la ligne près. Orchestre et tout le tintouin, grandes envolées dramatiques, effets sonores percutants, thèmes décoratifs à peine relevés par quelques performances plus enlevées, cette recette pourrait en définitive s’appliquer à n’importe quel BlockBuster Américain.

Oui mais voilà, comble du mimétisme industriel, les Daft Punk, arrivent sans problème à se hisser dans le haut du peloton. intense, la remarquable production marque l’esprit par son thème principal héroique décliné à l’envie, ses cordes rageuses et ses percussions ultra compressées qui font de l’ensemble un mélange se situant grossièrement entre le thème de Matrix et la BO de terminator II. Un opéra mâtiné de futurisme électro oblige, à la technique irréprochable, qui loin d’imprimer évidemment la discographie des deux compères comme l’ont pu faire en leur temps les albums précédents, démontre toutefois que la trousse à outils de cess musiciens là ne se limite pas à un ordinateur, un sampler et une boite à rythmes. On attend (encore) impatiemment la suite.".

Se que je voulais rajouter, en fait c'est que avec cet album, ils me rassurent sur un point, ca reste d'excellents compositeurs, je me posais des questions depuis discovery et HAA, deux albums utilisant pas mal de samples.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Please sign in to comment

You will be able to leave a comment after signing in



Sign In Now

×
×
  • Create New...