Jump to content
ilcanzese

Politique Française et INternationale

Recommended Posts

De mon côté... Par rapport à la loi HADOPI... J'ai décidé d'envoyer un mail long de 2 pages (vérifié sous OOo en police 12 :copain: ), au président de SUPINFO (mon école), pour lui dire de s'investir un peu parce que s'il ne fait rien, son école et ses élèves subiront cette loi qui va plomber le web et l'informatique français. J'ai bien tout expliqué et détaillé, j'ai parlé aussi du plan de relance économique qui ne prend pas en compte ce secteur, et j'ai linké des dossiers PCI (interview UFC Que Choisir, dossier HADOPI, plus les dernières news sur Albanel...).

J'espère qu'il va au moins me répondre, voire qu'il va faire quelque chose, mais ça j'en doute :p

Pas de pognon à y gagner, pas de raison de s'y intéresser :cartonrouge:

Link to post
Share on other sites

FRanchement sur Hadopi, ca se voit direct qu'ils essaient de trouver une solution à un problème qu'ils n'arriveront sans doute pas à résoudre!! C'est de la bureaucratie, ils n'ont plus de budget avec la crise donc la seule chose qui soit encore de leur resort et de possible et de créer de nouvelles lois, c'est encore du Sarkozy à la va vite sans réfléchir. De toute manière ca ne sert à rien comment à chaque fois, il devrait chercher et creuser plus longtemps dans leur tete!!!

Link to post
Share on other sites

AFP

02/04/2009 | Mise à jour : 18:36 |

La pension de retraite du président de BNP Paribas, Michel Pébereau, atteindra 800.000 euros par an, dont 700.000 seront versés par la banque, a indiqué ce jeudi à l'AFP un porte-parole du groupe.

La révélation mardi que le président de la Société Générale Daniel Bouton aurait droit à une retraite de 730.000 euros par an a suscité une polémique, la banque ayant bénéficié d'une mise de fonds publics de 1,7 milliard.

BNP Paribas a bénéficié elle aussi d'une injection, d'un montant de 5,1 milliards d'euros, dans le cadre du plan de soutien au secteur bancaire.

Face à l'émoi provoqué par la révélation de "parachutes dorés" ou de plan de "stock-options" dans des entreprises aidées par l'Etat, le gouvernement a pris un décret qui encadre les rémunérations variables des dirigeants, mais ne formule aucune recommandation sur les "retraites chapeaux".

CHAPEAU LA RETRAITE ................. :craint:

Link to post
Share on other sites

très belles images depuis Strasbourg des deux couples présidentielles.

l'un cool l'autre pas-cool

a noter que les cours que carlitas a pris chez MAM on réussit elle marche comme elle avec un balais dans le ........

ridiculus on dirait toujours que elle fait un défilé mais avec un balais maintenant :D

on a compris "une des raisons" du mariage du prince .....elle lui sert comme traductrice dans les sommets .............:pleure:

Link to post
Share on other sites

La Première dame américaine, Michelle Obama, a offert une guitare de légende à son homologue française Carla Bruni-Sarkozy, en "signe d'amitié", à l'occasion de leur rencontre lors du sommet de l'Otan à Strasbourg (France), a indiqué samedi à l'AFP une source à l'Elysée.

La guitare acoustique offerte par l'épouse du président américain Barack Obama à la femme de Nicolas Sarkozy est de marque Gibson, de notoriété mondiale.

Juste un commentaire: quel gâchis

Link to post
Share on other sites

Sarkozy lors de son discours d'anniversaire des 2 ans de son remu-ménage.

Si on est parvenu à un cessez-le-feu dans la bande de Gaza, c'est grâce à la France, et l'Europe a pu avoir un rôle important, grâce à la France.

simpsons_nelson_haha2.jpg

Link to post
Share on other sites

A écouter Sarko c'est le maitre du monde qui a fait un plan de relance super méga génial alors que ce qu'ils se contente de faire c'est d'enculer profond 99% des crétins qui l'on mis au pouvoir...je ne dit pas que Ségo était mieux, mais Sarko montrait clairement qu'il avait tout d'un Staline en puissance...

Link to post
Share on other sites

Autant je reconnais qu'il a fait "bouger" l'Europe à un moment, c'est comme d'hab, ce mec est juste un communiquant, pendant que Brown, Merkel et Geitner et leurs équipes bossaient.

Le problème étant qu'il montre de plus en plus qu'il n'a aucun état d'âme... Il nous rabâche sans arrêt que l'Europe c'est l'avenir (ce qui est vrai), que l'on doit lui donner plus de pouvoirs, plus de force, et puis par derrière il l'emmerde autant qu'il peut, en forçant en plus des gens à jouer son jeu (je ne peux pas croire que tous les députés / députés européens UMP soient dénués de conscience), au détriment d'un projet énorme (sauf si l'on regarde la page "coût de la 3G à l'étranger", avec une limite à 1¤ le Mo je crois ;) ).

Tout ça pour un truc inutile :yes:

Link to post
Share on other sites

C'est plutôt rafraîchissant d'entendre des discours pro-européens en France. Ca ne suffirait pas à me faire voter UMP le 7 juin (je suis inscrit en Pologne), mais j'espère que ça va décoller la pulpe du fond des vieilles bouteilles souverainistes. D'un autre côté, la vague anti-européenne ne viendra pas forcément de la droite cette année ...

Link to post
Share on other sites

@Valgarv > Tu veux qu'on compare les tarifs de Telia à ceux d'Orange France ? Je suis quasi certain que même avec le roaming ca reste moins cher d'être abonné à Telia en Suède pour appeller depuis la France vers la France :kill:

iPhone3G 8Go @ 495 kr (46€) avec un forfait à 5€ comprenant 1000Mo de DL + une minute de communication à 0,6kr (0,054€) avec engagement de 24 mois, ça laisse rêveur...même si tu parle beaucoup ca reste très intéressant...

Link to post
Share on other sites
@Valgarv > Tu veux qu'on compare les tarifs de Telia à ceux d'Orange France ? Je suis quasi certain que même avec le roaming ca reste moins cher d'être abonné à Telia en Suède pour appeller depuis la France vers la France :kill:

iPhone3G 8Go @ 495 kr (46¤) avec un forfait à 5¤ comprenant 1000Mo de DL + une minute de communication à 0,6kr (0,054¤) avec engagement de 24 mois, ça laisse rêveur...même si tu parle beaucoup ca reste très intéressant...

shocked.jpg

Link to post
Share on other sites

Tu veux qu'on continue avec la Suède ? Quand tu as des enfants, l'école est gratuite, les fournitures scolaires sont payées, le transport également, ainsi que quelques activités extrascolaires, en fonction de la ville ou tu est...OK tu paye plus d'impots qu'en France, mais là bas, déjà tu gagne plus, mais en plus, les politiques ne vivent pas de leur métier...on reconnait la différence entre une vraie démocratie au nombre de policiers qui entourent le chef d'état lors de ses déplacements intra-muros...en Suède, c'est un ou deux...en France, c'est au minimum une bonne centaine...

En plus, avec les anglais et les américains, ils sont super bon en rock indé...les filles prennent généralement plus soin d'elles qu'en France (ce n'est pas parcequ'elles sont casées et qu'elles ont des enfants qu'elles se laissent aller) :kill:

Et ils ont même un parti pirate et l'un des traqueur de torrent le mieux achalandé...et les FAI refusent de ceder aux pressions gouvernementale...gouvernement composé à 50% de femmes...

Après, il faut supporter l'hiver, mais bon, les cabines de bronzage sont légion, et sont très très bon marché...pour aller y travailler, faut juste demander un visa, avoir 3000€, un très bon niveau en anglais, et de préférence un bon diplome et un boulot...sans parler du fait qu'il vaut mieux y avoir passé un ou deux mois en hiver...histoire de montré que le noir ne nous fait pas peur (enfin entre le noir et l'obscurantisme, je préfère le noir)...bref, rien de bien compliqué... :p

Link to post
Share on other sites

C'est pas si terrible...en France, les architectes sont incapables de travailler la lumière, contrairement aux architectes du Nord de l'europe qui arrivent a en faire rentrer un max...ou aux architectes italiens et espagnols qui eux aiment à jouer des corniches et avec les éclairages indirects...

En hiver, en fin d'après midi, c'est comme ca : http://www.eu2006.fi/media_services/photos...re_at_night.jpg

Link to post
Share on other sites
Tu veux qu'on continue avec la Suède ? Quand tu as des enfants, l'école est gratuite, les fournitures scolaires sont payées, le transport également, ainsi que quelques activités extrascolaires, en fonction de la ville ou tu est...OK tu paye plus d'impots qu'en France, mais là bas, déjà tu gagne plus, mais en plus, les politiques ne vivent pas de leur métier...on reconnait la différence entre une vraie démocratie au nombre de policiers qui entourent le chef d'état lors de ses déplacements intra-muros...en Suède, c'est un ou deux...en France, c'est au minimum une bonne centaine...

En plus, avec les anglais et les américains, ils sont super bon en rock indé...les filles prennent généralement plus soin d'elles qu'en France (ce n'est pas parcequ'elles sont casées et qu'elles ont des enfants qu'elles se laissent aller) :kill:

Et ils ont même un parti pirate et l'un des traqueur de torrent le mieux achalandé...et les FAI refusent de ceder aux pressions gouvernementale...gouvernement composé à 50% de femmes...

Après, il faut supporter l'hiver, mais bon, les cabines de bronzage sont légion, et sont très très bon marché...pour aller y travailler, faut juste demander un visa, avoir 3000¤, un très bon niveau en anglais, et de préférence un bon diplome et un boulot...sans parler du fait qu'il vaut mieux y avoir passé un ou deux mois en hiver...histoire de montré que le noir ne nous fait pas peur (enfin entre le noir et l'obscurantisme, je préfère le noir)...bref, rien de bien compliqué... :p

On ne peut pas vraiment comparer la situation d'un petit pays septentrional de 10 millions d'habitant, qui vit en grande parti sur des ressources naturelles (bois, hydrologie, métaux...), à un pays six fois plus nombreux avec une économie entièrement différente.

La politique suédoise ne marcherait pas en France...

Link to post
Share on other sites

Certes, mais la politique française ne marche pas en france...pourquoi continuer ? En France, les lobbies ont un pouvoir politique très important...personnellement je pense que :

- le président de la république ne devrait pas être élu sur un programme et devrait avoir seulement des fonctions représentatives, comme en allemagne

- les partis politique devraient être interdits sous peine de prison et d'une forte amende

- les députés ne devraient pas pouvoir se présenter plus de trois fois en tout à une élection legislative (quelque soit le département), et ne devraient pas pouvoir enchainer plus de deux mandats

- le cumul des mandats devraient être interdits

- la rémunération des élus devrait être fixée tous les 5 ans, à chaque législature, par référendum (organisé le jour des élections législatives)

- le législateur ne devrait pas avoir d'emprise sur la justice (réellement)

- le premier ministre devrait être élu, avec tous les membres de son gouvernement, un peu comme ce qui est fait pour les élections "locales"

- les privilèges dont disposent les élus nationaux devraient être abolis, plus d'indemnités à vie, plus d'indemnités cumulable, plus de repas de grand chef au prix d'un repas de RU, plus de déplacement partout dans le monde pour un abonnement de 50€ par an (Cf ce qui existe au sénat)

- limite d'âge supérieure et inférieure pour tous les élus (genre pas moins de 35 ans histoire d'avoir un peu d'XP et pas plus de 70 histoire de ne pas crever pendant son mandat)

(- interdiction du vote électronique)

- qu'il devrait y avoir indépendance TOTALE des médias face au pouvoir (avec une commission chargée de veiller au grain)

- que les frais de fonctionnement de l'état pourraient être réduit, effectuant quelques unes des actions suivantes...à savoir :

> vente d'une grande partie du patrimoine national

> insister lourdement pour harmonisation des politiques étrangères extérieure commune au niveau de l'UE

> insister lourdement pour la construction d'une armée européenne, afin de réduire les effectifs de l'armée nationale

> suppression de la plupart des fonctionnaire des impots (collecte à la source)

> automatisation de la plupart des démarches du système de santé, afin d'en réduire les frais de fonctionnement

> interdiction pour les industriels de la pharmacie de fixer leur prix, sous peine de ne pas se voir autorisés à la vente, y compris de manière non remboursée (bonjour le bras de fer, mais ca en vaut la chandelle)

> réduction des frais de fonctionnement de l'éducation nationale, beaucoup de profs ne sont employés par l'éducation nationale, mais ne mettent pas les pieds dans une classe (au moins 5000...qui bossent dans une entreprise privée, ayant à la fois le statut d'académie et d'entreprise privée à actionnaire unique...concurrente de acadomia), meilleure formation des maitres, réduction du nombre d'heures de cours / j, mais augmentation de la durée des études, augmentation de la durée hebdomadaire du travail pour les profs

... (more to come :kill:)

Link to post
Share on other sites
On ne peut pas vraiment comparer la situation d'un petit pays septentrional de 10 millions d'habitant, qui vit en grande parti sur des ressources naturelles (bois, hydrologie, métaux...), à un pays six fois plus nombreux avec une économie entièrement différente.

La politique suédoise ne marcherait pas en France...

Oui et non. Les services y représentent 3/4 des emplois et à peu près autant dans la création de valeur ajoutée, ce n'est pas vraiment un pays rentier. Par ailleurs, la pérennité du "modèle" suédois doit aussi être expliquée par les courageuses réformes menées dans les années 90. Plus que l'État-providence, j'envie à la Suède ses politiques prêts à sacrifier toute chance d'être réélus pour la défense de l'intérêt commun. Quand on voit en France que le gouvernement n'est même pas capable de supprimer les numéros de département des plaques d'immatriculation ;)

En France, les lobbies ont un pouvoir politique très important...personnellement je pense que :

- le président de la république ne devrait pas être élu sur un programme et devrait avoir seulement des fonctions représentatives, comme en allemagne

- les partis politique devraient être interdits sous peine de prison et d'une forte amende

- la rémunération des élus devrait être fixée tous les 5 ans, à chaque législature, par référendum (organisé le jour des élections législatives)

- le législateur ne devrait pas avoir d'emprise sur la justice (réellement)

- le premier ministre devrait être élu, avec tous les membres de son gouvernement, un peu comme ce qui est fait pour les élections "locales"

- qu'il devrait y avoir indépendance TOTALE des médias face au pouvoir (avec une commission chargée de veiller au grain)

Les lobbies ont partout un pouvoir politique important, ce qui n'est pas nécessairement une mauvaise chose soit dit entre nous.

- le système présidentiel n'est pas moins démocratique que le système parlementaire, c'est avant tout une affaire de personnalités. Je reconnais toutefois qu'aujourd'hui, on a un président qui se comporte plus en chef de la majorité qu'en chef de l'État alors qu'il n'est responsable devant personne. C'est un abus, mais d'un autre côté la Vème République ne marche pas si mal depuis 1958. Malgré ma sympathie pour la "mal-aimée" (la IVème), je trouverais risqué de repasser à un modèle parlementaire alors que les élus français ne semblent pas aptes à exercer de tels pouvoirs.

- pourquoi interdire les partis ?

- les députés ne sont certes pas à plaindre du point de vue salaires, mais compte tenu de leur travail et de la nécessité de s'assurer leur indépendance, ça n'est pas choquant. Je t'approuve en revanche pour en finir avec le cumul des mandats (discrètement proposé par le rapport Balladur mais rapidement passé à la trappe) et les "extras". On peut s'inspirer du mode de fonctionnement du Parlement européen, qui sans être parfait parvient à concilier expertise et représentation. Pour les mauvaises langues qui affirment que les eurodéputés ne vont jamais à la rencontre de leurs électeurs, choisissez mieux le vôtre car Nathalie Griesbeck vient très souvent rendre visite aux Jeunes Européens à Strasbourg :ouioui:

- les magistrats du siège sont déjà indépendants, et le parquet redoute bien plus l'intervention du Garde des Sceaux que du législateur.

- la proposition d'élire le gouvernement est cohérente avec la suppression des partis et l'amputation de la première tête de l'exécutif ... ça commence à faire beaucoup d'élections. Certes, sa légitimité en sortirait renforcée mais ... maintiendrais-tu la possibilité de motion de censure ou pas ? si oui, ça pose de sérieuses difficultés pratiques, au premier chef une forte instabilité gouvernementale et un conflit de légitimité.

- à part France Télévisions et Radio France qui ont un lien de dépendance avec l'État (ce qui ne veut pas dire qu'ils sont toujours complaisants avec le pouvoir, d'ailleurs), les autres médias français sont théoriquement indépendants vis-à-vis du "pouvoir". Je ne vois pas comment est-ce que la loi peut interdire à Martin Bouygues d'être ami avec Nicolas Sarkozy. Encore une fois, il s'agit de cas particuliers qui ne justifient pas l'adoption de nouveaux textes. Aux électeurs d'être attentifs et de choisir des candidats "éthiques".

Link to post
Share on other sites

Pour l'interdiction des partis, c'est juste pour que chaque député vote en son âme est conscience, chose qu'il est sensé faire, mais qu'il ne fait pas, puisqu'il obéit à son parti...De Gaulle avait introduit un régime présidentiel pour essayer de casser les partis (et leur influance néfaste sur le turnover du gouvernement), et après son départ, c'est l'inverse qui s'est produit...il faut définitivement casser ce système, quitte à y revenir sous une forme plus light plus tard (ie gardée sous controle d'une haute autorité totalement indépendante).

Pour moi un gouvernement doit proposer des texte, et le parlement doit en disposer...après le parlement peut aussi proposer ses propres textes dès lors qu'un certain nombre de députés y adhèrent et soutiennent le texte, un peu comme ce qui est fait au niveau européen.

Enfin, pour ce qui est de l'indépendance des médias...regardes ce qui se passe avec TF1... http://www.lepoint.fr/actualites-medias/20...1/1253/0/341132 (ca fait halluciner grand maître B le juriste de CPC > http://forum.canardpc.com/showthread.php?t=35651&page=2 ) ... le plus étonnant c'est que ce genre de chose soit publié par un journal qui par le passé était plutôt favorable au RPR...

Et pour la multiplication des élections, pas forcément...2 jours d'élections tous les 2,5 ans + les européennes, ca reste raisonnable...tu renouvelle les élus locaux et les députés en même temps (afin d'avoir un minimum de cohérence)...après, pour ce qui est de la motion de censure, nope, elle n'aurait plus vraiment de sens, puisque le turnover des politique serait assuré très régulièrement.

J'oubliais, il faut casser à tout prix le modèle ultra centralisé qui ne répond plus à aucune logique...j'y reviendrait plus tard...faut que j'aille bosser :ouioui:

Link to post
Share on other sites
Pour l'interdiction des partis, c'est juste pour que chaque député vote en son âme est conscience, chose qu'il est sensé faire, mais qu'il ne fait pas, puisqu'il obéit à son parti...De Gaulle avait introduit un régime présidentiel pour essayer de casser les partis (et leur influance néfaste sur le turnover du gouvernement), et après son départ, c'est l'inverse qui s'est produit...il faut définitivement casser ce système, quitte à y revenir sous une forme plus light plus tard (ie gardée sous controle d'une haute autorité totalement indépendante).

Pour moi un gouvernement doit proposer des texte, et le parlement doit en disposer...après le parlement peut aussi proposer ses propres textes dès lors qu'un certain nombre de députés y adhèrent et soutiennent le texte, un peu comme ce qui est fait au niveau européen.

Enfin, pour ce qui est de l'indépendance des médias...regardes ce qui se passe avec TF1... http://www.lepoint.fr/actualites-medias/20...1/1253/0/341132 (ca fait halluciner grand maître B le juriste de CPC > http://forum.canardpc.com/showthread.php?t=35651&page=2 ) ... le plus étonnant c'est que ce genre de chose soit publié par un journal qui par le passé était plutôt favorable au RPR...

Et pour la multiplication des élections, pas forcément...2 jours d'élections tous les 2,5 ans + les européennes, ca reste raisonnable...tu renouvelle les élus locaux et les députés en même temps (afin d'avoir un minimum de cohérence)...après, pour ce qui est de la motion de censure, nope, elle n'aurait plus vraiment de sens, puisque le turnover des politique serait assuré très régulièrement.

J'oubliais, il faut casser à tout prix le modèle ultra centralisé qui ne répond plus à aucune logique...j'y reviendrait plus tard...faut que j'aille bosser :francais:

Le député obéit à son parti parce qu'actuellement, il est plus souvent élu sur son étiquette que sur sa personne (pour ne pas parler de son programme). C'est à l'électorat de faire preuve d'intelligence et de favoriser, s'il le souhaite, les candidats "indépendants" et dans tous les cas, de ne pas se tourner aveuglément vers le bulletin UMP/PS/MoDém/etc. Or, on a pu voir lors des dernières législatives que même les personnalités les plus pourries, avec suffisamment d'antécédents judiciaires pour remplir un rayon de la BNF, recueillent un nombre non négligeable de voix. C'est évident qu'avec un tel lien de dépendance, les députés sont en pratique à la botte de leur parti alors qu'en théorie, ils ne tirent leur légitimité QUE des urnes et qu'ils représentent la Nation. Le cadre institutionnel ne fait pas tout, il nous revient collectivement de le remplir de façon intelligente.

Par ailleurs, les partis politiques sont utiles pour structurer les courants et faire remonter les revendications de la base vers le sommet. Ils sont également un moyen d'impliquer les citoyens dans les élections au-delà du simple "je sors le chien et j'ajoute un tampon sur ma carte", car les débats internes et externes favorisent les échanges de points de vue et fournissent les bases des "programmes". Toi qui admires tant la Suède, tu devrais savoir que l'une des clés du succès de sa social-démocratie repose sur la bonne entente entre le parti et le syndicat.

Quant à TF1, je comprends mal que tout le monde crache dessus alors que son Audimat demeure élevé (malgré une baisse récente). Si les téléspectateurs, pour une raison quelconque, ne sont pas satisfaits d'une chaîne de télévision, qu'ils la "boycottent" et l'affaire est finie. Les médias indépendants (adjectif à distinguer de neutre) existent. Personnellement, dans le cas des groupes privés, je ne vois pas comment une commission peut s'assurer de leur "véritable" indépendance, même en édictant une pile de règles toujours plus absurdes. Un journal peut s'engager pour un candidat à une élection (je ne citerai pas d'exemple), une télévision aussi a priori ... et le citoyen tranche. Restent les médias publics, mais enfin en France on est mal partis ...

Synchroniser les élections locales et nationales n'a pas de sens, à part des gains comptables (mineurs). Les enjeux sont différents, l'échelle est différente, l'autonomie des collectivités territoriales est garantie par la Constitution ... bref, pas de réel rapport entre les deux élections.

L'important turnover, ça veut aussi dire des ministres qui ne connaissent pas les dossiers et qui malgré ça vont devoir négocier à Bruxelles. Le caractère "démocratique" de l'élection du gouvernement est aussi douteux : on pourrait faire un sondage parmi les Français pour voir combien sont capables de citer l'ensemble de ses membres. D'ailleurs, s'il n'y a pas de parti, quel est le lien entre eux ? (tu as indiqué qu'ils seraient élus en bloc, comme la Commission européenne par les eurodéputés, sans la possibilité de défausser les mauvais éléments ...)

Après, on peut toujours souhaiter un gouvernement d'experts (je n'ai rien contre), mais alors on peut se demander si l'on est toujours dans le politique.

Link to post
Share on other sites

Please sign in to comment

You will be able to leave a comment after signing in



Sign In Now


×
×
  • Create New...