Jump to content

L33thium

INpactien
  • Posts

    534
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    29

Everything posted by L33thium

  1. Vu le CPU un SSD aidera un peu mais ce sera pas spectaculaire. Je pense pas que ça vaille la peine d'investir pour tenter de l'améliorer
  2. +1 particulièrement quand le système est au repos le CPU active le boost à la moindre sollicitation ce qui peut faire grimper la température à une vitesse spectaculaire. 1 cœur boosté chauffe plus fort que tous les cœurs en parallèle.
  3. Si tu avait fait ton backup tu aurais essayé sans craintes 🙂 gparted envoie moults avertissements en particulier sur le déplacement de partitions parce qu'un petit rien du tout peut causer une catastrophe dans ce genre de manœuvre (comme déplacer une maison) La partition que tu veux déplacer est sans doute un volume contenant la recovery OEM. ça perturberait sans doute un BIOS mais aucun problème pour les EFI
  4. oui je le fait plusieurs fois par semaine mais il ne faut jamais trop prendre la confiance, donc toujours après un backup
  5. oui, un support de stockage externe pour faire un backup, supprimer une partition, peut être déplacer celle(s) qui se trouvait entre les deux, agrandir l'autre et recopier les données à leur nouvelle place. Pour manipuler les partoches je préfère utiliser gparted live 🙂
  6. ce genre de "stator" peut augmenter le volume d'air brassé mais il faut calculer le nombre, la forme et l'inclinaisaon des pales en fonction de celles du "rotor"
  7. le problème avec Widevine est le même sur ARM ou PC Windows et Linux (d'où le gain d'autonomie de batterie vendu par Microsoft avec Edge et son propre DRM PlayReady accéléré sous Windows) Widevine même avec Chrome n'est pas accéléré et limité à 720p maximum sur PC, mais les CPU x86/AMD64 ont assez de puissance de calcul pour que ça se ressente peu ou pas du tout au visionnage
  8. Xiaomi mi box S accompagné d'un dur USB ou d'un NAS. Les contenus sous DRM des fournisseurs comme Netflix ne peuvent pas être accélérés sur les plateformes non certifiées. Un PC en a assez sous le pied pour que ça se remarque à peine mais les boards ARM c'est plus tendu. Même un odroid XU4 avec son Exynos 5422 8 cœurs aux amphétamines trébuche pour décoder Widevine en 720P (maximum autorisé en décodage software) Globalement c'est assez fluide mais le framerate s'effondre à la moindre sollicitation extérieur. Et utiliser l'addon Netflix pour Kodi est une vraie tannée pour moi. Si tu veux vraiment utiliser une board "DIY" et que le budget n'est pas un problème tu peux orienter ton regard vers les Lattepanda
  9. En fait il y a l'USB C Thunderbolt 3 et USB C "USB". Il faut vérifier de quoi est capable la carte mère/le laptop
  10. rsync vers un dossier d'un serveur Linux et borgbackup sur ce dossier
  11. C'est pas ce que je constate avec des stores somfy (RTS je crois ?) assez modernes. Ils sont tous sur la même fréquence sans canaux, donc la commande simultanée de deux volets va parasiter l'un et l'autre par exemple. Donc un dialogue bidirectionnel est possible mais avec une chorégraphie et une répétition qui n'est pas nécessaire avec les autres protocoles
  12. Pour savoir comment optimiser une batterie au litrhium regardez comment les voitures électriques ou hybrides gèrent la charge. Les hybrides qui sollicitent le plus la batterie (en nombre de cycles) les maintiennent entre 20 et 80% au delà de ces seuils ce n'est pas dangereux mais ça réduit leur durée de vie par une usure chimique et électrique. Les 100% électriques sont conseillées à maintenir dans cette fourchette aussi. on la charge à bloque que pour un long trajet. Concernant les ordinateurs le fabricant estime que les utilisateurs n'ont pas envie de s'emmerder à gérer ça donc ils rechargent la batterie à 100%. Mais une fois chargée tant que la machine reste branchée il laisse le courant de fuite faire son job et ne recharge que quand elle atteint les 60%. Je ne sais pas comment gèrent les smartphones quand ils restent branchés mais l’ampèremètre tombe à 0 une fois la batterie chargée.
  13. (my 2 cents) C'est qu'en 433 et 866Mhz le retour d'état des appareils pilotés est compliqué. zigbee et zwave permettent facilement une communication bidirectionnelle (l'ampoule informe la passerelle de son état allumé ou éteint et le store peut dire qu'il est descendu à 70%) les deux "zi" sont des réseaux maillés, donc chaque appareil sers de relais pour augmenter la taille et la portée du réseau. Par contre zigbee (et zwave ?) est un protocole ouvert mais soumis à royalties pour les fabricants, donc pas de modules arduino à 2€ pour monter une passerelle DIY
  14. c'est un raid "software" avec zfs, c'est donc géré au niveau du système de fichiers, pas de contrôleur matériel ou de couche supplémentaire à l'OS comme ce qu'on peut faire avec btrfs sous Linux également. Perso je suis pas chaud avec le raid 1. Si les disques ont le même nombre d'heures au compteur je pense que le risque de panne simultanée est trop grand. D'où ma solution avec borg backup, une sauvegarde incrémentiel quotidienne. Le disque de backup reste en veille le reste du temps et ça permet d'avoir une tolérance à l'erreur humaine ou autre.
  15. j'ai un NAS "DIY" sous OMV dans mon entreprise (une machine assemblée spécialement pour ça). OMV fait très DIY en effet. Il faut pas mal bricoler avec des plugins communautaires pas toujours très bien finit et pas mal de CLI. j'ai testé rapidement TrueNAS dans une VM et il parait beaucoup plus propre et efficace à l'usage mais il lui faut un media physique à lui tout seul pour l'OS. La gestion des container FreeBSD est beaucoup plus rapide, facile et humainement compréhensible que docker que je n'utilise pas sous OMV, donc c'est un joyeux bordel actuellement. Je compte migrer sous TrueNAS à l'avenir mais je vais devoir changer la carte mère du NAS pour un modèle avec port M2 pour y installer un tout petit SSD 32Go et laisser tout le SATA dédié au stockage. l'installer sur clé USB est possible mais déconseillé à ce que j'ai lu. Concernant la sauvegarde, il vaut mieux utiliser les outils de chaque OS pour effectuer la sauvegarde vers un volume du NAS (sauvegarde windows, time machine Apple, etc...) et le NAS faisant un backup incrémentiel sécurisé vers un/des autre(s) volume(s)/sites (je fais ça avec borg backup sous OMV)
  16. voilà y a deux paramètres à régler sur la box. sur le pare-feu il faut dire d'envoyer tout le traffic entrant (la DMZ donc) à l'adresse IP 192.168.1.100 (par exemple) Et sur le DHCP il faut associer cette adresse IP à l'adresse Mac du routeur, ce qui va lui donner une adresse IP fixe sur la LAN de la box. Le port WAN du routeur branché à un port LAN de la box sera configuré comme un simple routeur, tu n'a plus à t'occuper de la box devant lui. Juste à configurer son port LAN sur un autre sous-réseau comme expliqué plus haut
  17. Je pratique comme ça moi aussi les box sont trop limitées donc elles me servent qu'à connecter internet/téléphonie/eventuellement TV, wifi désactiver et un vrai routeur derrière mis en DMZ qui va gérer tout le LAN. ça marche sans aucun problème autant pour des services auto-hebergés que le p2p ou autre. Le sous-réseau de la box fonctionne toujours, son interface d'administration est toujours accessible par son adresse IP. Si les deux routeurs doivent être utilisés ensembles ça fonctionne aussi, toujours sur des sous-réseaux différents mais pour le trafic broadcast (partages windows et autre) il faut un routeur très avancé ou sous openwrt avec relayd
  18. j'ai passé le -w après la création du fichier. Le deuxième touch c'est pour tenter de créer un nouveau fichier proutprout, prout existe déjà De mémoire le -x sur un dossier empêche le listing de son contenu mais pas l'accès aux fichiers si le nom est connu
  19. j'ai vérifié pour ma culture personnelle : ~/test$ mkdir pouet ~/test$ touch pouet/prout ~/test$ chmod -w pouet ~/test$ touch pouet/proutprout touch: impossible de faire un touch 'pouet/proutprout': Permission non accordée ~/test$ echo "ok" > pouet/prout ~/test$ rm pouet/prout rm: impossible de supprimer 'pouet/prout': Permission non accordée ~/test$ cat pouet/prout ok
  20. Erreur. J'active plusieurs fois par semaine des Windows 10 avec licence Windows 7 ou 8. Microsoft a cessé de communiqué là dessus mais ils n'ont jamais arrêté ce programme de mise à jour.
  21. A merde j'avais oublié ça c'est très con ^^ mais oui on peut tout à fait avoir des fichier RW dans un dossier RO. Comme le listing des fichiers est interdit si on retire le droit x au dossier alors que l'accès aux fichiers à l'intérieur est toujours possible en pointant directement dessus
  22. Les permissions POSIX sont la base et c'est suffisant pour les usages les plus courants, ils peuvent être étendus par les ACL et les attributs. Linux et les Unix obéissent souvent à la règle KISS. Et on aime pas trop faire de choses inutiles (comme le fait que je ne vois pas à quoi sers d'interdire la suppression d'un fichier si on peut modifier son contenu, donc le vider ou y mettre des données farfelues). Il faut que ça reste souple et capable d'être simple (on peux toujours faire un OS de quelques dizaines de Mo comme un système beaucoup plus complexe avec les même briques de base).
  23. En COW l'intégralité du fichier est dupliqué suite à sa modification. Sinon non, en dehors de cette pratique, je ne sais pas exactement si le système va aller modifier directement les bytes concernés, sinon c'est une copie et réécriture de "clusters" (si cette notion existe encore) mais pas une copie complète (imagine l'enfer des bases de données de plusieurs Go sinon).
  24. Si on peut modifier un fichier on peut supprimer tout son contenu, Donc inutile d'interdire la suppression du fichier dans ce cas. Une solution peut être le copy on write du système de fichiers comme btrfs. Les fichiers supprimés le sont pas vraiment. Ils sont toujours dans le snapshot RO à la date où il a été pris.
×
×
  • Create New...