Jump to content
ilcanzese

Politique Française et INternationale

Recommended Posts

Faire lever les élèves quand le prof entre en classe c'est aussi les tirer vers le haut d'une certaine façon :byebye:

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est pour marquer le respect, placer une hiérarchie en quelque sorte...

J'ai été dans un lycée semi privé catholique (Don Bosco) et on ne se levait quand le prof (ou parfois le directeur) entrait en classe, c'était pas si humiliant que ça, au contraire...

Allé faut l'admettre, ça c'était juste une grosse connerie de mai68 qui n'avait aucun intérêt en particulier... juste une bande de p'tits merdeux drogués qui trouvaient des idées à la cons comme ça ou le fait de virer les estrades par exemple...

Quand à apprendre la Marseillaise...

Est ce que quelqu'un peut m'expliquer en quoi c'est mal d'apprendre l'hymne nationale de son pays à l'école ? En quoi c'est choquant d'apprendre à l'école ce qui a fait que le pays dans lequel tu vis est tel qui est et pas... autrement ? Sans oublier l'éducation civique, bien entendu... qu'est ce qui pose problème dans le fait de remettre l'éducation civique à l'école?

Bon, il y a un moment où il faut regarder derrière soit et de faire une constatation : en 68, il y a eu un clash énorme, le niveau d'études a baissé du jour au lendemain.... puis, depuis 1981, il n'a pas arrêté de baisser encore et encore...

Et bien il y a un moment où il faut arrêter l'hémorragie et revenir en arrière pour réparer les dégâts, non ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

bof bof ......je ne voit en quoi sa va faire avancer le smiliblick d'envoyer une telle lettre a des éducateurs.

et moi j'ai bien aimé mai '68 .certes utopique mais pleins d'espoir .......

Share this post


Link to post
Share on other sites

Certes plein d'espoir, mais non seulement utopique, mais aussi totalement irréfléchis, mal organisés, et mené par des gens stupides incapable de faire une négociation intelligente. Résultat, ça a fait plus de mal que de bien...

Comme quoi, l'enfer est pavé de bonnes intentions...

Share this post


Link to post
Share on other sites

gens stupides ? il y a des parlementaires européens la dedans.......... :transpi:

suis pas dac sur le "totalement" .........peace & love :transpi: c'est mieux que le "marche ou crève" des nos jours.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non, ces parlementaires là ne sont pas franchement une référence, désolé... :transpi:

par contre, oui c'est vrai que le peace&love était super joli, super beau et tout, mais c'était pas du tout réaliste, et ça a foutu la France dans une merde noir...

et puis regardons un peu autour de nous... pas seulement en France, regardes à quel point les autres pays Européens sont plus compétitifs que nous sur à peu près tous les plans... et regardes comment le reste du monde nous met une rouste magistrale!

non non non c'est pas possible, on est parti déjà trop dans un mauvais extrême, il est vraiment temps d'agir pour corriger le tir et de sortir de cet apathie qui ronge notre pays depuis 26 ans...

Share this post


Link to post
Share on other sites

et c'est quoi une référence ?

Les Français

Arnaud Lagardère: c'est le principal actionnaire français d'EADS, avec l'Etat. Il a vendu 7,5% de sa participation en avril 2006, ce qui lui a rapporté plusieurs centaines de millions d'euros de plus-values.

Noël Forgeard: alors patron d'Airbus, il a mené le projet A380. Il devait donc être parfaitement au courant des difficultés dans la réalisation de l'avion géant. Il a ensuite été nommé co-président d'EADS. Il a vendu un peu moins de 300.000 titres, ce qui lui a rapporté une plus value de 4,7 millions d'euros. Ses enfants ont aussi vendu des titres. Il a démissionné de son poste.

L'Etat français: il a été informé des difficultés du groupe EADS après une réunion tenue entre l'Agence des participations de l'Etat et les responsables du groupe d'aéronautique, qui s'est tenue, selon Le Figaro, le 2 décembre 2005. Thierry Breton, alors ministre de l'Economie et des Finances, a été destinataire de l'information.

Les Allemands

Manfred Bischoff: c'est le représentant de Daimler, l'actionnaire allemand de référence, qui détenait 30% d'EADS. Daimler a vendu 7,5% de sa part en avril 2006 puis un autre paquet représentant aussi 7,5% du capital début 2007. Manfred Bischoff est aujourd'hui président du conseil de surveillance de Daimler.

Thomas Enders: il y a quelques mois, il était avéré que le co-président d'EADS n'avait pas vendu ses stocks-options en mars 2006. Il est aujourd'hui mis en cause par la note de l'AMF. Thomas Enders est aujourd'hui président d'Airbus.

Gustav Humbert : l'ex-directeur général d'Airbus n'a reconnu les difficultés rencontrées dans la mise au point de l'A380 qu'en mai 2006. Il a vendu ses stocks-options en novembre 2005. Il a démissionné de son poste.

Une victime

La Caisse des dépôts et consignation. Le 4 avril 2006, le groupe Lagardère a vendu, notamment à la CDC, les 7,5% du capital qu'il détient. La Caisse se retrouve avec un portefeuille de titres sévèrement décotés. Ce mercredi, elle a réaffirmé que "si des agissements nuisant aux actionnaires étaient avérés, la CDC se joindrait à la procédure".

D'autres dirigeants actuellement en place d'EADS sont visé par la note de l'AMF et se retrouvent dans une situation très inconfortable. Parmi eux, François Auque (directeur d'Astrium), Jussi Itavuori (DRH), Fabrice Brégier (Mission performance opérationnelle EADS), Ralph Crosby (directeur d'EADS North America).

latribune.fr

==========================

je continu a préféré mon peace & love :roll:

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'histoire de se lever quand le prof / directeur arrive j'ai toujours trouvé ça dégradant perso, vu qu'on se sert pas la main, un peu comme si il fallait lui montrer qu'on le considérait comme un être supérieur.

Maintenant si je suis assis et que le prof vient me dire bonjour je me lève et lui sert la main évidemment.

Share this post


Link to post
Share on other sites

puré! parles pas d'EADS ... j'ai des milliers d'euros d'actions chez eux... :transpi:

sinon, heuuu c'est en supprimant toutes les p'tites choses comme le fait de se lever devant le prof qui arrive, et toutes les autres marques de respect symboliques qu'on en arrive à des mômes qui agressent le prof et un autre qui filme avec son téléphone... :roll:

donc les mômes, il faut leur serrer la bride quand ils sont encore au collège et au lycée... ils auront largement le temps de faire ce qu'ils veulent quand ils seront à l'université... et là au moins, ils auront un certain acquis...

Et puis j'aimerais bien qu'on se mette à mieux enseigner le Français aux gamins! j'en ai ras le bol de voir des gens incapables de conjuguer un verbe correctement ou qui écrivent en SMS! :perv:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Lundi matin 22 octobre lecture de la lettre de Guy Moquet dans tous les établissements scolaires (je sais pas si c'est la même date pour toutes les académies ?).

Je crois pas que ça concerne les étudiants, en tout cas chez nous les BTS sont pas concernés (ça tombe bien j'ai pas cours le matin :transpi: ).

'Fin bref, une frasque de plus au palmarès de l'Education Nationale (et pourtant mes deux parents ont fait toute leur carrière enseignant... ils ont jamais autant craché dessus depuis qu'ils sont à la retraite :D ), même si cette fois on peut pas lui imputer directement.

Comment te pourrir la semaine avant les vacances de Toussaint quoi, tout le monde va ressortir de là depressif, 'fin c'est morbide ce truc, aussi important soit l'exemple de Guy Moquet.

C'est être citoyen parait-il, donc en gros le 22 octobre tout le monde est citoyen pednant quelques minutes, on déprime un bon coup, et après on redevient tous des cons ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai lecture de la lettre lundi a 10h30... avec conference sur Guy Moquet et presence d'un ministre... lequel on ne sait pas :D

M'enfin ya interet a se tenir a carreau :D

Pour le coup de se lever en classe, j'etais dans un college semi prive ou ca se faisait, maintenant je suis au lycee publique ou on ne le fait plus, sauf mon prof de physique et ce que j'ai constate:

-Ca impose clairement une hirearchie, le prof arrive, les eleves se levent, se taisent, et ne s'assoient que quand le prof le dit. Ca marque son autorite, mais pas sa superiorite :up:

-Sur le plus long terme ca amene un meilleur respect des profs, une meilleure discipline car tout le monde est oblige de se taire, le cours ne commence pas dans un brouhaha monstrueux 8)

-On ne se sent pas du tout inferieur, on se sent comme des eleves respectant le prof qui doit nosu transmettre quelque chose. Certes, il y a des profs cons, comme partout, mais on doit les respecter quand meme.

Dans tous les cas, ce n'est aps une mesure degradante, experience inside (terminale S ) ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'ai lecture de la lettre lundi a 10h30... avec conference sur Guy Moquet et presence d'un ministre... lequel on ne sait pas :yes:

M'enfin ya interet a se tenir a carreau :devil:

Pour le coup de se lever en classe, j'etais dans un college semi prive ou ca se faisait, maintenant je suis au lycee publique ou on ne le fait plus, sauf mon prof de physique et ce que j'ai constate:

-Ca impose clairement une hirearchie, le prof arrive, les eleves se levent, se taisent, et ne s'assoient que quand le prof le dit. Ca marque son autorite, mais pas sa superiorite :chinois:

-Sur le plus long terme ca amene un meilleur respect des profs, une meilleure discipline car tout le monde est oblige de se taire, le cours ne commence pas dans un brouhaha monstrueux :merci:

-On ne se sent pas du tout inferieur, on se sent comme des eleves respectant le prof qui doit nosu transmettre quelque chose. Certes, il y a des profs cons, comme partout, mais on doit les respecter quand meme.

Dans tous les cas, ce n'est aps une mesure degradante, experience inside (terminale S ) :ouioui:

+1 ... expérience aussi INside, puisque j'ai été dans un Don Bosco (lycée semi privé catholique...) et ces moeurs étaient présents...

à aucun moment, je ne me suis senti rabaissé.... au contraire, je garde les meilleurs souvenirs de Don Bosco... justement, grâce à la discipline et au respect que le corps enseignant imposait, et qui se répercutait dans un respect que les élèves avaient les uns pour les autres par répercussion... domino...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Après ça dépend du fonctionnement même de l'individu : culture, éducation, valeurs...

Perso j'ai jamais eu à me lever pour me rendre compte de l'autorité d'un prof, un simple coup d'oeil et une oreille attentive suffisait (pour démasquer les glands idem d'ailleurs).

Oui le professeur te transmet un savoir, donc en ce sens tu lui dois respect (mais en même temps on doit aussi le respect à un gus qui ne te transmet rien), mais il fait avant tout son boulot, sans compter que les choses qu'il te transmet lui sont imposées, on en vient même à leur imposer la manière, ce qui dans bien des cas empêche l'élève passioné d'aller aussi loin qu'il le voudrait.

Mais bref :D

Pour le Debout / Assis, c'est surtout l'image renvoyée d'une époque un peu limite (celle de mes parents quoi) qui me gène, époque où justement l'élève montrait son respect et sa soumission au "maître", mais qui devait subir des sanctions dégradantes voire humiliantes pour sa personne au moindre faux pas.

Le respect c'est quelque chose de naturel, si le respect doit être forcé, c'est qu'une partie de ton éducation a été oubliée (c'est bien le problème d'ailleurs aujourd'hui, les parents qui n'éduquent plus).

Pour finir, un exemple, je suis en cours, et là Brice Hortefeux déboule dans la classe.

Je me lève. Est-ce que je respecte cet homme ? Non

Je respecte un protocole dû à son statut, point barre. Ca n'implique nullement une notion de respect ou d'acceptation de l'autorité. C'est juste un foutu protocole.

Après on pourrait aussi parler d'autorité naturelle et d'autorité malsaine (tu contestes = tu prends cher). Sachant que la deuxième provoque justement l'irrespect.

Mais bref, le respect, que ce soit le respect de la personne ou le respect de l'autorité, c'est juste une histoire d'éducation, pas de protocole. Enfin c'est mon avis.

L'avis d'un cantalou dans une France à la dérive certes, mais un avis tout de même. :craint:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bon, il y a un moment où il faut regarder derrière soit et de faire une constatation : en 68, il y a eu un clash énorme, le niveau d'études a baissé du jour au lendemain.... puis, depuis 1981, il n'a pas arrêté de baisser encore et encore...

Et bien il y a un moment où il faut arrêter l'hémorragie et revenir en arrière pour réparer les dégâts, non ?

Ca m'étonnerait qu'enseigner la Marseillaise à l'école fera augmenter le niveau général des élèves :reflechis:

Quant à la solution, elle se ne trouve pas nécessairement derrière nous.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben, parfois, quand on cherche son chemin, on peut être amené à revenir sur ses pas... mais pas dans tout... je veux dire par là qu'il y avait effectivement des choses à changer à l'époque, et il y a des choses qui n'auraient jamais du être changés, et de nos jours, certaines choses acquises à cette époque doivent rester, sur d'autres cas, on doit revenir en arrière, et puis... on devrait bien trouver quelques p'tites nouveautés, non ? :reflechis:

l'important, c'est de garder l'esprit ouvert à tout, et de ne rien refuser en bloc... de réfléchir, et de prendre la meilleur décision... et non une décision partisane...

pour la Marseillaise, non ça ne change rien au niveau d'études, mais franchement, je trouve que c'est important d'inculquer un minimum de sentiment patriotique aux gens...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si nos gamins sont capables de retenir les paroles des chansons de Lorie, ils doivent aussi être capables de retenir à la fois la Marseillaise et l'hymne à la joie... :reflechis:

Share this post


Link to post
Share on other sites

niko & ceci .c'est fini :yes: après sego & holly :yes:

La-rupture.jpg

===============

finalement le + sérieux c'était bien bayrou :chinois:

Share this post


Link to post
Share on other sites

:ouioui:

Sans blague ils se séparent ? Elle ne s'était même pas déplacé pour aller voter au deuxième tour ... Par contre elle va sans problème en vacances sur le yacht ... et puis apparemment Bush l'ennuie, puisqu'elle a prétexté "une angine" ...

Franchement, ça me fait bien rigoler les journalistes. On a quand même des yeux pour voir ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

La ministre de la justice, Rachida Dati, devait recevoir, vendredi 26 octobre, le président du Conseil national des barreaux (CNB), Paul-Albert Iweins, et une délégation d'avocats, pour discuter des compensations à donner aux barreaux des tribunaux supprimés par la réforme de la carte judiciaire.

Les avocats réclament la possibilité d'une retraite à taux plein, à partir de 55 ans, avec des compensations pour la caisse nationale des barreaux français. Mais aussi l'intégration, pour ceux qui le souhaitent dans la magistrature, des indemnisations financières importantes, et des mesures fiscales.

source: lemondefr_pet.gif

=============

après les régimes spéciaux...................voici les régimes très spéciaux :chinois: ...............55 ans pour un avocat ! ! ! sa fait combiens d'années de cotisations ????

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'ai pas le texte sous les yeux, avec les tenants et aboutissants, mais pour bien connaitre la profession ayant failli devenir avocat, et connaissant beaucoup d'amis qui le sont, demander d'avoir le droit de prendre sa retraite à 55 est surtout fait pour anticiper des conditions assez éprouvantes...Aujourd'hui c'est une profession libérale ce qui signifie qu'ils prenne tleur retraite quand ils veulent et comme ils peuvent surtout (dépend des cotisations qu'ils auront versés).

Les avocats sont littéralement des workaholics dont très peu gagnent réellement beaucoup d'argent, et certainement pas les avocats en zones rurales ou peu urbanisées...Au début, un avocat généraliste vit surtout de l'aide juridictionnelle et de quelques clients...a peine le SMIC et encore...

Les barreaux qui vont fermer par la réforme Dati vont aussi foutre des avocats à la rue...normal que des régimes indemnitaires spécifiques soient préparés (quand on ferme une usine on indemnise le salarié viré pour motifs économique, on e reclasse etc etc...et c'est ce genre de dispositif que les avocats réclament).

Ce genre de mesure est peut être un peu exagérée mais tout n'est pas si rose au pays des avocats...

Share this post


Link to post
Share on other sites
j mais tout n'est pas si rose au pays des avocats...

:D ......................j'espère que tu plaisante :transpi:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Please sign in to comment

You will be able to leave a comment after signing in



Sign In Now

×
×
  • Create New...