Jump to content

Tous au chômage !


kissman08

Recommended Posts

Il veut quoi comme slogan au fronton des usines ce mec?

"Arbeit nacht frei"?

Est ce que ce connard (qui entre nous à de sérieuses lacune en syntaxes) travaillerait pour UN EURO DE L'HEURE? NON! Alors qu'il ne viennent pas dire aux autre de l'accepter.

décidément, on a la droite la plus bête du monde... (mais un mec de droite peut il etre intelligent? Franchement j'ai des doutes. Il y a des gros cons a gauche aussi, mais sur le lot on trouve encore des gens sinceres.)

merci... :reflechis:

Dassault est surement l'un des pires exemples... Ma femme bosse pour une filière du Figaro (partie compta) et elle voit tout les dirigeants partir car vexés par le gars... Bref c'est un con c'est clair... Mais il est pas forcément représentatif non plus :transpi:

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 79
  • Created
  • Last Reply

Ecoute un peu les déclarations (completes) du pere Selliere, ça fait aussi peur, sauf que c'est dit de façon plus correcte au niveau de la syntaxe. Même les propositions du gouvernement, si elle paraissent "acceptables" au premier abord, on se rend compte qu'il y a toujours un truc pour baiser la gueule des gens qui ont le malheur d'etre du mauvais coté de la barrière.

Ces mecs tentent d'imposer une forme d'esclavage légal par petit bonds progressifs.

Tiens, je vais enfiler mon manteau d'historien pour le coup.

Après l'abolition de l'esclavage dans les colonies, les planteurs se sont retrouvé confronté a un léger probleme, devoir payer des gens dont ils avaient jusqu'ici la force de travail gratuitement.

Un bon nombre d'anciens esclaves n'ont pas voulu rester sur les plantations et ont été remplacé par une main d'oeuvre plus docile venue d'Inde, appelé ici les Coolies de facon relativement péjorative. Ces gens ont accepté (sans autre choix) une partie des taches que les anciens esclaves refusaient d'effectuer. Cela a duré un temps, mais un systeme plus pervers s'est progressivement mis en place.

S'arranger pour que le travailleurs agricole soit toujours débiteur de son patron. Pour cela, les anciens maitres ont installé des boutiques vendant à des prix prohibitfs les denrées indispensable et les boissons alcoolisées. Bien sur, les travailleurs, bossant 10 a 12 h par jour ne pouvaient se rendre en ville acheter ces produits et devaient de fait se fournir dans les boutiques installées sur place par le patron. Vue leur salaires de misère, ils se retrouvaient rapidement en situation de devoir demander un crédit à la boutique en question. Bien sur, ne pouvant rembourser, ma dette grossisait de jour en jour, sans espoir de pouvoir un jour l'eponger. Au final, le travailleurs lambda se retrouvait a travailler quasi gratuitement, ses benefices retombant de toutes facons dans les poches de son patron.

Un tel systeme est tout a fait possible a mettre en place a grande échelle si on continue a réduire de cette facons le niveau de vie moyen...

Link to comment
Share on other sites

Guij' pour moi, le Figaro est aussi un outils de propagande... quelque soit le journal, il est forcément l'outils d'une propagande.

le Figaro est à la droite ce que Liberation est à la gauche...

Faut arrêter de croire que la gauche est toute gentille... sont tous pourrit... faut juste choisir son camp :phiphi:

Link to comment
Share on other sites

Ben c'est une réaction épidermique... des qu'on touche à la droite et ses principes "durs", on vient te taxer d'angelisme, à la manière dont on explique à un enfant un peu idiot qu'il est pas assez intelligent pour saisir la complexité du vaste monde. Les mecs de droites sont persuader qu'ils sont les seuls à détenir la vérité (voir l'interview de Dassault) et que les autres sont tous des reveurs idiots.

Gros mensonge. ils défendent juste LEUR vision du monde. Le libéralisme économique n'est pas plus naturel que le communisme. C'est juste, pour le moment, la pensée (unique) dominante en économie.

Link to comment
Share on other sites

Je ne veux pas vous donner mauvaise conscience, mais si vous n'etes pas d'accord pour vous faire exploiter et que c'est l'impression que vous avez, soit des choses, soit de la tournure que prennent les choses, alors pourquoi vous continuez de consommer? :reflechis:

Il y a plein de terrains à vendre dans certaines régions de France. En se montant une petite ferme et en faisant quelques travaux, il y a une réelle possibilité de vivre sans être consommateur :transpi:

Ce que j'aimerai faire à long terme, c'est devenir berger ou quelque chose du genre dans les Alpes. Je suis certain que c'est viable et qu'après quelques années de travail en ville j'y viendrai

Edit: gronky => comment le "pb" de la dépendance à l'employer s'est il résolu dans les anciennes colonies? :p

Link to comment
Share on other sites

oui et heureusement! (la / les guerres mondiales ont permis de décoincer le système notamment grace à la départementalisation.)

Toutefois, 70% des entreprises sont encore aux mains des familles de békés... donc. Et le respect du code du travail est assez... élastique.

Link to comment
Share on other sites

Euh, vous savez, par exemple, les idées de gauche sont des idées pas saines. Aujourd’hui nous sommes en train de crever à cause des idées de gauche qui continuent... [...] Ben oui, oui, on y va tout droit : faut pas travailler, euh, il faut pas gagner beaucoup d’argent, faut partir en vacances... et après ? Hé ben, on fabrique plus de produits qui se vendent, ils sont trop chers... [...] Euh..., quand je dis des idées pas saines, c’est des idées qui trompent le monde...en leur disant, en leur trompant la vérité.

[...] Euh... aujourd’hui quand on pousse les gens à dire, euh... faut pas travailler, on est dans l’erreur. [...] Il faut quand même arrêter de rêver, alors ce que je dis, les idées pas saines... c’est de dire alors bon tout va bien, faut pas changer, les acquis sociaux, les 35 heures, gnagna...

[...] Soumettre et former des gens peu ou pas du tout motivés n’est pas sans risque pour le recruteur.

[...] Nous vivons dans la fiction. Et euh..., les journaux continuent la fiction. On ne vit pas seul, on vit dans un monde, on a la concurrence internationale, on a les Chinois. Les Chinois vont gagner la bataille économique, on va devenir un pays sous-développé... [...] ...hé bien, la France va tout droit à un chômage généralisé. Il faut le savoir, c’est ça que moi j’appelle la réalité et pas la fiction, parce que c’est la vérité, parce que nous sommes en train de descendre vers un gouffre, parce qu’on vit dans... dans le rêve.

[...] Tous doivent pouvoir, sous des formes adaptées, retrouver le chemin de l’activité, aussi modeste soit-elle , insinue le Plan Borloo. Et pour ceux qui rechignent, des sanctions « justes et graduées ». « Ben oui, oui, confirme Dassault, on y va tout droit. »

:p:D :D :yes::pleure:

Par contre les jobs à 1€ de l'heure, bof bof...

Link to comment
Share on other sites

Euh, vous savez, par exemple, les idées de gauche sont des idées pas saines. Aujourd’hui nous sommes en train de crever à cause des idées de gauche qui continuent... [...] Ben oui, oui, on y va tout droit : faut pas travailler, euh, il faut pas gagner beaucoup d’argent, faut partir en vacances... et après ? Hé ben, on fabrique plus de produits qui se vendent, ils sont trop chers... [...] Euh..., quand je dis des idées pas saines, c’est des idées qui trompent le monde...en leur disant, en leur trompant la vérité.

[...] Euh... aujourd’hui quand on pousse les gens à dire, euh... faut pas travailler, on est dans l’erreur. [...] Il faut quand même arrêter de rêver, alors ce que je dis, les idées pas saines... c’est de dire alors bon tout va bien, faut pas changer, les acquis sociaux, les 35 heures, gnagna...

[...] Soumettre et former des gens peu ou pas du tout motivés n’est pas sans risque pour le recruteur.

[...] Nous vivons dans la fiction. Et euh..., les journaux continuent la fiction. On ne vit pas seul, on vit dans un monde, on a la concurrence internationale, on a les Chinois. Les Chinois vont gagner la bataille économique, on va devenir un pays sous-développé... [...] ...hé bien, la France va tout droit à un chômage généralisé. Il faut le savoir, c’est ça que moi j’appelle la réalité et pas la fiction, parce que c’est la vérité, parce que nous sommes en train de descendre vers un gouffre, parce qu’on vit dans... dans le rêve.

[...] Tous doivent pouvoir, sous des formes adaptées, retrouver le chemin de l’activité, aussi modeste soit-elle , insinue le Plan Borloo. Et pour ceux qui rechignent, des sanctions « justes et graduées ». « Ben oui, oui, confirme Dassault, on y va tout droit. »

:p:D :D :yes::pleure:

Par contre les jobs à 1€ de l'heure, bof bof...

Je suis également d'accord avec ceci mais c'est casser du sucre sur le dos des socialistes car d'autres facteurs ont fait que les gens n'ont plus de moral (pas tous heureusement).

Link to comment
Share on other sites

La première phrase non. La seconde un peu quand meme. C'est principalement qu'en France, on touche pas aux acquis sociaux. Quand ils sont bénéfiques, oui je dis pas, mais meme quand ils sont mauvais, on veut les garder (regarde les 35h par exemple...)

esit: sinon le reste je suis d'accord à 200%

Link to comment
Share on other sites

Dans une société saine, les individus travaillent pour la communauté. Dans une société gauchiste, nous avons plutôt affaire à une structure chaotique où tout le monde veut recevoir sans rien donner en ne comptant que sur le pouvoir en place pour règler tous les problèmes.

Mais voilà le hic : Si chaque individu s'attend à ce que la communauté le soutienne, mais qu'aucun de ces individus ne soutient la communauté, ca devient une plaie ouverte pour toutes nos ressources, et à terme, l'hémoragie finira par tuer la société.

Je remercie donc Mitterand de tout mon coeur pour avoir ouvert la voie au grand n'importe quoi que nous avons sous les yeux... en me demandant toujours comment des gens qui ont fait des études et qui sont suppoés être cultivés peuvent encore croire au socialisme... j'espère juste qu'ils ne pensent pas sérieusement à mettre des camps de concentrations, des goulags, etc en France et qu'ils ne remplacent pas l'encyclopédie par un petit livre rouge! :craint:

tout ceci pour dire que :

- Socialisme :craint:

- Capitalisme :craint:

mais avec une reserve toutefois ...

- Nouveau révollution industrielle :craint:

- DANS TOUS LES CAS DE FIGURES :pleure::D:sucre::D:sucre::D:sucre::D:sucre::sucre::sucre::sucre::sucre:

Link to comment
Share on other sites

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.


×
×
  • Create New...