Jump to content

[Centralisation] USA .........


ilcanzese

Recommended Posts

Wikipedia est ce qu'elle est...pour toi c'est une source fiable, très bien :mdr2:
C'est bien ça ton problème mon cher Brave Heart. Tu ne comprends que ce que tu veux bien comprendre.

Où est ce que j'ai dit que wikipedia était une source fiable ? Nulle part.

Pour toi il est facile de se servir du fait que wikipedia serait non fiable parce que tout le monde peut contribuer, sous entendant que les autres sources seraient au contraire fiable. Je te montre un article démontrant que wikipedia est tout aussi fiable qu'une autre encyclopédie. Évidemment ça ne t'arrange pas de comprendre que ce sur quoi tu reposait complètement n'est pas si solide que ce que tu aurait pu penser, mais évidemment se remettre en cause et avoir un esprit critique face à une information, c'est difficile.

....je ne te force pas à aller vers autre chose, et si la lecture du Parisien, Google et Wikipedia te suffisent, cela me suffit aussi...
Et pas l'homme de paille est de retour.

Comme je le disais, je ne me repose pas sur le parisien et google, j'ai trouvé un lien en 10 minutes pour prouver quelque chose que "mon intelligence" avait assimilé. J'ai fait une étape de plus que toi dans cette démarche. Je dis quelque chose, mais, à la différence de toi, je remets en cause ce que je sais et je cherche au moins une source concordante histoire de montrer que je ne dis pas n'importe quoi.

Toi de con côté tu as affirmé que le Lock Ness existe et tu le répètes à chaque fois, mais ça n'en fait pas une vérité.

simplement, ces sources ne représentent qu'une infime portion du savoir.
Mais je n'ai jamais prétendu le contraire cher ami. Faire croire que c'est ce que j'ai dit n'est pas très honnête de ta part :yes:
Quant à parler de Britannica...c'est un pétard mouillé, on connait cet argument depuis bien longtemps, rien de neuf sous le soleil donc...
Mais encore ?
je ne ferai pas de commentaires sur agoravox, sinon tu vas encore prendre cela pour une attaque personnelle.
 Marrant, mais tu ne critique jamais le fond, mais toujours le moyen (encore un homme de paille décidément). De toutes façons j'imagine bien que quoi que je puisse te donner tu peut donner le même argument. "De toutes façon XXXXX comme source d'information hein...". Mais si tu était un minimum honnête (qui encore une fois est le premier lien trouvé sur google, mais je t'en prie, dis moi que ces centaines de sources sont toutes fausses et que toi tu sais mieux qu'elles toutes réunies), tu aurai pris la peine de lire l'article vraiment et tu ne te serais pas arrêté simplement à "de toutes façons ce que dit agoravox est forcément faux". Tu aurai peut être pu remarquer en particulier que c'est tiré d'un article de nature. Je t'en prie, dis nous que nature n'est pas une publication sérieuse et à côté de ce que toi tu dis, ça n'a pas valeur de référence.
Ce n'est pas le sabre qui fausse le duel, c'est le bouclier.....le sabre est bien trop émoussé pour piquer.
C'est un duel maintenant ? Je croyais qu'on ne faisait que discuter :mdr2:

enfin arrête de faire ton caliméro, tu n'es pas crédible ;)

L'exemple même du mal que peut faire Wikipedia: des notions sont expliquées brièvement, et le lecteur, ne les ayant pas assimilées, les reproduit aussitôt...et si on le lit, les internautes qui ont le même comportement d'esprit l'imiteront, citant ces références ...mais les concepts de base, la substantifique moelle chère à Rabelais, n'ont pas été digérés ( un simple exemple: "renverser la charge de preuve", cité sans être traduit...ou l'homme de paille, que seuls les américains utilisent couramment)...tu as cherché ce qu'était ad hominem car tu ne le savais pas, tu es tombé sur d'autres figures rhétoriques (dont je ne t'ai d'ailleurs jamais accusé, )
Nan mais alors toi tu es trop marrant :mdr2:

Tu crois que je t'ai attendu pour lire Gargantua ou pour savoir ce qu'est l'ad hominem ? :mdr2:

Heureusement que tu es là qu'est ce que je serais sans toi :francais:

Le fait que tu te croie obligé de croire que je ne connais pas une notion aussi simple que l'ad hominem montre que, outre le fait que tu sois pédant, tu prends tes interlocuteurs pour des cons.

à se demander pourquoi elles sont citées d'ailleurs :francais::fumer::mdr2: , si ce n'est parce que les notions, comme dit plus haut, ont été mal assimilées à cause du caractère laconique pour ne pas dire lapidaire de Wikipedia
 Je t'ai à chaque fois détaillé le passage incriminé. Libre à toi ne de pas reconnaitre ce qui est sous tes yeux en utilisant le moyen utilisé (wikipedia) comme porte de sortie pour éviter de contre argumenter (un peu comme avec le parisien et agoravox d'ailleurs).
Mais, dans un cadre plus général, Wikipedia ou, plus prosaiquement le Net, ne peuvent servir de culture générale....ce n'est pas la télé, certes, mais c'est encore un écran, et il existe des tonnes de mauvaises informations serties parmi les vraies...
Sans blagues, parce que j'ai dit le contraire peut être ? :mdr2:
Link to comment
Share on other sites

  • Replies 399
  • Created
  • Last Reply

Bonjour,

Désolé....je ne puis plus te suivre dans tes paralogismes (et non sophismes,d 'ailleurs)...reviens sur les élections américaines voire les médias et nous discuterons, mais pas sur le reste. ;)

Comme dit plus haut, l'ad hominem ne me plait pas plus que cela, et en plus ce débat est stérile...

Et pas l'homme de paille est de retour

Tu n'as pas compris ce qu'est le paralogisme de l'homme de paille...on aurait pu parler à la rigueur de petitio principii ou de post hoc ergo hoc (et encore), mais là ce n'est pas le paralogisme que tu cites.

Sais-tu pourquoi cela se nomme un homme de paille?

Sans blagues, parce que j'ai dit le contraire peut être ?

tu le prouves à chaque ligne en citant des sources qui ressortent plus du Café du Commerce que d'organes d'information véritablement fiables....non pas que tu sois le seul, loin s'en faut, mais les médias vous ont depuis longtemps dit ce qu'il fallait faire-et toute action appelle une réaction.A titre d'exemple, être pour NS ou être anti-NS revient au même-dans les deux cas on se définit par rapport à Sarkozy.

Croire ou non les journalistes est une bonne expression: on est là dans le domaine de la foi, pas celui de la logique et de l'analyse.Les rédacteurs en chef sortent des mêmes classes, et font partie des catégories dominantes, en ayant intériorisé les mêmes valeurs de la bourgeoisie.Leurs honoraires les rapprochent des dirigeants et des classes favorisées, et, par phénomène d'osmose, les valeurs deviennent les mêmes....ainsi que la façon d'appréhender le monde.

Ne prenez jamais au pied de la lettre ce qu'on vous dit, et cherchez toujours à savoir pourquoi (dans le sens de quel intérêt) on a à vous le présenter ainsi-lorsqu'un média relate telle ou telle histoire, essayez d'adopter le point de vue de l'avocat du diable, en vous demandant à qui appartient ce média et quel but à court terme il peut avoir .

De la même manière, étudiez la philosophie politique: keynésianisme, libertalisme, libertarisme, pragmatisme utilitariste, étudiez toutes les théories-et vous vous apercevrez vite que les supposés projets et débats ne sont que des formes larvées de conflits entre ces visions du monde, le tout enrobé de papier alu pour que cela brille aux yeux des masses.Mais une fois enlevé l'emballage, le contenu se ressemble bien souvent...

"le fait de pouvoir élire librement des maitres ne supprime ni les maitres ni les esclaves"-H.M, dans l'homme unidimensionnel

Link to comment
Share on other sites

Ok revenons aux USA (puisque tu souhaites éviter de répondre à nouveau), et j'affirme que McCain a reçut moins de dons qu'Obama lors de sa campagne et je fais appel à ton intelligence pour comprendre que c'est vrai ;)

Bonjour,

Pas parce que je souhaite éviter,mais simplement parce que tu parles de paralogismes alors qu'à l'évidence je les maitrise bien plus-et pas par la pratique, forcément.Et tout ceci est stérile.

Il est évident que Mac Cain a reçu bien moins de dons (privés, s'entend) pour sa campagne de pub- il ne pouvait pas en recevoir , loi US oblige.

Link to comment
Share on other sites

Toi de con côté tu as affirmé que le Lock Ness existe et tu le répètes à chaque fois, mais ça n'en fait pas une vérité.

Bonjour,

Loch Ness, pas Lock

enfin arrête de faire ton caliméro, tu n'es pas crédible ;)

Je crois que tu n'as pas saisi ce que je voulais dire....

Tu crois que je t'ai attendu pour lire Gargantua ou pour savoir ce qu'est l'ad hominem ? :transpi:

Moi non,tu ne m'as pas attendu, mais Google oui. ;):p;)

Le fait que tu te croie obligé de croire que je ne connais pas une notion aussi simple que l'ad hominem montre que, outre le fait que tu sois pédant, tu prends tes interlocuteurs pour des cons.

Si je prenais "mes interlocuteurs pour des cons" comme tu le dis, je ne leur répondrais même pas....et tu n'as cité les figures rhétoriques qu'en faisant un copier-coller de Google, ce qui permet de se poser des questions sur les connaissances préalables (non pas d'ailleurs qu'il faille rougir de ne pas connaitre les styles paralogiques, cela n'a rien d'un exploit intellectuel)....toutefois, vu que tu affirmes connaitre l'ad hominem, tu peux sûrement me citer le nom de sa variante, non?

Elle aussi à un nom très particulier....c'est lequel, déjà? :p

PS: pas la peine de se baser sur Wikipedia pour répondre, l'article est biaisé.... :D

Link to comment
Share on other sites

Tu aurai peut être pu remarquer en particulier que c'est tiré d'un article de nature. Je t'en prie, dis nous que nature n'est pas une publication sérieuse et à côté de ce que toi tu dis, ça n'a pas valeur de référence.

Exercice de rhétorique intéressant:

Je t'en prie, dis nous que nature

Paralogisme proche de l'ad populum, considérant non plus une opposition entre deux interlocuteurs mais entre un seul et une foule, présupposée détenir la vérité (le fameux "bon sens populaire").

nature n'est pas une publication sérieuse et à côté de ce que toi tu dis, ça n'a pas valeur de référence

Deuxième paralogisme dans la même phrase, ce qu'on nomme cette fois l'appel à l'autorité...Connais-tu certains des errements de la revue Nature dans la partie médicale, errements qui l'ont parfois forçé à se rétracter?

Et en quoi une revue scientifique est-elle habilitée à juger du contenu littéraire de Wikipédia, de son contenu historique, de son contenu psychologique, de son contenu philosophique?

Parce que c'est une revue scientifique, elle est habilitée à donner son avis sur un domaine qui ne recoupe que partiellement le sien? :transpi:

Tu vois, c'est ce que je disais plus haut: il ne faut pas tout prendre au pied de la lettre, et là tu te bases sur un texte original non lu- non disponible par lien hypertexte, en plus, en tout cas chez moi- pour en tirer des conclusions.

Autrement dit, le rédacteur du document a réfléchi pour toi et de manière indirecte t'a dit quoi penser....on t'a affirmé que nature déclarait que Wikipédia était fiable, et tu ne t'es pas demandé quelle autorité avait cette revue pour être désignée comme experte dans le domaine encyclopédique....qu'elle parle de la partie scientifique cela se comprend (mais en médecine, je le répète, elle a déjà fait des bourdes), mais les autres champs d'activités humaines lui sont totalement hermétiques....

Ad Hominem est un groupe de Black Metal/ Metal Industriel affilié au courant national socialist black metal.............

logo.jpg

====================

;)

Bonjour,

M'étonne pas, quand on commence à attaquer les gens c'est qu'on se rapproche du fanatisme :p;):D

Link to comment
Share on other sites

c'est pourtant le même peuple qui a voté, et qui n'a pas changé en bien ou en mal dans ce bref intervalle de 4 années.

Je ne pense pas, en Californie, état supposé progressif par excellence, ils ont voté contre le mariage gay. Ça ne change pas du jour au lendemain Brave Heart.

On n'est pas près de voir une femme hispanophone homosexuelle. :transpi:

Bonjour,

Parce que voter pour une femme hispanophone homosexuelle marque le bien?

Il faut arrêter de voir les USA comme des états homogènes...certains ont été peuplés par les puritains, et ont donc une politique qui s'en ressent, y compris dans la vie quotidienne, d'autres par des prospecteurs, des bûcherons, et cela se voit aussi...bref, rien n'est homogène.

Les USA sont les USA, c'est tout...voir en Obama un sauveur tient plus du messianisme qu'autre chose...ne pas oublier qu'entre les primaires et la campagne proprement dite, il a fait d'étranges volte-faces qui n'augurent rien de bon, comme sur sa position de négociation envers les extrémistes de tout poil, ou lorsqu'il annoncé qu'il adopterait un financement public de sa campagne-si son rival acceptait la même chose-avant de se rétracter et opter, cas unique depuis 3 décennies, pour un financement privé (ce qui explique d'ailleurs la manne financière qui l'a arrosé)...

dans ce coup-là, d'ailleurs, c'est Mc Cain qui s'est bien fait avoir, ses frais de campagne étant ipso facto limités vu qu'il avait accepté au pied de la lettre les propositions d'Obama. ;)

Si je ne te parle de la Californie et non pas des États-Unis, c'est bien parce que je sais que ce n'est pas homogène. Vivant au Canada, je connais la situation.

Oui, ça a tout à voir.

Oui c'est comparable.

Ensuite, je n'ai pas dit que c'était le bien, je constate tout simplement. Relis mot pour mot ce que j'ai écris dans mon post.

Link to comment
Share on other sites

Je sais pas pourquoi, mais ce topic commence serieusement à tourner à l'affrontement personnel...nous avons tous compris que théo était le méchant qui essayait de confondre un pauvre petit paladin nommé BH compilé avec l'option -pedantic à la naissance.

Le problème est BH que tu cherches à écraser les autres avec ta prétendue connaissance...à te lire, le novice pourrait croire que tu est expert en droit français, européen, américain & co...idem pour l'histoire...alors qu'en réalité, tu te contentes de la lecture d'articles de diverses encyclopédies dont le contenu n'est pas et n'a jamais été vérifié...et ne peut donc en aucun cas être considéré comme étant une source d'information fiable...

Quand aux figures de styles, et méthodes d'argumentation que tu emploies...je n'ai rien à dire...si ce n'est qu'il faut être bien prétencieux pour se vanter de les utiliser...même si beaucoup de personnes, moi compris, y fait appel régulièrement...

bref, tu n'est pas spécialement intéressant à lire, tu décourages les gens qui souhaiteraient participer en les écrasant de ta prétendue connaissance...pour moi, j'irais presque jusqu'à dire que tu n'as pas spécialement ta place ici...et mon petit doigt me dit que je ne suis pas le seul à le penser.

Ce topic ne parles plus spécialement des présidentielles US, mais de toi et de ta suffisance...

Link to comment
Share on other sites

alors qu'en réalité, tu te contentes de la lecture d'articles de diverses encyclopédies dont le contenu n'est pas et n'a jamais été vérifié...

Bonjour,

Je ne lis que très rarement les encyclopédies...

pour moi, j'irais presque jusqu'à dire que tu n'as pas spécialement ta place ici...

Entièrement d'accord, mais pas forcément pour les mêmes raisons.

Le problème est BH que tu cherches à écraser les autres avec ta prétendue connaissance...à te lire, le novice pourrait croire que tu est expert en droit français, européen, américain & co...idem pour l'histoire

Non....le problème est tout autre, et bien plus gênant: les lacunes et leurs conséquences visibles du système éducatif, mais c'est là un autre débat.

Link to comment
Share on other sites

la définition de wiki me semble " a moi INculte de 1ere " assez compréhensible:

=

L'argument ad hominem ou argumentum ad hominem est une locution latine qui désigne le fait de confondre un adversaire en lui opposant ses propres paroles ou ses propres actes. Il sert fréquemment de sophisme consistant à discréditer la personne qui défend des arguments plutôt que les arguments eux-mêmes.

=

Link to comment
Share on other sites

oui, tu te considère comme étant trop intelligent pour ce forum, nous l'avions tous déjà compris, malgrès notre petitesse et la faiblesse de notre intelligence...en passant, je crois qu'il ne sert à rien de chercher à se mesurer à d'autres de la sorte...plus on parle, moins on en sait, moins on agit...tu pourras observer que les sages, qu'ils soient moines, politiques, illustres inconnus ont tous le même défaut...aux yeux de gens comme toi qui ne pourront jamais les comprendre...la sagesse, c'est parfois, et même très souvent de savoir se taire...laisser la personne en face s'exprimer, se lacher, et assouvir ses besoins de domination pour la laisser enfin se perdre...perte dont elle est alors seule est unique responsable.

Sinon, pour le système éducatif...ouep, il a des lacunes...un littéraire te dira qu'il n'est pas assez axé sur les lettres, la philosophie, l'histoire...un scientifique te dira qu'il n'est pas assez axé sur les sciences...personnellement, j'ai appris à lire bien avant de rentrer à l'école, fusse-t-elle maternelle...je me suis intéressé à l'histoire et aux lettres jusqu'à l'age de 17 ans...et depuis, je me suis tourné vers l'informatique et des formations plus scientifiques...mais cela ne me dérangerais pas spécialement de m'orienter vers des métiers où la réflexion et l'abstraction n'ont pas nécessairement leur place...l'intelligence ce manifeste sous diverses forme...et il est pour moi évident que celui qui déclare que son intelligence est supérieure à celles des autres...aux autres formes d'intelligence n'a rien compris et ne mérite pas plus de considération que la pomme que j'aurais pu manger ce matin...

ceci étaient mes derniers mots sur ce topic...ou pas, puisque je n'ai jamais prétendu et ne prétendrait jamais être sage...je ne le suis pas, je ne l'ai jamais été et ne le serait probablement jamais

Link to comment
Share on other sites

oui, tu te considère comme étant trop intelligent pour ce forum, nous l'avions tous déjà compris, malgrès notre petitesse et la faiblesse de notre intelligence

Bonjour,

En ce cas, vous l'avez mal compris.....quelqu'un de suffisant et persuadé de sa grandeur intellectuelle ne viendrait même pas discuter.....c'est l'évidence même.

...en passant, je crois qu'il ne sert à rien de chercher à se mesurer à d'autres de la sorte

Tu te trompes, c'est de l'opposition que jaillit la lumière, pas du consensus

tu pourras observer que les sages, qu'ils soient moines, politiques, illustres inconnus ont tous le même défaut...aux yeux de gens comme toi qui ne pourront jamais les comprendre...la sagesse, c'est parfois, et même très souvent de savoir se taire...laisser la personne en face s'exprimer, se lacher, et assouvir ses besoins de domination pour la laisser enfin se perdre...perte dont elle est alors seule est unique responsable.

Il faudra dire cela à des gens comme Nehru, Gandhi et autres....si tu crois que les prétendus "sages" étaient proches de l'image d'Epinal qui fait d'eux des contemplatifs....pour un Bouddha on trouve un Jésus et pour un Matsumune un murasama....

ou pas, puisque je n'ai jamais prétendu et ne prétendrait jamais être sage...je ne le suis pas, je ne l'ai jamais été et ne le serait probablement jamais

Bon début, en tout cas....car la sagesse, c'est comme la modestie ou le mensonge, on ne peut l'exprimer...et si on approchait de très près les prétendus "sages" on s'apercevrait bien vite qu'ils ne l'étaient pas tant que cela....un vieux dicton médiéval disait d'ailleurs qu'on ne pouvait devenir sage avant d'avoir follé.

Link to comment
Share on other sites

y-a-t-il toujours une seule et unique définition ? La réponse est non...une définition floue est bien plus souvent meilleure que pas de définition du tout...ou qu'une définition trop exacte mais trop étroite et réductrice ;)

Il y a bien souvent une seule définition...les arguments des sophistes commencent d'ailleurs par le nécessaire relativisme des choses...eh bien non...tous les propos ne se valent pas, toutes les choses non plus.

En ce qui concerne la définition, il est intéressant de lire d'ailleurs l'article anglais et l'article français...ils sont bien différents....

Link to comment
Share on other sites

Ensuite, je n'ai pas dit que c'était le bien, je constate tout simplement. Relis mot pour mot ce que j'ai écris dans mon post.

Bonjour,

Tu constates...et...?

Tu extrapole mes propos. Tu fais preuve d'un manque de respect.

Bonjour,

Si à chaque fois qu'on extrapolait mes propos je pensais à un manque de respect, cela en ferait des posts ;):transpi: ...alors, reprenons:

c'est pourtant le même peuple qui a voté, et qui n'a pas changé en bien ou en mal dans ce bref intervalle de 4 années.
Je ne pense pas, en Californie, état supposé progressif par excellence, ils ont voté contre le mariage gay. Ça ne change pas du jour au lendemain Brave Heart.

On n'est pas près de voir une femme hispanophone homosexuelle. :p

autrement dit tu me cites parlant du bien et du mal et l'exemple donné vise le mariage gay...alors soit ce n'était pas ce passage là qu'il fallait citer, soit l'exemple vient à contre-pied...parce que cela prête largement à interprétation.

Link to comment
Share on other sites

y-a-t-il toujours une seule et unique définition ? La réponse est non...une définition floue est bien plus souvent meilleure que pas de définition du tout...ou qu'une définition trop exacte mais trop étroite et réductrice ;)

Il y a bien souvent une seule définition...

La physique quantique et les mathématiques nous enseignent justement l'inverse...un même objet peut avoir plusieurs définitions (reste alors à démontrer que celle-ci sont équivalentes)...et une même définition peut se rapporter à plusieurs objet. Il n'y a pas de bijection stricte entre l'ensemble des définitions et l'ensemble des objets sur lesquels celles-ci sont censées porter.

De plus, proposer une définition pour un objet revient à altérer les propriétés intrinsèques de celui-ci...de plus, l'étude de plusieurs langues nous montre que le vocable associé à l'état de chaque objet est plus ou moins varié. Ainsi, les pays nordiques auront bien plus de mots pour décrire les différentes phases du soleil et de la nuit que nous autres, petits français n'en auront jamais. La définition d'un même objet varie donc, et il est donc impossible de réduire un objet à sa seule définition, celle-ci étant par nature tronquée.

Au passage, d'après le littré :

- Énonciation des attributs qui distinguent une chose, qui lui appartiennent à l'exclusion de toute autre.

- Définition d'un mot, explication de son véritable sens.

- Définition, figure de rhétorique, sorte d'exposition des divers aspects par lesquels on peut considérer une chose et qui la fait connaître au moins en partie.

Link to comment
Share on other sites

La physique quantique et les mathématiques nous enseignent justement l'inverse

Bonjour,

Le hic c'est que nous sommes ici dans le domaine linguistique et rhétorique....le nom même de la locution définit ce style rhétorique.......alors, allouer d'un relativisme dans la définition est certes de bon aloi, mais ne décrit en rien la réalité de la chose...ad rem ou ad hominem, aucune alternative possible: soit l'un, soit l'autre....

que nous autres, petits français n'en auront jamais. La définition d'un même objet varie donc, et il est donc impossible de réduire un objet à sa seule définition, celle-ci étant par nature tronquée.

vous autres. ;):transpi:

Link to comment
Share on other sites

Discours de victoire de Barack Obama le soir du 4 novembre

====================================

Si quelqu'un doute encore que l'Amérique est un endroit où tout est possible, qui se demande si le rêve de nos fondateurs est vivant (...), la réponse lui est donnée ce soir.

C'est la réponse donnée par des jeunes et des vieux, des riches et des pauvres, des démocrates et des républicains, des Noirs, des Blancs, des Hispaniques, des Asiatiques, des Amérindiens, des homosexuels, des hétérosexuels, des handicapés et des non-handicapés. Par des Américains qui ont montré au monde que nous n'avons jamais été une simple collection d'individus ou un simple ensemble d'Etats rouges (républicains) et bleus (démocrates).

Nous sommes, et serons toujours, les Etats-Unis d'Amérique.

L'attente a été longue, mais ce soir (...) l'Amérique a connu ce moment déterminant du changement. Nous avons démarré avec peu d'argent et peu d'appui. Notre campagne ne s'est pas forgée dans les coulisses de Washington. Elle a débuté dans les arrière-cours de Des Moines, dans les salles de séjour de Concord, sur les vérandas de Charleston. Elle s'est construite sur les contributions d'hommes et de femmes qui ont puisé dans leurs maigres économies pour donner 5, 10 ou 20 dollars à notre cause.

Elle a pris de l'ampleur grâce aux jeunes qui, rejetant le mythe d'une génération dite apathique, ont quitté maison et parents pour s'engager dans un travail qui leur procurerait une rémunération minime et encore moins de sommeil.

Elle a aussi puisé de la force chez des personnes pas si jeunes que cela, qui ont bravé le froid glacial et la chaleur étouffante pour frapper à la porte de parfaits étrangers (...), et qui ont prouvé que, plus de deux siècles plus tard, le gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple n'avait pas disparu.

C'est votre victoire. Je sais que vous l'avez fait parce que vous comprenez l'énormité de la tâche qui nous attend. Le chemin sera long. La montée sera rude. Nous n'y arriverons peut-être pas en un an ni même en un mandat. Mais nous n'avons jamais été si persuadés que ce soir d'y arriver.

Imprégnons-nous, alors, de ce nouveau sentiment de patriotisme et de responsabilité, par lequel chacun d'entre nous décide de participer davantage (...). Souvenons-nous que, si cette crise financière nous a appris quelque chose, c'est que nous ne pouvons pas avoir une Bourse florissante quand l'homme de la rue souffre (...).

Résistons à la tentation du retour aux vieilles querelles politiques, à la mesquinerie et à l'immaturité qui empoisonnent notre vie politique depuis trop longtemps.

Cette élection est émaillée de faits inédits (...) dont on parlera pendant des générations. Il en est un, cependant, qui me tient à coeur ce soir, au sujet d'une femme qui a déposé son bulletin de vote dans une urne d'Atlanta. Elle est semblable aux millions d'autres qui ont fait la queue pour exprimer leur choix lors de cette élection, à ceci près : Ann Nixon Cooper a 106 ans.

Elle est née une génération seulement après l'esclavage (...), à une époque où une personne comme elle ne pouvait pas voter, pour deux raisons : parce qu'elle était une femme et à cause de la couleur de sa peau.

Ce soir, je songe à tout ce qu'elle a vécu au cours de son siècle parmi nous : la douleur et l'espoir ; la lutte et le progrès ; les moments où on nous disait : non, vous ne pouvez pas, alors que d'autres ne cessaient de proclamer le credo américain : oui, nous le pouvons.

Elle était là pour les bus de Montgomery, pour les lances à eau de Birmingham, pour un pont à Selma et pour un prédicateur d'Atlanta qui proclamait au peuple : "We shall overcome" ("Nous vaincrons"). Oui, nous le pouvons.

Un homme a débarqué sur la Lune, un mur s'est effondré à Berlin, une communication mondiale s'est instaurée par notre science et notre imagination. Et cette année, en cette élection, elle a touché du doigt un écran d'ordinateur pour voter, car après 106 ans de vie parmi nous, après avoir vécu dans les temps les meilleurs comme aux heures les plus sombres, elle sait exactement comment notre pays peut se transformer. Oui, nous le pouvons

Link to comment
Share on other sites

Ainsi, les pays nordiques auront bien plus de mots pour décrire les différentes phases du soleil et de la nuit que nous autres

Et donc, dans cette logique utilitariste (ou plutôt créationniste par utilitarisme), un peuple marin aura bien plus de mots pour définir la faune maritime qu'un peuple de montagnards?Que faire alors pour l'abstraction?

Nous sommes là dans un domaine pas entièrement linguistique, car il vise simplement à l'expression verbale de traits conceptuels.

Or cette conceptualisation ne peut être précisément chiffrée ou jaugée, et permet un relativisme définitionnel, ou plutôt un relativisme par empirisme.Dans le cas qui nous concerne, il s'agit d'une conceptualisation non-interprétative , à la fois parce que la tournure employée est aisément descriptive (même si le latin devient de plus en plus hermétique aux yeux des contemporains), mais aussi parce qu'elle comporte sa définition intrinsèque dans son simple énoncé.Difficile, donc, d'y trouver la moindre ambiguité interprétative...

Elle était là pour les bus de Montgomery, pour les lances à eau de Birmingham, pour un pont à Selma et pour un prédicateur d'Atlanta qui proclamait au peuple : "We shall overcome" ("Nous vaincrons").

Mais il parle de quoi, là? ;)

Link to comment
Share on other sites

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.


×
×
  • Create New...