Jump to content
  • Annonces

    • Edtech

      Bienvenue aux clubs !   02/08/2017

      Une nouvelle fonctionnalité est disponible sur le forum : les clubs ! N'hésitez pas à les consulter ou à créer le votre ! Pour cela, cliquez sur l'onglet Clubs dans la barre de navigation ci-dessus.

CryoGen

INpactien
  • Contenu

    71
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours de victoire

    3

À propos de CryoGen

  • Rang
    Gungan

Récents visiteurs du profil

2 535 profile views
  1. Series -Animes - Japonaises ou autres

    Charlotte j'ai trouvé ca un peu moyen, trop long à démarrer. Par contre Angel Beat c'est tout de même bien sympa @Bamaury Tu es difficile hein
  2. Series -Animes - Japonaises ou autres

    @Bamaury comme indiqué sur la box de discussion, tu peux tenter: Toradora! et Yamato Nadeshiko Shichi Henge Pour Kore WA Zombi desu ka, il y a deux saisons
  3. Series -Animes - Japonaises ou autres

    Kore Wa Zombi desu ka Seto No Hanayome Prison School peut-être aussi
  4. C'est quoi un 'Geek' en 2017 ?

    +1 Pas d'accord. Les geeks sont des passionnés, mais pas forcément des experts en informatique ou technologie. Même si on reste dans le domaine de l'informatique avec le jeu video par exemple : la personne peut être passionnée par le JV mais pas pour autant savoir monter un pc... La définition de Wikipédia est bien plus juste que vos interprétations du mot... souvent biaisées à cause des média ou de la population en générale en France: le terme geek a été remis au gout du jour par les informaticiens d'où cette connotation "informatique".
  5. Comment "prouver" de façons scientifique et/ou marrante qu'une chose existe ou pas, de quel manière etc. Je commence avec : L'enfer est chaud ou froid L’enfer est-il endothermique (absorbe-t’il de la chaleur) ou exothermique(dégage-t’il de la chaleur) Un professeur de physique bientôt à la retraite était en train de préparer son dernier examen pour ses élèves. Il s’agissait de thermodynamique. L’humeur joyeuse, il décida que le sujet de l’examen serait « L’enfer est-il endo ou exothermique ? » Le professeur n’avait aucune idée de la façon dont ses élèves allaient réagir, il ne savait comment il noterait les copies non plus, mais il était prêt à récompenser tout travail dont la logique tenait debout. La copie la plus originale fut celle-ci : D’abord, nous supposons que si l’âme existe, alors la masse d’une âme n’est pas nulle. Si c’est le cas, alors, une mole d’âmes doit elle aussi avoir une certaine masse. Trouvons donc quelle est la proportion d’âmes sortant de l’enfer, et quelle est la proportion d’âmes y entrant. On postule que lorsqu’une âme entre en Enfer, elle n’en sortira pas. Cela implique que le pourcentage d’âmes sortant de l’enfer est nul. Pour ce qui concerne les âmes qui vont en enfer, considérons ce qui se passe en fonction de différentes religions: La plupart des religions prêchent que si vous n’adhérez pas à leurs principes, vous êtes condamnés à aller en enfer à votre mort; comme ces religions sont celles qui représentent le plus d’humains sur terre, et que si un humain est d’une certaine religion, il n’est forcément PAS des autres religions, on peut en conclure que TOUTES les âmes vont en enfer. Avec les taux de natalité et de mortalité actuels, il est possible d’en déduire le fait que le nombre d’âmes en enfer suit un accroissement exponentiel. Maintenant, regardons les variations de volume de l’enfer. La loi de Boyle stipule que pour que la température et la pression reste constante en enfer, le produit de la masse de l’enfer par le volume de l’enfer doit rester constant. A ce stade, nous avons deux possibilités : – Si l’enfer est en expansion à une vitesse inférieure à celle à laquelle les âmes entrent en enfer, alors la température et la pression en enfer vont s’accroître de façon exponentielle jusqu’à ce que l’enfer explose. – A l’inverse, si l’enfer est en expansion à une vitesse supérieure à laquelle les âmes entrent en enfer, alors la température et la pression en enfer vont chuter jusqu’à ce qu’il congèle. Il est possible de résoudre le problème en utilisant le postulat de Thérésa Leclair de 1990 (c’est la fille qui était ma voisine de résidence universitaire quand j’étais en première année). En effet, puisqu’il m’a été impossible d’obtenir d’elle qu’elle veuille bien coucher avec moi, la deuxième possibilité citée plus haut n’a pas été rencontrée. En conclusion, la première possibilité est la bonne, et l’enfer est bien exothermique. Une autre version de la même démonstration. La question suivante a(urait) réellement été posée en ces termes à l’université de chimie de Washington: L’Enfer est-il exothermique (dégage-t’il de la chaleur) ou endothermique (absorbe-t’il de la chaleur) ? Appuyez votre réponse avec une preuve. La plupart des étudiants écrivirent comme preuve de leurs théories la loi de Boyle (Les gaz se réchauffent quand ils sont comprimés et se refroidissent quand ils se décompriment) ou une variante. Un étudiant, toutefois, a écrit ce qui suit : 1. Premièrement nous avons besoin de savoir comment la masse de l’enfer évolue dans le temps. Ce qui signifie aussi que nous avons besoin de connaître le rythme auquel les âmes vont en Enfer et le rythme auquel elles en sortent. 1. Je pense que nous pouvons sans crainte affirmer qu’une fois qu’une âme est en Enfer, elle n’en sortira plus. Par conséquent aucune âme ne sort des enfers. 2. Pour ce qui est des nombreuses âmes qui vont en Enfer, examinons les différentes religions qui existent de par le monde aujourd’hui. Certaines d’entre elles décrètent que si vous n’êtes pas membre de leur religion, vous irez en Enfer. Depuis qu’il y a plus d’une religion de cette sorte et depuis que les gens ne pratiquent qu’une seule religion, nous pouvons en déduire que tout le monde et toutes les âmes vont en Enfer. Avec le rythme des naissances et des morts qui sont ce qu’ils sont, nous pouvons nous attendre à ce que le nombre des âmes en Enfer augmente de façon exponentielle. 2. Maintenant occupons nous du rythme d’évolution du volume de l’Enfer, parce que la loi de Boyle prédit que pour que la température et la pression restent les mêmes, le volume de l’Enfer doit s’agrandir proportionnellement aux âmes qui s’ajoutent. Ceci nous donne deux possibilités : 1. Si l’Enfer croît à un rythme plus lent que celui des âmes qui arrivent en Enfer, alors la température et la pression s’accroissent jusqu’à ce que l’Enfer craque de partout. 2. Bien sur, si l’Enfer s’agrandit à un rythme plus rapide que le nombre d’âmes en Enfer s’accroît, alors la pression et la température baissent jusqu’à ce que l’Enfer gèle tout entier. Alors qu’en est-il ? Si nous acceptons le postulat donné par Mlle Thérèse Banyanma en première année d’université : « Il y aura une nuit froide en Enfer avant que je couche avec toi ! », et prenant en compte le fait que je n’ai toujours pas réussi à avoir des relations sexuelles avec elle, alors, et jusqu’à preuve du contraire, l’Enfer est exothermique. Cet étudiant a eu le seul A. Le père noel, s'il a exité, n'existe plus Voici enfin la vérité (statistiquement prouvée) de la non-existence du Père Noël. Il y a approximativement deux milliards d’enfants (de moins de 18 ans) sur Terre. Cependant, comme le Père Noël ne visite pas les enfants musulmans, hindous, juifs ou bouddhistes (sauf peut-être au Japon), ceci réduit la charge de travail pour la nuit de Noël à +/- 33 % du total, soit 620 millions. En comptant une moyenne de 3,5 enfants par foyer, cela revient à 177 millions de maisons. Le Père Noël dispose d’environ 31 heures de labeur dans la nuit de Noël, grâce aux différents fuseaux horaires et à la rotation de la Terre, dans l’hypothèse où il voyage d’est en ouest, ce qui paraît d’ailleurs logique. Cela revient à 1587 visites par seconde. Cela signifie que pour chaque foyer chrétien contenant au moins un enfant sage, le Père Noël dispose d’environ 0,6 millième de seconde pour parquer le traîneau, sauter en dehors, dégringoler dans la cheminée, remplir les chaussettes, distribuer le reste des présents au pied du sapin, déguster les quelques friandises laissées à son intention, regrimper dans la cheminée, enfourcher le traîneau et passer à la maison suivante. En supposant que chacun de ces 177 millions d’arrêts soit distribué uniformément à la surface de la Terre (hypothèse que nous savons fausse, bien sur, mais que nous accepterons en première approximation), nous devrons compter sur environ 1,7 kilomètre par trajet. Ceci signifie un voyage total de plus de 300 millions de kilomètres, sans compter les détours pour ravitailler ou faire pipi. Le traîneau du Père Noël se déplace donc à 2692,5 kilomètres par seconde (7693 fois la vitesse du son). A titre de comparaison, le véhicule le plus rapide fabriqué par l’homme, la sonde spatiale Ulysse, se traîne à 49 kilomètres par seconde et un renne moyen peut courir, au mieux de sa forme, à 27 kilomètres à l’heure. La charge utile du traîneau constitue également un élément intéressant. En supposant que chaque enfant ne reçoive rien de plus qu’une boîte de Lego moyenne (un kilo), le traîneau supporte plus de 620000 tonnes, sans compter le poids du Père Noël lui-même qui est invariablement décrit comme souffrant d’embompoint. Aucune espèce connue de rennes ne peut voler. Bien que soient estimés à 300000 le nombre d'espèces animales (dont la majorité est constituée d’insectes et de germes divers) qui doivent encore être découverts et classifiés, cela ne justifie en rien l’existence des rennes volants que seul le Père Noël utilise. Sur Terre, un renne conventionnel ne peut tirer plus de 150 kilos. Même en supposant que le fameux « renne volant » soit dix fois plus performant, le boulot du Père Noël ne pourrait jamais s’accomplir avec 8 ou 9 bestiaux: il lui en faudrait 413333. Ce qui porte le poids total de l'attelage, abstraction faite du poids du traîneau, à 682000 tonnes, nous conduisant à 10 fois le poids du Reine Elisabeth (le bateau, hein, pas la monarque). 682000 tonnes voyageant à 2692,5 kilomètres par seconde créent une énorme résistance à l’air. Celle-ci ferait chauffer les rennes, au même titre qu’un engin spatial rentrant dans l’atmosphère terrestre. Les deux rennes en tête de convoi exploseraient donc presque instantanément, exposant les rennes adjacents à de sévères dommages collatéraux et créant des boums soniques assourdissants lors de leur passage au-dessus des agglomérations endormies et sereines. L’attelage entier de rennes serait vaporisé en moins de 4,26 millièmes de seconde, soit juste le temps pour le Père Noël d’atteindre la septième maison de sa tournée. Pas de quoi s’en faire de toute façon, puisque le Père Noël, en passant de manière fulgurante de zéro à 2692,5 km/s en 0,6 millième de seconde, serait sujet à des accélérations de 4,5 millions de g. Un Père Noël de 125 kilos (ce qui semble ridiculement mince) se retrouverait plaqué au fond du traîneau par une force de 561 millions de Newtons (ce qui correspond à un poids approximatif de 56,1 millions de kilos), écrabouillant instantanément ses os et ses organes et le réduisant en un petit tas de chairs roses et tremblotantes. C’est pourquoi, si le Père Noël a existé, il est mort maintenant. CQFD. Mais il existe peut-être une manière plus diplomatique de l’annoncer à vos enfants...
  6. La nouvelle formule de NXI...

    Les articles sur l'espace (et certaines technologies, même s'il semble y a avoir une ENORME fixation sur Elon Musk) ne me dérangent pas. La science et les technologies c'est quand même souvent intéressant. Les articles sur les lois (qui parfois partent en couilles dans les commentaires) sont souvent intéressant et bien fouillé. Et c'est là que c'est dommage, l'informatique est souvent bien trop survolé du coup, surtout si on fait le parallèle avec les articles sur les lois. La primeur de l'info aussi... on peut souvent trouver de bons articles ailleurs. Pourquoi pas avoir un genre de "fil d'info" un peu comme sur les chaines TV d'informations qui finirait par pointer vers un article complet (ou pas si l'actu n'en mérite pas tant). J'aime bien les articles sur la sécurité aussi (GnuPG, Veracrypt, la gestion des mots de passes) qui sont assez bien fait dans l'ensemble.
  7. La nouvelle formule de NXI...

    Je trouve aussi que le contenu de Nxi a baissé en qualité/profondeur, même s'il y a excellents articles tout de même. J'espère juste que NXi me donnera tort à la rentrée avec une petite remise en question ^^" Mon abonnement cours jusqu'en 2020, mais s'il aurait expiré prochainement, je ne suis effectivement pas sur que je l'aurai renouvelé dans ces conditions.
  8. Recensement

    Zhylog De'danann / Chaos / Lich
  9. Ca dépend de la maquette, mais ca va de 9€ à 125€ (un "grand" R2D2).
  10. Pas besoin de colle, et ce n'est pas prévu pour être peint. La maquette s'assemble via des ergots à plier/tordre et encoches. Toutes les pièces viennent à plats, il y a des marques pour les pliures. Par contre même les parties rondes (les tubes par exemple) sont à faire soit même... et ça c'est pas simple du tout !
  11. Voici ma première réalisation avec le kit Metal Earth - CAT Dozer Temps : 8h environ. Certaines pièces font moins de 1cm²
  12. Les kit MEtal Earth sont des maquettes vendues "à plat" sous forme de feuille de métal. Pour les monter il suffit de pinces, de dextérité, et de beaucoup de patience Il existe pas mal de domaine avec ces maquettes: Véhicules, architectures, avion, vaisseaux (Star Trek, Star wars), des blindés...
  13. CAT Dozer - kit Metal Earth

    Réalisé par CryoGen Kit Metal Earth, CAT Dozer.
  14. Une asso de consommateurs peut-être ? Au moins eux devraient pouvoir te renseigner sur tes droits.
  15. Crypto-monnaie, so hype, much mal de tête

    Je viens de tomber là dessus : Plateforme d'arbitrage automatique Pour jouer plus ou moins automatiquement sur le marché des changes de crypto monnaies.
×