Jump to content

[CENTRALISATION] 24h du Mans


Azrakel

Recommended Posts

Les 24h du Mans approchant a grands pas, je me suis dit qu'il serait bon de créer un topic sur l'événement pour les intéressés, et en même temps faire une centralisation sur le Sport-Proto... :mdr2:

affiche10247vd.jpg

Le Mans

Cette année, les 24 Heures du Mans auront lieu du 17 au 18 juin

Les 24h du Mans est une course dites d'endurance : Une écurie composée (en général) de trois voitures, et de trois pilotes par voiture (donc 9 pilotes par écurie) Ces pilotes se relaient pendant toute la durée de la course, a savoir pendant 24h.

La première course des 24h du Mans s'est déroulée en 1923, entre le 26 et le 27 mai. 33 voitures étaient au départ a cette époque... Pour cette année 2006, on pourra en compter 50, toutes catégories confondues.

Le record du nombre de victoires individuelles par pilote est détenu par le Danois Tom Kristensen avec sept succès dont six victoires de suite et le record du nombre de victoires par constructeur est détenu par Porsche avec seize succès.

Le circuit

Les 24h du Mans, depuis sa création, s'est toujours déroulé sur le Circuit de la Sarthe, au Mans. Un circuit long de 13,650 km, rapide, composé de longues lignes droites, de chicanes rapides et intermédiaires, et de quelques virages lents. Ce circuit, peut a première vue faire penser au circuit d'Hockenheim avant sa reconstruction... Une partie rapide qui passe dans la forêt, et une autre, un peu plus lente, a l'entrée du circuit. Car oui, quand le circuit de la Sarthe ne sert pas, la majeure partie du tracé est une route qu'emprunte les conducteurs (Le Circuit de la Sarthe emprunte en fait une partie du circuit Bugatti et une Route Nationale)

lemans_cours.gif

La petite partie, en bleu clair, concerne le tracé Moto GP, nous nous n'y intéresserons pas.

Les 24h du Mans, comme toute course d'endurance, commence en départ lancé, pour éviter les collisions (Bah oui 50 voitures sur un circuit ça fait beaucoup :ouioui: ) On connait tous plus ou moins la chicane Dunlop, réputée pour faire peiner les freins céramiques de nos chères sport-protos, et bien sur, son fameux pont, en forme de demi-pneu, toujours debout depuis plusieurs années deja :vante:

Quelques autres endroits importants :

Le Tetre Rouge, un des seuls virages a priori lent, mais considéré comme intermédiaire par la majorité des pilotes, car les voitures arrivent relativement vite dans ce virage.

la Chicane des Hunaudières, seconde chicane du circuit après la chicane Dunlop, chicane relativement rapide, les voitures ayant une bonne reprise sont en général avantagées dans ce tronçon.

Mais pas que la chicane, mais la ligne droite des Hunaudières, l'endroit le plus impressionant du circuit, ou les voitures Sport-Protos atteignent une vitesse de 400 km/h de moyenne pendant plus d'une minute a fond de gaz (le record est de 405 km/h) Ce n'est en fait qu'en 1990 que les chicanes ont été installées... Avant, les voitures, étant trop insufisamment chargées aerodynamiquement, avaient tendance a s'envoler, tout comme cet autre tronçon ci dessous...

Cet autre tronçon, c'est la ligne droite entre la 2° chicane et Mulsanne, ligne droite qui possède une particularité, une colline. La piste remonte puis redescent brusquement, une simple petite erreur de calcul aero sur la voiture, c'est fatal. Mark Webber et sa Mercedes CLR ne vous le feront pas dire...

CLRflip1.jpgCLRflip2.jpgCLRflip3.jpgCLRflip4.jpgCLRflip5.jpgCLRflip8.jpg

Dernière partie importante, l'enchaînement en "S" des virages Indianapolis et Arnage, mettant la aussi a contribution les freins des voitures :mdr:

Le différentes catégories

Dans les 24h du Mans, on peut distinguer deux grosses catégories, elle mêmes réparties en plusieurs sous catégories...

Les prototypes

Les LM P1 (Le Mans Prototype Categorie 1) Cette catégorie accueille des voitures comme les Audi R10, ou encore les Lister Storm

Les LM P2 (Le Mans Prototype Categorie 2) Cette catégorie accueille des voitures comme les Courage Judd ou les Lola Zytek

Les Grand Tourisme

LM GT1 (Le Mans Grand Tourisme Categorie 1) Dans cette catégorie vous pourrez voir des voitures telles que les Aston Martin DBR9 ou encore les Ferrari 550 Maranello GT

LM GT2 (Le Mans Grand Tourisme Categorie 2) Ici, c'est la catégorie des moins puissantes, mais pas des moins intéressantes :mdr: Vous pourrez y voir des voitures comme les Spyker C8 Spyder ou les Ferrari 430 GT (Dans cette catégorie, les plus connues sont bien sur les Porsche 911 GT3 RSR :D )

Palmarès des pilotes et écuries

* 1923 - André Lagache / René Leonard - (Chenard-Walcker)

* 1924 - John Duff / Frank Clement - (Bentley 3.0)

* 1925 - Gérard de Courcelles / André Rossignol - (Lorraine-Dietrich)

* 1926 - Robert Bloch / André Rossignol - (Lorraine-Dietrich)

* 1927 - John Benjafield / Sammy Davis - (Bentley 3.0)

* 1928 - Woolf Barnato / Bernard Rubin - (Bentley 4.4)

* 1929 - Woolf Barnato / Tim Birkin - (Bentley 6.6)

* 1930 - Woolf Barnato / Glen Kidston - (Bentley 6.6)

* 1931 - Earl Howe / Tim Birkin - - (Alfa Romeo 8C)

* 1932 - Raymond Sommer / Luigi Chinetti - (Alfa Romeo 8C)

* 1933 - Raymond Sommer / Tazio Nuvolari - (Alfa Romeo 8C)

* 1934 - Luigi Chinetti / Philippe Étancelin - (Alfa Romeo 8C)

* 1935 - John Hindmarsh / Luis Fontes - (Lagonda M45R)

* 1936 - la compétition est annulée par suite des grèves dans l'industrie automobile

* 1937 - Jean-Pierre Wimille / Robert Benoist - (Bugatti 57C)

* 1938 - Eugène Chaboud / Jean Tremoulet - (Delahaye 135M)

* 1939 - Jean-Pierre Wimille / Pierre Veyron - (Bugatti 57C)

* 1940 - 1948 : Pas de compétition

* 1949 - Luigi Chinetti / Lord Seldson - (Ferrari 166M)

* 1950 - Louis Rosier / Jean-Louis Rosier - (Talbot-Lago)

* 1951 - Peter Walker / Peter Whitehead - (Jaguar XK120C)

* 1952 - Hermann Lang / Fritz Reiss - (Mercedes 300SL)

* 1953 - Tony Rolt / Duncan Hamilton - (Jaguar C-Type)

* 1954 - José Froilán González / Maurice Trintignant - (Ferrari 375)

* 1955 - Mike Hawthorn / Ivor Bueb - (Jaguar D-Type)

* 1956 - Ron Flockhart / Ninian Sanderson - (Jaguar D-Type)

* 1957 - Ron Flockhart / Ivor Bueb - (Jaguar D-Type)

* 1958 - Olivier Gendebien / Phil Hill - (Ferrari 250TR)

* 1959 - Carroll Shelby / Roy Salvadori - (Aston Martin DBR1)

* 1960 - Olivier Gendebien / Paul Frère - (Ferrari TR60)

* 1961 - Olivier Gendebien / Phil Hill - (Ferrari TR61)

* 1962 - Olivier Gendebien / Phil Hill - (Ferrari 330LM)

* 1963 - Ludovico Scarfiotti / Lorenzo Bandini - (Ferrari 250P)

* 1964 - Jean Guichet / Nino Vaccarella - (Ferrari 275P)

* 1965 - Jochen Rindt / Masten Gregory - (Ferrari 275LM)

* 1966 - Bruce McLaren / Chris Amon - (Ford GT-40 Mk.II)

* 1967 - Dan Gurney / A.J. Foyt - (Ford GT-40 Mk. IV)

* 1968 - Pedro Rodriguez / Lucien Bianchi - (Ford GT-40)

* 1969 - Jacky Ickx / Jackie Oliver - (Ford GT-40)

* 1970 - Hans Herrmann / Richard Attwood - (Porsche 917 K)

* 1971 - Helmut Marko / Gijs van Lennep - (Porsche 917 K)

* 1972 - Henri Pescarolo / Graham Hill - (Matra MS670)

* 1973 - Henri Pescarolo / Gérard Larrousse - (Matra MS670B)

* 1974 - Henri Pescarolo / Gérard Larrousse - (Matra MS670B)

* 1975 - Jacky Ickx / Derek Bell - (Mirage GR8)

* 1976 - Jacky Ickx / Gijs van Lennep - (Porsche 936)

* 1977 - Jacky Ickx / Hurley Haywood / Jürgen Barth - (Porsche 936/77)

* 1978 - Jean-Pierre Jaussaud / Didier Pironi - (Renault-Alpine A 442 B)

* 1979 - Klaus Ludwig / Bill Whittington/ Don Whittington - (Porsche 935 K3)

* 1980 - Jean Rondeau / Jean-Pierre Jaussaud - (Rondeau M379B)

* 1981 - Jacky Ickx/ Derek Bell - (Porsche 936/81)

* 1982 - Jacky Ickx / Derek Bell - (Porsche 956 L)

* 1983 - Vern Schuppan / Al Holbert / Hurley Haywood - (Porsche 956 L)

* 1984 - Klaus Ludwig / Henri Pescarolo - (Porsche 956 L)

* 1985 - Klaus Ludwig / Paolo Barilla / John Winter - (Porsche 956 L)

* 1986 - Derek Bell / Hans-Joachim Stuck / Al Holbert - (Porsche 962 C)

* 1987 - Derek Bell / Hans-Joachim Stuck / Al Holbert - (Porsche 962C)

* 1988 - Jan Lammers / Johnny Dumfries / Andy Wallace - (Jaguar XJR-9LM)

* 1989 - Jochen Mass / Manuel Reuter / Stanley Dickens - (Sauber-Mercedes C9)

* 1990 - John Nielsen / Price Cobb / Martin Brundle - (Jaguar XJR-12)

* 1991 - Volker Weidler / Johnny Herbert / Bertrand Gachot - (Mazda 787 B)

* 1992 - Derek Warwick / Yannick Dalmas / Mark Blundell - (Peugeot 905 Evo 1 bis)

* 1993 - Gary Brabham / Christophe Bouchut / Éric Helary - (Peugeot 905 Evo 1 bis)

* 1994 - Yannick Dalmas / Hurley Haywood / Mauro Baldi - (Dauer Porsche 962LM)

* 1995 - Yannick Dalmas / JJ Lehto / Masanori Sekiya - (McLaren F1-GTR)

* 1996 - Manuel Reuter / Davy Jones / Alexander Wurz - (TWR-Porsche)

* 1997 - Michele Alboreto / Stefan Johansson / Tom Kristensen - (TWR-Porsche)

* 1998 - Laurent Aiello / Allan McNish / Stéphane Ortelli - (Porsche 911 GT1)

* 1999 - Pierluigi Martini / Yannick Dalmas / Joachim Winkelhock - (BMW V12 LMR)

* 2000 - Frank Biela / Tom Kristensen / Emanuele Pirro - (Audi R8 LMP)

* 2001 - Frank Biela / Tom Kristensen / Emanuele Pirro - (Audi R8 LMP)

* 2002 - Frank Biela / Tom Kristensen / Emanuele Pirro - (Audi R8 LMP)

* 2003 - Tom Kristensen / Rinaldo Capello / Guy Smith - (Bentley EXP Speed 8 LM GTP)

* 2004 - Tom Kristensen / Rinaldo Capello / Seiji Ara - (Audi R8 LMP)

* 2005 - Tom Kristensen / JJ Lehto / Marco Werner - (Audi R8)

Les voitures et les pilotes qui courrent pour cette édition 2006

protoslmp17nn.jpg

protoslmp20fd.jpg

gtlm17mt.jpg

lmgt27rq.jpg

Divers (Document tiré de wikipedia)

* L'édition 1955 a été endeuillée par un grave accident ayant causé 92 morts : 83 sur le site (dont un gendarme sur la piste) et 9 dans les jours qui suivirent. Des débris (moteur, train avant et capot) de la Mercedes 300 SLR de Pierre Levegh ayant été catapultés dans les tribunes de la ligne droite des stands à la suite d'une collision entre l'Austin-Healey de Lance Macklin et la Jaguar de Mike Hawthorn. La course se poursuivit normalement (à l'exception du retrait volontaire de l'écurie Mercedes). Toutefois cet accident provoqua un important émoi médiatique et eût des conséquences notables sur l'histoire du sport autombile, en entraînant l'interdiction définitive des courses automobiles sur le territoire Suisse, et en incitant la firme Mercedes-Benz (dont le retour sportif avait été mal accepté en France, le succès des flèches d'argent d'avant-guerre étant encore associé à la période hitlérienne) à ne plus participer à des compétitions automobiles de haut niveau pendant une quarantaine d'années. La course fut par ailleurs remportée par Mike Hawthorn, dont la responsabilité semblait engagée dans l'accident, ce qui déclencha une polémique médiatique contre le pilote britannique. La question de la responsabilité de Macklin ou de Hawthorn n'est à ce jour pas élucidée.

* Lors de sa victoire en 1950, Jean-Louis Rosier disputa pratiquement toute la course en solitaire, ne laissant son fils piloter que durant deux tours. En 1952, Levegh disputant seul la course sur sur une Talbot-Lago, faillit battre les Mercedes d'usine, abandonnant lors de la dernière heure sur une casse mécanique provoquée par un rétrogradage ratén alors qu'il occupait la tête de la course. C'est à la suite de cet exploit que l'écurie Mercedes lui avait proposé un volant d'usine lors de la tragique édition de 1955, l'associant à des pilotes aussi prestigieux que Juan Manuel Fangio, Stirling Moss et Karl Kling.

* L'édition 1968 fut déplacée de juin à septembre suite aux évènements de mai.

* Jusqu'en 1970, la procédure de départ -reproduite dans de nombreuses autres épreuves d'endurance- imposait aux pilotes de traverser la piste en courant pour rejoindre leur voiture, stationnées en épi sur la ligne de départ. Cette tradition (qui peut évoquer les jeux romains ou la corrida) rendait spectaculaire le départ des courses autombiles, mais fut la cause de nombreux accidents, de nombreux pilotes préférant ne pas boucler leur harnais de sécurité afin de figurer parmis les mieux placés à l'issue des premiers tours. Lors de l'édition 1969, Jacky Ickx boycotta cette procédure en traversant la piste en marchant; cela afin de s'élancer délibèrement dernier. Cela ne l'empêcha pas de remporter (avec Jackie Oliver) à l'arrachée la course, devant la Porsche 908 de Hans Herrmann et Gérard Larrousse. Ce geste de protestation fut concommitant à un changement du réglement technique de la FIA, qui permettait aux constructeurs d'aligner des prototype de 5 litres de cylindrées, surpuissants (leurs performances étaient supérieures à celles des F1 de la même époque), mais dont l'engagement exigeait une réflexion approfondie et commune à l'ensemble des sports mécanique, sur le degré de professionalisme avec lequel la sécurité des pilotes et des spectateurs était prise en compte. L'impact du geste de Ickx fut d'autant plus légitime que, cette même annnée, le départ de la course fut précisèment le théâtre d'un accident coûtant la vie au pilote britannique John Woolfe, qui pilotait la toute nouvelle Porsche 917, voiture emblématique de cette époque.

* L'édition 1970 a servi de sujet et de cadre au tournage du film Le Mans avec Steve McQueen.

* Le record absolu de l'épreuve (en terme de distance parcourue) fut réalisé au cours de l'édition 1971 par Helmut Marko et Gijs van Lennep, avec 5335.313 km (soit 222,304 km/h de moyenne) sur une Porsche 917. Il demeure difficile à battre du fait de l'installation de chicanes (pour des raisons de sécurité) dans la ligne des droites des Hunaudières en 1991.

* Graham Hill, vainqueur sur Matra en 1972, est à ce jour le seul pilote à avoir remporté les trois compétitions automobiles considérées comme comptant parmi les plus prestigieuses: le Grand Prix automobile de Monaco de Formule 1, le Mans et les 500 Miles d'Indianapolis. Mario Andretti, détenteur d'un titre de champion du monde de Formule 1, et également vainqueur à Indianapolis, a lui aussi disputé le Mans à plusieurs reprises, mais n'a pas pû se classer mieux que troisième (avec son fils Michael sur Porsche 956 en 1983) et deuxième (sur Courage-Porsche en 1995).

* L'édition 1979 a vu Paul Newman se classer 2ème.

* Jean Rondeau est le seul pilote-constructeur à s'être à ce jour imposé au Mans (victoire en 1980, associé à Jean-Pierre Jassaud).

* En 1985, l'écurie privée Joest alignant une Porsche 956 cliente réussit l'exploit de devancer à la régulière les voitures engagées par l'usine.

* Mazda, avec un moteur rotatif, devient le premier constructeur japonais victorieux en 1991.

* Michael Schumacher a participé à une reprise au Mans, lors de l'édition 1991, peu de temps avant le début de sa carrière en F1. Il signa à cette occasion une prestation très convaincante: 5ème sur Sauber-Mercedes (avec Karl Wendlinger et Fritz Kreutzpointer), et détenteur personnel du meilleur tour en course.

* Lors de l'édition 1996 une Ferrari F40 prit brièvement feu lorsque l'un des mécaniciens retira la perche de ravitaillement trop rapidement.

* L'édition 1999 fut aussi marqué par l'envol des deux Mercedes CLR du team AMG, au niveau de la courbe rapide précédant le virage d'Indianapolis et de la ligne droite des Hunaudières, les causes étant le manque de stabilisateurs pour la première et la perte de l'un des stabilisateurs lors d'une touchette avec une Porsche 911 GT2 (ancienne appellation) pour la deuxième.

* Parmis les pilotes les plus malchanceux ayant participé à l'épreuve figure certainement Bob Wollek (disparu en 2001): quadruple vainqueur des 24 heures de Daytona, vainqueur des 12 heures de Sebring, il est monté sept fois sur le podium sans jamais figurer parmi les vainqueurs de l'épreuve mancelle.

* L'édition 2002 a servi en partie de sujet et de cadre au tournage du film Michel Vaillant avec Sagamore Stévenin.

* Peugeot annonce en 2005 qu'elle utilisera des moteurs diesel à partir de 2007.

* Le 13 décembre 2005, Audi présente la R10, équipée d'un moteur diesel, qui participera à l'édition 2006.

* La coutume veut que la piste soit envahie par les spectateurs lors du podium final. Les écuries automobiles retirent alors tous ce qui peut être pris comme souvenirs (panneaux indiquant le numéro et le nom de la voiture...).

* L'édition 2005 fut particulièrement chaude, un mécanicien d'une Aston Martin DBR-9 dut utiliser un extincteur pour refroidir l'habitacle de la voiture.

Je me permet de mettre en bien grand la ligne parlant de la Audi R10, qui sera poussée par un moteur TDI DIESEL, cette innovation n'est pas a prendre a la légère, car elle représente une grande avancée technologique dans le monde du Sport-Auto :D

Si vous voulez vous rincez l'oeil, regardez cette très belle pub sur l'Audi R10 et son Moteur TDI (cliquez sur l'image pour voir la video :D )

audir10026zc.jpg

Classement final

Podium catégorie LMP1

1. Pirro-Werner-Biela / Audi R10 TDI Team Joest n°8

2. Loeb-Helary-Montagny / Peugeot Pescarolo Sport n°17

3. McNish-Capello-Kristensen / Audi R10 TDI Team Joest n°7

Podium catégorie LMP2

1. Newton-Erdos-Wallace / Team RML

2. Binnie-Tempany-Terada / Binnie Motorsports

3. Macaluso-Lally-James / Miracle Motorsports

Podium catégorie LMGT1

1. Gavin-Beretta-Magnussen / Corvette C6R Racing

2. Piccini-Enge-Turner / Aston Martin DBR9 Racing

3. Goueslard-Alphand-Policand / Alphand Aventures C6R

Podium catégorie LMGT2

1. Dean-Tomlison-Kimber Smith / Team LNT Panoz

2. Farnbacher-Nielsen-Ehret / Seikel Motorsports RSR

3. Kirkaldy-Niarchos-Mullen / Scuderia Ecosse F430

1 8 Audi Sport Team Joest LMP1 PIRRO E. 380 6:20.375 3:32.062 Pit 27

2 17 Pescarolo Sport LMP1 LOEB S. 376 4 Laps 5:03.867 3:35.770 Pit 32

3 7 Audi Sport Team Joest LMP1 McNISH A. 367 13 Laps 6:20.164 3:31.211 Pit 29

4 64 Corvette Racing LMGT1 GAVIN O. 355 25 Laps 5:46.063 3:51.851 Pit 25

5 16 Pescarolo Sport LMP1 COLLARD E. 352 28 Laps 5:05.000 3:35.656 Pit 31

6 007 Aston Martin Racing LMGT1 PICCINI A. 350 30 Laps 4:54.289 3:50.770 Pit 26

7 72 Alphand Aventures LMGT1 GOUESLARD P. 346 34 Laps 4:47.969 3:56.101 Pit 29

8 25 RML LMP2 NEWTON M. 343 37 Laps 4:48.125 3:44.495 Pit 29

9 62 Russian Age Racing LMGT1 PIQUET N. 343 8.360 5:03.696 3:56.446 Pit 31

10 009 Aston Martin Racing LMGT1 SARRAZIN S. 342 38 Laps 5:24.398 3:51.531 Pit 26

11 66 ACEMCO Motorsports LMGT1 FITTIPALDI C. 337 43 Laps 4:53.164 3:55.519 Pit 31

12 63 Corvette Racing LMGT1 FELLOWS R. 327 53 Laps 5:45.687 3:53.075 Pit 30

13 24 Binnie Motorsports LMP2 BINNIE B. 326 54 Laps 5:37.563 3:35.883 Pit 22

14 27 Miracle Motorsports LMP2 MACALUSO J. 324 56 Laps 5:23.211 3:57.423 Pit 26

15 81 Team LNT LMGT2 DEAN R. 321 59 Laps 4:53.492 4:12.331 Pit 20

16 83 Seikel Motorsports LMGT2 FARNBACHER D. 320 60 Laps 5:15.492 4:06.373 Pit 23

17 87 Scuderia Ecosse LMGT2 KIRKALDY A. 311 69 Laps 6:38.344 4:06.855 Pit 20

18 80 Flying Lizard Motorsports LMGT2 van OVERBEEK J. 309 71 Laps 5:05.735 4:07.023 Pit 24

19 33 Intersport Racing LMP2 FIELD C. 297 83 Laps 13:37.274 3:44.274 Pit 42

20 22 Rollcentre Racing LMP2 BARBOSA J. 294 86 Laps 5:53.187 3:46.388 Pit 23

21 32 Barazi Epsilon LMP2 CUNNINGHAM N. 294 2:59.313 5:01.500 3:48.201 Pit 29

22 93 Team Taisan Advan LMGT2 NISHIZAWA K. 291 89 Laps 7:00.282 4:12.113 Pit 20

23 53 Jloc Isao Noritake LMGT1 APICELA M. 283 97 Laps 4:09.110 3:59.668 Pit 23

24 73 Ice Pol Racing Team LMGT2 LAMBERT Y. 282 98 Laps 5:39.414 4:17.317 Pit 26

25 2 Zytek Engineering LMP1 ANDERSEN P. 269 111 Laps 5:16.368 3:38.156 Pit 26

26 19 Chamberlain Synergy LMP1 BERRIDGE B. 267 113 Laps 5:28.703 3:43.028 Pit 22

27 20 Pierre Bruneau LMP2 PULLAN S 244 136 Laps 6:22.586 3:56.352 Pit 23

D.N.F. 5 Swiss Spirit LMP1 PRIMAT H. OUT

D.N.F. 6 Lister Storm Racing LMP1 MOLLER J. OUT

D.N.F. 9 Creation Autosportif LMP1 ORTIZ F. OUT

D.N.F. 12 Courage Competition LMP1 FREI A. OUT

D.N.F. 13 Courage Competition LMP1 GOUNON JM. OUT

D.N.F. 14 Racing for Holland LMP1 LAMMERS J. OUT

D.N.F. 30 Welter Gerard LMP2 BRICHE J. OUT

D.N.F. 35 G-Force Racing LMP2 LEROCH J-F. OUT

D.N.F. 36 Paul Belmondo Racing LMP2 GOSSELIN C-Y. OUT

D.N.F. 37 Paul Belmondo Racing LMP2 BOUVET JB. OUT

D.N.F. 39 Chamberlain Synergy LMP2 AMARAL M. OUT

D.N.F. 50 Larbre Competition LMGT1 GARDEL G. OUT

D.N.F. 61 Russian Age Racing LMGT1 VANN C. OUT

D.N.F. 67 Convers Menx Team LMGT1 PERGL R. OUT

D.N.F. 69 BMS Scuderia Italia LMGT1 BABINI F. OUT

D.N.F. 76 IMSA Perf. Matmut LMGT2 DUMAS R. OUT

D.N.F. 77 Multimatic Panoz M.S. LMGT2 MAXWELL S. OUT

D.N.F. 85 Spyker Squadron LMGT2 CREVELS D. OUT

D.N.F. 86 Spyker Squadron LMGT2 BLEEKEMOLEN J. OUT

D.N.F. 89 Sebah Automotive Ltd LMGT2 POMPIDOU X. OUT

D.N.F. 90 White Lightning Racing LMGT2 BERGMEISTER J. OUT

D.N.F. 91 T2M Motorsport LMGT2 YAMAGISHI Y. OUT

D.N.F. 98 Del Bello Noel LMGT2 BOURDAIS P. OUT

Le Mans 2006 c'est fini... Voyons loin, voyons 2007 (pas si loin finalement)

Avant meme que ce week-end fut bouclé, Peugeot avait deja pris soins de prevenir son concurrent direct Audi par la presentation de son nouveau moteur (en attendant le chassis) et de sa ferme determination a venir en decoudre en 2007 sur le circuit de la Sarthe.

Il faut bien reconnaitre que le lion est quelque peu en panne de projet sportif ambitieux (Une tentative manquee en F1 et une prise de conge du WRC), les horizons semblaient bien flous pour une marque qui a fait de la competition automobile un principe de sa strategie de communication, flou qui tombe mal car Renault est bien engage sur la voie d'un nouveau titre constructeur en F1 cette saison.

peugeot908motore.jpg

Le coeur de la Peugeot 908, un moteur diesel nouvelle generation devellopant 700ch (50ch de plus que le TDi Audi)

Quoi de plus "redynamisant" qu'un defi sportif au Mans, demontrer avec panache le savoir faire d'un constructeur repute et reconnu sur le globe, pour etre direct, redorer le blason de Peugeot qui en a bien besoin. Ce ne sera donc pas forcemment un luxe mais une veritable necessite d'engager toutes les forces vives du departement sportif dans ce nouveau challlenge qui va etre ni plus ni moins que de battre Audi sur un circuit qui semble lui appartenir ( Que celui qui n'a pas vu les Pace Car pendant les drapeaux rouges, il n'avait qu'a s'abonner a Canal+ pour savoir de quoi il est question ici)

audi-win-finish.jpg

Premiere et 3e place aux 24h du Mans 2006, Audi installe son moteur diesel et la R10 dans l'histoire de l'endurance mondial

L'affiche 2007 s'annonce passionnante n'en deplaise a notre valeureux Pesca' qui malgre de gros efforts reste encore trop loin du niveau requis pour terrasser les R10. L'annee prochaine, il lui faudra trouver avant cela un veritable partenariat avec un motoriste (le chassis Courage ayant lui fait ses preuves et remplis son role avec mention excellent) sinon il risque de n'etre qu'un simple poursuivant en attendant que les voitures d'usines s'ettrippent jusqu'a l'epuisement, voire la casse.

pesca092.jpg

Le Team Pescarolo fut la seule a etre mesure de pouvoir donner quelques sueurs froides au Dr. Ullrich, mais la difference des moyens s'est exprimee sur la piste.

Il faudra aussi compter sur la presence de Porsche qui fait son "Come Back" en proto avec son RS Spyder LM P2 qui risque de faire parler de lui, meme si les chances de victoire au general semblent minces a ce jour, il n'en reste pas moins un serieux candidat qui fera faire des cauchemards au LM P1 surtout si un engagement d'une des ecuries privees fideles a Stuttgart se confirmera dans le courant de cette annee.

almsporschespyder.JPG

L'inconnue de l'edition 2007, la Porsche RS Spyder qui fera figure d'epouventail ou bien d'un veritable concurrent qui sera alors redoudable pour les LM P1

Meilleurs moments de l'édition 2006 (Photos, vidéos... Section qui sera toujours animée, Si vous voulez participer, surtout, n'hésitez pas :D )

Le Team Joest et l'Audi R10 en action :

team26ok.th.jpg pneu4ur.th.jpg divers2ve.th.jpg essaieblog13sh.th.jpg essaieblog24yc.th.jpg essaieblog37kt.th.jpg

Pour l'instant je n'ai pas encore d'autres photos, mais ça devrais pas tarder :p

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 69
  • Created
  • Last Reply

Audi... Sans (presque) aucune hésitation, ils partent favoris, ça fait 3-4 qu'ils dominent la compétition et écrasent tout sur leur passage... Maintenant, est ce que le TDI Diesel sera aussi performant que le V8 des précédentes Audi R8 ? A voir :youhou: Mais personellement je suis confiant pour Audi et sa nouvelle R10. :zarb:

Link to comment
Share on other sites

Sympa comme topic malgré quelques inexactitudes.

-La bosse de mulsanne n'existe plus depuis plusieurs années.

-Sebastien Loeb n'est pas encore officiellement considéré comme participant sur la Pescarolo n°17 puisqu'il n'a pas participé au journées test.

Il y a certainement d'autres petites erreurs (surtout si tes sources viennent de cette poubelle qu'est wikipedia), mais bravo quand même de t'etre decarcassé pour un sujet si peu à la mode et pourtant si passionnant que sont les 24 Heures du Mans!!!!

Pour ma part j'y etais l'année derniere et j'y retourne cette année!!

Quand au vainqueur, Audi n'y viendrait pas si elle n'était pas sure de gagner.

Link to comment
Share on other sites

Quand tu dit plusieurs années en parlant de la Bosse de Mulsanne, tu parles de combien de temps ? Car le crash de Webber a eu lieu en '99 :craint:

Rhaaa la chance, tu part au Mans, j'aimerais bien y aller aussi, mais bon, padsous :smack:

Et quant a wikipedia, j'ai juste récupéré la partie Divers, le reste, j'ai trifouillé dans ma mémoire ;)

Pour la R10, tu as raison, mais faut dire qu'avec ce TDI Diesel, Audi frappe un grand coup... Mais connaissant le fabricant Allemand, ça risque de produire quelque chose de grand :transpi:

Link to comment
Share on other sites

Il me semble que c'est 2000 ou 2001 que la bosse a été rabotée (au grand desespoir de Pescarolo qui pense que celà a enlevé un des points fort qui font la particularité des 24 Heures).

Tiens d'ailleurs pour ta culture personnelle, une petite info: cette année la sortie des stands a été modifiée, elle se fera au niveau de la chicane Dunlop environ et non plus à l'interieur de la courbe au bout de la ligne droite des stands.

Link to comment
Share on other sites

Merci Arkanthar pour ces précisions, c'est bon a savoir, j'éditerais mon post pour ajouter ça au plus vite :smack:

C'est bien dommage qu'ils aient enlevé la bosse de Mulsanne, a cause des CLR, Webber et Dumbreck s'envolent quasiment sur le même tronçon... C'est pas la faute au circuit, c'est la faute a Mercedes, les CLR étaient pas assez chargées aérodynamiquement, c'était des avions, normal que ça s'envole :transpi:

M'enfin, tant qu'ils raccourcissent pas les Hunaudières - Maison Blanche... ;)

Link to comment
Share on other sites

Oui sinon ça va devenir aussi ennuyeux que les nouveaux circuits de F1.

Dans les nouveautés du reglement un truc inedit en sport automobile: suite aux tres fortes chaleurs de l'année derniere (34° à l'ombre plus de 70° dans certaines voitures à cockpit fermée!!! Y'a même des mecanos qui posaient des sacs de glace sur les pilotes pendant les ravitaillements) l'air conditionné est fortement recommandé cette année et sera obligatoire l'année prochaine dans les voitures où l'habitacle est fermé.Luc Alphand sera d'ailleurs equipé d'une clim' dans sa C6R cette année.

Par contre pour le public ça risque d'etre tres chaud!!!

Link to comment
Share on other sites

C'est net, l'année dernière c'est les pneus qui ont souffert :eeek2: Cette année aussi, mais je sens que ça va roxx, comme a chaque fois :yes:

+1 avec toi, faut pas beaucoup changer le tracé, sinan ça va devenir chiant :craint:

Alala, a quand un retour du Groupe C ? :transpi: Revoir une Mercedes C11 ou une Peugeot 905 rouler, le rêve :love:

Link to comment
Share on other sites

1 p'it bonjour au topic concurrent mais ça fait doublon a mon avis avec l'autre.

:humour: pour la recherche

:D

Merci ;)

Bah je sais pas si ça fait doublon... Personellement, les 24H du Mans, et le sport-proto, c'est un peu une compétition a part... Un peu comme la F1 :D

Mais bon, le topic fait un bide, y'a pas beaucoup d'intéressés de cette course pourtant si prestigieuse... :transpi:

Link to comment
Share on other sites

Les R10 roxxent tout comme prévu :francais::francais:

TDI pawaaaaaaaaa :zarb::tropfort::keskidit:

Montagny sur la Pesca... Il roxx plus qu'en F1 ^^'

Biela sur la R10 ça déchire :francais:

Deux R10 dans les 5 premiers pour l'instant :roll:

1. Biela - Audi R10 TDI Team Joest

2. Montagny - Peugeot Pescarolo Sport

3. Johansson - Racing for Holland

4. McNish - Audi R10 TDI Team Joest

5. Primat - Swiss Spirit

:francais:

Link to comment
Share on other sites

00h21 : Problème de surchauffe pour Elgaard

Classment actuel

Pos N° Team Cls Driver in Pit Laps Gap LastLap BestLap Now Stop

1 8 Audi Sport Team Joest LMP1 BIELA F. 122 3:37.285 3:32.691 Run 8

2 17 Pescarolo Sport LMP1 MONTAGNY F. 119 3 Laps 3:37.631 3:36.110 Run 10

3 14 Racing for Holland LMP1 JOHANSSON S. 116 6 Laps 4:38.741 3:38.597 Run 13

4 7 Audi Sport Team Joest LMP1 McNISH A. 116 4:32.572 3:38.975 3:31.211 Run 10

5 5 Swiss Spirit LMP1 PRIMAT H. 115 7 Laps 3:53.902 3:42.537 Run 10

6 25 RML LMP2 ERDOS T. 114 8 Laps 3:48.606 3:44.495 Run 8

7 009 Aston Martin Racing LMGT1 LAMY P. 113 9 Laps 3:55.658 3:53.103 Run 8

8 64 Corvette Racing LMGT1 BERETTA O. 113 1:05.161 3:57.100 3:52.957 Run 8

9 39 Chamberlain Synergy LMP2 HUGHES W. 112 10 Laps 3:47.366 3:44.671 Run 8

10 62 Russian Age Racing LMGT1 PIQUET N. 110 12 Laps 4:00.768 3:56.482 Run 9

11 72 Alphand Aventures LMGT1 POLICAND J. 109 13 Laps 4:12.142 3:57.908 Run 9

12 66 ACEMCO Motorsports LMGT1 BORCHELLER T. 109 2:49.734 3:58.685 3:56.631 Run 8

13 67 Convers Menx Team LMGT1 VASILIEV A. 109 3:41.395 4:08.030 3:56.701 Run 8

14 63 Corvette Racing LMGT1 PAPIS M. 108 14 Laps 4:01.506 3:53.513 Run 9

15 007 Aston Martin Racing LMGT1 TURNER D. 107 15 Laps 3:57.096 3:52.840 Run 8

16 27 Miracle Motorsports LMP2 LALLY A. 105 17 Laps 4:00.245 3:57.423 Run 9

17 61 Russian Age Racing LMGT1 VANN C. 105 11.119 3:59.977 3:56.276 Run 8

18 83 Seikel Motorsports LMGT2 NIELSEN L. 105 1:46.832 4:15.020 4:06.373 Run 7

19 24 Binnie Motorsports LMP2 BINNIE B. 104 18 Laps 4:10.203 3:35.883 Run 4

20 86 Spyker Squadron LMGT2 BLEEKEMOLEN J. 104 31.490 4:15.166 4:11.199 Run 6

21 87 Scuderia Ecosse LMGT2 KIRKALDY A. 104 35.203 4:09.494 4:07.184 Run 6

22 50 Larbre Competition LMGT1 GARDEL G. 103 19 Laps 4:05.013 3:59.910 Run 8

23 81 Team LNT LMGT2 DEAN R. 103 2:03.192 4:15.157 4:12.331 Run 6

24 53 Jloc Isao Noritake LMGT1 HINOI Y. 103 2:17.362 4:09.000 4:00.869 Run 9

25 33 Intersport Racing LMP2 DAYTON D. 102 20 Laps 4:40.428 3:45.311 Pit 13

26 93 Team Taisan Advan LMGT2 YAMAJI S. 102 20:12.271 4:15.783 4:14.361 Run 7

27 90 White Lightning Racing LMGT2 KROHN T. 101 21 Laps 4:23.891 4:07.301 Run 7

28 9 Creation Autosportif LMP1 CAMPBELL WALTER J 101 1:55.570 3:39.740 3:39.740 Run 11

29 12 Courage Competition LMP1 FREI A. 100 22 Laps 4:18.670 3:41.490 Run 10

30 80 Flying Lizard Motorsports LMGT2 NEIMAN S. 100 6:18.924 4:20.563 4:08.231 Run 8

31 22 Rollcentre Racing LMP2 BARBOSA J. 100 8:15.412 4:06.584 3:46.388 Run 9

32 91 T2M Motorsport LMGT2 de FOURNOUX J. 99 23 Laps 5:06.555 4:17.244 Run 6

33 73 Ice Pol Racing Team LMGT2 LEFORT C. 98 24 Laps 4:39.758 4:19.289 Run 6

34 98 Del Bello Noel LMGT2 CLOET T. 98 3:32.580 4:32.035 4:22.481 Run 6

35 16 Pescarolo Sport LMP1 MINASSIAN N. 97 25 Laps 3:51.149 3:35.912 Pit 10

36 89 Sebah Automotive Ltd LMGT2 RIED Ch. 97 58:14.847 4:18.607 4:09.127 Run 8

37 2 Zytek Engineering LMP1 ELGAARD C. 96 26 Laps 3:46.695 3:39.749 Run 8

38 6 Lister Storm Racing LMP1 MOLLER J. 95 27 Laps 3:53.777 3:50.492 Run 10

39 76 IMSA Perf. Matmut LMGT2 RICCITELLI L. 91 31 Laps 4:12.037 4:06.933 Run 7

40 32 Barazi Epsilon LMP2 BARAZI J. 89 33 Laps 4:05.377 3:48.201 Run 9

41 20 Pierre Bruneau LMP2 MACALLISTER Ch. 88 34 Laps 8:30.756 3:57.086 Pit 10

42 36 Paul Belmondo Racing LMP2 GOSSELIN C-Y. 84 38 Laps 4:26.750 3:55.299 Run 10

43 19 Chamberlain Synergy LMP1 EVANS G. 84 12:40.115 3:53.390 3:44.804 Run 4

44 30 Welter Gerard LMP2 BRICHE J. 76 46 Laps 4:06.648 4:04.479 Run 7

45 35 G-Force Racing LMP2 LEROCH J-F. 47 75 Laps 5:08.295 4:02.912 Pit 10

46 PC1 LMP1 PACECAR 1 1 121 Laps 17:16.540 59:59.999 Run 0

47 PC2 LMP1 PACECAR 2 1 2:24.766 19:41.306 59:59.999 Run 0

D.N.F. 13 Courage Competition LMP1 GOUNON JM. OUT

D.N.F. 37 Paul Belmondo Racing LMP2 BOUVET JB. OUT

D.N.F. 69 BMS Scuderia Italia LMGT1 BABINI F. OUT

D.N.F. 77 Multimatic Panoz M.S. LMGT2 MAXWELL S. OUT

D.N.F. 85 Spyker Squadron LMGT2 CREVELS D.

Link to comment
Share on other sites

Ca fait plaisir de voir de bo ptit topic comme celui ci, ca devrait être plus fréquent :mdr:

Quand a une concurrence au topic des sports meca, je ne pense pas puisque celui ci serait perdu dans la masse aprés, a moins de mettre à jour la page une pour creer des liens vers les meilleurs moments. Et puis parler de plein de soports différents on s'y perd aprés, l'un parle de f1, l'autre de rallye, encore un autre de nascar et aprés plus personne se réponds, oublie l'un etc....

Pour moi une centralisation n'est utile que si on peux si retrouver en page 1 :byebye:

Juste un avis a ne pas prendre mal hein :-D

Ensuite, l'époque peugeot j'adorais, d'autant plus que c'était diffusé à la 3 et maintenant plus rien, :D aux chaines tv.

Loeb y cours po finalement :-D

Link to comment
Share on other sites

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.


×
×
  • Create New...