Jump to content

Fichier host et Vie privée sur le Net


Recommended Posts

Note : En lisant ce tuto, vous acceptez de léguer à son auteur tous les plaisirs qui vous tiennent à cœur, afin qu'il puisse les exploiter sans aucunes restrictions aucunes, et les partager a qui lui semblera opportun. Pas la peine donc de venir vous plaindre sur le fait que l'auteur exploitera tout vos plaisirs pour son propre compte.

 

#############

FICHIER HOSTS

#############


Tuto destiné à ceux qui ne souhaitent pas que facebook© ou autres «volent»(1) leur données.

Spécial dédicace à choukky ;)

 

gallery_178553_291_89365.jpg

 

 

gallery_178553_291_2155.png I Préambule

Il faut savoir qu'avant que votre navigateur se connecte à un site (lorsque vous lui indiquez une url -par ex : nextinpact.com/forum/index.php- et que vous cliquez sur le bouton «Se rendre à la page indiquée dans la barre d'adresse»), il a besoin de connaître l'adresse IP correspondant au nom de domaine du site (soit nextinpact.com). Votre navigateur commence par interroger le fichier «hosts»(2) de votre système d'exploitation afin de connaître si une IP est associée au nom de domaine. Dans le cas où il n'y a pas d'IP indiquée, votre navigateur interrogera un serveur DNS(3) qui lui est une sorte d'annuaire d'IP et nom de domaine.

 

Il faut savoir également que l'adresse IP 127.0.0.1 correspond au domaine «localhost»(4) de votre ordinateur. Si jamais vous installez un serveur web sur votre machine, vous pourrez (par défaut) vous connecter de votre machine à ce dernier via ce nom de domaine ou cette IP.

 

Alors l'astuce pour éviter que vos données ne soient «volées» est d'indiquer les noms(5) de domaines correspondant à facebook appartenant à votre localhost. Ainsi lorsque vous visiterez une page internet qui héberge un script facebook, dont ce dernier va demander à votre navigateur d'envoyer à facebook votre IP, heure de connexion, et autres données encore..., votre navigateur renverra ces données à votre localhost, soit nullepart, et non à facebook.

 

 

gallery_178553_291_491.png II Modification du fichier hosts

 

     > gallery_178553_291_2488.png 1. SUR WINDOWS :

 

Pour ouvrir le fichier hosts, il faut utiliser un éditeur de texte en mode administrateur. Pour cela vous pouvez utiliser notepad en cliquant sur démarrer, puis en allant dans Tous les programmes, puis Accessoires, et enfin Bloc-note (qui correspond à notepad en français).

 

A ce moment là, faites clic droit sur Bloc-note puis Exécutez en tant qu'administrateur.

Notepad s'ouvre !

Allez dans Fichier, Ouvrir, et rendez vous à cet emplacement :

C:\Windows\System32\drivers\etc

Il n'y a rien ! Ôh my god !!!

 

gallery_178553_291_43424.jpg

 

Du calme du calme...

Dans le petit menu déroulant où est indiqué Fichier texte (*.txt), cliquez sur Tous les fichier (*.*) et vous verrez apparaître le saint graal «hosts».

Ouvrez le !

 

     > gallery_178553_291_157.png 2. SUR LINUX :

 

Plus simple, ouvrez un terminal, puis saisissez :

sudo nano /etc/hosts

Tapez votre mot de passe root

Validez et voilà, votre hosts est ouvert !

 

     > gallery_178553_291_611.gif 3. SUR MAC OSX :

 

Important : Sous mac osx, l'utilisateur root est par défaut désactivé, mais pour faire la modification sur le fichier hosts, il faut être logué en root sous le Terminal. Il peut être judicieux de lire cette article si l'utilisateur root ne vous est pas familier sur votre mac, avant de suivre la démarche pour modifier le fichier hosts sur votre système.

 

Ouvrez le Terminal qui se trouve dans le dossier Applications/Utilitaires/ puis saisissez :

sudo pico /etc/hosts

Entrer le mot de passe administrateur

Effectuez la modification (voir étape 4.)

Et pour enregistrer la modification, faire contrôle O (O comme Ophélie et non Zéro !) qui correspond à ^O WriteOut

Puis contrôle X qui correspond à ^X Exit pour quitter l'éditeur pico.

 

     > gallery_178553_291_1.png 4. MODIFICATION DU HOSTS :

 

Dans votre fichier il vous faut simplement ajouter une ligne :

127.0.0.1     serveur.voleur.numero1.facebook.com     serveur.voleur.numero2.facebook.com     continuez.avec.ceux.qui.vous.font.plaisir.net(5)

Mettez une tabulation entre l'ip et le premier nom de domaine et également entre tous les autres nom de domaine.

 

 

gallery_178553_291_880.png III Conclusion

 

Il vous reste a déterminer/trouver tous les noms de domaine qui «volent» vos données afin de les indiquer a votre fichier hosts.

Là où la situation devient marrante, c'est que les noms de domaine «voleurs» peuvent facilement changer de nom contrairement au votre où il est nécessaire de passer par l'administration et où c'est pas gagné !

Donc, il ne vous reste plus qu'à passer votre temps, à surveiller ces changements de nom et les nouveaux arrivants également.

Bon courage.

 

Sinon, il peut être judicieux de se demander si ces métadonnées «volées» nous portent réellement atteintes ? Peut être que le fait de relativiser pourra aider à se détendre le derrière et respirer sereinement, ne pensez vous pas !?

 

Important : Si vous indiquez dans le host que le domaine «facebook.com» est votre IP locale, vous ne pourrez plus vous connecter n'ont plus a facebook.com dans votre navigateur. Alors si vous voulez le beurre et l'argent du beurre, à savoir posséder un compte facebook sans que celui ci ne «volent» vos traces, il faudra vous tourner vers d'autres solutions tel que le VPN(6) ainsi que posséder un compte où aucunes de vos informations personnelles ne puissent être présentes, et ne surtout pas parler à vos amis facebook sous peine que facebook puisse faire le lien entre vos amis et vous !

 

Ou alors l'ultime solution est d'avoir en ami, un responsable de facebook qui possède les droits d'effacer ce qu'il souhaite sur les serveurs «voleurs». Et là, vous pouvez donc compter sur votre ami pour qu'il efface lui même toutes les traces vous concernant !

 

Ça deviens compliqué pour cacher des infos qui sont concrètement non mortelles pour une personne saine d'esprit !

 

 

gallery_178553_291_440.png IV Annotations

 

(1) je met entre guillemets puisque vos données ne sont nullement volées, car ce sont juste vos traces que vous laissez par simple méconnaissance du fonctionnement du réseau et de l'informatique en général.

(2) http://fr.wikipedia.org/wiki/Hosts

(3) http://fr.wikipedia.org/wiki/Domain_Name_System

(4) http://fr.wikipedia.org/wiki/Localhost

(5) oui parce que facebook ne possède pas uniquement un seul nom de domaine. Par exemple, il possède connect.facebook.net, pour ses script de bouton «j'aime» et bien d'autres encore.

(6) http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9seau_priv%C3%A9_virtuel

Link to comment
Share on other sites

Excellent tuto.

Les gens sensibles au sujet de l'exploitation de leurs données personnelles devraient apprécier.

 

Si ces métadonnées ne sont pas réellement volées, elle ne sont pas moins exploitées commercialement sans aucun accord de notre par si on n'est pas utilisateur de facebook (entre autre), et sans accord e notre part.

On sera d'accord sur le fait que l'on laisse des traces partout sur le web, mais les GAFA en accumulent tellement à notre sujet que certains pensent à juste titre que c'est trop invasif dans notre vie privée.

Link to comment
Share on other sites

Tout d'abord, merci Tom23 pour ton encouragement.

 

Je vais donc rebondir sur ce que tu dis, à savoir le fait que les métadonnées soient exploitées commercialement et sans aucuns accords de notre part si on est pas utilisateur de facebook.

 

Dans un certain sens, ces données ne sont pas volées puisqu'elles ont été laissées à la suite qu'une personne ait fait le choix à un moment donnée, d'utiliser un ordinateur pour aller surfer sur le net (qui possède donc une adresse IP relié à un compte internet auprès d'un FAI). Donc de fait, parce que la technique l'impose, cette personne ou plutôt son ordinateur laissera irrémédiablement des traces sur les différents serveurs sur lesquels des sites seront hébergés. Ça, on ne peut actuellement pas faire autrement, puisque l'internet repose sur le protocole TCP/IP pour le transferts d'information d'un point A à un point B et qu'il nécessite des adresses IP pour fonctionner.

 

Bien entendu, les administrateurs des sites peuvent choisir de ne garder aucunes traces, aucunes informations du passage des internautes sur leur sites. Mais après, comment peuvent ils savoir si leur sites se font attaquer, pour savoir si leur sites est consulté, faires des statistiques, etc..., tout ça pour dire à leur annonceurs : «hey notre site est extremement fréquenté, alors si tu veux que je mette ta pub dessus, il faudra payer 6 millions d'euros !»

 

Je pense que c'est un peu de la paranoïa de penser qu'un administrateur va récolter des données pour espionner les gens et leur faire du mal, leur demander des rançons parce qu'ils auront visité youporn alors que leur femmes se demandaient sur facebook pourquoi leurs maris ne les regardes plus par exemple !

 

Les traces servent simplement a faire vendre aux annonceurs de la publicité et non à espionner les internautes. D'ailleurs il est beaucoup plus simple, facile, efficace et moins honéreux d'espionner quelqu'un via un bon detective privé que de le faire avec des metadonnées sur le net ! Faudrait vraiment être con pour espionner quelqu'un via des metadonnées uniquement !

 

En fait, ce sont les comportements de populations globales qui sont «espionnées», analysées, afin que les entreprises puissent savoir quoi faire demain pour vendre et continuer a faire tourner ce jeu de monopoli mondial ! C'est cela le but. Enfin de mon point de vue.

 

Après oui, grâces aux analyses, les médias peuvent s'en servir (hypothèse parce que j'en ai pas de preuves) pour influencer ceux qui prennent les infos pour argent comptant sans prendre la peine de vérifier ce qu'ils gobent !

C'est peut être cela qui est dérangeant dans le fait qu'on nous «volent» nos traces !? Ceux qui gobent tout cru ne savent pas encore qu'ils gobent tout cru, mais savent bien au fond qu'il y a quelque chose qui cloche et ont trouvé cette histoire de traces «volés» pour légitimer ce qui cloche et ne pas voir qu'ils gobent tout cru les infos reçus !

Ce n'est qu'une mauvaise étape a passer pour se libérer par la suite de peurs et d'angoisses irraisonnées lié au fait que l'on gobe tout cru.

Link to comment
Share on other sites

La méthode du fichier hosts est une méthode intéressante.

 

D'ailleurs des applications comme adaway pour android utilisent cette méthode.

 

Mais c'est limité.

 

Impossible de mettre des wildcard par exemple.

 

 

C'est pour ça qu'il est bon d'utiliser plusieurs méthodes. Par exemple hosts + noscript (avec interdiction des scripts de pages tierces sauf exception) + adblock(plus) avec les bons filtres.

Link to comment
Share on other sites

Impossible de mettre des wildcard par exemple.
 

 

En plus geek, il y a la méthode qui consiste à utiliser son propre résolveur DNS et de le faire mentir pour certains domaines, les wildcards sont acceptées (je retrouve plus la RFC qui décrit la chose)

Link to comment
Share on other sites

@caoua, je suis désolé, mais tous les gros acteurs du web récupèrent toutes les données qu'ils peuvent et en tirent profit.

Je n'ai pas parlé d'espionnage, parce qu'effectivement ce n'est pas vraiment le cas.

Je gère plusieurs services et site web pour moi ou des copains. Je sais très bien quelle quantité de données on peut tirer à propos des utilisateurs avec très peu d'outils. Il y a une grande différence entre avoir accès à ces données et les exploiter pour en faire profit. Ces données appartiennent aux utilisateurs donc elles ne devraient pas être exploitées sans leur accord.

Je prends mon exemple. Je n'ai pas de compte facebook. Mais comme on ne peut pas éviter les sites avec des boutons "like", facebook sait plein de choses de l'utilisateur derrière mon adresse IP:

Sur quels sites je vais et donc quels sont mes centre d'intérêts.

Combien j'ai d'enfants, et leur tranche d'age.

Quels sont mes horaires de boulot vu que cette ip est utilisée seulement en dehors de ces horaires.

Quels type d'achat je fais en sachant quelles pages des boutiques en ligne je fréquente. Accessoirement en déduire comment je suis équipé à mon domicile à peu de chose prés, voir avoir une estimation précise des revenus de mon foyer.

...

J'en oublie des tas.

 

Ces données m'appartiennent et je n'ai jamais autorisé facebook à les utiliser. Que ce soit fait globalement ou pas ne change rien. Il n'y a pas de raison que facebook et tous ses petits copains qui en font autant gagnent de l'argent de cette façon et conservent toutes ses infos sans m'en avoir demandé l'autorisation.

 

Pour ce qui est de la méthode avec les DNS c'est celle que je pratique avec les régies pub. Ca fonctionne très bien et c'est plus pratique quand on a plusieurs machines.

Link to comment
Share on other sites

@caoua, je suis désolé, mais tous les gros acteurs du web récupèrent toutes les données qu'ils peuvent et en tirent profit.

Je n'ai pas parlé d'espionnage, parce qu'effectivement ce n'est pas vraiment le cas.

Je gère plusieurs services et site web pour moi ou des copains. Je sais très bien quelle quantité de données on peut tirer à propos des utilisateurs avec très peu d'outils. Il y a une grande différence entre avoir accès à ces données et les exploiter pour en faire profit. Ces données appartiennent aux utilisateurs donc elles ne devraient pas être exploitées sans leur accord.

Je prends mon exemple. Je n'ai pas de compte facebook. Mais comme on ne peut pas éviter les sites avec des boutons "like", facebook sait plein de choses de l'utilisateur derrière mon adresse IP:

Sur quels sites je vais et donc quels sont mes centre d'intérêts.

Combien j'ai d'enfants, et leur tranche d'age.

Quels sont mes horaires de boulot vu que cette ip est utilisée seulement en dehors de ces horaires.

Quels type d'achat je fais en sachant quelles pages des boutiques en ligne je fréquente. Accessoirement en déduire comment je suis équipé à mon domicile à peu de chose prés, voir avoir une estimation précise des revenus de mon foyer.

...

J'en oublie des tas.

 

Ces données m'appartiennent et je n'ai jamais autorisé facebook à les utiliser. Que ce soit fait globalement ou pas ne change rien. Il n'y a pas de raison que facebook et tous ses petits copains qui en font autant gagnent de l'argent de cette façon et conservent toutes ses infos sans m'en avoir demandé l'autorisation.

 

Pour ce qui est de la méthode avec les DNS c'est celle que je pratique avec les régies pub. Ca fonctionne très bien et c'est plus pratique quand on a plusieurs machines.

Je n'en disconviens pas sur le fait que les données soient récupérées par les gros acteurs du web afin d'en tirer profits, et cela sans nous demander nos accords (ce qui est faux puisque pour facebook, il est noté dans les CGU que l'utilisateur donne l'autorisation à facebook pour qu'il exploitent ses données !). Evidemment qu'avec ces données, tout plein de déductions sont également possible afin de connaître des nouvelles «données».

 

Je comprends tout à fait que ces données appartiennent aux seuls utilisateurs concernés, qu'elles sont leur propriétés.

 

Seulement, et pour faire une analogie (qui sera jugée en terme de valeur par des possibles caractéristiques suivantes : stupide, délirante, sans aucuns sens, etc...), mais quand je me promène dans la rue, je ne passe pas mon temps à dire à tous les passants qui capture MON image, soit ma donnée m'appartenant à moi seul, dans leur mémoire (cerveau) : «hey toi ! je ne t'autorise pas à prendre une donnée qui m'appartient afin que tu l'exploites comme bon te semble !» !!!

Parce que bon, si il se sert de mon image pour fantasmer, JE ne l'accepterai pas ! Quand même, merde !

 

Bref, de mon point de vue, cette histoire de métadonnées ou données récupérées sans notre consentement, est simplement un peu exagérée et délirante, surtout que concrètement, quand mon image ou mon heure de connexion est mise en mémoire quelque part, jusqu'à preuve du contraire, ce fait ne tue pas, ne fait concrètement pas de tords, hormis pour les «effarouchés paranoïaques égocentriques» !

 

«Oui mais c'est à MOI et JE n'ai pas donné MON accord !»

> Y aurai pas un problème d'égocentrisme qui se prend pour on ne sais quoi dans cette affaire ???

Link to comment
Share on other sites

 

 

En plus geek, il y a la méthode qui consiste à utiliser son propre résolveur DNS et de le faire mentir pour certains domaines, les wildcards sont acceptées (je retrouve plus la RFC qui décrit la chose)

 

 

RFC4592 entre autres

 

 

Pour ce qui est des trackers divers et variés que pensez vous de ghostery ?

Il travaille au niveau du navigateur.

 

C'est un bon complément à noscript et adblock plus. Il y avait cependant certaines critiques dessus. (De mémoire je crois que la liste était gérée de façon obscure et que les données n'étaient pas libres).

 

Bref, de mon point de vue, cette histoire de métadonnées ou données récupérées sans notre consentement, est simplement un peu exagérée et délirante, surtout que concrètement, quand mon image ou mon heure de connexion est mise en mémoire quelque part, jusqu'à preuve du contraire, ce fait ne tue pas, ne fait concrètement pas de tords, hormis pour les «effarouchés paranoïaques égocentriques» !

 

Classique argument du nothing to hide.

 

 

Caoua qui n'a rien à cacher, n'a probablement pas de serrure à sa porte et ne ferme jamais ses volet ou rideaux. Par ailleurs j'imagine qu'il n'envoie pas de lettres, mais uniquement des cartes postales (sans enveloppe) et qu'il se balade nu dans la rue.

Link to comment
Share on other sites

Je n'en disconviens pas sur le fait que les données soient récupérées par les gros acteurs du web afin d'en tirer profits, et cela sans nous demander nos accords (ce qui est faux puisque pour facebook, il est noté dans les CGU que l'utilisateur donne l'autorisation à facebook pour qu'il exploitent ses données !). Evidemment qu'avec ces données, tout plein de déductions sont également possible afin de connaître des nouvelles «données».

 

Je comprends tout à fait que ces données appartiennent aux seuls utilisateurs concernés, qu'elles sont leur propriétés.

Pour ce qui est des CGU, elles sont trop vastes et trop complexes pour être comprise par une personne n'ayant pas de bonne bases juridiques.

Mais comme je l'ai dit, dans le cas des personnes non inscrites sur facebook ou déconnectées (qui se déconnecte réellement d'une page avant de fermer l'onglet ??), cette entreprise (et d'autres qui ne valent mieux) collectent énormément d'informations sans que je ne leur ai donné la moitié d'un début d'autorisation !

Si les gens inscris sur ces services ne veulent pas se rendre compte de ce qu'ils font de leurs infos c'est bien dommage. Mais combien de ces personnes seraient choquées si la poste se mettait à ouvrir les lettres et colis dont ils sont expéditeurs ou destinataires pour ensuite lire le contenu, l'archiver, l'analyser, faire des correspondances pour en tirer d'autres infos, voir modifier ce courrier ?

Parce que les grands acteurs du web le font sur leurs services, il ne faut pas se leurrer...

 

Seulement, et pour faire une analogie (qui sera jugée en terme de valeur par des possibles caractéristiques suivantes : stupide, délirante, sans aucuns sens, etc...), mais quand je me promène dans la rue, je ne passe pas mon temps à dire à tous les passants qui capture MON image, soit ma donnée m'appartenant à moi seul, dans leur mémoire (cerveau) : «hey toi ! je ne t'autorise pas à prendre une donnée qui m'appartient afin que tu l'exploites comme bon te semble !» !!!

Parce que bon, si il se sert de mon image pour fantasmer, JE ne l'accepterai pas ! Quand même, merde !

Je suis assez sensible sur le sujet des données personnelles et de la vie privée. Je crois que ça commence à se voir partout où je passe. Et ton argument m'est souvent retourné. Il est presque valable.

Sauf qu'en général dans la rue j'ai un contrôle total de mon image. Je maitrise très facilement les informations que les gens recueillent sur moi. J'irai même plus loin en disant que dans notre société, nous choisissons quel type d’interactions nous avons avec notre environnement. Si je ne veux pas que les gens sachent que je suis entrain de restaurer une chapelle du 12ième siècle, j'évite d'aller chercher mes enfants à l'école en tenue de bricoleur avec des livres traitant de l'architecture de cette époque sous le bras... Et même si ces infos sont nombreuses en apparence, ce n'est rien par rapport à ce qui peut être tiré de nos activité sur le web. Nous confions nos vies entières aux internets.

 

Bref, de mon point de vue, cette histoire de métadonnées ou données récupérées sans notre consentement, est simplement un peu exagérée et délirante, surtout que concrètement, quand mon image ou mon heure de connexion est mise en mémoire quelque part, jusqu'à preuve du contraire, ce fait ne tue pas, ne fait concrètement pas de tords, hormis pour les «effarouchés paranoïaques égocentriques» !

 

«Oui mais c'est à MOI et JE n'ai pas donné MON accord !»

> Y aurai pas un problème d'égocentrisme qui se prend pour on ne sais quoi dans cette affaire ???

Ce n'est pas une question d’égocentrisme. Les informations que je livre sur internet sont intrusives quand elles sont à destination des GAFA. Si ça ne te gêne pas, que dirais tu si google venait mettre des caméras dans ton logement (même hors vie intime) et vende les images à qui il veut sans t'en laisser le contrôle, et qu'elles soient analysée dans le moindre détails pour tout savoir de toi ? Ceci quand même en échange d'un quelconque service gratuit dont ils ont le secret et dont tu pourrais profiter chaque jour ?

Tu remarqueras que dans ce cas google ne te tue pas ;)

Pour finir cette longue réponse, voici une suite de vidéo qui je pense, donne à réfléchir:

http://www.youtube.com/watch?v=2mBvWOFaD8M

http://www.youtube.com/watch?v=_DIwXBsQlPY

http://www.youtube.com/watch?v=JELlk3AaopU

Ainsi qu'une autre sur ce que l'on a à chacher ;)

Comme tu sembles décidé à échanger sur le sujet, je me permets de te faire cette longue réponse. Et si nos avis divergent un peu, ça n'enlève rien à la qualité du tuto, ni aux services qu'il rendra.

 

Si une fille prenait mon image pour fantasmer, ça me ferait plaisir. Mais elle ferait bien de me le dire, que ça ne soit plus un fantasme :transpi:

J'aime bien ton raisonnement ;)

Link to comment
Share on other sites

Qu'on récupère des méta données me concernant ne me gêne pas et effectivement, quand je fais du shopping, je ne prends pas ombrage qu'on me voit rentrer dans tel ou tel magasin.

Cela n'influe en rien sur les pub que je reçois dans ma boite aux lettres physique, et qui sont facilement "triables" entre l'officiel et la pub.

 

Par contre ce qui me gêne plus, c'est que mes données de navigation soient utilisées pour me spammer de propositions des plus stupides et qu'on commerce ce soit créer sur la vente de ces données dont l'unique but et encore de m'importuner par des propositions peu intéressantes et souvent peu recommandable.

 

Donc je protège au mieux mes surfs avec Adblock+ et Ghostery... et d'autres bonnes pratiques.

Link to comment
Share on other sites

@Tom23,

Il est vrai que les CGU sont vastes, pas assez clair pour quelqu'un dont le droit n'est pas son domaine, etc...
Cependant, en faisant preuve de bon sens, on peu se dire : «tient tient ! Facebook me propose un outil sans me demander de l'argent ! Serait il quelqu'un d'extrêmement généreux ? A t'il une bonté que seul dieu possède ? N'y aurait il pas d'autres intérêts que peut bénéficier FB en me proposant un compte gratuit !? Et puis tout le monde parlent de nos données qui sont utilisées ! Bon ben si j'accepte les CGU, cela veut dire que je suis d'accord et que je n'ai pas a venir râler après !»

Vient le problème que lorsque l'on a pas de compte facebook et qu'apparemment ce dernier connaîtrait toutes les ip des internautes qui se connectent sur les sites possédant un bouton social ! Là voilà, il s'agit d'apparence, d'imagination, même si c'est tout à fait probable qu'il garde ces traces, on en sait concrètement rien même si la probabilité s'approche des 100%. Dans le pire des cas, il s'agit d'une ip qui est associée à une fréquentation d'un site ! Au pire, ils t'enverront de la publicité ciblé. Et comme le dit RFN, il y a des solutions tel qu'«Adblock+ et Ghostery... et d'autres bonnes pratiques»

Pour ce qui est du contrôle total de ton image dans la rue, je crains qu'hormis le fait de pouvoir se revêtir entièrement d'un revêtement qui changerait totalement notre apparence (cheveux, couleur des yeux, taille, peaux, corpulence, etc...) forcément tu laisses irrémédiablement des traces de ton image dans la rue ! Alors si tu ne souhaites absolument pas que l'on puisse exploiter la moindre trace de ton image dans la rue, le mieux est de ne pas sortir, hormis pouvoir transformer intégralement son apparence dans les moindres détails (là oui tu aurais un contrôle totale), sous peine de laisser des traces de ton image réelle !
Donc de mon point de vue, avoir un contrôle totale est synonyme de :
1. soit ne pas sortir de chez soi;
2. soit pouvoir intégralement modifier son image afin de ne laisser aucunes traces réelles apparaître;
Sinon, penser que l'on a un contrôle totale est tout simplement une illusion. Ce n'est que mon point de vue.

Tu me demandes ensuite :
«que dirais tu si google venait mettre des caméras dans ton logement (même hors vie intime) et vende les images à qui il veut sans t'en laisser le contrôle, et qu'elles soient analysée dans le moindre détails pour tout savoir de toi ?»
Eh bien tout dépend comment sont exploitées ces données. Je m'explique :

Dans le cas où ces données seront analysées par des machines afin qu'elles donnent un résultat non nominatif (c'est à dire que ce résultat ne dirait pas «caoua fait caca à 6:42 précise tous les matins» mais plutôt «un humain est capable de faire caca de à une heure très précise, soit 6:42 tous les matins»), cela ne me dérangerai absolument pas.
Par contre, si ce sont des humains qui analysent ces données, il est évident que mon égo serait un peu dérangé, surtout si ces humains analysent les vidéos pour me porter préjudice, là, je ne serai absolument pas d'accord.

Je suis d'accord aussi que l'on ne peut pas savoir si les humains qui contrôlent les machines qui analyseraient les vidéos filmées chez moi, se serviraient de ces vidéos pour me porter atteinte ! Mais là est une autres histoire.

Benjamin Bayart parle de l'exemple de l'état civil d'une personne. As tu donné ton autorisation afin que l'état puisse recueillir ton jour de naissance, ton nom, ceux des tes parents, ton sexe, etc... sur toi ? Bon c'est sur, avant de naître, tu ne pouvais pas autoriser ou non l'état civil de recueillir ces infos !
Ça va, j'espère que le fait d'être fiché ainsi n'empêche pas des gens de dormir ! Si tel est le cas, comment se fait il que les données que facebook récupère empêche de dormir certain paranoïaque égocentrique ? Perso je pense que cela vient de leur égo légèrement dérangé !

On en revient au problème de l'égo et à la relativisation avec la question suivante a se poser afin de retrouver le sommeil :
De quelle manière sont recueillies et analysées les données et dans quels buts !?

Link to comment
Share on other sites

Pour ce qui est de FaceBook, je n'ai pas de compte mais certains amis m'ont envoyé des invitations.

 

Et bah sur les mails d'invitations il y a une jolie petite ligne avec marqué les amis que l'on à en commin.

 

Il suffit donc que l'un de vos amis vous invite pour être dans la base de données et pourtant je n'ai donné aucun accord. De plus la conservation ce fait pendant longtemps.

Link to comment
Share on other sites

Pour ce qui est de FaceBook, je n'ai pas de compte mais certains amis m'ont envoyé des invitations.

 

Et bah sur les mails d'invitations il y a une jolie petite ligne avec marqué les amis que l'on à en commin.

 

Il suffit donc que l'un de vos amis vous invite pour être dans la base de données et pourtant je n'ai donné aucun accord. De plus la conservation ce fait pendant longtemps.

Oui tout à fait, facebook stock toutes sortes de données que les utilisateurs laissent, afin de par exemple, proposer à ceux qui n'ont pas de compte chez eux, d'en avoir un !

En même temps, si facebook se promène dans la rue, et vient glisser une proposition d'obtenir un compte chez eux dans la boîte aux lettre physique d'un logement, est ce qu'il y a lieu que l'habitant se plaigne du fait que son logement est visible de la rue, accessible, et qu'en plus on puisse connaître son adresse via le numéro inscrit sur le logement ainsi que le panneau où se trouve le nom de la rue ?

D'ailleurs, a t'on donné notre autorisation afin que nos adresses soient répertoriée ?

Absurde non ?

 

Internet, c'est pareil !

Car prenons un autre exemple : si une connaissance me parle qu'un tel fait des super pizzas, est ce que ce untel va venir se plaindre comme quoi l'info qui dit qu'il fait des super pizza, et dont il n'a pas donné son accord, soit récoltée ?

Même si il fait des pizzas de merde, il faut qu'il assume plutôt que de venir se plaindre qu'on récolte cette donnée le concernant !

 

Ma voisine est une commère, et communique des infos à son entourage parce que sa vie est si triste que son seul plaisir est de parler sur le dos des autres !

Les autres n'ont pas donnés leur accords à ce que des infos personnelles soient communiquées à l'entourage de ma voisine ! Que les infos soient vraies ou non d'ailleurs, peut on contraindre cette voisine de cesser de commérer ? Cette voisine, porte t'elle réellement préjudices lorsqu'elle touche à la vie privée de personnes/animaux/objets/etc..., de ces derniers ?

Je vois mal mon hamster venir se plaindre parce que je l'ai observé en train de faire caca l'autre matin, et d'en avoir fait part à mon chat, qui lui s'est énormément moqué de mon hamster parce qu'il n'enterre pas ses crottes !

Link to comment
Share on other sites

Je pense que tu penses à l'abri des conséquences parce que tu te crois noyé dans la masse et à l'abri parce que tes données sont seulement vues par des machines.

Techniquement c'est ce qu'il se passe. Mais ces infos peuvent très bien être traitée sous forme nominative. Je te laisse juste imaginer ce qu'un employeur ayant les moyens d'acheter ces infos pourrait en tirer... Parce que ces données sont captées pour en tirer un profit. Elles sont donc utilisées pour vendre de la pub ciblée, mais rien ne dit qu'elles ne sont pas à vendre à ceux qui mettrait le prix. Ton patron ? Ton voisin qui ne t'apprécie pas ? Ton adversaire dans une élection...?

Sans compter tout ce qui peut découler de tout ça.

 

Si tu n'en comprends les enjeux, ou si je n'arrive pas à montrer l'importance de maitriser nos données, je te donne une dernière vidéo qui a moins de 2 mois et qui est pile sur le sujet: http://ldn-fai.net/wp-content/uploads/2012/12/conference_liberer-internet-sexe-alcool-vie-privee_pses14.webm

Tous les aspects ou presque y sont abordés.

Link to comment
Share on other sites

@RaphAstronome et @Tom23,

est il interdit à autrui de déduire quelles personnes font parties de ton cercle d'amis lorsque cet autrui te voit en public en présence d'autres personnes, par ta façon de te comporter avec eux, par le fait de prêter l'oreille à ce que tu racontes, etc... ?! Tu es dans un lieu public non ?
Si tu dois commencer a donner l'autorisation ou non à tous les gens susceptibles de t'observer et faire des déductions à ton égard lorsque tu es dans un lieu public, je te souhaite bon courage alors.

Internet, c'est pareil que quand tu quittes ton chez toi, les infos que tu laisses deviennent public. Si tu ne souhaites pas que des infos te concernant ne soient public quand tu sorts de chez toi, tu dois creuser des tunnels, voir plus simple, trouver une cape d'invisibilité !

Et encore même si tu creuses des tunnels ou utilises une cape d'invisibilité, même si dans ces cas les humains ordinaires ne pourront pas te voir et récupérer des infos, tu laisseras au moins à dieu l'info que tu te caches quand tu sorts de chez toi, car dieu vois tout ! (humour : tu te vois donner ou refuser à dieu, l'autorisation qu'il puisse récolter des données à ton propos ?!)
Croire que les tchats facebook, vos recherches sur google, etc... sont des infos privés est une illusion et une méconnaissance de l'internet. C'est comme si je croyais que le fait que la lumière s'allume lorsque j'appuie sur un interrupteur, était de la magie !
Si vous voulez tchater de manière privé, il vous faut alors utiliser comme solution, des outils adaptés à vos besoins (voir développer vos propres outils), tel que proposé dans la vidéo de LDN . Cela est du bon sens.

Enfin l'histoire Snowden : «Ôh mon dieu, on est tous surveillé par les services secret».
Vous ne vous êtes jamais demandé comment un agent de la nsa (boutade : qui n'est absolument pas surveillé, ni même sa famille et amis, par ses patrons !) à pu récupérer une quantité astronomique de données (boutade : qui ne sont absolument pas protégés et contrôlés, et ce à donf !) ?
Attention, je ne dis pas que cette histoire soit un fake, mais je dit que ces deux questions demandent réponses avant de croire, sans rien vérifier, à cette histoire.

Link to comment
Share on other sites

Je ne pense pas que tu te rendes compte jusqu'où ça va. Ce que les gens qui me croise dans la rue peuvent déduire de ce qu'ils voient est insignifiant par rapport à ce que les utilisateurs des GAFA laissent comme trace.

 

Pour infos j'ai mes propres services que je propose aux copains. Hébergement web, administration de sites, de forum, de tchat audio, de tchat classique, serveur DNS... Le tout sur des machines dont je suis le seul admin. Donc j'ai accès à tous les logs, statistiques et autres infos.

Tu n'imagines même pas le nombre de choses que je pourrai tirer de ces informations en les recoupant. Et je n'ai ni machine dédiée, ni le temps de le faire.

Sans compter que je mets un point d'honneur à ne pas mettre le nez dedans en dehors des moments où j'y suis obligé pour régler des problèmes techniques.

 

Tu as raison sur le fait qu'il faille utiliser des services décentralisés et qui s'appuie sur des prestataires de confiance. Dans ce cas pourquoi ne le faits tu pas ?

Personnellement, je suis très heureux d'être totalement libre de parole sur mon blog ou mon serveur xmpp auto-hébergés.

 

Tu n'as répondu à une question. Accepterais tu que ton facteur lise, analyse, copie et conserve des copies de ton courrier pour une durée indéfinie, voir en profite pour le modifier avant de te le distribuer ?

Parce que tous ces prestataires dont tu limites grandement l'INpact le font (en plus de livrer tout ça à la NSA).

 

Pour l'affaire Snowden, il faut garder en tête le rôle et le niveau technique d'Edward Snowden pour se rendre compte que tes doutes sont difficilement acceptables. Travailles tu dans un secteur d'activité sensible ? As tu déjà utilisé Tails la distrib linux dont il s'est servit pour voir à quoi ça ressemble ? As tu fais la comparaison entre la vie d'Edward Snowden aujourd'hui et le confort de celle qu'il a quitter pour révéler au monde ces informations ?

As tu mesurer la taille du datacenter de la NSA sur openstreetmap et lu les suppositions sur ce data center sur le net ? En as tu fait autant pour les entreprises qui proposent si on te lis juste de la conservation de quel données par utilisateurs en plus de mettre en ligne seulement des sites web avec de grosses bases de données ?

 

Je pense que tu fermes les yeux sur bien des points et que tu n'oses pas aller au bout de ton raisonnement. Je ne sais pas pour quelles raisons, mais c'est l'impression que j'ai.

Link to comment
Share on other sites

caoua > un e-mail circule sur Internet mais il n'est pas public et ce même si il n'est pas chiffré ( http://www.arobase.org/loi/general.htm ). La lecture non autorisé d'un e-mail est donc interdit et si on est espionné ce n'est pas une situation normale.

De plus la comparaison avec le monde réel est intéressant mais est valable si le site (dans l'exemple donné FaceBook) est de taille réduite à celle d'un village ou d'un quartier (100 à 200 personnes). Dans la "vraie vie" au delà de cette limite on devient progressivement anonyme car la commère du coin n'a tout simplement plus les moyens de traiter les informations alors que l'informatique peut le faire. On ne peut donc pas comparer les deux car, comme le dit Tom23, les proportions sont totalement autres.

Link to comment
Share on other sites

Salut,

 

Caoua, tu fais des comparaisons qui n'ont pas lieu d'être à mon avis.

Les gens dans la rue qui te voient et récoltent des informations diverses ne peuvent pas être comparés à un ou plusieurs PC qui récoltent des infos pour des entreprises ou des gouvernements. Pour la simple raison que les gens vont vite t'oublier et n'ont pas une volonté de stockage pour des raisons commerciales. Au pire ils se diront "Ptain elle est horrible sa chemise" ou alors "Mmmmh il a un beau ptit cul celui-là !" Ça n'a rien à voir, tu en conviendra j'espère.

 

Pour ma part, utiliser les différentes fonctions d'internet n'est pas non plus assimilable au fait de quitter mon logement pour aller me balader. J'estime avoir le droit d'avoir une vie PRIVÉE même sur mon PC... Tout comme dans la rue d'ailleurs. Surtout si les infos récoltées ont pour but de permettre à de grosses entreprises déjà pleine de fric d'en faire encore plus sur mon dos.

 

Tout comme on ne peut comparer l'état civil et la récolte d'infos sur le net. Là encore, pas les mêmes objectifs.

 

Par ailleurs, croire que parce que la masse est plus importante que l'individu, ne justifie pas ce vol de données. Cela ne nous mets pas à l'abri. "Facebook garde mes données ? Et alors, vu le nombre qu'on est j'vois pas pourquoi je m'inquièterais à ce qu'ils les utilisent... Pourquoi ils s'intéresseraient à moi plus qu'un autre ?" C'est un exemple de ce que j'ai pu entendre dans mon entourage...

 

Le fait que Facebook récupère des données me concernant, à mon insu, sans mon consentement, ne m'empêche pas de dormir. Je ne suis pas non plus égocentrique, loin de là, au regard du métier que j'exerce et ne suis pas paranoïaque puisque les agissements de Facebook ne sortent pas d'un jugement personnel erronné/faussé, mais de leurs CGU. MAIS j'estime avoir le droit de donner mon avis lorsqu'une société privée récolte et utilise des données me concernant, lorsque je n'ai signé aucun contrat avec eux (ie pas de retour financier pour ma pomme...)

 

Bon, là je parle beaucoup pour ma tronche mais le plus inquiétant je trouve c'est que Facebook (pour ne citer que cette société) est ouverte à toutes les personnes ayant accès à internet. La limite d'âge pour s'inscrire, pffff laissez-moi rire, c'est comme pour les sites porno, il suffit de cliquer sur la bonne case. Donc lorsque je vois des jeunes s'y inscrire en pensant que c'est cool/fun/in ça me fait flipper. Parce qu'ils n'ont aucune conscience des potentiels risques. Et j'ai plusieurs exemples concrets en tête avec des jeunes que j'ai cotoyé dans le cadre de mon taf. Et là on flirte avec le cadre judiciaire français, mais ils ne sont pas au courant et Zuker s'en tape, il fait du blé :/

 

Edit : en partie grilled by Raph :)

Link to comment
Share on other sites

@Tom23,

Pour commencer par la fin de ton commentaire, je dois dire que si tu te bases sur tes impressions, alors j'ai bien peur que tes raisonnements n'aillent pas bien loin d'un point de vue concret. Car effectivement on peu grâce à l'imagination et les impressions, aller très loin. Mais concrètement est une autre paire de manche, d'autant qu'on vit dans un monde concret !

Bref, j'ai déjà répondu à la question du facteur qui lirait mes courriers (avant que tu ne poses cette question d'ailleurs, enfin il me semble, j'en suis pas sur et j'ai la flegme de vérifier !). J'avais dit que si des machines analysent mes infos pour sortir des stats, conclusions, théories, que sais je encore, non nominativement, alors je m'en fou que mes données soient récoltées. Par contre, si des humains récoltent mes données dans le but de me déservir personnellement, alors oui, à ce moment là je ne m'en foutrai pas.
Donc, si un facteur lis mes courriers, et je rajouterai que ce ne soit pas dans un but malveillant, alors ma foi, si cela est son plaisir, ça ne me dérangera pas. Si par contre c'est pour être malveillant à mon égard, alors dans ce cas, je ne serai pas d'accord.
A ce moment, tu dois pouvoir te dire que le problème n'est pas que facebook et consort récoltent des données sur les internautes, non, le problème est : dans quels buts vont ils se servir de ces données !?
C'est pour me vendre la dernière poupée barbie parce que facebook et consort me considère comme un bétail consommateur ! Ah ! C'est pas grave car je suis une grande filles désormais, et je sais maintenant comment ne plus céder à mes caprices !
C'est pour servir dans une histoire de meurtre et me faire désigner comme responsable ?! Ah ! Peut être que je regarde trop la télé et me fais des films toute seule comme une grande ?
C'est pour servir aux multinationales afin de cibler correctement les populations et leur vendre des trucs inutiles ? Ah mais oui, cela est un peu plus probable et absolument pas problématique à qui sait ne pas se faire avoir par la pub !

Aussi, il est a noter que ce n'est pas moi qui dit qu'il faille utiliser des services décentralisés hein !

Et puis, il est évident que les bonnes personnes chez facebook ou google peuvent accéder à toutes les traces laissées sur leur serveurs, mais honnêtement, crois tu vraiment qu'il y a des gens qui n'ont rien d'autres à faire que d'espionner des personnes individuellement parlant ? Crois tu vraiment qu'il faille tout faire pour éviter à ces pauvres personnes dont leur vie est si pauvre/pourrie de pouvoir se réconforter en voyant qu'il y a des gens avec des vies remplies de pleins d'informations toutes plus trépidantes les une que les autres ? Peut être crois tu que tu vas devenir un jour si célèbre et si important qu'il te sera préjudiciable que le reste du monde (ou plutôt les jolies filles) découvrent que tu achètes régulièrement des capotes taille extra mini (c'est pour l'exemple car je ne connais pas ton anatomie, à moins que je bosse chez facebook ? LOL -humour-) ?

Eh franchement, j'en disconvient absolument pas que les bonnes personnes chez google ou facebook peuvent connaître énormément de choses sur leur utilisateurs et pas que d'ailleurs, et tout cela parce que la technique le permet. Seulement dans la réalité ? Y a t'il vraiment des pauvres no-life qui ont comme unique passe temps, d'aller voir les traces laissées sur internet ? Perso, je ne pense pas. Et même si c'était le cas, ils pourront déranger uniquement ceux qui n'assument pas leur actes. Pour les autres, ils s'en batte les cacahuètes de manière sévère et évidente !

Enfin, par rapport à l'affaire Snowden, il est indéniable que je connais de manière sur et certaine :
1. le rôle et le niveau technique de Snowden !
2. que la nsa et ses agents n'ont aucunes parades à la distrib Tails !
3. que la situation actuelle de Snowden est pourrie, et que ceux qui me diront qu'il vit paisiblement et confortablement sont des menteurs !
4. etc...
Et donc je peux forcément conclure que : «C'est pô bien ce que la nsa, google, facebook, etc... font, alors nos données ne doivent plus être partagées sur le net car cela nous porte indéniablement préjudice !»
C'est une boutade bien entendu.

Link to comment
Share on other sites

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

Guest
This topic is now closed to further replies.
×
×
  • Create New...