Jump to content

Le topic des trucs marrants à partager.


Will.

Recommended Posts

  • Replies 18k
  • Created
  • Last Reply

Premier jour d'école dans une classe américaine. L'institutrice présente à

la classe un nouvel élève, Sakiro Suzuki (le fils du boss de Sony).

L'heure commence.

L'institutrice:

- Bon, voyons qui maîtrise l'histoire de la culture américaine. Qui a dit:

DONNEZ-MOI LA LIBERTÉ OU LA MORT ?"

Pas un murmure dans la salle.

Suzuki lève la main: "Patrick Henry, 1775, à Philadelphia"

- Très bien Suzuki !

- Et qui a dit: L'ETAT EST LE PEUPLE, LE PEUPLE NE PEUT PAS SOMBRER ?

- Abraham Lincoln, 1863 à Washington, répond Suzuki L'institutrice regarde

les élèves et dit :

- Honte à vous ! Suzuki est Japonais et il connaît l'histoire américaine

mieux que vous !

On entend alors une petite voix au fond de la classe:

- Allez tous vous faire f..., connards de Japonais !

- Qui a dit ça ? S'insurge l'institutrice Suzuki lève la main et sans

attendre, dit:

- Général Mc Arthur, 1942, au kanal de Panama et Lee Iacocca, 1982, lors de

l'assemblée générale de General Motors.

Dans la classe plongée dans le silence, on entend un discret :

- y'm'fait vomir...

L'institutrice de hurler:

- Qui a dit ça ?

Et Suzuki:

- George Bush Senior au premier Ministre Tanaka pendant un dîner officiel à

Tokyo en 1991.

Un des élèves se lève alors et crie :

- pomp'moi l'gland !!

Et Suzuki, sans ciller:

- Bill Clinton à Monica Lewinsky, 1997 dans la salle ovale de la Maison

Blanche à Washington.

Un autre élève lui hurle alors:

- Suzuki, espèce de merde !

Et Suzuki:

- Valentino Rossi, lors du Grand Prix de Moto en Afrique du Sud en 2002.

La salle tombe littéralement dans l'hystérie, l'institutrice perd

connaissance, la porte s'ouvre et le directeur de l'école apparaît:

- MERDE, j'ai encore jamais vu un bordel pareil !

Et Suzuki:

- Chirac, après s'être vu remettre les comptes de la Sécu par le premier

ministre Raffarin

Link to post
Share on other sites
Premier jour d'école dans une classe américaine. L'institutrice présente à

la classe un nouvel élève, Sakiro Suzuki (le fils du boss de Sony).

L'heure commence.

L'institutrice:

- Bon, voyons qui maîtrise l'histoire de la culture américaine. Qui a dit:

DONNEZ-MOI LA LIBERTÉ OU LA MORT ?"

Pas un murmure dans la salle.

Suzuki lève la main: "Patrick Henry, 1775, à Philadelphia"

- Très bien Suzuki !

- Et qui a dit: L'ETAT EST LE PEUPLE, LE PEUPLE NE PEUT PAS SOMBRER ?

- Abraham Lincoln, 1863 à Washington, répond Suzuki L'institutrice regarde

les élèves et dit :

- Honte à vous ! Suzuki est Japonais et il connaît l'histoire américaine

mieux que vous !

On entend alors une petite voix au fond de la classe:

- Allez tous vous faire f..., connards de Japonais !

- Qui a dit ça ? S'insurge l'institutrice Suzuki lève la main et sans

attendre, dit:

- Général Mc Arthur, 1942, au kanal de Panama et Lee Iacocca, 1982, lors de

l'assemblée générale de General Motors.

Dans la classe plongée dans le silence, on entend un discret :

- y'm'fait vomir...

L'institutrice de hurler:

- Qui a dit ça ?

Et Suzuki:

- George Bush Senior au premier Ministre Tanaka pendant un dîner officiel à

Tokyo en 1991.

Un des élèves se lève alors et crie :

- pomp'moi l'gland !!

Et Suzuki, sans ciller:

- Bill Clinton à Monica Lewinsky, 1997 dans la salle ovale de la Maison

Blanche à Washington.

Un autre élève lui hurle alors:

- Suzuki, espèce de merde !

Et Suzuki:

- Valentino Rossi, lors du Grand Prix de Moto en Afrique du Sud en 2002.

La salle tombe littéralement dans l'hystérie, l'institutrice perd

connaissance, la porte s'ouvre et le directeur de l'école apparaît:

- MERDE, j'ai encore jamais vu un bordel pareil !

Et Suzuki:

- Chirac, après s'être vu remettre les comptes de la Sécu par le premier

ministre Raffarin

:mdr2::mdr:

Link to post
Share on other sites

C'est l'histoire de 3 femmes qui vont se faire fusiller comme peine capitale. Il y a une brune, une rousse et une blonde. Leur dernière volonté était de voir un curré pour faire une dernière prière. Lors de l'entretient avec celui-ci, il leur glissa à l'oreille qu'ici, les soldats qui procède aux éxecutions ont rès peur des catastrophes naturelles ...

Le moment venu ou la brune allait se faire éxecuter est arrivé, elle se fit ligoter à un poto, et cria TORNADE TORNADE !! Les gardes s'enfuirent en courrant.

Au tour de la rousse. La même chose et elle s'écria OURAGAN OURAGAN !! Les gardes s'enfuirent en courrant.

Au tour de la blonde ... On la ligota à un poto, le général s'écria "Enjou !", et la blonde hurla FEU FEU !!!!!

Link to post
Share on other sites

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.


×
×
  • Create New...