Jump to content

Gentoo : Mythes et réalités ?


Recommended Posts

Salut :D

( c'est pas un troll.)

J'ai déjà testé une Gentoo, mais j'avoue que ça changeait pas trop d'une Fedora ou d'une Ubuntu .. Alors je me demandais

- Ai-je vraiment mal optimisé mon installation ?

- Suis-je naïf de croire qu'une Gentoo m'apportera des améliorations significatives ou sensible au niveau de la rapidité d'exécution ou de la légèreté ?

- Le temps perdu à la compilation vaut-il vraiment le ( à priori) temps gagné à l'execution ?

Je sais pas mais j'ai du mal à voir l'interêt de cette distribution, à part le côté "pédagogique" de la chose, savoir comment marche Linux et aussi faire soit mêmes les choses

Merci de m'éclairer un peu plus sur ce sujet :)

Link to post
Share on other sites

Mythe, on attend toujours les benchmark du gains....

Ceci etant dis il y a une chose par contre qui est vrai, tu peux avoir un gain indirect car comme toute les distributions sources tu va compiler le minimum et que dans _certains_ cas ( pas pour KDE hein ) tu pourra gagner un peu de mémoire ou quelques cycles ...

Enfin perso jlai attend toujours les chiffres de gain gentoo

Link to post
Share on other sites

Compiler toutes les applications n'augmente généralement pas les performances.

Seules certaines en tirent réellement profit (encodage video, ...).

Pour moi, l'intéret principal de Gentoo réside surtout dans les useflags.

Mais je trouve que ça ne vaut pas la peine par rapport au temps perdu à compiler. :D

Link to post
Share on other sites

croire que gentoo apporte des perfs largement meilleures que les autres distribs, c'est croire au père noël. L'intérêt de gentoo n'est pas là, absolument pas là.

Les intérêts sont plutôt du côté de la comprehension totale du système, des configurations par défaut très bonnes, une robustesse à toute épreuve (très fortement lié au 1°), un gestionnaire de package extrêmement performant et une communauté très savante.

Le seul moyen à ma connaissance pour faire en sorte que gentoo ait des perfs bien meilleures que les autres distribs, c'est ça : http://gentoo-wiki.com/HOWTO_ICC_and_Portage

Et ça limite aux intels...

Link to post
Share on other sites
- Suis-je naïf de croire qu'une Gentoo m'apportera des améliorations significatives ou sensible au niveau de la rapidité d'exécution ou de la légèreté ? Oui pour la rapidité, pour la légèreté ça dépend

- Le temps perdu à la compilation vaut-il vraiment le ( à priori) temps gagné à l'execution ? Non

Outre ce qu'à dit lorinc je rajouterais la configuration poussée qu'on peut obtenir grâce à la compilation (activer le support de ce qu'on veut seulement, ce qui peut effectivement diminuer un poil la taille des binaires/librairies)
Link to post
Share on other sites
L'intérêt de gentoo n'est pas là, absolument pas là.

Les intérêts sont plutôt du côté de la comprehension totale du système

C'est bien ce que je me disais :)

Merci pour vos avis ! :)

Link to post
Share on other sites

GENTOO par objectivité est la distribution linux la plus performante (avantage) et la moins stable (inconvénient) sans oubliez la liste indéfinissable de faille de sécurité sur tout et n'importe quoi (zero-day) ! :google:

Qu'est-ce que Gentoo Linux ?

Gentoo Linux peut être qualifiée de méta-distribution car elle s'adapte sans limite à une multitude d'architectures. Elle peut être optimisée et paramétrée comme on le souhaite. Les principales caractéristiques, comme le souligne le site de gentoo, sont donc : ses performances extrêmes, une grande personnalisation de la distribution, ses possibilités d'adaptation, sa documentation très riche et précise tout en restant simple, et aussi quelque chose de très important : sa grande communauté d'utilisateurs et de développeurs.

Link to post
Share on other sites

Je ne comprends pas l'argument des failles 0-day.

En quoi les autres distrbutions en ont-elles moins ? Au contraire, vu que sous Gentoo, tu ne compiles pas tout le code d'une appli, tu dois avoir moins de failles que sur une distribution binaire.

Moi je vois Gentoo comme de l'art. Elle fonctionne sur beaucoup de plateformes, tu comprends ce qui se passe sur le système, le système de packages ne se retrouvent pas dans des états incohérents (ceux qui ont déjà eu des Broken packages sous Debian me comprendront), tu as les tous derniers patchs.

Tu as une gestion de version des paquets contrairement à beaucoup d'autres distributions. C'est à dire que tu peux demander à Portage de ne pas installer une version d'un paquet au delà d'une certaine version. Bref, tu maîtrises tout.

Link to post
Share on other sites
Je ne comprends pas l'argument des failles 0-day.

En quoi les autres distrbutions en ont-elles moins ? Au contraire, vu que sous Gentoo, tu ne compiles pas tout le code d'une appli, tu dois avoir moins de failles que sur une distribution binaire.

Oui, alors, Gentoo et la sécurité :francais: ... notamment, les patches-à-la-rache (comme le useflag "opensc" sur openssh... qui applique ce que les développeurs d'opensc taxent eux-même de contournement grossier sur le askpass)... ou l'absence totale de politique de sécu sur le kernel (pas de GLSA, pour lui...)...

Bon, après je ne dis pas que c'est intrinsèquement pire qu'ailleurs... mais la sécu dans Gentoo, c'est clairement à-la-rache (pour manques de moyens, essentiellement)...

Moi je vois Gentoo comme de l'art. Elle fonctionne sur beaucoup de plateformes, tu comprends ce qui se passe sur le système, le système de packages ne se retrouvent pas dans des états incohérents (ceux qui ont déjà eu des Broken packages sous Debian me comprendront), tu as les tous derniers patchs.

Toi, tu n'as pas connu les merdes sur libexpat et toutes les autres... dire que Gentoo n'a pas de très gros problèmes sur la qualité des paquets, c'est tout, sauf objectif, et même réaliste...

Tu as une gestion de version des paquets contrairement à beaucoup d'autres distributions. C'est à dire que tu peux demander à Portage de ne pas installer une version d'un paquet au delà d'une certaine version. Bref, tu maîtrises tout.

Sous Debian aussi, hein (cf le pinning apt), et sûrement sur des tas d'autres... l'intérêt de Gentoo à ce niveau, c'est surtout l'arbre unique, avec ~-archage, qui permet de bidouiller beaucoup plus facilement...

Bon, après, il y a des trucs vraiment cools, sous Gentoo : portage est génial (mais lent à crever... les remplaçants au même fonctionnement ne sont pas du luxe), les fichiers de conf et les scripts d'init par défaut sont vraiment bons, il y a plein d'outils excellents (comme eselect), ils acceptent facilement de nouveaux paquets, la doc et le wiki sont excellents et très formateurs, la communauté est très sympa...

... et il y a aussi des trucs beaucoup moins cools : peu ou prou absence de politique de sécu (même pas d'annonces pour des paquets aussi cruciaux que le kernel), dégradation spectaculaire de la robustesse (j'ai commencé Gentoo il y a environ 4 ans... et bien, le moins que je puisse dire, c'est que ça s'est énormément dégradé, de ce côté... coreutils qui meure comme un con si on active le useflag "acl" comme un bourrin, libexpat qui a été une merde noire pour quiconque a expérimenté ce bug, ...), recul énorme sur le bleeding-edge (avant, c'était plus à jour que Debian Sid... maintenant, ça peine à être au niveau de Debian testing sur plein de paquets, même en dé-~-archant), absence quasi-totale de politique globale (la distro a tourné je ne sais combien de temps en oubliant de renouveler les statuts de l'assoc, on ne sait pas trop bien s'ils s'en foutent du libre ou pas, etc...)...

Gentoo, je reste de l'avis qu'il faut vraiment y passer, au moins un certain temps, histoire de booster ses compétences... mais faut être honnête, la distro est loin d'être exempte de très gros défauts...

Link to post
Share on other sites
Moi je vois Gentoo comme de l'art. Elle fonctionne sur beaucoup de plateformes, tu comprends ce qui se passe sur le système, le système de packages ne se retrouvent pas dans des états incohérents (ceux qui ont déjà eu des Broken packages sous Debian me comprendront), tu as les tous derniers patchs.

Toi, tu n'as pas connu les merdes sur libexpat et toutes les autres... dire que Gentoo n'a pas de très gros problèmes sur la qualité des paquets, c'est tout, sauf objectif, et même réaliste...

>> Oh oui, ça je m'en souviens, toute la galère dans laquelle ça m'avait plongé, cette m*rde de libexpat ... :transpi:

Gentoo, je reste de l'avis qu'il faut vraiment y passer, au moins un certain temps, histoire de booster ses compétences... mais faut être honnête, la distro est loin d'être exempte de très gros défauts...

>> Au final, c'est bien ce que je me disait, c'est surtout à but éducatif je pense ... :)

Link to post
Share on other sites
Oui, alors, Gentoo et la sécurité :transpi: ... notamment, les patches-à-la-rache (comme le useflag "opensc" sur openssh... qui applique ce que les développeurs d'opensc taxent eux-même de contournement grossier sur le askpass)...

Tu es libre de faire le choix de l'installer ou pas, par défaut c'est désactivé quand même.

ou l'absence totale de politique de sécu sur le kernel (pas de GLSA, pour lui...)...

C'est un peu la politique de gentoo de se référer à l'upstream plutôt que de patcher au niveau de la distribution (en ce qui concerne les bugs de sécu je parle). Les glsa globalement ça sert juste à indiquer aux utilisateur que la version qu'ils utilisent est vraiment trouée et qu'il faut mettre à jour à la version suivante.

Pour le noyau linux plutôt que de rester tout seul à gérer ça pour une seule distro, c'était prévu de faire une sorte de GLSA pour le noyau (projet "KISS"). Au final c'est toujours pas en place vu que personne ne souhaite gérer ça (mais perso je trouve ça plus sain d'avoir un endroit central pour gérer ça pour toutes les distributions plutôt que chaque distribution refasse le boulot déjà fait ailleurs).

Toi, tu n'as pas connu les merdes sur libexpat et toutes les autres... dire que Gentoo n'a pas de très gros problèmes sur la qualité des paquets, c'est tout, sauf objectif, et même réaliste...

Moi j'ai connu le passage à expat 2, c'était pas méchant, on pouvait faire un lien symbolique du nouveau .so vers l'ancien si on voulait que ça continue de marcher, et au bout de quelques mises à jour on pouvait supprimer le lien, faire un revdep-rebuild et recompiler les quelques paquets restants. D'ailleurs depuis y'a une nouvelle fonctionnalité dans portage (dans la 2.2 en fait) qui permet justement de garder les anciens .so quand il y a des mises à jour qui changent ça. Et puis ça a permis à des gens de découvrir le "-Wl,--as-needed" aussi.

Quand on est en ~arch on tombe directement sur ce genre de problèmes, mais en stable on a largement le temps d'en entendre parler avant et donc de se préparer.

Bon, après, il y a des trucs vraiment cools, sous Gentoo : portage est génial (mais lent à crever... les remplaçants au même fonctionnement ne sont pas du luxe)

Oui les gestionnaires alternatifs comme paludis sont vraiment pas mal.

dégradation spectaculaire de la robustesse (j'ai commencé Gentoo il y a environ 4 ans... et bien, le moins que je puisse dire, c'est que ça s'est énormément dégradé, de ce côté... coreutils qui meure comme un con si on active le useflag "acl" comme un bourrin

Moi ce que je trouve un peu abusé c'est que quand on active les FEATURES "strict" et "stricter", en général y'a 50% des paquets qui ne peuvent pas s'installer, mais y'a une grosse partie qui est due au code des paquets eux-même.

Y'a toujours pas de signature gérée pour les paquets (je suis d'accord y'a les tests MD5/SHA sur les archives, mais ça suffit pas à mon avis).

recul énorme sur le bleeding-edge (avant, c'était plus à jour que Debian Sid... maintenant, ça peine à être au niveau de Debian testing sur plein de paquets, même en dé-~-archant)

En général j'arrive à avoir ce dont j'ai besoin (KDE 4.1, version instables de gnome, etc.), mais ça provient rarement de l'arbre principal. Je pense que contrairement à avant où tout allait directement dans l'arbre, maintenant on a des overlays disponible (kde, gnome, enlightenment, sunrise, ...).

Et avec layman c'est plus facile à gérer aussi.

absence quasi-totale de politique globale (la distro a tourné je ne sais combien de temps en oubliant de renouveler les statuts de l'assoc, on ne sait pas trop bien s'ils s'en foutent du libre ou pas, etc...)...

Oublier de renouveler des papiers pour l'association qui gère les dons, c'est dommage, mais c'est pas la fin du monde. Je n'ai pas trop vu l'aspect "libre" ici (à part le copyright de tout l'arbre portage, mais ça reste du GPLv2 donc pas de problème pour moi).

Gentoo, je reste de l'avis qu'il faut vraiment y passer, au moins un certain temps, histoire de booster ses compétences... mais faut être honnête, la distro est loin d'être exempte de très gros défauts...

Y'a des défauts et des avantages, comme beaucoup de choses, gentoo ne va pas résoudre tous les problèmes du monde, mais ça ne va pas annihiler toute vie sur terre non plus. C'est à chacun de tester (avec éventuellement tout ce qui gravite autour : overlays, gestionnaires de paquets alternatifs, ...)(y'a même pas besoin d'installer pour se faire une idée d'ailleurs, y'a beaucoup de documentation disponible pour ceux qui savent lire), pour se faire une idée par soi-même et de voir si ça lui convient ou pas.

Link to post
Share on other sites

@Overflow : Bah, c'est cool pour bidouiller aussi... je la trouve vraiment bien pour faire ça.

Les ebuild sont super rapides et faciles à faire, tu as plein de versions concurrentes du même soft dispo, tu peux tweaker les fonctionnalités facilement...

Après, perso, la dégradation de la qualité globale de la distro (les moyens manquent... assurément) m'en a éloigné en tant que distro principale... n'en reste pas moins que c'est l'une de mes préférées (portage, paludis & cie :transpi: ), et que j'en garde toujours une sous le coude (le livecd minimal aussi est génial... pas trop eu le temps de tester la beta du 2008, mais ça ne saurait trop tarder)...

Link to post
Share on other sites
Tu es libre de faire le choix de l'installer ou pas, par défaut c'est désactivé quand même.

Tout à fait... mais la gestion des smartcards (cf mon journal d'il y a une semaine sur linuxfr, si tu as du temps à perdre dans mes envolées lyriques :p ) est ma marotte du moment, et je trouve dommage, sur ce point précis, que Gentoo patche avec ce truc goret plutôt que de proposer le patch d'Alon Bar Lev, en utilisant l'argument (tout à fait recevable, a priori) que les patches externes dans openssh, ça suffit (sauf que là, pour arriver à la même chose, le support officiel d'openssh ne suffit pas, et il est obligatoire de patcher le askpass, ce qu'ils font avec un truc à-la-rache made-in-opensc... externe qui plus est, puisqu'il n'est pas intégré upstream : faudrait savoir, quoi)...

M'enfin, pas mort d'homme, hein...

Les glsa globalement ça sert juste à indiquer aux utilisateur que la version qu'ils utilisent est vraiment trouée et qu'il faut mettre à jour à la version suivante.

Ouais, mais c'est dommage... j'avais essayé de bidouiller un truc pour gérer les alertes de sécu pour un livecd (RedWall Firewall) se basant sur elle, et bon... ça se fait, mais vu qu'on n'a pas les GLSA pour tout, c'est futile... mais je reste conscient qu'il y a un manque de moyen et qu'on ne peut pas tout faire : c'est limitant, c'est tout ce que je dis.

Quand on est en ~arch on tombe directement sur ce genre de problèmes, mais en stable on a largement le temps d'en entendre parler avant et donc de se préparer.

Tout à fait, mais ça m'est arrivé à un moment qui tombait mal (ce dont je suis le principal responsable), et ça m'a d'autant plus saoulé que je commençais à m'éloigner de la distro pour d'autres raisons (cf plus bas)...

Pour le coup du useflag acl, j'aurais été en static, sur celui-ci, ça aurait été moins douloureux... mais bon, ça témoigne aussi d'un manque de finition dans des choses cruciales (Gentoo n'est pas la seule dans ce cas, hein)...

Oublier de renouveler des papiers pour l'association qui gère les dons, c'est dommage, mais c'est pas la fin du monde. Je n'ai pas trop vu l'aspect "libre" ici (à part le copyright de tout l'arbre portage, mais ça reste du GPLv2 donc pas de problème pour moi).

L'aspect libre, rien à voir avec les statuts (qui faisaient aussi dans la boulette vis-à-vis de Daniel [dont je regrette vraiment le non-retour... mais alors, vraiment ! Je ne t'apprendrais rien en te disant que j'aime les grande-gueules :transpi: ], qui était encore mentionné comme responsable dans les derniers, tout au contraire de ce qu'il avait demandé... ce qui témoigne quand même d'une communication interne vraiment défaillante)... ça, c'était juste une vague énumération...

Ce que je sous-entendais, c'est le truc qui a fait déborder le vase pour moi : le sondage de merde où la distro s'est pliée à la demande d'attendre que les blobs soient prêts avant de dé-~-archer les paquets (genre X.org... un plaisir, à dé-~-archer...)... Ca, j'ai vraiment du mal (d'ailleurs, X.org 7.3 est encore en ~ ... la loose... la grosse-grosse-loose, pour quelque chose comme Gentoo, m'est avis). D'autant qu'il n'y a rien de vraiment clair à ce sujet (ie plus généralement : le manque de politique globale me gêne... dans Debian, je trouve l'excès inverse étouffant, mais il me gêne moins)...

Y'a des défauts et des avantages, comme beaucoup de choses, gentoo ne va pas résoudre tous les problèmes du monde, mais ça ne va pas annihiler toute vie sur terre non plus. C'est à chacun de tester (avec éventuellement tout ce qui gravite autour : overlays, gestionnaires de paquets alternatifs, ...)(y'a même pas besoin d'installer pour se faire une idée d'ailleurs, y'a beaucoup de documentation disponible pour ceux qui savent lire), pour se faire une idée par soi-même et de voir si ça lui convient ou pas.

Pleinement d'accord... mais il faut être conscient des défauts, et ne pas encenser aveuglément (comme pour tout)... après, que ces défauts gênent ou pas, ça ne change rien quand à mon avis que le passage par Gentoo, c'est incontournable pour qui veut aller plus loin. D'ailleurs, même sous Debian, j'ai un raccourci web Konqueror ("gen:") qui m'ammène à Gentoo-Portage ... dont je me sers assez souvent pour voir un peu les dépendances et choper les ebuild, pour trifouiller... :transpi:

Link to post
Share on other sites

Tu exagère le passage à expat2, je m'en souviens, c'était pas tant que ça la merde noire (beaucoup moins que les différents changements de toolchain que j'ai pu faire en tout cas)...

Gentoo est extrêmement robuste, même encore aujourd'hui. La mienne à quatre ans (elle date de mon inscription ici), et elle tourne encore à merveille. Pourtant, j'ai changé plusieurs fois de proc/cm/cg (mais pas de hdd :pleure: ), je suis en ~arch depuis au moins 3 ans, avec un paquet d'overlay (merci layman). Je lui ai fait faire des truc qu'aucune autre distrib n'aurait supporté (genre suppression de /usr/share par erreur de manip sur un partoche :transpi: )

À mon avis, ça reste la distrib sur laquelle on peut avoir le plus de maîtrise. C'est dommage que ça fasse mourir un laptop en quelques jours, parce que sinon, je pense que c'est ce que j'aurais partout (hors serveur). Jamais tu ne te retrouves dans l'impasse. Même avec debian, ça m'est arrivé de me retrouver avec un paquet broken qui fait planter aptitude (sid inside), et ben macache. obligé de jouer du wget et du dpkg --force-all en alumant un cierge et en espérant que les astres soient propices...

Vraiment, cette distrib offre un contrôle qu'aucune autre ne peut offrir.

Par contre, pour le côté de moins en moins bleeding-edge, c'est clair. En 4 ans, elle a fait un recule de ouf là dessus. Avant, tu voyais l'annonce sur un site de news, le soir tu sync-ais et tu pouvais être sûr d'avoir l'ebuild au pire en ~arch. Maintenant, je me les fais à la main pour les avoir à jour...

Link to post
Share on other sites
Tu exagère le passage à expat2, je m'en souviens, c'était pas tant que ça la merde noire (beaucoup moins que les différents changements de toolchain que j'ai pu faire en tout cas)...

Je l'ai cité parce que c'est le dernier truc qui m'a saoulé avant que je parte chez Debian (enfin, j'étais déjà parti pour le desktop... ça a achevé le passage pour les serveurs)...

... maintenant, ce n'est pas le seul truc qui m'a saoulé...

Le pire étant le coup de coreutils avec le useflag acl... la distro était propre, fraîchement installée, même pas en tilde (à partir d'un backup, mais ça revient au même) : j'active "acl", j'emerge pour mettre à jour... et là, ça merde et plus de coreutils : plus de ls, plus de cp, rien... bien évidemment, j'ai réparé, à grands coups de cross-compiling (je devais être joueur, ce jour-là), mais bon... que des paquets aussi essentiels puissent bugguer comme ça...

Il y a 4 ans, ce n'est pas le genre de trucs que j'aurais cru possible qu'il puisse arriver... mais voilà : manque de communication, manque de moyens, manque de politique claire... ça n'aide pas à la robustesse...

... et puis il y a aussi le fait qu'au fur et à mesure du temps, un upgrade que tu laisses un peu traîner en est venu à avoir de plus en plus de chances de "mal" se passer... ça, ça m'a saoulé aussi...

Après, je te rejoins pour Sid... c'est précisément pour ça que je suis en testing (ou stable, selon les PC, comme mes serveurs, le HTPC, ou celui de ma mère, que j'administre aussi), avec des paquets home-made ou de la compilation à-la-rache au besoin, éventuellement en chopant des sources de dev... et je ne regrette pas le switch (même si je garde au moins le livecd minimal sous le coude, que je télécharge toujours des ebuilds, et qu'il est clair qu'il faut que je m'en réinstallerai une quand j'aurai le temps)...

Gentoo, je pense toujours que c'est la distro idéale pour bidouiller, mais je pense toujours aussi qu'elle n'est pas assez robuste pour que je m'en serve comme distro principale (je dois devenir un vieux con : la preuve, je suis debianneux, maintenant :francais: ).

Link to post
Share on other sites
- Le temps perdu à la compilation vaut-il vraiment le ( à priori) temps gagné à l'execution ?

J'ai une Gentoo sur mon portable. Le gain de temps à l'exécution, c'est pas flagrant, mais je ne me suis pas amusé à installer plusieurs distris... J'ai pas trop le temps pour ça.

Le temps perdu à la compilation, je vois pas trop non plus... C'est pas parce que tu lances une compile que ton PC n'est plus dispo, et même si c'était le cas, tu peux lancer la compile quand tu ne t'en sers pas.

C'est comme toutes les distri : le plus de temps est passé à chercher quel package permet de faire ce que tu veux, configurer le système pour que le matériel marche...

Link to post
Share on other sites

Le gain à l'exécution, la seule fois où j'en ai vraiment vu (à peu prêt de l'ordre de 15-20%), c'est pour octave, sur des calculs impliquant des fonctions spéciales... pour le reste, en effet, ça tient plus à l'optimisation du système (juste avoir le nécessaire) qu'à quoi que ce soit d'autre...

Link to post
Share on other sites
Gentoo est extrêmement robuste, même encore aujourd'hui. La mienne à quatre ans (elle date de mon inscription ici), et elle tourne encore à merveille. Pourtant, j'ai changé plusieurs fois de proc/cm/cg (mais pas de hdd :roll: ), je suis en ~arch depuis au moins 3 ans, avec un paquet d'overlay (merci layman). Je lui ai fait faire des truc qu'aucune autre distrib n'aurait supporté (genre suppression de /usr/share par erreur de manip sur un partoche :francais: )
Ce sont des suppositions.

Moi, ma lenny sur mon PC principal a été installé à l'époque où woody venait d'être stable (je me souviens avoir faillit utiliser une patate). Ce qui fait donc entre 5 et 6 ans. Elle en a connu pas mal de dist-upgrade et des changement de matos. Ben elle fonctionne toujours au poil.

Pourtant j'en ai fait des trucs pas clairs avec. Sans compter que les premières années, je ne connaissais pas vraiment l'univers du libre, donc j'y allais en freestyle.

Donc dire que ça fait de gentoo une distrib robuste, ok, mais dire que les autres distribs auraient été pire, il n'y a qu'un pas que je te laisse franchir seul sans en cautionner la moindre partie.

Link to post
Share on other sites

Bah à l'époque où j'avais une RedHat 7.2 (je l'ai gardé très longtemps celle là....) j'ai changé plusieurs fois de matériel... j'ai même changé l'ordi complet plusieurs fois... en gros, je suis passé d'un P75 à un P90, un AMD-K5-133, puis un PII-166 (Serveur Compaq Prosigna) et ensuite un Bi-PIII-1Ghz (que j'utilise toujours d'ailleurs... mais j'ai changé de distro depuis...)

bref, c'était du solide...

oui, les distribs se valent sur ce plan là... quoique j'ai des doutes sur les Ubuntu... j'avoue que j'aurai toujours du mal à la considérer comme une distrib sérieuse... j'ai peut être tort, je ne sais pas... mais certains sentiments sont parfois tenaces... par contre, si j'ai une reproche à faire aux FEDORA (qui reste tout de même ma distrib préférée... mais il faut avoir l'esprit ouvert à la critique...) c'est le support qui ne dépasse pas la distrib-2 (donc l'arrivée de la F9 marque la fin du support de la F6 qui a moins de deux ans...

Link to post
Share on other sites
Ubuntu... j'avoue que j'aurai toujours du mal à la considérer comme une distrib sérieuse

:francais: ... no comment (mais le coeur y est)...

par contre, si j'ai une reproche à faire aux FEDORA (qui reste tout de même ma distrib préférée... mais il faut avoir l'esprit ouvert à la critique...) c'est le support qui ne dépasse pas la distrib-2 (donc l'arrivée de la F9 marque la fin du support de la F6 qui a moins de deux ans...

En même temps, ce qui caractérise les Fedora, c'est l'ultra-bleeding edge... autant je trouve ça très bien d'avoir de la distro qui présente l'état de l'art du libre, autant, bon : d'une, je ne l'utiliserais pas au quotidien, précisément pour cette raison ; de deux, c'est justement sa caractéristique essentielle de regarder vers l'avenir plutôt que vers le passé...

... d'autant que dans la même "famille", il y a Centos qui a un support très long (clone de RHEL oblige)...

Link to post
Share on other sites
par contre, si j'ai une reproche à faire aux FEDORA (qui reste tout de même ma distrib préférée... mais il faut avoir l'esprit ouvert à la critique...) c'est le support qui ne dépasse pas la distrib-2 (donc l'arrivée de la F9 marque la fin du support de la F6 qui a moins de deux ans...

C'est un peu à cause de ça si j'ai quitté Fedora pour Arch. J'en avais marre de me taper une réinstall tous les 6 mois (ok j'étais pas obligé non plus :francais: mais bon, dernière version, geekitude toussa... ). Mais ça n'empêche pas que je trouve cette distrib super

Link to post
Share on other sites
Ubuntu... j'avoue que j'aurai toujours du mal à la considérer comme une distrib sérieuse

:theo: ... no comment (mais le coeur y est)...

par contre, si j'ai une reproche à faire aux FEDORA (qui reste tout de même ma distrib préférée... mais il faut avoir l'esprit ouvert à la critique...) c'est le support qui ne dépasse pas la distrib-2 (donc l'arrivée de la F9 marque la fin du support de la F6 qui a moins de deux ans...

En même temps, ce qui caractérise les Fedora, c'est l'ultra-bleeding edge... autant je trouve ça très bien d'avoir de la distro qui présente l'état de l'art du libre, autant, bon : d'une, je ne l'utiliserais pas au quotidien, précisément pour cette raison ; de deux, c'est justement sa caractéristique essentielle de regarder vers l'avenir plutôt que vers le passé...

... d'autant que dans la même "famille", il y a Centos qui a un support très long (clone de RHEL oblige)...

oui tout à fait... en faite, la philosophie est correcte : Fedora == plateforme de teste, et tout ce qui est validé passe sur RHEL et CentOS ...

Par contre, pour Ubuntu, je disais juste mon sentiment... je sais très bien que c'est une très bonne distrib qui fonctionne et qui s'étend... mais parfois, on a des idées reçues qui sont tenaces... par exemple, demain, FIAT pourrait produire les meilleurs voitures du monde, mais ça ne changera pas forcément ma façon de les voire... (ok c'est un mauvais exemple, je sais... mais j'ai hâte d'aller à ma partie de poker alors je fais vite... :transpi: )

donc, ne vois pas mes propos comme une critique envers ubuntu, mais plutôt un aveux de ma propre fermeture d'esprit... :theo:

Link to post
Share on other sites

Personnellement, je trouve Ubuntu vraiment pas mal, dommage qu'il reste quelques bouts de debian dedans quand même :francais: (Maintenant que le système d'init est en train de partir, il reste le gestionnaire de paquets à remplacer. Mais quand je vois que les gens utilisent encore apt-get alors que aptitude est conseillé depuis pas mal de temps, j'ai un gros doute)

Link to post
Share on other sites

ouai faudrait qu'ils mettent un truc qui marche correctement... comme YUM par exemple!

(ceci est un gentil :D juste pour rire... j'ai comparé, et les deux se valent pour moi... mais les deux sont dépassés par PackageKit ... :francais: )

Link to post
Share on other sites

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

×
×
  • Create New...