Jump to content

Plusieur question sur Microsoft et Apple


Gmail

Recommended Posts

Salut,

Voila j'aurais plusieurs question concernant apple et microsoft.

Alors est-ce qu'une de ses deux sociétés verse une partie des bénéfices à des actionnaires ?

Exemple : J'ai 9.66% de microsoft je touche 9.66% des bénéfices de microsoft ?

Est-ce que vous savez pourquoi bill gates est le plus riche ? car cela n'est pas forcement microsoft qui fait le plus de bénéfices ?

Chiffres d'affaire au total 2327,5 MM$

Quand on est au conseil d'administration d'une entreprise comme apple en gros on a droit à des bénéfices sur l'année fiscale ?

Merci

Link to comment
Share on other sites

Salut, non cela ne fonctionne pas comme cela, pour reverser des dividendes aux actionnaires il faut que l’assemblée générale de la société constate l’existence d’un « bénéfice distribuable ».

tiens, petit lien pour mieux comprendre

Concernant Bill Gates, il detient environ 10% des actions de M$, ce qui represente près de la moitié de sa fortune (donc si l'action se casse le gueule, il perdra bcp). Le reste sont des investissements dans d'autres sociétés. Il faut savoir que la fortune personnel est estimé en fonction de ses biens, et non pas juste ce qu'il a sur son compte en banque.

Link to comment
Share on other sites

Salut, non cela ne fonctionne pas comme cela, pour reverser des dividendes aux actionnaires il faut que l’assemblée générale de la société constate l’existence d’un « bénéfice distribuable ».

tiens, petit lien pour mieux comprendre

Concernant Bill Gates, il detient environ 10% des actions de M$, ce qui represente près de la moitié de sa fortune (donc si l'action se casse le gueule, il perdra bcp). Le reste sont des investissements dans d'autres sociétés. Il faut savoir que la fortune personnel est estimé en fonction de ses biens, et non pas juste ce qu'il a sur son compte en banque.

Oui okay, merci je me doute vu qu'il est actionnaire d'apple :transpi: naan naan je déconne pas (bill gates) vu que microsoft est actionnaire d'apple et donc billou aussi et tous les actionnaires de microsoft aussi ? ca marche comme ca ?

Cet accord comprenait une prise de participation temporaire de Microsoft dans le capital d’Apple (à hauteur de 150 millions de dollars soit 6 % du capital de la pomme), et l’obligation pour Microsoft de développer Internet Explorer et Microsoft Office pour Mac OS au moins jusqu’en 2002. En échange, Apple abandonnait ses poursuites.

Link to comment
Share on other sites

Il me semble que c'était le contraire : c'est MS qui a imposé à Apple d'intégrer IE en contrepartie de son... aide. Quant à l'accord qui a mis fin aux poursuites d'Apple, c'est peut-être bien autre chose. En fait on n'en sait rien.

Link to comment
Share on other sites

Il me semble que c'était le contraire : c'est MS qui a imposé à Apple d'intégrer IE en contrepartie de son... aide. Quant à l'accord qui a mis fin aux poursuites d'Apple, c'est peut-être bien autre chose. En fait on n'en sait rien.

Okay merci de ta mise à jour des propos (je trouvais plus le mot) imaginons, une société à une action a 30¤ elle tombe à 0¤ il se passe quoi ? car il y'as toujours la capitalisation boursière ?

Link to comment
Share on other sites

Okay merci de ta mise à jour des propos (je trouvais plus le mot) imaginons, une société à une action a 30¤ elle tombe à 0¤ il se passe quoi ? car il y'as toujours la capitalisation boursière ?

Ben je crois pas que ça puisse arriver que ça tombe à 0. Il y a toujours un montant >0, même si l'action s'effondre.

Link to comment
Share on other sites

Okay merci de ta mise à jour des propos (je trouvais plus le mot) imaginons, une société à une action a 30¤ elle tombe à 0¤ il se passe quoi ? car il y'as toujours la capitalisation boursière ?

Ben je crois pas que ça puisse arriver que ça tombe à 0. Il y a toujours un montant >0, même si l'action s'effondre.

Okay, mais alors dans quelle cas une société fais faillite à cause de la bourse ?

Link to comment
Share on other sites

Okay, mais alors dans quelle cas une société fais faillite à cause de la bourse ?

Ha, j'y connais pas grand chose, mais bon d'après ce que j'ai compris, quand beaucoup d'actionnaires revendent leurs actions en même temps. En général ça arrive à cause de difficultés de l'entreprise, de rumeurs, ou parce qu'ils n'y a pas assez de licenciements :up:. Le cours de l'action s'effondre donc, et le capital de la société baisse. La somme d'argent capitalisée par les actionnaires diminue. Elle doit donc faire face et diminuer ses coûts, restructurer, arrêter les R&D, bref le bateau prend l'eau.

Link to comment
Share on other sites

Okay, mais alors dans quelle cas une société fais faillite à cause de la bourse ?

Ha, j'y connais pas grand chose, mais bon d'après ce que j'ai compris, quand beaucoup d'actionnaires revendent leurs actions en même temps. En général ça arrive à cause de difficultés de l'entreprise, de rumeurs, ou parce qu'ils n'y a pas assez de licenciements :up:. Le cours de l'action s'effondre donc, et le capital de la société baisse. La somme d'argent capitalisée par les actionnaires diminue. Elle doit donc faire face et diminuer ses coûts, restructurer, arrêter les R&D, bref le bateau prend l'eau.

Mais ce n'est pas parce que l'on vends ces actions que la société coule ? on peut vendre pour faire une plu value par rapport à l'achat ?

Link to comment
Share on other sites

Mais ce n'est pas parce que l'on vends ces actions que la société coule ? on peut vendre pour faire une plu value par rapport à l'achat ?

Bien sûr. Mais cela ne se fait pas en masse ou de manière continue dans ce cas. Car en effet au début les actions d'un titre en particulier sont revendus souvent parce que leur cours baisse, que des menaces sont sensibles, que les coûts de production augmentent, etc. bref c'est très spéculatif. Des rumeurs font baisser ou monter le cours de l'action d'Apple.

Link to comment
Share on other sites

Mais ce n'est pas parce que l'on vends ces actions que la société coule ? on peut vendre pour faire une plu value par rapport à l'achat ?

Bien sûr. Mais cela ne se fait pas en masse ou de manière continue dans ce cas. Car en effet au début les actions d'un titre en particulier sont revendus souvent parce que leur cours baisse, que des menaces sont sensibles, que les coûts de production augmentent, etc. bref c'est très spéculatif. Des rumeurs font baisser ou monter le cours de l'action d'Apple.

Une dernière question, c'est qui qui se charge du prix de l'action de savoir si elles doit montaient ou baisser ?

Link to comment
Share on other sites

Petites rectifications :

- le cours de l'action est fonction de l'offre et de la demande des titres sur le marché secondaire (= la Bourse). Les opérateurs des Bourses (Euronext, la London Stock Exchange ...) ont le monopole de ces transactions, c'est à dire que tu es obligé de passer par eux pour acheter ou vendre des titres. C'est la raison pour laquelle à un instant T, il n'y a qu'un seul cours, valable dans le monde entier.

- il faut différencier marché primaire et marché secondaire. Le marché primaire est constitué des actions "neuves", émises par les sociétés lors de leur création ou lorsqu'elles procèdent à une augmentation de capital. Le prix d'introduction est FIXE et ne varie pas dans le temps : quand Google est entrée en Bourse, ses actions étaient vendues à un taux déterminé. Idem pour EDF. En vendant des titres, la société obtient des liquidités pour investir etc ...

Le marché secondaire est le marché "d'occasion" des actions, c'est à dire la Bourse. Le cours de l'action (à distinguer du prix d'introduction) varie en fonction de l'offre et de la demande, créant un effet de patrimoine chez les détenteurs de titres. Imaginons que vous ayez investi 1 million d'euros en actions EDF, vous vous retrouvez avec 1,4 million d'euros aujourd'hui (plus ou moins ;) ). En revanche, la société n'a pas gagné d'argent ! Le cours de l'action représente un indice de confiance pour les partenaires de la société, mais celle-ci ne perd ni ne gagne d'argent lorsque le cours de ses titres varie.

Link to comment
Share on other sites

Petites rectifications :

- le cours de l'action est fonction de l'offre et de la demande des titres sur le marché secondaire (= la Bourse). Les opérateurs des Bourses (Euronext, la London Stock Exchange ...) ont le monopole de ces transactions, c'est à dire que tu es obligé de passer par eux pour acheter ou vendre des titres. C'est la raison pour laquelle à un instant T, il n'y a qu'un seul cours, valable dans le monde entier.

- il faut différencier marché primaire et marché secondaire. Le marché primaire est constitué des actions "neuves", émises par les sociétés lors de leur création ou lorsqu'elles procèdent à une augmentation de capital. Le prix d'introduction est FIXE et ne varie pas dans le temps : quand Google est entrée en Bourse, ses actions étaient vendues à un taux déterminé. Idem pour EDF. En vendant des titres, la société obtient des liquidités pour investir etc ...

Le marché secondaire est le marché "d'occasion" des actions, c'est à dire la Bourse. Le cours de l'action (à distinguer du prix d'introduction) varie en fonction de l'offre et de la demande, créant un effet de patrimoine chez les détenteurs de titres. Imaginons que vous ayez investi 1 million d'euros en actions EDF, vous vous retrouvez avec 1,4 million d'euros aujourd'hui (plus ou moins ;) ). En revanche, la société n'a pas gagné d'argent ! Le cours de l'action représente un indice de confiance pour les partenaires de la société, mais celle-ci ne perd ni ne gagne d'argent lorsque le cours de ses titres varie.

Ok merci à vous deux!

Link to comment
Share on other sites

Concrètement la société a dû en gagner ( c'est d'ailleurs le but ), puisque la hausse du cours traduit une hausse du nombre d'actions acquises :), mais c'est vrai que ton explication est très claire.

Par contre moi j'ai une question très bête, mais qui me pose pourtant problème. Imaginons qu'une société va droit dans le mur, ce qui diminue fortement l'attractivité de ses actions, et amène ses actionnaires à vendre massivement leurs actions. Ces derniers parviennent à les vendre, et le cours de l'action de la société s'effondre. Mon problème est là : les actionnaires, à qui ont-ils vendu leurs actions ? A des particuliers ou des fonds de pensions ? Mais si c'est le cas, le nombre d'actions "sur le marché" reste le même ! Ainsi, pourquoi le cours de l'action duminuerait-il ?

Link to comment
Share on other sites

Je ne l'ai pas précisé, mais lors de l'introduction en Bourse, le prix est fixe et le nombre d'actions en vente aussi !

Comme tu l'as dit en fin de paragraphe, le nombre d'actions sur le marché ne change pas. Le cours de l'action diminue parce qu'elle ne trouve pas preneur si elle est proposée à un prix plus élevée. Ce qui est dangereux pour l'entreprise lorsque le cours de son action est trop bas, c'est d'être rachetée par un concurrent tout simplement :copain:

apupadi pourra certainement décrire le phénomène mieux que moi, vu que c'est sa spécialité :smack:

Link to comment
Share on other sites

Je ne l'ai pas précisé, mais lors de l'introduction en Bourse, le prix est fixe et le nombre d'actions en vente aussi !

Comme tu l'as dit en fin de paragraphe, le nombre d'actions sur le marché ne change pas. Le cours de l'action diminue parce qu'elle ne trouve pas preneur si elle est proposée à un prix plus élevée. Ce qui est dangereux pour l'entreprise lorsque le cours de son action est trop bas, c'est d'être rachetée par un concurrent tout simplement :copain:

apupadi pourra certainement décrire le phénomène mieux que moi, vu que c'est sa spécialité :smack:

Mais alors le nombre d'action est toujours le même ou c'est le prix de l'action qui change qui fait que la capitalisation boursière qui change ?

Link to comment
Share on other sites

J'ai enfin terminé ;) Il est mauvaise langue le Cubic ! Ce n'est pas parce qu'une réunion se déroule au bord d'une piscine que l'on ne bosse pas :p

Je n'ai pas tout lu... mais milo a relativement bien expliqué.. tout ce que tu as dit est très clair ;)

En lisant les "rectifications" de milo, j'ai l'impression que ça coince au sujet de l'offre et de la demande (fixation d'un cours) ?

C'est une confrontation dématérialisée entre acheteurs et vendeurs (les ordinateurs centralisent toutes les opérations). Pour faire simple, le prix d'une action se détermine en centralisant toutes les demandes de transactions inscrites au carnet d'ordres. Le cours d'une action à un instant précis est donc le prix qui, à ce moment là, maximise le nombre de titres échangés. (Le prix qui satisfait donc simultanément la plus grande quantité d'achats et de ventes)

Bon, je vais me coucher moi...

Je repasserais demain pour voir si j'ai bien répondu à la question que l'on me posait :keskidit:

Link to comment
Share on other sites

A mon sens cela ne peut arriver que si la société n'existe plus...

Alors, si une société fais faillite c'est à cause de son capital boursier est trop bas ?(si elle est en bourse) ou que ces dettes sont trop importantes ?

Link to comment
Share on other sites

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

×
×
  • Create New...