Jump to content

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

sield

Pourquoi un Mac ?

Recommended Posts

Est-ce que fink est facile à installer et à utiliser, ou est-ce qu'il faut bidouiller?

Non, ça va tout seul.

Sinon, deux (vieux) screenshot d'un xp tournant sous mon linux :

Joli, manque plus que macos :-D Et sans vouloir faire de chipotage : est-ce que c'est pas plutôt Wine qu'un XP en machine virtuelle ?

Ubuntu utilise apt-get le gestionnaire de paquets de Debian

Comme fink :)

Les logiciels Mac (comme itunes, QuickTime, iCal et autres...) sont mis à jour en même temps que le système par le système de mise à jour.

Toutes les maj logiciels Apple en général (iLife, final cut, etc.) ainsi que les firmwares (ipod, mac...) et ça, c'est :transpi:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Joli, manque plus que macos :craint: Et sans vouloir faire de chipotage : est-ce que c'est pas plutôt Wine qu'un XP en machine virtuelle ?

Sur mes screen, c'est un XP, sur l'autre c'est Wine :transpi:

ainsi que les firmwares (ipod, mac...) et ça, c'est :transpi:

Effectivement, ça :-D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour moi le fait que l'OS soit lié au matériel est un gros inconvénient.

Les combinaisons de PC permettent d'avoir des systèmes complètement modulaires.

Du point de vue de l'OS, ça limite grandement les gens qui voudraient bien voir ce que c'est que MacOS sans changer de matériel ...

Alors que le petit Linux, tu peux l'installer sur ton PC à 400¤, sur ton Mac, sur ton supercalculateur, sur ton PDA, sur Nintendo DS, sur Xbox ...

Bref, quelque soit ma future machine, je pourrai garder mon OS. Avec Gentoo, je n'aurai qu'à recompiler le système entier avec la nouvelle architecture.

Comme vous avez pu le voir, je ne connais pas macOS, et il y a une bonne raison à cela.

Après les applis fournis avec l'OS, je n'en aurai que peu d'utilité.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour moi le fait que l'OS soit lié au matériel est un gros inconvénient.

Les combinaisons de PC permettent d'avoir des systèmes complètement modulaires.

Du point de vue de l'OS, ça limite grandement les gens qui voudraient bien voir ce que c'est que MacOS sans changer de matériel ...

Alors que le petit Linux, tu peux l'installer sur ton PC à 400¤, sur ton Mac, sur ton supercalculateur, sur ton PDA, sur Nintendo DS, sur Xbox ...

Bref, quelque soit ma future machine, je pourrai garder mon OS. Avec Gentoo, je n'aurai qu'à recompiler le système entier avec la nouvelle architecture.

Comme vous avez pu le voir, je ne connais pas macOS, et il y a une bonne raison à cela.

Après les applis fournis avec l'OS, je n'en aurai que peu d'utilité.

Ben là, je suis entièrement d'accord avec toi ! Ce qui peut être le plus gros avantage peut devenir son plus gros inconvénient en effet.

Après tout, il en faut pour tous les goûts :) Et on ne peut que s'en réjouir puisque sans le logiciel libre, OS X ne serait pas ce qu'il est aujourd'hui. Toute la communauté Mac moderne en est redevable et nous en sommes tous conscients

:transpi:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le mieux serait de faire du matériel mac vendu sans OS.

L'OS mac vendu seul.

Et les deux avec une version OEM de l'OS.

Comme ça, tout le monde y trouverait son compte ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le mieux serait de faire du matériel mac vendu sans OS.

L'OS mac vendu seul.

Et les deux avec une version OEM de l'OS.

Comme ça, tout le monde y trouverait son compte ;)

Voui mais non :mdr: Les OS qui ne sont pas vendus avec la machine, ils ne marchent pas ! Le fond de commerce, c'est vendre l'OS avec la machine, rien d'autre n'y fait (sauf dans un contexte très particulier). L'échec de Be, de NeXT, de Sun, etc. en témoignent. C'est pas récent, déjà à l'époque du DOS et des premiers Windows, les concurrents n'ont rien pu faire. Le DR-DOS, un DOS multitâche pour PC, ne s'est jamais vendu. Atari l'a acheté et l'a vendu comme OS par défaut : succès mondial sous le nom TOS, en particulier par le biais des Atari ST.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais le risque c'est que si le matériel ou l'OS devienne très peu intéressant, l'autre tombe avec ...

Exemple si Apple n'arrive pas à suivre le rythme avec Intel et AMD, bye bye MacOS ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais le risque c'est que si le matériel ou l'OS devienne très peu intéressant, l'autre tombe avec ...

Exemple si Apple n'arrive pas à suivre le rythme avec Intel et AMD, bye bye MacOS ...

Avec l'arrivée du core2duo à l'occasion d'un nouveau renouvellement de la gamme iMac, ça m'étonnerait qu'Apple n'arrive pas à suivre. Si le couple machine-OS ne marche pas, le machine ou OS ne marche pas non plus. Be et NeXT qui vendaient matériel+OS ont essayé de vendre leur OS pour PC, en renonçant au matos qui ne se vendait pas très bien et coûtaient beaucoup en R&D. Ce qui les a précipité vers la ruine. Sachant que Steve Jobs est l'ancien pdg de NeXT, pas besoin de se convaincre longtemps que cela n'arrivera pas tant qu'il sera à la tête d'Apple. Il a même mis son veto aux licences de clonage des macs, c'est dire si il va loin dans l'idée...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Fabien, tout ce que tu dis est juste mais en quelque sorte hors sujet ; ceci dit, pour s'en rendre compte, il faut connaitre Apple un minimum.

Pour la petite histoire, Apple a déjà essayé de vendre des licences de MacOS (d'ailleurs le terme a été créé pour l'occasion, avant on parlait juste de "système") ; c'était dans les années 1990-92 et ce fut un flop retentissant.

Apple est la boite qui a le meilleur marketing du monde et qui, apparemment, n'écoute pas le marché ce qui paradoxlement lui permet de devancer tout le monde. Cette boite a développé à l'extreme une des qualités fondamentales du marketing : elle fait des choix.

Apple fait des choix et en plus elle les impose au marché. Pour acheter il faut "s'approprier" la démarche et entrer dans le jeu d'Apple. Cela a une conséquence assez intéressante : les acheteurs sont peu nombreux mais très fidèles ! Moralité : Apple est seul sur son créneau et vit très confortablement dans son petit monde. Cela permet à Apple d'avoir une logique de marge et donc d'être perenne (ce qui ne veut pas dire que les autres ne le sont pas).

Les Macs sont vendus avec MacOS X, MacOS X n'est pas vendu seul. C'est la stratégie d'Apple. on est pour ou on est contre, mais il faut garder en tête que précisément Apple ne veut pas contenter tout le monde ! Apple n'a pas du tout une logique de conquete de part de marché mais au contraire de préservation de son pré carré... évidemment la pdm peut passer des 3+% actuels à un peu plus (dans les années 80 Apple avait une pdm qui tangeantait les 25 %), mais elle ne sera jamais majoritaire car Apple ne veut pas plaire à tout le monde... Toute sa stratégie est basée là dessus. Pense au premier slogan de la marque : "think different"... tout est là.

Voilà pour une petite (toute petite) analyse rapide de la stratégie d'Apple qui a été étudiée par nombres de livres.

F

-- Edit

PS: attention, tour ceci ne s'applique pas auix produits "divertissement" de la firme : iPod, iTV et tutti quanti... là Apple est leader du marché et ne peut donc pas appliqer la meme stratégie

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est pas marqué sur la boîte tout ça :oops:

C'est une stratégie effectivement bien particulière. J'espère pour les utilisateurs de Mac que ça fonctionnera à long terme.

Merci à tous les utilisateurs de Mac pour toutes ces infos qui m'éclairent un peu + aujourd'hui :transpi::up:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hum... Ces histoires d'OEM à la con et de désavantage d'un OS lié au matériel, ça m'hérisse le poil.

Il y a quelques années, Apple vendait des machines et des OS et il existait plusieurs entreprises qui fabriquaient des clônes Machintosh sous licence. Seulement, la vente de l'OS n'étant pas rentable pour Apple, ils ont arrêté les licences de clônage.

Pour en revenir à la comparaison entre Linux et Mac OS X:

Stabilité: Linux est un clône UNIX et Mac OS X est basé sur UNIX. Donc c'est tout pareil. Maintenant, sur Linux, on a 36 bibliothèques graphiques et 58 gestionnaires de fenêtres possibles (GTK, QT, KDE, GNOME, e17, Rox-Filer, XFCE, etc). Et les applications basées sur QT sont un peu pourrite sous GNOME et vice-versa. Mac OS X n'a qu'une seule bibliothèque graphique et qu'un seul gestionnaire de fenêtre, ce qui réduit considérablement les possibilités d'incompatibilités etc.

Interopérabilité: Sous Linux, du fait des 36 bibliothèques, etc, les applications communique pas ou peu entre elles. Les partages avec Windows et Mac OS X peuvent être incomplète et compliqués à paramétrer. Sous Mac OS X, toutes les applications peuvent utiliser des services en commun (correction orthographiques, par exemple) grâce à leur bibliothèque commune (Cocoa/Aqua).

Installations: Sous Linux, même si les gestionnaires de paquetages sont pratiques, c'est quand même parfois pénible quand on veut installer l'applications "A", de devoir télécharger les dépendances "B", "C", "D", "E", "F", .... Sous Mac OS X, tu télécharges un soft tu glisses son icône dans ton dossier "Applications". Si tu veux le désinstaller, tu le glisses dans la corbeille et tu nettoies ton dossier de préférences.

Propreté et organisation: Linux est certes plus ou moins standardisé, tu as quand même des différences d'une disitributions à une autre et c'est très compliqué de s'y retrouver. Sous Mac OS X, tout est rangé, classé, ordré et protégé. En passant 1h ou 2, tu trouveras très rapidement où est rangé quoi, ce qui te permettra de tenir ton système propre (particulièrement les dossiers "Dossier personnel>Bibliothèque>Application support" et "Dossier personnel>Bibliothèque>Preferences". Les addons se mettent dans des dossiers comme "Dossier personnel>Bibliothèque>Prefpanes" pour des options dans le panneau de préférences ou "Dossier personnel>Bibliothèque>Quicktime>plug-ins" pour les plugins Quicktime, etc.

Garantie: Mac OS X comme Windows ont une garantie de fonctionnement. Si ton Mac OS X ne fonctionne pas, ou si une partie hardware de ton Mac se pète, tu as droit à la garantie. Linux n'a, du fait de sa licence, AUCUNE garantie. L'utilisation de Linux est à tes risques et périls. Ca marche tant mieux, ça marche pas tant pis.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour ces grandes réponses :humour:

Kiryoku : en meme temps, je me vois mal endommager mon PC en y installant Linux, meme si je ne suis pas un pro 8)

Concernant la politique d'Apple, je croyais que du fait qu'ils ont loupé le coche lorsque tout le monde a migrer sur le format PC (personnal computer), ils ont tenté, tant bien que mal, de se forger une image "différente" de leurs concurents :transpi: Enfin c'est un peu ce que j'avais entendu jusque là. Car, soyons logique, si de jour au lendemain tout le monde achetait un Mac, certes ils n'auraient plus cette image élitiste, mais vu les bénéfices qu'ils dégageraient, je ne pense pas qu'ils s'en plaindraient ;)

Maintenant, il est vrai que c'est cette image de marque à part qui me séduit en partie, avec en plus la renommée, et le fait aussi que leurs souris soit maintenant dotée de 2 boutons :copain:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il fut un temps ou les Apple, Apple II, Amiga, Commodore cohabitaient. Puis Microsoft a pris le dessus grâce à des procédés... -touss-

Apple a commencé à se casser la gueule jusqu'à ce qu'ils rachètent NeXT, fondé par Steve Jobs auparavant viré, et que ce dernier revienne à la tête d'Apple pour que les iMac déboulent, l'iPod, etc et que la boite mourrante revive.

Linux, lui, part d'un petit projet d'étudiant pour finalement grandir, encore et encore, mais sans réel contrôle ni réelle organisation, jusqu'à ce que des normes et standarts soient définis.

PS: Une astuce vis-à-vis des INpactien. Si tu prends Mac OS X, tu auras un seul reproche de la part des Linuxiens: "Bouh, Mac OS X c'est proprio, y'a des DRM, c'est sale !". Et uniquement ça.

Une fois que tu as passé à Linux, tu as plusieurs reproches, donc voici un très court résumé:

- KDE ça pue

- GNOME c'est moche

- XFCE c'est nul

- Gentoo ça suxx

- Mandriva c'est niais

- Debian c'est pourrave

- Fedora Core c'est du pipi de chat

- SuSE c'est vilain

- Amarok c'est le mal

- Rhythmbox c'est du caca

- udev c'est pour les neuneus

- Xchat c'est à ch...

...

A toi de choisir ton camp :transpi:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Concernant la politique d'Apple, je croyais que du fait qu'ils ont loupé le coche lorsque tout le monde a migrer sur le format PC (personnal computer), ils ont tenté, tant bien que mal, de se forger une image "différente" de leurs concurents :transpi: Enfin c'est un peu ce que j'avais entendu jusque là. Car, soyons logique, si de jour au lendemain tout le monde achetait un Mac, certes ils n'auraient plus cette image élitiste, mais vu les bénéfices qu'ils dégageraient, je ne pense pas qu'ils s'en plaindraient :francais:

Maintenant, il est vrai que c'est cette image de marque à part qui me séduit en partie, avec en plus la renommée, et le fait aussi que leurs souris soit maintenant dotée de 2 boutons :transpi:

"Loupé le coche" ? Pendant que Jobs faisait son stage chez NeXT, Apple s'est retrouvé avec des machines bizarres, dont certaines avec un processeur PPC et un autre x86 pour faire tourner Windows en natif. Rien n'y a fait, ce qui fait Apple c'est sa différence. Et il fallait qu'elle se voit, qu'elle soit manifeste et profonde. Le retour de Jobs l'a révélé. Et Ive aussi, en particulier :chinois:

http://en.wikipedia.org/wiki/Jonathan_Ive

monsieur designer de l'année 2003, décoré par la reine d'Angleterre svp ! Qui a dit que les Anglais n'avaient pas de goût :incline:

PowerMacG5intro.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il fut un temps ou les Apple, Apple II, Amiga, Commodore cohabitaient. Puis Microsoft a pris le dessus grâce à des procédés... -touss-

Apple a commencé à se casser la gueule jusqu'à ce qu'ils rachètent NeXT, fondé par Steve Jobs auparavant viré, et que ce dernier revienne à la tête d'Apple pour que les iMac déboulent, l'iPod, etc et que la boite mourrante revive.

Linux, lui, part d'un petit projet d'étudiant pour finalement grandir, encore et encore, mais sans réel contrôle ni réelle organisation, jusqu'à ce que des normes et standarts soient définis.

PS: Une astuce vis-à-vis des INpactien. Si tu prends Mac OS X, tu auras un seul reproche de la part des Linuxiens: "Bouh, Mac OS X c'est proprio, y'a des DRM, c'est sale !". Et uniquement ça.

Une fois que tu as passé à Linux, tu as plusieurs reproches, donc voici un très court résumé:

- KDE ça pue

- GNOME c'est moche

- XFCE c'est nul

- Gentoo ça suxx

- Mandriva c'est niais

- Debian c'est pourrave

- Fedora Core c'est du pipi de chat

- SuSE c'est vilain

- Amarok c'est le mal

- Rhythmbox c'est du caca

- udev c'est pour les neuneus

- Xchat c'est à ch...

...

A toi de choisir ton camp :transpi:

Bon bin si les autres ne me critiquent pas alors je vais prendre un Mac :transpi:

Plus sérieusement, apparement c'est un systeme qui souffre de très peu de repproches. Le résumé fait par Falou en page précédente m'a donné envie d'en acheter un !

Linux est, il est vrai, un plus plus "diversifié" :francais: C'est un avantage : tout le monde y trouve son compte ; c'est aussi un inconvénient : passer d'une distrib à une autre peut parfois etre problèmatique :(

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est pas marqué sur la boîte tout ça :francais:

C'est une stratégie effectivement bien particulière. J'espère pour les utilisateurs de Mac que ça fonctionnera à long terme.

Merci à tous les utilisateurs de Mac pour toutes ces infos qui m'éclairent un peu + aujourd'hui :transpi: :transpi:

No problemo :chinois: le sujet est terriblement vaste, désolé d'avoir abrégé.

Sur le long terme, bé... ça fait plus de 20 ans que ça marche comme ça, espérons que ça puisse continuer 20 ans de plus :) Ce qui me fait le plus peur, c'est que Steve Jobs n'est pas éternel, c'est un peu flippant. Même si ses successeurs seront très qualifiés et compétents, le génie c'est pas une histoire d'expérience ou de savoir-faire, c'est avant tout de l'inspiration et une vision.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est pas marqué sur la boîte tout ça :francais:

C'est une stratégie effectivement bien particulière. J'espère pour les utilisateurs de Mac que ça fonctionnera à long terme.

Merci à tous les utilisateurs de Mac pour toutes ces infos qui m'éclairent un peu + aujourd'hui :transpi: :transpi:

No problemo :chinois: le sujet est terriblement vaste, désolé d'avoir abrégé.

Sur le long terme, bé... ça fait plus de 20 ans que ça marche comme ça, espérons que ça puisse continuer 20 ans de plus :) Ce qui me fait le plus peur, c'est que Steve Jobs n'est pas éternel, c'est un peu flippant. Même si ses successeurs seront très qualifiés et compétents, le génie c'est pas une histoire d'expérience ou de savoir-faire, c'est avant tout de l'inspiration et une vision.

entièrement d'accord avec toi. L'après steve job sera une période à risque pour Mac.

Pour faire part de ma petit expérience.

J'ai switché sur mac en février dernier pour un ibook 12". J'en suis vraiment très content. J'utilise toujours Windows pour jouer et linux pour bidouiller.

L'utilisation du mac est vraiment très ergonomique et agréable que ce soit visuel ou technique.

Par exemple, le firewall intégré est très simple à utiliser comparé à celui de Norton qui est une abérration informatique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Interopérabilité: Sous Linux, du fait des 36 bibliothèques, etc, les applications communique pas ou peu entre elles.

Je n'aime pas KDE, mais je ne connais aucun autre environnement où les applications communiquent autant entre elles. Et chaque version améliore grandement ce point.

A noter que GNOME fait également des efforts dans ce sens.

Installations: Sous Linux, même si les gestionnaires de paquetages sont pratiques, c'est quand même parfois pénible quand on veut installer l'applications "A", de devoir télécharger les dépendances "B", "C", "D", "E", "F"

Je n'ai jamais eu a télécharger une dépendance en plus d'un an d'utilisation. Soit je passe par mon gestionnaire de paquets qui s'occupe de tout, soit je télécharge le .deb sur lequel je n'ai qu'à cliquer pour que le gestionnaire de paquets s'en occupe et télécharge/configure tout ce qu'il faut.

Propreté et organisation: Linux est certes plus ou moins standardisé, tu as quand même des différences d'une disitributions à une autre et c'est très compliqué de s'y retrouver.

Les fonctionnements entre les distributions sont différents, bien évidemment. Mais c'est ça la richesse du libre! Avec ça on peut avoir LE système qui nous conviens, et ça n'a pas de prix.

Sinon, au niveau de l'organisation des fichiers, la quasi-totalité des distribution obeissent au FHS, ce qui garanti une assez grande uniformité. Et puis bon, faut quand même reconnaitre que beaucoup de gens ne sortent jamais de leur répertoire personnel, excepté peut-etre pour changer leur /etc/apt/sources.list (et encore, ça peut se faire directement depuis ton gestionnaire de paquet).

Garantie: Mac OS X comme Windows ont une garantie de fonctionnement. Si ton Mac OS X ne fonctionne pas, ou si une partie hardware de ton Mac se pète, tu as droit à la garantie. Linux n'a, du fait de sa licence, AUCUNE garantie. L'utilisation de Linux est à tes risques et périls. Ca marche tant mieux, ça marche pas tant pis.

Non, tu as des sociétés qui existent et qui vendent des machine sous GNU/Linux avec des garanties. Ce n'est pas la panacée, mais de là à dire que ça n'existe pas...

Et si tu ne passes pas par une société, je tiens quand même à signaler que bien souvent ton système est entierement gratuit, là où MacOSX a un coût non négligable.

Il fut un temps ou les Apple, Apple II, Amiga, Commodore cohabitaient. Puis Microsoft a pris le dessus grâce à des procédés... -touss-

Microsoft a été le meilleur, c'est tout. C'est triste mais bon, on ne peut pas leur enlever ça...

Linux, lui, part d'un petit projet d'étudiant pour finalement grandir, encore et encore, mais sans réel contrôle ni réelle organisation, jusqu'à ce que des normes et standarts soient définis.

Je connais peu de chose aussi hierarchisé et organisé qu'une distribution GNU/Linux...! Tu n'as qu'a voir comment fonctionne la communauté Debian, c'est assez impressionant.

PS: Une astuce vis-à-vis des INpactien. Si tu prends Mac OS X, tu auras un seul reproche de la part des Linuxiens: "Bouh, Mac OS X c'est proprio, y'a des DRM, c'est sale !". Et uniquement ça.

"Uniquement"? Je trouve que c'est le pire défaut du système, mais c'est vrai que sur ce point chacun a droit d'être ou non intégriste du libre. Je pense néanmoins que la libre a un aspect humain et social qui va bien au delà de l'informatique et qu'en adhérant je contribue à créer un monde meilleur, mais je ne compte pas imposer mon utopie à qui que ce soit :transpi:

Une fois que tu as passé à Linux, tu as plusieurs reproches, donc voici un très court résumé:

- KDE ça pue

- GNOME c'est moche

- XFCE c'est nul

- Gentoo ça suxx

- Mandriva c'est niais

- Debian c'est pourrave

- Fedora Core c'est du pipi de chat

- SuSE c'est vilain

- Amarok c'est le mal

- Rhythmbox c'est du caca

- udev c'est pour les neuneus

- Xchat c'est à ch...

...

Tu a aussi oublié "vi c'est pour les psychopates" et "emacs ça tourne que sur des supercalculateurs" (Die Emacs, die!!! :transpi: )

Personnellement, je trouve ça marrant cette guerre des trolls, ça anime les soirées IRC :francais: Et puis ça montre bien l'extreme diversité du monde GNU/Linux : Si tu n'aimes pas un programme, tu en trouveras un autre qui correspondras plus à tes attentes.

De toute facon en prenant un mac intel, tu auras acces à windows, mac os et linux, pourquoi se priver

Sur un pc standard aussi hein... Un de mes copains fait tourner macOSX sur son Thinkpad IBM. Après tout, les macs se sont des pc désormais.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi je connais quelqu'un qui a un mac et qui était très déçu du fait que les mises à jour su système soient payantes.

Il ne pouvait faire évoluer son système sans payer. Et il trouvait linux meilleur à ce niveau.

C'est peut être moins ordonné (mais la diversité veut aussi ça), mais tu peux toujours en avoir la dernière version sans problème.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi je connais quelqu'un qui a un mac et qui était très déçu du fait que les mises à jour su système soient payantes.

Les mises à jour sont gratuites. Se sont les évolutions du système qui sont payantes. Mais malheureusement, il est regrettable de ne pas avoir une réduction quand on a acheté le système précédent.

Heureusement que pour Gnu Linux c'est gratuit, c'est tout de même la base du logiciel libre. Par contre pour un système propriétaire, des équipes qui travaillent à plein temps et à longueur d'année, ça a un coût.

De toute facon en prenant un mac intel, tu auras acces à windows, mac os et linux, pourquoi se priver

Sur un pc standard aussi hein... Un de mes copains fait tourner macOSX sur son Thinkpad IBM. Après tout, les macs se sont des pc désormais.

Sauf que c'est illégal. Il n'y a que les hacks récupérés sur internet (donc à la base une copie pirate) qui le permettent. Et en général, avec lenteur et crashes à la clef.

Il fut un temps ou les Apple, Apple II, Amiga, Commodore cohabitaient. Puis Microsoft a pris le dessus grâce à des procédés... -touss-

Microsoft a été le meilleur, c'est tout. C'est triste mais bon, on ne peut pas leur enlever ça...

Ils ne sont pas les meilleurs, mais les plus forts. Ils ont simplement repompé ce qui marchait ailleurs, de manière plus ou moins légale (ce qui lui vaut une partie de tous ses procès).

Et la grosse révélation du PC a été dans le secteur de la 3D et du jeu. Tout a commencé avec Wing Commander... qui a plus contribué au succès du PC que Windows. C'était la folie. Des gens achetaient Wing commander avec le PC... qui lui incluait Dos et Windows facturé ($$$).

10888.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tiens, une url sympa pour étayer mes propos sur la vente de matériel sous linux. ils vendent de très bonnes machines sous ubuntu, livrées clé en main, avec jusqu'à 3 ans de support. Et ici la barette de 512 de ram suplémentaire est à 50€ :-D

Sur l'Apple Store, le prix des barrettes est abusif et la quantité de mémoire de base est limite... mais heureusement on peut acheter et ajouter sa mémoire soi-même très simplement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

×
×
  • Create New...