Jump to content

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

crocodudule

Raspberry en média center (XBMC sur clef USB via OpenElec) [TUTO]

Recommended Posts

Bonjour à tous,

Cela fait un petit moment que je n'ai pas publié plus encore pour mettre en ligne un tutoriel.

L’idée de ce modeste tutoriel est de réunir les informations pour rapidement utiliser un Raspberry comme média center connecté à votre télévision et contrôlable avec la télécommande de cette même télévision, le tout pour un tout petit prix.

Les tutoriaux sont nombreux, mais très rarement complets même lorsqu’ils sont rédigés par des professionnels et tous (du moins en français et à ma connaissance) omettent de signaler le problème de corruption des données sur la carte SD et le moyen de contourner cette difficulté.

Je tente donc d’établir un tutoriel le plus complet possible et surtout vous évitant la déception de voir tout planter après avoir passé un certain temps sur votre première installation.

INTRODUCTION

I – PRE-REQUIS

II – PREPARATION D’OPENELEC

III – FORMATAGE DE LA CARTE SD ET DE LA CLEF USB

IV - COPIER OPENELEC SUR LA CARTE SD

V – PREMIER LANCEMENT DU RASPBERRY

VI - CONFIGURATION DU FICHIER DE BOOT

ANNEXES:

1°) – ACCEDER ET TRANSFERER DES FICHIERS SUR LE RASPBERRY

2°) – PERMETTRE L’INDEXATION DES MEDIAS DANS XBMC

3°) – MODIFIER LES TOUCHES DE LA TELECOMMANDE

4°) - LES CODES D'ERREURS

5°) - SAUVEGARDER LES DONNEES XBMC

6°) - OPTIMISER OPENELEC

7°) - FIXER LE PROBLEME DE SON (VERSION 3.2.4)

47px-Raspberry_Pi_Logo.png

INTRODUCTION

J’ai craqué il y a quinze jours pour un petit Raspberry Pi afin de l’utiliser en premier lieu comme média center (puis dans un deuxième temps et si cela fonctionne, comme émulateur de consoles 8 et 16 bits, peut-être plus mais j’en doute, cela sera l’occasion d’un autre tutoriel).

Naturellement, il faut disposer d’un Raspberry Pi mais pas n’importe quel modèle, le « type B » qui dispose de 512 Mo de ram là où le modèle « type A » n’a que 256 Mo, ce qui est très juste voire tout simplement insuffisant pour en faire un média center « tout-terrains ».

En termes de connectique et de support de stockage, le Raspberry Pi type B offre un lecteur de carte SD, deux entrées USB, un port HDMI, une sortie RCA et une sortie audio (jack 3.5mm).

280px-RaspberryPi.jpg

Illustration d'un Raspberry Pi Tybe B

- Le principe de fonctionnement est redoutablement simple ; lorsque le Raspberry est alimenté sur son entrée micro USB, il boote sur la carte SD où est nécessairement stocké le système d’exploitation.

Comme cela sera indiqué dans un deuxième temps, cette simplicité de fonctionnement qui permet de stocker le système d’exploitation sur une carte SD, est aussi paradoxalement le principal défaut du Raspberry.

En effet et sauf peut-être si votre carte SD est une carte haut de gamme, les cycles de lectures/écritures vont inexorablement aboutir à une corruption des données sur la carte SD avec pour effets de ne plus pouvoir booter, de devoir tout réinstaller et donc perdre vos réglages, données, etc…

Heureusement, cette difficulté n’est pas incontournable. Il suffit de stocker vos réglages, paramètres, données… non plus sur la carte SD mais sur une clef USB. Outre l’avantage de préserver la carte SD, le système est nettement plus réactif et surtout, en cas de plantage de la carte SD, vos réglages et données sont toujours conservées sur la clef USB.

- S’agissant du système d’exploitation, plusieurs distributions linux existent et si je ne l’ai pas testé, il semble même possible d’installer Android ou Firefox OS.

Pour ma part, souhaitant disposer d’un média center, je me suis tourné rapidement vers les deux distributions équipées par défaut de XBMC qui est dans le même temps un lecteur multimédia et un média center très complet. Il s’agit naturellement d’un logiciel libre.

96px-XBMC_logo.jpg

300px-XBMC_home.jpg

Naturellement l'interface est en français

Deux distributions existent donc, la RaspBMC et l’OpenELEC, cette dernière ayant ma préférence.

-Afin de pouvoir contrôler l’interface de XBMC à l’aide de la télécommande de la télévision, j’utilise un câble HDMI.

Naturellement cela suppose que votre télévision supporte le Consumer Electronics Control ou CEC (ou encore « contrôle inter-éléments »).

Cela semble le cas de la majorité des télévisions équipées de ports HDMI.

Dans l’hypothèse où votre télévision ne supporte pas le CEC, il reste possible de contrôler l’interface de XBMC à l’aide d’une souris ou encore à l’aide d’applications disponibles sous android et ios, à la condition que votre téléphone/tablette soit connecté(e) au wifi de la maison et donc à votre réseau LAN.

Pour ceux qui souhaitent utiliser la sortie RCA, il sera donc possible de contrôler XBMC.

Attention cependant à cette solution car elle implique d’utiliser la sortie audio jack. Hélas, il est signalé sur plusieurs forums que des bruits parasites sont nettement audibles sur la sortie audio notamment à l’occasion des accès à la clef USB.

- Enfin et dernier point de cette introduction, s’il est envisageable de stocker vos médias (films, séries, musiques…) sur la carte SD, une telle solution ne sera que peu viable ; d’abord la place manquera rapidement, ensuite les cycles de lectures/écritures auront sans doute pour effet de corrompre les données sur la SD.

En revanche, vos médias peuvent être stockés sur clef USB, disque dur externe, mais encore sur votre réseau via un NAS, un serveur FTP, une boxadsl ou des répertoires partagés depuis votre ordinateur.

J’attire votre attention sur le fait que si vous souhaitez utiliser un disque dur externe, assurez-vous que celui-ci peut être alimenté sur le secteur ou que vous disposez d’un HUB USB lui-même alimenté sur le secteur. En effet, les ports USB du Raspberry ne permettent pas d’alimenter un disque externe.

L’ensemble des objectifs et conseils étant exposé, nous pouvons passer aux pré-requis.

I – PRE-REQUIS :

Ce pré-requis est établi au regard des remarques exposées à l’occasion de l’introduction.

>>> Matériels :

1 - Un Raspberry Pi Type B --- environ 30 €,

2 - Une carte SD d’au moins 1 Giga --- environ 5 €,

3 - Un chargeur Micro USB --- environ 10 €,

4 - Une clef USB d’au moins 1 Giga --- environ 5 €,

5 - Un câble RJ45 --- environ 3 €,

6 - Un câble HDMI --- environ 5 €,

7 - Un lecteur de carte SD ou d’un ordinateur équipé d’un tel lecteur (c’est souvent le cas des ordinateurs portables).

Cela représente donc un investissement d’environ 60 € pour un média center qui est redoutablement efficace et dont l’interface est très agréable.

On peut aussi ajouter si on le souhaite un boitier pour protéger le Raspberry. Le modèle de base coute un peu moins de 8 €. Bien que totalement dispensable, le boitier permet de protéger la machine mais encore de faciliter l’insertion de la carte SD dans son logement.

Comme indiqué précédemment, si vous souhaitez utiliser un disque dur externe, il est nécessaire que celui-ci soit alimenté sur le secteur ou connecté à un HUB USB lui-même alimenté sur le secteur.

>>> Logiciel :

Téléchargez la dernière version d’OpenElec pour Raspberry ici :

http://openelec.tv/get-openelec/download/viewcategory/10-raspberry-pi-builds

Sous Linux rien d’autre n’est nécessaire, en revanche sous Windows il faut télécharger un logiciel capable de formater en EXT4, par exemple celui-ci :

http://partitionwizard.com/

II – PREPARATION D’OPENELEC :

Par défaut, OpenElec est fait pour s’exécuter et stocker ses données sur la carte SD.

Le but est donc de faire en sorte que la carte SD soit le moins possible sollicitée (en réalité uniquement au moment du boot ou quasiment) tandis que l’on va stocker les données du système d’exploitation et du logiciel XBMC sur la clef USB.

Pour se faire, décompressez l’archive d’OpenElec téléchargée à l’étape précédente et ouvrez le dossier de l’archive décompressée.

Parallèlement, il convient de créer un répertoire vide où vous le souhaitez sur votre ordinateur, par exemple un répertoire « OPENELECUSB ».

Allez dans le répertoire de l’archive décompressée d’OpenElec et dans le répertoire « TARGET » renommez le fichier « KERNEL » en « KERNEL.img ».

Puis copiez les fichiers « KERNEL.img » et « SYSTEM » dans votre répertoire « OPENELECUSB ».

Revenez à l’archive décompressée d’OpenElec et copiez tous les fichiers contenus dans le répertoire « 3rdparty\bootloader\ » dans le répertoire « OPENELECUSB ».

De même, toujours dans l'archive décompressée d’OpenElec copiez les fichiers « openelec.ico » et « README.md » dans le répertoire « OPENELECUSB ».

Enfin, dans le répertoire « OPENELECUSB », il convient de créer un fichier intitulé « cmdline.txt ». Ouvrez ce fichier « cmdline.txt », saisissez la ligne suivante et sauvegardez :

boot=/dev/mmcblk0p1 disk=/dev/sda1 console=ttyAMA0,115200 kgdboc=ttyAMA0,115200 console=tty1

Au final, le répertoire « OPENELECUSB » doit contenir les fichiers suivants :

KERNEL.img

SYSTEM

bootcode.bin

config.txt

fixup.dat

LICENCE.broadcom

start.elf

openelec.ico

README.md

cmdline.txt

Conservez ce répertoire en l’état dans un coin.

III – FORMATAGE DE LA CARTE SD ET DE LA CLEF USB :

Il convient maintenant de formater la carte SD et la clef USB.

Concernant la carte SD, il faut la formater en FAT32, activez « PRIMARY », (au moins 250MB ou tout simplement toute la carte), en revanche, la clef USB doit être formatée en EXT4, activez « PRIMARY », (au moins un 1 giga).

Afin de faciliter l’identification entre la carte SD et la clef USB, on nommera la partition formatée en FAT32 de la carte SD en « SYSTEM » et la partition en EXT4 de la clef USB en « STORAGE ».

Sous Windows vous pouvez vous aider du logiciel MiniTool Partition Wizard téléchargé précédemment, notamment pour pouvoir formater en EXT4 que ne gère pas par défaut Windows.

IV – COPIER OPENELEC SUR LA CARTE SD :

Il suffit pour mettre en place OpenElec de copier l’intégralité des fichiers contenus dans notre répertoire « OPENELECUSB » à la racine de la carte SD.

Le transfert terminé, la carte SD peut être insérée dans le Raspberry tout comme la clef USB.

V – PREMIER LANCEMENT DU RASPBERRY :

Branchez les câbles HDMI, ETHERNET, insérez la carte SD et la clef USB si cela n’est pas déjà fait.

IMPORTANT : ne branchez pas encore un éventuel disque dur externe ou un autre support de stockage USB.

Sélectionnez sur votre télévision la source HDMI où est connecté le Raspberry et connectez le chargeur Micro USB, le Raspberry va immédiatement booter…

Le logo s’affiche, puis un écran noir durant quelques secondes et enfin s’affiche le logo XBMC.

Là, réglez les paramètres demandés (langue, région, le partage SMB et l’accès SSH doivent être activés ce qui est le cas par défaut) à l’aide de la télécommande de la télévision…

En théorie votre média center est directement fonctionnel.

VI – CONFIGURATION DU FICHIER DE BOOT :

A ce stade de l’installation, le fait de brancher un disque dur externe ou une autre clef USB en plus que celle où sont stockées les données du système d’exploitation, peut empêcher le boot au prochain démarrage du Raspberry.

Ceci s’explique très simplement, la ligne qui a été saisie dans le fichier « cmdline.txt » indique à OpenElec d’utiliser le disque (ici la clef USB) nommé « sda1 ».

Problème, si un autre support de stockage USB est connecté en plus de notre clef USB « STORAGE », au prochain rallumage du Raspberry, il y a une chance sur deux que soit identifié comme « sda1 » soit la clef USB « STORAGE » soit l’autre support de stockage USB.

Aussi, pour éviter cette erreur(**voir plus bas) il va falloir identifier précisément notre carte SD et notre clef USB « STORAGE » pour qu’à l’allumage il ne puisse pas y avoir de confusion entre les différents éléments connectés en USB.

Pour identifier précisément la carte SD et la clef USB « STORAGE », il faut se connecter en SSH au Raspberry depuis votre ordinateur.

Il convient tout d’abord de trouver l’adresse IP du Raspberry sur le réseau. Il y a plusieurs manières de le faire. L’une d’elles est de tout simplement se déplacer avec la télécommande de la télévision sur « SYSTEME » et là aller voir les informations réseaux où l’adresse IP peut être trouvée.

Pour l’exemple, on considérera que le Raspberry a pour IP : 192.168.0.23

Pour les linuxiens ouvrir une connexion SSH est nécessairement une manipulation familière, sous Windows il faudra télécharger un client SSH, le plus connu et largement suffisant est le logiciel Putty (gratuit et libre).

Pour les utilisateurs de Windows donc, lancez Putty et entez l’adresse IP de Raspberry, dans notre exemple : 192.168.0.23 et validez.

Comme identifiant entrez « root » et comme mot de passe « openelec ».

En réalité, vous avez ouvert un terminal sur Raspberry vous permettant d’exécuter toutes les commandes souhaitées.

Entrez la ligne suivante et validez :

ls -l /dev/disk/by-uuid/

Cette commande permet de retourner un code d’identification unique de tous les supports de stockage connectés au Raspberry, par exemple :

030B-869C -> ../../sde1

b81e5013-98e1-4f24-8dd4-2751b28b02d1 -> ../../sde2

Le code le plus court « 030B-869C » permet d’identifier votre carte SD, le code le plus long « b81e5013-98e1-4f24-8dd4-2751b28b02d1 » permet d’identifier votre clef USB « STORAGE ».

Notez précieusement ces codes, saisissez la commande « exit » dans le terminal et validez, enfin débranchez l’alimentation du Raspberry.

Insérez la carte SD sur votre lecteur de carte connecté à votre ordinateur et éditez (ouvrez) le fichier « cmdline.txt ».

Là remplacez la ligne saisie à l’étape deux de ce tutorial, à savoir...

boot=/dev/mmcblk0p1 disk=/dev/sda1 console=ttyAMA0,115200 kgdboc=ttyAMA0,115200 console=tty1

... par cette ligne en adaptant les codes UUID notés précédemment :

boot=UUID=030B-869C disk=UUID=b81e5013-98e1-4f24-8dd4-2751b28b02d1 quiet

A la place de « 030B-869C » il convient de mettre l’UUID retourné pour votre carte SD et, à la place de « b81e5013-98e1-4f24-8dd4-2751b28b02d1 » il faut naturellement copier l’UUID de votre clef USB « STORAGE ».

Sauvegardez le fichier « cmdline.txt », replacez votre carte SD et rebranchez le chargeur Micro USB.

Le Raspberry va rebooter et à partir de ce moment, vous pouvez brancher d’autres périphériques de stockage USB sans risque.

**: une petite remarque: Il est inutile de passer par l'UUID s'il n'y a au lancement du Raspberry aucun autre périphérique de stockage USB que la clef USB où est installé OPENELEC.

47px-Raspberry_Pi_Logo.png

ANNEXES:

1°) – ACCEDER ET TRANSFERER DES FICHIERS SUR LE RASPBERRY:

Naturellement, il peut être souhaitable d’accéder à distance aux fichiers présents sur le Raspberry.

Pour se faire le plus simple est encore d’utiliser un client SFTP, c’est notamment le cas du logiciel Filezilla client FTP qui gère très bien le SFTP aussi bien sous windows que linux et est libre ainsi que gratuit.

Pour se connecter au Raspberry, lancez le client SFTP et entrez l’adresse IP du Raspberry et comme nom d’hôte « root » et comme mot de passe « openelec ».

N’oubliez pas d’entrer le numéro du port SFTP c'est-à-dire 22 et non 21 qui est le port FTP.

Validez.

S’affiche alors le contenu présent sur le Raspberry.

Par exemple pour accéder à votre disque dur externe monté sur le Raspberry, allez à la racine des fichiers du Raspberry puis entrez dans le répertoire « média ».

2°) PERMETTRE L’INDEXATION DES MEDIAS DANS XBMC :

Le principal intérêt d’XBMC est de reconnaître les médias (films, séries, musiques…) et d’y associer affiches, résumés, notes…

Aussi et à titre d’exemple, on considérera que nos films sont sur un disque dur externe monté sur le Raspberry.

Sur l’interface d’XBMC allez sur le menu « système », puis sur « fichiers ».

Là assurez vous que votre disque dur est accessible ou encore votre répertoire réseau de votre boxadsl…

S’il ne s’affiche pas, utilisez l’option « ajouter une source » en vous laissant guider par les informations qui s’affichent (disque dur/lecteur sur le réseau/NAS…).

Lorsque votre source de médias est accessible, retournez à l’accueil d’XBMC et entrez dans le menu « video ».

Là, trouvez le répertoire où se trouvent vos films et placez vous dessus pour qu’il soit en surbrillance.

Utilisez le menu contextuel de la télécommande (ou clic droit de la souris) pour sélectionner « catégories ».

Dans le menu catégories, sélectionnez la base d’identification qui correspond à vos médias ; films/séries/clips… Allez dans paramètres avancées pour indiquer vos préférences. Puis validez.

XBMC va vous proposer de scanner le répertoire à la recherche de films/séries/clips/musiques selon la catégorie pour les ajouter à la base de données du média center. Acceptez.

L’opération peut être longue s’il y a beaucoup de fichiers.

3°) MODIFIER LES TOUCHES DE LA TELECOMMANDE :

Pour modifier les actions associées aux boutons de la télécommande, il faut éditer le fichier « remote.xml » présent dans le répertoire du Raspberry « /usr/share/xbmc/system/keymaps/ ».

Un tutoriel très bien fait est présent à cette adresse et explique chaque étape:

http://www.place4geek.com/blog/2013/02/tuto-raspberry-pi-openelec-comment-ajuster-les-touches-de-la-telecommande-cec/

4°) LES CODES D'ERREURS:

A un moment ou un autre votre Raspberry va vous faire des misères. Classiquement, les données sur la carte SD vont être corrompues empechant le boot de la machine.

En régle générale, il suffit de reformater la carte SD et d'y copier à nouveau les fichiers du répertoire "OPENELECUSB" pour relancer le Raspberry, lequel retrouvera immédiatement vos paramètres et données puisque stockés sur la clef USB.

Cependant, il peut être utile d'identifier les codes d'erreur.

Un guide très complet et en français est présent à cette adresse:

http://www.framboise314.fr/les-leds-du-raspberry-pi/

5°) SAUVEGARDER LES DONNEES XBMC:

Malgré l'utilisation de la clef USB, il peut parfaitement arriver que les données soient corrompues. Par exemple, suite au passage à l'improviste d'EDF pour des travaux dans la rue, j'ai retrouvé mon raspberry planté et les données sur la clef étaient illisibles et irrécupérables (malgré de nombreuses tentatives...).

Afin de sauvegarder la base de données de la médiathèque après avoir scanné tout vos médias, utilisez la fonction « exporter la médiathèque » qui est dans les paramètres d’XBMC. Ainsi, après une réinstallation rapide d’OPENELEC, il suffira d’utiliser la fonction inverse « importer la médiathèque » pour récupérer la base de données.

Vous pouvez aussi copier, afin de le les sauvegarder, les bases de données XBMC qui sont dans le répertoire « userdata » du raspberry. (Pour tout récupérer même l’état de la lecture, les affiches… copiez tout le répertoire userdata en cherchant votre rapsberry sur le réseau, naturellement SAMBA (SMB) soit être activé dans les options d'OpenElec).

6°) - OPTIMISER OPENELEC

Il peut être intéressant d'optimiser votre raspberry.

En premier lieu dans l'onglet système, on peut désactiver le flux RSS qui utilise pas mal de cpu pour rien.

On peut aussi utiliiser un fichier de configuration avancée.

Pour cela vous pouvez suivre la dernière partie de ce tutorial:

http://www.place4geek.com/blog/2013/01/tutoriel-optimiser-openelec-sur-son-raspberry-pi/

7°) - FIXER LE PROBLEME DE SON (VERSION 3.2.4):

Certains peuvent constater des problèmes de son plus particulièrement avec les fivhiers mp4 après avoir installé la version 3.2.4 d'OpenElec.

En effet, plusieurs utilisateurs constatent des coupures étranges du son tous les x ou une perte de la synchro son/image, alors que la machine ne sature pas ou n'a pas de problème de mémoire tampon, bref, il s'agit bien d'un bug.

Pour résoudre ce bug, il suffit de télécharger ces deux fichiers:

https://github.com/Hexxeh/rpi-firmware/raw/master/start_x.elf

https://github.com/Hexxeh/rpi-firmware/blob/master/fixup_x.dat

Et de renommer start_x.elf en start.elf et fixup_x.dat en fixup.dat

Enfin, on déplace ces fichiers sur la carte SD en écransant ceux déjà présents.

On peut relancer la machine et (normalement) tout fonctionne correctement!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un petit up pour signaler que la version 3.4.2 d'OpenElec semble avoir un problème de son avec certains fichiers (notamment mp4) se traduisant par des microcoupures du son et/ou une perte de la synchro son/image.

J'ai ajouté un point 7 à l'annexe du tutorial pour expliquer comment résoudre ce problème.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut crocodudule :)

Un message bien tardif car je galère avec mon install d'Openelec :(

Tout fonctionnait très bien jusqu'au moment ou j'ai changé les ID de la clé et de la carte SD

Je précise que je n'ai rien branché sur le Raspberry et que je n'ai que configuré les paramètres généraux (Pays, Passage en IP fixe, type de clavier, etc..) avant le changement des ID

J'ai bien vérifié les ID et ils sont impec

(Désolé pour les répétitions mais il est bien tard...)

Je te mets une copie du 1er message que j'ai eu au 1er reboot et celui du second

Merci encore pour ton aide

Calif

2ske.jpg

mtqw.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Californie.

Le système n'arrive pas à monter la clef USB, ce qui est peut-être un signe de faiblesse de ta clef si tu termines tout juste ton installation.

Temporairement, réédites le fichier cmdline.txt en remettant disk=/dev/sda1 à la place de l'UUID de la clef UBS, et relance le raspberry.

Si ça fonctionne, c'est que l'UUID n'était pas la bonne (donc rééditer cmdline.txt en mettant la bonne UUID), si cela ne fonctionne pas c'est que la clef a des données corrompues (la reformater, si le problème se manifeste à nouveau rapidement c'est sans doute que ta clef est défectueuse ou de mauvaise qualité).

Lorsque tout sera en ordre, penses bien à la sauvegarde de ta médiathèque (annexe n°5)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello crocrodudule,

J'ai essayé ce que tu me dis et même une nouvelle clé USB et ca ne fonctionne pas

Voici la ligne que j'ai dans cmdline.txt de ma carte: boot=UUID=32c2-876D disk=/dev/sda1 quiet

J'ai toujours le message n°2 qui s'affiche quand je reboot le raspberry :(

Je me demande si ce n'est pas ma carte SD qui merde, car ca fait deux/trois fois que je n'arrive plus à l'ouvrir sur mes PC

Je suis obligé de passer d'une machine à l'autre pour y accéder

Quelle galère !!

Merci pour tes lumières

Calif

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis ce topic car ce projet me trotte dans la tête, et je fais en parallèles quelques recherches sur le sujet.

Et j'ai vu qu'il fallait une carte SD avec un minimum de qualité (lié au débit sauf erreur) pour un système stable. Peut-être là la source de tes ennuis, certains parlent de classe 4 d'autre carrément de classe 10.

Tiens en passant si quelqu'un a testé avec une télécommande Logitech Harmony. Afin de faire un feed sur la façon dont ça réagit, et quelle interface IR il a utilisé.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut

Merci pour ton message

Effectivement j'y ai pensé et ai même relancé toute la procédure sur une nouvelle carte en classe 6 mais rien n'y fait !

Mon Raspberry refuse de démarrer, je commence à me demander s'il n'a pas un souci :(

Il n'a qu'un mois et demi mais bon, on ne sait jamais...

Je vais tester une install classique d'Openelec pour être fixé !

Calif...

Share this post


Link to post
Share on other sites

il y a une serie de rasp qui a un bug sur les ports USB , y a plusieurs posts sur le forum officiel et des solutions , n ayant pas le soucis je n ai pas testé.

http://elinux.org/R-Pi_Troubleshooting#No_USB_device_works.2C_with_known_good_PS.2C_SD_card.2C_KB

Re,

Merci pour ton info :)

J'ai donc testé une nouvelle install (simple) sur une vieille SD card class 2 et mis à part que ca rame un peu, mon Raspberry tourne très bien même avec un émetteur USB pour ma souris...

Je comprends pas mais bon, je vais réessayer cette installation dans la semaine avec une nouvelle clé USB !

Je vous tiens au jus

Calif

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut

Pour info, quelle distribution d'Openelec choisis-tu sur leur site ?

J'ai pris la dernière version et pour la distribution celle pour le Raspberry, mais pas sur le site car ils ne proposent qu'une version en .tar

J'ai donc trouvé une version compressée en RAR comme tu le précises dans ton tuto, mais donc par sur leur site ..

Si tu avais un lien pour que je puisse DL une version sur à 100%, ca serait mieux

Merci :)

Calif...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

Mon Rpi tourne depuis un bon petit moment maintenant mais uniquement sur la carte Sd (class10).

Y-a-t'il vraiment une grosse différence de performance lorsque l'on fait la manip pour passer le système sur la clé USB. De plus il faut certainement une clé USB rapide et non USB 3 n'étant pas géré par le Rpi ?

J'aurais une autre question :

J'aimerais copier ma carte Sd pour un collègue que j'ai converti au Rpi. Une copie toute bête de fichier ne fonctionne pas, bon normale il y a la partition Fat et la Ext4. Mais du coup comment je dois procéder sachant que ma carte SD fait 16 Go et les SD en ma possession ne font que 8 Go ?

Si t'as une idée ... et Merci pour ton tuto qui est très bien fait.

openelec 3.2.4 / Xunity

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut

Pour info, quelle distribution d'Openelec choisis-tu sur leur site ?

J'ai pris la dernière version et pour la distribution celle pour le Raspberry, mais pas sur le site car ils ne proposent qu'une version en .tar

J'ai donc trouvé une version compressée en RAR comme tu le précises dans ton tuto, mais donc par sur leur site ..

Si tu avais un lien pour que je puisse DL une version sur à 100%, ca serait mieux

Merci :)

Calif...

Amusant qu'ils changent de format de compression entre deux versions.

Dans tous les cas tu peux décompresser du tar avec 7zip , il est donc préférable de prendre le fichier depuis le site officiel (c'est à dire le lien en début du tuto)

Salut,

Mon Rpi tourne depuis un bon petit moment maintenant mais uniquement sur la carte Sd (class10).

Y-a-t'il vraiment une grosse différence de performance lorsque l'on fait la manip pour passer le système sur la clé USB. De plus il faut certainement une clé USB rapide et non USB 3 n'étant pas géré par le Rpi ?

J'aurais une autre question :

J'aimerais copier ma carte Sd pour un collègue que j'ai converti au Rpi. Une copie toute bête de fichier ne fonctionne pas, bon normale il y a la partition Fat et la Ext4. Mais du coup comment je dois procéder sachant que ma carte SD fait 16 Go et les SD en ma possession ne font que 8 Go ?

Si t'as une idée ... et Merci pour ton tuto qui est très bien fait.

openelec 3.2.4 / Xunity

- Pour la différence SD/USB, théoriquement il n'y en a aucune, même perf. potentielles, même fiabilité (ou manque de fiabilité à mon gout). Il devrait même y avoir un léger avantage pour la SD sa ligne étant dédiée sur le raspb., là où l'USB partage sa ligne.

En pratique, j'ai le sentiment d'avoir des temps de réponse meilleurs, mais surtout bien moins de corruption de données. J'ai deux hypothèses (présentées comme telles, rien de scientifiquement établi sinon moins de soucis qu'avec mes SD):

. la SD est très sensible à la chauffe (se constate rapidement en cas d'OC du raspberry),

. les clefs USB d'entrée de gamme sont de meilleures qualités que les SD d'entrée de gamme.

Il est probable qu'en y mettant le prix, une SD de qualité soit suffisante (mais proportionnellement à une clef USB moyen de gamme, le prix n'est pas donné)

- Pour la copie de ta SD vers une autre, j'ai une petite idée mais il faudra patienter jusqu'au WE ^^

Merci pour ton retour, ca fait plaisir :)

Je suis ce topic car ce projet me trotte dans la tête, et je fais en parallèles quelques recherches sur le sujet.

Et j'ai vu qu'il fallait une carte SD avec un minimum de qualité (lié au débit sauf erreur) pour un système stable. Peut-être là la source de tes ennuis, certains parlent de classe 4 d'autre carrément de classe 10.

Tiens en passant si quelqu'un a testé avec une télécommande Logitech Harmony. Afin de faire un feed sur la façon dont ça réagit, et quelle interface IR il a utilisé.

Pour la télécommande , j"ai collé une télécommande logitech (touffebleu)sur le raspb de mes parents, le CEC ne fonctionnant pas. Je n"ai plus la référence en tete, mais je regarde à l'occasion.

Sinon une boite francaise fait une télécommande spéciale xbmc, je tente là aussi de retrouver la référence.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Merci pour ce tuto complet. Il y a quelque chose que je ne comprends pas. A quel moment les données sont copiées sur la clé USB? on stocke tout sur la SD et on insère la clé USB vierge? et aucun fichier n'apparait dans la clé storage quand je parcours les fichiers

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Merci pour ce tuto complet. Il y a quelque chose que je ne comprends pas. A quel moment les données sont copiées sur la clé USB? on stocke tout sur la SD et on insère la clé USB vierge? et aucun fichier n'apparait dans la clé storage quand je parcours les fichiers

merci.

les données ne sont pas copiées sur la clef USB, on indique des le premier lancement au boot que la partition du système de fichier en ext4 est sur la clef USB.

du coup l os va créer toute son arborescence directement sur la clef USB et donc travailler uniquement sur la clef

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Merci pour ce tuto complet. Il y a quelque chose que je ne comprends pas. A quel moment les données sont copiées sur la clé USB? on stocke tout sur la SD et on insère la clé USB vierge? et aucun fichier n'apparait dans la clé storage quand je parcours les fichiers

merci.

les données ne sont pas copiées sur la clef USB, on indique des le premier lancement au boot que la partition du système de fichier en ext4 est sur la clef USB.

du coup l os va créer toute son arborescence directement sur la clef USB et donc travailler uniquement sur la clef

Merci pour la réponse.

Et du coup, est-ce normal de ne rien voir sur la clef (depuis l'interface XBMC?)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Crocodudule :)

Bon, je ne sais pourquoi mais mon Rasp ne veut pas démarrer en config USB + SD !

Ca me rend dingue car j'ai vérifié 100 fois tous les paramètres et tout est ok...

Enfin, je fais donc des images de ma carte à chaque fois que j'essaie un nouvel add-on ou autre, comme ca en cas ou je ne serai pas le bec dans l'eau si ca plante !

Une petite question stp, car je n'ai pu résoudre mon souci même en remplacent les fichiers concernés :(

J'ai parfois des coupures de son au visionnage de certains films, j'ai pourtant suivi tes conseils et même ceux d'une autre personne disant qu'il faut régler les paramètre du son sur 2.0, ceci permet de soulager le Rasp et laisser l'ampli home cinéma faire le boulot.

Le truc que je ne comprends pas, c'est que le son ne coupe pas par les HPs de mon TV, mais seulement quand il transite par mon ampli Home Cinéma Yamaha :

Mon Rasp est raccordé en HDMI à mon TV et le son est envoyé via cable optique à mon ampli

As-tu une idée stp ?

Merci beaucoup

Californie

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

Je viens de découvrir ton sujet et je voudrais te soumettre un problème avec ma config de Raspberry PI XBMC

L'os est installé sur la carte SD car je trouve que ça marche bien, mais je ne sais pas si ça peut avoir une influence.

Pour moi l'intérêt de la chose réside dans la lecture du contenu de mon PC, qui lui n'est pas connecté à la télévision, l'idée est donc d'accéder via le réseau au dossiers (partagés ?) de l'ordinateur. Malheureusement, mon PC s'affiche mais pas moyen de le rajouter, il me demande le nom d'utilisateur et le mot de passe, mot de passe qui n'existe pas car il s'agit d'un PC fixe, et je suis le seul utilisateur. Je ne peux donc pas dépasser cette étape.

Tu Saurais peut être me dire quel est le problème ? La je pèche un peu...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut

Je viens de lire ton message et si ca peut t'aider je vais répondre à ton message

Pour ce qui est du partage des dossiers de ton PC

Sous WIn7, j'ai activé le partage de ma partition ou je mets mes films, comme ca tous les dossiers contenus sont partagés sur mon LAN

Ensuite sur le Raspberry, active le partage Samba et recherche dans les partages SMB ta partition ou bien le dossier cible, une fois trouvé, sélectionne ce dossier et clic sur ok, à la demande du mot de passe, je n'ai rien rentré et tout fonctionne sachant que je n'ai pas de mot de passe sur cette machine

voila, rien de plus

A te lire

Calif...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les dossiers auxquels je voudrais accéder sont les dossiers système pour les vidéos/musiques (ceux qui sont dans mes documents), mais j'ai modifié leurs chemin pour qu'il soit sur mon HDD et pas sur le SSD. Donc ils sont partagés de base il me semble.

Je trouve pas l'option sur le rasp pour activer le partage Samba.

Pour être plus précis, mon PC s'affiche dans le partage SMB (sous Workgroup/"mon-PC"), et c'est au moment ou je veux accéder à mon PC qu'il me demande un mot de passe, et quel que soit ce que je rentre, la fenêtre repop.

Share this post


Link to post
Share on other sites
les données ne sont pas copiées sur la clef USB, on indique des le premier lancement au boot que la partition du système de fichier en ext4 est sur la clef USB.

du coup l os va créer toute son arborescence directement sur la clef USB et donc travailler uniquement sur la clef

Merci pour la réponse.

Et du coup, est-ce normal de ne rien voir sur la clef (depuis l'interface XBMC?)

Je ne suis pas certain de bien comprendre. S'il s'agit de lire la clef en la connectant à un pc sous windows, rien ne sera affiché et la partition sur la clef ne sera même pas montée. La partition sur la clef étant en etx4, elle ne peut pas être lue (sauf pilote spécifique ou logiciel) depuis windows qui ne gère pas ce type de partition.

S'il s'agit d'afficher les données sur la clef USB directement depuis XBMC. On peut parcourir le contenu de la clef, mais au départ il n'y a rien. Pour ce qui est de l'arborescence, je n'ai pas mon installation sous la main, mais en allant à la racine / , on doit pouvoir tout parcourir (à moins qu'xbmc limite l'accès à certain répertoire par sécurité).

Salut Crocodudule :)

Bon, je ne sais pourquoi mais mon Rasp ne veut pas démarrer en config USB + SD !

Ca me rend dingue car j'ai vérifié 100 fois tous les paramètres et tout est ok...

Enfin, je fais donc des images de ma carte à chaque fois que j'essaie un nouvel add-on ou autre, comme ca en cas ou je ne serai pas le bec dans l'eau si ca plante !

Une petite question stp, car je n'ai pu résoudre mon souci même en remplacent les fichiers concernés :(

J'ai parfois des coupures de son au visionnage de certains films, j'ai pourtant suivi tes conseils et même ceux d'une autre personne disant qu'il faut régler les paramètre du son sur 2.0, ceci permet de soulager le Rasp et laisser l'ampli home cinéma faire le boulot.

Le truc que je ne comprends pas, c'est que le son ne coupe pas par les HPs de mon TV, mais seulement quand il transite par mon ampli Home Cinéma Yamaha :

Mon Rasp est raccordé en HDMI à mon TV et le son est envoyé via cable optique à mon ampli

As-tu une idée stp ?

Merci beaucoup

Californie

Etonnant ton problème d'USB. On a déjà évoqué l'éventualité d'une clef ayant un problème mais tu as indiqué que tu as changé de clef. En lisant des posts sur le forum de rasp., il faut aussi envisager un chargeur micro usb délivrant une tension un peu faible ou pas très constante, si tu as un autre chargeur sous la main, tu peux toujours tester.

Pour le son, j'ai hélas le même problème sur certains fichiers (principalement mp4). Si le patch améliore les choses, cela ne règle pas totalement le problème. Pour améliorer la connexion HDMI, tu peux préciser le mode de connexion dans le fichier config. http://www.place4geek.com/blog/2013/01/tutoriel-optimiser-openelec-sur-son-raspberry-pi/

En réalité, ton raspb ne sature pas et il n'y a pas de problème de mémoire tampon, c'est bien un bug de cette version.

J'ai fini par remettre l'ancienne version d'openelec qui n'a pas ce problème.

Salut,

Je viens de découvrir ton sujet et je voudrais te soumettre un problème avec ma config de Raspberry PI XBMC

L'os est installé sur la carte SD car je trouve que ça marche bien, mais je ne sais pas si ça peut avoir une influence.

Pour moi l'intérêt de la chose réside dans la lecture du contenu de mon PC, qui lui n'est pas connecté à la télévision, l'idée est donc d'accéder via le réseau au dossiers (partagés ?) de l'ordinateur. Malheureusement, mon PC s'affiche mais pas moyen de le rajouter, il me demande le nom d'utilisateur et le mot de passe, mot de passe qui n'existe pas car il s'agit d'un PC fixe, et je suis le seul utilisateur. Je ne peux donc pas dépasser cette étape.

Tu Saurais peut être me dire quel est le problème ? La je pèche un peu...

Si OpenElec te demande ton id et ton mot de passe c'est que ton client SMB permettant l'accès aux répertoires partagés sur le réseau fonctionne (normal si tu as bien suivi le tuto).

Le "problème" est du coté de windows (xp sauf erreur de ma part):

sous xp

sous vista/seven...

(de mémoire la solution la plus simple est d'ajouter un mot de passe à son compte ou de créer un 2°compte avec un mot de passe et accéder au partage via ce compte. Accessoirement, fixe ou pas, avoir un mot de passe au lancement de sa session est une protection largement contournable, mais une protection dont il est dommage de se passer).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si OpenElec te demande ton id et ton mot de passe c'est que ton client SMB permettant l'accès aux répertoires partagés sur le réseau fonctionne (normal si tu as bien suivi le tuto).

Le "problème" est du coté de windows (xp sauf erreur de ma part):

sous xp

sous vista/seven...

(de mémoire la solution la plus simple est d'ajouter un mot de passe à son compte ou de créer un 2°compte avec un mot de passe et accéder au partage via ce compte. Accessoirement, fixe ou pas, avoir un mot de passe au lancement de sa session est une protection largement contournable, mais une protection dont il est dommage de se passer).

Re,

Effectivement j'ai oublié ceci, je pensais que tu voulais dire que tu n'avais qu'un compte utilisateur tout en pensant que tu avais un compte admin, donc celui-ci avec mot de passe .. (ceci est la base de sécurité en cas de souci, 1 compte utilisateur + 1 compte admin avec mot de passe)

Calif...


Etonnant ton problème d'USB. On a déjà évoqué l'éventualité d'une clef ayant un problème mais tu as indiqué que tu as changé de clef. En lisant des posts sur le forum de rasp., il faut aussi envisager un chargeur micro usb délivrant une tension un peu faible ou pas très constante, si tu as un autre chargeur sous la main, tu peux toujours tester.

Pour le son, j'ai hélas le même problème sur certains fichiers (principalement mp4). Si le patch améliore les choses, cela ne règle pas totalement le problème. Pour améliorer la connexion HDMI, tu peux préciser le mode de connexion dans le fichier config. http://www.place4gee...n-raspberry-pi/

En réalité, ton raspb ne sature pas et il n'y a pas de problème de mémoire tampon, c'est bien un bug de cette version.

J'ai fini par remettre l'ancienne version d'openelec qui n'a pas ce problème.

Hello Crocodudule :)

Avant tout, merci pour tes réponses à la portées de tous, mais surtout tu réponds toujours, ceci est de plus en plus rare sur les fofos....

Effectivement je n'ai pas pensé à mon alim car je l'ai acheté spécialement pour mon Rasp, elle fait 2 Ah, de ce coté c'est plus que demandé mais par contre peut être un souci de stabilité ?

Je verrai pour en essayer une autre le we prochain

J'ai précisé le mode connexion dans le fichier config, c'est peut être mieux mais pas sur...

(J'ai aussi bien sur corrigé les fichiers avec tes patchs)

C'est vrai que la solution serait peut être de réinstaller la version précédente d'Openelec, mais ca m'embête beaucoup car je vais perdre tous mes réglages et paramétrages :(

En plus ce qui est bizarre, c'est que j'ai ce problème uniquement quand je passe par mon HC, par les Hps de la TV tout va bien ?!?

Tu avais donc exactement le même souci ? je me sens moins seul ;)

D'ailleurs, j'ai regardé ce soir un très bon film et là autre souci, le son parfait mais l'image qui saccade légèrement sur certaines scènes, c'est pas la 1er fois mais bon, ce n'est pas cool :(

Pourtant j'ai mis en place le fichier "Advancedsettings.xml " , me donnant plus de mémoire cache tout en améliorent d'autres paramètres

Ce n'est donc pas une histoire de cache :(

Je sais en plus que ce film est parfaitement encodé car je n'ai que de bon retour sur son visionnage, du coup c'est mon TV Led ou bien le Rasp qui déconne ...

A te lire

Californie

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si OpenElec te demande ton id et ton mot de passe c'est que ton client SMB permettant l'accès aux répertoires partagés sur le réseau fonctionne (normal si tu as bien suivi le tuto).

Le "problème" est du coté de windows (xp sauf erreur de ma part):

sous xp

sous vista/seven...

(de mémoire la solution la plus simple est d'ajouter un mot de passe à son compte ou de créer un 2°compte avec un mot de passe et accéder au partage via ce compte. Accessoirement, fixe ou pas, avoir un mot de passe au lancement de sa session est une protection largement contournable, mais une protection dont il est dommage de se passer).

Re,

Effectivement j'ai oublié ceci, je pensais que tu voulais dire que tu n'avais qu'un compte utilisateur tout en pensant que tu avais un compte admin, donc celui-ci avec mot de passe .. (ceci est la base de sécurité en cas de souci, 1 compte utilisateur + 1 compte admin avec mot de passe)

[...]

J'ai réussi à tout importer avec cette astuce.

Je sait que ce n'est pas sécuritaire de ne pas avoir de mot de passe sur sa cession administrateur, mais comme je suis le seul utilisateur, je ne vois pas l'intérêt.

Maintenant, faut que je trouve une astuce pour que mon PC se lance directement sur cette cession admin sans me proposer le compte créé pour le rasp.

Merci en tout cas :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

×
×
  • Create New...