Jump to content

crocodudule

INpactien
  • Content Count

    629
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

About crocodudule

  • Rank
    Pilote de X-wing

Recent Profile Visitors

7431 profile views
  1. A nouveau merci à tous les deux. Ca marche nickel ; un écran sur le HDMI l'autre sur le displayport (accessoirement ça me change la vie car la GTX 1050 consomme moins et est nettement plus silencieuxe que ma veille GT 260) :)
  2. Merci à tous les deux. Comme conseillé j'ai creusé du coté du displayport pour mon écran uniquement VGA (qui m'avait couté une blinde à l'époque et qui a encore une qualité de couleur que j'adore). Du coup j'ai trouvé une GTX 1050 OC pour 128€ auquel j'ajoute un petit convertisseur displayport -> VGA à 8€. Je vous donnerai mon retour :)
  3. Oui bonne remarque, l'un à de l'HDMI de dispo, l'autre en revanche n'a que du VGA
  4. Le besoin de jeu est très ponctuel, ça fait des lustres que j ai plus le temps helas. Pour les sorties, vga sur dvi :)
  5. Bonjour à tous. Ca fait un moment que je n'ai pas suivi l'évolution des CG et par ailleurs que je n'ai pas changé la mienne (actuellement une GT 260...). J'aimerai une CG moyen de gamme chez Nvidia (besoin pour un soft de streaming local qui marche mal sur les ATI) dans les 150 €. Si possible silencieuse lorsqu'elle n'est pas sollicitée et raisonnablement gourmande s'agissant de l'alim. Autre impératif, 2 sorties pour 2 écrans. Merci :)
  6. Parfois, lorsqu'on a tout checker 20 fois c'est que le script y est pour rien ... En réalité, j'ai du faire à un moment donné une fausse manip sur la table qui a du être altérée (bien que je n'ai aucune alerte sur phpmyadmin). J'ai supprimé la table et après nouvelle création, tout roule parfaitement ! (Bon au moins, j'ai jamais autant optimisé un script ^^ )
  7. Bonjour à tous. Je souhaite vous soumettre une difficulté que je n'arrive pas à résoudre car je ne comprends pas où se trouve problème. En premier lieu, je précise que mon script passe sans problème sous mon serveur LAMP (config de base), mon serveur web nginx perso (à la maison), mais pas sur mon hébergement GANDI qui est un Simple Hosting. Pour bien comprendre j'ai 19 colonnes TEXT qui stockent des données venant de TEXTAREA. Avant d'être enregistrer, ces données passent par une fonction qui les chiffre à l'aide d'openssl_encrypt via une clef (générée à partir d'un hash md5) avec l'algo AES-128-ECB, ceci donnant un tout bête; return ( openssl_encrypt ($data,"AES-128-ECB",$clef) ) ; Le résultat de chaque donnée chiffrée est protégée avec mysqli_real_escape_string avant insertion (même si je pense que c'est pas forcément nécessaire puisqu'il s'agit de données chiffrée en AES qui, sauf erreur, n'utilise pas de caractères pouvant faire planter l'insertion). Voila le code au moment de l'insertion: $connection = mysqli_connect($hostsql, $usersql, $passsql, $database); if (mysqli_connect_errno()) { echo "Echec de la connexion: " . mysqli_connect_error(); exit(); } function UpdateData ($link,$table,$col,$data,$idtraitement,$iduser) { mysqli_set_charset($link,"utf8"); $sql = "UPDATE ".$table." SET ".$col."='".$data."' WHERE IDTRAITEMENT='".$idtraitement."' AND IDUSER='".$iduser."'"; $req = mysqli_query($link, $sql ); $error = mysqli_error($link); if ( strlen($error) > 1 ) { echo "- ".$col." ".$data."<br>".$error."<br>"; } return ( $error ) ; } UpdateData ($connection,"TRAITEMENTS","QUALITE",$qualite,$idtraitement,$iduser); [...] mysqli_close($connection); A l'aide de la fonction Updatedata j'envoie successivement mes tinyint et varchar (26 en tout), puis mes TEXT (au total 44 colonnes sont mises à jour par le script). Et sur mon serveur gandi, j'ai ce message d'erreur à l'update de certaine colonnes TEXT : Row size too large (> 8126). Changing some columns to TEXT or BLOB or using ROW_FORMAT=DYNAMIC or ROW_FORMAT=COMPRESSED may help. In current row format, BLOB prefix of 768 bytes is stored inline. Je sèche parce que sur d'autres colonnes (TEXT) ça passent sans problème et même avec des textes plus longs que la chaine qui m'a permis de trouver l'erreur pour la première fois. D'ailleurs pour information, voila la tête de la chaine qui fait planter l'update: 9TuF753xpAMfR+PPWR6b9aI9vFxtPtmAbzLtlUgvcQzIf55GFUdFU6GAlYsx0GNRQspt0zAmRj1mWOnUhdl89PUe5Sq18tZQ5lW4PRHtCQDLDVXs9y7a4WxzZAMVWJVTeP3mhwuYQ+PL3KItrhIdGDfJ2nZp4poIvZfA3fTJ/7UVd0cuyXOHkDj5+mfxvlr3xaakpNuKcSS5IcYKLP+o6GqCKM2enYYygT28KPk1JfHGYt9LKA3UTQpl06WDe/G8nH9q4IyCvw45+FXKgC3LHybvVaQApJnIjLsk5gNcpfgOtwgIZqO80wWs50qo4Va5atmnw09AqW62SgNukXJ2K4DrdtAhZ608mrzGU14gKyGnBJMxxWogfbRoRUJzhbfvSoXkinEuZ2uVuMwvf7/MMEBObAua4sc0A7GyPoIcztfJ8YmneTephxWp4z60HIVM3ma76mXmWPnQ7YJLq84ONK9a7Y1W3Hq6eiLoIujnDongYyppN6j0MfcPqNsLfzanJZ+K6DxF5LvGak3CzCgEjclMhpahHpTqDFozjZ8ywuyvZXvXzSWSwTkPwgc/L0oNUR/8UrIob/hnXvNfPccUd3EJ Toute aide ou même piste est la bienvenue. Merci 🙂
  8. Merci. Ca semble être revenu à la normale, du moins chez moi après 1.5 jour de n'importe quoi. Je trouve vraiment déplorable que Free fasse comme si de rien, ne donnant aucune info.
  9. Vu qu il n y a aucune communication de la part de free (la classe...), est ce quelqu'un a des infos sur les raisons du plantage du réseau et de sa totale instabilité (à cet instant c est festival! ), et surtout si on a une info sur le délai de rétablissement des services? Merci
  10. Si en mode AP je désactive le DHCP du TP-LINK, pour des raisons que j'ignore, les appareils n'obtiennent pas d'IP via le DHCP auprès de la box (par contre si j'en mets une en dur je communique sans problème). En revanche en mode bridge (qui n'a pas ce nom là exactement mais qui est le nom du mode bridge pour ce modèle, de mémoire quelque chose avec S et W dans le nom, (l’installation n'étant pas chez moi je ne me souviens plus exactement)) et en indiquant dans les options du TP-LINK que la passerelle est la box, alors ça fonctionne parfaitement (option qui ne semble pas être prise en compte en mode AP, peut être un firmware a mettre à jour, mais bon peu importe le mode bridge fonctionne nickel).
  11. J'avais déjà installé le TP-LINK en mode AP et en cloisonnant les plages IP. Malgré cela il arrivait que l'appareil utilise le wifi de la box pour se connecter mais obtienne une IP (outre la passerelle) du TP-LINK et inversement. En revanche, je confirme, le mode bridge semble parfaitement fonctionner :)
  12. Comme toujours merci pour ton intervention, je regarde ça et surtout me renseigne sur ce qu'est le mode bridge ! (Si ca permet de résoudre la difficulté, je l'indiquerai naturellement). Merci encore 😀
  13. Bonjour à tous. J'ai une difficulté qui est la suivante: J'ai une box (freebox) en mode routeur et le wifi activé. Précisément, le wifi ne couvrant pas l'ensemble de la maison j'ai tiré un cable rj 45 le plus loin possible et sur cette prise j'ai connecté un petit routeur TP-LINK wifi (en mode point d'accès et un 2°nom de réseau wifi). Les deux réseaux sont sur des plages différents: . box sur 192.168.0.X . TP-LINK sur 192.168.10.X Malgré ces deux plages, ils arrivent que certains appareils utilisant le DHCP (nécessaire) se connectant sur le wifi de la box prennent une IP et le gateway du TP-LINK et inversement. Naturellement, cela ne fonctionne pas... J'ai encore tenté de placer le routeur TP-LINK dans la zone DMZ pour totalement cloisonner, mais du coup le TP-LINK ne peut plus non plus dialoguer avec la box et donc aller sur le net. Je présume qu'une solution pourrait être de jouer avec d'autres plages réseaux et masques mais je ne maîtrise pas suffisamment ce domaine. C'est pourquoi je fais appel à vos lumières. Merci 🙂
  14. Je confirme, le plus simple c'est d'installer Samba et voilà comment j'ai fait. Pour rappel, ma configuration est la suivante: - Box(NAS) partageant un disque dur sur le réseau et exigeant un identifiant (appeler pour ce mini tuto idbox/passbox) : 192.168.0.1/disquereseau - Raspbian équipé d'un serveur VPN où je souhaite "repartager" le disque réseau mais uniquement en lecture seule. 192.168.0.50 (*) 10.0.0.1 (serveur "VPN") * l'ip du raspberry doit être fixe car sinon au boot le montage des répertoires partagés risque de planter. ===================== I - INSTALLATION SAMBA ===================== sudo apt install samba samba-common-bin ============================= II - MONTAGE DU LECTEUR RESEAU ============================= . Création d'un répertoire sur raspbian qui sera repartagé sur le VPN; sudo mkdir /home/medias . Montage du disque réseau dans le répertoire qu'on vient de créer "medias"; sudo nano /etc/fstab Ajouter à la dernière ligne d'fstab cette ligne; //192.168.0.1/disquereseau /home/medias auto username=idbox,password=passbox,ro,_netdev 0 0 Explications; le répertoire réseau de la box "disquereseau" va être monté dans le répertoire médias. L'option "ro" indique que le répertoire sera en lecture seule, _netdev indique que le montage au boot ne doit pas se faire avant la connexion au réseau. Sauvegarder (control + o puis valider) et sortir (control + x), puis effectuez le montage; sudo mount -a Pour limiter les risque d'erreur de montage au boot en raison du délai de la connexion réseau, j'ai ajouté au config.txt de raspbian, (sur la même ligne, à la fin et séparé du reste des options par un espace) rootdelay=5 , si vous souhaitez le faire, entrez la commande suivante pour modifier ce fichier: sudo nano /boot/config.txt =================================== III - PARTAGE DU REPERTOIRE SUR LE VPN =================================== . sauvegarde du fichier de configuration de samba; sudo cp /etc/samba/smb.conf /etc/samba/smb.conf.old . création de l'utilisateur toto; sudo useradd toto -m -G users sudo passwd toto . association de l'utilisateur à samba; sudo smbpasswd -a toto . droit d'accès de l'utilisateur/groupe au répertoire; sudo chown toto:toto /home/medias . édition de la configuration de samba; sudo nano /etc/samba/smb.conf Votre fichier doit ressembler à ça afin de partager le répertoire "medias" sur le réseau: workgroup = WORKGROUP server string = %h server security = user [MEDIAS] path = /home/medias browseable = yes read only = yes writable = no valid users = toto directory mask = 0755 create mask = 0755 (L'accès est donc limité à l'utilisateur toto) Sauvegarder (control + o puis valider) et sortir (control + x), . Relancez samba; sudo /etc/init.d/samba restart Normalement, vous devriez pouvoir accéder au répertoire partagé (en lecture seule) depuis le réseau avec l'adresse \\192.168.0.50 (via le compte toto et depuis tout appareil situé sur le réseau, dans mon cas depuis les postes sur le VPN). Si le répertoire reste inaccessible, il est probable que iptables bloque l'accès aux services de samba, regardez l'annexe. ======== ANNEXES ======== -> Editer le fichier de configuration d'iptable: sudo nano /etc/init.d/firewall . Compléter le fichier en y ajoutant: # SAMBA iptables -A INPUT -p tcp --dport 135 -j ACCEPT iptables -A OUTPUT -p tcp --dport 135 -j ACCEPT iptables -A INPUT -p udp --dport 135 -j ACCEPT iptables -A OUTPUT -p udp --dport 135 -j ACCEPT iptables -A INPUT -p tcp --dport 137 -j ACCEPT iptables -A OUTPUT -p tcp --dport 137 -j ACCEPT iptables -A INPUT -p udp --dport 137 -j ACCEPT iptables -A OUTPUT -p udp --dport 137 -j ACCEPT iptables -A INPUT -p udp --dport 138 -j ACCEPT iptables -A OUTPUT -p udp --dport 138 -j ACCEPT iptables -A INPUT -p tcp --dport 139 -j ACCEPT iptables -A OUTPUT -p tcp --dport 139 -j ACCEPT iptables -A INPUT -p tcp --dport 445 -j ACCEPT iptables -A OUTPUT -p tcp --dport 445 -j ACCEPT iptables -A INPUT -p udp --dport 445 -j ACCEPT iptables -A OUTPUT -p udp --dport 445 -j ACCEPT Sauvegarder (control + o puis valider) et sortir (control + x). Rebooter raspbian pour que les changements d'iptables soient effectif. sudo reboot
  15. Bonjour à tous. Toujours dans mes travaux de pré-vacances, je souhaite partager le disque dur de ma box (déjà accessible sur le réseau local via SMB ou FTP) sur mon raspberry (raspbian), mais en limitant ce partage à de la lecture seule (là où on peut tout faire en local sous réserve d'entrer un id et pass).. Le raspberry est équipé d'un serveur VPN et j'aimerai que tous les ordis présents sur ce VPN, puissent accéder au répertoire de ma box en lecture seule (naturellement, la box n'est pas elle-même sur le VPN) comme un espèce de "miroir" du disque dur de la box. Pour faciliter l'exposé, je précise comment est le réseau local: - Box (dont je veux accéder en lecture seule depuis le VPN): . IP locale: 192.168.0.1 Répertoire accessible librement depuis le réseau local via SMB ou FTP sous réserve d'entrer un identifiant et un pass. - Raspbian: . IP locale: 192.168.0.50 . IP VPN: 10.0.0.1 Merci de votre aide 🙂 ____________ EDIT: MINI TUTO PLUS BAS
×
×
  • Create New...