Jump to content

Sondage - religion


kyro

Quelle est votre religion ?  

80 members have voted

You do not have permission to vote in this poll, or see the poll results. Please sign in or register to vote in this poll.

Recommended Posts

En fait ce qui est bien dans ce sondage c'est que l'on n'a pas besoin de voter, automatiquement le Deus ex Machina qui trône sur Pc Inpact voit dans ton esprit et clique pour toi :keskidit:

en effet je suis intervenu ici dans cette discussion mais je n'ai pas voté et pourtant il me dit que j'ai déjà voté.... et que donc je ne peux pas revoter...

peut être que quelqu'un dans le même réseau que toi a déjà vôté...

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 99
  • Created
  • Last Reply
En fait ce qui est bien dans ce sondage c'est que l'on n'a pas besoin de voter, automatiquement le Deus ex Machina qui trône sur Pc Inpact voit dans ton esprit et clique pour toi :chinois:

en effet je suis intervenu ici dans cette discussion mais je n'ai pas voté et pourtant il me dit que j'ai déjà voté.... et que donc je ne peux pas revoter...

+1 pour GWG, quelqu'un avec la même ip a deja voté :chinois:

Link to comment
Share on other sites

Ils ont fait (un peu) avancer l'humanité.

Mais ils l'ont également beaucoup fait reculer. Pas besoin d'aller chercher loin, il suffit de citer (en vrac) les croisades, ben laden, Copernic, Galilée, certaines réflexions à propos de l'euthanasie au sommet de l'état, etc.

Un peu, bah, dans le cas de l'influence arabo-musulmane, elle a eu un rôle décisif dans le début de la Renaissance et l'entrée dans l'âge moderne ...

Ceci étant dit, je me garderai bien d'essayer de faire un bilan des apports positifs et négatifs des différentes religions monothéistes : l'héritage est à accepter en bloc, avec ses lumières et ses périodes obscurantistes. L'important au final, c'est de ne pas se sentir lié à lui (choc des civilisations tout ça) car alors oui, on risque de reculer encore.

Link to comment
Share on other sites

La connaissance humaine se serait propagée de toute manière sans intervention de pensées mystiques... Moi j'ai plutôt l'impression que la religion est une psychopathologie qui se répand depuis des générations parcequ'on n'a pas pensé à la soigner...

Link to comment
Share on other sites

On est tout de même redevables aux savants/théologiens musulmans puis chrétiens d'avoir redécouvert la pensée antique et d'être à l'origine de la pensée moderne. Je mélange volontairement savants et théologiens puisque les seconds étant majoritaires parmi les lettrés de l'époque, ce sont d'abord eux qui ont travaillé sur la philosophie, les sciences ... je pense en particulier à Averroès pour le monde arabo-musulman et Thomas d'Aquin en Europe, qui a réalisé la synthèse entre la foi et la raison. Dans ces conditions, difficile de parler de haine de l'intelligence !

Bonsoir,

1. Je crois qu'il ne faut pas confondre le tout et la partie ; i.e. ce n'est pas parce que les trois religions monothéistes haïssent la raison que des personnes croyantes doivent abdiquer toute raison.

2. Averroes est justement un excellent exemple de ce que j'avance, il fut chassé par les autorités musulmanes de l'époque qui exigèrent que ses écrits soient brulés car considérés comme hérétiques. Galilé et dans une moindre mesure Copernic - Il a retardé de plusieurs années la parution de l'½uvre de sa vie. Ses croyances et la peur des foudres du Vatican et de Wittenberg en sont les principales raisons. Ce texte ne sera publié que le jour de sa mort. Il n'oublie pas une dédicace au pape Paul III dans son ½uvre rédigée en latin où il revendique le droit à la liberté d'expression. Copernic aura su libérer ses contemporains scientifiques et chercheurs de leurs préjugés théologiques, il amène aussi les théologiens à prendre une certaine distance vis-à-vis de l'interprétation trop stricte des textes sacrés.(wikipédia)- en savent quelque chose.

3. Nul n'aurait été besoin de redécouvrir la pensée antique si les religions n'avaient oeuvré à son ensevelissement pendant des siècles.

Dans ces conditions il est très aisé de parler de haine de la raison :mdr:

Link to comment
Share on other sites

On est tout de même redevables aux savants/théologiens musulmans puis chrétiens d'avoir redécouvert la pensée antique et d'être à l'origine de la pensée moderne. Je mélange volontairement savants et théologiens puisque les seconds étant majoritaires parmi les lettrés de l'époque, ce sont d'abord eux qui ont travaillé sur la philosophie, les sciences ... je pense en particulier à Averroès pour le monde arabo-musulman et Thomas d'Aquin en Europe, qui a réalisé la synthèse entre la foi et la raison. Dans ces conditions, difficile de parler de haine de l'intelligence !

Bonsoir,

1. Je crois qu'il ne faut pas confondre le tout et la partie ; i.e. ce n'est pas parce que les trois religions monothéistes haïssent la raison que des personnes croyantes doivent abdiquer toute raison.

2. Averroes est justement un excellent exemple de ce que j'avance, il fut chassé par les autorités musulmanes de l'époque qui exigèrent que ses écrits soient brulés car considérés comme hérétiques. Galilé et dans une moindre mesure Copernic - Il a retardé de plusieurs années la parution de l'½uvre de sa vie. Ses croyances et la peur des foudres du Vatican et de Wittenberg en sont les principales raisons. Ce texte ne sera publié que le jour de sa mort. Il n'oublie pas une dédicace au pape Paul III dans son ½uvre rédigée en latin où il revendique le droit à la liberté d'expression. Copernic aura su libérer ses contemporains scientifiques et chercheurs de leurs préjugés théologiques, il amène aussi les théologiens à prendre une certaine distance vis-à-vis de l'interprétation trop stricte des textes sacrés.(wikipédia)- en savent quelque chose.

3. Nul n'aurait été besoin de redécouvrir la pensée antique si les religions n'avaient oeuvré à son ensevelissement pendant des siècles.

Dans ces conditions il est très aisé de parler de haine de la raison :transpi:

très vrai... mais je reviens sur le terme "psychopathologie" que j'ai employé un peu plus haut pour définir les pensées religieuses et plus globalement, les pensées mystiques ou simplement spirituelles. J'inclus aussi l'athéisme et l'antithéisme, ainsi que l'agnosticisme, etc... et même le nihilisme.

En gros, dès l'instant où une ligne de conduite est dictée par autre chose qu'une réaction instinctif ou de simple logique, c'est une maladie mentale. Et ce besoin de partager sa "foi" avec un maximum de gens, quitte à l'imposer par la force est une des défenses de cette maladie... un peu comme le SIDA qui commence par tuer le système immunitaire.

Tiens, c'est la première fois que je pense à comparer les religions au SIDA ... et pourtant, ça coule de source, et ça suit une évolution équivalente...

Link to comment
Share on other sites

1. Je crois qu'il ne faut pas confondre le tout et la partie ; i.e. ce n'est pas parce que les trois religions monothéistes haïssent la raison que des personnes croyantes doivent abdiquer toute raison.

2. Averroes est justement un excellent exemple de ce que j'avance, il fut chassé par les autorités musulmanes de l'époque qui exigèrent que ses écrits soient brulés car considérés comme hérétiques. Galilé et dans une moindre mesure Copernic - Il a retardé de plusieurs années la parution de l'½uvre de sa vie. Ses croyances et la peur des foudres du Vatican et de Wittenberg en sont les principales raisons. Ce texte ne sera publié que le jour de sa mort. Il n'oublie pas une dédicace au pape Paul III dans son ½uvre rédigée en latin où il revendique le droit à la liberté d'expression. Copernic aura su libérer ses contemporains scientifiques et chercheurs de leurs préjugés théologiques, il amène aussi les théologiens à prendre une certaine distance vis-à-vis de l'interprétation trop stricte des textes sacrés.(wikipédia)- en savent quelque chose.

3. Nul n'aurait été besoin de redécouvrir la pensée antique si les religions n'avaient oeuvré à son ensevelissement pendant des siècles.

1. La religion est-elle véritablement un phénomène autonome que l'on peut distinguer de ses "parties", de ses penseurs, de ses leaders, de ses croyants ... pas si sûr. La religion ne parle pas :transpi: on lui fait dire des choses, c'est différent. Et même dans le cas de l'Église catholique, très hiérarchisée, on ne peut pas confondre la voix du pape et celle de la religion.

2. Certes, mais il était lui-même théologien. Voir au-dessus.

3. Oh, et les invasions barbares n'ont bien sûr eu aucun rôle. Là encore, tout dépend de qui on parle : Grégoire le Grand a effectivement défendu l'étude des textes antiques jugés "hérétiques". Mais ce serait oublier Saint Augustin ...

Link to comment
Share on other sites

au fait, quelle est la différence entre religion et sect ? :transpi:

mise à part que l'un des nom paraît moins chocant... :transpi:

Le nombre d'adhérants.

PS : je viens de lire mon dernier post et... WOW! je dis des trucs super INtelligents quand je suis bourré !!!

Link to comment
Share on other sites

au fait, quelle est la différence entre religion et sect ? :transpi:

mise à part que l'un des nom paraît moins chocant... :byebye:

Le nombre d'adhérants.

et ça, je le cite ^^ :

PS : je viens de lire mon dernier post et... WOW! je dis des trucs super INtelligents quand je suis bourré !!!

:D et :zarb:

Link to comment
Share on other sites

ouai mais en même temps, Shania Twain, elle est pas très belle... et je parie qu'au pieux, elle ne fait pas mieux qu'une poupée gonflable d'entrée de gamme que t'achètes d'occase dans le plus mauvais sex-shop de la Birmanie... donc, c'est pas très grave qu'elle soit dans une secte en faite... :yes:

Link to comment
Share on other sites

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.


×
×
  • Create New...