Jump to content
m00t

Diplômes / parcours des INpactiens

Recommended Posts

Alors je vous propose de garder une liste des formations / diplomes / cursus / parcours des INpactiens de manière à ce que ceux qui ont des questions sur leur orientation ou un futur travail sachent directement à qui s'adresser.

On va essayer de garder une mise en page claire de manière à assez vite repérer les infos importantes.

Alors :

Pseudo :

Lycée : quelles options, année d'optention du bac si il faut, etc...

Enseignement supérieur et Diplome(s) : Ecole / IUT / BTS / FAC / etc...

"Philisophie" du cursus : pourquoi vous avez choisi telle ou telle voie / options

Métiers (ou stage ou boulot en freelance, etc... ) : passés et actuels

Lien vers un CV éventuellement.

Je tenterais de tenir la liste à jour dans les premiers posts ;)

Et si vous avez des suggestions pour rajouter des infos qui vous semblent importantes, n'hésitez pas ;)

Edited by Killator
Ajout tag

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pseudo: apupadi

Lycée : Bac S, Juin 2005

Enseignement supérieur et Diplôme(s) :

2005-2008 : Université de Corse, 3ème année de Licence "Sciences économiques et de gestion".

Métiers (ou stage ou boulot en freelance, etc... ) :

  • 2005 à 2007 "Assistant de direction"
    Relations/Achats fournisseurs, Gestion de trésorerie, Gestion du personnel, Ouverture/Fermeture du magasin.
  • 2006 à 2008
    "Directeur de campagne" Elections Municipales 2008 (Commune résidentielle de 3000 habitants)
    Rédaction du programme, campagne d'affichage, organisation de débats participatifs, Création et administration du site web/forum de campagne.
    "Chargé de rédaction", Syndicat régional.
    Établissement des statuts, Procès-verbaux d'assemblée générale, Rédaction de discours Presse, Courriers aux membres.

Philosophie du cursus :

  • Avant le bac : Essayons de chopper un bac S... le "moins pire"...
  • Après le bac : J'aime l'économie, la finance, le marketing, et la science politique...et pour la prépa, je n'ai ni le courage, ni la puissance de travail requise. Direction l'université de sciences économiques.
  • À bac +2 : Concours Tremplin 1, donnant accès à plusieurs écoles supérieures de commerce. Admissibilité dans 4 des 7 écoles proposées. Mais pas dans les 2 écoles que j'avais sélectionnées.
  • À bac +3 : Il serait temps de se mettre au boulot... les notes de L3 sont déterminantes pour accéder à un bon Master sur le continent. (Corse powaaa :francais:)
  • La suite : J'aimerais intégrer un double master "Economie/Science Politique", puis préparer un mastère spécialisé en "Système bancaire & Finance internationale".

Pseudo : Corven

Lycée : BAC S option Physique-Chimie 2005 ... mention rattrapage :transpi:

Enseignement supérieur et Diplome(s) :

  • 2005/2006: 1ère année en Licence Sciences fondamentales et technologiques
  • 2006/2007: Année sabbatique :)
  • 2007/2008: Mise à niveau en Art Appliqués à Lyon
  • 2008/2009: 1ère année BTS Communication Visuelle

"Philisophie" du cursus :

- Avant the bac : j'aime bien les maths et la physique, la chimie un peu moins; direction S.

- Après the bac : sur liste d'attente pour IUT Génie Civil ... direction la fac.

- 5 mois après l'entrée en fac : limite si je gerbe pas en entendant des termes de chimie ou de physique, voire de maths ... direction ré-orientation.

- Trop tard pour entrée en MANAA ... direction année sabbatique et projet personnel en attendant + taf en station l'hiver.

- Entrée en MANAA et poursuite en BTS et voilà :transpi:

Métiers (ou stage ou boulot en freelance, etc... ) :

4 mois en station de sport d'hiver en tant que perchman.

Lien vers un CV éventuellement: Télécharger mon CV (PDF)

Pseudo : Charles.w

2002 : Bac S SVT spé Physique Chimie rattrapage (Futuroscope)

2003 : Deug MIAS 1 (première année manquée de peu à cause des math) (Poitiers)

2005 : DUT Génie des Télécoms et réseaux (Châtellerault)

2006 : Licence d'informatique (Poitiers)

2007 : Maitrise d'informatique (Poitiers)

2008 : Master d'informatique (Poitiers)

Philosophie du cursus...bah j'aimais bien l'info...donc DEUG MIAS...j'ai appris qu'un IUT GTR ouvrait près de chez moi, j'y ait été pris, j'ai terminé dans les 10 premiers, je suis entré en licence à cause du LMD, et je ne veux plus me rappeler pourquoi je suis resté en Master...

Actuellement, je bosse chez un éditeur de Middleware en tant que consultant junior...c'est super hard, car je n'ai que très peu d'expérience sur J2EE et il me faudrait arriver à en maitriser toutes les API, ce qui est loin d'être le cas actuellement, alors je bosse deux ou trois fois le volume réglementaire...mais bon, Jobs et Woz n'ont pas crée Apple sur le temps de travail...on voit ou ils en sont aujourd'hui :D

Pseudo : fafaro

Lycée : Bac S option Maths en 1995

Enseignement supérieur et Diplome(s) :

DEUG Sciences de la Matière (physique / chimie) à Nantes, licence (Berlin) et maîtrise (Nantes) de physique.

DEA Mathématiques de la modélisation, simulation et Applications de la physique (Versailles/Polytechnique/Paris 6).

Thèse en Mathématiques (ce qui n'a pas de sens, je n'ai jamais fait de maths, mais des simulations numériques et du calcul scientifique).

"Philisophie" du cursus :

L'idée de départ était de faire des études scientifiques sans trop savoir où ça allait me mener. Je savais simplement que la physique m'intéressait.

À la fin de mon DEUG, j'ai obtenu une bourse dans le cadre du programme Janus pour faire un stage de 2 mois dans un laboratoire de l'IN2P3 (Institut de Physique Nucléaire et de Physique des Particules) qui s'appelle Subatech (situé à Nantes, dans les locaux de l'École des Mines). J'ai eu la chance d'être encadré par un chercheur très sympathique et intéressant, et de très bon conseil qui plus est. J'ai fait un travail numérique (quelque chose de très simple, sur les réseaux neuronaux), qui m'a beaucoup plu.

J'ai fait ma licence à Berlin (bourse Erasmus), expérience extraordinaire humainement (sur le plan universitaire, je dois confesser ne pas en avoir retenu grand chose :transpi: ). Partir étudier un an à l'étranger était très important pour moi, j'en avais envie depuis le lycée, c'est une aventure que je voulais de vivre.

Retour à Nantes pour la maîtrise et mes premiers cours de modélisation et de simulation, et nouveaux stages en laboratoire. Je décide à ce moment là que je ferai de la simulation mon métier, et je décide par la même occasion de faire une thèse, chose qui me trottait dans la tête depuis le DEUG mais dont je n'étais pas encore certains.

Sur les conseils du chercheur qui m'a encadré en stage Janus 2 ans plus tôt, je pars au DEA de Versailles et je fais un stage de simulation appliqué à l'astrophysique avec un type formidable. J'obtiens une bourse de thèse et je poursuis mes travaux de stage avec le même encadrant. 4 ans plus tard (j'ai un peu traîné en route et beaucoup galéré sur la fin - plus de financement, plus de logement, squate chez les potes pendant 5 mois) je soutiens ma thèse.

Métiers (ou stage ou boulot en freelance, etc... ) :

Post-doc dans un laboratoire spécialisé dans les lasers et l'interaction laser/matière où je travaille sur des simulations.

Je passe les concours d'ingénieur de recherche en calcul scientifique au CNRS et dans les universités, puisque c'est le métier que j'ai décidé d'exercer. L'aspect technique me passionne plus que le côté recherche, j'aime coder, et j'aime le calcul parallèle. J'ai la chance de voir un profil de poste correspondant parfaitement à mon profil l'année de mon post-doc et je réussis le concours. J'ai donc mon poste permanent au CNRS seulement un an après ma soutenance et j'apprends la bonne nouvelle depuis le Japon où je suis en conférence. Un été de rêve !

Pseudo : frakson

Lycée : 2nd TSA + SVT Lycée Vauban Brest, Terminale STI Electronique

Enseignement supérieur et Diplome(s) :

  • Technicien Supérieur Réseaux et Télécommunications d' Entreprise à l'AFPA Langueux

"Philosophie" du cursus :

Avant le lycée j'envisageais un métier dans la recherche en Biologie ou en Physique. Puis j'ai découvert l'informatique. On m'a orienté vers un bac STI Electronique qui était (selon le Conseiller d'orientation) le meilleur moyen d'entrer en IUT ou en BTS d'informatique.

Grosse désillusion puisque ces options ne prenaient qu'1% de STI Electronique.

Après quelques problème personnel et la non obtention de mon Bac, je me suis orienté vers une formation AFPA dans les réseaux et télécoms, avec un stage pré-formation pour découvrir le coté professionnel de l'informatique, cela m'a plus donc je me suis lancé.

J'ai choisi les réseaux et télécoms car j'aime rencontrer du monde et rester codé des heures seul devant un écran ne m'aurais pas convenu.

Durant la formation je me suis orienté vers les systèmes libre (GNU/Linux). Après avoir travaillé sur un projet Open-Source de client léger j'ai obtenu avec félicitations du jury mon diplôme.

Métiers (ou stage ou boulot en freelance, etc... ) :

Deux Stage dans une SSII, l'un de découverte, l'autre concernait un projet Open-source (Expliqué ci-dessus)

Une fois le permis B en poche, je serai embauché dans une SSII

CV : http://mterrasson.e3b.org

Pseudo : furius_ang3l

Lycée : STI éléctronique, année d'obtention 2005 mention AB

Enseignement supérieur et Diplome(s) :

- IUT de Réseaux et Télécommunications obtention DUT en 2007

- Licence professionnelle option Réseaux sans fils et Sécurité, obtention licence en 2008

- Master STIC option Sécurité des Systèmes d'Information obtention en 2010 normalement :transpi:

J'ai souhaité depuis mes 15-16 ans bossé dans l'informatique car s'était un vrai passion. Entre mes 16 et 18 ans j'organisais pas mal de LAN et j'aimais bien mettre en place le réseau les services etc ... Je suis donc allé à l'IUT réseaux et télécoms. Enfin je me suis spécialisé dans la sécurité car les cours de sécu m'interessait beaucoup durant la formation de DUT.

Métier actuel: Technicien supérieur spécialisé en communication sans fils

Métier à venir: Ingénieur spécialisé en Sécurité des Systèmes d'Information

Stage:

- Stage DUT: Installation d'un système de supervision réseau dans une entreprise (Nagios / Centreon)

- Stage Licence: Conception et installation d'un réseau WiFi sécurisé pour entreprise (Radius + WiFi)

CV: Ici

Pseudo : GoobY13

Lycée : Bac STT Informatique de Gestion en 2003

Enseignement supérieur et Diplome(s) : BTS Informatique de Gestion option Administrateur de réseau locaux et d'entreprise.

"Philisophie" du cursus : J'aime l'informatique, mais aucune logique donc gros nul en programmation, la maintenance et le réseau m'interessait plus. :transpi:

Métiers (ou stage ou boulot en freelance, etc... ) :

Pour mon BTS 2 stages de 7 semaines :

-CCAS (centre communal d'action social) une administration dans ma ville, me suis occupée de la maintenance.

-Cours des Comptes de Paris : (ca claque hein :cap: ) ou j'ai installé et configurer une sonde réseau, boulot assez énorme et qui nécéssiterait plusieurs mois complet pout que se soit bien optimisé, surtout que toutes les succursal passent par Paris et ça pour tout (meme pour relever les mails ^^). Donc fallait optimiser la bande passante, suppression des msn et coe, p2p, vidéo, bref faire le salaud ^^

Après le BTS, 2mois de "rien" avant de trouver un CAE (contrat d'aide a l'emploi) dans un lycée ou je m'occupe a mi-temps de la maintenance des postes et du réseaux, assez intéréssant vu que tout a changé depuis que je suis arrivé et avec l'aide du chef des travaux (serveur linux, logiciel libre, fibre optique...). Ce boulot fini fin octobre, donc je recherche autre chose maintenant :craint:

Pseudo : Icewind

Lycée : Terminal BAC Pro reseau (en cour)

Diplome :

BAC PRO MRIM (maintenance informatique réseau et installation....) (en cour)

BEP mécanique (fraiseur/tourneur)

Jobs :

Rédacteur dans un magazine (PC-Assemblage) et article de temps en temps aussi pour site web.

Stage : 1 mois, dans l'entreprise DEUTCH (mécanique fraisage/tournage)

Stage : 2 mois : Pour la 1ère année en bac pro MRIM (informatique réseaux...) au CHRO d'orlèans (maintenance informatique)

Job en interim : 1 mois (juillet 2007) entreprise SEFI, inventaire du parc informatique

Pseudo : keneda212

Lycée : Bac S option Sciences de lâᅵᅵIngénieur spé math -- 2003

Enseignement supérieur et Diplome(s) : DUT informatique (spé informatique industrielle) 2005 , Licence professionnelle informatique embarquée et robotique 2006

"Philisophie" du cursus : .... bah.... :transpi: j'aimais bien programmer sur les caltos, et j'aimerai bien les pc. Donc choisit ma voie un peu au hasard au dernier moment, mais c'était un truc qui me plaisait

Métiers (ou stage ou boulot en freelance, etc... ) : hum,

Stage de DUT au cémagref (centre de recherche) : développeur

Stage de Licence Thales : analyste développeur

et apres une année de galère, j'ai un CDD chez IBM (qui va peut etre passer en CDI) : admin unix, intégrateur d'application

Pseudo : Kyro

Lycée : Cité Scolaire internationnale / Lycée Europole - Grenoble Bac S mention Assez bien 2007

Enseignement superieur & Diplome : 1ere année de médecine à la faculté de médecine de Grenoble ( en cours )

Diplome d'allemand : Deutsches SprachDiplom der KultusMinisterKonferenz Stuffe 2 ( correspond au C1 ) :8

Pseudo : LukeSkyPator

Lycée : Fabert Metz - Bac S Maths mention Bien

Enseignement supérieur et Diplome(s) : Ingénieur de l'Ecole Centrale de Lille, génie des systèmes d'information, option informatique de gestion ; Cambridge Certificate in Advanced English

"Philisophie" du cursus : Ingénierie générale et manageriale

Métiers (ou stage ou boulot en freelance, etc... ) : 1 an comme maitre d'ouvrage sur un projet de logistique entrepôt chez Leroy-Merlin (Centre Logistique Nord) ; 6 mois en veille technologique chez Cofidis (Informatique Internationale)

CV : http://eleves.ec-lille.fr/~nerden/CV.pdf

Pseudo : lorinc

Lycée : BAC S dans un lycée pourri (mais fun :D ) de banlieue parisienne en 2000

Enseignement supérieur et Diplome(s) :

* classe prépa PCSI-PC* à Reims (2000-2002)

* école d'ingénieur ENSEA à Cergy 2002-2005

* DEA traitement des images et du signal 2004-2005 (cursus conjoint)

* thèse de doctorat 2005-2008

"Philisophie" du cursus :

*pré-bac : bah pas d'autre objectif que d'avoir le bac. S parce que celui qui ouvre le plus de portes par la suite. j'avais déjà l'idée de faire des études "longues" (j'ai fini par trouver ça court, j'aurais bien continué, finalement :transpi:). Études scientifiques par la suite parce que j'ai toujours eu une peur maladive d'être évalué sur des critaires personnels et non objectifs, la science me semblait le meilleurs moyen d'échapper au "j'aime pas ta gueule". La vie m'a finalement prouvé que ce n'est pas une question de discipline, mais bel et bien une question de personnes...

*prépa : question d'excellence (j'avais déjà un égo surdimensionné à l'époque), je voulais faire quelque chose de dur, quitte à devoir travailler beaucoup, mais qui en fait entrer un paquet dans le crâne et qui ouvre un max de possibilités. La prépa permet de se rabattre sur plus de choses que la fac. Les autres cursus étaient trop courts à mon goût. j'étais (et suis toujours) extrêmement curieux : l'idée de faire un cursus alors qu'il est possible d'en faire un autre qui permet d'en apprendre plus m'a fait faire une croix sur les autres choix. j'ai fait une prépa chimie par choix stratégique : je ne voulais pas faire une école de chimie, j'ai horreur de ça. La chimie est sans doute l'une des pires abominations que l'homme ait créées, et les sectateurs de cette religion dégénérée sont parmis les plus grands malades de la planète (j'en fais beaucoup peut-être, là ? :transpi: à dire vrai, j'ai assez apprécié les cours sur la liaison chimique, ça c'était pas mal, et la cristallo aussi). Pourquoi une prépa chimie, alors ? Parce qu'en regardant les concours aux écoles qui m'intéressaient (principalement de l'électronique, un truc que j'ai toujours bien aimé), je me suis dit que c'était ce qui m'offrait la compétition la plus facile ; quitte à faire le sacrifice d'étudier un truc horrible pendant deux ans. Et puis après tout étudier est toujours intéressant : c'est comme le cul, quand c'est pas excellent, c'est bon quand même (ou comme les pizzas pour ceux qui n'aiment pas le cul).

*ENSEA : me voilà dans une petite école d'ingé en élec en région parisienne (deux ans à Reims ont eu raison de ma patience avec la province). C'est cool, on apprend plein de truc et les options dans les labos de recherche attisent ma curiosité. Le côté corporatiste, je n'ai pas pratiqué, et puis il y a une majorité de gens totalement inintéressants dans les écoles d'ingénieurs. Entre les tétards qui passent des journées entière à apprendre par coeur tous les cours (quel manque d'imagination !) et les parfaits abrutis qui s'imaginent déjà avec un salaire de ministre alors qu'ils ont un intellect digne du plancton (quel manque de pragmatisme !), ce n'est pas la joie. Oh, bien sûr je me suis fait d'excellents amis avec j'ai gardé des relations très fortes, mais cela sort du cadre corporatiste. J'ai aussi appris à devenir alcoolique en buvant plus que ce que l'organisme a le droit d'ingurgiter en soirée, mais on peut en guérir assez facilement avec un peu de bonne volonté. Le programme est vaste, c'est cool, mais en fait, finalement on apprend pas assez de chose à mon goût => direction le DEA en cursus conjoint pour, comme son nom l'indique, approfondir.

*DEA : Ah, voilà qui devient intéressant, on commence à manipuler des choses qui titillent l'esprit. Il y a une chose dont j'ai horreur, c'est de ne pas comprendre, et bien ningo, pour le coup, il va me falloir faire chauffer le trou béant qui occupe l'espace entre mes deux oreilles pour mettre un terme à cette frustration. Cumuler deux années en une, c'est assez imposant comme quantité de travail, mais pas insurmontable non plus. On y survit très bien même en faisant de la musique, beaucoup d'info et de jdr. Bon, c'était pas mal cette petite année, et si maintenant je continuais en thèse ?

*Thèse : Ça tombe bien, je suis pas trop mal classé en DEA et le labo où j'ai fait mon stage me propose une bourse pour continuer en thèse. Cool. J'obtiens un chapeau de monitorat (en info, c'est pas dur, il manque des dizaines d'enseignants). Trois ans de pur bonheur. Certains vivent leur thèse difficilement, certains abandonnent, je pense que c'est entièrement rapport au directeur de thèse. J'ai eu l'immense chance d'avoir deux directeurs de thèse géniaux. Toujours à l'écoute, juste ce qu'il faut de cadrage et de liberté. Bref, trois ans où j'ai fait exactement ce que j'ai voulu, où chaque jour a été le reflet exact de ma volonté. Ce n'est pas donné à tout le monde et je souhaite à chacun d'avoir cette expérience au moins une fois dans sa vie, elle est terriblement nécéssaire. L'enseignement, c'est top ; ça restera une de mes expériences les plus heureuse. D'abord, j'ai eu un cadre privilégié qui est l'école d'ingé où j'ai été étudiant. J'ai subit les cours que j'ai eu à faire, ça aide. Ensuite, j'ai eu majoritairement à reprendre les cours de mon directeur de thèse parti en délégation, donc des cours de M2, assez évolués et sur lesquels j'avais carte blanche.

J'espère ne pas avoir été trop mauvais (:transpi:), même si j'ai été sans doute assez dur. J'espère que j'aurais au moins en parti réussi à faire passer ma vision des études : il ne s'agit pas de négocier un diplome, mais de s'ouvrir des portes, de se donner du choix. C'est un peu comme un jeu de cartes, plus on pioche, plus on a de cartes en main et plus on a de possibilités de jeux. La pile de pioche, ce sont les études et les cartes, ce sont les connaissances. Si on veut pouvoir jouer pas trop mal au grand jeu de la vie, il y a intérêt à piocher, c'est à dire à accumuler un maximum de connaissances...

Métiers (ou stage ou boulot en freelance, etc... ) :

* J'ai fait de la manut l'été quand j'étais ado (histoire d'avoir un peu de thunes), c'est un truc que je conseille à tous les jeunes. Allez dans un entrepot minables pour charger des camions tout le mois d'août, et pour récolter un salaire de misères à la fin. Vous y rencontrerez des gens gentils mais loin d'être fins, des gens pleins de bonne volonté, qui ne rechignent jamais à l'effort, mais d'une morosité à faire pleurer un notaire (remplacer par la catégorie de personnes que vous pensez totalement insensible), et avec une perspective d'avenir proche du zéro absolu. Si vous n'aimez pas l'école parce que ça vous fait chier de devoir faire des efforts pour vous fourrer quelque chose dans le crâne, allez vivre leur vie pendant un mois, et vous changerez d'avis. Il y a sans doute des gens qui kiffent ce boulot, mais personnellement, je n'en ai jamais rencontré. Tous ceux que j'ai vu n'étaient pas spécialement heureux de se tuer physiquement chaque jour à charger des putains de camions, tout ça pour ne même pas gagner de quoi emmener les gosses à la plage l'été venu...

* J'ai bossé un mois (en stage) dans une chaîne cablée allemande (j'ai un côté germanique caché). J'ai fait un peu de tout : reportage, caméraman, figurant, technicien de plateau, montage, etc. C'est un milieu intéressant, très ouvert. J'en ferais pas ma vie, mais c'était amusant.

* Je suis actuellement en postdoc dans un labo parisien sur des thématiques d'apprentissage artificiel et d'indexation multimédia (ça fait des jolis mots qui ne veulent pas dire grand chose, mais j'espère que ça attisera une certaine curiosité).

Je ne sais pas si je puis être utile à qui que ce soit niveau orientation, car j'ai somme toute un parcours assez linéaire, mais ça montre au moins qu'on peut faire des études assez longues sans que ce soit un calvaire, et sans être un tétard coincé avec une tête de premier de la classe. Il y a un certain nombre d'exemples sur ce forum. :yes:

Pseudo :Mikeizbak

Lycée : Bac C 1994

Enseignement supérieur et Diplome(s) : 1ére année Math/Info ratée à Paris puis DEUG (97)/Licence(98)/Maîtrise(99)/DEA de Chimie(00)/ Doctorat (03) en Chimie, Science des Matériaux à Clermont-Ferrand (Université Blaise Pascal)

Métiers (ou stage ou boulot en freelance, etc... ) : aide-cuistot durant la saison estivale après-bac (94), contractuel de nuit en centre de tri après le DEUG et la Licence (97-98), Stagiaire censé être payé (mais qui ne l'a pas été) en Maîtrise (99), ATER (Attaché Temporaire d'Enseignement et de Recherche) après le doctorat (03-04), Maître de Conférences depuis 2005...

CV http://www.icmcb-bordeaux.cnrs.fr/pages_ch...p.php?rubrique4 (en anglais)

Mon cursus et sa philosophie des études à l'emploi

  • Les études
  • Avant le bac : "passe ton bac d'abord !".
  • Après le bac et pendant le DEUG "Je veux faire de la chimie... comment ? je sais pas..."
  • Pendant la Licence et la Maîtrise "Le privé ne me tente pas et je ne suis pas assez bon en physique pour passer le CAPES, je ne veux pas m'engager dans une thèse, je suis pas assez taré pour faire 4 ans de plus :arrow: je vais préparer une Agreg de Chimie"
  • Après mon stage en maîtrise : "Le travail en laboratoire, la recherche et tout, ça a l'air sympa, je vais tenter ma chance en DEA"
  • Pendant le DEA "Faut que je bosse, faut que je bosse, faut que je bosse, si je veux avoir une chance d'avoir une bourse... merde, j'arrive pas à bosser..."
  • Au début de la thèse "J'ai trop de chance d'avoir eu une bourse... et en plus j'ai eu un monitorat (= expérience d'enseignement) c'est génial. j'espère que ça m'aménera du boulot... mais sinon c'est pas grave, ça sera au moins un accomplissement personnel..."
  • Milieu et fin de thèse "Vu ce que j'ai bossé et ce que je bosse encore, j'espère que je pourrais défendre ma chance pour un boulot... et puis, l'enseignement, ça me plaît, la recherche, pareil, alors enseignant-chercheur, ça serait trop le pied !!!
  • 19 Décembre 2003 Soutenance...

  • L'emploi
  • Pendant l'ATER "bon, recruté en sortant de thèse faut pas rêver... mais je veux pas passer 5 ans de post-doc en post-doc en attendant de trouver un poste... 2 ans max et après zou...
  • Après la soutenance en au milieu de l'ATER, recherche de Post-doc : pas de réponse la plupart du temps, quelques réponses négatives... Je m'arrange avec mon labo pour partir quelques mois, sans support financier (double loyer & co sur un salaire de 1100€, pô cool) à Dijon.
  • Première session de recrutement 2004 "Ouah, quand même, si je pouvais avoir le poste ouvert dans mon labo, à 50% dans mon équipe, ça serait trop top !!! Bon déjà, essayer d'être retenu pour les auditions... c'est lourd ces dossiers à monter...
  • Réception des résultats des présélections : 1 audition... ah cool une deuxième... 3,4.... 5, 6, 7 auditions obtenues pour 7 candidatures :cartonrouge::gne: pourtant j'ai pas couché :zarb: comprend pas, parfois, j'ai candidaté complétement hors profil...
  • Premières auditions à Caen, sur un très gros labo dans ma discipline "Bon tout est joué d'avance, les 2 postes sont déjà attribués, il s'agit de gagner en expérience et surtout, zéro pression" :arrow: classé 2 fois deuxième o_O j'comprends toujours pas mais chuis content :yes:
  • Audition à Bordeaux (très très gros labo de ma discipline)... J'arrive dans le labo et je pense (texto) "Ouaaaaaah si je bossais ici ça serait E-NORME !!!!" encore une 2ème place sur un poste où tout était déjà joué...
  • Avant la dernière audition à Clermont-Ferrand, prise d'un maximum de contacts pour renforcer mes chances sur un poste dans mon labo... les choses semblent se présenter pas trop mal, même si rien n'est fait loin de là... le directeur parmi d'autres promet de soutenir ma candidature...
  • Résultat de l'audition à Clermont : 2ème :craint: j'apprends que ce résultat est dû au directeur qui a finalement arrêté de me soutenir après un classement âprement débattu où j'ai longtemps tenu la 1ére position... :mad:
  • Retour à Dijon, recherche de post-doc toujours aussi infructueuse :craint:
  • Fin août 2004, fin de mon contrat d'ATER, toujours pas de post-doc, direction l'ANPE :craint: "Pourquoi tous ces bon résultats (6 fois classé sur 7 concours dont 4 fois 2éme) et l'impossibilité de trouver un post-doc :cartonrouge: :cartonrouge: :cartonrouge::craint:" En contact avec Caen pour avoir de l'aide sur les post-doc...
  • 1er Octobre 2004, lancement de la 2nde session de recrutement 2004 : Un drôle de mail à propos d'un poste qui s'ouvre à Bordeaux dans ma boite :cartonrouge::eeek2::menfin::D
  • 24 Novembre 2004 : Audition à Bordeaux... Je n'ai pas respecté le temps qui m'était imparti pour la présentation. Pas bien. Mais la discussion avec la commission, comme il y'a 6 mois, est vraiment... bien... Je dois téléphoner le soir pour connaître le résultat, mais le soir on se torche une bouteille de Whysky avec Teuf et T'oeuch... pas en état d'appeler (même pas pensé en fait)
  • 25 Novembre 2004 : Dring ! "Bonjour, c'est le président de la commision, on vous a classé premier..." :youhou::D:D :D
  • 1 Février 2005 : prise de fonction à Bordeaux :D
  • 11 février 2005 : Je gagne un des 4 "prix du jeune chercheur" de la ville de Clermont... et 1500€ :p
  • et depuis je glande bien sur (faut pas déconner, on est fonctionnaire ou on l'est pas :p)

Puis-je vous être utile ?

Chaque année j'essaye d'aider une quinzaine d'étudiants en sciences à réfléchir sur leur projet professionnel (activité programmée par l'université dans le cadre de leur 1ére année)

Pour ceux qui prennent la voie de la recherche et de l'enseignement supérieur : je peux essayer de répondre à vos questions sur le recrutement, vous aider avec les notices, etc... (attention, malheureusement, mon parcours entre la thèse et l'emploi n'est pas représentatif du cas général, il y des points sur lesquels je pourrais être sec concernant les post-docs & co :chinois:)

Bon courage :D

Pseudo: Morneithan

Lycée :

1/ Seconde Générale, Otpion SES.

2/ Première Terminale S / SVT (Spé Maths). Bac Juin 2007, mention Assez Bien.

Enseignement supérieur (en cours) :

-->Prépa MPSI (Lycée Militaire d'Aix-en-Provence) .

Double inscritption en L1 Maths/Info (Université Paul Cézanne, Aix-en-Provence).

Philisophie du cursus :

Avant le lycée , je souhaitais travailler dans l'informatique, je ne voyais que ca.

Puis, avec un peu de recul, je me suis rendu compte que l'informatique n'aurait pas été un metier exaltant pour moi, je ne suis pas fais pour rester toute ma vie devant un écran...

Je me suis donc penché sur l'armée, qui m'attirait également mais où je n'avait jamais envisagé de faire carrière.

J'ai alors découvert la voie qui m'attirait vraiment. Et après mon bac, me voici en CPGE pour préparer les concours de l' ESM St Cyr/École de l'Air/École Navale.

Ma philosophie du moment est "Passe en 3 deums, passe en 3 deums !!!" :D ; et si par malheur je venait à ne pas intégrer l'ESM (qui est la seule école des trois citées qui m'interresse vraiment), je passerais par la voie de Sous-Officier, via St Maixent, pour ensuite "rattraper le retard" par un concours interne d'Officier.

Vala :transpi: !

Pseudo : milohoffman

Lycée :

  1. Seconde générale, option Initiation aux Sciences de l'Ingénieur (ISI)
  2. Première et terminale S spécialité Sciences de l'Ingénieur (et Maths en terminale) --> bac obtenu en 2006

Enseignement supérieur :

  1. 1ère année de Langues Étrangères Appliquées (LEA) à l'Université de Provence, aussi appelée Aix-Marseille 1
  2. En cours : 2ème année à l'Institut d'Études Politiques (IEP) de Strasbourg, plus connu sous le nom de Sciences Po :D

Philisophie du cursus :

Depuis le collège, je rêvais d'entrer en prépa pour devenir ingénieur dans l'informatique, sans trop savoir vers quelle spécialité je m'orienterais. À l'issue de la première, mes projets ont évolué pour plusieurs raisons :

- overdose de maths :transpi:

- lassitude vis-à-vis de l'informatique

- désillusion concernant le "métier d'ingénieur" (je dois avouer que le topic d'HFR sur le sujet a exercé sur moi une forte influence. Les nombreux témoignages que j'y ai trouvés reflétaient à la fois mes propres aspirations et la déception que mes aînés ont ressenti en arrivant sur le marché du travail. En vrac : manque de considération, soumission aux commerciaux et aux financiers, rémunération moyenne compte tenu des efforts consentis pour en arriver là ...)

- motivations plus personnelles :chinois:

Je me considère comme un profil polyvalent, à l'aise aussi bien en sciences dures qu'en sciences humaines et sociales, sans pour autant exceller dans l'une ou l'autre de ces disciplines. C'est pourquoi la première S a quelque peu infléchi mes orientations : j'avais l'impression de sacrifier des matières qui me tenaient à coeur (littérature et histoire principalement) sur l'autel des mathématiques. Je me suis donc attelé à trouver une formation ouverte et tournée vers l'international, ce qui représentait à mes yeux un nouvel impératif (cf. motivations personnelles ;) ). Après avoir suivi la piste LEA pendant quelques semaines, j'ai découvert Sciences Po grâce à ma prof d'italien :incline: la filière correspondait, selon elle, mieux à mon niveau. Pour y être maintenant, je peux dire qu'elle a eu le nez fin, car c'est vraiment une formation dans laquelle je me reconnais : qualité des intervenants, diversité des cours proposés, métiers auxquels ils préparent ... sans vouloir trop préjuger de l'avenir, je pense que je me suis "trouvé" :ouioui: certes, la confrontation prolongée avec le milieu professionnel peut encore tout chambouler, mais bon, on ne peut pas tout prévoir ! Quant à mon année en LEA, je ne la regrette pas (bien qu'elle ait résulté dans un premier temps plus d'une contrainte que d'un choix, faute de mieux). Ce fut un bon moyen de préparer le concours d'entrée à Sciences Po (la preuve :francais: ), de me familiariser avec le monde universitaire et surtout de découvrir des sujets parfois "exotiques" :yes:

Au final, et là je m'adresse surtout aux collégiens et lycéens hésitants voire un peu inquiets à propos de leur avenir : visez haut, certes, donnez-vous les moyens de satisfaire vos ambitions, d'accord, mais n'oubliez pas qu'une large partie de votre curriculum vitae (au sens original du terme) proviendra d'éléments sur lesquels vous n'aurez pas forcément de prise. Plutôt que de courir après un cursus "parfait", valorisez autant que possible vos propres expériences (pas seulement professionnelles) et tirez-en le meilleur parti !

Pseudo : m00t

Lycée : BAC S en 1998 (Cognac)

Enseignement supérieur :

* Prépa MPSI / PSI* à Camille Guérin (Poitiers)

* Diplome d'ingénieur en 2003 : Polytech'Nantes (IRESTE) département Systèmes Electroniques et Informatique Industrielle (options développement logiciel en 3ème année)

"Philosophie" du cursus :

* Bac S et Prépa parce que j'en avais la possibilité et que cela me permettait de me garder le plus de portes ouvertes pour la suite.

* Polytech'Nantes parce que les enseignements correspondaient à ce que je cherchais : un peu d'électronique et un peu d'informatique pour avoir une double casquette si besoin (et aussi il faut le dire parce que c'était ma seule école décrochée après le concours en fin de prépa (1ère 2ème année de prépa).

* Option dév logiciel en dernier année parce qu'au cours du cursus c'est ce qui m'a motivé le plus et apporté le plus de satisfaction.

Métiers :

* 2 ans développeur dans une entreprise de métrologie sur un logiciel de mesures tridimensionnelles (C++).

* depuis un peu plus d'un an et demi développeur dans un studio de jeux vidéo sur les outils internes : éditeur de niveau, de cinématiques, etc... (C++).

CV : peut être pas à jour ^^ -> http://aurelien.loizeau.free.fr et directement -> http://aurelien.loizeau.free.fr/datas/CV_L...au_Aurelien.pdf

Pseudo : Obi Yann

Lycée : seconde générale option Initiation aux Sciences de l'Ingénieur

Première S option SVT

Terminale S option SVT spé maths -> gros rétamage, ma prof de maths m'a coulé.

Terminale S option SVT spé Physique Chimie -> Obtention du Bac au rattrapage, en 2007.

Enseignement supérieur et Diplome(s) :

Actuellement en semestre 4 de DUT Informatique, j'obtiens presque a coup sur mon diplome en juin 2009.

"Philisophie" du cursus : pourquoi vous avez choisi telle ou telle voie / options:

première S car c'est ce qui me fermait le moins de portes

Débandade en terminale, j'ai les maths coef 9, ma prof de tronc commun corrige en mode terminator, me dégoute du travail, Cette année fut en gros un remake de Titanic version scolaire, alors que jusque la j'étais plutôt correct.

Démoralisé, je réempile quand même, en changeant de spécialité car je savais que la prof Terminator récupérait le groupe de spécialité, l'autre prof étant malade. Je passe les écrits, obtiens des bonnes notes en maths et anglais, suis convoqué a l'orale. Je mise tout sur la SVT, la prof me sauve, j'ai mon diplome.

Je pars en DUT Informatique car je ne voulais pas me tuer a la tache en prépa (de toute façon, j'avais pas le niveau pour), voulais avoir un diplome assez rapidement, et avoir un enseignement relativement concret.

L'an prochain, je vais en troisième année, à Supinfo.

Dans 3 ans, un nouveau choix se portera a moi: sois je souhaite aller en entreprise, dans ce cas je ferais un an de management histoire d'avoir une double compétence. Ou alors, je ferais un master 2 recherche puis un thèse, si je préfère la fonction publique. Je ne sais pas du tout ce que je choisirais a ce moment.

Métiers (ou stage ou boulot en freelance, etc... ) : je ferais mon stage de DUT Info au GREYC, à Caen. J'y implementerais un algorithme conçu par des chercheurs afin qu'ils disposent d'une version opérationnelle de cet algorithme, entre autre pour donner de la visibilité à ce travail de recherche. Il s'agit d'un algorithme de traitement des langues naturelles afin d'y reconnaitre des structures (groupes nominaux, verbaux....).

Pseudo : Pitapoulay

Lycée : BAC S option SVT, spé Maths. 2003

Enseignement supérieur et Diplome(s) :

2003-2004 1ere année DUT GTR (Telecom et Réseaux), abandonné car ne m'intéressait pas (trop d'électronique).

Entre 2004 et 2006 BTS IRIS (Informatique et Réseaux pour l'industrie et les Services), beaucoup de programmation C, C++, java, HTML.

2006-2007 Licence Pro Informatique avec 2 stages dont un obligatoire à l'étranger (Belgique pour ma part :p )

"Philisophie" du cursus : j'adore l'informatique depuis tout petit, logiquement orienté vers cette branche. Mon but était de toucher à plusieurs domaines, dev et réseaux.

Métiers (ou stage ou boulot en freelance, etc... ) : Je suis depuis la fin de ma licence (fin aout 2007) chez Orange Business Services. Je suis superviseur réseaux, je gère les incidents (base de données, surgarche processeur, disk full, crashs en tout genre, ...) à partir d'un logiciel de supervision et je dois les résoudre en prenant la main sur les serveurs (Unix/Solaris) ou passer les incidents au niveau supérieur.

Pseudo : Nemesis93_75

Lycée : ENCPB (Ecole Nationale de Chimie Physique et Biologie), BAC STL (Sciences et Techniques de Laboratoire) option CR (Contrôle Régulation), année 2006, mention Bien

Enseignement supérieur et Diplome(s) :

2008-2009 (normalement) : 3ème année à SUPINFO San Francisco (Diplôme MASTER Of Science en Informatique sur 5 ans ;) )

2006-2008 : 1ère et 2ème années à SUPINFO Paris

"Philisophie" du cursus :

Au départ, j'ai voulu aller sur Paris pour m'éviter le lycée de quartier (le 93 c'est pas le top)

Métiers (ou stage ou boulot en freelance, etc... ) : Que des Stages

Septembre-Octobre 2006: Itérimaire 2 mois chez BOSCH France (piston je l'avoue :transpi:, merci Maman :p )

Juillet->Octobre 2007: Stage 3 mois (un mois de vacances au milieu ;) ) chez BOSCH France (idem au dessus :rolleyes: ); Dévellopement d'une application client/serveur Perl avec une interface en VB

Juillet->Octobre 2008 (actuellement) : Stage 4 mois chez RENAULT, Création d'un Site intranet, permettant le calcul de caractéristiques

Pseudo: Rakkeur

Lycée : Bac S, Juin 2001

Enseignement supérieur et Diplôme(s) :

2001-2002 : 1ère année de Deug MIAS ( Université Henri Poincaré, Nancy ) ( validée )

2002-2004 : prépa PCSI - PSI * ( Lycée Loritz, Nancy )

2004-2007 : Ecole Nationale Supérieure D'Electricité et de Mécanique à Nancy,

option Ingénieurie des Systèmes Automatisés, spécialité Système Embarqué Réseau Temps Réel.

Métiers (ou stage ou boulot en freelance, etc... ) : Ingénieur Développement Logiciel Embarqué

  • 2001 à 2006 Petits Jobs d'été : Plonge, Manutention, Maintenance
  • Avril 2007 à sept. 2007 Stage de 5 mois chez un grand équipementier automobile. Développement d'un composant logiciel pilotant les rétro d'un véhicule. Architecture AUTOSAR.
  • Oct. 2007 Embauche à Coframi (agence de Lyon) , sur profil.

Philosophie du cursus : :zarb: Pas vraiment de philosophie : Construit d'année en année.

Comme beaucoup ici avant le bac, j'avais peur de la prépa et je pensais pas avoir le niveau. Donc étude longue et pas en prépa = fac. En fin d'année, je me suis rendu compte que ca me convenait pas du tout ( trop de liberté, peu de progrès en 1 an, pas assez de volonté personnelle, ...) Donc je tente le retour en prépa, dans une petite prépa. Surtout que mes anciens collègues de lycée m'ont dit que c'état pas si dure. Ensuite éppanouissement en prépa : on bosse c'est sur, mais ca rapproche les gens bien plus que la "fraternité" des école d'ingé.

Ensuite direction dans une école pas trop loin, pas trop pourrie. Je voulais pas faire de l'info pour faire de l'info. Donc doucement je me suis orienté vers le logiciel embarqué et l'informatique industrielle. Et aujourd'hui, ca a l'air de bien marché sur le marché de l'emploi.

Reste à découvrir le monde merveilleux des SS2I :roll:

Donc si vous avez des questions sur la fac, la prépa, les écoles d'ingé, voir les SS2I, je suis là. ;)

Pseudo : snoel

Lycée : BAC S option Physique-Chimie 1998 (ça commence à faire loin, à l'époque Zizou frappait avec son pied. :transpi: )

Enseignement supérieur et Diplome(s) :

* 1998-2002: 4 années à l'EPF, école d'ingé généraliste après Bac, dont une année redoublée

* 2002-2004: 2e et 3e année de cycle ingénieur à l'EFREI, en admission parallèle (et donc sans perdre d'année supplémentaire)

"Philosophie" du cursus :

J'ai pas mal hésité en fait. De père ingénieur et mère prof de langues, j'ai toujours aimé les matières scientifiques mais en aimant aussi le Français et les langues vivantes. Du coup le choix ne s'imposait pas de lui-même. :D . Du coup mon choix s'est fait petit à petit par élimination au début et par préférence à la fin.

* 1ère : j'aimais moins la SVT, enfin surtout la SVT ne m'aimait pas. Du coup j'ai écarté les études médicales / paramédicales.

* Term : je voulais faire des études longues, aller au moins jusqu'à bac +3 et si possible à bac +5.

- j'avais peu de notion d'économie mais le business m'intéressait. J'ai longuement hésité pour une formation d'ingénieur technico-commercial. problème : avec aussi peu de savoir en éco, je ne savais pas vraiment si ces études allaient me plaire.

- je me voyais pas faire des études uniquement littéraires ou de langues, car le pipeau le Français j'étais moins doué que les langues et de loin.

- du coup par élimination il ne me restait que les études scientifiques. J'étais trop tire au flan pour aller à la fac, pas assez doué et solide mentalement pour une prépa classique avec l'image ultra-élitiste que j'en avais. je me suis donc orienté vers une école d'ingé à prépa intégré. (j'ai hésité avec la prudence d'un DUT suivi d'une école d'ingé mais je pensais que ça serait pas si facile d'intégrer une école d'ingé en cours de route.

Au final j'ai passé des années mitigées niveau plaisir d'étudier à l'EPF, car j'aimais bien les amis là bas mais beaucoup moins la diversité des matières pour lesquelles j'avais choisi l'école. Pour ensuite, après 4 ans et un ras le bol du système de cette école est des matières enseignées (méca flu, thermo, chimie, maths appliqués / simu numérique, ...) rentrer en admission parallèle à l'EFREI école où j'ai été diplomé sans pb et où j'ai vraiment aimé ce que j'ai étudié. J'ai fait le choix de cette2nde école pour faire de l'informatique à donf et je ne suis pas déçu.

Au passage, j'ai passé mon dernier semestre d'étude en Erasmus, ce que je conseille à quiconque en a l'occasion. travailler avec des gens de toutes nationalités est un enrichissement incroyable et fait murir très vite !

Métier :

J'ai toujours travaillé en SSII hormis mes stages et me suis orienté au fur et à mesure vers les réseaux et télécoms en affinant mes préférences.

J'ai ainsi travaillé sur le développement de classe en POO sur un logiciel de l'industrie fonctionnant en réseau WAN, sur une migration de serveur de communication, sur du support téléphonie mobile chez un opérateur.

Et dernièrement j'ai travaillé en tant que "chef de projet" donc en m'éloignant de la technique et en évoluant plus vers l'organisation et le suivi du déroulement des projets, d'abord sur du déploiement de réseau WAN internationnal (c'est là que l'Anglais à commencé à me servir à nouveau), sur du déploiement de serveurs d'applications liées à la relation client et enfin aujourd'hui sur du déploiement de réseaux Wifi dans le monde industriel.

Pseudo: Trebeb

Lycée : Bac S spé physique-chimie 2003

Enseignement supérieur et Diplôme(s) :

Université de Caen Basse-Normandie

2003/2006 DEUG Sciences de la Matière (puis renommé Licence 2 avec la réforme LMD) en 3 ans avec redoublement

2006/2007 Licence 3 en Physique Fondamentale et Appliquée, mention passable

2007 Actuellement en Master 1 Physique de la matière et du rayonnement

"Philisophie" du cursus : Ne pas faire de l'informatique (surtout hardware, enfin assemblage, pas électronique) ma profession, j'aime ça mais c'est saturé et ça reste une passion, toujours voulu faire astronomie, même si j'ai pas vraiment le niveau, éviter à tout prix la prépa trop lourde psychologiquement et trop dure, enfin j'arrive quand même en M1 après 4 ans à la fac :D à présent je me dirige plutot vers le nucléaire industriel plutot que la recherche, mais sait-on jamais

Métiers (ou stage ou boulot en freelance, etc... ) : aucun en rapport avec mes études pour le moment :transpi: tafs divers l'été (ménage, ouvrier conchylicole et viticole)

Voilà donc pour toute question concernant la physique à l'université je peux essayer d'apporter des éléments de réponse :D

Pseudo : ValgarV

Lycée : Bac Économique & Social en 2004, mention A.B, option Maths / Lycée Général Emile Duclaux, Aurillac

Enseignement supérieur et Diplome(s) :2008 BTS Informatique de Gestion - Administrateur de Réseaux Locaux d'Entreprises (ARLE) / Cité Scolaire Jean Monnet, Aurillac

"Philisophie" du cursus : A la base l'idée était de partir sur des études d'info. Mais bon l'info pour un gamin qui va avoir son Bac c'est assez vague et obscur, ce qui aussi le cas des screugneugneu d'orientation. Fin bref après avoir abandonné l'idée d'études d'Histoire (pas de débouchées, pas d'encadrement), et Sciences Po (prépa = tout ce que je supporte pas, puis je suis très réceptif et intéressé par l'Eco, mais j'ai jamais pu encadrer les profs d'Eco).

Donc je décide l'info. La bande de screugneugneu de l'orientation m'assurent que j'ai toutes mes chances en IUT Info. Hop je fonce et effectivement je suis reçu partout.

J'arrive à l'IUT => Maths coeff a 12 chiffres, Prog idem.

Maths je prend taule sur taule même en m'accrochant, la prog c'est que des histoires de Maths à résoudre, BAM aussi.

En revanche nickel en Logique etc. J'ai depuis longtemps un très bon esprit d'analyse.

Je craque. Sauf qu'avant de lâcher l'affaire, je découvre une matière "a la con" (dans le programme d'un DUT info) : Réseaux. Et là ô joie, des trucs concrets, logiques, pas vraiment de maths ('fin pas de truc genre barycentre épileptique du coccyx de Pythagore).

Fin bref ça me branche pas mal. Coup de bol j'ai un pote qui fait un BTS IG en Réseau. Ca discute, et finalement je me lance la-dedans.

1ère année de BTS : pas d'option. La on fait du développement et de l'architecture matérielle/logicielle. On reprend l'algorithmique à la base avec C#. 1ère surprise : sans maths, la vie est belle. 17 mini de moyenne en développement sur toute l'année, même des trucs où je pigeais pas un broc en IUT là ça s'infiltre dans mes neurones comme de l'alcool sur les neuro-récepteurs.

Pas de problèmes non plus en architecture où là c'est un peu plus nouveau.

Au final 15 mini de moyenne en info tout compris. Fin de 1ère année les 3 gus de développement me forcent la main pour choisir l'option Dev. Mais comme je leur dis, passer 4h le cul sur une chaise a cogiter sur des algo, ça me turlupine le mirador, surtout quand c'est ça toute la semaine.

Au final je pars en Réseaux : enseignement varié (théorique, pratique), le fait d'apprendre pleins de choses différentes à chaque cours, un prof au poil, un peu vieillot sur certain cours mais qui sait te rentrer un truc dans le crâne. Bref au final une deuxième année faste : des résultats du feu de dieu en Info (Réseau / Analyse / Algo / Gestion), et un diplôme tranquillement dans la poche.

Seul bémol, des matières générales avec un programme pour neuneu complet (à part ptet Eco / Droit), heureusement que je parlais couramment anglais avant d'arriver en BTS, parce que c'est pas là que j'aurais appris de l'anglais.

Au final, je suis sorti de l'IUT limite dépressif, je sors du BTS frais comme un Kiss Cool.

Je me dirige maintenant tranquillement vers une Licence Pro orientée Réseaux, mais diversifiée (c'est à dire qui ne porte pas uniquement sur les réseaux comme une LP Réseaux-Telecoms par exemple). Développement (processus), Base de Données Réparties, Sécurité...

Comme quoi, suffit de trouver son truc.

Seul regret, l'orientation sur le domaine de l'informatique a beaucoup de progrès à faire, c'est facile de balancer tous les gamins qui disent "informatique" en IUT m'enfin.

Métiers (ou stage ou boulot en freelance, etc... ) :

2008 - Stage dans une association (7 semaines) :

- Achat et mise en place d'un serveur HP proliant : AD, DNS, Partage de ressources...

- Mise en place d'un VPN sécurisé par SSL entre les antennes Aurillac et Île-de-France (OpenVPN)

2007 - Stage aux Laboratoires Lyocentre (6 semaines) :

- Familiarisation avec un ERP (l'usine à Gaz Adonix), tentative de mise en exploitation d'un module de pesée-mélange

- Assistance utilisateur (beaucoup...)

- Maintenance diverse : le plus souvent qui consistait à réparer les conneries du prestataire (ex : remettre en route les sauvegardes qui ne se faisaient plus de puis 1 mois)

2003 - 3 mois en Australie

parce que l'anglais, on l'apprend pas à l'école.

Pseudo : Typhoon006

Lycée : Bas STI electronique - 2005

Enseignement supérieur et Diplome(s) : BTS IRIS (Info et Réseau pour l'Industrie et les Services) -obtenu en 2007, Actuellement en Licence Pro R&T IRI en alternance à la DGSI de Air France

"Philisophie" du cursus : L'info est une passion qui n'a pas besoin de raison pour l'être :chinois:

Pseudo: Wooden

Lycée : Bac S option SI, spé Physique, Juin 2006

Enseignement supérieur et Diplôme(s) :

  • 2006-2008 : Prépa MP option Info 3/2
  • 2008-2011(?) : Ecole d'ingé : Supélec campus de Gif

Philosophie du cursus :

  • avant le bac : Avoir un bac S (sans vraiment d'idée pur la suite avant que j'entendes parler de la prépa en terminale)
  • prépa (en sup) : avoir la spé !
  • prépa (en spé) : avoir une école qui me plaise
  • suite : orientation pour un métier du type "archi system" : à préciser si ça serai plutot de l'arch log ou de l'arch d'ordinateur, pour l'instant, entre les 2 mon coeur balance...

Stages/Boulot :

Jusqu'ici 2 études pour le compte de la junior entreprise de Supélec (une pour Thales l'autre pour Bouygue constructions, les 2 étant principalement de la prog Java)

Pseudo : XZombi

Enseignement supérieur et Diplome(s) : Obtenu un DEC en Technologie de l'informatique, option Réseautique.

"Philisophie" du cursus : J'ai été en informatique car j'étais relativement bon la dedans. Ensuite, j'ai fait un an et demi de "tronc commun", c'est à dire général, cours de Pascal, C++, php, sql, hardware, les différents OS (poste de travail et Serveur). Puis j'ai décidé d'aller en Réseautique car je n'y connaissait pas grande chose, contrairement a la programmation et base de donnée. Je ne voulais pas m'asseoir et avoir de bonne note dans une matière déjà connu. Donc j'ai vraiment appris quelque chose au Cégep.

Métiers (ou stage ou boulot en freelance, etc... ) : J'ai travaillé 5 ans dans une usine de panneau gauffré ou OSB pour payé mes études. Payant comme emploi étudiant. Lorsque j'ai fini mon diplome (enfin) en juin 2005, j'ai été un mois à prendre des vacances bien mérité. Je travaille actuellement sur des systèmes téléphonique, Norstar, BCM, SL1. Au début, j'avais une attitude un peu "snob et hautaine" face à la téléphonie, mais c'est très évolué. Ça rejoint de plus en plus mon diplome car les système sont très informatisé de nos jours.

Voilà ! Au fait je vis au Québec, pour ceux qui aurait des questions sur notre système scolaire. :chinois:

Pseudo : ZyriK

Lycée : Seconde option ISI - MPI / Première & Terminale SSI

-> BAC S SI

Enseignement supérieur : Actuellement en 2ème année à l'eXia Nancy (Ecole supérieure d'informatique)

"Philisophie" du cursus : Je suis né dans l'informatique et donc ma voie est tracée depuis le début. J'ai suivi un bac S ne sachant pas trop quoi faire, et je suis actuellement dans une école qui fait principalement du développement. Je n'ai pas de spécialité, j'aime absolument tout ce qui concerne l'info.

Jobs : Développeur web / Designer de pièces industrielles en 3D / Début octobre 2007 je commence un stage de développement web dans une entreprise pendant 3 mois.

Edited by m00t

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pseudo :Mikeizbak

Lycée : Bac C 1994

Enseignement supérieur et Diplome(s) : 1ére année Math/Info ratée à Paris puis DEUG (97)/Licence(98)/Maîtrise(99)/DEA de Chimie(00)/ Doctorat (03) en Chimie, Science des Matériaux à Clermont-Ferrand (Université Blaise Pascal)

Métiers (ou stage ou boulot en freelance, etc... ) : aide-cuistot durant la saison estivale après-bac (94), contractuel de nuit en centre de tri après le DEUG et la Licence (97-98), Stagiaire censé être payé (mais qui ne l'a pas été) en Maîtrise (99), ATER (Attaché Temporaire d'Enseignement et de Recherche) après le doctorat (03-04), Maître de Conférences depuis 2005...

CV http://www.icmcb-bordeaux.cnrs.fr/pages_ch...p.php?rubrique4 (en anglais)

Mon cursus et sa philosophie des études à l'emploi

  • Les études
  • Avant le bac : "passe ton bac d'abord !".
  • Après le bac et pendant le DEUG "Je veux faire de la chimie... comment ? je sais pas..."
  • Pendant la Licence et la Maîtrise "Le privé ne me tente pas et je ne suis pas assez bon en physique pour passer le CAPES, je ne veux pas m'engager dans une thèse, je suis pas assez taré pour faire 4 ans de plus :arrow: je vais préparer une Agreg de Chimie"
  • Après mon stage en maîtrise : "Le travail en laboratoire, la recherche et tout, ça a l'air sympa, je vais tenter ma chance en DEA"
  • Pendant le DEA "Faut que je bosse, faut que je bosse, faut que je bosse, si je veux avoir une chance d'avoir une bourse... merde, j'arrive pas à bosser..."
  • Au début de la thèse "J'ai trop de chance d'avoir eu une bourse... et en plus j'ai eu un monitorat (= expérience d'enseignement) c'est génial. j'espère que ça m'aménera du boulot... mais sinon c'est pas grave, ça sera au moins un accomplissement personnel..."
  • Milieu et fin de thèse "Vu ce que j'ai bossé et ce que je bosse encore, j'espère que je pourrais défendre ma chance pour un boulot... et puis, l'enseignement, ça me plaît, la recherche, pareil, alors enseignant-chercheur, ça serait trop le pied !!!
  • 19 Décembre 2003 Soutenance...

  • L'emploi
  • Pendant l'ATER "bon, recruté en sortant de thèse faut pas rêver... mais je veux pas passer 5 ans de post-doc en post-doc en attendant de trouver un poste... 2 ans max et après zou...
  • Après la soutenance en au milieu de l'ATER, recherche de Post-doc : pas de réponse la plupart du temps, quelques réponses négatives... Je m'arrange avec mon labo pour partir quelques mois, sans support financier (double loyer & co sur un salaire de 1100¤, pô cool) à Dijon.
  • Première session de recrutement 2004 "Ouah, quand même, si je pouvais avoir le poste ouvert dans mon labo, à 50% dans mon équipe, ça serait trop top !!! Bon déjà, essayer d'être retenu pour les auditions... c'est lourd ces dossiers à monter...
  • Réception des résultats des présélections : 1 audition... ah cool une deuxième... 3,4.... 5, 6, 7 auditions obtenues pour 7 candidatures :craint::gne: pourtant j'ai pas couché :zarb: comprend pas, parfois, j'ai candidaté complétement hors profil...
  • Premières auditions à Caen, sur un très gros labo dans ma discipline "Bon tout est joué d'avance, les 2 postes sont déjà attribués, il s'agit de gagner en expérience et surtout, zéro pression" :arrow: classé 2 fois deuxième o_O j'comprends toujours pas mais chuis content :chinois:
  • Audition à Bordeaux (très très gros labo de ma discipline)... J'arrive dans le labo et je pense (texto) "Ouaaaaaah si je bossais ici ça serait E-NORME !!!!" encore une 2ème place sur un poste où tout était déjà joué...
  • Avant la dernière audition à Clermont-Ferrand, prise d'un maximum de contacts pour renforcer mes chances sur un poste dans mon labo... les choses semblent se présenter pas trop mal, même si rien n'est fait loin de là... le directeur parmi d'autres promet de soutenir ma candidature...
  • Résultat de l'audition à Clermont : 2ème :craint: j'apprends que ce résultat est dû au directeur qui a finalement arrêté de me soutenir après un classement âprement débattu où j'ai longtemps tenu la 1ére position... :mad:
  • Retour à Dijon, recherche de post-doc toujours aussi infructueuse :craint:
  • Fin août 2004, fin de mon contrat d'ATER, toujours pas de post-doc, direction l'ANPE :craint: "Pourquoi tous ces bon résultats (6 fois classé sur 7 concours dont 4 fois 2éme) et l'impossibilité de trouver un post-doc :oops::transpi::francais::craint:" En contact avec Caen pour avoir de l'aide sur les post-doc...
  • 1er Octobre 2004, lancement de la 2nde session de recrutement 2004 : Un drôle de mail à propos d'un poste qui s'ouvre à Bordeaux dans ma boite :francais::eeek2::byebye::D
  • 24 Novembre 2004 : Audition à Bordeaux... Je n'ai pas respecté le temps qui m'était imparti pour la présentation. Pas bien. Mais la discussion avec la commission, comme il y'a 6 mois, est vraiment... bien... Je dois téléphoner le soir pour connaître le résultat, mais le soir on se torche une bouteille de Whysky avec Teuf et T'oeuch... pas en état d'appeler (même pas pensé en fait)
  • 25 Novembre 2004 : Dring ! "Bonjour, c'est le président de la commision, on vous a classé premier..." :youhou::D:D :D
  • 1 Février 2005 : prise de fonction à Bordeaux :D
  • 11 février 2005 : Je gagne un des 4 "prix du jeune chercheur" de la ville de Clermont... et 1500¤ :transpi:
  • et depuis je glande bien sur (faut pas déconner, on est fonctionnaire ou on l'est pas :p)

Puis-je vous être utile ?

Chaque année j'essaye d'aider une quinzaine d'étudiants en sciences à réfléchir sur leur projet professionnel (activité programmée par l'université dans le cadre de leur 1ére année)

Pour ceux qui prennent la voie de la recherche et de l'enseignement supérieur : je peux essayer de répondre à vos questions sur le recrutement, vous aider avec les notices, etc... (attention, malheureusement, mon parcours entre la thèse et l'emploi n'est pas représentatif du cas général, il y des points sur lesquels je pourrais être sec concernant les post-docs & co :transpi:)

Bon courage :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pseudo : keneda212

Lycée : Bac S option Sciences de l’Ingénieur spé math -- 2003

Enseignement supérieur et Diplome(s) : DUT informatique (spé informatique industrielle) 2005 , Licence professionnelle informatique embarquée et robotique 2006

"Philisophie" du cursus : .... bah.... :transpi: j'aimais bien programmer sur les caltos, et j'aimerai bien les pc. Donc choisit ma voie un peu au hasard au dernier moment, mais c'était un truc qui me plaisait

Métiers (ou stage ou boulot en freelance, etc... ) : hum,

Stage de DUT au cémagref (centre de recherche) : développeur

Stage de Licence Thales : analyste développeur

et apres une année de galère, j'ai un CDD chez IBM (qui va peut etre passer en CDI) : admin unix, intégrateur d'application

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pseudo : GoobY13

Lycée : Bac STT Informatique de Gestion en 2003

Enseignement supérieur et Diplome(s) : BTS Informatique de Gestion option Administrateur de réseau locaux et d'entreprise.

"Philisophie" du cursus : J'aime l'informatique, mais aucune logique donc gros nul en programmation, la maintenance et le réseau m'interessait plus. :p

Métiers (ou stage ou boulot en freelance, etc... ) :

Pour mon BTS 2 stages de 7 semaines :

-CCAS (centre communal d'action social) une administration dans ma ville, me suis occupée de la maintenance.

-Cours des Comptes de Paris : (ca claque hein :transpi: ) ou j'ai installé et configurer une sonde réseau, boulot assez énorme et qui nécéssiterait plusieurs mois complet pout que se soit bien optimisé, surtout que toutes les succursal passent par Paris et ça pour tout (meme pour relever les mails ^^). Donc fallait optimiser la bande passante, suppression des msn et coe, p2p, vidéo, bref faire le salaud ^^

Après le BTS, 2mois de "rien" avant de trouver un CAE (contrat d'aide a l'emploi) dans un lycée ou je m'occupe a mi-temps de la maintenance des postes et du réseaux, assez intéréssant vu que tout a changé depuis que je suis arrivé et avec l'aide du chef des travaux (serveur linux, logiciel libre, fibre optique...). Ce boulot fini fin octobre, donc je recherche autre chose maintenant :cartonrouge:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pseudo : Typhoon006

Lycée : Bas STI electronique - 2005

Enseignement supérieur et Diplome(s) : BTS IRIS (Info et Réseau pour l'Industrie et les Services) -obtenu en 2007, Actuellement en Licence Pro R&T IRI en alternance à la DGSI de Air France

"Philisophie" du cursus : L'info est une passion qui n'a pas besoin de raison pour l'être :transpi:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pseudo : LukeSkyPator

Lycée : Fabert Metz - Bac S Maths mention Bien

Enseignement supérieur et Diplome(s) : Ingénieur de l'Ecole Centrale de Lille, génie des systèmes d'information, option informatique de gestion ; Cambridge Certificate in Advanced English

"Philisophie" du cursus : Ingénierie générale et manageriale

Métiers (ou stage ou boulot en freelance, etc... ) : 1 an comme maitre d'ouvrage sur un projet de logistique entrepôt chez Leroy-Merlin (Centre Logistique Nord) ; 6 mois en veille technologique chez Cofidis (Informatique Internationale) ; Actuellement consultant en solutions open source et architecte solutions chez Smile (Levallois-Perret).

CV : http://eleves.ec-lille.fr/~nerden/CV.pdf

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pseudo : Kyro

Lycée : Cité Scolaire internationnale / Lycée Europole - Grenoble Bac S mention Assez bien 2007

Enseignement superieur & Diplome : 1ere année de médecine à la faculté de médecine de Grenoble ( en cours )

Diplome d'allemand : Deutsches SprachDiplom der KultusMinisterKonferenz Stuffe 2 ( correspond au C1 ) :transpi:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour ces premières participations (mention spéciale pour Mike :transpi: ).

Si vous avez des remarques à faire sur la mise en page des premiers posts, n'hésitez surtout pas :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut à tous

Pseudo : Pitapoulay

Lycée : BAC S option SVT, spé Maths. 2003

Enseignement supérieur et Diplome(s) :

2003-2004 1ere année DUT GTR (Telecom et Réseaux), abandonné car ne m'intéressait pas (trop d'électronique).

Entre 2004 et 2006 BTS IRIS (Informatique et Réseaux pour l'industrie et les Services), beaucoup de programmation C, C++, java, HTML.

2006-2007 Licence Pro Informatique avec 2 stages dont un obligatoire à l'étranger (Belgique pour ma part :transpi: )

"Philisophie" du cursus : j'adore l'informatique depuis tout petit, logiquement orienté vers cette branche. Mon but était de toucher à plusieurs domaines, dev et réseaux.

Métiers (ou stage ou boulot en freelance, etc... ) : Je suis depuis la fin de ma licence (fin aout 2007) chez Orange Business Services. Je suis superviseur réseaux, je gère les incidents (base de données, surgarche processeur, disk full, crashs en tout genre, ...) à partir d'un logiciel de supervision et je dois les résoudre en prenant la main sur les serveurs (Unix/Solaris) ou passer les incidents au niveau supérieur.

Voilà :)

Edited by m00t

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pseudo : XZombi

Enseignement supérieur et Diplome(s) : Obtenu un DEC en Technologie de l'informatique, option Réseautique.

"Philisophie" du cursus : J'ai été en informatique car j'étais relativement bon la dedans. Ensuite, j'ai fait un an et demi de "tronc commun", c'est à dire général, cours de Pascal, C++, php, sql, hardware, les différents OS (poste de travail et Serveur). Puis j'ai décidé d'aller en Réseautique car je n'y connaissait pas grande chose, contrairement a la programmation et base de donnée. Je ne voulais pas m'asseoir et avoir de bonne note dans une matière déjà connu. Donc j'ai vraiment appris quelque chose au Cégep.

Métiers (ou stage ou boulot en freelance, etc... ) : J'ai travaillé 5 ans dans une usine de panneau gauffré ou OSB pour payé mes études. Payant comme emploi étudiant. Lorsque j'ai fini mon diplome (enfin) en juin 2005, j'ai été un mois à prendre des vacances bien mérité. Je travaille actuellement sur des systèmes téléphonique, Norstar, BCM, SL1. Au début, j'avais une attitude un peu "snob et hautaine" face à la téléphonie, mais c'est très évolué. Ça rejoint de plus en plus mon diplome car les système sont très informatisé de nos jours.

Voilà ! Au fait je vis au Québec, pour ceux qui aurait des questions sur notre système scolaire. :chinois:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pseudo : ZyriK

Lycée : Seconde option ISI - MPI / Première & Terminale SSI

-> BAC S SI

Enseignement supérieur : Actuellement en 2ème année à l'eXia Nancy (Ecole supérieure d'informatique)

On fait quasiment que du développement (C, PHP, VB.net, ASP, HTML, javascript, shellscript) mais aussi du SQL (MySQL, SQLServer) et Access (:ouioui:)

"Philisophie" du cursus : Je suis né dans l'informatique et donc ma voie est tracée depuis le début. J'ai suivi un bac S ne sachant pas trop quoi faire, et je suis actuellement dans une école qui fait principalement du développement. Je n'ai pas de spécialité, j'aime absolument tout ce qui concerne l'info.

Jobs : Développeur web / Designer de pièces industrielles en 3D / Début octobre 2007 je commence un stage de développement web dans une entreprise pendant 3 mois.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pseudo: Trebeb

Lycée : Bac S spé physique-chimie 2003

Enseignement supérieur et Diplôme(s) :

>>> Université de Caen Basse-Normandie

2003/2006 DEUG Sciences de la Matière (puis renommé Licence 2 avec la réforme LMD) en 3 ans avec redoublement

2006/2007 Licence 3 Physique Fondamentale et Appliquée

2007/2008 Master 1 Contrôle de l'Environnement Industriel

>>> Université de Grenoble 1 (Joseph Fourier), antenne de Valence

2008/2009 Master 2 Gestion des Déchets Radioactifs

et normalement après... fini :ouioui:

"Philisophie" du cursus : Ne pas faire de l'informatique ma profession (surtout hardware, enfin assemblage, pas électronique), j'aime ça mais c'est saturé et ça reste une passion, toujours voulu faire astronomie, même si j'ai pas vraiment le niveau, éviter à tout prix la prépa trop lourde psychologiquement et trop dure, enfin j'arrive quand même en M2 après 5 ans à la fac :D donc je reste un partisan de l'Université, malgré tout ce qu'on peut voir en entendre (même si y a un beau bordel dans les premières années j'avoue)

Métiers (ou stage ou boulot en freelance, etc... ) : aucun en rapport avec mes études pour le moment :D tafs divers l'été (ménage, ouvrier conchylicole et viticole)

Voilà donc pour toute question concernant la physique/chimie à l'université je peux essayer d'apporter des éléments de réponse :D

Sinon Mike, le labo qui t'a contacté à Caen c'était lequel? je parie sur le Crismat, ou le Sifcom :ouioui:

Share this post


Link to post
Share on other sites

aucun labo m'a contacté à Caen ??? Moi je les ai contactés pour avoir de l'aide lorsque je me suis inscrit à l'ANPE, parce que ça c'était très bien passé en audition :ouioui: Dans tous les cas c'était le CRISMAT bien sur :ouioui:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pseudo : Icewind

Lycée : Terminal BAC Pro reseau (en cour)

Diplome :

BAC PRO MRIM (maintenance informatique réseau et installation....) (en cour)

BEP mécanique (fraiseur/tourneur)

Jobs :

Rédacteur dans un magazine (PC-Assemblage) et article de temps en temps aussi pour site web.

Stage : 1 mois, dans l'entreprise DEUTCH (mécanique fraisage/tournage)

Stage : 2 mois : Pour la 1ère année en bac pro MRIM (informatique réseaux...) au CHRO d'orlèans (maintenance informatique)

Job en interim : 1 mois (juillet 2007) entreprise SEFI, inventaire du parc informatique

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pseudo: apupadi

Lycée : Bac S, Juin 2005

Enseignement supérieur et Diplôme(s) :

2005-2008 : Université de Corse, Licence "Sciences économiques et de gestion", mention AB.

2008-2010 : Université de Nice Sophia-Antipolis, Master 1 Economie-Gestion, puis Master 2 Management Bancaire et Finance Internationale.

Métiers (ou stage ou boulot en freelance, etc... ) :

  • 2005 à 2007 "Assistant de direction"
    Relations/Achats fournisseurs, Gestion de trésorerie, Gestion du personnel, Ouverture/Fermeture du magasin.
  • 2006 à 2008
    "Directeur de campagne" Elections Municipales 2008 (Commune résidentielle de 3000 habitants)
    Rédaction du programme, campagne d'affichage, organisation de débats participatifs, Création et administration du site web/forum de campagne.
    "Chargé de rédaction", Syndicat régional.
    Établissement des statuts, Procès-verbaux d'assemblée générale, Rédaction de discours Presse, Courriers aux membres.

Philosophie du cursus :

  • Avant le bac : Essayons de chopper un bac S... le "moins pire"...
  • Après le bac : J'aime l'économie, la finance, le marketing, et la science politique...et pour la prépa, je n'ai ni le courage, ni la puissance de travail requise. Direction l'université de sciences économiques.
  • À bac +2 : Concours Tremplin 1, donnant accès à plusieurs écoles supérieures de commerce. Admissibilité dans 4 des 7 écoles proposées. Mais pas dans les 2 écoles que j'avais sélectionnées.
  • À bac +3 : Il serait temps de se mettre au boulot... les notes de L3 sont déterminantes pour accéder à un bon Master sur le continent. (Corse powaaa ;) )
  • La suite : Je vais entrer en Master Banque & Finance à Nice. Si je me sens très à l'aise en Master Finance, pourquoi ne pas pousser jusqu'au Doctorat ? Sinon, j'ai bien envie de bifurquer vers un Master de Science Politique, pour la polyvalence :p.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pseudo: Rakkeur

Lycée : Bac S, Juin 2001

Enseignement supérieur et Diplôme(s) :

2001-2002 : 1ère année de Deug MIAS ( Université Henri Poincaré, Nancy ) ( validée )

2002-2004 : prépa PCSI - PSI * ( Lycée Loritz, Nancy )

2004-2007 : Ecole Nationale Supérieure D'Electricité et de Mécanique à Nancy,

option Ingénieurie des Systèmes Automatisés, spécialité Système Embarqué Réseau Temps Réel.

Métiers (ou stage ou boulot en freelance, etc... ) : Ingénieur Développement Logiciel Embarqué

  • 2001 à 2006 Petits Jobs d'été : Plonge, Manutention, Maintenance
  • Avril 2007 à sept. 2007 Stage de 5 mois chez un grand équipementier automobile. Développement d'un composant logiciel pilotant les rétro d'un véhicule. Architecture AUTOSAR.
  • Oct. 2007 Embauche à Coframi (agence de Lyon) , sur profil.

Philosophie du cursus : :D Pas vraiment de philosophie : Construit d'année en année.

Comme beaucoup ici avant le bac, j'avais peur de la prépa et je pensais pas avoir le niveau. Donc étude longue et pas en prépa = fac. En fin d'année, je me suis rendu compte que ca me convenait pas du tout ( trop de liberté, peu de progrès en 1 an, pas assez de volonté personnelle, ...) Donc je tente le retour en prépa, dans une petite prépa. Surtout que mes anciens collègues de lycée m'ont dit que c'état pas si dure. Ensuite éppanouissement en prépa : on bosse c'est sur, mais ca rapproche les gens bien plus que la "fraternité" des école d'ingé.

Ensuite direction dans une école pas trop loin, pas trop pourrie. Je voulais pas faire de l'info pour faire de l'info. Donc doucement je me suis orienté vers le logiciel embarqué et l'informatique industrielle. Et aujourd'hui, ca a l'air de bien marché sur le marché de l'emploi.

Reste à découvrir le monde merveilleux des SS2I :transpi:

Donc si vous avez des questions sur la fac, la prépa, les écoles d'ingé, voir les SS2I, je suis là. :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pseudo : milohoffman

Lycée :

  1. Seconde générale, option Initiation aux Sciences de l'Ingénieur (ISI)
  2. Première et terminale S spécialité Sciences de l'Ingénieur (et Maths en terminale) --> bac obtenu en 2006

Enseignement supérieur :

  1. 1ère année de Langues Étrangères Appliquées (LEA) à l'Université de Provence, aussi appelée Aix-Marseille 1
  2. 2ème année à l'Institut d'Études Politiques (IEP) de Strasbourg, plus connu sous le nom de Sciences Po :dd:
  3. En cours : année Erasmus (intégrée au cursus IEP) à l'Université Jagellonne de Cracovie, en Pologne

Philisophie du cursus :

Depuis le collège, je rêvais d'entrer en prépa pour devenir ingénieur dans l'informatique, sans trop savoir vers quelle spécialité je m'orienterais. À l'issue de la première, mes projets ont évolué pour plusieurs raisons :

- overdose de maths :dd:

- lassitude vis-à-vis de l'informatique

- désillusion concernant le "métier d'ingénieur" (je dois avouer que le topic d'HFR sur le sujet a exercé sur moi une forte influence. Les nombreux témoignages que j'y ai trouvés reflétaient à la fois mes propres aspirations et la déception que mes aînés ont ressenti en arrivant sur le marché du travail. En vrac : manque de considération, soumission aux commerciaux et aux financiers, rémunération moyenne compte tenu des efforts consentis pour en arriver là ...)

- motivations plus personnelles :transpi:

Je me considère comme un profil polyvalent, à l'aise aussi bien en sciences dures qu'en sciences humaines et sociales, sans pour autant exceller dans l'une ou l'autre de ces disciplines. C'est pourquoi la première S a quelque peu infléchi mes orientations : j'avais l'impression de sacrifier des matières qui me tenaient à coeur (littérature et histoire principalement) sur l'autel des mathématiques. Je me suis donc attelé à trouver une formation ouverte et tournée vers l'international, ce qui représentait à mes yeux un nouvel impératif (cf. motivations personnelles :D ). Après avoir suivi la piste LEA pendant quelques semaines, j'ai découvert Sciences Po grâce à ma prof d'italien ;) la filière correspondait, selon elle, mieux à mon niveau. Pour y être maintenant, je peux dire qu'elle a eu le nez fin, car c'est vraiment une formation dans laquelle je me reconnais : qualité des intervenants, diversité des cours proposés, métiers auxquels ils préparent ... sans vouloir trop préjuger de l'avenir, je pense que je me suis "trouvé" :dd: certes, la confrontation prolongée avec le milieu professionnel peut encore tout chambouler, mais bon, on ne peut pas tout prévoir ! Quant à mon année en LEA, je ne la regrette pas (bien qu'elle ait résulté dans un premier temps plus d'une contrainte que d'un choix, faute de mieux). Ce fut un bon moyen de préparer le concours d'entrée à Sciences Po (la preuve :francais: ), de me familiariser avec le monde universitaire et surtout de découvrir des sujets parfois "exotiques" :dd:

Au final, et là je m'adresse surtout aux collégiens et lycéens hésitants voire un peu inquiets à propos de leur avenir : visez haut, certes, donnez-vous les moyens de satisfaire vos ambitions, d'accord, mais n'oubliez pas qu'une large partie de votre curriculum vitae (au sens original du terme) proviendra d'éléments sur lesquels vous n'aurez pas forcément de prise. Plutôt que de courir après un cursus "parfait", valorisez autant que possible vos propres expériences (pas seulement professionnelles) et tirez-en le meilleur parti !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pseudo: Morneithan

Lycée :

1/ Seconde Générale, Option SES.

2/ Première Terminale S / SVT (Spé Maths). Bac Juin 2007, mention Assez Bien.

Enseignement supérieur:

-->Prépa MPSI (Lycée Militaire d'Aix-en-Provence) .

Double inscription en L1 Maths/Info (Université Paul Cézanne, Aix-en-Provence).

Philosophie du cursus :

Avant le lycée , je souhaitais travailler dans l'informatique, je ne voyais que cela.

Puis, avec un peu de recul, je me suis rendu compte que l'informatique n'aurait pas été un métier exaltant pour moi, car même si je prend plaisir à bidouiller/découvrir/jouer sur mon PC, je ne suis pas fais pour rester toute ma vie devant un écran...

Je me suis donc penché sur l'armée, qui m'attirait également mais où je n'avait jamais envisagé de faire carrière.

Du coup, après mon bac, me voici en CPGE pour préparer les concours de l' ESM St Cyr/École de l'Air/École Navale.

[EDIT]: Me revoilà un an après. Je n'ai pas réussi à passer en deuxième année de CPGE, et me retrouve donc sans possibilité de passer le concours militaire que je visais. (ESM St Cyr)

J'ai donc décidé de prendre une autre voie pour entrer dans l'armée, qui est celle de l'engagement direct. J'incorpore donc un régiment parachutiste d'ici peu pour commencer réellement ma carrière militaire.

Mes études auront été relativement courtes (Bac +1), mais cette année de CPGE m'a fait réaliser que je ne me plaît pas dans les études scientifiques, mais a également fini de m'inculquer l'ardeur au travail, et l'amour du travail bien fait. Si je devait en refaire plus tard, cela serait plus dans l'économie, ou bien dans l'informatique pratique. (maintenance Réseau/Télécom par exemple)

Vala :francais: !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pseudo : fafaro

Lycée : Bac S option Maths en 1995

Enseignement supérieur et Diplome(s) :

DEUG Sciences de la Matière (physique / chimie) à Nantes, licence (Berlin) et maîtrise (Nantes) de physique.

DEA Mathématiques de la modélisation, simulation et Applications de la physique (Versailles/Polytechnique/Paris 6).

Thèse en Mathématiques (ce qui n'a pas de sens, je n'ai jamais fait de maths, mais des simulations numériques et du calcul scientifique).

"Philisophie" du cursus :

L'idée de départ était de faire des études scientifiques sans trop savoir où ça allait me mener. Je savais simplement que la physique m'intéressait.

À la fin de mon DEUG, j'ai obtenu une bourse dans le cadre du programme Janus pour faire un stage de 2 mois dans un laboratoire de l'IN2P3 (Institut de Physique Nucléaire et de Physique des Particules) qui s'appelle Subatech (situé à Nantes, dans les locaux de l'École des Mines). J'ai eu la chance d'être encadré par un chercheur très sympathique et intéressant, et de très bon conseil qui plus est. J'ai fait un travail numérique (quelque chose de très simple, sur les réseaux neuronaux), qui m'a beaucoup plu.

J'ai fait ma licence à Berlin (bourse Erasmus), expérience extraordinaire humainement (sur le plan universitaire, je dois confesser ne pas en avoir retenu grand chose ;) ). Partir étudier un an à l'étranger était très important pour moi, j'en avais envie depuis le lycée, c'est une aventure que je voulais de vivre.

Retour à Nantes pour la maîtrise et mes premiers cours de modélisation et de simulation, et nouveaux stages en laboratoire. Je décide à ce moment là que je ferai de la simulation mon métier, et je décide par la même occasion de faire une thèse, chose qui me trottait dans la tête depuis le DEUG mais dont je n'étais pas encore certains.

Sur les conseils du chercheur qui m'a encadré en stage Janus 2 ans plus tôt, je pars au DEA de Versailles et je fais un stage de simulation appliqué à l'astrophysique avec un type formidable. J'obtiens une bourse de thèse et je poursuis mes travaux de stage avec le même encadrant. 4 ans plus tard (j'ai un peu traîné en route et beaucoup galéré sur la fin - plus de financement, plus de logement, squate chez les potes pendant 5 mois) je soutiens ma thèse.

Métiers (ou stage ou boulot en freelance, etc... ) :

Post-doc dans un laboratoire spécialisé dans les lasers et l'interaction laser/matière où je travaille sur des simulations.

Je passe les concours d'ingénieur de recherche en calcul scientifique au CNRS et dans les universités, puisque c'est le métier que j'ai décidé d'exercer. L'aspect technique me passionne plus que le côté recherche, j'aime coder, et j'aime le calcul parallèle. J'ai la chance de voir un profil de poste correspondant parfaitement à mon profil l'année de mon post-doc et je réussis le concours. J'ai donc mon poste permanent au CNRS seulement un an après ma soutenance et j'apprends la bonne nouvelle depuis le Japon où je suis en conférence. Un été de rêve !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pseudo : ValgarV

Lycée : Bac Économique & Social en 2004, mention A.B, option Maths / Lycée Général Emile Duclaux, Aurillac

Enseignement supérieur et Diplome(s) :2008 BTS Informatique de Gestion - Administrateur de Réseaux Locaux d'Entreprises (ARLE) / Cité Scolaire Jean Monnet, Aurillac

"Philisophie" du cursus :

Je n'aime pas les maths. L'info m'attire irrémédiablement. L'histoire / Geopolitique me passionne, mais soit les débouchées sont pas fameux (fac) soit les formations me branchent pas (prépa / Sciences Po).

Au final Info.

Un an à l'IUT raté parce que j'étais pas au bon endroit (maths + prog = :incline:) . Je me réoriente sur un BTS IG Réseaux. Et sans math, tout est plus simple. Pas de soucis en prog, je redécouvre l'architecture Mat/Log.

2ème année en Spécialisation Réseaux (légèrement allergique au Dev même si j'avais aucune difficulté dedans, pas ma tasse de café quoi), pépère hubert et le BTS.

Licence Pro SIL (Systèmes Informatiques & Logiciels) option Réseaux - Telecom pour l'an prochain si tout va bien.

Métiers (ou stage ou boulot en freelance, etc... ) :

2008 - Stage dans une association (7 semaines) :

- Achat et mise en place d'un serveur HP proliant : AD, DNS, Partage de ressources...

- Mise en place d'un VPN sécurisé par SSL entre les antennes Aurillac et Île-de-France (OpenVPN)

2007 - Stage aux Laboratoires Lyocentre (6 semaines) :

- Familiarisation avec un ERP (l'usine à Gaz Adonix), tentative de mise en exploitation d'un module de pesée-mélange

- Assistance utilisateur (beaucoup...)

- Maintenance diverse : le plus souvent qui consistait à réparer les conneries du prestataire (ex : remettre en route les sauvegardes qui ne se faisaient plus de puis 1 mois)

2003 - 3 mois en Australie

parce que l'anglais, on l'apprend pas à l'école.

EDIT : retouche du cursus. J'ai résumé, les anecdotes du cursus c'est du passé :transpi:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pseudo : Nemesis93_75

Lycée : ENCPB (Ecole Nationale de Chimie Physique et Biologie), BAC STL (Sciences et Techniques de Laboratoire) option CR (Contrôle Régulation), année 2006, mention Bien

Enseignement supérieur et Diplome(s) :

2008-2009 (normalement) : 3ème année à SUPINFO San Francisco (Diplôme MASTER Of Science en Informatique sur 5 ans :incline: )

2006-2008 : 1ère et 2ème années à SUPINFO Paris

"Philisophie" du cursus :

Au départ, j'ai voulu aller sur Paris pour m'éviter le lycée de quartier (le 93 c'est pas le top)

Quand on (mes parents et moi) a vu que j'était fort en Physique et assez faible en Français, on a décidé de prendre le Bac STL pour "fuir" ce lycée de quartier

De là, à découler plusieurs évennements familiaux et perso, dont la "découverte" de ma futur femme (j'en suis sur :transpi: ) qui, un jour, je l'avoue, par hasard, tombe sur le stand de SUPINFO, alors qu'elle venait pour elle. De suite, elle me donne la brochure, et là, j'ai dit que je voulais être là dedans. Et voilà comment je me retrouve dans cette école :incline:

Si il y avait une seule chose à dire, "Fonce, n'ai peur de rien :incline: "

Métiers (ou stage ou boulot en freelance, etc... ) : Que des Stages

Septembre-Octobre 2006: Itérimaire 2 mois chez BOSCH France (piston je l'avoue :incline:, merci Maman :byebye: )

Juillet->Octobre 2007: Stage 3 mois (un mois de vacances au milieu :incline: ) chez BOSCH France (idem au dessus :incline: ); Dévellopement d'une application client/serveur Perl avec une interface en VB

Juillet->Octobre 2008 (actuellement) : Stage 4 mois chez RENAULT, Création d'un Site intranet, permettant le calcul de caractéristiques

Share this post


Link to post
Share on other sites

Please sign in to comment

You will be able to leave a comment after signing in



Sign In Now

×
×
  • Create New...