Jump to content

picoteras

INpactien
  • Posts

    57
  • Joined

  • Last visited

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

picoteras's Achievements

Contributeur

Contributeur (5/14)

  • First Post Rare
  • Collaborator Rare
  • Week One Done
  • One Month Later
  • One Year In

Recent Badges

  1. Apparemment (les apparences pouvant toujours être trompeuses), il y aurait des CPU Ryzen 5600X en stock à des prix corrects : https://www.amazon.fr/AMD-Ryzen-5-5600X-RyzenTM/dp/B08166SLDF https://www.compumsa.eu/article-9887-design-AMD_Ryzen_5_5600X_6C_12T_3.7_4.6_GHz_32MB_65W_AM4_BOX_Zen_3_Vermeer.html En ce qui concerne les GPU, là, euh… Bah chez LDLC par exemple (z'ont racheté materiel.net), ils affichent leur rester une MSI GeForce RTX 3070 VENTUS 2X 8G OC à 860 € dans une boutique quelque part en France. Bon courage !
  2. Merci ashlol pour tes remarques et le partage de ton expérience avec un boîtier analogue. J'avais bien envisagé de mettre un des ventilos originaux en extraction en haut, comme je l'ai fait sur ma config précédente (il s'agit d'un boîtier au format µATX, plus problématique en termes de flux d'air). Mais ce qui m'a surtout arrêté jusqu'ici est la nécessité pour ce faire d'enlever-supprimer le capot isolant pour ne laisser que la grille, garantissant ainsi l'entrée inéluctable de poussière par le haut (et une réduction supplémentaire importante de la surpression). J'aurais donc à bricoler une isolation sur toute la surface de la grille qui ne couvre pas celle du ventilo. Diminuer l'allure des ventilos d'aspiration en façade me séduit plus dans l'immédiat. ☺️ Quant à mettre un ventilo en aspiration en bas, l'expérience m'a rendu méfiant : je l'ai supprimé dans mon boîtier précédent car il créait une zone de turbulence stationnaire dans laquelle la poussière s'accumulait (pile sur les barrettes de RAM) pour un effet nul voire négatif sur les températures ! Le push-pull du ventirad CPU est bien aligné avec le ventilo d'extraction arrière. Enfin, oui, ma carte graphique a une ventilation standard et ne peut compter en extraction.
  3. Premier OS installé (Windows 10 Pro sur le NVMe Corsair MP600 à l'emplacement M2_2). HWiNFO64 m'indique qu'il est bien en PCIe Gen 4 x4. GPU-Z m'indique que la carte graphique est bien en PCIe Gen 3 x8.
  4. Merci à vous, soltek et ashlol, vous me rassurez un peu (je savais que le X570 est donné pour une max temp de 95 °C par AMD, mais vu l'architecture pas géniale de cette carte, avec le SB et le M2_2 qui partagent la même plaque dissipatrice et la carte graphique qui, selon le slot, surplombe-recouvre soit le ventilo du premier, soit la dissipation du second, il y avait de quoi se poser des questions). Maintenant, après avoir installé un Windows sur le NVMe à l'emplacement M2_2, et lancé HWiNFO64, en ce qui concerne le SB je note une différence de 2 °C entre ce que m'affiche le BIOS/UEFI (62 °C à ~3200 RPM) et HWiNFO64 (60 °C à ~3000 RPM) ; chaque fois après avoir laissé en idle pendant 10 min. C'est intriguant et intéressant... Pour le moment je vais laisser de côté l'option changement de coussinet thermique (ou de ventilo) du chipset mais reste curieux quant à celle de déporter la carte graphique sur un riser. Pensez-vous que cela peut avoir un effet conséquent sur le flux d'air et, in fine, sur la température à l’intérieur du boîtier ? @ashlol : oui, une fois ma config complète avec les 2 NVMe PCIe Gen 4 x4 opérationnels, cela sera un point à surveiller. Heureusement il n'y en aura toujours qu'un seul de vraiment sollicité à la fois puisque, chacun portant un OS différent, je démarrerai sur, et utiliserai, soit l'un soit l'autre (et le GNU/Linux ne devrait même pas être détecté/monté par le Windows).
  5. Salut, Sans OS installé [total iddle of the heart ], dans un boîtier normalement ventilé (un Fractal Design Define R6 avec 2 ventilos 140 mm Noctua NF-A14 en aspiration et 1 en extraction), après 30 minutes, si le proco (Ryzen 5900X) et la carte-mère se stabilisent à des températures correctes-acceptables (~36 °C dans une pièce à 20-21 °C), le SB/chipset lui monte en mode semi-passif (ventilo à l'arrêt) à 66 °C quand la carte graphique l'obstrue (et donc lui envoie de l'air), à 68 °C après déplacement de cette carte un slot plus bas et, dans ce dernier cas de figure, à 62 °C en mode performance (ventilo à ~3500 RPM). Pour rester dans la fourchette connue des températures de ce SB/chipset sur ce type de carte-mère, c'est tout de même dans la partie haute et l'été il peut faire jusqu'à 29-30 °C dans cette pièce lors des fortes chaleurs de juillet. J'aimerai donc arriver à réduire sa température de base. Pour le moment, deux options, potentiellement complémentaires, me sont venues à l'esprit : Placer la carte graphique verticalement sur un riser en bas du boîtier pour améliorer le flux d'air à l'intérieur (mais ça deviendrait alors ric-rac pour les ventilos de ladite carte graphique, quasi plaqués contre un des panneaux latéraux). Changer le coussinet thermique (thermal pad) du chipset pour une solution plus efficace (ce qui m'obligerait à démonter la carte-mère). Qu'en pensez-vous ? D'autres idées ? Merci.
  6. Ce sera la surprise ! J'espère qu'en ayant libéré plein de bande passante il restera en x4.
  7. Bon, un message intermédiaire avant l'installation du premier OS (Windows 10 Pro), et par la même occasion de HWiNFO, qui me permettra d'y voir plus clair. Comme annoncé, dans le BIOS/UEFI j'ai basculé la carte graphique en PCIe Gen 3 et, je le crois désormais, en PCIe x8 après l'avoir déplacée sur le second emplacement dédié (PCIE4) en raison du fait qu'elle obstruait et envoyait son air chaud sur le ventilo du SB/chipset). Je dis croire cela parce que 1) dans le BIOS/UEFI il n'y a que 2 entrées pour modifier la génération PCIe, PCIe x16 et PCIe x8 (ce qui a priori ne peut correspondre qu'aux emplacements PCIE1 et PCIE4, gérés par le proco. J'ai mis les 2 sur PCIe Gen 3), et 2) j'ai lu de nouveaux commentaires allant dans ce sens (placer la carte graphique sur l’emplacement PCIE4 la bascule en PCIe x8). Un HWiNFO ou équivalent me fournira la réponse définitive. J'ai également désactivé le Thunderbolt3 et confirme au passage que cette carte ne rogne pas sur les ports SATA mais joue sur/avec PCIE6, M2_2 et Thunderbolt3.
  8. Et bien voilà une étape franchie, comme sur des roulettes bien huilées. Gros bonus, cette fois (j'ai retenu mon souffle) le profil XMP de la mémoire s'est chargé, et bien appliqué à la vitesse de l'éclair. ASRock a fait le taf avec cette version. Il n'y a pas encore d'OS mais le système est stable avec la DRAM à 3600 MHz (le voltage s'est ajusté de 1,2 V à 1,376 V). @bred94 : cela fait des années que je flashe des BIOS. La nouveauté pour moi était le Flashback et l'échec par ce biais de ma tentative avec le tout dernier BIOS.
  9. Je viens de tester le chargement du profil XMP de la mémoire avec le BIOS 3.00/AGESA 1.0.8.0. Résultat : gros plantage au redémarrage avec écran noir, ventilos CPU à fond, code d'erreur debug D0 (CPU_ERROR 😱) et obligé d'éteindre avec l'alim. Bon, un clear CMOS et tout est rentré dans l'ordre. Prochaine étape : passer au BIOS 3.40/AGESA 1.2.0.0.
  10. Bon ben j'ai bien avancé en rebranchant et testant par étapes, ce qui m'a permis de découvrir le coupable, qui mettait l'alim en PLS : le câble d'alimentation SATA du lecteur optique, câble provenant de ma précédente alim (donc même les SATA sont brochés de façon propriétaire côté alim). Du coup, après l'avoir changé pour un Corsair, tout le système fonctionne et le NVMe est reconnu comme disque de démarrage (à voir une fois que j'aurai mis le second, mais ce sera une autre histoire). Un grand merci à toi ashlol !
  11. D'accord. C'est avec la config minimale que tu avais préconisée (alim + carte-mère + CPU et son ventirad + RAM + le NVMe) que cela a fonctionné. Je réinstalle et rebranche tout ?
  12. Youhou, ça marche nickel (avec le câble Corsair) ! Même pas le code d'erreur debug que j'avais eu lors de l'essai sur planche (j'ai zappé la présence du NVMe dans son M.2_2). J'ai juste pété le loquet du slot de la carte graphique en la retirant (ce sont des plaies ces trucs de toutes façons). Bon bah je suis bien content de m'être trompé au sujet de l'alim... Mais du coup le mystère s'épaissit. Trop tard, j'ai un multimètre délire (il prend même la température ). @digital-jedi : tu as raison, mais Corsair 1) abuse sur les tarifs de leurs câbles "premium" (quand ils en ont), 2) leur site est une horreur ergonomique quand on veut savoir quel câble va avec quelle.s série.s d'alims, et 3) ils ne livrent pas le lendemain.
  13. Ça marche, merci. J'imagine que tu fais allusion aux entretoises qui surélèvent la carte-mère. Le gag de les avoir oubliées m'est arrivé quand j'ai assemblé ma première tour il y a 25 ans, mais plus depuis (en fait elles sont déjà préinstallées dans mon nouveau boitier, un Fractal Design Define R6 USB-C). OK, je vais faire ça (j'imagine que je laisse la RAM). Et j'ai déjà remis le câble Corsair original. Je sais me servir d'un voltmètre mais je n'en ai pas... encore : je pars derechef en acheter un.
  14. Ah oui, tu as raison ashlol : d'après ce que j'ai compris à tête reposée, les prises "6+2 PCIe & 4+4 CPU" sur l'alim sont interchangeables et c'est l'extrémité des câbles côté carte-mère qui inverse la polarité selon qu'il s'agit d'une prise EPS-12V ou PCIe (illustration des polarités inverses : https://i.stack.imgur.com/xa1Ge.png). Du coup je révise mon jugement quant à l'origine de mon souci : il ne s'agit pas d'une grossière erreur de branchement mais peut-être d'un problème de câble. En effet, ayant trouvé le câble Corsair d'origine trop rigide au niveau de la prise ATX12V1 sur la carte-mère, j'en ai commandé un plus souple censé être entièrement compatible avec mon alim : https://www.amazon.fr/dp/B07VF887KN/ref=pe_3044141_185740131_TE_item Et c'est ce câble que j'avais branché dans un premier temps, mais en fait, donc, de manière non problématique. Après avoir vu ton message aujourd’hui, j'ai depuis testé l'hypothèse d'un problème au niveau de la connexion des 2 ventilos CPU, reliés par un câble en Y (lors des mises sous tension, le seul "signe de vie" manifesté par le système fut une demi-douzaine de rotations effectuées par un des ventilos CPU) : ça ne vient clairement pas de là. Donc, pour le moment, après inspection minutieuse de tous mes branchements, je ne vois pas d'autre piste que ce câble COMeap qui aurait provoqué des dégâts dans l'alim. Car, j'en suis quasi-certain, l'alim a morflé : à la mise sous tension du système, elle émet un petit bruit sec, comme un disjoncteur, et hier je l'ai entendu grésiller brièvement lors du basculement de son interrupteur (sa mise sous tension).
×
×
  • Create New...