Jump to content

ArchangeBlandin

INpactien
  • Posts

    350
  • Joined

  • Last visited

About ArchangeBlandin

  • Birthday 05/14/1982

Recent Profile Visitors

7,218 profile views

ArchangeBlandin's Achievements

Contributeur

Contributeur (5/14)

  • First Post Rare
  • Collaborator Rare
  • Week One Done
  • One Month Later
  • One Year In

Recent Badges

  1. C'est marrant comment en overclockant la carte graphique, ça freeze pendant le test et ça gagne pas de temps... Et ça plante dans les jeux avec ces options... Donc, 1m12 en overclockant avec un pc qui freeze, et 1m13 en laissant precision XOC gérer 110% de puissance autorisée, et ça fait 1m13 aussi avec 100% de power target, je sens que je ne vais plus jamais toucher aux paramètres d'OC de cette carte, ça permet juste de tout planter. Voilà le lien quand ça freeze pas (quand ça plante pas à long terme quoi) : https://benchmark.chaosgroup.com/cpu/details?hw=AMD Ryzen 7 2700X Eight-Core Processor x16%2C GeForce GTX 980 Ti 6144MB&id=32605 donc, voilà les temps CPU puis GPU. 01:20.434 01:13.667
  2. Voilà, j'ai tout remonté, tuyaux neufs, et j'ai pu constater qu'une semaine à l'eau déminéralisée a pas mal nettoyé les résidus, même dans les tuyaux qui sont partis à la poubelle de toute façon. La morale c'est de pas acheter n'importe quoi, même pour les éléments les plus anodins ! Dès qu'on colle un bout de métal ou un bout de plastique dans le circuit, c'est important pour ne pas mélanger les métaux, (cas classique alu/cuivre qui serait l'erreur la plus grave) mais même le mélange de différentes qualités/alliages d'un même métal est problématique. Pour le plastique, on a apparemment deux problèmes, d'une part, le plastique peut rejeter des composés dans le liquide (cas des additifs pour assouplir le PVC notamment, ça forme du gel qui se dépose dans tous les mauvais endroits) ou éventuellement réagir avec le liquide (quand on y met des choses bizarres).
  3. Je n'ai toujours pas de compte. A l'époque, j'avais pris le temps de lire des articles qui parlaient de leurs conditions générales (j'ai jamais fini de les lire, c'est pas raisonnable d'avoir autant à lire avant de s'inscrire sur un site). Ça m'a dégoûté de m'inscrire, surtout la politique de l'époque sur les images publiées sur facebook. Je communique principalement par mail du coup, j'ai vendu ma vie à google (gmail, android, google calendar, et le reste, google sait tout de moi, mais facebook, rien, et il n'auront pas mes photos).
  4. C'était presque ça, le réglage de vitesse se fait avec le potentiomètre alors qu'au final, je voulais y mettre la ligne PWM d'une des prises pour les ventilateurs du boitier. Ou sinon, j'ai raté un truc sur le produit. Mon impression est qu'entre l'utilisation du PWM dans un PC et le fonctionnement dans l'industrie en général, il y a une différence notable, c'est la séparation de la broche qui fournit le 12V et de celle qui fournit le signal PWM. Industriellement c'est les deux ensemble car cela ne cause pas de perturbations, mais dans un PC, on sépare souvent puissance et signal, d'où la prise 4 broches des ventilos qui contient terre, +12V, retour signal de vitesse et PWM séparé. Ce qui est peut-être en plus pour la rétro-compatibilité avec les ventilateurs en courant continu qui pourraient être perturbés par le signal PWM, surtout pour produire le signal de retour de vitesse. Je sens que ça va finir avec un potentiomètre de réglage zalman qui traine dans une boite, parce que de mémoire, ceux là supportent d'avoir un peu de puissance branchée dessus (ils ont un boitier avec un radiateur, ce qui est beaucoup mieux que d'autres que j'ai). Si je rachète des ventilos en PWM, c'est un peu cher, mais le montage est simpliste par contre. J'avais vraiment espoir que ce machin à 15$ me règle mon problème...
  5. Elle était pas dénudée, mais je suppose qu'il y avait un point de contact entre le métal de la sonde et un des fils. Je pourrais tester ça en fouillant dans la poubelle, si j'ai le courage... Les autres sondes ont une construction différente avec une séparation plus nette entre la sonde de température et le bouchon qui lui sert de contact avec l'eau, le tout est collé au final, ce qui doit mieux isoler.
  6. En effet, ça a l'air d'être ce qu'il faut, si je fournis du 12V de l'alim en entrée, je sors du 0-12V si j'ai bien compris, sur une puissance démesurée par rapport au besoin, mais c'est pas grave. En virant le bouton d'inversion de sens et en le remplaçant par un fil, ça m'évitera de faire une connerie. Merci.
  7. Normalement, je n'ai aucun alu dans le circuit. Le radiateur n'a que ses ailettes en alu mais les tuyaux sont en cuivre. (comme tous les rads quoi) Quand j'avais eu le problème avec le WB de la 560 ti qui était arrivé sans nickel, j'en avais discuté avec la boutique et avec le support d'EK. Les deux m'avaient assuré que ça ne poserait pas de problème sauf à voir le cuivre se ternir plus rapidement. A l'époque (puisque je l'ai changé en 2016), aucun problème de corrosion, donc, un bon bloc en cuivre ne cause de corrosion avec les mêmes composants que ce que j'ai aujourd'hui. Ce que j'ai changé depuis : - Eau déminéralisée avec additif EK transparent - sondes de température noname - Evga 980 Ti Hydrocopper (WB EK cuivre recouvert de nickel) - tuyaux que j'ai achetés beaucoup moins chers que les précédents La combo tuyaux pas chers, sondes noname et additif sont peut-être à l'origine des réactions ? J'ai déjà recommandé des choses pour arranger ça : - tuyaux EK - deux sondes de température : une xspc comme celle que j'ai déjà pour la température en entrée de l'eau (sous forme de bouchon) et une autre de chez phobya sous forme d'anneau pour la température en sortie. J'espère que celle de chez phobya tiendra aussi bien que celle de chez XSPC. Il me reste la question du liquide, est-ce que c'est mieux de laisser de l'eau déminéralisée pure ou de mettre l'additif ?
  8. L'eau de vie de prune, je dois pouvoir en trouver dans une cave de la famille !
  9. J'ai pas voulu y aller aussi fort, je me suis contenté de produits dégraissants et anticalcaires (ménagers) pour le résidu de tuyau et éventuellement si ça attaque le reste puis de bien rincer. Si ça réagit avec le plaquage nickel ou avec les embouts ou autre chose, je suis mal... Je vais ouvrir un livre de chimie pour chercher l'effet que ça peut avoir sur d'autres pièces.
  10. J'ai découvert que ma nouvelle carte mère (asus crosshair VII) n'aime pas ma grappe de 9 ventilateurs qui ne supportent pas le PWM. Ces ventilateurs sont sur le radiateur de mon watercooling, et le mieux est de tous les contrôler ensemble. Si je les branche sur la carte mère, ça finit soit par faire déconner tous les capteurs de température/tension/vitesse de ventilateur, soit par causer un arrêt d'urgence. Le plus flagrant est en utilisant la fonctionnalité d'arrêt et de redémarrage des ventilateurs, une fois sur deux, j'ai un arrêt d'urgence. J'ai fait quelques recherches sur plusieurs boutiques, et je n'ai pas trouvé de produit proposant de convertir un signal PWM en utilisant une alimentation 12V qui n'est pas celle de la prise ventilateur vers du courant continu (entre 5 et 12V). Il faut dire que tout le monde n'a pas besoin de ça. Temporairement, j'ai branché les ventilateurs sur un connecteur qui prend sur le 5V et le 12V pour donc faire du 7V, mais ça n'est pas ma solution préféré, ça n'est pas réglable et si j'ai un ventilateur qui meurt en faisant un court-circuit (ça m'est jamais arrivé), ça n'est pas bon pour l'alim et pour les composants branchés sur le 5V. J'ai aussi mis les deux ventilateurs de la caisse en 7V pour arrêter de me compliquer avec eux aussi, j'ai eu des instabilités (notamment sur la lecture des températures) tant qu'ils étaient branchés aussi. La carte mère n'a apparemment pas vraiment été conçue pour autre chose que des ventilateurs en PWM ! Si mes ventilateurs étaient en PWM, ce serait facile, je peux monter comme mes pompes : alimentation sur une molex en 12V et commande de PWM+retour de vitesse d'un des ventilateurs sur un connecteur de la carte mère qui gère le PWM. Mais dans mon actuel qui est beaucoup de ventilateurs en courant continu et seulement le PWM qui fonctionne bien, je n'ai pas trouvé de solution. Si vous avez des idées, ça m'aidera surement beaucoup.
  11. Bon, je continue mon aventure, même si ça intéresse personne ! Ca pourra bien servir à quelqu'un de lire quelques retours d'expérience. Le WE dernier, j'ai remplacé ma carte mère (crosshair V avec un 8350) pour la remplacer par une crosshair VII avec un 2700X. En démontant la carte graphique, j'ai vu de la boue verte dans le circuit. En démontant le reste, même dépôt dans les tuyaux, partout en fait, sauf dans les pompes. C'est vert, c'est sale, ça sent pas bon, mais ça n'est pas des algues, ça ressemble plus à de l'oxyde de cuivre accompagné de rejets chimiques du tuyau. J'ai trouvé une sonde de température parfaitement décapée (une noname de chez docmicro), le laiton même un peu bouffé, le métal vient peut-être de là. D'autres sondes de chez xspc n'ont aucune trace de corrosion. Certains raccords ont été un peu décapés sur le bord, mais j'hésite entre imperfection du plaquage sur les bords ou décapage chimique. Le plaquage nickel de chez EK a un peu morflé, il a disparu (une petite zone dans le WB de la carte graphique) ou noirci (dans le WB CPU) par endroits, c'est la première fois que j'ai une trace de corrosion dans mon vieux Supreme-HF. N'ayant pas racheté de tuyaux, j'ai tenté un nettoyage avec un succès mitigé et beaucoup d'eau gâchée. Muni du'ne pompe, du radiateur (qu'on ne peut pas ouvrir pour nettoyer), de tous les tuyaux que j'allais réutiliser et d'un transfo 12v, j'ai pompé de l'eau depuis un lavabo vers la douche pour tenter de nettoyer. Eh bah c'est pas très efficace, la saleté est tenace. En attendant, j'ai tout remonté (un fullblock EK C6H qui fonctionne sur les crosshair VI ET VII, et le reste tout pareil, donc sans le supreme HF et sans le WB pour la crosshair V), et l'eau déminéralisée plus la puissance de la double pompe à plein régime semble nettoyer un peu plus tout ça, de quoi avoir un radiateur propre pour le remontage en tuyaux neufs (et avec une nouvelle sonde de température) dans quelques jours.
  12. J'ai prévu de me péter le crâne sur un firewall openOffice. Je suis sûr du résultat.
  13. Bonjour à tous ! Ca fait un moment que mon WC fonctionne (depuis 2010), et j'en suis à mon 3ème liquide différent dans le circuit, je me pose des questions de corrosion. On va commencer par la liste des trucs métalliques y compris ceux qui n'y sont plus : - 2x rads EK 360 (2010-2012) - MO RA3 (tubes cuivre) (2012-) - WB EK supreme HF nickel (cuivre avec revêtement nickel EK de première génération) (2010-2018) - WB EK pour asus crosshair V nickel/acetal (2011-2018) - Monoblock EK C6H sur une asus crosshair VII (la VI et la VII ont le même plan) (2018-) - WB EK pour gtx560ti cuivre (2011-2016) (je voulais un nickel, mais il y a eu une erreur dans la finition et les packaging chez ek...) - EVGA GTX 980 ti Hydrocopper (le design du WB fait penser que c'est de chez EK, en fait je ne sais pas exactement s'il y a un revêtement interne, c'est soit cuivre brut à l'intérieur, soit un revêtement nickel EK de seconde génération) (2016-) - 2x swiftech MCP355 dans un top EK acetal. (changées, mais le corps et le rotor sont toujours dans les mêmes matériaux) - des embouts coiffe de chez EK (eux ont l'air de tenir sans s'oxyder) (2010-) - un peu n'importe quoi comme bouchons (là j'en ai qui se sont oxydés, en noir, j'ai vu ça en en remplaçant un par une sonde de température) - des sondes de température noname qui s'oxydent et des xspc ou phobya qui tiennent le coup - un réservoir EK-spin acetal+plexy, avec des bouchons d'origine, le gros bouchon d'en haut a des traces vertes. (2010-) - quelques bouts de tuyauterie, genre un T sans marque acheté chez docmicro (en fait il me sert à y mettre une sonde de température, c'est là que j'ai viré un bouchon oxydé), et un coude ailleurs (2010-) - une paire de raccords à débranchement presque sans coulures achetés chez docmicro, ils ont un revêtement noir, je ne sais pas trop ce que c'est. (2014-) Maintenant, la flotte, c'est de l'eau déminéralisée avec de l'additif sans couleur (EK evo transparent). On peut noter qu'historiquement, j'ai eu deux autres liquides qui ont pu laisser des restes, un liquide rouge de chez EK (qui m'a posé des problèmes de pompe) et un liquide transparent contenant pour moitié de l'ethylène glycol. A peu près 2 ans chacun. Niveau tuyau, j'ai eu des tuyaux tygon qui ont été ramolis par l'ethylène glycol ou un des additifs qui était dedans... J'ai aussi eu des Feser et masterkeeler et les derniers c'est du mayhems... J'ai fait pas mal de réaménagement, et quand ça arrive, tous les tuyaux passent à la benne pour être remplacés par d'autres en essayant de faire mieux que la fois précédente, et le liquide est remplacé en passant en général. Alors voilà, j'ai des pièces qui commencent à être bouffées, est-ce que c'est parce que certaines pièces sont daubiques (genre les bouchons), je n'ai pas à ma connaissance de pièce en alu qui touche l'eau, mais je peux me tromper, ou est-ce que je ferais bien d'essayer de faire un rinçage complet de tout le bazar (je peux pomper dans un bidon et vider dans un autre) ? Si vous avez des idées, je suis preneur, mieux vaut prévenir l'oxydation que de tout bousiller à terme (je voudrais bien que la plupart des éléments suive sur la config suivante, ma carte mère a passé ses 5 ans à la fin de l'année dernière, et je me laisserais bien tenter par du ryzen dans l'année si les tests des 4-6 cores sont bons), je crois que j'ai oublié une bonne partie de mes cours de chimie de lycée sur l'oxydoréduction, et en plus je n'ai pas pu identifier les matériaux de certains éléments...
  14. Je sais pas si c'est encore suivi, mais ça avait l'air marrant... Je n'ai rien changé du tout, d'ailleurs, j'ai lancé le test à travers une session teamviewer en plus, je sais pas si ça a un impact important. ---------------------------- IntelBurnTest v2.54 Created by AgentGOD ---------------------------- Processor: AMD FX-8350 Eight-Core Processor Clock Speed: 0,53 GHz Active Physical Cores: 8 Total System Memory: 16263 MB Stress Level: Standard (1024 MB) Testing started on 12/11/2015 14:10:25 Time (s) Speed (GFlops) Result [14:10:55] 21.504 41.5691 3.375027e-002 [14:11:24] 21.589 41.4042 3.375027e-002 [14:11:53] 21.416 41.7395 3.375027e-002 Testing ended on 12/11/2015 14:11:53 Test Result: Success. ---------------------------- Alors, je comprends pas trop la ligne qui indique le clock speed... le proc tourne à 4540MHz (à peu près au lieu de 4.0 base -> 4.2 turbo).
  15. J'ai le droit de déterrer ça? Bon, bah c'est fait! Je vais tenter de remplir le vide du manque d'exemples de configs AMD, et si quelqu'un est capable de m'expliquer la myriade de paramétrages dans lesquels je me noie, ce serait vraiment exceptionnel. Je me suis remis à overclocker maintenant que j'ai un windows propre sur mon PC. Commençons par ma config : Asus Crosshair V Phenom II X2 555 BE débloqué en X4 (c'est une perle pour son prix d'origine celui-ci) Mémoire 4*2Go dominator 1600MHz cas 8 Geforce gtx 560ti overclockée d'usine (et design de ref) Alim corsair HX 620 (qui survit très bien, elle est de fin 2007) L'intégralité est watercoolé (non, pas l'alim quand même, mais la mémoire oui). Actuellement le processeur tourne à 3950 MHz sans dépasser les 47°C sous occt. C'est lé fréquence que j'avais atteint avec ma carte mère précédente. Comme j'ai atteint ça sans me fatiguer (avec cette carte mère), je vais tenter d'aller plus loin. Je posterai des screen du bios, il y a plein d'options que je ne comprends pas du tout. Et autre détail, je sais qu'à 54°C au dessus de 3,8GHz, le processeur plante en général, donc j'ai cette limite à tenir.
×
×
  • Create New...