Jump to content

vos moments de solitude


jackinow

Recommended Posts

bon et bien je commence avec un classique.

j'etais en primaire, j'allais a l'ecole avec ma mere en voiture, comme tout les jours. on arrive a coté de l'ecole, je lui fait un gros bisou et sort de la voiture, je cours a l'encontre d'un copain, on commence a parler, je me sentait etonnament leger, puis d'un seul coup, mon copain me dit "bah.... il est ou ton sac thibault?" (je mappel thibault), puis d'un seul coup, je regarde dans mon dos, et merdeeeeeee... sans rien lui dire je rentre en courant chez moi, j'ai mis environ 5-10minutes en courant comme un taré (a pied, etant petit je mettait environ 20-25 minutes a pied en marchant normalement) j'arrive chez moi, a bout de soufle, je tape comme un taré a la porte (forcément mes clef etaient dans mon sac....) puis personne a la maison... en faite, ma mere s'etant rendu compte que j'avais oublier mon sac a la maison, etait retourner a l'ecole avec ce dernier...donc finalement au bout de bien 15-20 minutes d'attente devant la porte en me traitant de tout les noms, je vois ma mere qui revient en voiture. elle me racompagne jusqu'a l'ecole, la honte que j'ai eu quand ma mere m'a ammener jusqu'a dans ma classe et que forcément, mon autre pote avait raconter a tout le monde que j'avais oublier mon sac et que j'etait reparti chez moi en courant....

un classique....mais qui te fout quand meme bien la honte sur le moment.

Link to comment
Share on other sites

Moi j'avais un pote qui est venu à l'école en chausson :birthday: (franchement ça le fait pas).

Coup de pot, il avait sport et avait amené des baskets, sinon bonjour le truc :francais:

c bizare tout le monde a un pote qui a eu ca lol mais tout le monde c que le pote en question n'existe pas lol

sinon moi aussi j'ai oublié mon sac mais scooter powaaa allé retour en 5 min lol

Link to comment
Share on other sites

Bon je me lance.

C'était en janvier dernier, j'avais un examen d'économie politique un samedi matin. J'ai malheureusement pris les mêmes horaires que mes cours habituellement et quand je suis rentré dans l'amphi, 400 paires d'yeux m'ont regardé entrer :mdr:. Je me rends compte que l'épreuve a commencé et donc je prends rapidement les feuilles et je regarde le tableau : il me restait 30 minutes sur 1h30 :birthday::francais:

Bah finalement je m'en suis pas mal tiré :mdr::transpi:

Link to comment
Share on other sites

Euh, comment dire!

Mise en situation:

Demi-finale du championnat de france de rugby Toulouse-Castres au stadium, et j'étais l supporter de Castres (origines du tarn oblige, même si j'adores toulouse)

Donc, à un moment, Castres marque et prend l'avantage, je me lève trop heureux en gueulant, me retourne, et m'aperçoit alors que je suis tous seul pour castres dans la tribune et que les autres supporter sont à l'autre bout du stade!

Et ben là, tu te retrouves très con :birthday:

En plus on a perdu quand même :francais:

Link to comment
Share on other sites

c bizare tout le monde a un pote qui a eu ca lol mais tout le monde c que le pote en question n'existe pas lol

sinon moi aussi j'ai oublié mon sac mais scooter powaaa allé retour en 5 min lol

Exact, c'est même arrivé à deux potes :birthday:

Link to comment
Share on other sites

En première j'ai eu un de ces petits moment en cours. Toutefois les potes ont été assez gentils finalement.

Donc, j'étais considéré par tous comme bon éléve. Toutefois en allemand, on avait des verbes irréguliers à apprendre. L'allemand étant à l'époque considéré comme une matière comparable à une heure de perm pendant laquelle le plus grand bordel possible à lieu, j'avais comme tout élève des sèches.

Ayant une imprimante laser (chose rare à l'époque), j'avais sorti mes seches en police taille 3 (c'est le plus petit possible lisible) et les avaient collées au dos d'un réglet de 30cm en acier. Il y avait des sèches sur toute la longueur, d'un seul coté.

Ce réglet étant ma règle de tous les jours, je prenais grand soins de mettre la face comportant les seches contre la table et ce dans toutes les matières.

Un jour, en cours de maths, le prof s'approche de moi et prend ma règle afin d'expliquer un truc au tableau... et paf! comment baisser dans l'estime d'un prof d'un seul coup :mdr: Il a compris quand tout le monde a explosé de rire en voyant la face remplie de papier de ma règle brandie au tableau. :birthday:

Toujours est-il que le prof a terminé son explication et a reposé la regle sans rien dire sur ma table.... :francais:

Sur le coup je me suis senti mal à l'aise, mais finalement, comme tout le monde faisait pareil, ca n'a posé aucun pb vis à vis de mes copains... par contre, pour ce qui est du prof :transpi:

Link to comment
Share on other sites

En première j'ai eu un de ces petits moment en cours. Toutefois les potes ont été assez gentils finalement.

Donc, j'étais considéré par tous comme bon éléve. Toutefois en allemand, on avait des verbes irréguliers à apprendre. L'allemand étant à l'époque considéré comme une matière comparable à une heure de perm pendant laquelle le plus grand bordel possible à lieu, j'avais comme tout élève des sèches.

Ayant une imprimante laser (chose rare à l'époque), j'avais sorti mes seches en police taille 3 (c'est le plus petit possible lisible) et les avaient collées au dos d'un réglet de 30cm en acier. Il y avait des sèches sur toute la longueur, d'un seul coté.

Ce réglet étant ma règle de tous les jours, je prenais grand soins de mettre la face comportant les seches contre la table et ce dans toutes les matières.

Un jour, en cours de maths, le prof s'approche de moi et prend ma règle afin d'expliquer un truc au tableau... et paf! comment baisser dans l'estime d'un prof d'un seul coup :non: Il a compris quand tout le monde a explosé de rire en voyant la face remplie de papier de ma règle brandie au tableau. :byebye:

Toujours est-il que le prof a terminé son explication et a reposé la regle sans rien dire sur ma table.... :non:

Sur le coup je me suis senti mal à l'aise, mais finalement, comme tout le monde faisait pareil, ca n'a posé aucun pb vis à vis de mes copains... par contre, pour ce qui est du prof :non:

:non:

Bibi a triché :roule2: (en plus mal :non:).

Alors là un mythe tombe :non:

Link to comment
Share on other sites

Examen de clarinette, a la fin de ma 6 ou 7eme annee de cours, je connais tout le monde sur place, sauf un des trois membres du 'jury', donc ambiance bonne enfant, et tout. J'arrive, je sort la boite de clarinette de mon sac, j'ouvre, je monte la clarinette, tout tranquille, et presque arrive mon tour, je vais pour sortir la partition pour le morceau que je devais jouer ... Je vais pour sortir la partition ... Sortir la partition ... Sortir la partition ??? 'tain, la haine+honte ... Heureusement, mon meilleur pote jouait le meme, et je lui ai taxe sa partition, mais de dieu, qu'est-ce que je me serais fait descendre si j'avais pas su le jouer correctement !!

Et pareil, mon dernier examen de clarinette, donc le 9eme (je crois ??), je me pointe deja completement panique, parce que j'ai pas l'impression d'etre bien prepare, et je me disais que j'allais planter l'examen de clarinette pour la premiere fois de ma vie (quand meme, ca fait quelque chose quand t'as passe les autres haut la main ou presque ...) ... Donc j'arrive, j'essaye de me calmer, j'arrive devant la salle, et la, c'est le drame. J'entends qu'on joue mon morceau d'examen, or, une seule autre personne devait le jouer : le meme sus-cite pote ... Et la, le coup d'adrenaline (le truc mortel avant un examen ...) : non seulement je savais pas suffisamment mon morceau (a mon avis, mais je suis aseez critique envers moi-meme dans ce domaine), je suis completement panique, et j'arrive completement en retard ... Je rentre donc tout doucement, j'essaye de monter mon instrument, je sors mon morceau (que j'avais, ce coup ... :keskidit: ) et je respire doucement et profondement pour faire descendre le pouls ... On m'accorde 30 secondes pour chauffer et me calmer, mais trop d'adrenaline ... Je joue mon premier mouvement, j'inspire un grand coup au milieu, car souffle trop rapide et trop court, je me plonge dans le second, j'ai les doigts cripes a mort, qui tremblent comme c'est pas permis (surexcitation ...), je finis, je cours dehors, et je craque ... Sanglots et tout (un gars de 19 ans/110kg/1m90, faut le voir pour le croire ...) parce que j'etais persuade d'avoir monumentalement plante le truc, alors que si je l'avais joue calmement, j'aurais eu une chance ... Mon pere qui arrive (ben oui, il etait aussi persuade que ca commencerait que quand il arrivait, puisque je lui avait donne les memes faux horaires que j'avais ...), et qui demande direct a mon prof de clarinette (apres 8+ ans de cours avec lui, il faisait presque partie de la famille ...) ce qui m'avait mis dans un etat pareil ... Enfin la totale quoi. Et apres 12-15 minutes qui m'ont semblees interminables (pour 'juger' 2 personnes, faut pas si long normalement ...), le jury qui nous prie de rentrer, et finalement, on l'a eu tout les deux, se p*tain d'examen !! Mais que d'adrenaline a coule dans mes veines durant ces 30 minutes ...

[/my boring p*tain de life]

Link to comment
Share on other sites

Allez je résiste pas:

En term j'avais un prof de philo qui nous racontait tout le temps sa vie, et il faisait souvent des allusions plus ou moins subtiles au sexe, aux relations homme/femme, etc... voire carrement en interpellant les eleves sur leur vie privee.

Par exemple à l'époque ma copine (Caroline de son prenom) etait aussi dans la classe, et une fois il nous avait croisé tout les 2 en ville et j'étais en train de bouffer des carambars. Le cours suivant, il a commencé à plaisanter la-dessus devant toute la classe, alors j'ai lancé ma connerie :

"Je fais ce que je peux, depuis que je suce plus mon pouce j'ai plus rien à sucer..."

Là-dessus tout le monde se marre, et là, avec un grand sourire, le prof lance en regardant ma copine assise à ma droite :

"Et Caroline n'a pas ce probleme je suppose ?"

Je vous garantis que c'est rigoureusement authentique. Je me souviens d'ailleurs que la fille devant moi à porter la main à sa bouche en regardant sa voisine avec des yeux enormes et attérés. Grand moment de solitude pour ma cherie.

Mais là où ça devient fantastique, c'est que plus tard dans la journée, en abordant un escalier pour aller en cours, ma copine me relance pour la 4587ème fois sur la remarque du prof du matin même, et la je lui balance, en parlant bien fort pour mettre un point final à cette histoire :

"Ouais mais t'as vu il parle toujours de cul en cours! c'est un obsédé sexuel ce prof! Il nous parle tout le temps de sa femme... putain tout ce qu'elle doit se prendre dans le cul!!"

A peine je finis ma phrase que je reconnais la chemise mauve qui gravit les escaliers à 10 cm de mon nez devant moi. Celle du prof en question. Il arrive en haut, se retourne, me regarde l'air amusé, et s'éloigne. Moi, j'étais monté à 200 pulsations/minutes, ma copine partagée entre l'envie d'exploser de rire et le sentiment de compassion pour son cheri....

Aucune suite à cet incident, mais ce fut une experience que je ne souhaite à personne! :mdr:

Link to comment
Share on other sites

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

×
×
  • Create New...