Jump to content

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

tata2

Orientation après le BAC mais quoi?

Recommended Posts

Bonjour à tous !

Alors voilà, je suis actuellement en Term' S Spé' Maths (comment j' ai fais ?)

Et actuellement, j' aimerais me diriger vers l' informatique parce que tout d' abord, c' est des conseils venant des amis, des parents et des proches de la famille x]

Et puis ça me plait ! xD

Alors voilà, j' avais imaginer un cursus comme suit :

IUT Informatique => Ecole d' ingénieur => Vie active x]

Mais voilà, l' école d' ingénieur, je la sens mal et faut être dans les meilleurs en IUT (je ne dis pas impossible !)

Mais auriez vous d' autres cursus à me proposer qui serait mieux ou bien les avantages ou désavantage de ce genre de cursus etc... ?

Car le conseiller d' orientation du lycée, c' est comment dire ...

A croire qu' il ne connait pas le mot "développeur"

Perso' je n' ai pas de spécialisation choisi en informatique (peut-être m' orienté plus vers les réseaux mais oublions =/)

Alors voilà, je redis la question :

Auriez vous d' autres cursus à me proposer qui serait mieux ou bien les avantages ou désavantage de ce genre de cursus etc... ?

Merci d' avance,

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu peux toujours faire une licence MI (Maths - Info) et te specialiser au cours de ta licence ( +master si besoin)   :yes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

C' est peut-être une question bête mais bon ^^

Durant ces études, on peut faire un stage en entreprise ?

Car après, pour le boulot, je suppose qu' il demande un minimum de pratique ...

Et autrement c' est quoi les matières dans ce genre d' étude ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

Pour ma part, j'ai suivi un cursus maths sup/maths spé qui m'a amené vers une école d'informatique et de maths (ENSIMAG, Grenoble) dans laquelle tu peux avoir un ratio maths/info très intéressant (je peux te donner plus d'infos par mp si tu veux). Si tu choisis également le cursus prépa/école d'ingénieur, tu trouveras d'autres écoles qui sont soit spécialisées en en info (je suis loin de toutes les connaître, mais de tête il y a au moins Polytech' Grenoble), soit qui ont des filières internes orientées info (pareil, faut se renseigner, mais il y sûrement toutes les écoles Centrales, dont certaines restent beaucoup plus accessible que Centrale Paris d'après les classements d'écoles, supélec, etc.). Je ne peux pas trop m'engager, mais je pense que tu trouveras une filière spécialité info dans pas mal d'écoles de tout niveau. Pour finir, si tu passes par une prépa Maths sup/Maths spé, tu gagneras un peu de temps pour trouver ce qui te convient le mieux (c'est d'ailleurs principalement pour ça que j'ai choisi ce cursus:)), et tu acquerras de bonnes bases en maths pour faire de l'info.

Sinon, toujours au niveau des écoles d'ingé, tu peux aussi envisager les prépas intégrées. Là encore je ne peux être exhaustif, mais je sais que pour l'ENSIMAG, tu as des prépas intégrées, tu as aussi EPITA/EPITECH qui recrutent en prépa intégrée, et peut être SupInfo, mais je ne connais pas du tout son fonctionnement.

Pour les autres filières (IUT, FAC), je ne suis absolument pas compétent pour t'orienter. Je laisserai d'autres personnes compléter et rectifier au besoin mes dires ci-dessus.

Pour finir, je dirais que tu dois également savoir que ton profil ne sera pas tout à fait le même en fonction de la filière que tu choisiras : certaines formations te donneront une formation plus proche du "codeur-pur" que du "chercheur". À toi de voir ce que tu préfères faire en informatique.

J'espère que cela t'aidera un peu dans le dur choix de l'orientation.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour les matières, tout dépend de ce que tu veux faire, mais tu devras faire "un peu" de maths si tu veux pouvoir comprendre un minimum de choses (théorie du langage pour faire des compilateurs, quelques notions d'analyse pour calculer les coûts des algorithmes, etc.).

Si ton profil est plus recherche, attends toi à faire des maths, et pas des maths faciles (logique, théorie du langage, autres).

Tu devras aussi avoir des notions d'algorithmique, d'architecture logicielle (uml), de réseau, d'électronique, et de web. Je pense que j'ai fait le tour des matières.

Pour ce qui est des stages, les écoles d'ingé en imposent (2 à 3 stages obligatoires pendant ta formation, qui vont de 2 à 6 mois).

Share this post


Link to post
Share on other sites

C' est peut-être une question bête mais bon ^^

Durant ces études, on peut faire un stage en entreprise ?

Car après, pour le boulot, je suppose qu' il demande un minimum de pratique ...

Et autrement c' est quoi les matières dans ce genre d' étude ?

Pour les stages je pense que oui, pour les matières je ne sais pas, je suis en licence pcsi - physique  :transpi:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il faudrait une personne qui soit plus récente que moi: je me fais vieux.

À la faculté, la seule formation (et unique) formation informatique valable est le DEUG MIAS.

Mais, pour mon DEUG MIAS (1998-2000):

1) L'informatique ne représentait presque:

a) rien par rapport aux Mathématiques: à peu près 50-60% de la formation en terme de coefficients

b) autant que la physique et autre chimie juste au cas où tu t'étais trompé de voie :fumer:

Seul le second semestre de la deuxième année était spécialisée (choix d'une ou plusieur(s) option(s)) et là j'ai fait plein d'informatique (les arbres :iloveyou:)

2) L'informatique c'est ultra, mais ultra généraliste. Le Pascal/ algorithmie représentaient 90% des cours. J'ai fait aussi un peu d'assembleur (Z80 et intel)

Et ensuite, tu fais quoi. Soit une licence (BAC + 3), soit une licence professionnelle (BAC + 3), soit un IUP (<- si cela existe toujours, BAC + 2 à BAC + 4).

Je pense que tu peux t'orienter avec une autre formation mais là cela va être aux notes et au nombre de places (comme d'habitude).

En définitive, après un DEUG tu ne peux faire que de l'université et encore de l'université, avec très peu de stage.

Moi en licence informatique (BAC +3), le stage de 1 mois (découverte de l'entreprise) était facultatif: :fumer:.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

Pour ma part, j'ai suivi un cursus maths sup/maths spé qui m'a amené vers une école d'informatique et de maths (ENSIMAG, Grenoble) dans laquelle tu peux avoir un ratio maths/info très intéressant (je peux te donner plus d'infos par mp si tu veux). Si tu choisis également le cursus prépa/école d'ingénieur, tu trouveras d'autres écoles qui sont soit spécialisées en en info (je suis loin de toutes les connaître, mais de tête il y a au moins Polytech' Grenoble), soit qui ont des filières internes orientées info (pareil, faut se renseigner, mais il y sûrement toutes les écoles Centrales, dont certaines restent beaucoup plus accessible que Centrale Paris d'après les classements d'écoles, supélec, etc.). Je ne peux pas trop m'engager, mais je pense que tu trouveras une filière spécialité info dans pas mal d'écoles de tout niveau. Pour finir, si tu passes par une prépa Maths sup/Maths spé, tu gagneras un peu de temps pour trouver ce qui te convient le mieux (c'est d'ailleurs principalement pour ça que j'ai choisi ce cursus:)), et tu acquerras de bonnes bases en maths pour faire de l'info.

Sinon, toujours au niveau des écoles d'ingé, tu peux aussi envisager les prépas intégrées. Là encore je ne peux être exhaustif, mais je sais que pour l'ENSIMAG, tu as des prépas intégrées, tu as aussi EPITA/EPITECH qui recrutent en prépa intégrée, et peut être SupInfo, mais je ne connais pas du tout son fonctionnement.

Pour les autres filières (IUT, FAC), je ne suis absolument pas compétent pour t'orienter. Je laisserai d'autres personnes compléter et rectifier au besoin mes dires ci-dessus.

Pour finir, je dirais que tu dois également savoir que ton profil ne sera pas tout à fait le même en fonction de la filière que tu choisiras : certaines formations te donneront une formation plus proche du "codeur-pur" que du "chercheur". À toi de voir ce que tu préfères faire en informatique.

J'espère que cela t'aidera un peu dans le dur choix de l'orientation.

Et quel est la diffèrence entre le cursus maths sup/maths spé et les prépas et les écoles d' ingé' ? (je ne compte pas aller en prépa' car je le sens très très très mal xD)

Et quel est la diffèrence entre "chercheur" et "codeur pur" ?

Pour les matières, tout dépend de ce que tu veux faire, mais tu devras faire "un peu" de maths si tu veux pouvoir comprendre un minimum de choses (théorie du langage pour faire des compilateurs, quelques notions d'analyse pour calculer les coûts des algorithmes, etc.).

Si ton profil est plus recherche, attends toi à faire des maths, et pas des maths faciles (logique, théorie du langage, autres).

Tu devras aussi avoir des notions d'algorithmique, d'architecture logicielle (uml), de réseau, d'électronique, et de web. Je pense que j'ai fait le tour des matières.

Pour ce qui est des stages, les écoles d'ingé en imposent (2 à 3 stages obligatoires pendant ta formation, qui vont de 2 à 6 mois).

Bah la même question que au dessus, qu' est ce que un "chercheur" mais j' aimerais aussi savoir, si les écoles d' ingé' imposent un stage, est-ce mieux que une prépa' alors ?

Et si je comprend bien, faire un IUT pour ensuite aller en école d' ingé', c' est un peu du temps perdu ou je me trompe ?

Pour les stages je pense que oui, pour les matières je ne sais pas, je suis en licence pcsi - physique  :transpi:

Bah disons que je parlais plus du temps que l' on peut "perdre" à faire des stages en entreprise, est-ce que après ça peut poser problème (comme si on loupait 2 semaines de cours en terminale S, les maths font assez mal :outch:)

Il faudrait une personne qui soit plus récente que moi: je me fais vieux.

À la faculté, la seule formation (et unique) formation informatique valable est le DEUG MIAS.

Mais, pour mon DEUG MIAS (1998-2000):

1) L'informatique ne représentait presque:

a) rien par rapport aux Mathématiques: à peu près 50-60% de la formation en terme de coefficients

b) autant que la physique et autre chimie juste au cas où tu t'étais trompé de voie

Seul le second semestre de la deuxième année était spécialisée (choix d'une ou plusieur(s) option(s)) et là j'ai fait plein d'informatique (les arbres )

2) L'informatique c'est ultra, mais ultra généraliste. Le Pascal/ algorithmie représentaient 90% des cours. J'ai fait aussi un peu d'assembleur (Z80 et intel)

Et ensuite, tu fais quoi. Soit une licence (BAC + 3), soit une licence professionnelle (BAC + 3), soit un IUP (<- si cela existe toujours, BAC + 2 à BAC + 4).

Je pense que tu peux t'orienter avec une autre formation mais là cela va être aux notes et au nombre de places (comme d'habitude).

En définitive, après un DEUG tu ne peux faire que de l'université et encore de l'université, avec très peu de stage.

Moi en licence informatique (BAC +3), le stage de 1 mois (découverte de l'entreprise) était facultatif: .

ça c' est le cursus en mode FAC ? ^^

Autrement, des avis sur les gens qui ont fait les écolés d 'informatique comme "SUPINFO" (car j' ai pas eu de super retours donc j' aimerais que ce soit confirmé ^^)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et quel est la diffèrence entre le cursus maths sup/maths spé et les prépas et les écoles d' ingé' ? (je ne compte pas aller en prépa' car je le sens très très très mal xD)

Maths Sup/Spé, c'est la prépa. ;)

En Maths Sup/Spé dans un lycée tu présentes tout les concours que tu choisis (CCP, e3a), qui t'ouvrent l'accès à toutes les écoles d'ingé possibles (en fonction de tes résultats of course)

En prépa intégrée tu ne présentes que celle de ton école qui t'as accueilli pour ton cursus Maths Sup/Spé. EFREI, ESIGELEC, EPITA, CPE, etc...)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et quel est la diffèrence entre le cursus maths sup/maths spé et les prépas et les écoles d' ingé' ? (je ne compte pas aller en prépa' car je le sens très très très mal xD)

Sup/Spé c'est la prépa : en 2 ans ou plus généralement en 3 tu prépares divers concours d'entrée de groupements d'écoles.

La prépa ca dépend, il y en a des pépère pour viser des 'petites' écoles aux concours, et des plus prestigieuses où effectivement on bosse 18h par jour et le reste en sommeil. Parfois. Mais ca donne une bonne chance d'intégrer le top du top, du genre X, ENS Cachan, Supaéro, Mines-Ponts etc.

Ces écoles offrent de toutes façons des spécialisations en informatique extrêmement tardives - et bien maigres.

Là on parle des écoles d'ingés à prépa intégrée, dans lesquelles on rentre directement après le bac sur dossier ou concours.

Elles se font en 5 ans et délivrent un Master dans la voie étudiée.

Bah la même question que au dessus, qu' est ce que un "chercheur" mais j' aimerais aussi savoir, si les écoles d' ingé' imposent un stage, est-ce mieux que une prépa' alors ?

Et si je comprend bien, faire un IUT pour ensuite aller en école d' ingé', c' est un peu du temps perdu ou je me trompe ?

Un chercheur travaille sur une techno relativement nouvelle et apporte à son employeur une analyse des développements possibles de la techno. Par contre j'ai absolument aucun exemple de chercheur en code. Je sais même pas si ca existe (rien que le fait que chaque grosse boîte ait des experts en tel langage me fait penser que des chercheurs en code doit pas y en avoir des masses, mais je peux me tromper).

Les écoles d'ingés t'imposent en général une durée de stage à avoir accompli avant de te décerner ton diplôme. C'est de l'ordre de 50 semaines au total, soit 1 an.

Les stages des années 4 et 5 sont obligatoires, mais il me semble qu'il est possible de n'en faire qu'un pour les trois premières années. Soit dit en passant, je recommande fortement de trouver un stage tous les ans, il n'y a rien de plus formateur.

Bah disons que je parlais plus du temps que l' on peut "perdre" à faire des stages en entreprise, est-ce que après ça peut poser problème (comme si on loupait 2 semaines de cours en terminale S, les maths font assez mal :outch:)

En fait, ton temps tu le perds en cours, et tu le rentabilise un max en stage. Mais tu comprendras ca dans quelques années.

Je comprends pas ce que tu veux dire par louper des cours. Les stages ca se fait l'été, et y a pas cours heingh.

Peut-être parles-tu de l'alternance ?

PS : Les maths de TS c'est de la branlette. Nombres imaginaires et intégrales simples. Mouarf.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et quel est la diffèrence entre le cursus maths sup/maths spé et les prépas et les écoles d' ingé' ? (je ne compte pas aller en prépa' car je le sens très très très mal xD)

Maths Sup/Spé, c'est la prépa. ;)

En Maths Sup/Spé dans un lycée tu présentes tout les concours que tu choisis (CCP, e3a), qui t'ouvrent l'accès à toutes les écoles d'ingé possibles (en fonction de tes résultats of course)

En prépa intégrée tu ne présentes que celle de ton école qui t'as accueilli pour ton cursus Maths Sup/Spé. EFREI, ESIGELEC, EPITA, CPE, etc...)

Ah ok, il m' a fallu relire 5 fois pour comprendre mais j' ai compris ^^

Merci !

Sup/Spé c'est la prépa : en 2 ans ou plus généralement en 3 tu prépares divers concours d'entrée de groupements d'écoles.

La prépa ca dépend, il y en a des pépère pour viser des 'petites' écoles aux concours, et des plus prestigieuses où effectivement on bosse 18h par jour et le reste en sommeil. Parfois. Mais ca donne une bonne chance d'intégrer le top du top, du genre X, ENS Cachan, Supaéro, Mines-Ponts etc.

Ces écoles offrent de toutes façons des spécialisations en informatique extrêmement tardives - et bien maigres.

Là on parle des écoles d'ingés à prépa intégrée, dans lesquelles on rentre directement après le bac sur dossier ou concours.

Elles se font en 5 ans et délivrent un Master dans la voie étudiée.

donc en gros, en prépa', on ressort avec presque rien en faites, on est obligé de suivre avec d' autres écoles ensuite ...

Mais quand on sort d' école d' ingé' avec prépa intégrée, on n' est pas obligé de continuer après ?

En fait, ton temps tu le perds en cours, et tu le rentabilise un max en stage. Mais tu comprendras ca dans quelques années.

Je comprends pas ce que tu veux dire par louper des cours. Les stages ca se fait l'été, et y a pas cours heingh.

Peut-être parles-tu de l'alternance ?

Oui je parlais de l' alternance ^^

PS : Les maths de TS c'est de la branlette. Nombres imaginaires et intégrales simples. Mouarf.

Pour l' instant on a fini les exponentielles, on a contrôle demain, j' ai jamais compris à quoi ça servait mais je sais les manipuler x]

Mais je dis la même chose au 1ère S par rapport aux limites et les dérivations, c' est super simple, plus simple, il n' y a pas x]

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Pour l' instant on a fini les exponentielles, on a contrôle demain, j' ai jamais compris à quoi ça servait mais je sais les manipuler x]

Mais je dis la même chose au 1ère S par rapport aux limites et les dérivations, c' est super simple, plus simple, il n' y a pas x]

Fait de la physique, tu comprendras à quoi servent les exponentielles  :francais:

Share this post


Link to post
Share on other sites

En fait, la prépa est là pour t'apporter une culture générale scientifique, mais elle ne sert pas à te spécialiser. Soit dit en passant, cette culture générale est tout de même assez poussée, et tu t'en rends compte lorsque tu pars en échange à l'étranger par exemple (je suis actuellement au Canada, et même si je me considère comme plutôt mauvais-moyen en maths au niveau de mon école, ici je me ballade, et ça serait sûrement pareil en physique). Les écoles d'ingénieurs que tu peux intégrer après une prépa vont te permettre de te spécialiser. Là, tu as un énorme super-marché dans tous les domaines que tu peux imaginer, mais le problème est que pour pouvoir intégrer l'école que tu vises, il faut avoir une bonne place au concours qui lui correspond. Pour ce qui est de la quantité de travail en prépa, disons que tu n'as pas le temps de t'ennuyer, parce que tu as toujours des cours à apprendre ou des exos/DM à faire (et là encore, tu passes beaucoup plus de temps sur les exos/DM qu'au lycée). Pour ma part, je n'ai pas du tout été traumatisé par cette étape, et j'en garde même plutôt un bon souvenir (même si je suis quand même content que ça soit fini).

Pour les prépas intégrées, il s'agit en fait d'une variante des prépas : tu prépares un nombre très restreint d'écoles, et le programme peut donc être beaucoup plus spécialisé. D'ailleurs, on utilise le terme "intégré" parce que souvent, elles ne préparent qu'à une ou deux écoles, et sont donc totalement dépendantes de celles-ci. Le problème des prépas intégrées est que, lorsque tu entres dans l'une d'elle, ton cursus scolaire est plus ou moins tracé et tu ne pourras plus changer d'école (ou alors ça sera compliqué). Au contraire, les prépas classiques te laissent encore 2 à 3 ans pour te décider. Elles te permettent également d'avoir un aperçu de ce que sont véritablement les sciences, parce qu'en terminale, tu ne connais encore rien à la physique et aux maths.

Pour ce qui est des chercheurs, j'ajouterai aux propos de Spow qu'ils travaillent surtout sur la théorie. Ce sont eux qui mettent aux point les nouvelles technologies, et leur travail est en général très difficile.

Share this post


Link to post
Share on other sites

donc en gros, en prépa', on ressort avec presque rien en faites, on est obligé de suivre avec d' autres écoles ensuite ...

Mais quand on sort d' école d' ingé' avec prépa intégrée, on n' est pas obligé de continuer après ?

L'alternance se fait pas mal dans les grosses boites, rapport aux économies de taxes. Si tu trouves un boulot intéressant c'est génial, par contre faut travailler un peu plus dur !

Pour l' instant on a fini les exponentielles, on a contrôle demain, j' ai jamais compris à quoi ça servait mais je sais les manipuler x]

Mais je dis la même chose au 1ère S par rapport aux limites et les dérivations, c' est super simple, plus simple, il n' y a pas x]

Le système éducatif d'aujourd'hui ... On montre les propriétés de la chose avant d'en discuter l'essence...

Je ne peux que reprendre les propos de alphabetbet concernant la prépa.

Un monde d'opportunités s'offre à toi, choisis avec discernement !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis moi-même actuellement en prépa, 5/2 pour les intimes :transpi: (je redouble ma deuxième année pour les novices ^^)

Vous m'excuserez donc pour n'avoir fait que survoller les précédents posts :p

Quelqu'un au-dessus disait qu'il n'avait pas souffert de sa prépa et qu'il en gardait un bon souvenir. Personnellement, j'en garderai un bon souvenir c'est sûr. C'est une expérience particulière, avec des profs (presque tout le temps :francais:) compétents, qui ont une manière de penser qu'on ne rencontre pas au lycée par exemple (en même temps l'ENS :fumer:). Bref, tout ça pour dire que c'est une expérience que je n'oublierai pas et qui m'aura apportée beaucoup. Par contre je souffre sévère :oops:

Pour faire court, au lycée, je me baladais, élève studieux par nature, je me suis décroché le bac mention TB, 18 en maths, 19 en physique etc. Le passage prépa fait drôle... On se tappe des notes en dessous de la moyenne, suivre en cours ne suffit plus, et on nous le fait comprendre (enfin on essaye) dès le premier jour. A savoir que notre prof de maths nous a dit texto pendant la première heure de l'année :

Je sais que jusqu'à maintenant, la plupart voir la totalité d'entre vous n'ont jamais ouvert un cahier de maths pour réviser vos cours. Après sondage, c'était en effet le cas ^^ Il va falloir que ça change.

Personnellement j'ai eu la malchance de m'en tirer plus que correctement en maths sans fournir un gros effort. En physique c'était une autre histoire, mais la prof n'aidait pas (pour vous donner une idée, sur ma classe de 45 cette année, dans les 15 derniers, 13 l'ont eu l'année précédente...), et j'avoue que je m'en battais, mon objectif étant les maths et l'info. Bref tout ça pour dire que c'est juste complètement différent du lycée. Après il ne faut pas que ça fasse peur, des personnes qui étaient moins bonnes que moi au lycée ont mieux réussi tout simplement parce qu'elles ont travaillé.

La prépa est surtout une épreuve psychologique et de résistance mentale et physique. A savoir qu'on prend cher pendant 2 ou 3 ans pour la plupart d'entre nous, on est largué, il y a des notions qu'on assimile pas, on planche pendant des heures en devoir pour sortir des résultats débiles qu'on trouve même pas ça drôle quand on relit ses propres copies (ça me rappelle mon prof qui m'a appelé une fois pendant qu'il corrigeait les copies en me demandant : "Je ne vous comprends pas là, qu'est-ce que vous avez voulu dire ?" et moi de répondre "Franchement ? J'en sais rien..."), on bosse tard, on dort peu, les journées sont très fatigantes, bien plus qu'une journée de cours de lycée qui demande bien moins d'attention, ceux qui ont la malchance de voir se tapper des heures de transports c'est encore pire etc. Le plus dur psychologiquement pour moi je crois c'est qu'il y a globalement, à mon goût, trop de choses qu'on nous demande d'apprendre par coeur (formules en physique, théorèmes bidons en maths), et qu'on ne se ressert a priori que de très très peu de choses dans la suite de nos études pour la plupart d'entre nous. En contrepartie, en prépa, on apprend une rigueur et des méthodes d'analyse et de résolution de problèmes en général qui sont pour moi LA partie intéressante du cursus.

Ce n'est vraiment pas insurmontable, c'est juste qu'il faut être prêt. Personnellement je pense que je ne l'étais pas, j'ai eu une vie trop facile avant la prepa, et je n'arrive toujours pas à m'adapter.

Après comme je le disais, personnellement je suis quand même content d'être où je suis. J'y ai rencontré les meilleurs profs de maths que j'ai jamais rencontré, il y a une relation particulière avec les profs etc.

Si j'avais un conseil à donner pour le choix de la prepa, c'est de ne pas trop se prendre la tête sur les classements etc. Les points importants sont l'ambiance générale du bahut, et les temps de trajets induits. Après tout, un de mes potes qui était moins bon que moi au lycée est allée dans une prépa plus proche de chez nous, moins bien côté, il a intégré les mines en 3/2 et je suis toujours en prépa ^^ Pour le reste, il suffit d'être motivé et normalement ça passe.

Voilà, si tu as des questions sur la prepa, je peux te répondre sans problème.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est un truc de dingue à quel point je me rend compte comment les maths sont la norme en matière d'info de nos jours.

J'en ai chié toute ma vie avec cette matière de merde qui ne t'apporte absolument rien en informatique. Faut stopper la déconnade la.

Vous pouvez me dire à quoi vont vous servir les expos ? les Matrices ? Les dérivées les primitives ?

En dév ? Pour savoir pondre du python ou du Java ? Le jour ou tu utilise les expo... En réseaux ? En shell unix ?...

Vous m'éclairez la ? J'aimerais bien avoir des exemples concret, a part la traditionnelle réponse. " Les maths en informatique mais tu en fait tout le temps !!!!"

Tu t'amène devant ton employeur qui cherche un chef de projet ou un Ingé sysadmin et tu lui dis

" Monsieur embauchez moi , je sais résoudre un tableau du simplex". Génial

Share this post


Link to post
Share on other sites

......

En réalité ta réponse me désole fortement. :cartonrouge: Il y a énormément de mathématiques. Mais tout dépend de ton domaine de travail.

Des exemple précis:

1) Les transformées de Fourrier pour le traitement d'images

2) En 3D, il y a les matrices les quaternions entre beaucoup d'autres

3) La résolution d'un problème de planning: recherche d'un minimum/ maximum

4) En finance, il doit y avoir des statistiques de la mort

5) Tout ce qui est simulation ou physique

6) Les espaces métriques sont utilisés pour la recherche d'une chaîne de caractère dans une liste

7) Certains algo de tri comme le SmoothSort

8) Tout la logique binaire d'un ordinateur

9) Et même des fois cela ne saute pas à l'œil. Les tableaux associatifs et les sgbdr (le r surtout) sont des ensembles

Je sais qu'en réseau pur il a aussi des mathématiques mais je ne me rappelle plus le truc :zarb:

Share this post


Link to post
Share on other sites

......

En réalité ta réponse me désole fortement. :cartonrouge: Il y a énormément de mathématiques. Mais tout dépend de ton domaine de travail.

Des exemple précis:

1) Les transformées de Fourrier pour le traitement d'images

2) En 3D, il y a les matrices les quaternions entre beaucoup d'autres

3) La résolution d'un problème de planning: recherche d'un minimum/ maximum

4) En finance, il doit y avoir des statistiques de la mort

5) Tout ce qui est simulation ou physique

6) Les espaces métriques sont utilisés pour la recherche d'une chaîne de caractère dans une liste

7) Certains algo de tri comme le SmoothSort

8) Tout la logique binaire d'un ordinateur

9) Et même des fois cela ne saute pas à l'½il. Les tableaux associatifs et les sgbdr (le r surtout) sont des ensembles

Je sais qu'en réseau pur il a aussi des mathématiques mais je ne me rappelle plus le truc :zarb:

Je suis asez d'accord avec toi, mais la ou cela merde un peu, c'est que tes exemples rentre beaucoup dans le domaine de la recherche, mais pas dans une utilisation quotidienne de l'info dans le domaine de l'entreprise. Tu code encore en binaire ? bonne chance. Si tu le fait tu fait de la recherche dans un but d'optimisation. Et alors la oui les maths ont une importance cruciale.

Tu veux connaitre le smoothsort par coeur ? Réinventer la roue ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais pour en revenir au sujet, essai d'avoir un maximum d'expérience si tu veux travailler en entreprise.

J'ai fait mon cycle supérieur en alternance, je suis sortis d'étude avec 3 ans d'expérience sur mon CV, avec le même diplôme que toute personne sortant de fac avec ses pauvre six mois de stage réalisé dans l'entreprise du coin. Je te garantie que quand tu recherche un emploi cette expérience vaut peut etre plus que ton diplôme.

Share this post


Link to post
Share on other sites

......

En réalité ta réponse me désole fortement. :cartonrouge: Il y a énormément de mathématiques. Mais tout dépend de ton domaine de travail.

Des exemple précis:

1) Les transformées de Fourrier pour le traitement d'images

2) En 3D, il y a les matrices les quaternions entre beaucoup d'autres

3) La résolution d'un problème de planning: recherche d'un minimum/ maximum

4) En finance, il doit y avoir des statistiques de la mort

5) Tout ce qui est simulation ou physique

6) Les espaces métriques sont utilisés pour la recherche d'une chaîne de caractère dans une liste

7) Certains algo de tri comme le SmoothSort

8) Tout la logique binaire d'un ordinateur

9) Et même des fois cela ne saute pas à l'œil. Les tableaux associatifs et les sgbdr (le r surtout) sont des ensembles

Je sais qu'en réseau pur il a aussi des mathématiques mais je ne me rappelle plus le truc :zarb:

Je suis asez d'accord avec toi, mais la ou cela merde un peu, c'est que tes exemples rentre beaucoup dans le domaine de la recherche, mais pas dans une utilisation quotidienne de l'info dans le domaine de l'entreprise. Tu code encore en binaire ? bonne chance. Si tu le fait tu fait de la recherche dans un but d'optimisation. Et alors la oui les maths ont une importance cruciale.

Tu veux connaitre le smoothsort par coeur ? Réinventer la roue ?

Comme il le dit ça dépend des domaines et aussi des entreprises.

De la 3D, du traitement d'images, de la physique etc, c'est pas que dans la recherche.

Il y a de plus en plus d'entreprises qui fournissent des outils qui tournent autour de la 3D pour de la CAO, de l'animation, du jeu, du traitement d'images pour des films, des effets spéciaux etc...

C'est sur que pour faire du système, les maths, tu t'en tape un peu. Mais c'est une partie mineure du développement ça tout de même.

Share this post


Link to post
Share on other sites

En faites, on pourra dire que les maths servent pour les "chercheurs" et autrement, ça ne sert pratiquement à rien pour un développeur ...

J' ai pas dis que ça ne servait pas pour un développeur mais seulement, pas au même niveau que un chercheur !

Donc, tout dépend de ce que je veux faire plus tard pour l' école

Hum ... Dur =/

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et si je comprend bien, faire un IUT pour ensuite aller en école d' ingé', c' est un peu du temps perdu ou je me trompe ?

...

donc en gros, en prépa', on ressort avec presque rien en faites, on est obligé de suivre avec d' autres écoles ensuite ...

Mais quand on sort d' école d' ingé' avec prépa intégrée, on n' est pas obligé de continuer après ?

Là je dirai que ça dépend de ton ambition :D

En fait, techniquement parlant si tu suis un cursus prépa + ecole d'ingé , tu ne seras pas forcément plus doué dans la maîtrise des langages etc qu'avec un cursus IUT ... (surtout si tu sors d'une école d'ingé généraliste).

Par contre les différences se verront :

- au niveau du salaire de jeune diplômé (mine de rien ça compte ...)

- attrait de certaines entreprises (recevoir plus de 20 coups de fils de boîte le lendemain du jour où tu as mis ton cv sur monster ça fait plaisir et tout ceux qui sortent d'IUT n'ont pas ça d'après des connaissances dans ces filières et pour info, dans de nombreuses pme le critère minimal pour embauche était école d'ingé prenant sur concours centrale, X ou mines voire CCP (même si l'école n'avait rien à voir avec l'informatique)

- capacité d'adaptation (programmer c'est bien, mais trouver que l'appli tombe a cause de la variable d'environnement xxx qui est mise a telle valeur sur le serveur linux c'est pratique, de la même façon faire un script dans un nouveau langage sans passer par la case formation ça fait bien devant les yeux de ton patron, et même s'il ne faut évidemment pas généraliser (surtout que j'ai peu d'xp mais j'ai vu des personnes sortant d'IUT avec rien d'autre plus douées que certaines sortant de grandes écoles ...), globalement les personnes sortant de grandes écoles semblent mieux s'adapter à des situations nouvelles)

- évolution (là encore ne pas généraliser, mais les personnes qui sont au dessus de moi dans la hiérarchie "un peu plus haute" que chef de projet, ne viennent pas souvent d'iut ...

Bref la prépa c'est dur et a des defauts mais si je devais te donner un conseil, ça serait de réfléchir à ce que tu veux faire sur le long terme et de regarder les formations à partir de là.

Share this post


Link to post
Share on other sites

×
×
  • Create New...