Jump to content

[Pesticides,OGM,Additifs] Choisir sa consommation.


Recommended Posts

A qui profite le crime ?

Que gagnent les industries alimentaires QUI NE PRODUISENT PAS lesdits additifs (qui sortent de la chimie de spécialité, et les médicaments pour nous soigner ne viennent pas non plus des industries alimentaires) à nous empoisonner au lieu de nous permettre de vivre plus longtemps pour qu'on consomme plus et plus longtemps ?

Que gagne la nana qui sort un bouquin ultra vendu ?

Que gagne les activistes qui s'occupent de faire peur à la population ?

Ce message n'est pas une prise de position, juste tant qu'à réfléchir, autant pousser la réflexion. Perso, j'ai d'autres sources d'info que ceux qui s'engraissent sur le scandale, donc je ne prendrais pas part au débat, je pense.

Link to comment
Share on other sites

Non, j'en ai ras le cul de devoir chercher sur le net de quoi PROUVER sur le forum de PCI mes études et/ou celles de ma soeur et mes cousins, quand ce sont des sujets dont on a parlé ensemble.

Du coup, je fais plus générique : si c'est vrai, les industries alimentaires niquent leur propre business. Par contre, que ce soit vrai ou faux, les agitateurs (greenpeace, bové, ... Gouget etc) eux, s'engraissent sur le scandale.

Et lire les étiquettes de ce que vous bouffez est DE TOUTES FAÇONS une bonne habitude. Mais de là à sombrer dans la psychose...

Mais ça fait longtemps que je ne le fais plus, d'ailleurs, alimenter un débat sur ce forum avec des connaissances qui vont à l'encontre de la thèse conspirationniste. Et vu que je suis passé par le nucléaire (en plus, moi j'avais des gaz ultra mortels en bonus), les bâtards de scientifiques qui veulent tous nous tuer avec leurs nanotechno (nanotube like, voir les manifestants à Grenoble), l'aviation qui détruit l'atmosphère et tue pleins de gens parce qu'ils savent pas concevoir un pitot, et que je suis maintenant dans l'auto qui détruit le monde, je veux dire, dans le domaine du destructeur des mondes, je me classe bien, alors pourquoi me croirais tu ?

EDIT : Attention, je ne dis pas que TOUT est faux. Ni d'ailleurs que c'est vrai. Juste on fournit de la réflexion prémachée et prédigérée à des lecteurs/auditeurs/téléspectateurs prêts à tout gober pourvu que ça leur donne l'impression que les puissants/riches leurs en veulent et ne souhaitent que leur mort (même quand leur mort ne les enrichit pas)

Link to comment
Share on other sites

Je comprend, mais rien ne prouve que ce que j'écrit est vrai. Juste qu'il y a à une réflexion (même sommaire), qui pourrai inciter à faire des recherches plus approfondi sur la question.

La réalité ne doit pas être une psychose... comme apparemment tu sais de quoi je parle, la vérité rend libre de faire des choix (et non d'imposer des décisions arbitraires).

Je ne parle pas aussi des thèses conspirationniste, car pour moi les vrai conspirateurs sont ceux qui ne dissent pas la vérité.

Les politiciens écolo ont un parti pris avec ceux qui les financent, comme les scientifiques en soit... Ne pas confondre torchon et serviettes, n'est-ce pas ?

Pourquoi j'en parle ici ? Ça m'est venu comme ça, puisque j'étais ici et que je suis seul avec mes idées. Ce n'est peux être pas endroit, qui sait.

Peux-être pourrai tu nous montrer la littérature qui t'inspire sur le sujet, ou quelque chose qui ferai avancer le débat.

Parceque la documentation est longue, et je crois le discernement est obligatoire dans cette recherche.

Link to comment
Share on other sites

Sur la bouffe, c'est pas spécifiquement ma spécialité, mais par exemple, l'aspartame, comme la plupart des édulcorants, est cancérigène. Par contre, jamais personne ne quantifie réellement la quantité requise pour observer un effet véritable chez les "on veut tous nous tuer"... C'est de l'ordre de plusieurs dizaines de litres de soda par jour, en continu... Autant dire que si tu buvais la même chose avec sucre, tu mourrais par overdose de sucre, sans attendre 10ans d'avoir un cancer.

Les essais en labos n'ont rien montré sur des rats à 4g/kg/j (équivalent en sucre : 800g/kg/j, l'aspartame sucre 200x plus), ie un coup dans un sens, un coup dans l'autre (certaines fois les rats à l'aspartame ont moins de cancers que ceux qui n'en ont pas pris), avec des écarts faibles non significatif, sans effet dose. Du coup, on a pris des sécurités mis un coefficient 100 pour être tranquille : 40mg/kg/j. Soit pour moi qui pese 85kg, 3.4g/j, tous les jours... soit plus de 10L de coca cola light par jour.

http://www.afssa.fr/Documents/AAAT-Ra-aspartame.pdf

Link to comment
Share on other sites

Bonjour :transpi:

Tout d'abord, j'aurai deux choses à dire :

Premièrement, je me sens obligé d'apposer un panneau :incline: parce que ça pique les yeux. Et que tu perds beaucoup de crédibilité en ne relisant pas au moins une fois ton post. Je t'ai d'ailleurs envoyé un MP avec la correction complète.

Deuxièmement, il faut bien mourir de quelque chose un jour. La proportion de la population qui vit jusqu'à 100 ans maintenant ET qui a une vie active représente peau de balle à mon avis.

Donc où se trouve l'intérêt de s'interdire de manger tel ou tel produit parce qu'il n'est pas bio, ou qu'il est fabriqué avec tels procédés ou contient telles substances, tout cela pour vivre 10 voir 20 ans de plus dans une maison de retraite ?

A partir du moment où un produit a été agréé par l'OMS ou autre organisme, je m'imagine que je peux leur faire confiance. Et avec ou même sans ça, comme le dit Neo, ce serait seulement à forte ou très forte dose que cela pourrait devenir dangereux.

En fait, tout ce qu'il faut, c'est avoir une activité sportive quotidienne ou hebdomadaire, manger varié et un minimum sain, et tout le reste, :incline: ON S'EN TAMPONNE.

Par exemple :

RAF que le MacDo soit mauvais pour la santé. J'en fait peut être 5 ans dans l'année (ou 10 allez), et je m'en tape.

RAF que le Nutella soit bien gras. C'est bon et ça me remonte le moral. J'ai même eu des périodes où j'achetais les pots de 800g par palettes de 6.

Et je pèse 75 kg top pour 1m80. Car je fais 60 kms de roller dans le mois, sans compter les autres sports.

Alors après, j'accumule peut-être dans les artères, mais pas tant que ça à mon avis.

Si les gens sont cons au point de se détruire la santé en restant devant la TV, ça s'appelle la sélection naturelle, point barre...

:cartonrouge:

PS : Et perso, entre autres choses et mesures rigoureuses, les friandises et bonbons m'étaient rationnés quand j'étais gamin. Mais là, on part sur le sujet de l'éducation parentale qui est un tout autre débat...

PPS : Et si un enfant est particulièrement sensible à tel ou tel aliment ou ingrédient ou produit, hé bien, on le diagnostique et on contrôle son alimentation, point barre.

PPPS : Peut-être que ma tante vivra plus longtemps en ayant mangé bio toute sa vie, mais qu'est-ce qu'elle se sera fait chier durant 50 ans (un demi siècle ! ) avant, à éplucher les peaux de pommes Golden et de pommes de terre (parce que ça contient des pesticides OMG :byebye:), et j'en passe des vertes et des pas mures...

Link to comment
Share on other sites

Intéressant, le lien est dans le premier post. Je lirai tout ça au clair, l'aspartame est un gros dossier sur notre alimentation (et largement diffuser).

Renseignez-vous sur codex alimentarius, les normes alimentaires et les dérives avec Monsanto.

De quoi faire une belle liste, je mettrai tout ça comme il faut.

J'ai été interrompu par mon plan de destruction du monde par l'automobile, je continue :

Si je bois plus de 10L de coca cola avec sucre par jour, je vais mourir en moins de 6mois par hyperglycémie avec diabète et tout le merdier.

Après, j'ai une putain de flemme de faire le calcul via la toxicité des déchets résiduels, mais je vais le faire à la putain de grosse : 10% des 3,4g deviennent du méthanol, soit 0,34g/j. Grosso modo, si tu nettoies un truc à l'alcool à bruler tu risques d'absorber plus en transcutané (ok, là, je fais de la désinformation, l'alcool à bruler n'est pas que du méthanol, mais retenez l'idée, l'ordre de grandeur est pas loin), et la limite mortelle du méthanol est comprise entre 6g et 14g/kg... Allons les tolérances humaines légales sont pas loin de 70mg/kg/ingestion unique (au moins 1h entre 2 prises) soit, en gros, 4500x plus que ce qui vient du coca. Tout ça de mémoire, donc désolé si je me goure d'un poil.

Maintenant, j'ai les crocs : j'appelle pizza hut, je pense... Ou une autre bouffe à emporter, j'ai la flemme de cuisiner, ce soir.

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir,

Je n'ai pas à avoir une quelconque crédibilité quand à mon orthographe. Néanmoins, comme indiqué dans le message, merci d'avoir corrigé mon "cri pas crédible parcequ'il y a des fautes" :fou:.

Après, je pense que tu as très mal compris ce message (rempli de fautes ;)). Si un produit est neurotoxique, que tu vives 50 ou 100 ans n'est pas le problème. Sportif ou pas encore moins. Je ne remet pas en question le business des lobbyisme et encore moins le marché bio, équitable et autres.

On ne devrai pas négliger la santé comme on achète un pneu de voiture. C'est pourtant ce qui se passe aujourd'hui.

Croire que c'est du sentimentalisme quand on se fait intoxiqué lentement mais surement, ce serai sourire à celui qui te donne la pomme empoisonnée.

Les résultats sont réels, agir veut dire qu'on devrai tous se documenter sérieusement et ne pas faire de leçon stérile sur la vie, sans vraiment remettre en cause nos opinions.

As-tu réellement quelque chose à apporter, des informations... ? une relecture ? :zarb:

Apportes-nous des faits sur tes choix de vie, pas le nombre de kilomètres que tu fais en roller pour être en bonne condition physique :p

Maintenant, j'ai les crocs : j'appelle pizza hut, je pense... Ou une autre bouffe à emporter, j'ai la flemme de cuisiner, ce soir.

Bon appétit quand même :dd:

Link to comment
Share on other sites

Maintenant, j'ai les crocs : j'appelle pizza hut, je pense... Ou une autre bouffe à emporter, j'ai la flemme de cuisiner, ce soir.

Bon appétit quand même :chinois:

Merci.

Bon, je vais pas démonter un produit après l'autre, d'autant que dans la série, il y a des vrais saloperies à des doses inférieures à l'aspartam (mais très supérieure à celle induite pas une consommation modérée), mais l'aspartame qui est le sujet en vogue chez les "anti" vous avez quelques billes supplémentaires.

Je vais juste réagir sur le sport dit plus haut. Le sport joue effectivement un rôle MAJEUR dans l'opération : la plupart des produits avec des effets nuisibles le sont pendant un certain temps, dépendant du métabolisme et de quelques trucs annexes : le sport accélère le tout et libère masse d'hormones et de "trucs" dans le sang pour accélérer la purge.

Après, je suis petit et obèse morbide (c'est pas moi qui le dit, c'est le bordel de la médecine du travail) et j'ai toujours été obèse (d'après le même bordel) même quand je combattais sur les tatamis, avec des bras comme des cuisses, pas de séparation entre ma machoire et mon cou et tous les muscles saillants. Quand j'ai quelques semaines pour reprendre le judo, je perds 10 à 15kg en un seul mois. Par contre, depuis plus de 10ans, j'ai une tension constante au point que je pourrais servir d'étalon : 13-8. Que je fasse 85/90kg comme maintenant ou 73kg comme quand j'usais les kimonos sur les tapis.

Juste pour dire "ne remplacez pas une manipulation par une autre". Et ne faites pas n'importe quoi. Faire un diagnostique de santé, c'est un peu plus long que de regarder ton poids, ta taille et ton assiette. Et ça dépend beaucoup des gens. C'est pour ça qu'il faut 7ans pour être médecin et 10ans de plus, minimum, pour en être un bon.

Link to comment
Share on other sites

Au delà de son statut personnel, je pense que l'activité par elle-même peux-être bénéfique... en plus d'un bon régime alimentaire, et sain.

Manger entre les repas, toutes ces choses qu'on fait par habitude, rester sur son siège à grignoter des gâteaux apéritifs malsains, tout ça n'aide pas pour la prise de poids.

Puis les nutritionnistes comme les médecins, ne sont pas tous "bon" même avec une grande expérience. Quand ces médecins fournissent une décharge de médicaments pour une simple rhume (pour satisfaire leurs liens avec les pharmaceutiques), faire de fausses déclarations... (pour le plaisir du "client"), c'est tout sauf de la médecine. Je ne parlerai pas de la médecine du travail, qui n'ont rien de médecins mais de grattes papiers.

Ce n'est pas la balance qui m'intéresse, juste la bonne bouffe. Je regrette que les nouvelles générations ne connaissent que des saloperies sans connaitre réellement leurs impacts. J'ai eu la chance de manger de bons produits de jardin, fait avec amour. Par ignorance, ces mêmes personnes fournissent des saloperies pour faire plaisirs aux enfants.

Le chocolat n'arrive pas tout fait en tablettes, les bonbons ne poussent pas dans les champs, les cochons ne se sacrifient pas pour notre cause.

C'est pourtant ce que la majorité, enfants comme adultes, aimeraient croire.

Est-ce faux ? peux-être... je ne suis pas scientifique, juste contemplateur.

Link to comment
Share on other sites

Je vais juste réagir sur le sport dit plus haut. Le sport joue effectivement un rôle MAJEUR dans l'opération : la plupart des produits avec des effets nuisibles le sont pendant un certain temps, dépendant du métabolisme et de quelques trucs annexes : le sport accélère le tout et libère masse d'hormones et de "trucs" dans le sang pour accélérer la purge.

:chinois:

Ce point manquait dans ma réponse. Je parlais de sport justement pour souligner que l'organisme élimine pas mal de saloperies grâce à cette activité.

Link to comment
Share on other sites

Quand ces médecins fournissent une décharge de médicaments pour une simple rhume (pour satisfaire leurs liens avec les pharmaceutiques)

Ils n'ont pas de liens... Si l'ordonnance est longue, c'est soit qu'il y en a besoin, soit pour faire plaisir au client patient.

Link to comment
Share on other sites

Quand ces médecins fournissent une décharge de médicaments pour une simple rhume (pour satisfaire leurs liens avec les pharmaceutiques)

Ils n'ont pas de liens... Si l'ordonnance est longue, c'est soit qu'il y en a besoin, soit pour faire plaisir au client patient.

Est-tu certain ? Il y a beaucoup à dire sur ce sujet... en France est ailleurs.

Faire consommer plus de médicaments pour des maladies imaginatives, c'est réel.

"Les médecins et les représentants de l'industrie pharmaceutique entretiennent des liens depuis longtemps. Les médecins bénéficient de ces échanges parce qu'ils leur donnent accès à de l'information sur des médicaments et des produits nouveaux - mais ils comprennent qu'il leur incombe de veiller à ce que ces liens servent leur obligation première envers les patients et leur devoir envers la société."

Ce qui n'est certainement pas le cas. Il n'y a qu'à voir les plans de vaccinations entre compagnies et généralistes.

Link to comment
Share on other sites

Quand ces médecins fournissent une décharge de médicaments pour une simple rhume (pour satisfaire leurs liens avec les pharmaceutiques)

Ils n'ont pas de liens... Si l'ordonnance est longue, c'est soit qu'il y en a besoin, soit pour faire plaisir au client patient.

Est-tu certain ? Il y a beaucoup à dire sur ce sujet... en France est ailleurs.

Faire consommer plus de médicaments pour des maladies imaginatives, c'est réel.

"Les médecins et les représentants de l'industrie pharmaceutique entretiennent des liens depuis longtemps. Les médecins bénéficient de ces échanges parce qu'ils leur donnent accès à de l'information sur des médicaments et des produits nouveaux - mais ils comprennent qu'il leur incombe de veiller à ce que ces liens servent leur obligation première envers les patients et leur devoir envers la société."

Ce qui n'est certainement pas le cas. Il n'y a qu'à voir les plans de vaccinations entre compagnies et généralistes.

Certains patients guérissent d'autant plus vite qu'ils prennent beaucoup de médicaments.

Les campagnes de vaccination pour faire plaisir à l'industrie, c'est comme la toxicité de l'aspartame...

Les études hors de France (Hollande en particulier) montrent, par exemple, que 10ans après, il n'y a pas plus de sclérose en plaques chez les vaccinés contre l'hépatite que chez les autres. Conclusion : certes il y a des symptômes plus précoces, mais ceux qui sont tombés malades le serait quand même tombé.

A titre personnel, je suis vacciné contre les deux hépatites vaccinables et DT polio et consorts. Et la prochaine grippe s'annonce casse couille, donc je pense me faire vacciner, pour une fois.

Link to comment
Share on other sites

Certains patients guérissent d'autant plus vite qu'ils prennent beaucoup de médicaments.

Ils sont juste plus dépendants d'eux. Les médicaments ne sont que très récents en grand nombres (tandis que les maladies physique et mentales sont en constantes progressions). On parle aussi rarement des effets secondaires... le fait d'avoir de la fièvre, et au contraire très bénéfique: ça permet de savoir que le corps réagit bien sans substances chimiques. Vaut mieux prévenir que guérir ? pas sûr.

Les campagnes de vaccination pour faire plaisir à l'industrie, c'est comme la toxicité de l'aspartame...

Donald Rumsfeld est principal actionnaire et ancien président de "Gilead science", le principal bénéficiaire du "Tamiflu", pour la dernière médiatisé Américo-mexicaine...porcine... grippe A. Un document à lire, pour se faire une idée du business en France.

Qu'on ne dise pas qu'une prochaine campagne obligatoire est une pur coïncidence, comme l'aspartame. Que toutes ces vaccinations dites obligatoires à partir de 10 mois ne sont pas nocives, ainsi que leurs effets.

Ce ne sont que des constatations, vérifiable pour se faire une réel opinion (la liste est longue).

Je souhaites néanmoins bonne vie aux futurs vaccinés :p

Link to comment
Share on other sites

Certains patients guérissent d'autant plus vite qu'ils prennent beaucoup de médicaments.

Ils sont juste plus dépendants d'eux. Les médicaments ne sont que très récents en grand nombres (tandis que les maladies physique et mentales sont en constantes progressions). On parle aussi rarement des effets secondaires... le fait d'avoir de la fièvre, et au contraire très bénéfique: ça permet de savoir que le corps réagit bien sans substances chimiques. Vaut mieux prévenir que guérir ? pas sûr.

Que les patients soient des débiles profonds n'empêchent pas qu'il faut les soigner. Et pour nombre d'entre eux, le meilleur médecin est celui qui donne l'ordonnance la plus longue.

Quand j'ai fait ma dépression, ma mère a appelé mon toubib pour qu'elle n'hésite pas, au besoin à me donner "ce qu'il faut" puisque je venais la voir. Moi, je venais la voir pour un certificat médical d'aptitude à la pratique du sport (judo, en l'occurrence). Quand elle m'a fait un peu parler de mes problèmes à ce moment là... Elle m'a dit qu'effectivement, c'était une dépression... Bon, "ben n'hésitez pas à aller courir ou faire du vélo entre 2 entrainements". Combien en aurait conclus que ce toubib est complètement débile ? Et que c'est une honte, vu l'état dans lequel j'étais, de pas m'avoir filé un soutien chimique ?

En 1917, la grippe a fait plus de mort que la guerre en 4ans. S'ils avaient eu le vaccin, à l'époque, la mortalité aurait été divisée par 100...

Autre exemple, ma mère est directrice d'une maison de retraite, et n'a pas le droit d'obliger son personnel à la vaccination. Elle prend tous les frais en charge, mais le perso refuse. Les vaccins, ça rend malade. Enfin il parait. Résultat, 76% du perso a choppé la grippe l'hiver dernier. Un simple vaccin, et il y aurait eu entre 0 et 1 cas dans le personnel. Et quand votre grand mère aura été contaminé par le personnel de la maison de retraite et en sera MORTE (car la grippe tue), vous trouverez toujours que faire un barrage à la maladie est nuisible ? Pourtant il suffit de côtoyer un seul malade pour diminuer grandement l'efficacité du vaccin (que tous les vieux de la maisons font volontairement).

Bref, la lutte contre le vaccin, c'est bull shit.

Concernant le Tamiflu, qui n'est pas un vaccin (si tu veux avoir de l'infos arrête la rhétorique poubelle où je vais me lasser rapidement... Donner un exemple de palliatif pour contrer un argument sur les vaccins, c'est de la rhétorique poubelle, ie tu jettes tout en vrac, pourvu que ça coagule), en France, c'est vendu aux patients. Qui sont tellement débiles qu'ils achètent. Même quand ils sont aps malade, je veux dire. Parfois, ils ont suffisamment bassiné un con de toubib pour qu'il leur fasse une ordonnance. Petite info : en cas d'épidémie majeure, les pharmacie n'auront pas de Tamiflu, les stocks seront stockés sur base militaire, distribués sous escorte par l'armée aux hopitaux et les hopitaux administreront. C'est ça la gestion de la crise, car on ne peut pas produire aussi vite que l'épidémie se répand. Grande info : le tamiflu a une date de péremption très courte. D'où le problème de production d'ailleurs. Les plus peinards seront les vaccinés, moins touchés par l'épidémie. Et, ironie, ceux qui ont les meilleures chances de survie... Donc dans l'hypothèse peu probable (en France, en tout cas) qu'il n'y ait pas assez de Tamiflu pour tous... les vaccinés seront servis d'abord.

Link to comment
Share on other sites

Je ne remet pas en cause la vaccin par lui même, mais les conséquences sur les masses, et les enjeux sur ces virus en pleines expansions...

Après le cas des dépressifs, c'est purement mental et facilement mis en valeur. D'après les psychologues, ce n'est pas normal, une maladie qu'on dois refouler dans le chimique. C'est stupide est sa forme de futurs zombis, comme si quelqu'un devrai te dire que tu as un problème pour ne pas t'en apercevoir... et des problèmes, il n'y a que ça en boucle aux informations, exploités par le manque de dialogues et le manque d'intégrité.

On s'éloigne de la consommation, mais le sujet, et comment dire... personnel et d'actualité.

Link to comment
Share on other sites

Tous ces additifs sont une nécessité. Comment tu veux nourrir un si grand nombre de gens si la nourriture ne peut pas être conservé un certain temps? Comment tu veux produire en grande quantité si tu n'utilises pas de pesticides? Comment te passer des pesticides si t'utilises pas d'OGM ?

Tu peux toujours manger super sainement en faisant ton propre potager et en ayant un p'tit poulailler, une vache etc... J'avoue que j'y pense pour mes vieux jours... Mais en attendant, on mange ce qui est disponible, parce qu'il est impossible aux industriels de faire autrement, même si ils le voulaient.

Tu vois... Il y a le cas idéal et utopique où tout le monde mangerait à sa faim, et que des choses saines... Et il y a le monde réel... :cartonrouge:

Link to comment
Share on other sites

Comment tu veux nourrir un si grand nombre de gens si la nourriture ne peut pas être conservé un certain temps?

Localement (et c'est possible)? il n'y pas d'excuses quand aux poisons en ventes, les additifs peuvent exaucés le gout sans tenir compte de la conservation du produit, certains additifs sont même interdits, tandis que d'autres sont des territoires d'expérimentations.

L'exemple des cosmétiques est flagrant... du savon suffit (utiliser depuis notre époque gauloise), mais aujourd'hui ça ne suffit pas. Parfums et autres alchimies sont nécessaires, quelques soient les risques. Un produit qui ne sent rien, sans marque (donc pas un signe de qualité, pour la masse), n'est pas efficace pour les ventes.

Les grandes surfaces sont très récentes, pas la peine de faire un dessin: c'est le profit avant tout au détriment de la qualité, et de la santé du client.

Que penses-tu de l'aspartame ? Est-ce un mal nécessaire ?

Link to comment
Share on other sites

Non mais attends... Rien qu'une capitale de taille moyenne comme Paris a une population de 2 millions et demi d'habitants à peu près... Et je ne compte même pas les villes périphériques! Comment tu veux nourrir tout ça avec ton concept?

Et je n'ose imaginer la même chose pour une ultra capitale comme Téhéran qui contient plus de 15 millions de personne à elle seule + plus de 10 millions d'habitants dans ses villes périphériques...

Ne te méprends pas sur mes paroles : je suis tout à fait POUR le fait de manger sainement et des bonnes choses bien naturelles etc... Puisque j'en ai les moyens, quand c'est possible, j'achète plutôt BIO, etc... Mais malheureusement, je me dois aussi d'être réaliste : Il y a trop d'humains et pas assez d'espace et de nourriture... Vue qu'il n'y a plus de guerres et d'épidémies qui régulent tout ça, on va devoir faire avec, et à terme, essayer de faire un maximum de nourriture avec le minimum d'espace, et tenter de le conserver le plus longtemps possible... Donc faire l'impasse sur la qualité... ;)

crois moi, je préférerais me couper les doigts plutôt que de dire ça, mais malheureusement, je pense que c'est l'avenir qui nous attend... ;)

Link to comment
Share on other sites

Que penses-tu de l'aspartame ? Est-ce un mal nécessaire ?

Je prend des produits à l'aspartame depuis au moins 20ans... Parfois en grande quantité (soda caféiné sans sucre en particulier). L'aspartame altère la réflexion et la vue, et dans les deux cas...

L'aspartame et les autres édulcorants sont des maux nécessaires dans une société sédentarisée qui aime le sucre.

Et j'emmerde celui qui va venir m'expliquer ce qu'il faut que j'arrête les produits édulcorants, le sel, ... D'autant que les chances que je me tue au guidon sont plus grande que je fasse un cancer du cerveau par overdose d'aspartame.

Je ne suis pas une vierge de 40ans qui boit un milkshake carotte en pleurant seule devant sa télé.

Link to comment
Share on other sites

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

×
×
  • Create New...