Jump to content

10 ans d'iMac


falou

Toi et l'iMac  

24 members have voted

You do not have permission to vote in this poll, or see the poll results. Please sign in or register to vote in this poll.

Recommended Posts

Il y a peu l'iMac a fêté ses 10 ans. Une révolution qui n'a pourtant été qu'une évolution du concept de base qui a valu le succès d'Apple: le monobloc compact.

L'histoire est un perpétuel recommencement: le retour de ce concept a fait renouer Apple avec le succès.

Alors quelle part d'estime donnez-vous à la machine emblématique d'Apple?

Link to comment
Share on other sites

J'ai répondu 2, 5 et 6.

J'ai un iMac, donc j'ai été séduit par le concept et la machine ! J'adore son look, je le trouve hyper pratique (je dois le trimbaler 4/5 fois par an).

Et puis comme proposé en 6 : il plait aux femmes ! C'est la première fois qu'on m'a dit "waou il est trop beau/design ton ordi !".

Link to comment
Share on other sites

3 5 6 :)

Je regrette de ne pas avoir eu le tout premier iMac. J'ai cédé au Cube car je pensais avoir un grand besoin de puissance. J'ai toutefois eu l'eMac, un concept absolument identique au début réservé à l'éducation (d'où le "e"). Puis j'ai eu tous les autres: imac tournesol, iMac G5, iMac C2D blanc, et iMac C2D alu.

Il est beau, simple, efficace. Et il a chaque fois su se faire moderne. Premier ordinateur familial à embarquer l'USB de série, modem 56k et Ethernet, puis à proposer le WiFi, puis le WiFi /g... il n'a pas été en reste d'innovations. On l'aime, et les femmes l'aiment aussi car il est non seulement beau mais facile à entretenir.

Link to comment
Share on other sites

"Une opération séduction et un bon coup marketing"

Personnellement, je vois 3 vies à l'iMac :

Ceux à processeur G3 et G4 : l'iMac dans toute sa splendeur, une machine à tout faire

Les G5/Intel Blancs : Le design est beau certes, mais je le trouve en deça de ce dont apple est capable (c'est l'iMac G4 dans un écran plat plus qu'une révolution), le passage à intel amène plus un transportable de bureau du fait de ses composants de portable et retire ce coté machine de travail.

L'iMac Alu : Apple fait des efforts sur les cartes graphiques, intel mets des processeurs qui bien que pour portables sont de plus en plus robustes : l'iMac reprend ces lettres de noblesse à mes yeux.

Link to comment
Share on other sites

c'est l'iMac G4 dans un écran plat plus qu'une révolution

Pourtant c'est ça la révolution. "où est passé l'ordinateur?" disait le slogan. En faisant vraiment disparaître la "machinerie", on a parachevé ce qui était entrepris: retirer l'aspect technologique rébarbatif et laid de l'ordinateur pour n'en préserver que la rassurante finalité joliment mise en valeur: l'affichage. Cela avait déjà été tenté avec le tournesol, qui cachait l'UC dans le pied de l'écran. Toutefois cet aspect gros iPod était le côté qui me plaisait moins (mais c'était volontaire, on voulait que le succès de l'iPod profite à l'iMac). Voilà qui est oublié avec l'iMac Alu.

Link to comment
Share on other sites

Si on prend l'iMac G3, on (je crois d'ailleurs qu'Apple l'a fait) pouvait dire la même. Il ne restait qu'un écran cathodique.

De plus l'effet iPod pour le Mac ne se limite pas au matériel mais également au logiciel avec iTunes "vous savez utiliser iTunes, vous savez utiliser un Mac", Coverflow dans Léopard car ca le faisait dans iTunes, les designs qui sont d'abord "testés" dans iTunes avant de passer sur le reste du système. Je crois que c'est l'une des choses que j'aime le moins dans la politique d'Apple.

Enfin, pour en revenir à l'iMac, l'alu ne donne pas cette impression d'iPod lorsqu'on le regarde de coté, alors qu'il en est bien découlé (le designer de l'iMac Blanc est celui de l'iPod 1G, et il me semble que c'est lui l'iMac alu également)

Link to comment
Share on other sites

Si on prend l'iMac G3, on (je crois d'ailleurs qu'Apple l'a fait) pouvait dire la même. Il ne restait qu'un écran cathodique.

Et des HP visibles, un lecteur optique visible, et surtout un volume qui avait bien du mal à passer inaperçu. L'idée reste la même, je comprends bien, mais ce que je veux dire c'est que là, ils ont pu aller pour la première fois au bout de l'idée. A un point qu'on pourrait parler de fusion. On le sait bien, tous ceux qui voient un iMac moderne la première fois cherchent l'unité centrale. Ce n'était pas le cas avant.

Link to comment
Share on other sites

Si on prend l'iMac G3, on (je crois d'ailleurs qu'Apple l'a fait) pouvait dire la même. Il ne restait qu'un écran cathodique.

Et des HP visibles, un lecteur optique visible, et surtout un volume qui avait bien du mal à passer inaperçu. L'idée reste la même, je comprends bien, mais ce que je veux dire c'est que là, ils ont pu aller pour la première fois au bout de l'idée. A un point qu'on pourrait parler de fusion. On le sait bien, tous ceux qui voient un iMac moderne la première fois cherchent l'unité centrale. Ce n'était pas le cas avant.

Sauf pour les très vieux qui on connut les 1er "iMac" (SE30, 512, classic I et II, ....) ce concept n'a pas 10ans mais un tout petit peu plus.

;) ;) :D

Link to comment
Share on other sites

iMac Bondie Blue, mon premier mac rien qu'a moi :transpi:

Remplace par un FlowerPower et en suite par un PowerBook + imac tournesol............

Je me rappel avoir emmener le bondie blue au taf pour mopntrer a mon boss que des PC sous NT pour faire du graphisme ca ramait et effectivement sur illustrator le imac etait plus veloce que le PC a 800/900Mhz :non:

Et faisait pas des dr watson :zarb:

Vendu depuis mais a une connaissance et donc je le revois de temps en temps :craint:

Link to comment
Share on other sites

Sauf pour les très vieux qui on connut les 1er "iMac" (SE30, 512, classic I et II, ....) ce concept n'a pas 10ans mais un tout petit peu plus.

Hey, je ne pense pas être "très vieux", et j'ai bien connu et travaillé sur des SE30 et LCII, et autres :transpi: (Mac IIx notamment)

Une révolution qui n'a pourtant été qu'une évolution du concept de base qui a valu le succès d'Apple: le monobloc compact.
Link to comment
Share on other sites

1,2 3 et 6 pour moi

J'ai pas connu le Macintosh (ben oui j'tais pas né ;) ) mais je me souviens avoir vu l'un des premiers iMac chez des amis je doit dire que la machine m'intriguait vraiment moi qui était habitué aux grosses tours grises et aux écrans cathodiques prenant la moitié de la place sur le bureau sans compter sur les claviers gris et les "clac clac" des touches :D

Mais j'ai néanmoins visionné la keynote de 97, je dois dire qu'on voit bien qu'il est présenté comme un renouveau du Macintosh

"Hello (again)" :mdr:

Pour ce qui est du succès du design c'est vrai que les iMac ont tous été des exemples, surtout le Tournesol que j'ai trouvé magnifique quand j'avais vu sa photo dans un magasine :eeek2: L'une des plus belles machines Apple selon moi

Est venu ensuite l'iMac Blanc et Tiger, et l'époque où j'ai commencé à lorgner sérieusement sur OS X, l'iMac blanc était déjà superbe, l'Alu l'est encore plus.

[/my life] :transpi:

Link to comment
Share on other sites

A voté !

Perso j'adore le blanc de mon imac, je trouve le design plus original que le gris/noir qui le fait désormais ressembler à presque n'importe quel autre ordinateur.

C'est un super concept, de superbes machines, je trouve qu'apple a frappé fort avec cette gamme, fait d'ordinateur que l'on a pas honte de montrer ! D'ailleurs, ce n'est pas un hasard si dans la très grande majorité des galeries d'arts trônent si souvent des imacs sur le bureau des gérants. Sobre, simple (un fil), design, branché, puissant... Et pour moi qui n'ai pas un château, un gain de place conséquent et c' génial !!

l' iMac est le meilleur achat informatique que j'ai fait jusqu'à maintenant.

Link to comment
Share on other sites

Vous avez été 75% à estimer que le l'iMac est une réussite en manière de design et de productivité. Un cordon d'alimentation, un clavier et une souris, et le bel appareil s'anime. Efficace il l'est, d'autant plus qu'il est aisément transportable. Une efficacité aussi due à une interface convaincante et une fiabilité rarement remis en causes. Les autres aspects sont beaucoup plus partagés...

Un tiers d'entre vous estime que l'imac a été jusqu'à changer l'image de l'ordinateur auprès du public. Comment? En adoptant un design sympathique et non technologique (beaucoup l'ont trouvé ressemblant à un appareil d'équipement électroménager), une communication centrée sur... la communication! (internet principalement), l'ordinateur n'est pas plus présenté pour ce qui le constitue ou ce qu'il peut faire, mais par son usage final simple et accessible.

Dans les même proportions vous avez aussi estimé que Steve Jobs a bien joué son coup. Bon coup médiatique, bonne communication, Apple a fait un produit dont tout le monde à parlé et entendu parler. Le début d'une stratégie de communication qui continue aujourd'hui.

Un iMac, c'est aussi séduisant, facile à déplacer, à nettoyer, à installer, des formes douces, sans des tas de câbles ou pilotes à installer. Autant d'arguments auxquelles les femmes sont souvent attentives. Voulu ou pas, il est évident que même si elles ne sont pas officiellement une cible convoitée, comme dans le secteur de la conception automobile, Steve a mis une dose de charme innocent dans les iMac.

Et comment oublier Obiwan qui lui, reste dubitatif et a du mal à jauger si la Force a investi le monobloc à la Pomme.

10% n'aiment pas l'iMac, ne lui trouvant absolument rien qui fasse grâce à leurs yeux. Trop difficile à ouvrir, à bricoler, changer un disque dur est une galère, cher et compliqué à réparer, pas de puissante CG à intégrer, caractéristiques faibles en vue du prix sont parmi les reproches qu'on a pu entendre.

Link to comment
Share on other sites

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

×
×
  • Create New...