Jump to content

Quelle distrib pour un serveur web sur un vieux PC


Recommended Posts

Bonjour à tous,

voilà plusieurs jours que je cherche à installer un serveur web (genre simple, juste Apache, Mysql, PHP, et un FTP) sur une vieille bécane qui traîne chez moi :

AMD K6 0.5 Ghz

56 Mo de RAM

4Go de disque

Lecteur CD et floppy

J'ai essayé la petite distrib DSL, basé sur Knoopix. Elle est tout en Us, elle fonctionne convenablement en LiveCD mais j'ai rien compris pour l'installation, je devrais insisté...

Ensuite j'ai essayé Kubuntu (carrément, chui un ouf moi) évidemment que ça n'a pas marché ! :chinois: (beaucoup trop lourd).

Puis Knoopix, alors là... même en 640x480 ça rame a fond (en Live-CD toujours), trop lourd :(

Donc dans les distrib dont j'ai entendu parlé, seule DSL (Damn Small Linux :francais:) convient, mais c'est une distrib faite pour le live a ce que j'ai compris.

Je fait donc appel à vos lumières,

quelle distribution linux me permettrais d'installer un serveur web sur une bécane aussi légère ?

Merci beaucoup :zarb:

Link to comment
Share on other sites

+1 pour debian :yes:

c'est vrai que c'est assez simple à manipuler pour un serveur, surtout quand on débute

il y a un bon systeme d'installation des packages avec la commande apt-get :transpi:

et sans interface graphique, je trouve que c'est assez facile à comprendre :yes:

de nombreux tutoriaux existent sur internet pour t'aider à installer et à te former sur debian

bon courage :yes:

sunfun :byebye:

Link to comment
Share on other sites

Huumm je connais bien Ubuntu,

mais pas du tout Ubuntu Server.

Ici : https://help.ubuntu.com/ubuntu/serverguide/...to-install.html il annonce 64Mo de RAM minimum :/ 56Mo ça va passer sans coincer à votre avis ?

Je vais essayer de télécharger Ubuntu Server :) (c'est tout en mode console en faite c'est ça ?)

Pour Debian, que je n'ai jamais essayé, je pense m'y mettre si Ubuntu Server ne me convient pas.

DSL par exemple ne convient pas du tous, trop de services à supprimer :lol: J'ai pas vraiment besoin d'une interface graphique pour un simple serveur, même si :fear: de tous faire en console ^^

Je suis désolé je n'avais pas connaissance de l'existence d'un topic "config minimales", je l'ai survolé et il est très intéressant, merci à tous.

Link to comment
Share on other sites

Huumm je connais bien Ubuntu,

mais pas du tout Ubuntu Server.

Ici : https://help.ubuntu.com/ubuntu/serverguide/...to-install.html il annonce 64Mo de RAM minimum :/ 56Mo ça va passer sans coincer à votre avis ?

Je vais essayer de télécharger Ubuntu Server :) (c'est tout en mode console en faite c'est ça ?)

Pour Debian, que je n'ai jamais essayé, je pense m'y mettre si Ubuntu Server ne me convient pas.

DSL par exemple ne convient pas du tous, trop de services à supprimer :lol: J'ai pas vraiment besoin d'une interface graphique pour un simple serveur, même si :fear: de tous faire en console ^^

Je suis désolé je n'avais pas connaissance de l'existence d'un topic "config minimales", je l'ai survolé et il est très intéressant, merci à tous.

ouais mais avec l'interface graphique démarrée, ca te prend 20Mo de ram seulement... les applis installées d'office sont spécialement des versions super light.

mais c'est vrai que tu as pas mal de truc (traitement de texte, tableur, lecteur multimedia, etc...) qui meme s'ils ne prennent pas de place, potentiellement te serviront jamais...

Link to comment
Share on other sites

Ubuntu server installé...

mais il ne veut pas booter,

dans grub il est bien configuré, il se lance, et pouf l'ordi reboot :/

Je crois pas a une soluton miracle, c'est étrange ce truc quand même ! o_O

Bon bah Debian, j'crois qu'on est partis pour faire un bout de route ensemble ^^

Je vais googler @+

Link to comment
Share on other sites

Toutes les distributions récentes devraient fonctionner sur ton AMD K6 500 Mhz... si tu n'installes pas d'interface graphique X (Gnome, KDE, ...) mais si tu n'aies pas à l'aise avec la console c'est autre chose.

Première étape, je te conseille fortement de te trouver une vieille barette de mémoire et de l'ajouter. Tu peux trouver facilement une SDRAM 64 Mo pour moins de 10$. J'ai une Debian 3.1 qui roule sur un Celeron 400 Mhz avec 128 Mo RAM et un dd de 4.3 Go (j'ai acheté le tout pour 10$ dans un marché aux puces !) et j'ai installé l'interface graphique X avec Gnome et KDE. De plus, c'est très fonctionnel !

Ensuite, tout ce qui est Apache, PHP, MySQL tu n'auras pas de difficulté à faire fonctionner.

Link to comment
Share on other sites

aptitude ? c'est comme apt-get ? o_O

Sinon bah en faite ce qui est chiant, c'est que j'ai une panne de routeur donc l'ordi est pas connecté, donc c'est chaud pour installer des packet *extérieur.

Enfin bref, merci a tous pour votre aide, je pense qu'avant d'installer un serveur comme j'en ai envie, je ferais mieux de me familiariser avec Debian avant.

Link to comment
Share on other sites

Bonne idée :smack:

Mais vite fait, les choses à connaitre de base et pour bien comprendre ce qui se passe:

Les outils:

adduser

Permet la création d'un nouveau compte utilisateur.

Utiliser la commande " adduser -g nom_du_groupe -p mot_passe nom_utilisateur " pour créer un utilisateur et son mot de passe du même coup, et également l'associer à un groupe déjà existant. La commande " adduser nom_utilisateur" permet la création d'un utilisateur et automatiquement d'un groupe du même nom, un mot de passe devra être activé avec passwd.

apt-cache

Permet la recherche d'un paquet binaire dans la base de données et d'autre choses.

Utiliser la commande apt-cache search mot-clé.

apt-get

Permet la gestion des paquets binaires.

La commande apt-get install nom_du_paquet installera, la commande apt-get --purge remove nom_du_paquet désinstallera totalement, apt-get update mettera à jour la liste de disponibilité et apt-get dist-upgrade fera la mise àa jour entière des paquets déjà installés.

cat

Permet l'affichage direct d'une requête.

Utiliser la commande " cat nom_du_fichier " permet un affichage directement sur la console (pas d'éditeur en question). Cet action peut être très utile pour lire les fichiers de type processus (/proc) car ce sont des fichiers pratiquement virtuels ne contenant que des informations volatiles.

cd

Permet de parcourir les dossier de l'arborescence.

Utiliser la commande " cd / " pour revenir à la racine. La commande " cd nom_du_dossier" permet le changement de dossier.

chmod

Permet de changer les attributs des fichiers et répertoires.

Utiliser la commande " chmod ### nom_du_fichier " pour en changer ses attributs. Les valeurs possibles sont entre 0 et 7. La valeur 7 = w (write), r (read) et x (execute). La valeur 4 = r (read) simplement. Le calcul de la valeur se fait à partir d'une table binaire comme-ci rwx suit logiquement 421 (22, 21 et 20). La commande utilise toujours 3 valeurs succéssives en paramètre, le premier chiffre égal au attributs de l'utilisateur présent, le second au groupe de l'utilisateur présent et le troisième représente les droits qu'auront tous les autres utilisateurs.

chown

Permet de changer le propriétaire d'un fichier ou dossier.

Utiliser la commande " chown nouveau_propriétaire nom_du_fichier " pour en changer l'appartenance. Le nouveau propriétaire doit être existant comme usager de la machine.

depmod

Permet de créer une liste des modules du noyau actuellement en mémoire.

Le résultat de cet action sera enregistré dans le fichier modules.dep qui sera utile à la commande modprobe pour le chargement automatique des modules.

df

Permet de vérifier l'espace disque.

Utiliser la commande " df -h " pour visualiser l'espace disque total, utilisé et restant. De plus le pourcentage d'utilisation, le point d'attache des partitions et le résultat en octets.

dmesg

Affiche les informations écrites au moment du démarrage.

Utiliser la commande " dmesg | less " ou " dmesg | more " pour visualiser les informations complètes. En utilisant " dmesg | grep -i 'mot-clé' " vous trouverez toutes les lignes correspondant à ce mot-clé (ex.: usb).

exit

Permet de fermer la session présentement ouverte.

Utiliser la commande " exit " pour quitter une session ouverte. Si précedemment la commande de super utilisateur su ou encore un interprète de commande différent à été utilisé dans la session ouverte, la commande exit permettra de revenir à la session, tout en fermant ces "sous-sessions".

file

Permet de connaitre la nature d'un fichier.

Utiliser la commande en écrivant le nom du fichier à identifier comme paramètre (ou * pour tous les fichiers du dossier en cours) après file sur la ligne de commande. Ajoutez le paramètre -z (ex.: file -z data.gz) si vous voulez connaitre la nature des fichiers contenu dans une archive de type gzip (*.gz).

find

Permet la recherche de fichier ou dossier.

Utiliser la commande à partir du dossier voulu pour permettre la recherche dans l'arborescence désirée : find / -name nom_du_fichier.

hostname

Affiche le nom de machine.

Si vous ne connaissez pas le nom de machine DNS, il suffit de taper la commande hostname.

iostat

Affiche l'utilisation CPU et des disques durs

Utiliser la commande " iostat -t 5 " pour un affichage répété de l'utilisation à tous les 5 secondes.

ln

Permet de créer des liens (raccourcis).

Utiliser la commande ln source destination pour un lien normal (qui créé 2 fichiers distinct) ou ln -s source destination pour un lien symbolique.

ls

Permet d'afficher le contenu des fichiers et sous-dossiers du dossier courant.

Utiliser la commande " ls -l --color | more " pour afficher la liste de façon détaillée avec couleurs pour chaque type d'attributs et pour permettre la lecture de tous les fichiers si le contenu prend plus d'une page. Cet commande peut être ajouter au fichier /etc/profile à un alias simple pour l'utilisation fréquente.

lsmod

Permet d'afficher le contenu des modules chargés.

Utiliser la commande " lsmod " pour afficher la liste, chaque nom dans la liste représente le nom du fichier du module en question.

lspci

Permet d'afficher le contenu des périphériques PCI détectés par Linux.

Utiliser la commande " lspci -vv | less " pour afficher la liste de façon détaillée. Si un périphérique est présent dans cette liste, ça ne veut pas nécessairement dire qu'il est supporté ou installé dans le système, mais simplement détecté sur le bus PCI.

man

Permet la lecture des pages du manuel d'aide.

Utiliser la commande " man nom_du_programme " pour lire la documentation rattaché à un programme en question, si existante.

mkdir

Permet la création d'un dossier.

Utiliser la commande " mkdir nom_du_dossier ".

modprobe

Permet de charger un module du noyau en mémoire tout en ajoutant les dépendances nécessaires.

Utiliser la commande " modprobe -l | less " pour afficher la liste de tous les modules existants. Cet commande peut être redirigée vers une fichier texte afin de le consulter plus tard vu sa grande taille. La commande " modprobe nom_du_module " permet de charger simplement le module en question.

mpstat

Permet de connaître l'utilisation processeur.

Utiliser la commande " mpstat " pour afficher simplement l'utilisation totale du CPU en cours. Si la machine est dotée de plusieurs processeurs, l'affichage donnera l'utilisation pour chacun d'eux.

mt

Permet l'interaction avec la bande magnétique des lecteurs de bandes.

Utiliser la commande " mt -f /dev/st0 status " permet de connaître l'état actuel de la bande (et non du lecteur) dans le lecteur st0 (SCSI Tape 0, premier lecteur SCSI disponible). Cette commande contient beaucoup d'outils pratique pour contrôler l'état de la bande, comme: eject, erase, rewind, status, ...

passwd

Permet la création/modification d'un mot de passe d'usager.

Utiliser la commande " passwd nom_de_l'utilisateur_désiré " si vous avez les droits d'administration pour créer ou changer le mot de passe de vos utilisateurs. La commande sans attributs permettra de changer le mot de passe de l'usager courant.

rm

Permet la suppression de fichiers ou de dossier.

Pour effacer un dossier contenant plusieurs fichiers et/ou sous-dossiers rapidement, utiliser la commande " rm -R -f nom_du_dossier ".

rmmod

Permet de décharger un module du noyau.

Utiliser la commande " rmmod nom_du_module " permet de décharger simplement le module en question.

tar

Permet ce créer et ouvrir des archives au format tar.

Les archives TAR peuvent être utilisés avec un programme de compression comme GZIP via l'intermédiaire d'un simple paramètre afin de compresser les fichiers dans l'archive. Ce type d'archive peut être utilisé pour transférer des fichiers facilement, mais est de base utilisé pour créer des sauvegardes sur bandes (d'où vient le nom Tape Archiver). TAR contient des fonctions spéciales permettant d'accéder aux lecteur de bandes facilement et efficacement. La simple commande " tar czf /dev/st0 /etc " copiera le contenu entier du dossier /etc vers le lecteur de bandes st0. Une particularité de GNU tar est l'option d'ommission du dossier racine dans l'archive, ce qui permet de restaurer les données dans n'importe quel dossier par la suite. Pour éviter le message d'avertissement de cette fonction lors de la création de votre script de sauvegarde, vous pouvez lancer la commande de cette facon " tar -c -z -f /dev/st0 -C / etc " Ce qui en déplace l'action vers la racine / en premier et ensuite exécute la sauvegarde de etc et non de /etc. La documentation depuis " man tar " est très lourde et complexe, mais contient beaucoup d'information pratique.

top

Permet de lister en temps réel l'utilisation de la machine.

Cet utilitaire ressemble plus à l'onglet processus du gestionnaire des tâches de Windows qu'à ps. Il permet de voir en temps réel les processus en cours avec l'utilisation du processeur.

uname

Permet d'afficher le nom des certaines paramètres/noms dans Linux.

Utiliser la commande " uname -a " pour afficher le numéro de version du noyau.

vi

Ouvre l'éditeur de texte VI.

À partir de l'interface VI, la touche ESC permet de retourner au menu des commandes VI. La commande " :q " pour quitter VI. La commande " :q! " pour quitter sans enregistrer les modifications. La commande " :wq " pour enrgistrer les modifications et quitter. La commande " dd " pour supprimer la ligne courante du curseur. La commande " i " pour éditer le fichier. Si vous avez une souris de configuré, vous pouvez faire des copier/coller facilement, pour coller: sélectionnez le texte désiré en tenant le bouton de gauche enfoncé; pour coller: pressez le bouton du centre (ou la roulette). Si vous avez une souris à 2 boutons, la fonction d'émulation des 3 boutons devrait être configuré et il est émulé en tenant les 2 boutons enfoncés en même temps.

--------------------------------------------------------------

Les fichiers et dossiers importants:

/boot/grub c'est le dossier contenant le boot managr GRUB et ses fichiers de config. Entre autre le fichier menu.lst.

/etc c'est le dossier où tu retrouve 99.9% de la configuration de tes programmes. Exemple: /etc/httpd/conf/httpd.conf sera le fichier de configuration de Apache.

/var/log/ pratiquement tous les journaux d'erreurs se retrouvent dans ce dossier.

/proc ce dossier est virtuel, il contient les procesus mémoire en cours, la plupart des fichiers ne peuvent pas être édité avec vi car il sont en mémoire uniquement, un cat /proc/cpuinfo donnera par contre l'identité de ton processeur.

Et bien d'autres choses à découvrir !

Link to comment
Share on other sites

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

×
×
  • Create New...