Jump to content

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

ByteProphet

Faire d'un Raspberry Pi 2 un NAS / Seedbox

Recommended Posts

Bonjour,

 

Je compte acquérir un RasPi 2 très prochainement, mais avant ça, j'aimerais savoir si je peux bien en faire l'usage que je souhaite : l'utiliser comme NAS + Seedbox. Vu mes besoins limités et les performances honorables du dernier RasPi, j'ai passé l'idée d'investir dans un NAS Synology, serte très fonctionnel et ergonomique, mais onéreux et périssable.

 

En fouinant un peu sur le net, je suis tombé sur Syncloud, une sorte d'installeur prêt à l'emploi pour Owncloud (si j'ai bien compris), qui me semble bien convenir pour la partie NAS... Mais peut-on installer un client BT (Deluge, par exemple - pour la partie seedbox) à côté ? Faudra t-il nécessairement d'abord installer Raspbian pour cette cohabitation ?

 

Je préfère le préciser, je suis néophyte en environnement Linux, et je ne connais pas (encore) toutes les solutions émergentes pour la version 2 du Raspberry Pi.

 

Par ailleurs, mon disque dur externe (auto-alimenté) est formaté en NTFS, et je suis tombé sur cette discussion, qui me refroidie un peu... Pensez-vous que vous que le RasPi 2 puisse ne plus être autant sujet à ce problème lié au pilote NTFS-3G ?

 

 

Merci d'avance pour vos précieux renseignements !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

 

pour les perfs, oui NTFS-3G est gourmand et le débit s'en retrouve amoindri. Pour te donner un ordre d'idée, le DD externe relié à mon RPi B+ a 2 partitions. La première en Ext4 et la deuxième en NTFS. Sur la première j'obtiens des débits de l'ordre de 6 Mo/s en écriture et sur la deuxième 2,5-3 Mo/s (CPU chargé aux alentours de 50%). Donc si tu peux passer ton disque en ext4, n'hésite pas à la faire.

 

Maintenant, le RPi 2 a un proc plus puissant, donc la consommation de ressources doit être moindre, ceci dit le contrôleur Ethernet/USB reste le même et à mon avis il sera toujours autant asthmatique :chinois:

 

Il faudra prendre en compte que si les fichiers partagées par la Seedbox se trouve sur le DD, cela veut dire lecture & écriture sur le disque. Là je t'avoue que je ne connais pas particulièrement les perfs (m'en sert pour du stockage le DD collé à mon RPi, donc pas d'écriture et assez peu de lecture et en tout cas rarement les deux à la fois)

 

Pour le système, Syncloud m'a l'air d'être un fork de Raspbian prêt à l'emploi pour faire tourner une instance Owncloud, donc à priori pas de soucis pour installer des logiciels tiers. Ceci dit, ça coûte rien de vérifier si il n'existe pas un plugin pour faire du BT sur Owncloud. (à ma connaissance non, mais sait-on jamais).

 

Plusieurs points à vérifier selon moi :

  • Syncloud utilise les dépôts Raspbian pour les mises à jour. Ça permet de passer à la dernière version de Debian (jessie) et surtout de profiter des MàJ de sécurité (elles arrivent en général assez vite sur Raspbian).
  • Idem pour Owncloud, il vaut mieux qu'il soit à jour (la dernière version stable est la 8.0.3-2)
  • L'instance pourra facilement utiliser HTTPS (c'est vital, étant donné que si OC chiffre les données stockées, il les déchiffre avant envoi vers les clients et bien évidemment ne chiffre l'entrant qu'une fois totalement uploadé.

Voili :chinois:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Formater le disque dur en exfat n'est pas une option? cela reglerait le soucis... non?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mes données seraient effectivement stockées sur DD qui, je pense, est davantage capable de supporter cette charge soutenue de lecture/écriture dans le temps par rapport à une carte SD ou clé USB standard. De toute façon, je compte commander un deuxième DD pour me permettre d'effectuer des sauvegardes, et donc dans en même temps de disposer d'un support converti en EXT4 (ou exFAT) sans nécessairement devoir tout extraire de mon DD actuel en NTFS.

Pour l'heure, je dispose d'un modeste WD Elements, contenant donc un DD "Green", et j'en suis encore à choisir de l'associer avec un autre "Green" ou avec un "RED" (dit "spécial NAS")...

 

Côté plugin BT, j'avais jeté un oeil, oui, mais je n'ai rien trouvé de vraiment concret, que ce soit d'officiel ou de tiers.

Et concernant le maintien à jour de cette installation, ça ne serait pas un problème, puisque j'y veille déjà régulièrement sous Windows et que je compte bien faire de même sous Raspbian (ou autre) ; c'est presque maladif chez moi :D

 

Merci pour ces précisions. Ça pourrait donc convenir dans l'ensemble ; reste à voir en pratique...

 

 

Autres petites interrogations en passant :

  • Je pensais alimenter ce RaspPi via le port USB de mon routeur ; mais apparemment, la norme USB 2.0 est généralement capable de fournir 2,5W maxi (0,5A * 5V) et le RasPi 2 demanderait 3,5W (soit 0,7A * 5V); c'est juste ?
  • Accessoirement, un dual boot avec OSMC (ex-XBMC) serait-il possible ?
  • Une carte SD 16 Go UHS-1 suffirait (à défaut d'avoir une 32 Go à bon prix) d'après vous ?

 

(re)merci ! :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Formater le disque dur en exfat n'est pas une option? cela reglerait le soucis... non?

 

Pas testé, et j'ai pas de disques libre pour tester :transpi:

 

 

  • Je pensais alimenter ce RaspPi via le port USB de mon routeur ; mais apparemment, la norme USB 2.0 est généralement capable de fournir 2,5W maxi (0,5A * 5V) et le RasPi 2 demanderait 3,5W (soit 0,7A * 5V); c'est juste ?
  • Accessoirement, un dual boot avec OSMC (ex-XBMC) serait-il possible ?
  • Une carte SD 16 Go UHS-1 suffirait (à défaut d'avoir une 32 Go à bon prix) d'après vous ?

 

Dans l'ordre :

- Oui, c'est trop juste. Dans l'idéal, un RPi premier du nom aime le 5W. Pour le RPi 2, 5V x 2A semblent recommandés pour être vraiment tranquille. Donc prévoir un chargeur de téléphone capable de sortir 2000 mA

- Aucune idée pour le dual boot. Grub n'est pas installé sur Raspbian. Au pire, tu prends 2 cartes SD et tu changes en fonction des besoins (DBaaS, Dual  Boot as a Service :transpi:)

- Raspbian est très léger. Actuellement mon système prend assez peu de place (1.7 Go) avec pourtant beaucoup de logiciels installés et une première installation vielle (pile 2 ans). Compte donc 2 Go pour le système, le reste pour les données perso (si /home est monté sur la carte SD)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ok, je prévois donc une alim à côté et peut être une deuxième carte (j'y pensais même pas  :reflechis:)... 2x 8 Go devrait pas être la ruine :D

 

Un grand merci pour toutes ces infos !

Bon W-E !  ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour les cartes SD, à vérifier, mais je crois que sur le RPi 2, il sont passés au format micro SD

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pourquoi utiliser NTFS ou ExFAT ?

Le système ext4 de Linux est une solution bien plus simple et légère pour le RPi car supporté d'office.

Pour le fait que le disque soit alimenté par l'USB par contre risque de poser des problèmes.

Je ne sais pas ce qu'il en est de la version actuelle mais sur les anciens RPi il fallait pas tirer beaucoup de courant.

Un disque dur USB avec une prise alim secteur est à envisager ou un hub alimenté mais c'est bien moins propre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, c'est bien du micro-SD ;)

 

@RaphAstronome : en ce qui me concerne, je dispose bien d'un DD auto-alimenté, fort heureusement.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pourquoi utiliser NTFS ou ExFAT ?

 

Parce que Windows ne supporte pas encore ext4 ? :transpi:

 

Perso, j'ai une partition NTFS sur mon RPi, car je peux en avoir besoin sous Windows (j'ai notamment mes backups TrueImage dessus) :chinois:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, mais il veux l'utiliser sur un RPi qui est sous Linux.

Le DD externe sera branché sur un Windows ?

Il sera tout à fait possible d'accéder aux données du NAS depuis Windows via Samba, ownCloud ou autre (pas iSCSI par contre).

Au pire il peut y avoir 2 partitions, une pour le RPi et une pour Windows.

Share this post


Link to post
Share on other sites

pour info j'ai un raspberry pi qui tourne en mode webcam (avec la picam) en étant branché sur le port usb de la freebox revolution (peut-être le port usb3 s'il y en a je ne suis pas sur) et cela marche sans soucis ^^

 

pour les deux cartes SD je pense que c'est dommage / pas très efficace quand tu as des supers outils pour gérer ca:

 

http://www.place4geek.com/blog/2013/01/faire-du-multiboot-tres-facilement-sur-son-raspberry-pi/

 

;)

 

le format exfat permet d'avoir tout son disque dur sur un seul format de fichier sans se prendre la tête... je trouve un peu compliqué de faire deux partitions pour le simple fait de ne pas l'utiliser ... ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Autres petites interrogations en passant :

  • Je pensais alimenter ce RaspPi via le port USB de mon routeur ; mais apparemment, la norme USB 2.0 est généralement capable de fournir 2,5W maxi (0,5A * 5V) et le RasPi 2 demanderait 3,5W (soit 0,7A * 5V); c'est juste ?
  • Une carte SD 16 Go UHS-1 suffirait (à défaut d'avoir une 32 Go à bon prix) d'après vous ?

Pour l'alim, mon expérience sur une RPi 1 me fait dire: achète une alim 5V 2A.

Avec une alim 5V 1A, une RPi avec owncloud, squid et une clé Wifi pour faire point d'accès, la rpi tombait quand on téléchargeait trop, c'est à dire pendant les mises à jour des jeux android ou la consultation de google earth (remarque: dans ce cas il y avait l'ethernet, l'USB, le CPU qui bossaient).

 

La rpi2 est censée consommer moins, mais il faut se méfier des consommations en pointe qui sont parfois un peu sauvage et menacent la stabilité.

 

L'alim 5V 2A te garanti qu si tu as besoin de brancher une clé USB à l'occasion, ça ne va pas faire écrouler l'alim au milieu d'un transfert de fichier.

 

Sinon, la rpi2 n'est pas bien meilleure que la RPI 1 pour du NAS: le port ethernet est toujours en USB, donc un fichier transféré arrive par lethernet, traverse l'USB, passe par le CPU qui gère tout, est renvoyé via l'USB au disque dur. La charge CPU est juste nettement moindre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ton installation devrait marcher sans soucis.

 

Effectivement le ntfs plombe les performances de manière drastique. Apres ce que j'ai fait personnellement c'est le dd en ext4 et repartagé via samba.

 

Sur mon b+ je peux télécharger au max de mon adsl avec transmission et j'ai encore autour de 6mo/s de débit sur le samba. Le proc tappe autour de 80% pendant ce temps la.

 

Sur le pi2 tu pourras peux être parce que le proc est bien plus solide mais sinon avec ntfs-3g t'est cpu limited sur la première version d'ou des débits faiblard.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour le dual boot, tu peux utiliser Noobs qui peut parfaitement le gérer, surtout si tu utilise les distributions gérées par Noobs. Si c'est pas le cas, tu peux aussi le faire, mais c'est tout de suite plus compliqué, parce que là, il te faut une autre machine linux, pour imager le linux présent sur la carte SD et modifier des fichiers de configuration de Noobs pour qu'il le prenne en compte.

 

Je l'avais fait au boulot, mais c'était plus pour faire un système de réinstallation d'une distribution customisée pour un projet de client léger qui ne s'est pas fait au final pour diverses raisons (principalement pour des problèmes de performances, l'affichage saccadait pas mal, et pour d'autres raisons).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Formater le disque dur en exfat n'est pas une option? cela reglerait le soucis... non?

 

Surtout pas. rsync (Chmod -R a+x)  n'aime pas du tout exFat. Ca fonctionne très mal. :chinois:

Share this post


Link to post
Share on other sites

×
×
  • Create New...