Jump to content

Ecole d'ingénieurs réseau informatique... laquelle choisir ?


Xephon

Recommended Posts

Bonsoir tout le monde !

Actuellement salarié dans une petite SSII en tant que Technicien de Maintenance depuis 4 ans, je ressors d'une formation TSRIT de l'ENI, donc niveau bac +2. Je souhaiterais continuer mes études et ne pas m'arrêter là.

Au départ je souhaitais partir sur une formation BAC +4, mais je me dis, tant qu'à faire, autant partir sur une formation en BAC +5.

Certaines écoles (ENI, CESI, ...) possèdent des formations niveau BAC +5, mais ces dernières ne sont pas "homologuées" (on va dire ça comme ça) et donc pas forcément reconnues par l'état comme réellement "Ingénieur", mais ça n'empèche d'avoir le niveau. Ca marque juste moins bien sur le CV :D

Alors voila, un Nième poste sur les écoles d'ingénieurs informatique, mais j'ai du mal à m'y retrouver dans tout ça...

J'aurais besoin de l'avis de ceux qui, d'entre vous, ont des retours sur les différentes écoles d'ingénieurs en réseau informatique, trop de choix, tue le choix :eeek2:

Polytech, SUPINFO, EPITA, MIAGE, INSA, Mines de Paris...

Certaines sont publiques, d'autres privées, mais est-ce que ça change réellement quelque chose vis-à-vis du diplôme en lui même ?

SUPINFO : certains disent que c'est super, d'autres que c'est trop généraliste au niveau du programme.

Polytech : la mieux classée ces dernières années à priori (cf HFR ). Mais dans leurs programmes ils mettent du sport... et ça j'aime pas :non:

Qui plus est, la plusparts intègrent des modules Mathématiques, qui doivent être bien au dessus de ce que j'ai vu en BAC... c'est grave si on s'est arrêté à 2+2=5 ? :transpi:

Sachant que je vais sur mes 26 bougies et donc ça risque d'être dur pour le faire en alternance :chinois:

Je continue mes petites recherches, mais j'avouerais que des petits éclaircissements ou conseils d'orientation serait les bienvenus ;)

Merci d'avance,

Xephon

Ps : désolé pour les fautes d'ortho ^_^'

Link to comment
Share on other sites

Salut !

Certaines écoles (ENI, CESI, ...) possèdent des formations niveau BAC +5, mais ces dernières ne sont pas "homologuées" (on va dire ça comme ça) et donc pas forcément reconnues par l'état comme réellement "Ingénieur", mais ça n'empèche d'avoir le niveau. Ca marque juste moins bien sur le CV :D

C'est pas qu'une question de CV, les écoles habilitées à délivrer les titres ingénieurs doivent respecter certains critères de qualité qui te garantissent:

  • un socle de connaissances minimal en sciences;
  • un enseignement large et ouvert aux sciences humaines;
  • une formation orientée vers l'entreprise;
  • un fonctionnement transparent;
  • une orientation vers l'internationalisation.

Des écoles non-habilités peuvent être aussi bien que des écoles qui ne le sont pas mais tu n'as pas de garantie vis à vis de la formation.

Dans les formations en informatique le niveau en maths n'est pas très élevé mais il y a quelques connaissances à avoir. À moins de faire une remise à niveau avant ça me semble difficile d'envisager une école d'ingénieur qui te demandera le socle de connaissance minimal en sciences dont je parlais ci-dessus.

Une école type SUPINFO me semble plus adapté pour toi, si elles n'ont pas toujours une très bonne image c'est que tu peux en sortir diplômé même en étant une bille. Mais si tu as envie de bosser ça peut être bien. Les recruteurs ne sont pas (tous) dupes.

Link to comment
Share on other sites

Bein, bosser c'est pas un soucis, ça me dérange pas au contraire ;)

Après si il faut mettre bouchées doubles le soir après les cours, bah... on fera, comme on dit : on a rien sans rien :chinois:

Maintenant je préfère partir sur une école avec un niveau au dessus et bosser plus.

Pour les cours du soir, hum... wé, à voir :transpi:

Pour le moment je reste sur soit SUPINFO, soit Polytech, les autres sont moins connues, alors c'est pas forcément mauvais signe, mais c'est vrai qu'on a plus tendance à aller vers les écoles connues ;)

Merci bien pour les infos en tout cas :yes:

Link to comment
Share on other sites

Bein, bosser c'est pas un soucis, ça me dérange pas au contraire ;)

Après si il faut mettre bouchées doubles le soir après les cours, bah... on fera, comme on dit : on a rien sans rien :chinois:

Maintenant je préfère partir sur une école avec un niveau au dessus et bosser plus.

Pour les cours du soir, hum... wé, à voir :transpi:

Pour le moment je reste sur soit SUPINFO, soit Polytech, les autres sont moins connues, alors c'est pas forcément mauvais signe, mais c'est vrai qu'on a plus tendance à aller vers les écoles connues ;)

Merci bien pour les infos en tout cas :yes:

Techniquement SUPINFO n'est pas une école d'ingénieur parce qu'elle n'a pas la certif qui va bien.

Et ils n'auront pas cette dénomination parce qu'ils forment trop de personnes. Les écoles d'ingénieurs doivent avoir des promos de 250 personnes (ou 2 * 250 pour certaines écoles particulières).

J'ai fait EPITA, je connais des gens qui ont fait SUPINFO, d'autres ont fait d'autres écoles...

* SUPINFO est très bien si tu veux être certifié sur des technos particulière. C'est très apprécié par les RH qui savent qu'ils peuvent te positionner sur des missions CISCO ou Oracle ou admin Windows tout de suite

* le réseau Polytech' va avoir un enseignement plus général mais avec la force d'un réseau d'école, je ne connais pas beaucoup mais ça peut-être un plus pour avoir un réseau de connaissance venant de toutes les école du réseau.

* EPITA est un peu à part. C'est une école d'informatique (ou école de geeks) devenue école d'ingénieur. D'après les echos (très lointain) que j'ai, le côté "école d'ingénieur" est en train d'être développé (c'est bien ou mal suivant ce que tu recherches). Dans la région parisienne, l'école est (je ne pense pas mentir) très appréciée.

Le plus important finalement, c'est pas vraiment l'école, c'est le lieu où tu veux bosser. Si tu veux bosser à Nantes par exemple, il faut regarder les écoles de la région nantaise et demander aux RH/patrons de PME qui ils voudraient embaucher pour tel type de poste que tu souhaites faire.

ps:J'ai vu des personnes qui ont fait comme toi, commencer à travailler quelques années puis retourner en école d'ingé et j'ai jamais vu que cela posait le moindre problème.

Link to comment
Share on other sites

  • 4 months later...

Bein, bosser c'est pas un soucis, ça me dérange pas au contraire ;)

Après si il faut mettre bouchées doubles le soir après les cours, bah... on fera, comme on dit : on a rien sans rien :chinois:

Maintenant je préfère partir sur une école avec un niveau au dessus et bosser plus.

Pour les cours du soir, hum... wé, à voir :transpi:

Pour le moment je reste sur soit SUPINFO, soit Polytech, les autres sont moins connues, alors c'est pas forcément mauvais signe, mais c'est vrai qu'on a plus tendance à aller vers les écoles connues ;)

Merci bien pour les infos en tout cas :yes:

Techniquement SUPINFO n'est pas une école d'ingénieur parce qu'elle n'a pas la certif qui va bien.

Et ils n'auront pas cette dénomination parce qu'ils forment trop de personnes. Les écoles d'ingénieurs doivent avoir des promos de 250 personnes (ou 2 * 250 pour certaines écoles particulières).

J'ai fait EPITA, je connais des gens qui ont fait SUPINFO, d'autres ont fait d'autres écoles...

* SUPINFO est très bien si tu veux être certifié sur des technos particulière. C'est très apprécié par les RH qui savent qu'ils peuvent te positionner sur des missions CISCO ou Oracle ou admin Windows tout de suite

* le réseau Polytech' va avoir un enseignement plus général mais avec la force d'un réseau d'école, je ne connais pas beaucoup mais ça peut-être un plus pour avoir un réseau de connaissance venant de toutes les école du réseau.

* EPITA est un peu à part. C'est une école d'informatique (ou école de geeks) devenue école d'ingénieur. D'après les echos (très lointain) que j'ai, le côté "école d'ingénieur" est en train d'être développé (c'est bien ou mal suivant ce que tu recherches). Dans la région parisienne, l'école est (je ne pense pas mentir) très appréciée.

Le plus important finalement, c'est pas vraiment l'école, c'est le lieu où tu veux bosser. Si tu veux bosser à Nantes par exemple, il faut regarder les écoles de la région nantaise et demander aux RH/patrons de PME qui ils voudraient embaucher pour tel type de poste que tu souhaites faire.

ps:J'ai vu des personnes qui ont fait comme toi, commencer à travailler quelques années puis retourner en école d'ingé et j'ai jamais vu que cela posait le moindre problème.

Je sors de SUPINFO et je ne peux que plussoyé cet avis éclairé (une des premières fois que je vois un étudiant de EPITA ne pas casser du sucre sur SUPINFO)

Si tu veux une certification Ingénieur, SUPINFO n'est pas pour toi (ils n'auront jamais la certif, un choix de la direction :craint: )

Après je suis pas sûr qu'elle soit interessant, maintenant il y a moins de "différence" entre un diplôme certifié Ingénieur et un diplôme certifié Master, car la certif Ingénieur c'est pas l'état, mais un organisme "à part".

SUPINFO est par exemple certifié par l'état, mais pas au niveau de l'organisme de certification des ingénieurs ;)

Link to comment
Share on other sites

Je sors de SUPINFO et je ne peux que plussoyé cet avis éclairé (une des premières fois que je vois un étudiant de EPITA ne pas casser du sucre sur SUPINFO)

Si tu veux une certification Ingénieur, SUPINFO n'est pas pour toi (ils n'auront jamais la certif, un choix de la direction :craint: )

Après je suis pas sûr qu'elle soit interessant, maintenant il y a moins de "différence" entre un diplôme certifié Ingénieur et un diplôme certifié Master, car la certif Ingénieur c'est pas l'état, mais un organisme "à part".

SUPINFO est par exemple certifié par l'état, mais pas au niveau de l'organisme de certification des ingénieurs ;)

Je travaille en ce moment avec un ex EPITECH et j'aurais pu travailler sur ce même projet avec un ex SUPINFO, l'avantage de travailler avec ce genre de personnes, c'est que nous "parlons la même langue" et cela permet d'avancer plus vite.

Y'a l'EFREI aussi dans les écoles info:)

Désolé pour l'oubli, ex voisin (nda:l'EFREI se trouve à Villejuif pas loin d'EPITA) surtout qu'effectivement l'EFREI est aussi une bonne école spécialisée dans l'informatique (je dirais juste un peu plus conventionnelle qu'EPITA si ce n'est pas faire déshonneur à la qualité des étudiants de l'EFREI)

Et puis, si on est honnête, la qualité de l'ingénieur (ou de tout travailleur), c'est 50% de savoir-faire et 50% de savoir-être (voire peut-être 25/75) donc pour les personnes qui recherchent une école, faut juste se poser quelques questions sur ce qu'on veut faire pendant 5 (ou 3) ans:

* Ecole d'ingé (parce que diplôme, ou comme moi parce que prépa math avant) très spécialisées: EPITA (avec une charge de travail conséquente mais qui est utile à la sortie de l'école) / EFREI (plus conventionelle, avec de bons partenariats et une belle visibilité je crois)

* Ecole d'info et volonté de faire des trimestres à l'étranger: SUPINFO (certifications éditeurs) ou EPITECH (plus indépendante vis-à-vis des éditeurs, même philosophie qu'EPITA)

* Ecole d'ingé plus généraliste : Réseau Polytech, les Telecom (plus haut niveau en math/physique), ENSIB aussi, les Centrales, l'ENSHEIIT...

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

Diplôme d'ingé: 2 années de prépa qui n'ont rien à voir avec le diplôme final + 3 années de "formation"

Supinfo et autres écoles qui délivrent un Master: 5 années de formation et des cerifs.

Tu ne peux pas comparer des écoles (payantes) qui prennent quasi n'importe (mais pas que bien heureusement!!!) et des écoles qui trient à l'entrée puis pendant deux ans lors des prépas.

C'est plus qu'une question de choix, c'est une question de volonté et de niveau ;)

Les profils ne sont pas identiques, tout comme les débouchés. Je ne dis pas que l'un est au dessus de l'autre, juste que l'un est plus orienté vers de la gestion d'hommes et de projets et que l'autre est plus orienté technique.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 years later...

Bonjour,

Il y a ma fille qui vient d'avoir son M1 en journalisme et communication scientifique l'année dernière et elle pense à faire une école d'ingénieur en alternance cette année. Le problème est que les écoles d'ingénieurs en alternance n'acceptent que les candidats issus d'une formation technologiques donc j'ai peur qu'elle ne soit pas admise. Est-ce qu'elle aura la chance d'être reçu ou pas? A ne pas oublier qu'on passera aussi par une sélection de dossier...

 

Que me conseillez-vous de faire?

 

Merci

Link to comment
Share on other sites

Bonjour...

Bonjour MandyW,

Le mieux serait de créer ton propre sujet, parce que là le titre ne convient pas vraiment.

Sans trop de connaissances sur les cursus (diplôme ingé post bac en 2006, c'est loin), ça serait peut-être compliqué de trouver une entreprise en alternance avec un tel diplôme. Mais je ne connais pas l'ECE ; quels sont ses diplômes/majeures ?

Éventuellement, il faudrait quand même préciser la liste des matières techniques qu'elle a suivi dans l'école journalistique.

Cette orientation M1 > ECE était réfléchie depuis longtemps, ou c'est une approche récente ?

Qu'en disent ses professeurs du M1 ? Quel est son niveau ?

Places offertes : 40 places en 1ère année, 15 places en 2ème année

Ca fait pas beaucoup !

Link to comment
Share on other sites

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

×
×
  • Create New...