Jump to content

Profils Colo / Calibration


corven

Recommended Posts

Re-bonjour

Les topics se suivent (et se ressemblent pas - histoire de finir l'expression).

Le sujet déborde un peu beaucoup sur d'autres domaines je sais mais étant donné que je suis sous MAC et que les graphistes/photographes expérimentés sont souvent dans cette section, je me permets de poster ici. Si ça gène trop, alors déplacer :mdr:

Dans ce topic, je vais décrire mon mode opératoire pour le traitement de photos parsemé de questions. Ainsi vous pourrez me dire ce qui ne va pas, ce que j'oublie de faire.

Je n'aborde pour l'instant que pour de l'impression - via un labo internet (Photoweb) et via un labo physique (Gris Souris à Lyon pour ceux qui connaissent ^^)

MATERIEL :

::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

Photo : Canon EOS 400D

Ordi : MacBook Pro

CALIBRATION :

::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

Mon appareil photo n'est pas calibré.

(1) Est ce très grave ?

Je shoote la plupart du temps en RAW, JPG quand y'a de grosses quantités ou photos de famille.

Le mac est calibré avec une Spyder2Express, c'est pas terrible comme sonde mais ça a permis de virer la dominante bleue.

J'utilise la suite CS3 et dans le protocal de calibration de l'écran il est dit de supprimer du démarrage le logiciel calibrant l'écran, Adobe Gamma ou autre.

(2) Sous OSX, y'a t-il quelque chose à désactiver ? Si oui quoi et comment le faire ?

(3) Qu'est-il possible de régler sur le MBP (rétro-éclairage oui, lumière oui, contraste ?, température ?)

TRAITEMENT :

::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

J'utilise Lightroom pour gérer mes photos et effectuer les premiers réglages genre balance des blancs.

(4) Faut-il faire attention à quelque chose sous Lr quand à la gestion des couleurs / profils ?

(5) Faut-il préférer Canon Digital Photo Professionnel (DPP) à Lightroom pour effectuer ces premiers réglages ? Si oui pourquoi ?

Ensuite je passe mes RAW sous photoshop, enregistré en PSD.

Photoshop est configuré comme suivant actuellement :

Mes réglages

D'après ce site ce que j'ai mis (d'après un autre site) n'est pas bon, notamment pour le niveau de gris et le ton direct.

(6) Il me faut mettre quoi alors : rester comme ça ou alors suivre le site zlepoizon ?

Une fois que mes PSD arrivent à terme et sont prêts pour impression, je repasse sous Lightroom (plus simple pour traiter par lot) et j'exporte en TIFF 16bits sous Adobe RGB 1998.

Puis dans le cadre d'un tirage via photoweb, je repasse sous Photoshop où je convertis en profil l'image pour utiliser le profil que livre photoweb. J'enregistre mon TIFF et j'upload sur le site pour impression.

(7) Je n'oublie rien ?

Pour un tirage via un labo physique, je ne fais rien de plus après l'export en TIFF de Lr.

Si je désire faire un tirage différent, c'est à dire par un imprimeur par exemple pour faire une affiche, ou tirage sur tissu/bâche etc etc ...

(8 ) Il me suffit de demander le profil de la machine qui imprimera et de convertir vers ce profil mon TIFF ?

Voilà, j'ai fini, il y a donc 8 questions numérotées.

D'avance merci pour votre aide et désolé si ce topic n'a pas sa place ici :D

Bonne journée :francais:

Link to comment
Share on other sites

J'ai quelques réponses :

(1) Ce n'est pas franchement grave, beaucoup ne le font pas et c'est un peu galère. Autre infos : le 400D fait du sRGB et pas de Adobe RGB 1998.

(6) L'intérêt du CMJN, c'est si on se rend chez l'imprimeur et qu'on demande beaucoup d'exemplaires qui nécessite un certain type d'impression ... à ce qu'on m'a dit. Donc pour du tirage à mon niveau je peux rester en RVB sous Adobe RGB 1998 (bien que le 400D ne délivre pas tout ça) Mais je vais quand même chercher les réglages à entrer pour CMJN. Reste toujours à savoir ce qu'il faut mettre pour Ton direct et Niveau de gris.

(7) Il n'y a pas besoin de fournir des fichiers TIFF de 60mo, un simple JPG en qualité max avec profil c'est apparemment la même chose, on ne voit pas de différence.

J'ai posé la question chez passion-photos, eos-numerique, luxilia et macbisouille.

Link to comment
Share on other sites

3 ) Sur le MBP quand tu travailles les photos, l'idéal est de désactiver le réglage automatique de la luminositée. Ça perturbe moins.

6 ) Le CMJN en fait, ne l'utilise jamais pour ce que tu fais. Si un jour tu dois faire imprimer en Offset ou chez un imprimeur numérique à ce moment là il faudra passer dans ce mode colorimétrique. Il est important de le faire, et de ne pas donner du RVB à l'imprimeur, car le gammut du CMJN est très réduit et se rendre compte avant des différences de couleurs permet d'effectuer une autre série de retouche sur le fichier en CMJN en plus de l'original RVB (à conserver).

En plus de ça il faudra utiliser le/les profil(s) Euroscale (Coated si tu fais imprimer sur du papier couché, Uncoated si tu fais imprimer sur du papier Offset) « V2 ». Ou bien, certains imprimeurs ont calibré leurs presses (les plus courageux, en général les grand groupes) et à ce moment là il arrive qu'il fournissent le profil.

7 ) Ça c'est valable pour l'impression photo normale. Si tu veux faire imprimer un livret photo chez un imprimeur, certains refusent le JPG, quelque soit sa qualité car certaines flasheuses/imageuses/CTP/RIP ne supportent pas cette compression et ruine les plaques ou films qui servent à l'impression. Donc par précaution il demanderont du Tiff, en CMJN, et 8bits/couche.

8 ) En fait impression sur bâche, vinyl, microperf, translucent ou papier photo grand format tu peux toujours demander le profil mais en général il n'en ont pas. Il faut leurs fournir une version CMJN en Tiff, à 1/4 du format final si tu fais du grand format et ensuite demander à te rendre sur place pour assister aux réglages couleurs. Sinon tu peux faire une sortie A3 jet d'encre sur laquel il essaieront de se caller.

Double méfiance pour l'impression sur certains support, en particulier « bâche drapeau » et autre choses assez légères. C'est très très terne. À l'inverse le translucent rend des couleurs superbes mais qui sont parfois saturés et perdrent certains constrastes (méfiance aussi).

J'aurais bien aimé aider plus sur l'utilisation pur et dure des profils mais je n'ai calibré que des systèmes d'impression, pas le reste de la chaîne graphique.

:transpi: Là-bas, il n'y a pas plus d'INpactiens qu'ici :bocul:

Pas faux :roll:

Link to comment
Share on other sites

Merci pour les précisions 6/7/8 :bocul:

Les réglages de la luminosité, de toute façon j'ai désactiver l'obscurcissement quand on est pas sur secteur, ainsi que le contrôle suivant la luminosité ambiante. Donc j'ai la même luminosité que je sois sur secteur ou sur batterie, ou que je sois dans le noir ou en plein soleil ...

Je demande ce qu'on peut régler sur le MBP, c'est pour savoir ce que je dois régler AVANT le calibrage de l'écran (dans le cas où je dois le refaire)

Sinon toujours les interrogations sur le Niveau de gris et Ton direct :transpi: et concernant directement le MBP, espérons que MacBidouille saura me donner la réponse déjà pour ça.

Link to comment
Share on other sites

Je ne saisi pas ce que tu ne comprend pas par rapport aux tons directs et niveaux de gris?

Si par « niveaux de gris » c'est l'engraissement du point, qui est effectivement représenté par une courbe de « gris » ça devrait être inclu dans les profils. Pour l'offet ça varie de -10 à -25% au niveau du gris 50, mais c'est suivant le support.

Et les tons directs ce sont ce qu'on appel les Pantones ® qui s'ajoutent au Cyan, Magenta, Jaune et Noir afin de renforcer une certaines gamme de couleurs. Mais c'est en pratique utilisé que pour des tirages ou de luxes (en 5, 6, 7ème couleurs) ou lors de l'impression de logo qui sont déjà en deux couleurs.

Pour les photos c'est assez rare d'utiliser des tons directs. Si tu dois faire une bichro en Noir + P1795 par exemple il faudra convertir ton image en tons directs effectivement. Mais dans tous les autres cas tu peux oublier.

edit: si pour niveau de gris tu parlais de passer ton image en vrais niveaux de gris, normalement la seule chose à faire c'est de suprimer la composante T (teinte) en mode TSL. Je crois de mémoire que c'est ce qui donne les résultats les plus propres. Après quand on converti avec photoshop (dans mode) il doit avoir une technique plus subtile.

Link to comment
Share on other sites

Ok je comprends tout, enfin beaucoup plus qu'il y a deux jours. :)

Etant donné que je ne savais pas à quoi correspondait certains paramètres, mes questions débordaient apparemment de mes attentes réelles.

C'est vraiment intéressant ce monde, comprendre les couleurs à travers les différents modes d'impression ... où est ce que je pourrais vraiment apprendre tout ce fonctionnement ? Stage chez une grosse imprimerie ? (les petites n'ont pas le temps de s'occuper d'un stagiaire dixit un imprimeur dans le coin où j'habite)

Link to comment
Share on other sites

Si tu veux découvrir ce monde (qui n'est pas tout rose non plus) effectivement, passer un moment dans une boite d'édition/pré-presse est pas mal (plus que dans une imprimerie). Car ils sont en général dans le métier depuis très longtemps et sauront t'expliquer le fait par exemple qu'on demande encore parfois du tiff. Tu auras aussi un aperçu de l'évolution technologique dans le domaine, car ça a énormément évolué. Autant dans les types de fichiers utilisés que les logiciels, les machines, les procédés, etc.

C'est dans une entreprise que tu apprendras le plus vite, mais il faut êtr très entreprenant et s'impliquer énormément. En se montrant énergique tu as fait un bon tour des bases en 6 mois et ça vaut bien des formations.

Ce que je te déconseille ce sont les agence de pub, ou com pure. C'est proche du malsain comme ambiance...

Une fois que tu as une expérience dans le pré-presse, tu auras toute la partie théorique de la gestion des fichiers pour l'impression Offset/numérique. L'idéal à ce moment là c'est de passer un à deux jours dans une imprimerie. Au delà d'une semaine ce n'est plus justifier, à moins de vouloir devenir imprimeur : )

Si tu as des questions, je dois pouvoir répondre à un certain nombre. J'ai eu une formation de 4ans dans le domaine avec une bonne partie axée sur les différents procédés d'impression, les contraintes, la partie mise en page/créa bien sûr, typos, etc.

Ce qu'il est important de voir au début c'est que les écrans fonctionnent en synthèse additive (RVB) par addition de couleurs afin de restituer la couleur désirée là où en impression il s'agit de synthèse soustractive. Celle-ci joue sur l'absorbtion de la lumière pour restituer la couleur souhaitée. À partir de là normalement c'est moins flou ^^

Link to comment
Share on other sites

Je viens juste de commencer mes études sup y'a 1 an :francais: Donc 6 mois en entreprise va pas être possible ... juste 6/8 semaines de stage l'année prochaine pour mon BTS Com Visu donc certainement une agence de com :incline:

Mais ce dont tu parles m'intéresse aussi, vais voir si je peux pas diviser en 4 semaines ...

Pour les questions, je veux bien savoir quel cursus tu as suivi, les formations etc etc ... en MP bien entendu ^^

Je dois y aller là. Encore merci et bonne soirée ;)

Link to comment
Share on other sites

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

×
×
  • Create New...