Jump to content

[Tuto] Sauvegarde automatique


falou

Recommended Posts

Comme promis, voici un premier pas à pas de la manière de faire une sauvegarde automatique. C'est la plus simple, la plus basique. On ira beaucoup plus loin demain. Enfin bientôt :craint:

Ici nous nous fixons pour objectif de

1) faire une copie automatique du contenu d'un dossier vers un autre dossier de son choix, comme un lecteur amovible

2) cette copie doit être automatique à chaque ajout de fichier. Nous ne voulons pas d'une duplication d'un dossier afin qu'une suppression de fichier ne soit pas répercutée (ce serait le comble pour une sauvegarde) mais seulement les ajouts.

Nous créons donc un dossier dans le dossier Documents du dossier de départ, qui sera la source, et que nous nommons "Sensible" ; et le dossier "autobackups", qui sera la destination, sur un lecteur externe (pour l'exemple, on peut les mettre où on veut).

Nous commençons donc par Automator. Voici les tâches basiques à effectuer :

- obtenir le contenu du dossier "Sensible"

- le copier vers le dossier "autobackups".

C'est tout. Ca à l'air facile ? Ca l'est ! Toutefois comme nous tâchons d'en faire une initiation à automator, nous développons. En gras se trouvent les actions essentielles, les explications sont en clair.

Présentons rapidement Automator. Il permet de créer des suites de tâches élémentaires paramétrables. Ces tâches peuvent être liées au système, aux fichiers, aux fonctions d'un programme.

Lançons Automator. Dans "bibliothèque" sont regroupés les programmes qui ont des fonctions gérées par automator. La colonne Action regroupe les fonctions du logiciel sélectionné dans "bibliothèque". C'est dans la fenêtre vierge de droite que nous allons déposer les actions à faire effectuer.

Toutes les fonctions à utiliser sont bien sûr faites dans ce cas par le Finder, puisqu'il concerne la manipulation de fichiers. Donc cliquer sur "Finder" dans la colonne Bibliothèque. La première étape concerne la sélection du dossier dont on veut copier le contenu.

Dans le champ de recherche, en haut à gauche où il y a la loupe, entrer "obtenir". Parmis les actions disponibles figure "Obtenir les éléments du Finder indiqués". Double-cliquer dessus la fera apparaître dans la fenêtre à droite avec son numéro dans le coin haut gauche, son nom, et une croix dans le coin haut droit pour la supprimer. En haut, "fichier/dossiers" signifie que l'action utilise le cas échéant les noms de fichier ou dossiers transmise par une action précédente. Mais là il n'y en a pas. En bas, le même "fichier/dossiers" indique la nature de ce qui est transmis à l'action suivante ; ici ce sont bien sûr des fichiers et dossiers. Au coeur de cette bulle figurent les paramètres de cette action. Cliquez sur "+" et sélectionnez le dossier "Sensible".

La seconde action dont nous avons besoin est l'obtention du contenu du dossier que nous avons indiqués dans l'action 1. Double-cliquer sur "Obtenir le contenu de dossiers". Cocher "Répéter pour chaque sous-dossier trouvé" au cas où. Ainsi nous avons les fichiers contenus dans le dossier "Sensible".

Il ne nous reste plus qu'à planifier la copie. Il reste à entrer "copier" dans le champ de recherche et double-cliquer sur "Copier les éléments du Finder". S'ajoute la troisième et dernière action. Dans le menu déroulant de celle-ci, il faut choisir la destination. Dans le menu déroulant, cliquer sur "autre" puis pointez vers le dossier autobackups que vous avez précédemment créé et cocher "remplacer..." afin que les anciennes version des fichiers soient remplacées sur la destination. Ainsi les fichiers trouvés précédemment seront envoyés dans ce dossier.

autocopy.jpg

Voilà, la structure est créée. Enregistrez-là comme module (dans le menu fichier) en tant qu'"Action de dossier" puis le nommer "autocopy" par exemple et valider.

Quitter Automator. Dans le Finder, cliquer droit sur le dossier "Sensible", puis sélectionner "joindre une action de dossier". Choisir "autocopy.scpt", valider.

Maintenant, tout fichier mis dans "Sensible" sera copié dans le dossier "autobackups". Si vous faites des essais concluants à ce niveau, vous pourrez commencer à bidouiller. A noter que même les fichiers enregistrés à partir d'un logiciel dans ce dossier "Sensible" seront affectés. Pas mal pour un début non :p

Fichier Automator au format Workflow

Link to post
Share on other sites

PROCÉDÉ DE SAUVEGARDE AVEC AUTOMATOR

Méthode avancée

I) INTRODUCTION

Après ce premier exemple, nous avons pu aborder trois notions importantes :

1) Une initiation à Automator

2) La notion de script, que nous avons créé en sauvegardant notre programme en tant que module (avec extension .scpt)

3) L'affectation du script à un dossier, en tant qu'action de dossier.

Nous allons à présent aller plus loin avec un cahier des charges sévère, issu d'un cerveau tortueux et sans pitié :D

CAHIER DES CHARGES

Les sauvegardes :

-Concernent des dossiers complets pré-déterminés.

-Doivent pouvoir être faites manuellement, au démarrage de la machine, ou à heure et date programmée.

-Porteront en nom de fichier la date et l'heure de sa réalisation

-Ne doivent pas écraser les précédentes pour pouvoir restaurer à partir d'une date voulue (Time machine, ça marque à vie lol).

-Doivent pouvoir être gravées simplement sur CD

-Doivent être archivées et compressées pour tenir le moins de place possible.

-Avoir une confirmation audio pour signaler que la sauvegarde s'est bien passée.

On se rapproche des fonctions de logiciels dédiés !

II) RÉALISATION DU FLUX PRINCIPAL

1. RÉALISATION D'UNE IMAGE DISQUE AVEC LES FICHIERS À SAUVEGARDER

Algorithmique de cette première étape à réaliser avec Automator :

1) Sélection des dossiers à sauvegarder

2) Copie dans un dossier temporaire

3) Réalisation d'une image disque à partir de ces fichiers

(1) Dans la bibliothèque Finder d'Automator, choisir l'action Nouveau dossier. Nous choisissons comme emplacement un disque externe mais ce n'est pas obligatoire. Nous entrons comme nom "tmp.tmp". Cliquer sur "exécuter" pour créer physiquement ce dossier car nous devrons pointer dessus plus tard. Ensuite, nous devons sélectionner les dossiers à sauvegarder.

(2) Ajouter l'action "Obtenir les éléments du finder indiqué". Cliquer sur le "+" et sélectionner les dossiers statiques qu'on veut inclure à la procédure de sauvegarde. Pour les essais, mieux vaut sélectionner un dossier qui contient quelques petits fichiers.Puis nous allons bien sûr copier ces dossiers dans l'emplacement temporaire créé :

(3)ajouter l'action "Copier des éléments du Finder" vers le dossier tmp.tmp créé précédemment. Nous allons enchaîner sur la création de l'image disque.

(4)Ajouter l'action "Créer une image disque". Fixez la taille sur "610 Mo (CD-ROM 74min). En nom du volume et de l'image, entrer "Sauvegarde". En Emplacement, sélectionner le même dossier tmp.tmp. Comme nous n'avons pas besoin du volume monté, dans "une fois terminé" sélectionner "Démonter et renvoyer le fichier image". Cela signifie que l'image une fois créée sera éjectée et que le fichier .dmg sera transmis à l'action suivante.

Consulter la capture d'écran

Tester avec "Exécuter". L'image disque sauvegarde.dmg doit être présente au milieu des fichiers copiés dans le dossier tmp.tmp, avec un curieux dossier récurent tmp.tmp.

Analyse : nous n'avons pas eu besoin de spécifier la sources des fichiers à mettre dans l'image disque, car la continuité des liaisons "fichiers-dossiers" transmis d'action en action n'a pas été rompue donc l'ensemble des fichiers et dossiers est répercuté, même le dossier créé en premier lieu qui va donc se trouver lui aussi copié à l'intérieur de lui-même. On retrouve donc ce dossier vierge tmp.tmp dans le dossier tmp.tmp.

Comment y remédier ? Il y a possibilité de rompre la chaîne des transmissions. Dans l'action N°1 "Nouveau dossier", le "fichiers/dossiers" situé en bas indique le type données transmises à l'action suivante, symbolisé par une flèche. Elle communique avec le type de donnée entrante, situé en haut de l'action N°2 "Obtenir les éléments...", symbolisé par une hémisphère. Cliquer sur le type d'entrée "Fichiers/dossiers" de l'action 2 et valider "Ignorer les résultats de l'action précédente". Ainsi nous nous épargnons ce bug. Ce dossier ne sera pas transmis tout au long des actions suivantes. les liens graphiques entre les actions 1 et 2 n'apparaît plus.

Effacer manuellement le dossier tmp.tmp principal avec son contenu, et relancer "Exécuter" dans Automator. Si tout est correct, enregistrer le processus (enregistrer sous, format processus, nom temporaire suggéré : sauvegarde).

nota : la flèche et l'hémisphère sont des archétypes. Les symboles originels sont l'épée et la coupe, que l'on retrouve dans toute la symbolique occidentale et représentent le sexe masculin et féminin.

2. CRÉATION ET NOMMAGE DE L'ARCHIVE

Une image disque de 610 Mo, même si elle n'a que deux fichiers de 2 ko, elle pèse 610 Mo... Nous devons donc la compresser. Nous continuons donc à la suite des actions précédente.

(5) Ajouter l'Action "obtenir les éléments du Finder indiqués". Faire "ignorer les résultats de l'action précédente" comme précédemment : nous ne voulons pas reprendre l'intégralité des fichiers précédents mais nous voulons seulement archiver Sauvegarde.dmg. Pointer vers Sauvegarde.dmg généré par le test précédent dans le dossier tmp.tmp.

(6) L'action suivante est bien sûr "Créer une archive". On va prendre "Sauvegarde" en nom d'enregistrement et nous allons reprendre le dossier "autobackups" du premier pas-à-pas comme destination.

Passons au nommage. Nous allons d'abord ajouter la date au nom de l'archive.

(7) Ajouter l'action "Renommer les éléments du Finder". Choisir "ajouter date ou heure", Date/heure "de création", Emplacement "après le nom" Séparateur "espace", format "jour mois année", Séparateur "barre oblique", cocher "préfixer par des zéros". Mais nous voulons aussi mettre l'heure :

(8) nous ajoutons une nouvelle fois "Renommer les éléments...", avec "Ajouter date ou heure". Prendre les même options que précédemment mais avec Format "heure minute seconde", Séparateur "tiret", cocher "Préfixer par des zéros".

Consulter la capture

3. CLOTURE

Voilà, tout est fait, il n'y a plus qu'à nettoyer et confirmer le bon déroulement des opérations. A la suite :

(9) ajouter l'action "Obtenir les éléments du Finder indiqués". Pointer vers le dossier tmp.tmp. Surtout ne pas oublier d'"ignorer les actions précédentes".

(10) Ajouter l'action "Placer dans la corbeille". Ainsi, le dossier tmp.tmp est mis au rebut. Conformément aux exigence nous voulons un signal audio comme quoi tout s'est bien déroulé. Nous changeons de registre car nous allons faire parler la machine. Nous allons dans la bibliothèque de TextEdit.

(11) Ajouter l'action "Obtenir le texte indiqué", et y écrire "backup OK"

(12)Ajouter l'action "Énoncer le texte", et choisir la voix "Vicki". Ainsi, si tout se passe bien et que le programme se déroule entièrement, on entendra "backup OK". Bé oui, pourquoi se priver :p

Consulter la capture

Fichier Automator au format Workflow

III) EXPLOITATION

1. En tant que programme autonome

Une fois que les tests sont concluants, intégrer tous dossiers désirés dans l'action n°2, puis enregistrer l'automation en temps qu'application : enregistrer sous dossier Applications, format application, nom suggéré : zipo (erf... désolé). Ce programme peut être exécuté quand on veut.

2. En exécution au démarrage

Pour l'exécuter au démarrage de la machine, aller dans les Préférences systèmes, compte, onglet Ouverture, cliquer sur "+", puis pointer sur Zipo. valider. Et voilà :)

3. En tant que module iCal

Dans Automator, "Enregistrer comme module", "Module pour Alarme iCal", nom suggéré : "sauvegarde", "enregistrer". Aussitôt, iCal s'ouvre et crée un événement comportant en alarme le lancement de Sauvegarde. On pourra ainsi programmer les sauvegardes avec iCal, tout simplement. Il suffit de créer un événement, et dans "alarme" sélectionner "ouvrir le fichier" puis choisir "sauvegarde". Si on veut que l'action soit répétée régulièrement, il suffit de cliquer dans le menu déroulant de "répéter" et choisir la fréquence (tous les jours, tous les mois, ou personnaliser).

4. Graver une sauvegarde

En l'absence de disque externe, ce genre de sauvegarde n'est pas la plus efficace. En cas de crash complet, on aimerait bien l'avoir gravée ! Hé bien c'est possible. Il suffit de d'ouvrir l'archive désirée du dossier autobackups. L'image disque apparaît. Cliquer droit dessus et choisir "Ouvrir avec Utilitaire de disque". Dans la colonne de gauche, cliquer sur l'image "sauvegarde.dmg", puis sur Graver (menu Images), puis mettre sauvegarde.dmg à la corbeille. Il est bien sûr possible de faire un module Automator pour ça.

IV) MODULE DE GRAVURE AVEC AUTOMATOR

Comme promis, voici l'ultime tutoriel de notre système de sauvegarde : la gravure directe à partir d'une archive générée par notre programme "Zipo". Deux premières dans notre tuto : l'utilisation d'une sélection utilisée dans le Finder, et l'utilisation de l'automation en tant que module du Finder. Donc pour graver une archive, on clique droit dessus, on va dans le menu Automator et on clique sur notre module "Burnit!". Elle est pas belle la vie ?

1. Monter l'image disque compressée

En premier, nous devons extraire l'archive à partir de la sélection du Finder. Nous allons utiliser la fonction "ouvrir" pour lancer automatiquement le logiciel interne de décompression de zip. Malheureusement, cette application ne sait pas communiquer avec la couche Automator. Sans attendre il veut donc passer à l'étape suivante avant que le désarchivage ne soit fini. Seule astuce : mettre une pause à l'exécution, de durée arbitraire. Puis nous allons monter l'image ainsi extraite.

Avant de passer au script, il faut désarchiver une sauvegarde et en monter le volume en double-cliquant sur Sauvegarde.dmg. Le script :

(1) Obtenir les éléments du Finder séléctionné. Ainsi le fichier sélectionné dans le Finder est envoyé à la tâche suivante.

(2) Ouvrir les éléments du Finder. L'archive commence à se désarchiver.

(3) Mettre en pause. On laisse ainsi le temps au programme de désarchivage d'extraire sauvegarde.dmg. Temps suggéré : 30 secondes.

(4) Obtenir les éléments du Finder indiqués. Pointer vers Sauvegarde.dmg et ignorer les résultats de l'action précédente.

(5) Monter l'image disque. Ainsi le volume "Sauvegarde" monte sur le bureau. Si les tests sont concluants, nous allons procéder à la gravure.

Consulter la capture

2. Gravure du contenu du volume de Sauvegarde sur CD RW

Simple et rapide : nous devons exploiter le contenu du volume Sauvegarde, et graver le disque après l'avoir effacé. Nous pourrons ainsi utiliser à volonté un même CD RW pour faire les sauvegarde sans aucune opération préparatoire. Économique jusqu'au bout !

(6) Obtenir le contenu de dossiers, ainsi il n'y aura pas un sous-dossier "sauvegarde" inutile.

(7) Graver un disque ; Nom du disque : Sauvegarde, cocher : Effacer d'abord, Vérifier et Ejecter. Ainsi le disque sera effacé avant d'être gravé, vérifié, et éjecté... en tâche de fond et de manière transparente ! Il y aura juste une boîte de dialogue demandant d'insérer le disque, c'est tout.

Consulter la capture

3. Nettoyage

Puis bien sûr, notre traditionnel séance de nettoyage ! On laisse tout comme on l'a laissé : propre ! Donc on supprime les fichiers temporaires et on éjecte les volumes.

(8) Éjecter le disque. Cette commande éjecte un CD ou démonte un volume. Comme le CD est déjà éjecté, le seul autre volume transmis actif reste Sauvegarde. Il sera ainsi éjecté.

(9) Obtenir les éléments du Finder indiqué. On pointe sur sauvegarde.dmg qui n'est plus utile, pour le jeter dans l'action suivante. Ne pas oublier d'ignorer les résultats de l'action précédente.

(10) Placer dans la corbeille.

Consulter la capture

Fichier Automator au format Workflow

4. Exploitation en tant que module du Finder

Nous y voilà ! Attention à bien effacer le sauvegarde.dmg et éjecter le volume Sauvegarde avant de passer au test. Préparer un CD RW à ce dessein !

Si tout est OK, reste à enregistrer comme module, module du : Finder, nom suggéré : "Burnit!".

Un problème peut survenir si le temps de pause (action 3) n'est pas suffisant. Si c'est le cas, le volume n'est pas monté à temps pour en graver le contenu. Pour plus de sécurité, passer le temps à 60 secondes et selon la configuration... improviser !

Pour graver une archive générée par Zipo, dans le Finder cliquer droit dessus, et dans le sous-menu Automator du menu contextuel, cliquer sur Burnit!. Mettre le CD quand le programme le demande, c'est tout. L'ensemble du traitement est transparent, permet de faire autre chose pendant ce temps, et une fois la gravure finie le disque est éjecté.

Link to post
Share on other sites

Pas mal j'attends la suite avec INpatience :mdr:

Petite question : si je veux faire un backup sur un DD externe, cette méthode m'oblige a le laisser en permanence connecté à ma machine c'est ça ?

Sinon tu devrais ajouter [Tuto] dans ton titre. Et je dirais qu'il mériterait même d'être présent dans le bandeau :p

Link to post
Share on other sites

Petite question : si je veux faire un backup sur un DD externe, cette méthode m'oblige a le laisser en permanence connecté à ma machine c'est ça ?

Non :) Si ton disque n'est pas branché, à chaque fois que tu vas mettre un fichier dans le dossier Sensible, il va essayer de faire une copie mais n'y arrivera pas. C'est transparent. Par contre dès que tu vas brancher ton DD externe et que tu vas travailler dans ce dossier, tous les fichiers présents dans ce dossier qui n'ont pas été sauvegardés entre temps le seront.

Sinon tu devrais ajouter [Tuto] dans ton titre. Et je dirais qu'il mériterait même d'être présent dans le bandeau :francais:

Voilà c'est fait. Du moins pour le titre :mdr:

Link to post
Share on other sites

Falou : parce que ton tuto le vaut bien !

F

Merci François.

Voilà la rédaction est terminée, avec l'ajout comme promis du tuto de la réalisation du module de gravure ajouté dans le chapitre Exploitation. Ainsi on pourra graver une archive de sauvegarde générée par le programme que nous avons développé en deux clics ! Didactique, ce dernier Tuto révélera entre autres à quoi correspond ce menu Automator lorsqu'on clique droit sur un fichier dans le Finder.

A l'écoute de vos soucis et questions sur la chose ! Je prépare les squelettes des automations de ces tutos commentés à télécharger. Il n'y aura ainsi qu'à compléter les chemins des dossiers / fichiers.

Que la puissance et l'efficacité d'Automator ne soit plus ignorée ! :humour:

Link to post
Share on other sites

Sinon petite remarque : tu pourrais ajouter un ch'ti peu de couleur sur les titres ou sous-titres pour finaliser ? Ca permettra de donner la dernière touche de perfection 8):p

Voui, je l'admets volontiers ! je me demande si il va pas falloir que je restructure un petit peu même. Je m'occupe de ça tantôt. :zarb:

(edit)

Voilà c'est fait, restructuré et coloré. Je m'occupe des structures à télécharger...

(edit)

Ca y est, fichiers prêts à télécharger.

Link to post
Share on other sites
  • 1 month later...

J'ai deux petites questions sur le tuto :

Je voudrais sauvegarder mon dossier "Documents" de la première manière que tu décris mais quand je lance le script rien ne se copie ... Mon script est pourtant bon vu que quand je teste avec un autre dossier ça marche, les dossiers d'origine sont protégés contre ce genre de copie ?

J'ai pas trop bien compris comment exécuter les actions de dossier une fois qu'elles sont configurées non plus. Si je fais le script comme décris sur la première méthode à chaque fois que je mettrais un fichier dans mon dossier il le copiera à l'identique dans mon dossier de sauvegarde c'est bien ça ?

En tout cas merci pour le tuto ça me pousse à mettre les mains dans automator :chinois:

Link to post
Share on other sites

J'ai deux petites questions sur le tuto :

Je voudrais sauvegarder mon dossier "Documents" de la première manière que tu décris mais quand je lance le script rien ne se copie ... Mon script est pourtant bon vu que quand je teste avec un autre dossier ça marche, les dossiers d'origine sont protégés contre ce genre de copie ?

Non, car je viens de tester et ça marche. Télécharges le fichier que j'ai joint à l'article et modifies simplement les emplacements. par contre si ton dossier à beaucoup de gros fichiers, ça peut prendre du temps !

J'ai pas trop bien compris comment exécuter les actions de dossier une fois qu'elles sont configurées non plus. Si je fais le script comme décris sur la première méthode à chaque fois que je mettrais un fichier dans mon dossier il le copiera à l'identique dans mon dossier de sauvegarde c'est bien ça ?

C'est exactement ça. Une fois ton action de dossier configurée, tu n'as pas à l'exécuter. Elle se déclenche automatiquement dès qu'un fichier est déposé dans ce dossier (d'où le nom :p ). Cela invite à certaines perspectives à la fois élémentaires et bluffantes : le simple fait de glisser ou enregistrer un fichier image dans un dossier "fond d'écran" la redimensionnerait et l'appliquerait comme fond de bureau, par exemple.

Link to post
Share on other sites
  • 1 month later...

Une synchronisation avec un dossier sur un FTP c'est possible ? Ce serait tip top trop cool :transpi:

C'est possible dans l'absolu mais je crois qu'il y a un problème avec l'écriture sur les volumes ftp.

Par contre pour ceux qui ont .mac ou tout autre volume Webdav, c'est effectivement possible et cette fois sans réserve.

Je viens de découvrir ce tuto et il est magnifique !

Chapeau l'artiste :francais:

Merci beaucoup :)

Link to post
Share on other sites
  • 3 months later...
Une synchronisation avec un dossier sur un FTP c'est possible ? Ce serait tip top trop cool :incline:

C'est possible avec Fetch ; ce logiciel installe les modules automator qui permettent de piloter le logiciel pour uploader par FTP. Il devient alors possible de synchroniser un dossier local sur un ftp !

Link to post
Share on other sites

Bravo falou, il est bien fait ton Tuto. D'ailleurs ca me donne une idée --> je vais me synchroniser avec un serveur FTP pour sauvegarder mes codes sources comme ca pas de soucis de perdre mon boulot.

Par contre je sais pas quoi prendre comme herbergeur fiable et gratuit :(

EDIT : Petite question, j'ai pas encore tout lu mais je pose quand même la question : ca copie les fichiers qui sont nouveau mais est ce que ca met aussi a jour les fichiers qui sont modifié vu que je veux synchroniser mes codes sources --> je vais les modifier souvent donc je voudrais que sur le ftp j'ai les dernieres versions... En fait ca fera un ptit CVS lol

Link to post
Share on other sites
Une synchronisation avec un dossier sur un FTP c'est possible ? Ce serait tip top trop cool ;)

C'est possible avec Fetch ; ce logiciel installe les modules automator qui permettent de piloter le logiciel pour uploader par FTP. Il devient alors possible de synchroniser un dossier local sur un ftp !

je vais donc regarder ça ...

Merci Fallou :D

Link to post
Share on other sites
Attention Fetch = démodé !

Now :

- Transmit : http://www.panic.com (payant)

- CyberDuck : http://www.cyberduck.ch (gratuit)

Tous deux en UB !

Démodé ? Là on parle des fonctions de sauvegarde d'automator cher ami, pas des logiciels de ftp :francais:

Cela étant dit Cyberduck marche très mal avec mon ftp, en plus de en pas proposer de module pour automator. Transmit 3 je ne le connais pas mais il propose aussi des actions automator.

Link to post
Share on other sites
  • 9 months later...

Bonjour a vous.

Merci beaucoup pour ce tuto, magnifique.

j'ai tout de même une question, comme faire pour réaliser un sauvegarde comme il y a sur le tuto, mais ajouter les fonctions suivantes:

- sauvegarder que les fichiers qui on changé

- Si un fichier existe deja il me demande si je veux l'écraser.

comment faire pour écraser automatiquement les fichiers qui existe.

merci de votre aide

Link to post
Share on other sites

Bonjour.

Je suis bien content qu'il te plaise, le réaliser n'a pas été une mince affaire.

Il faut savoir que l'interactivité n'est pas le point fort d'Automator. Il faudrait qu'il gère un système de conditions et d'interface pour faire vraiment ce que tu veux, mais ce n'est pas le cas. Ou au mieux, de manière très basique et limitée (une demande de confirmation continue ou stoppe le processus).

Il faut donc feinter ou faire des compromis. Automator est fait pour enchaîner des actions simples bout-à-bout à la base, faire des choses comme décrites ici c'est déjà aller assez loin dans le principe.

Link to post
Share on other sites

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

×
×
  • Create New...