Jump to content

Avantages et Inconvénients des Mac


Quarky

Recommended Posts

Ramenos viens de publier 2 articles sur son blog faisant un retour sur son switch d'il y a moins d'1 an : 5 avantages à passer sous Mac et 5 inconvénients à passer sous Mac

Pour résumer ses propos :

Il n’y a pas de virus

C’est simple d’utilisation

Tout y est pour travailler

Je communique facilement avec Windows et Linux

C’est un monde à part agréable à vivre

Un Mac, ça coûte cher

Le prix délirant des accessoires et composants

Le Mac, pas pour les joueurs

C’est un monde à part

L’évolution des composants est plus lente

Globalement, j'y retrouve mes impressions perso, surtout au niveau des avantages. Pour ce qui est des inconvénients, la notion de "monde à part" ne me parait pas très juste alors que son explication l'est plus : problème du tout intégré par exemple.

Et puis pour moi un mac n'est pas une plateforme de jeu donc je ne l'aurais pas mentionné. J'aurais plutôt mis la politique d'Apple que je trouve trop fermée/exclusive et son envie de tout contrôler : reconnaissance parfois tardive des problèmes matériel, pas de support total du NTFS, politique restrictive sur les applis tierces sur les iPhone et iPod Touch, ...

Et on peut également citer le test de Vincent!_H publié sur PCI : Histoire d'un pécéiste sous Mac OS X. Son bilan était le suivant :

En définitive, voici une liste des points forts qui m’ont marqué :

* L’interface simple et cohérente

* Les performances du système

* La stabilité de l’ensemble

* Le nombre d’applications intégrées

* L’aspect tout-en-un : écran, unité centrale, clavier, souris, webcam, le tout dans un encombrement très faible

* L’inévitable sensation de propreté qui se dégage de l’ensemble

Dans les points négatifs, on peut citer :

* Le réapprentissage d’un grand nombre d’habitudes si l’on vient de Windows ou de Linux (ce n’est pas un vrai défaut évidemment)

* Le manque d’applications dans certaines catégories de logiciels

* la souris à un seul bouton, on aura beau dire mais quitte à disposer d'un clic droit, pourquoi ne pas proposer deux vrais boutons, et une vraie molette ?

:craint:Et vous, vous faites quoi comme bilan sur les + et les - ?

Link to post
Share on other sites

Je me retrouve beaucoup dans ces avantages :

  • pas de virus
  • très sable
  • simple d'utilisation
  • mais puissant à la fois
  • esthétique
  • bonne comunauté

Mais le mac à aussi ses désavantages :

  • volonté de contôle total de apple, mais d'un autre côté ça aide à la stabilité
  • absence de certains logiciels (Office Project, Autocad) qui m'obligent à garder windows dans un coin

Dans tous les cas le bilan de mon switch (bientôt 3 ans que j'ai un mac) est très positif, et je n'envisage pas de repasser sous windows.

Link to post
Share on other sites

Pour moi Apple c'est

-une excellente intégration matérielle et logicielle.

-une cohérence d'interface qui permet facilement de copier, déplacer une application, de trouver les fichiers de config ou d'avoir des commandes / fonction / design harmonisées.

-des logiciels pré-installés plaisants et efficaces.

-un design souvent compact, bien pensé, pratique.

Par contre:

-Des options sur demande bien trop chères

-Les iMac sont devenus complexes à démonter et réparer alors qu'à la venue de la version G5 il était devenu très simple de les bricoler

-Les Mac Mini sont encore trop chers

Link to post
Share on other sites

Je vais moi aussi vous faire part de mes réflexions et retenir 5 avantages et 5 inconvénients liés à l'utilisation du Mac. Pas facile de résumer 19 ans d'utilisation du Mac, mais bon, allons-y. 5 avantages.

- 1 - THINK DIFFERENT : le plus gros avantage à mes yeux. Travailler sous MacOS permet de voir le monde autrement et aussi de faire comprendre aux autres qu'ils sont "enfermés dans la matrice". Je trouve que je suis plus créatif quand je travaille sous MacOS. Cet avantage est presque "hors catégories car c'est une sorte de philosophie, en fait.

-2- Le faible coût : On achète un Mac, on le garde quelques années et on peut le revendre quand on veut en changer. Entre temps, on a pas passé son temps à "bricoler" la machine, avec un tourne-vis, à changer une carte, à ajouter un machin, à upgrader un bidule etc. Quand on dimensionne bien son achat, la machine peut "durer" assez longtemps --edit (j'ai gardé mon SE/30 7 ans et il tournait bien... je l'ai revendu d'occasion) /edit --.

-3- La qualité générale du hardware : même si la qualité a baissé en 20 ans, les Mac (portables et desktop) sont de très belles machines de qualité et qui peuvent faire de l'usage.

-4- La qualité exceptionnelle du software : je n'ai jamais été déçu par MacOS (version 6.x, 7.x et 10.x). C'est l'OS le plus consistant et le plus cohérent que je connaisse sur le marché (seul NeXtStep le dépassait, mais cet OS n'est plus sur le marché, snif, snif). Ce que je préfère c'est qu'on peut passer du temps à chercher "ce que le logiciel peut faire" plutôt qu'à chercher "comment contourner les bugs". Et ceci est valable non seulement pour MacOS mais aussi pour les softs développés par Apple (iApps et applis "pros").

-5- Le nombre et la qualité des logiciels disponibles : non seulement Apple fait des logiciels géniaux mais en plus elle offre aux développeurs des outils et un support de grande qualité. En conséquence on trouve sur Mac de très nombreux softs excellents. Il n'y a rien de faisable sur d'autres plates-formes que je ne puisse pas faire sous MacOS X ! que Par dessus le marché, il est très souvent possible d'avoir un vrai dialogue avec les développeurs qui sont souvent à l'écoute et ce même pour des logiciels commerciaux.

5 inconvénients ?

-1,2,3,4,5- Heu... je ne sais pas ? Les macs ne font pas le café. Oui, c'est ça : les Macs ne font pas le café :transpi:

F

Link to post
Share on other sites

Le changement d'un processeur sur un G5 PPc Bi 2 m'a coûté 800 euros dans une boîte SAV officielle de Mac.

Et trois mois d'attente.

D'après le patron de ce SAV Apple, le G5 est une machine complexe et une erreur de Apple. En version PPC me précise-t-il.

Donc, à part le fait que je sois un manche, en autres, et si j'avais trouvé le processeur de rechange, en fait je ne l'aurai pas changé moi-même :

il y a carrément un logiciel spécial de réglage de la ventilation qui ne se trouve que chez les réparateurs, et toutes les manoeuvres qu'il faut faire cela occupe une page entière d'écran.

Donc que le G5 permette de bricoler dedans... ça je ne vois pas du tout. Pour le reste d'accord avec vous.

J'ai un G4 400 qui a la solidité un tracteur Mac Cormick livré à l'époque du Plan Marshall, il n'est jamais tombé en panne, et je pense comme François que la qualité des composants a baissée.

En espérant qu'Apple lira ce message et corrigera le tir.

Link to post
Share on other sites

Le G5 est une machine dans laquelle on peut bricoler dans le sens ou tu peux lui rajouter des disques dur, changer la carte graphique, rajouter des cartes pci (son, raid etc ...). Contrairement à une machine comme l'iMac.

Le problème des processeurs, c'est que le G5 n'est pas commercialisé à très grande échelle comme le sont les processeurs x86. (J'entends par là que les G5 n'étaient vendus que ds les Macs à ma connaissance, même si certaines déclinaisons étaient utilisées dans des consoles ou autres serveurs)

Link to post
Share on other sites
D'après le patron de ce SAV Apple, le G5 est une machine complexe et une erreur de Apple. En version PPC me précise-t-il.

Donc, à part le fait que je sois un manche, en autres, et si j'avais trouvé le processeur de rechange, en fait je ne l'aurai pas changé moi-même :

il y a carrément un logiciel spécial de réglage de la ventilation qui ne se trouve que chez les réparateurs, et toutes les manoeuvres qu'il faut faire cela occupe une page entière d'écran.

Donc que le G5 permette de bricoler dedans... ça je ne vois pas du tout.

Le G5 n'est pas une machine, c'est un processeur. Quand on ne connaît pas, c'est tout à fait normal de ne pas comprendre de quoi on parle. Le G5 est forcément un PPC (abréviation de PowerPC, une génération de puce produite par un cartel composé de Apple, Motorola et IBM, puis Apple et IBM pour le G5). Il n'y a pas de "version PPC du G5". Le G5 est un PPC (PowerPC 970 et 970fx pour être exact).

Si les machines PPC ont été une "erreur", alors cette "erreur" a duré 12 ans, dont 8 au sein des iMac.

Sur les iMac G5 il suffisait de retirer quelques vis pour avoir accès aux entrailles de la machine, Apple avait même lancé un programme pour permettre aux utilisateurs de remplacer eux-mêmes les pièces défectueuses. Pour te dire que c'était vraiment facile de le bricoler. Aujourd'hui c'est fini, le démontage est risqué et complexe.

Link to post
Share on other sites

La relation entre Apple et le démontage est une longue suite de "je t'aime, moi non plus" ! Les mac "monoblocs" (Plus, SE, Classic etc.) étaient volontairement difficiles à démonter : ils étaient fermés par des vis torx qui étaient planquées au fonds de "puits de vis" et il fallait un tournevis spécial pour atteindre les vis... sans compter qu'il fallait des doigts de fée pour intervenir sur ces merveilles d'intégration.

Puis on a vu des macs plus faciles à ouvrir : les "pizza-box", les tours et autres. Puis le macs sont redevenus fermés (les premiers iMac, les iMac "marguerite")...

Actuellement la tendance est plutôt à la "fermeture". Les mauvaises langues disent que c'est une des (nombreuses) "lubies" de Steve Jobs (une machine n' a pas à être ouverte... une souris n'a besoin que d'un bouton)...

C'est vrai que c'est pratique de pouvoir changer soi-même le disque dur ou ajouter de la ram... mais la tentation est grande de "bricoler" son Mac... Or cela est la source de nombreux bugs et instabilités. Ceci explique cela.

Personnellement, je trouve dommage de ne pas pouvoir ouvrir mon iMac. Si je pouvais le faire, je donnerais un coup de bombe anti-poussière dedans 2 ou 3 fois par an. ça n'a l'air de rien mais c'est très utile : ça évite la surchauffe et ça permet de garder une machine silencieuse.

F

Link to post
Share on other sites

Quelques points que je souhaite relever :

- je crois que le support du ntfs est avant tout soumis à la volonté de MS

- la souris 1 bouton ça fait longtemps que c'est terminé; et de toute façon depuis l'iMac premier du nom de 98 c'est de l'USB standard, ça se change.

- le mac mini est volontairement privé de mise à jour et d'un tarif décent. Pourquoi? Bonne question... sûrement pour ne pas cannibaliser les ventes d'iMac

- certaines options de l'Apple Store sont en effet beaucoup trop chères, il conviendra d'acheter séparément (disque dur, RAM...)

- le G5 était une impasse pour Apple; effectivement sur les Power Mac G5 la ventilation était réglée d'usine et entièrement controlée par la machine.

Link to post
Share on other sites

Mes + et - de relativement jeune switcher :vante:

Avantages :

- Mac OS X beau, simple à utiliser et stable

- L'offre logicielle très étoffée finalement, et de qualité

- Qualité des machines

- Pas de virus

Inconvénients :

- Matériel un peu cher

- Manque de cartes 3D OpenGL (petit marché, je suis d'accord :iloveyou: mais je ne ne serais pas passé à Windows il y quelques années si elles avaient existé)

- Evolution hardware assez difficile (à part disques durs et RAM)

Link to post
Share on other sites

A mon tour :

Avantages :

- Optimisation du software par rapport au hardware

- Applis faites pour fonctionner ensembles avec des bridges généralement bien foutus

- Système basé sur UNIX

- Généralement beau

- Presque aucune configuration à faire (qui peut être aussi un inconvénient)

Inconvénients :

- Matériel non évolutif

- Système fermé

- Certains points sont très mals foutus (gestion du double écran par exemple(et des fenêtres en général), ou applis développées par Apple (final cut pour ne pas le citer :transpi:) qui semblent codés sans avoir jamais été testé (re :vante:))

- Politique d'Apple en général (on sais ce qui est bon pour vous, mais on vous sort des merdes non finies (iPod touch/MacBook Air, entre autres)

- Cher

Link to post
Share on other sites

Je me retrouve également bien dans vos points positifs, un peu moins dans vos cons.

- Un Mac, ça coûte cher : Il faudrait dire "Un Mac ça coûte cher en Europe", ici ils sont à des prix "normaux", plus cher que la moyenne certe, mais on paye ici la qualité (qui tend en général à baisser, je dois l'avouer)

- Le prix délirant des accessoires et composants : Idem, je me suis acheté 4Gb de Ram et un 250Gb 7200tm pour +-80¤ le tout

- Le Mac, pas pour les joueurs : tout à fait daccord, si on veut jouer soit on prend pas de Mac, soit on achète un Mac ET une PS3/360 (mon cas).

- C’est un monde à part : C'est pour cela qu'on l'aime ce monde :)

- L’évolution des composants est plus lente - Faux ! Etant donné que les Mac (iMac/Macbook mini & co )ne sont pas fait pour jouer, ils n'ont pas besoin de 9800 GTI 16S bi tuner à cames, les processeurs proposés sont même en avance par rapport aux PC (voir les nouveaux C2D des iMac qui ne seront officiellement présentés qu'au cour du Computex.

- Matériel non évolutif : On a la chance d'avoirs des machines qui perdent que très lentement de leurs valeur (Sauf chez Exoneo qui vous reprend votre Mac Pro Rev2 OctoProc et double QuadroFX a 16Gb de ram pour la somme "FANTASTIQUE" de 350¤ (les frais d'envois restent à votre charge), donc il est facile de revendre la machine a bon prix et de s'en prendre une nouvelle à bon prix.

Link to post
Share on other sites

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

×
×
  • Create New...