Jump to content

rabcrier

Ban
  • Content Count

    27
  • Joined

  • Days Won

    1

About rabcrier

  • Rank
    Ewok

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. « The Curious Case of Benjamin Bayart » (titre de la version originale) « L'Étrange Histoire de Benjamin Bayart » (titre français)
  2. « Vous voulez pas un whisky d'abord ? »
  3. De brocante en fête de quartier, j’arpente ma commune comme tout candidat aux élections qui se respecte. Je complète ma bibliothèque, je retrouve des vieilles connaissances, je rencontre de nouvelles personnes. J’y prends du plaisir. C’est rigolo. Jusqu’à ce fameux soir où ma compagne me demanda : « Tu n’as pas l’impression d’être complètement hypocrite à force d’aborder les gens tout le temps ? ». Et là, sans crier gare, la vérité m’a frappée. Froide, nue, violente. Je ne m’en étais pas rendu compte mais, insidieusement, je suis devenu un politicien. Un sale politicien hypocrite. Quand je marche dans la rue, quand je dis bonjour à un passant, quand je remercie la boulangère, je n’ignore pas que chaque personne est une voix potentielle. Une rencontre n’est plus l’occasion de s’enrichir mais de faire une voix. Mon sourire hurle « Votez pour moi ! » et mon écoute ne cherche que l’opportunité de placer mon programme ou ma position sur la liste. Je vais jusqu’à réfréner ma spontanéité naturelle par simple crainte qu’elle puisse être considérée comme de l’hypocrisie. Mon entourage n’est pas en reste : « Pourquoi tu ne lui as pas donné ta carte ? Tu aurais du dire que t’étais candidat ! ». Avant même le pouvoir, le simple concours de popularité qu’est une élection corrompt profondément. L’attention devient superficielle, de façade. La réflexion et l’humilité s’enfouissent sous la nécessité d’exister, de péter plus haut que les autres et d’avoir toujours raison. Alors, on se retrouve entre candidats, même adversaires. Parce qu’on sait qu’on ne doit pas convaincre, qu’on n’a rien à gagner, qu’on peut être soi-même. Vous me dites que tous les politiciens sont des hypocrites. En temps que politicien, je vous le confirme. Oui, ils le sont. Sans exception possible. Mais ont-ils seulement le choix ? N’avons-nous pas notre propre part de responsabilité ? Photo par elBidule Je suis @ploum, conférencier et écrivain électronique. Si vous avez apprécié ce texte, n'hésitez pas à me soutenir sur Tipeee, Patreon, Paypal, Liberapay ou en millibitcoins 34pp7LupBF7rkz797ovgBTbqcLevuze7LF. Vos soutiens réguliers, même symboliques, sont une réelle motivation et reconnaissance. Merci ! Ce texte est publié sous la licence CC-By BE. Source : https://ploum.net/politicien-hypocrite/
  4. Matrix II (punaise, si c'est Matrix 3 et qu'un clampin me dame le point... Je ne réponds plus de rien).
  5. Black Code (2016) Ça devrait vous plaire.
  6. Aujourd'hui c'est pâques, et c'est pas tous les jours dimanche, alors je vous ai sélectioné deux films sympathiques pour vous détendre : « The Girl Next Door » De Gregory Wilson (attention aux homonymes) C'est un genre de "petite maison dans la prairie" idéal pour somnoler en sirotant un chocolat chaud. « Take Shelter » Frais et aérien, parfait pour démarrer la journée du bon pied.
  7. « Sicario » , surtout pour l'une des séquences finales. Spoiler : j'ai menti, je n'hésiterai pas m'attaquer (aussi) à la famille de *****
  8. Trop facile : c'est Matrix, avec Bruce Willis dans son meilleur rôle.
  9. « Connard le barban » Pourquoi ? Par ce que : https://www.youtube.com/watch?v=z0Gd7nQY9ww !
  10. « I... comme Icare » mais en vrai je m'en fous, que vous regardiez ça ou le dernier film sorti / à la mode. Pour moi, vous êtes tous déjà morts © Sarah Connor.
  11. Mon précédent commentaire concerne les supports, j'ai eu des DVD daubés, ça reste moins pénible/cher qu'un support USB inexploitable. Effectivement Debian en live c'est aussi bien (que n'importe quelle autre). Je garde un (vieux) triskel chiffré en dur pour les films de vacances. Bref/my two cents : uniquement du live pour l'utilisation connectée et du dur uniquement pour l'utilisation déconnectée (sans réelle préférence) et vous êtes libre d'affirmer que je n'ai pas de gout, je ne vous contredirai pas (pas en public avec mon identitée réelle tout du moins).
×
×
  • Create New...