Jump to content

Manervi

INpactien
  • Content Count

    92
  • Joined

  • Last visited

About Manervi

  • Rank
    Gungan
  1. En effet, entre temps ils ont publié la 2.1.5 qui est censée corriger le problème. Mais je sais pas ce qu'il en est dans les faits, je n'utilise pas de carte SD. Oui c'est un peu ça depuis le début, mais plus particulièrement comme tu le dis depuis la 2.0, enfin y'a des hauts et des bas ça dépend des firmwares, et paraît-il du matériel. D'après http://ip_locale_du_pc:8080) gère la conversion automatiquement contrairement à calibre lui-même. Je préfère les transferts via wifi plutôt que de devoir sortir le câble usb sans arrêt. Sans compter que la glo offre plus de possibilités au niveau de la typographie. Enfin je verrai en fonction des retours des premiers acheteurs des 2 liseuses, quoique pour la paperwhite en france faudra attendre au mieux jusqu'au 10 décembre ...
  2. Annonce du début de déploiement de la mise à jour 2.1.4 par un chef de produit chez kobo : Comme il l'explique le déploiement sera échelonné sur plusieurs jours et devrait se finir courant de la semaine prochaine. Pour les plus pressés qui veulent l'installer manuellement, on peut la dl ici. Comme d'habitude il vaut mieux faire un backup des ebooks et des notes en cas de problème ... Niveau différence, de ce que j'ai pu lire : meilleure réactivité, meilleure gestion des notes et des dictionnaires et possibilité d'ajouter un livre à une étagère en cliquant directement sur le menu de l'epub. Un peu plus d'infos ici. Du côté de calibre la release 0.9.1 qui devrait être publiée demain incluera une mise à jour du pilote kobo qui ne comprenait plus la base de données des kobo touch depuis le firmware 2.0.0 ce qui règlera le problème du contenu de la kobo qui n'apparaissait plus dans calibre et qui nécessitait d'activer l'option tentative de prise en charge des firmware non supportés : Cette mise à jour incluera également le support des étagères ainsi que du kobo glo et du kobo mini :
  3. Ça peut être dû au firmware qui est buggé auquel cas il n'y a pas grand chose à faire si ce n'est attendre qu'une future maj résolve le souci (il paraît - cf. le blog cité par ilcanzese - que la 2.1 sera bientôt diffusée en-dehors du japon, peut-être incorporera-t-elle des corrections de bugs ...), ou alors ça peut être dû au fait que tu as réalisé la maj à partir d'une version particulièrement buggée comme par exemple la 2.0 et/ou que tu avais un plugin. Dans ce dernier cas il peut être utile de procéder à un reset usine (l'option est quelque part dans les paramètres) pour revenir au firmware d'origine et faire la maj à partir de ce dernier. Il faut juste penser à faire un backup des ebooks et des notes. Une fois le reset effectué, pour ne pas avoir à enregistrer le kobo via kobodesktop il suffit d'éditer le fichier .kobo/KoboReader.sqlite avec le programme SQLite Database Browser comme expliqué par Commentaire_supprime (sous Linux c'est encore plus simple il suffit de taper : echo "insert into user values('foo', 'foo', 'foo', 'foo', 'foo');" | sqlite3 /mnt/kobo/.kobo/KoboReader.sqlite dans un terminal, en ayant vérifié au préalable que le paquet sqlite3 est installé).
  4. Pour le Kobo Touch, mise à jour 2.1.1 r42411 sortie au japon qui semble-t-il corrige plusieurs bugs des précédentes versions (2.0.0 et 2.0.2), améliore la vitesse de changement de page et remplace l'ancien dictionnaire par un Larousse : http://download.kobo...pdate-2.1.1.zip
  5. Tu as peut-être trouvé depuis mais au cas où : Plusieurs programmes remplissant la même fonction peuvent être installés sur Debian, p.ex. les éditeurs de texte nano et vim. Le problème est que si un logiciel doit appeler un éditeur de texte il ne saura pas lequel choisir. Le système des alternatives (man update-alternatives pour plus d'infos) résoud ce problème en créant dans le fs un lien symbolique, appelé nom générique par le man (p.ex. /usr/bin/editor), pointant vers un autre lien symbolique, appelé alternative name dans le man us, placé dans le dossier /etc/alternatives (ceci ayant pour but de confiner les changements apportés au système des alternatives au dossier /etc ce qui d'après le FHS serait une bonne chose ... toujours dixit le man). Ce dernier pointe à son tour vers le programme que l'admin du système aura choisi manuellement, à l'aide de la commande update-alternatives, comme devant être appelé par défaut ou que le système des alternatives aura lui-même choisi automatiquement. À chaque fois qu'un paquet fournissant une fonctionnalité gérée par le système des alternatives est installé, modifié ou supprimé, update-alternatives est appelé pour informer ce dernier. Quelques commandes que perso je trouve utiles : sudo update-alternatives --config nom_générique affiche les alternatives (programmes remplissant une fonction gérée par le système des alternatives) disponibles pour un nom générique donné et permet à l'utilisateur de choisir laquelle doit être utilisée. update-alternatives --list nom_générique liste les alternatives pour un nom générique donné. update-alternatives -- display nom_générique idem mais avec plus d'infos, comme p.ex. la priorité associée à chaque alternative et le mode (auto ou manuel) du groupe d'alternatives. Si l'alternative sélectionnée est en mode auto ça signifie que c'est le système qui l'a choisie en prenant celle qui a la plus haute priorité et qu'il peut en changer automatiquement si d'autres avec des priorités supérieures sont installées plus tard. Si au contraire l'alternative sélectionnée est en mode manuel, ça signifie que c'est l'utilisateur qui l'a choisie et le système n'outrepassera pas ce choix par la suite même si de nouvelles alternatives avec des priorités plus élevées sont installées. update-alternatives --get-selections affiche l'ensemble des noms génériques ainsi que pour chacun son mode (auto/manuel) et l'alternative actuellement choisie. Donc pour qu'Icedove ne lance plus Epiphany mais disons Iceweasel, je pense que tu devrais taper : update-alternatives --get-selections | grep epiphany Ça devrait te retourner l'ensemble des noms génériques qui sont configurés actuellement pour utiliser epiphany, ainsi que pour chacun le mode du groupe d'alternatives + l'alternative actuellement choisie (ici forcément epiphany). Je suis presque sûr que ça te retournera ça (parce que c'est ce que j'avais par défaut) : jean@debian:~$ update-alternatives --get-selections | grep epiphanygnome-www-browser auto /usr/bin/epiphany À présent tu regardes quel est le nom générique qui utilise Epiphany (/usr/bin/epiphany), ici c'est gnome-www-browser. Admettons donc que chez toi ce soit aussi gnome-www-browser, tu tapes ensuite : sudo update-alternatives --config gnome-www-browser Ça donnera quelque chose comme : jean@debian:~$ sudo update-alternatives --config gnome-www-browserThere are 3 choices for the alternative gnome-www-browser (providing /usr/bin/gnome-www-browser). Selection Path Priority Status------------------------------------------------------------* 0 /usr/bin/opera 200 auto mode 1 /usr/bin/epiphany-browser 85 manual mode 2 /usr/bin/iceweasel 70 manual mode 3 /usr/bin/opera 200 manual modePress enter to keep the current choice[*], or type selection number: L'astérisque indique quelle est l'alternative actuellement choisie. Dans l'exemple ci-dessus si tu voulais changer et passer d'opera en mode auto à iceweasel en mode manuel tu taperais 2 suivi d'enter ce qui retournerait : update-alternatives: using /usr/bin/iceweasel to provide /usr/bin/gnome-www-browser (gnome-www-browser) in manual mode. Normalement à partir de là les liens http dans Icedove ne devraient plus s'ouvrir dans Epiphany mais Iceweasel. Tu peux résoudre ton autre problème, les liens mailto dans Iceweasel qui s'ouvrent dans le programme X, de la même façon, en tapant update-alternatives --get-selections | grep X, puis sudo update-alternatives --config nom_générique_précédemment_trouvé (si la première commande retourne plusieurs noms génériques il faudra modifier la configuration de chacun jusqu'à trouver le bon).
×
×
  • Create New...