Jump to content

Nozalys

INpactien
  • Content Count

    86
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

About Nozalys

  • Rank
    Gungan
  • Birthday 09/04/1988

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. J'ai testé plusieurs types de restauration de fichier, ça fonctionne bien. Il y a un appel aux dons à la fin, seulement avec mon entreprise, je ne peux que "payer" une licence sur facture, pas "donner" gracieusement. Il y a quelques petites erreurs de traduction et l'interface n'est pas pratique/intuitive pour les options avancées, mais globalement ça semble plutôt bien fonctionner. Il manque cependant juste une fonction : on ne peut pas visualiser quels sont les fichiers qui ont été modifiés/ajoutés/supprimer depuis le dernier backup, ou alors au moment de la restauration. J'aurais aimé pouvoir visualiser le "diff". D'ailleurs, sur quoi se base le diff ? Est-ce que ce sont les métadonnées des fichiers (horodatage, poids), ou c'est basé sur une génération de hash pour représenter le contenu ? Edit: Le diff se base sur un hash (par défaut SHA-256) du contenu des fichiers, et on peut aller du MD5 jusqu'au SHA512. Le manuel en ligne est archi complet ! Edit2: sujet résolu pour moi. peut-être que la fonctionnalité manquante apparaitra par la suite.
  2. Merci ! Je teste de ce pas. Ça semble gratuit et en bêta, tu l'utilise depuis longtemps ? Si c'est fiable, ça répond à priori à tous mes critères ! Edit: ça semble en effet correspondre en tout point à mes besoins ! Le dernier test et pas des moindres, c'est une tentative de restauration d'une sauvegarde.
  3. Actuellement je pensais à SyncBack car c'est ce dont je dispose (en licence) sous la main. Il gère le différentiel, et peut générer des archives zip avec ou sans chiffrement et en les découpant. Seulement il ne fait pas tout en même temps : si on demande un zip en destination il ne fait plus de différentiel, il ré-écrit 100% du zip, ce qui me semble normal vu la structure d'un fichier zip. Du coup ça ne permet pas de limiter la consommation de la bande-passante pendant la sauvegarde : 1 octet changé à la source, et c'est toute l'archive qui est mise à jour.
  4. Bonjour, Existe-t-il une solution qui permet de créer un volume basique (émulation de disque), reposant sur plusieurs fichiers (un peu à la manière des archives zip/rar, etc.) que l'on puisse directement mapper comme un disque ? Je m'explique : je souhaite mettre en place une sauvegarde sécurisée périodique du contenu d'un disque réseau (A), vers un autre disque réseau (B). Je n'ai pas accès à la gestion administrative du disque (B), et je ne peux pas contrôler les droits d'accès à son contenu. Il est plus lent en temps d'accès que "mon" disque (A), mais dispose de tous les mécanismes de sécurisation des données : protection chronologique (plusieurs backups disponibles tout le temps), redondance logicielle, redondance matérielle et redondance géographique. Le contenu du disque (A) change peu chaque jour, de l'ordre de quelques dizaines à quelques centaines de Mo par jour, et le volume total des données de ce disque tourne autour de 500 Go. J'avais pensé à la solution suivante : créer un conteneur chiffré de 1 To avec VeraCrypt, et le stocker dans un ensemble de petit fichiers de 1 ou 2 Go. Une tâche périodique (via une application que je comptait programmer moi-même et qui tournerait sur mon PC ou sur un NAS) s'occuperait de monter le disque VeraCrypt, effectuer un delta des fichiers modifiés, via SyncBackPro, du disque (A) vers le conteneur chiffré puis démonter le disque veraCrypt. Problème : VeraCrypt ne permet pas de créer des conteneurs morcelés. Edit: je commence par la question Merci, Nozalys
  5. Bonjour, J'ai 2 suggestions à faire pour le site de NXI (actus, pas forum) : Sur mobile (Firefox, 1080x1920 en mode portrait), il manque le bouton des notifications (orange, avec le nombre de réponses aux commentaires postés). Ce qui fait que tant que je ne suis pas sur un PC, je ne peux jamais voir si quelqu'un me répond. C'est assez gênant selon moi. Le menu d'identification de NXI est le seul qui ne permet pas au plugin KeepassHttp-Connector de détecter et de remplir automatiquement les champs de texte 'UserName' et 'Password'. Parmi tous les sites pour lesquels j'ai des identifiants, celui de NXI est le seul où ça ne fonctionne pas. Donc à chaque nettoyage des cookies (donc souvent pour moi), je dois me retaper mon mot de passe à la main. Donc, c'est gentil de faire travailler notre mémoire , mais bon... ça serait bien que ça fonctionne ! La seconde suggestion n'est qu'un détail, mais la première "m'énerve" à peu près tous les jours.. Merci !
  6. Est-ce que tu pourrais développer la différence entre les 2 ?
  7. Je confirme que c'est lié à l'archi de la JVM. Néanmoins, ce problème ne s'est jamais posé avant que je tripote le swap... J'utilise les même paramètres Xmx et Xms depuis bientôt 10 ans sur mon application, et je n'ai jamais eu le moindre problème. C'est donc intimement lié à ce swap. Je pourrais dire aussi : sac à merde cette JVM Je ne comprends pas pourquoi ces applications veulent à tout prix écrire dans le swap lorsqu'elles peuvent s'étendre dans la RAM à volonté... mais force est de constater que c'est le cas. Et ça me pose un vrai problème maintenant car si je laisse Windows gérer la taille du swap, il va s'amuser à grossir/diminuer sans cesse, ce qui n'est pas cool pour le SSD. En le fixant, au moins, ça limite la casse. Et si l'OS décide de vouloir allouer 122 Go de mon SSD pour le swap on va être 2 à gueuler : moi et le SDD. D'ailleurs, il n'y aurait pas un moyen de bidouiller des clés de registre pour faire croire aux applications qu'elles écrivent dans un swap alors que celui-ci est virutalisé dans la RAM ? Ou alors je monte un disque virtuel en RAM et j'y met le swap : de la RAM virtuelle dans un disque virtualisé en RAM... Inception !
  8. Merci beaucoup pour l'invitation mais tous ces outils de messagerie web audio/vidéo, c'est pas ma tasse de thé... Oui en effet, j'utilise pas mal les streams sur les opérations de listes ou de tableaux, mais ça fait toujours intervenir le string.split(), et je souhaitais surtout apprendre l'utilisation de la regexp correcte.
  9. En effet... Depuis que j'ai réduit le fichier de pagination de ma machine de dév dotée de 80 Go de RAM (4 Go de swap), j'ai régulièrement des difficultés à faire démarrer une application Java en live à travers Eclipse, j'ai une erreur de la JVM dans la console : "Error occurred during initialization of VM Could not reserve enough space for 786432KB object heap". Je ne comprends pas comment la JVM arrive à ne pas trouver 768 Mo de libre dans la RAM, ni dans le swap... Du coup, j'ai commencé à ré-augmenter le swap disponible, il est actuellement à 4 Go min, 16 Go max, et j'ai toujours cette erreur. La taille recommandée par Windows est de 122 754 Mo... ça me semble un poil exagéré.... Finalement ce sujet n'est peut-être pas résolu si simplement comme tu le suggérait...
  10. Super cette réponse claire ! En prime je ne connaissait pas regex101.com, je rajoute ça à mes liens d'outils 🙂. Je vais me renseigner un peu sur les notions de greedy/lazy matching. Merci !
  11. L'objectif est en effet de récupérer chaque groupe afin de reconstruire un tableau de valeur décimales. Le langage, c'est du Java. Pour le moment je n'utilise la regexp que pour sélectionner les lignes intéressantes dans mon flux ASCII d'entrée, ensuite je fais un split() sur les espaces, et un simple parseDouble sur les valeurs du tableau du split : // Parse answer Pattern p2 = Pattern.compile("(([\\s]?[0-9\\.-]+)+)"); String[] answerLines = res.split("\r\n"); int sliceCount = 839; double[][] sliceMatrix = new double[84][10]; int rowMatrix = 0; for(String line : answerLines) { if(!line.startsWith(" ")) continue; Matcher m2 = p2.matcher(line); if(m2.matches()) { String[] values = m2.group(1).substring(1).split(" "); for(int aa = 0; aa < values.length; aa++) { sliceMatrix[rowMatrix][aa] = Double.parseDouble(values[aa]); } rowMatrix++; } } Ça fonctionne très bien évidement, c'est le B-A-BA. Seulement, à la lecture des différents tutoriaux présents sur le site que j'ai cité plus haut, j'ai cru comprendre qu'il y avait la possibilité d'arriver au même résultat directement via la syntaxe regexp, sans split derrière. C'est donc cette méthode élégante que je cherche à comprendre et à utiliser. C'est de l'enrichissement de culture plus que du besoin, puisque j'ai déjà une solution fonctionnelle.
  12. Oui ça fonctionnerait en effet, tout comme (encore plus simple) un bête stringsplit(" "). Mais l'inconvénient de ces 2 solutions est que cela implique de faire soi-même une boucle for. Non pas que c'est un problème, amis il me semble, à la lecture de cet article qu'on peut déjà gérer ça via la syntaxe regexp.
  13. Bonjour, Je bloque sur une regex un peu particulière : Voici une chaine de caractère type : " -59.99 -46.54 -25.59 -25.09 -25.51 -48.25 -48.06 -48.06 -48.34 -47.07" Et voici la regexp que j'ai pour la détecter : "(([\s]{1}[0-9\.-]+)+)". Cela fonctionne correctement, mais ça ne me retourne que 2 groupes de capture. Le premier contient toute la chaîne en entrée, le second ne contient que le dernier bloc de valeur " -47.07". Je voudrais que le pattern puisse générer 10 groupes contenant les 10 valeurs. Seulement dans l'exemple ici c'est 10, mais ça peut varier. Comment faire, via expression régulière pour capturer dynamiquement le bon nombre de groupe sans créer un pattern en dur avec la répétition du même motif 10 fois ?
  14. C'est une solution mais c'est à double tranchant : certes ça économise le SSD, mais tu remet ce fichier sur un périphérique lent alors que le système, quand il en a besoin, aurait bien besoin de rapidité (en général quand la RAM est saturée, tout devient atrocement lent). Dans mon cas j'ai pas de HDD, juste le SSD du système . Au vu de ce qu'indique perfmon, je vais désactiver totalement le fichier de pagination. Si je constate des dysfonctionnements ou des comportements étranges, je le réactiverai avec une limite à 1 Go par exemple.
  15. Sur ce PC, il s’agit d'un bête SSD SATA3. Mais je suis d'accord qu'avec un SSD NVMe ça aide. Néanmoins c'est loin de la performance d'une RAM. Sur le NVMe dont je parle, je suis à 1.8 GBps d'écriture sur 1 GB, 500 MBps sur 10 GB continues. La RAM elle, c'est du 42 GBps, c'est plus le même ordre de grandeur !
×
×
  • Create New...