Jump to content

sarx

INpactien
  • Content Count

    31
  • Joined

  • Last visited

About sarx

  • Rank
    Ewok
  • Birthday 10/27/1981
  1. J'ai l'impression qu'Oracle est l'exception qui confirme la règle. Sur les autres sgbd, la clause from n'est obligatoire que si l'on accède aux tables. si l'on utilise uniquement des constantes, on n'en a pas besoin. Un spécialiste peut confirmer ? J'ai vérifié la grammaire du SQL définie dans la norme ISO/CEI 9075, la clause from n'est pas optionnelle : <query specification> ::= SELECT [ <set quantifier> ] <select list> <table expression> <table expression> ::= <from clause> [ <where clause> ] [ <group by clause> ] [ <having clause> ] [ <window clause> ] <from clause> ::= FROM <table reference list> Par contre, j'ai été faire un tour sur les docs de quelques SGBD, et effictement la plupart rendent la clause where optionnelle, même si parfois c'est assez flou (ce qui donne l'impression qu'ils veulent noyer le poisson avec la liberté prise par rapport a la norme iso ^^). Enfin bon, c'est pas comme si c'etait la première fois qu'un éditeur prenait des liberté sur l'implémentation d'une norme, et puis quand ca simplifie la tache du developpeur on va pas cracher dessus :)
  2. Il me semble que dans les spécifications standard du sql la clause from n'est pas facultative. C'est d'ailleurs il me semble l'une des raisons de la table dual sous oracle. (du coup ta ligne ne fonctionne pas sous sqlplus) Enfin après il y a peut etre certains sgdb qui l'autorise...
  3. pour les design pattern il y a pour moi la référence absolue : Design Patterns: Elements of Reusable Object-Oriented Software (aussi appelé le GoF) par contre c'est en anglais, je ne sais pas s'il y a une traduction française, mais vu que c'est une reference pour bcp de monde je pense qu'il doit y en avoir une
  4. Personne n'a parlé du B ?:( Bon ok ce n’est pas vraiment un langage, plus une méthode formelle (d'où le nom méthode B), mais s'appuyant quand même sur un langage particulier (le B...) Extrêmement puissant, permet de modéliser de façon abstraite et formelle le comportement du programme. Et en utilisant des principes de raffinement et d'implantation concrète (du modèle abstrait), et on réalise des preuves de programme Chaque raffinement permet d'obtenir un nouveau modèle abstrait, et par itération on obtient enfin un modèle concret, codable en C ou en ADA. Utilisée lors de la conception de la ligne 14 du métro parisien, et plus récemment lors de l'automatisation de la ligne 1. Si ca pouvait être utilisé plus souvent, on aurait beaucoup moins de plantage ^^ Mais bon, vu la complexité d'utilisation, on aurai aussi beaucoup moins de programme Je n’ai pas vu de référence au Pro*C, juste pour dire que ca existe :) C’est une variante du C, permettant une plus grande interopérabilité avec les SGBD. En gros on peut insérer des requêtes SQL plus facilement dans le code C… Sinon, merci de ne pas faire l'amalgame entre Tcl et Tcl/Tk Tk (signifiant Toolkit - Boite à outil) n'est qu'un ensemble de librairie additionnel à la distribution de base, ne modifiant absolument pas les principes et la syntaxe de base du langage. On retrouve la même chose concernant Perl et Perl/Tk, les librairies Tk étant généralement utilisées lors de la création de programme en Perl devant disposer d’une interface graphique. A noter que pour Perl et Tcl, les librairies Tk ne sont pas standard, il faut donc les importer manuellement ou utiliser des distributions spéciales (le pourquoi on parle de Perl/Tk et Tcl/Tk…) Et en parlant de Perl (j’aime bien ce langage ), je rajouterait qu’il est très utilisé au niveau système, car permet une manipulation des process, fichiers, pipe, réseau et contenu textuel vraiment simple et aisée tout en restant très puissant. Très bon complément au C, qui lui fait plus le lien système/matériel… Langage séquentiel à l’origine, intègre également la notion d’objet. Langage compilé et interprété, la compilation se fait uniquement au moment de l’exécution, ce qui fait qu’on ne diffuse pas de binaire incompréhensible mais les sources directement (peut être ce qui fait qu’il n’est pas vraiment utilisé de façon commerciale d’ailleurs) Bien que ce soit un langage interprété, la VM est vraiment efficace et permet des temps d’exécution très bon (comparé à Java qui est vraiment lent) Et enfin, Perl est entièrement gratuit : Active Perl sous dos/Windows, normalement déjà intégré à toute bonne distrib. Unix/Linux
×
×
  • Create New...