Jump to content

Vous écoutez quoi comme zik là


Yrtsinim
 Share

Recommended Posts

Guest nightswan

nw.jpeg

Attention ! Grosse artillerie !

« Once », annoncé et attendu comme le messie du symphonic metal, va assurément faire couler beaucoup d’encre, de propos dithyrambiques mais également de billets hors des portes monnaies. Car le succès de cet album est assuré. Tout a été mis en œuvre pour faire de « Once » le pendant heavy metal du « Death Cult Armaggedon » de Dimmu Borgir : moyens considérables, production exemplaire, arrangements splendides, marketing à outrance, couverture médiatique quasi-exhaustive…

L’effet de surprise d’« Angels Fall First » et « Oceanborn » avait disparu depuis longtemps de nos esprits et déplacé Nightwish vers la catégorie des groupes que l’on écoute avec un a priori négatif. Hors « Once » est surprenant à bien des égards, assez pour remettre Nightwish dans nos faveurs, ponctuellement.

Soyons clairs : « Once » est prévisible d’un bout à l’autre. On imagine déjà les postures de concert, bras ouverts de Tarja qui donne au public, rotations simultanées et headbanging des musiciens sur les plans furieux, grandiloquence à tous les niveaux, une petite chanson love pour calmer l’audience et se la mettre dans la poche avant de faire ressurgir les gros riffs. Du tout cuit, aucun doute là-dessus. Sans compter sur le travail de l’ « aspect visuel » de Tarja, plus sexy et attirante que jamais (il ne faut rien négliger !).

Tarja est en effet l’argument maître de Nightwish, sans qui le groupe tomberait dans l’oubli en moins de temps qu’il faut pour apprendre à prononcer le titre de «Kuolema Tekee Taiteilijan» avec le bon accent. Elle reste étonnamment sobre sur « Once » et semble avoir usé les ficelles de divas sur les précédents albums pour se recentrer maintenant sur un chant plus concentré mais toujours aussi marqué. Du tout bon donc, une partie des clichés s’envole instantanément.

Malgré tout, une bonne dose de kitsch enrobe « Once », un peu comme ces poches de cellulites que mêmes des heures intensives de footing n’arrivent pas à éliminer : progressions mélodiques joyeuses, tentative de beat techno-indus Rammsteinien sur «Wish I had An Angel », débordement de miel sur « Creek Mary's Blood » ou « Nemo » choisi comme single mais pas forcément le titre le plus pertinent de l’album…

Avec l’emphase cinématographique en point de mire avoué, les arrangements de « Once » sont travaillés à l’extrême et sonnent superbement («Ghost Love Score») , malgré quelques réminiscences en cavalcades peu heureuses dignes de westerns spaghetti et des sonorités de clavier parfois limites. Le metal heavy sonne classiquement et sans réelle surprise, assise forte des couplets, refrains martelés, petites pointes de speed par ci, calme par là, des centaines de groupes l’ont déjà fait avant et le feront encore après.

Pourtant malgré tout cela, on ne peut pas trouver que des défauts à « Once » car cet album ne mérite en aucun cas le lynchage. Des titres tels que « The Siren » ou « Ghost Love Score » méritent les applaudissements et l’album sur sa globalité se révèle très homogène, assurément un gage de qualité.

Au final, « Once » est propre et clinquant comme Disneyland, un disque blockbuster, le « Pirate des Caraïbes » du metal, du Nightwish pur jus pour satisfaire les fans jusqu’à l’extase. Pour les autres auditeurs, « Once » se déroulera justement comme un blockbuster : un bon moment à l’écoute mais pas marquant plus que ça. Après tout, quoi qu’on en dise, Nightwish « That’s Just Entertainement » ! C’est réussi !

Tiré du webzine www.obskure.com

Une photo pour montrer que le ridicule ne tue pas et constater que NIGHTWISH s'est fait avaler par l'implacable machine marketing.

Et une excellente chronique, qui n'encense, ni ne casse et reflète bien la situation du groupe : du potentiel mais gâché par tout le business qui tourne autour.

J'attends tout de même l'album... :devil:

Hommage en passant à THERION avec son superbe double album sorti le 24 :eeek2:

NB_1295.jpg

THERION - Son of the Sun

Link to comment
Share on other sites

Thor_Aesir ce srais ti qu'tu parle quebecoé tk ca ressemble pas trop a du francais ct'histoére, pas grave on comprend :transpi:

Pardon. Je ne sais pas si j'ai entendu ça que tu as dit.

srais = serais ?

quebecoé = querbecois ?

tk = ???

ct'histoére = cet histoire ?

"histoére" et "quebecoé" c'est l'accent des quebecois de parler?

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...