Jump to content

Debian et consomation ram


Recommended Posts

Bonjour

 

J'ai pas mal de machines virtuelles qui tourne sous Debian.

Plus je leur met de ram, plus elle mange !

 

Quand je fait un top je me rend compte que je suis à 10% d'utilisé.

 

Exemple d'un free -m

 

total 2022              used 1941     free 81       buffers 276 cached 1237

 

+/- buffers/cache              427         1595

 

Est ce que cela veut dire que j'ai presque 1595 mo de ram qui ne sert à rien ?

Link to post
Share on other sites

Trial and error ^^ Tu réduis la quantité jusqu'à ce que ça rame :-p J'ai 384Mo sur une Ubuntu Server, pour le moment elle bronche pas mais je lui demande pas grand chose...
 

free -m             total       used       free     shared    buffers     cachedMem:           364        355          8         22         57        123-/+ buffers/cache:        173        190Swap:          511        150        361
Link to post
Share on other sites

On parlait justement de ça avec @Killator par rapport à OS X et sa mémoire compressée amené sur la dernière version. Sur ses 16Go de RAM il en utilise 10 en moyenne en utilisation classique (dont de la compressée). Moi j'ai que 4Go et le même OS, j'ai 3,9Go d'utilisé et je rame aucunement dans la même utilisation...

Link to post
Share on other sites

Ah c'est pas Windows qui sera le plus efficace avec la mémoire vive, c'est clair. Mais il fait la même chose : plus il a de place, plus il consomme.

 

Linux a beau se servir d'un max de mémoire comme cache, rien ne dit que tu seras amené à en faire un usage lourd, donc l'impact pourra être

minime sur la réactivité de la VM.

 

PS limite HS : tu utilise quoi comme "plateforme" pour la virtu ?

Link to post
Share on other sites

Pas besoin, ont a la réponse.

Linux n'aime pas le vide, donc checker avec un top pour voir la conso réelle.

Un free -m pour voir la taille du cache libre et réduire en conséquence.

 

Vérifier que la vm ne ram pas.

 

Et dans mon cas , exit l’allocation dynamique de la ram, Linux cherchera toujours à prendre le maximum

 

Merci à vous

Link to post
Share on other sites

Certes.... 

 

Pas besoin, ont a la réponse. Linux n'aime pas le vide, donc checker avec un top pour voir la conso réelle.

Mais quand on fait un plan d’attribution des ressources sur des Hotes ont prévois certaines choses qui consomment comme le Nbres de connexion distante, les Jobs éventuelles et leurs Pics de consommation, etc... Exemple d'un serveur de sauvegarde qui fonctionne à fond la nuit mais ne bouffe rien la journée. Maintenance BDD etc...

Il faut définir les pics de conso. et éventuellement prioriser les VMs en cas de manque de ressource

Link to post
Share on other sites

Free, ce n'est qu'un frontend à /proc/meminfo.

 

 

Ce qui est important dans le free, c'est le "used". Ce qui est réèlement utilisé par tes logiciels. Les buffers, c'est de la tambouille interne au kernel. Le cache, comme son nom l'indique, ça sert à mettre des trucs en cache.

 

Là, c'est le cache qui nous intéresse.

 

Imagine tu fais un /bin/ls sur /. La première fois, ça fait tout un tas d'opération (ça met les infos de /, /bin et /bin/ls dans le dentry cache - le cache du directory entry). La deuxième fois, ça fait beaucoup plus rapidement.

$ time /bin/ls &>/dev/nullreal    0m0.052suser    0m0.000ssys     0m0.002s $ time /bin/ls &>/dev/nullreal    0m0.006suser    0m0.002ssys     0m0.000s

C'est ce genre de truc qu'il y a dans le cache. C'est pour ça que c'est utile d'en avoir un peu. Trop c'est inutile (pas le peine de conserver les infos sur un fichier qui n'existe plus par exemple, ou sur un fichier que tu vas voir une fois tous les trois ans).

 

Il y a bien sûr d'autres trucs en cache, pas juste le fs. Ce n'est qu'un exemple.

 

C'est clair que 3G, c'est beaucoup. L'intérêt c'est juste de cacher les trucs les plus souvent utilisés. Pas tout. Sinon autant mettre l'OS en RAM (on s'y approche avec les disques en SSD ceci dit).

 

Après réduire le cache à 0, c'est prendre le risque de ralentir un peu la machine. Ou de se retrouver avec des situations ubuesques comme une augmentation de l'utilisation la swap : On met des choses en cache pour éviter de taper sur le disque par ce que c'est plus lent que de la RAM, mais on n'a plus assez de place en RAM du coup on swap et on augmente les IO sur le disque.

Link to post
Share on other sites

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

×
×
  • Create New...