Jump to content

youri_1er

INpactien
  • Content Count

    816
  • Joined

  • Last visited

About youri_1er

  • Rank
    Pilote de X-wing
  • Birthday 08/16/1981
  1. C'est LE soucis de la V6 que la rédaction ne veut pas entendre et pas résoudre en fait! Le mode compact n'est plus assez compact et perd beaucoup d'intérêt face au mode classique en ne proposant rien pour remplacer les icônes présent sur la V5 et en disposant le tout sur des espaces trop grand et une police inadapté.
  2. Bonjour, si l'on pouvait ré-ouvrir le choix du type d'affichage aux non connecté ce serait top! En dehors de ça, du manque des icônes et de la coloration des news mises en avant ainsi des espaces trop grand et trop nombreux sur une police bien trop grosse, ça va, c'est utilisable! Disons que, c'est mieux que sur certains point par rapport à la V5, mais que l'on a l'impression d'être dans un grand fouillis avec une barre de droite et un footer inutile, des news sur 2 pages pour une même journée et une grosse perte d'info et de fonctionnalités! Mais c'est pas moche. Merci! ps: sur Nexus7 2012 il n'y a pas de renvois vers la version mobile et un popup sacrément casse-c... qui demande en permanence à revenir sur la version desktop alors que celle-ci n'est pas du tout adapté!
  3. L'avantage du i2c (et pourquoi je l'ai choisit pour le moment) c'est de pouvoir coupler les puces avec deux fils. Donc avec cette fonctionnalité l'on peu imaginer une puce ATtiny qui servira de master i2c qui soit une conversion i2c<->UHF ou i2c<->USB et une multitude de modules qui soient composé d'ATtiny ou d'ATmega et de capteurs ou d'actionneurs selon le besoin. Ensuite il suffit réinterroger les i2c locaux et de renvoyer tout ça en USB ou en UHF. L'avantage c'est la modularité de l'ensemble, le soucis c'est le prix et la conso globale de l'ensemble. Alors la conso sur un actionneur c'est pas le soucis, sur une sonde autonome ça l'est un peu plus. Autre avantage, pouvoir ajouter de inintelligence à un module sans que ça Reste que je pense qu'il serait intéressant d'avoir un port USB+UHF sur chaque module pour permettre l'alimentation et la configuration. Franchement, à 1€ la puce je suis super fan de ce genre de produit, ça permet plein de chose avec un faible investissement pour celui qui aime bidouiller, c'est sur qu'au final c'est pas si économique que ça, mais ça permet un peu plus et surtout ça vient de nous. La seule chose qui me fait peur actuellement c'est de cramer mes port de Rpi, ma breadbord deviens un gros bordel plein de fils et il faut que mette du propre la dedans si je veut pas que ça arrive.
  4. Bonjour à tous, je reviens pour donner un peu de nouvelles sur l'avancement de mon petit projet. J'ai fait une "petite" commande chez Farnell (qui n'a pas tout ce dont j'aurait eu besoin mais qui livre en une journée et gratos pour plus de 30€ de commande HT). J'ai donc quelques ATtiny et ATmega sur lesquels je vais faire quelques tests. Pour le reste c'est principalement de la diode, du capteur de temps, des résistances, des condos, quelques régulateurs de tension, ... Le truc que j'ai laissé de coté pour le moment ce sont les émetteurs/récepteur car je vais bien étudier la chose avant de me lancer sur un produit ou sur un autre! J'ai donc réussit à utiliser le LM335 pour capter la température, son avantage c'est une connexion sur deux pins avec la possibilité de faire du réglage via un potar sur la troisième. Le résultat est assez stable et surtout dépendant du bon calcul de la résistance à utiliser pour avoir les 0.01A nécessaire au bon fonctionnement de la prise de température. J'ai également sus utiliser la Rpi pour programmer un ATtiny. Mieux, j'utilise l'IDE Arduino pour programmer l'ATtiny grâce à la Rpi et un petit montage à base de 5 résistances et 1 diode et pour ça je vous ferais un petit tuto car il y a quelques particularités à bien connaitre et comprendre. J'ai donc pu lier tout ça et faire de cet ATtiny un convertisseur Analogique/Numérique (ADC) lié en i2c au Rpi, et je suis donc la température ambiante en direct avec ceci. Il est effectivement clair que le temps de réaction de l'ensemble (la sonde de température principalement) est assez long et qu'une interrogation toute les 3 ou 5 secondes est déjà bien assez. J'ai découvert, au travers de mes test, une librairie que je vais utiliser d'ici peu : http://www.obdev.at/products/vusb/index.html Je pense monter une sonde, que j'aurai bien calibré, en usb pour régler toutes les autres automatiquement. De plus cette découverte m'a fait réfléchir à quelques petits montages. En effet je dispose d'un serveur PogoPlug qui n'est accessible que par le net, hors parfois j’aimerais savoir ou il en est (Cpu Load, temp, serveur dlna, ...) , donc un Attiny en USB et un petit script Python pourraient me faire un bon retour visuel de l'état de l'ensemble. Je met tout au propre et je vous fait quelques tuto rapide pour l'ATtiny ADC en i2c.
  5. Le trucpour la gestion des radiateurs dans un premier temps sera d'utiliser le fils-pilote présent sur ceux-ci. Ce n'est que dans un second temps (et si le besoin s'en fait ressentir) que je penserait à passer sur une gestion par l'alimentation des radiateurs! Et oui la je pense qu'il y aura de grosses contraintes. Maintenant cela ne me fait pas peur, j'ai de bonnes notion d'électrotechnique, même si mon BTS dans cette spécialité date de 15 ans. J'ai franchement plus de mal avec l'électonique, mais apprendre et bidouiller ne me fait pas peur non plus, surtout que dans ce cadre le danger est très limité en cas d'erreurs. Pour le fait que la centrale crame, j'ai pensé à allez plus loin plus tard en me passant de centrale, en effet je pense qu'il serait plus sains de coupler les fonctions entre elles directement, la centrale ne servant que pour faires les config et le reporting à distance. Comme ça en cas de mort d'un des capteur seul le radiateur associé est impacté, le reste de la maison reste fonctionnel, de plus il "suffira" de prévoir le coup et de passer le radiateur en "hors gel" si un capteur viens à manquer à l'appel.
  6. Merci, cette réponse est ENORME!!! Alors le but principal (car un bon projet se doit d'avoir un bon cahier des charges) est de faire de la régulation de chaufage pièce par pièce dans une maison avec un (ou plus) capteur de température par pièce et un contrôle sur les radiateurs électriques. Mes contraintes (que je m'impose) sont : - être peu cher (moins de 150€ en tout et pour tout) - être simple à metttre en place - être simple à utiliser au quotidien - être compatible avec un maximum de maison - être compatible avec un maximum de type de chauffage (et principalement les radiateurs électriques, avec ou sans fils pilote) Je part sur une maison de 5 pièces tel que : - 2 pièces de 9m² (chambres) - 1 pièce de 14m² (salon) - 2 pièce de 6m² (cuisine, salle de bain) Options : - capteurs de présence - controle du sons (enceintes) - controle des lumières Tout ceci devra être commander par une appli android (j'ai quelques vieux modèles qui feraient de bonnes télécommandes) ou un site web dont je me chargerais de la conception ensuite. J'avoue avoir posté un peu vite car en parcourrans un peu le net je constat effectivement que le 433mhz seul n'est pas une solution, qu'un bon nombre d'éléments sont imporant pour pouvoir lire un signal propre en provenance de ces capteurs souvent pas documentés, et que ceux qui disposent de doc coutent cher. Je me dit que si je prend ce module (ou un autre du commerce) au final je ne bidouillerais rien d'autre que le Rpi (et encore) et que ça n'apportera pas grand chose de plus que de prendre un produit déjà existant, donc je me lance dans le conception totale de A à Z. J'ai trouvé quelques petit bout d'électroniques dans mes vieux cartons. Un LM335 et un ADC0804 que je vais, dans un premier temps, tenter d'acoupler et à la Rpi pour commencer à voir ce qui peu être fait en terme de temps de réponse du capteur et de sa précision. je sait qu'il existe des capteurs de température qui donnent directement en numérique et pas en analogique comme le LM335 mais ils semble qu'ils aient un temps de réponse plus long si j'ai bien tout suivit, mais un montage avec convertiseur pourrait être pire ... donc je vais dtester pour voir les différences et choisir la meilleure solution ensuite (puis j'ai la solution analogique sous la main alors pourquoi ne pas tester?). Après il faudra voir pour les protocoles histoire de coller à quelque chose d'existant. Puis je me lancerait dans la partie radio si ça fonctionne. Pour la partie radio (si j'arrive la), je pense que je programmerais les Attiny (ou attmega suivant le besoin) via la Rpi (http://www.instructables.com/id/Programming-the-ATtiny85-from-Raspberry-Pi/), je ne souhaite pas investir dans un arduino pour l'instant, surtout ci ça n'est pas impératif. Enfin je vous tient au courrant de l'évolution de la première partie, "faire cracher une température utilisable par un acouplement de LM335 et ADC0804". Merci encore pour tous ces conseils, il m'on motivé dans la direction de la bidouille et pas de la simplicité (qui au final ne devait pas être si simple!)!
  7. Bonjour, je pensais me commender ce produit pour avoir un capteur de température sans fils : http://www.pvnweb.com/PVN_WEB/FR/fiche-produits-capteur_de_rechange_supplementaire_pour_station_meteo_sans_fil_ws8426_VEWS8426S%27.awp?gclid=CJipwfm9278CFSTMtAodWy0ARQ Et mettre un émeteur/récepteur en433Mhz sur la Rpi. Selon vous c'est viable? Les constructeurs pondent il des signaux proprios, comme l'on peu en voir pour les volets roulants?
  8. Ca, ça me plait pas et c'est pas normal du tout.... tu avais bien décliné les offres ?? DUMo - 1.3 (Released 2014-04-25) ================================ http://www.kcsoftwares.com/?dumo Bonjour, Vu le nombre d'offre j'ai du en laisser passé une ou deux, désolé, mais franchement y'en a bien trop! C'est votre choix que de faire ainsi mais sachez que personnellement (et je pense ne pas être le seul) ça ne me donne pas une bonne image de vos produits. Personnellement je pense que ce genre de pratiques ne fait que porter un préjudice aux soft que vous proposez, même si je suis concient que c'est un moyens pour els éditeurs d'avoir des rentrées d'argent il faut se rendre compte que c'est surtout un moyens de perdre définitivement de la clientèle. Bonne continuation à vous.
  9. Bonsoir, Et ben, j'ai testé SUMo ... et j'ai jamais eu autant de pourriciels (malwares?) d'un coup à l'install! SnapDo, BubbleSearch et tous leurs potes ... et pourtant je pensais avoir bien décliné toutes les offres! Moi une relation qui commence comme ça j'arrête tout de suite et je passe à quelque chose d'autre, désinstallation en cours! Merci et bonne continuation
  10. Haaaaa les transistors IGBT pour manipuler les HT et les fort courant en partant d'un circuit de commande ... j'en ai cramé quelques un en BTS (notamment le jour de la soutenance) en voulant commander une MCC. Les transistor c'est bien mais il y a le soucis de la masse commune, perso je pense qu'avant mes prochains montage je vais voir à faire de la protection de GPIO (optocoupleur?).
  11. Je vais tenter de faire un petit shéma tout de même pour agrémenté la lecture d'un cas concret, mais fritzing ne propose pas le POGOPLUG comme carte, il faut donc que je la crée. J'avoue que l'avantage du Rpi dans ce cadre d'utilisation est vraiment sympa! Le Rpi tu à juste à le brancher au réseau et à y accéder par SSH et de la tu fait du Serial et du Jtag à distance, ton pc sur ton bureau ta carte et son montage sur ton établis. ps: les liens Git semblent être effacé sur le forum, c'est dommage ça oblige à un renvois vers un autre site!
  12. Bonjour à tous, Je découvre ce sujet très intéressant, je pense que je vais y passer un petit moment! Pour le moment avec mon RPi j'ai pus faire quelque chose de vraiment utile pour moi ... débriquer mon Pogoplug V2! Il est possible d'utiliser OpenOCD sur le Rpi et donc d'en faire un module Jtag, comme il est possible d'utiliser le port série de la bête, et ça tombe bien car pour reflasher un pogoplug c'est tout ce qu'il nous faut. Pour OpenOCD l'on utilisera les commandes suivantes : sudo apt-get update sudo apt-get install -y autoconf libtool libftdi-dev libusb-1.0.0-dev prenez le lien Git sur la page suivante puis: cd openocd-git puis : ./bootstrap ./configure --enable-sysfsgpio\ --enable-maintainer-mode \ --disable-werror \ --enable-libftdi \ --enable-ep93xx \ --enable-at91rm9200 \ --enable-usbprog \ --enable-presto_libftdi \ --enable-jlink \ --enable-vsllink \ --enable-rlink \ --enable-arm-jtag-ew \ --enable-dummy \ --enable-buspirate \ --enable-ulink \ --enable-presto_libftdi \ --enable-usb_blaster_libftdi \ --prefix=/usr Et enfin make sudo make install sudo cp -r tcl/ /usr/share/openocd OpenOCD s'utilise avec un fichier de config dans lequel il faudra penser à inclure la ligne suivante au début : source [find interface/sysfsgpio-raspberrypi.cfg] et le tout se branche suivant l'information fournis lors du lancement de openOCD avec un fichier de config comme indiqué ci dessus: openocd -s /usr/share/openocd -f raspberrypi.cfg dans mon cas : SysfsGPIO nums: tck = 11, tms = 25, tdi = 10, tdi = 9 SysfsGPIO num: trst = 7 Pour la partie port série c'est bien plus simple, il suffit d'installer son plus bel outils de lecture de port série tel que minicom ou picocom et d'utiliser la connexion disponible sur les PIN 8 (TXD) et 10(RXD) en veillant à brancher la masse si besoin (pin 6) et l'alimentation sur les pin 1(3.3v) ou 2(5v) suivant la tension désiré. Ce port permet une communication dans les deux sens, et donc cela peu s'avérer utile pour débuger un boot qui ne marche pas tan sur le Rpi que sur tout autre PC (notament le Pogoplug dans mon cas). Voila, je n'ai pas lu tout le sujet donc j'espère ne pas faire doublon, et que ce sera utile, mais je pense que ceci pourrait permettre à certain de se lancer, avec le Rpi, dans la programmation de puces (PIC32) et donc dans des projets de plus grande envergure: https://code.google.com/p/picnc/wiki/OpenOCD_PIC32_Programmer
  13. Alors pour moi sous linux il y a quelques point principaux à vérifier: 1 ) L'installation, oui c'est le principal, il ne faut pas tester en liveCD. En effet il arrive que les liveCD ne posent pas de soucis, mais qu'une fois installer sur le disque dur il y a un soucis avec le chipset SATA ou autre qui pose beaucoup de soucis à l'utilisation. 2 ) La CG, elle doit pourvoir afficher quelque chose bien sur mais aussi être compatible avec le driver du fabricant pour Nvidia et ATI (les Intels sauf poulsbo sont un cas à part ou il n'y a besoin de rien!). 3 ) le Wifi ET l'Ethernet doivent être tester. Le wifi dans tous les modes possibles (WEP/WPA/WPA2). Si ça ne fonctionne pas le drivers Windows fonctionne il? 4 ) les températures (lm-sensors) et la gestion des ventilateurs est elle possible. Si ce n'est pas possible le bios permet il de se passer de cette gestion logiciel sans souffler à fond en permanence? 5 ) vérifier que les débits Wifi, Ethernet et USB (firewire, Esata, ...) pour voir si les chipset sont totalement pris en charge et bien pris en charge. 6 ) la gestion de l'energie (processeur et CG) est elle prise en compte? Pour moi ça c'est la base du fonctionnement d'un OS, si il y a un soucis la dessus je ne conseille pas le PC sous linux il y a surement un PC équivalent qui lui est totalement compatible sur tous ces points qui vaut donc plus le coup de l'investissement. Enfin si vous m'envoyer les postes à la maison je veut bien les tester moi, si en plus y'a pas besoin de tous les renvoyés ...
  14. Domaghe que la R1 soit hors de mon budget moto sinon c'est presque exactement celle que je recherche (1999 blanche et rouge de préférence!). bonne vente Will!
  15. ba un ch'tit Z1000 mais au revoir la SDS :8 ma SDS ne s'est jamais plainte de mon Z1000, moi non plus d'ailleur
×
×
  • Create New...