Jump to content

empty

INpactien
  • Content Count

    11
  • Joined

  • Last visited

About empty

  • Rank
    Ewok

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Oui c'est une intel Dual band wireless AC 7265. Pilote à jour de avril 2019 (v19.51.21.1). La connectivité ipv6 fonctionnait bien, même en sortie de veille. C'est juste les RA qui n'étaient pas reçu et donc la temporary address n'était pas renouvelée, j'étais basculé sur l'adresse ipv6 publique fixe. Ceci à cause (je pense) du driver qui n'inscrivait pas bien les adresses mac multicast 33:33:xxxx sur le réseau au réveil de la machine, et donc ça empêchait les neighbour solicitations et autres joyeusetées de l'ICMPv6 d'opérer. 😛 L'informatique c'est fantastique.
  2. J'ai trouvé le problème: ça vient de la gestion d'alimentation de la carte réseau, dans le gestionnaire de périphériques sur la carte réseau il faut décocher « Autoriser l'ordinateur à éteindre ce périphérique pour économiser l'énergie » . A la sortie de veille de Windows, le pilote ne parvenait pas à se reconnecter correctement au réseau et la carte réseau ne recevait plus les RA (Router Advertisement) indispensables à la bonne gestion de l'ipv6. Et donc ne pouvait pas renouveler une adresse temporaire dépréciée. Probablement un bug du pilote de la carte réseau.
  3. Sur le réseau j'ai 4 appareils en ipv6 : smartphone Android, TV android, HTPC linux et PC windows 10. Seul le PC windows pose problème, j'ai une seule carte réseau qui est en wifi (pas d'ethernet) et qui fonctionne parfaitement en ipv4. J'ai déjà désinstallé, réinstallé les drivers, mis à jour, ça ne résout pas le problème. Et à noter que même si je rajoute la passerelle à la main avec un netsh int ipv6 add route blabla, ça rétabli la route correctement dans la table mais ça ne rétabli pas la connexion ipv6.
  4. Merci de ton aide. Je n'ai pas la variable DisabledComponents. Donc à priori ipv6 devrait être pleinement opérationnel. En creusant dans les réglages (capture ci dessous) je vois que l'adresse temporaire passe en dépréciée (utilisable mais pas préférée) au bout d'un jour et a une durée de vie de 7 jours. netsh interface ipv6>show privacy Recherche du statut actif... Paramètres d'adresses anonymes ----------------------------------------------------- Utiliser les adresses anonymes : enabled Tentatives de détection d'adresses en double : 3 Durée de vie maximale : 7d Durée de vie maximale préférée : 1d Temps de régénération : 5s Temps aléatoire maximale : 10m Temps aléatoire : 5s netsh interface ipv6>show addresses Interface 15 : Wi-Fi Addr Type État DAD Vie valide Pers. Fav. Adresse --------- ----------- ---------- ---------- ------------------------ Temporaire Déprécié 21h55m20s 0s 2001:861:3241:9380:a12b:5a0f:401e:ec69 Public Préféré 21h55m20s 1h55m20s 2001:861:3241:9380:b54f:def3:d704:6e80 Autre Préféré infinite infinite fe80::b54f:def3:d704:6e80%15 Edit : Mais il semble que le problème vienne de la table de routage ipv6. Je viens de remarquer que la ligne précisant la passerelle pour toutes les adresses extérieures... Publier Type Mét Préfixe Idx Nom passerelle/interface ------- -------- --- ------------------------ --- ------------------------ Non Manuel 256 ::/0 15 fe80::eabe:81ff:fea9:456c ...disparait au bout de quelques heures ! (sur la table ipv4 elle reste bien) Ce qui entraine les échec de ping vers l'extérieur, j'ai Echec de la transmission. Défaillance générale. C:\> ping fe80::eabe:81ff:fea9:456c (c'est mon routeur, la box de Bouygues Telecom) Envoi d’une requête 'Ping' fe80::eabe:81ff:fea9:456c avec 32 octets de données : Délai d’attente de la demande dépassé. Réponse de fe80::eabe:81ff:fea9:456c : temps=2 ms Réponse de fe80::eabe:81ff:fea9:456c : temps=4 ms Réponse de fe80::eabe:81ff:fea9:456c : temps=2 ms Statistiques Ping pour fe80::eabe:81ff:fea9:456c: Paquets : envoyés = 4, reçus = 3, perdus = 1 (perte 25%), Durée approximative des boucles en millisecondes : Minimum = 2ms, Maximum = 4ms, Moyenne = 2ms C:\> ping 2600:: Envoi d’une requête 'Ping' 2600:: avec 32 octets de données : PING : échec de la transmission. Défaillance générale. PING : échec de la transmission. Défaillance générale. PING : échec de la transmission. Défaillance générale. PING : échec de la transmission. Défaillance générale. Statistiques Ping pour 2600::: Paquets : envoyés = 4, reçus = 0, perdus = 4 (perte 100%), Et ensuite, l'adresse ipv6 temporaire devient dépréciée. Donc pour résumer, il y a un évènement qui, au bout de quelques heures, modifie la table de routage ipv6 en retirant l'information sur la passerelle : le traffic ipv6 vers l'extérieur est coupé. Pour info, voici un RA venant de la box (capture wireshark) : Frame 2687: 142 bytes on wire (1136 bits), 142 bytes captured (1136 bits) on interface 0 Ethernet II, Src: Sagemcom_a9:45:6c (e8:be:81:a9:45:6c), Dst: IPv6mcast_01 (33:33:00:00:00:01) Internet Protocol Version 6, Src: fe80::eabe:81ff:fea9:456c, Dst: ff02::1 Internet Control Message Protocol v6 Type: Router Advertisement (134) Code: 0 Checksum: 0x8978 [correct] [Checksum Status: Good] Cur hop limit: 64 Flags: 0x40, Other configuration, Prf (Default Router Preference): Medium 0... .... = Managed address configuration: Not set .1.. .... = Other configuration: Set ..0. .... = Home Agent: Not set ...0 0... = Prf (Default Router Preference): Medium (0) .... .0.. = Proxy: Not set .... ..0. = Reserved: 0 Router lifetime (s): 1800 Reachable time (ms): 0 Retrans timer (ms): 0 ICMPv6 Option (Prefix information : 2001:861:3241:9380::/64) Type: Prefix information (3) Length: 4 (32 bytes) Prefix Length: 64 Flag: 0xe0, On-link flag(L), Autonomous address-configuration flag(A), Router address flag(R) 1... .... = On-link flag(L): Set .1.. .... = Autonomous address-configuration flag(A): Set ..1. .... = Router address flag(R): Set ...0 0000 = Reserved: 0 Valid Lifetime: 86400 Preferred Lifetime: 14400 Reserved Prefix: 2001:861:3241:9380:: ICMPv6 Option (Recursive DNS Server 2001:861:3241:9380:eabe:81ff:fea9:456c) Type: Recursive DNS Server (25) Length: 3 (24 bytes) Reserved Lifetime: 600 Recursive DNS Servers: 2001:861:3241:9380:eabe:81ff:fea9:456c ICMPv6 Option (MTU : 1500) Type: MTU (5) Length: 1 (8 bytes) Reserved MTU: 1500 ICMPv6 Option (Source link-layer address : e8:be:81:a9:45:6c) Type: Source link-layer address (1) Length: 1 (8 bytes) Link-layer address: Sagemcom_a9:45:6c (e8:be:81:a9:45:6c)
  5. Bonjour, Étant sur Windows 10 1809 x64 avec un routeur Bbox, le système crée des adresses ipv6 via SLAAC (Stateless Address Autoconfiguration), très bien. Le problème est que sur mon PC l'adresse temporaire passe de préférée à dépréciée sans être renouvelée, et donc au bout de quelques temps les logiciels perdent la connectivité ipv6 pour se rabattre sur l'ipv4. Ils n'utilisent pas l'adresse ipv6 temporaire dépréciée (normal) ni l'adresse ipv6 fixe préférée. La seule façon de rétablir le comportement normal est soit de redémarrer, soit de désactiver/réactiver la carte réseau. Fastidieux. Quelqu'un a-t'il eu ce problème ? comment le résoudre ? Merci Adresse IPv6. . . . . . . . . . . . . .: 2001:861:3241:9380:b54f:def3:d704:6e80(préféré) Adresse IPv6 temporaire . . . . . . . .: 2001:861:3241:9380:a12b:5a0f:401e:ec69(déprécié) Adresse IPv6 de liaison locale. . . . .: fe80::b52f:d9d3:d7e4:6e80%15(préféré) Adresse IPv4. . . . . . . . . . . . . .: 192.168.1.12(préféré) Masque de sous-réseau. . . . . . . . . : 255.255.255.0
  6. C'est là qu'on voit que l'âme de ce qui faisait PCi/NXi a complètement changé en 10 ans. C'est précisément contre ce discours de logique économique que Teuf, Marc, David, Vincent s'élevaient en 2007~2008 quand ils disaient "nous à PCI on est des passionnés, pas comme les concurrents qui ne pensent que par la rentabilité financière". Et ben voilà, on y est. 😄 Je ne blâme pas, on vieilli, y faut remplir le frigo, le contexte a changé,... mais je constate un virage à 180° dans les convictions.
  7. Donner son avis. La critique est toujours bonne à prendre, y a pas que les chiffres qui traduisent une (in)satisfaction client. Je m'avance peut-être mais je pense pas que la rédac s'en foute complètement de notre avis et des critiques qu'on peut avoir. Pas d'accord, ils font ce qu'ils veulent oui, mais en tant que lecteurs on peut donner notre avis. J'ai du mal à comprendre ce rejet de la critique, avec des réponses nord-coréennes du genre "si t'es pas content, va voir ailleurs".
  8. Ramène plus de personnes que quoi ? Pour rappel, fin des années 2000, les inscrits arrivaient par dizaines de milliers chaque année (ex en 2006: 27 800 nouveaux). Avec ses milliers actuellement, PCI est devenu élitiste, voire "de niche". Les news généralistes en sont réduites à tenir en 10 lignes dans le brief, l'actu hardware et OS non-windows est devenue anecdotique. La mue élitiste est assumée, je sais (et réussie du point de vue financier) mais voilà je trouve ça dommage parce que le discours de l'époque face à la peur du mode payant élitiste était justement "n'ayez pas peur on deviendra pas comme ça, on restera accessibles". écriture inclusive : illisible
  9. Idem, lecteur assidu depuis + de 10 ans, je suis très déçu de la tournure que prend NextInpact depuis 3~4 ans. 😕 Le passage à la nouvelle formule "Politique / Hadopi / Premium" a été un mauvais tournant éditorialiste à mes yeux. J'ai compris qu'orienter les articles sur la vie politique permettait à NXI en 2014 d'être certifié service de presse en ligne par le CPPAP et ainsi bénéficier d'avantages fiscaux dans une période difficile. Mais le contenu n'est plus aussi fourni et percutant qu'avant. Comme beaucoup, je passe voir et parfois rien ne retient vraiment mon attention. Et c'est toujours les mêmes articles qui reviennent : la condamnation judiciaire liée à un contenu facebook, le budget de la Hadopi, la liste des bandes-annonces de la semaine,... sérieux ça tourne en rond. Developpez.net et ZDnet ont par exemple des contenus bien plus passionnants, explicatifs et variés, et à 100% dans le numérique. Les quelques tutos de prog de David fin 2017 ont été un essai sympathique dans l'intention, une suite prévue ? Voilà, donc mon avis en résumé : moins de politique gnan-gnan à papa svp et retour à de la vraie techno, nouveautés logicielles et analyses techniques pointues. PS: le paiement à l'article (avec cagnotte) serait le bienvenue. 😉 Merci.
  10. Lecteur depuis 2007, je trouve aussi que la ligne éditoriale dévie et s'éloigne parfois beaucoup de l'informatique (politique, télé, justice,...). On loupe plein d'actu sur des logiciels, sur linux, sur du matos, obligé d'aller ailleurs. Passer au régime juridique de l’information politique et générale (IPG) a-t'il été un vrai choix éditorial ou uniquement financier (facilités fiscales, payer moins de taxes, etc ...) ? Est-ce ce régime juridique de presse avantageux qui vous oblige à parler de la politique à longueur de journée ? (quitte à perdre les lecteurs uniquement technophiles) D'ailleurs c'est pour ça que je trouve que l'abonnement est une formule qui ne me convient pas, je voudrais pouvoir payer les articles à l'unité, parce que depuis quelques temps, certaines semaines y a rien d'intéressant à lire, je survole les titres sans avoir envie de cliquer. Ps: le système de cagnotte perso qu'on utilisera pour payer les articles à l'unité arrivera quand ?
×
×
  • Create New...