Jump to content

djams13005

INpactien
  • Content Count

    0
  • Joined

  • Last visited

About djams13005

  • Rank
    Chair à bantha
  1. De rien :) C'est l'exemple même du transmedia, je pense qu'il y en aura de plus en plus à l'avenir. Mais je suis d'accord avec toi, j'ai bien plus apprécié le film la seconde fois en ayant lu ces informations que lors de ma 1ère séance. Dans la même veine, il me semble qu'il y a le livre "l'étoile perdue" qui au détour de l'histoire principale
  2. Voici les explications (récupérée sur le site lestoileshéroiques, je ne sais pas s'il est autorisé de mettre des liens vers des sites extérieurs) résumées des livres sortis le même jour que l'éveil de la force : La Nouvelle République : Son absence dans Star Wars : Le Réveil de la Force est tout bonnement incroyable… Heureusement, il y a un début d’explication. Dès sa naissance, la Nouvelle République de la Chancelière Mon Mothma verse dans le pacifisme, ce qui a le mérite de rassurer les habitants de la galaxie, épuisés par deux décennies de guerre. Symbole de cette nouvelle ère, la signature de l’Acte de Désarmement Militaire. La Nouvelle République dispose donc d’une flotte modeste… qui est détruite – intégralement ? – par la Base Starkiller. La Résistance : C’est une organisation indépendante, tolérée par la Nouvelle République. Elle est dirigée par le Général Organa, qui n’a de cesse d’avertir les responsables de la Nouvelle République au sujet du Premier Ordre. Au mieux, elle n’est pas écoutée (la Concordance Galactique est officiellement respectée car les activités militaires du Premier Ordre sont cachées). Au pire, elle est prise pour une folle. Leia Organa a d’ailleurs été contrainte de quitter le Sénat ! La Concordance Galactique : Après la bataille d’Endor, la lutte contre les forces impériales – très divisées – se poursuit pendant plus d’un an. Concomitamment à la bataille de Jakku, la Nouvelle République signe avec les vestiges de l’Empire un traité de paix, la Concordance Galactique. Ce traité prévoit le désarmement des vestiges de l’Empire et la définition de nouvelles frontières. C’est la fin de la Guerre Civile Galactique… et le début d’une guerre froide à l’issue imprévisible. Et information complémentaire car cela n'est pas très clair dans le film, ça n'est pas Coruscant qui est détruite. Coruscant : C’est le symbole du manque d’information dans Star Wars : Le Réveil de la Force… Pour de nombreux spectateurs, la capitale de l’Ancienne République est la planète détruite par la Base Starkiller. Or, il n’en est rien ! Il s’agit d’Hosnian Prime – d’où la mention à l’écran du système Hosnian -, la capitale provisoire de la Nouvelle République (voir la carte). Pourquoi provisoire ? Après la chute de l’Empire, la capitale et le Sénat du nouveau régime sont devenus itinérants, pour mieux représenter les mondes qui en sont membres. Ainsi, Coruscant, planète honnie par une partie de la galaxie, est délaissée. Et en bonus un copy/paste d'un commentaire qui me semble être une piste pas si farfelue : " J’ai vu le film mercredi, et je me suis relu le comics « Star Wars: Journey to the Force Awakens », pour trouver les éléments que ce comics introduisaient… SPOIL-SPOIL-SPOIL
×
×
  • Create New...