Jump to content

menehan

INpactien
  • Contenu

    3
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de menehan

  • Rang
    Ewok
  • Anniversaire 01/10/1986
  1. proposition de suppression de l'Héritage

    je trouve aussi :) Mais je trouve dommage que vous ne soyez pas plus sensible au sujet. u__u Au plaisir de répondre aux possible futurs questions :)
  2. proposition de suppression de l'Héritage

    Je suis pas du même avis que vous sur les points soulevés mais si vous voyez pas de problèmes je vais pas pousser plus loin.
  3. proposition de suppression de l'Héritage

    Hop! Merci pour le lien, je retiens le passage suivant: " On retiendra enfin, dans l’avant-propos de l’ouvrage, cette analyse de Anne Brunner et Louis Maurin, qui n’est pas sans rapport avec l’idéologie Macron : nous faut-il « assumer une société où le meilleur gagne, où chacun peut devenir millionnaire et porter un costume s’il fait ce qu’il faut… Ce serait un changement historique… C’est le règne de « l’égalité des chances ». Ou bien préférons-nous « mettre en œuvre de véritables politiques de lutte contre les inégalités, en cohérence avec notre devise républicaine, l’égalité tout court, pour une société plus équitable mais dont le fonctionnement serait fondé sur d’autres valeurs que la seule compétition » ? " Et plus exactement ce morceau la:"nous faut-il « assumer une société où le meilleur gagne, où chacun peut devenir millionnaire et porter un costume s’il fait ce qu’il faut… Ce serait un changement historique… C’est le règne de « l’égalité des chances » qui résume assez bien la manière de fonctionner du moment... que je perçois comme étant un danger immédiat et sur le long terme. La seconde partie:"mettre en œuvre de véritables politiques de lutte contre les inégalités, en cohérence avec notre devise républicaine, l’égalité tout court, pour une société plus équitable mais dont le fonctionnement serait fondé sur d’autres valeurs que la seule compétition" me conviendrait mieux a tout point de vue. Pourrait tu développer ton point de vue sur la question? En quoi ma proposition n'est elle pas plus convenable? (je note au passage que tu la trouve pas pire, c'est déjà ca )
  4. proposition de suppression de l'Héritage

    Tu tape exactement la ou le flou entre bien commun et bien privé peut intervenir, c'est tout a fait ce type de questions que je voulais parce que moi même je suis pas sur d'avoir la bonne réponse. Mais on va chercher :) Reprenons l'exemple de Tintin. Non ce n'est pas ma première nécessité bien sur, c'est juste un exemple que je donne mais qui est assez représentatif. Mais a partir du moment ou tu ouvre ton œuvre a tous, ou tu la diffuse, ou tu compte sur la société pour qu'elle te rétribue pour le travail que tu a fournis pour la faire rêver, réfléchir, évoluer et bien l’œuvre ne t'appartient plus vraiment. Tu en est le géniteur mais tu perd le contrôle de celle ci, que tu le veuille ou non. Parfois, pour le meilleur, parfois pour le pire. Il ne tien qu'a toi d’espérer le meilleur. Et au moment de ta disparition, l’œuvre ainsi distribué devient commune. Si tu garde ton œuvre pour toi, que tu la diffuse dans un cercle restreint (famille ou amis), si tu la donne de ton vivant a autrui, tu peux contrôler sa portée et contrer les possible dérives. Et si tu la cède explicitement à quelqu'un d'autre avant ta mort, elle pourrait rester confidentielle. Le problème de la gestion de ton œuvre restant entier dans le cas ou tu viendrais a disparaitre alors que tu en est encore propriétaire. J'aurai tendance à proposer qu'elle devienne de facto libre et entre dans le domaine public mais ce point est clairement personnel et est donc soumis a débat. Il est donc tout a fait possible de garder des choses pour soi, sa famille ou ses amis. Et tant mieux d'ailleurs! les deux systèmes ne sont pas antinomique, ils sont complémentaires. on pourrait réduire ça à une expression: Selon la nature, l'état de santé du propriétaire et la portée de diffusion de l’œuvre, cette dernière pourrait être classé comme faisant partie du droit commun ou du droit privé. Ca te semble convenable ainsi?
  5. proposition de suppression de l'Héritage

    Il est évident qu'il va y avoir des différences entre les individus du aux différents environnement familiales, aux différentes cultures et c'est tant mieux: la diversité est plus que souhaitable! En fait, c'est peut être la le plus difficile, c'est de bien comprendre que différence != inégalités, il faut laisser les différences entre individus mais casser les inégalités qui les divises. On va prendre quelques exemples. - J'ai un ami qui aime platiner les jeux vidéo dans les meilleurs condition possible (écran 4K, platine sono de fou,etc) Du coup, il a peu de jeux, les achètes neuf mais ils les torches a 100%. Pourquoi pas. C'est son délire, pas le mien. je suis plutôt collectionneur, j'ai beaucoup de jeux que j'achète d'occasion que j'aimerai placer a destination d'un public, quitte a y perdre mes droits de propriété. Le volume étant conséquent, en terme de coût, Nous sommes un peu près au même niveau. nos utilisations du même média sont différents, nous sommes donc différent. - Le même ami aime bien les grosses bagnoles, il a donc acheté son véhicule en conséquence. je suis plutôt moto ancienne, j'ai donc pris un véhicule a ma convenance. En terme de coût, la balance pèse clairement de son coté mais cela ne change en rien nos rapports: il a fait son choix, j'ai fait le mien, nous partageons la route, chacun a sa façon. Cela reste une différence. - Un autre ami est extrêmement doué de ses mains dessine a la perfection tendis que je suis uniquement capable de faire des patatoïdes a tendance abstraite. Cette différence est intrinsèque a notre nature humaine, il s'agit d'une inégalité naturelle qu'il est normal d'accepter. - J'ai une amie handicapé. Elle est consciente de ses limites et vis avec. Nous sommes différent par obligation, il s'agit d'une inégalité naturelle qui ne peut être actuellement comblé par la médecine, elle n'a pas le choix de l'accepter. - Par contre, mon proprio qui achète tous les bâtiments a coté de chez moi pour en faire des logements, je suis pas pour. Pour moi, le logement relève du bien commun. Et que fait un homme avec autant de logement? Quel est son besoin personnel? Si la raison est purement financière, elle est inutile. - Idem pour le fil d'Hergé gérant la société Moulinsart gérant elle même les œuvres de son père. L'auteur étant disparu, ses œuvres devraient tomber dans le domaine public. Pourquoi son fil aurai t-il le droit de profiter des œuvres de son père? - J'ai encore une autre conception pour les brevets. Si l'invention créé permet une amélioration notable envers les membres de la société, pourquoi freiner son développement? Si ce n'est que pour raison financière, barrière artificielle par excellence, autant mutualiser la recherche a tout les niveaux. Vous cernez l'idée? Permettre a chacun de se développer selon ses envies, ses besoins, ses compétences, ses possibilités... et donc atteindre des résultats très différents selon les individus mais en cassant les inégalités qui permettent de placer un humain dans une situation de dominant / dominé ou encore d'obligation forcé de l'un envers l'autre. Entre l'eugénisme et l'age de cristal, vous allez loin! oO; C'est réellement ce que vous percevez de mes écrits ou bien vous poussez la parano?
  6. proposition de suppression de l'Héritage

    Oula! On reprend dans l'ordre. Moi j'en sais rien, je l'ai jamais vécu. Et je ne l'ai jamais vu en application. As tu des infos supplémentaire/exemples a me donner? Parce que le condamner ainsi est assez lapidaire. Ce n'est absolument pas ce que j'ai dit. La vie s'est amélioré oui... mais clairement pas pour tout le monde. Pas partout. Pas uniformément. Et aujourd'hui, ces inégalités grandissent. Et quand bien même, elles resteraient stables, les réduire serait une bonne idée. WTF?! oO; Alors la, va vraiment falloir m'expliquer, je te suis pas du tout! Ce n'est absolument pas la ou je veux en venir, de près comme de loin. Connais pas le bonhomme, je vais me documenter sur lui ainsi que sur ces méthodes. Mon raisonnement est personnel, si je m'appuie sur quelques choses, c'est de manière fortuite. Et donc? Que faut il faire? Laissez la situation en l'état? Dire que c'est pas le meilleur système mais qu'il fonctionne un peu près et laissez courir? Ou bien travailler sur une solution commune permettant a chacun de s'y retrouver? En reprenant ton exemple personnel, qu'aurai tu préféré entre: - vivre la situation que tu a connu et qui a du bien divisé les membres de ta famille au point ou du ressentiment voir de la haine doit (peut être, je ne l'espère pas pour toi) encore se faire ressentir encore aujourd'hui? ou - trouver une solution commune en amont permettant a tous les membres de ta famille de vivre ensemble et en paix après la disparition de ton grand père? Et peut être, améliorer grandement le quotidien de l'ensemble de la communauté/pays dans lequel tu vis? Je pense que c'est toi qui confond (no offense :) ) d'ou surement ta tirade sur l'eugénisme (WTF) J'ai pourtant expliqué dans un post précédent (trop sobrement peut être, du coup je vais en remettre une couche ici) que les différences entre individus serait l'une des rares barrières génératrice d'inégalités qu'il est légitime de garder car naturelle et intrinsèque a chaque individus. Histoire de bien recadrer le topic et d'être clair sur mes propos: mon sujet s’arrête à: proposer la suppression de l'Héritage qui n'est ni plus ni moins qu'une barrière structurelle génératrice d'inégalités entre les individus constituant une société. Ma piste réflexion est simple: cette barrière, tout à fait artificielle, de par sa nature inégalitaire certaine, devrait être repensé pour offrir un maximum de confort a l'ensemble de la population et non plus à (au mieux) avantager certains individus ou groupes d'individus ou (au pire) faire exploser des familles entière pour des querelles de droits d'héritages. Ma proposition de changement est la suivante: mise en place d'une structure de gestion indépendante, transparente, géré et constitué par les citoyens pour les citoyens permettant de distribuer convenablement et équitablement les biens et œuvres laissé par les membres de ladite société. Bien sur, cette structure ne peut qu'émerger qu'en modifiant profondément notre manière d’appréhender la collectivité et le bien commun dans sa globalité (mais ce n'est pas le sujet du topic, on en reparlera ailleurs si un autre topic s'ouvre) Il n'est bien sur aucunement question d'eugénisme ou encore de sentiment personnel de jalousie. Je veux pas faire simple. Faire simple est trop facile: suffit de laisser faire le monde, et de voir comment il tournera. Et vu comment il tourne actuellement, ca donne vraiment pas envie. Pour le reste: "tant mieux tant mieux..." ben mais et les autres? Tant pis? On les laisse tomber? C'est de leur fautes? Ils l'ont mérités? Et notre devise? "Liberté Égalité Fraternité"? Et au delà même de ça, en tant qu'être humain, serait il pas plus heureux de penser pour tous plutôt que chacun pour sois?
  7. Vous écoutez quoi comme zik là

    http://everynoise.com/engenremap.html Po mal pour découvrir de nouveaux courante musicaux.
  8. proposition de suppression de l'Héritage

    J'aimerai rester proche du sujet sous la forme de questions / réponses ou de mise a l'épreuve. En fait, je cherche les limites de cette proposition, découvrir dans quelles situation(s) le système viendrait a ne plus fonctionner correctement. Et, si cela vous intéresse, essayer de trouver des solutions/améliorations. L'idéologie politique n'est pas le sujet du topic. Mais oui, avec cette définition, ca s'en rapproche fortement.
  9. proposition de suppression de l'Héritage

    Ton observation est juste en partie: l'idéal serait bien sur de passer par un système décentralisé. Que proposerais tu donc pour palier a ce problème? Concernant la taille, je trouve cela moins vrai: tout objet ayant un certain degré de complexité, lors de la découverte / prise en mains de l'objet (véhicules , logiciels libre, structure d'entreprise, etc), parait complexe et obscure mais a force de recherche et de documentations, il est possible de comprendre aisément le rôle que chaque rouages, pièces.... ou bout de code A partir de la, son fonctionnement est clair et peut être réparé / améliorer au besoin. La vraie question ici est la mise a disposition de ses informations et comment l'intégrer dans un parcours individuel ou collectif afin d'éviter ce genre de situations ou la structure existe mais ou son rôle n'est plus bien connu et donc peut mener (au mieux) à être remit en question et (au pire) commencer à lui porter un sentiment de défiance (coucou notre gouvernement!)
  10. proposition de suppression de l'Héritage

    Woaw, que de questions tout d'un coup! C'est plutôt bon signe, ca veux dire que l'idée fait son chemin :) Je vais tenter d'y répondre mais comprenez bien que je n'ai pas toutes les réponses, ou qu'elles risquent d'être incomplète / inapplicable si d'autres aspects de la société n'aurons pas évolués en parallèle. Pour les questions: Encore une question de confiance! je citerais FDN, la quadrature du net, la chaine NoLife sans oublier.... Next INpact! Toutes ses structures sont a divers degrés transparente, la justesse des propos et l'envie de bien faire sont également présente. De plus, il est possible dans certaines de ses structures de s"y investir a titre personnel pour faire avances les choses dans le bon sens. Mais ils en existe certainement d'autres (le "court circuit" sur Tours, la plupart des FAB LAB dans le monde, les AMAP, les garages participatifs...) tout ce qui permet de reprendre le contrôle sur son quotidien en somme. Je pousserais même a y inclure tout ce qui est financement participatif malgré les différents déboires qu'ils ont pu connaitre (généralement il s'agit d'ordre financier, pas structurel) Je répondrais par plusieurs autres questions: - quel intérêt ya t'il a transmettre un immeuble dans un système ou l'argent a disparu? - quel serait l’intérêt d'un homme seul de posséder un bien qui permettrait de loger plusieurs familles? - quel est le besoin réel d'un homme (ou d'une famille) pour se loger? A t-on besoin d'un immeuble complet? - idem pour la terre: quel besoin un homme a t'il de posséder des terres? Il faut bien séparer le besoin réel pour assurer sa survie, le besoin nécessaire pour vivre convenablement dans de bonnes conditions et l'accumulation de biens divers a outrance afin de prospérer jusqu’à l'indécence. Il est normal de traduire ma proposition "un organe de gestion" par "un organe de contrôle". C'est l'époque qui veux ca. Mais il ne s'agit pas de contrôle mais véritablement de gestion. Gestion laissé libre par (mais toujours sous surveillance de) la population. En fait, le contrôle sera exercé par la population sur cette structure (exactement comme c'est le cas pour Next Inpact, FDN, Nolife, etc ou si la structure déplait, elle meurt) , les rôles seront donc inversé (comme il devrait également l'être sur notre gouvernement) La question surement la plus space que j'ai eu jusqu’à présent. mais soit, pourquoi pas. Par nature, l'être humain est fier d'exister. Donc par nature, l'être humain est fier de laisser une trace personnelle de sont existence, quelle qu'elle soit (progéniture, œuvres divers, etc) Donc par nature l'être humain ne tend pas vers la destruction de ses réalisations. Il est aussi très matérialiste, il a donc peu de chance de détruire ses biens juste "pour que d'autres ne puisse pas l'utiliser après moi" Et quand bien même cela arriverait, et bien qu'il en sois ainsi. La liberté de jouir en totalité de l'usage de ses biens de son vivant serait bien évidemment conservé. Question financière avant tout, n'ayant pas sa place sur ce topic (sauf si quelqu'un souhaite en ouvrir un sur le thème de l'argent) Voila! :)
  11. proposition de suppression de l'Héritage

    La mise en place d'une structure indépendante et transparente permettrait de justement faire jouer tout le monde mais d'autres pré requis seront bien sur obligatoires (quelques points présentés dans mon premier post) Concernant le point soulevé et dans ma vision de la chose: Un parent pourrait parfaitement donner de son vivant... selon la nature de l'objet! Si l'objet en question est retrouvable, remplaçable, abondant, réparable facilement alors le don serait possible car il ne génère pas d'inégalité: si d'autre souhaite l'obtenir, cela serait possible par d'autres biais. Par contre, si le bien est unique, possédant une valeur historique, difficilement réparable ou étant une œuvre culturelle, il doit être au besoin, protégé, mis en musée, et si possible copié et sauvegardé afin de mettre à la disposition du plus grand nombre ou bien de le faire survivre le plus longtemps possible au passage du temps. Je vais pas tarder a poster une image sympa pour illustrer mon propos. Mais l'idée est la. EDIT: Voici l'image en question (pardonnez la qualité, j'ai bricolé ça rapidement) Je me suis appuyé sur celle ci assez connu: https://qph.ec.quoracdn.net/main-qimg-bfeebd7cc3ba01562f739955ea4e460d-c
  12. proposition de suppression de l'Héritage

    Il faut le voir comme étant un éléments a changer dans un ensemble. Reprenons l'exemple d' @ecatomb Oui. expliqué un peu plus haut, l'argent devrait disparaitre. D'ailleurs @Bamaury j'attends toujours le topic sur la suppression de l'argent Oui et non. Pour l'exemple, l(es) enfant(s) ayant la malchance de perdre ses(son) parent(s) aura(aurons) tout de même reçus certains cadeaux inestimable: - la vie - selon l'age de(s) enfant(s), une certaines expérience avec ses parents (qui peut être réduit a rien du tout, j'en convient) Pour le reste, essayons de voir autrement: entre avoir un héritage ou ne pas en avoir, l'enfant choisirait d'avoir ses parents. Peut lui importe d'avoir un manoir ou être pété de thunes, ses parents sont irremplaçable quelque sois l'héritage possible (quitte a nous priver de l'existence même de Batman) Je l'attendais celle ci, et c'est d'ailleurs la première idée reçue que je pensais avoir. Quand bien même elle arrive un peu tard, elle reste pertinente (et fausse). Cela reviendrait a dire: "entre avoir le choix de: - gérer les biens et les sommes entre les individus composant la société sous forme d'héritage OU - en laisser la gestion notre gouvernement = autant que cela se fasse dans l'entre soi en générant des inégalité parce que j'ai pas confiance dans mon gouvernement." J'en retire plusieurs observations. Etre dans un système ou le peuple ne fait pas / plus confiance dans son gouvernement est très grave. Compréhensible au vue de ce qu'il se passe actuellement mais très grave. Cela montre que notre système à des failles et que nous les laissons courir. je vous laisse imaginer si cela devait continuer. Bien sur, des changement sont en cours mais rien d'assez profond pour remettre en jeu le sujet de ce topic. Pire encore, penser cela serait choisir entre le même système mais a une échelle différente: - a l'échelle d'un pays (partage injuste car géré par le gouvernement de manière totalement opaque qui viendrait a favoriser très probablement certaines personnalité uniquement) OU - a l’échelle d'une famille (partage plus ou moins juste entre les membres de cette famille mais injuste envers tout les autres individus composant la société) le système La royauté est bien présente dans les deux cas! Note que j'ai déjà répondu à la question de la gestion idéal du patrimoine dans un de mes précédents post. Parce qu'au final: il ne s'agit que de ça: de comment articuler la gestion de patrimoine de propriété de personne décédés pour éviter abus et inégalités. C'est pire que ca: http://www.humanite.fr/les-1-des-plus-riches-possedent-plus-que-99-de-la-population-mondiale-563209 Et contrairement a toi, je pense que la suppression de l'héritage et la mise en place d'un organisme des gestion collective transparente, indépendante, représenté et élu par le peuple pour la redistribution des œuvres, biens, immobiliers serait un très grand pas dans la bonne direction. Déjà, nous ne pourrions plus nous retrouver dans le cas du lien précédent avec ce type de structures.
  13. proposition de suppression de l'Héritage

    Expliqué en tout début de topic, je présente en premier lieu ce qui a le plus marqué les autres commentateurs de la news cad l'héritage. Sinon nous sommes bien d'accord que la suppression de l'argent annulerai en grande partie le problème de l'héritage... mais pas complètement non plus: il existe d'autres biens transmissible pouvant éventuellement résister a la suppression de l'argent (droit sur des œuvres culturelles, du foncier, etc) pouvant toujours poser problème. Ici nous rentrons dans un autre sujet tout aussi vaste: la gestion des œuvres collectives (qui mériterai sont propre topic également). Concernant héritage == royauté: N'oublions pas qu'au cours des siècles, l'héritage a toujours été un moyen de reproduction des élites. (Exemple : Les dynasties souveraines, la noblesse, aujourd'hui la grande bourgeoisie, etc.) il est toujours plus facile de devenir roi(reine) quand nous sommes né(e-s) dans une famille royale, bourgeois(e-s) dans une famille de bourgeois, etc. même si ce schémas n'est pas automatique, j'en convient.
×