Jump to content

Question S-ata


Recommended Posts

la version SATA fonctionne nativement, en pure "série", alors que la version UltraATA a un contrôleur gérant le protocole parallèle.

Quesce que cela signifie exactement!

Et sa veut dire quoi un port serial ata natif?

A quoi sers l'itf sur les disque? parsque faire bouger le bras de la tete de lecture tous les dix minute je voit pa a quoi sa ser a par generer du bruit!

Le NCQ sert a quoi ossi? esce que il et disponible sur le T7K250 160 Go d'Hitachi et sur le SpinPoint 160 Go SATA2??

Sinon j'ai aussi lu qu'il faut pour qu'il marche que notre carte mere gere le NCQ :byebye:

le SATA II supporte aussi le branchement à chaud? on peut brancher et debrancher un disque en plein windows???

Merci de vos reponse!

Link to comment
Share on other sites

le plus petit espace occupé par une donnée est le bit, pour traiter l'information (les données) soit elle est véhiculée sur plusieurs lignes parallèles et sera traité par lot de 16, 32 bits ou plus, ou comme dans le cas du S-ata (S pour série), les bits sont sur une seule ligne : c'est un traitement des données bit à bit.

Un port sata en natif, distingue un contrôleur Sata gérer par le chipset de la CM, et en particulier la puce du SouthBridge (elle porte le nom du chipset NforceX, ICHXR ou VTXXXX pour Nvidia, Intel et Via par exemple ou X représente la version) d'un contrôleur d'un fabricant tiers : Promise, Silicon Image.....

les autres caractéristiques du sata héritées des besoins en entreprise (exploitation professionelle) n'ont pas retenu mon intérêt et pour cause....

Link to comment
Share on other sites

le plus petit espace occupé par une donnée est le bit, pour traiter l'information (les données) soit elle est véhiculée sur plusieurs lignes parallèles et sera traité par lot de 16, 32 bits ou plus, ou comme dans le cas du S-ata (S pour série), les bits sont sur une seule ligne : c'est un traitement des données bit à bit.

Un port sata en natif, distingue un contrôleur Sata gérer par le chipset de la CM, et en particulier la puce du SouthBridge (elle porte le nom du chipset NforceX, ICHXR ou VTXXXX pour Nvidia, Intel et Via par exemple ou X représente la version) d'un contrôleur d'un fabricant tiers : Promise, Silicon Image.....

les autres caractéristiques du sata héritées des besoins en entreprise (exploitation professionelle) n'ont pas retenu mon intérêt et pour cause....

Oui mais si cela ce fait bit a bit c'est plus lent logiquement non?

Ok pour le natif c'est ce qui et d'integrer a la base pas comme une carte d'extension (controleur)

pour cause?? c'est pa interesent l'itf le NCQ ??

Link to comment
Share on other sites

En fait, au début du PC, et d'une façon générale, la gestion en série a été developpée (le port souris par exemple).

Puis un petit malin c'est dit: et si on balançait les info en paralèlle, on pourrait aller 8 fois plus vite (ou 16* ou 32* ...)... et de fait, le port paralèlle va plus vite que le port série.

Très logiquement la techno // a été utilisée pour les HD (IDE, ATA, Ultra ATA, 33 ,66, ,100, en veux-tu en voilà).

Sauf que pour faire du transport //, il faut pouvoir synchroniser les 8 (ou 16 ou 32) canaux, sans ça, les bits arrivent dans le désordre et informatiquement parlant, c'est un poil la merde. Si on augmente la vitesse, il faut également améliorer les algo de synchronisation, sans ça, on pert la synchro et bardaf c'est l'embardée. D'où une diffuculté relative à augmenter les perfs.

A coté de ça, de nouvelles technologies ont permis d'augmenter de façon assez incryoable la bande passante des connexions séries, qui présentent un avantage énorme: aucune synchronisation n'est nécéssaire, vu que tous les bits arrivent les uns après les autres. Trouver de nouveaux trucs pour aller plus vite, peut se faire sans soucier de cette synchronisation (vu qui en a pas). Bref, c'est bcp plus simple à mettre en place.

Peut-être que dans 10 ans on fera du "serial ata en //" :mad2:

En fait, on en fait déjà. Du RAID 0, ce n'est jamais que lire des info en // sur deux HD connectés en série re-:yes:

Le NCQ c'est autre chose qui n'a pas grand chose à voir avec le SATA. Le fait est que les drives SATA sont équipés, mais c'est parce qu'il ne sort quasiment que ça comme nouveaux HD (avec les SCSI). Il s'agit d'une techno qui permet d'optimiser la lecture des secteurs sur le disque afin d'effectuer le moins de rotations possibles pour y arriver. En gros, certains secteurs pourraient être lus dans le désordre (d'un point de vue "ordre des données") pour être en suite triés et fournis dans le bonne ordre. Ce désordre correspondant en fait à l'ordre dans lequel les secteurs sont rangés sur le HD pour limiter le nombre de rotations nécessaires pour les lire tous. Un schéma qui va bien : http://www.amdzone.com/pics/chipsets/nvidia/nforce4/NCQ.jpg

Link to comment
Share on other sites

Alexunder a écrit: Oui mais si cela ce fait bit a bit c'est plus lent logiquement non?

Selon quelle logique?

ce qui prend le plus de temps dans le traitement des données, c'est la gestion des erreurs générées pendant le traitement, qui ne comprend pas mieux un mot quand il est épelé, à un peu plus de 33.33 Mhz (fréquence du bus serie std 1/3 de la vitesse de l'horloge système 100 MHz) cela fera plus de 33 330 000 bits par seconde qui vont gentiment attendre dans la mémoire cache du disque avant d'être écrites sur le disque ou lues dans l'autre sens.

sur le réseau ADSL les données sont véhiculées sur une paire de fils.....et à 24 Mo/s le confort atteint est indiscutable.

parce que je ne risque pas, d'avoir à jongler avec mes disques durs pour répondre à l'attente de milliers d'utilisateurs, en général je suis seul au clavier, mais bon, il y a aussi des jours particuliers....

Link to comment
Share on other sites

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

×
×
  • Create New...