Jump to content

La pilule du lendemain dont on ne pouvait pas parler !


Naribou

Recommended Posts

J'ai récemment observé un comportement pour le moins étrange de l'application Yik Yak (http://www.yikyakapp.com/). Pour faire court, c'est une application de messagerie anonyme qui permet de partager des messages dans un rayon d'un kilomètre autour de soi. Très populaire sur les campus américains, la startup a levé un peu plus de 70 millions de dollars en 2014. Les contenus sont censés être filtrés par les utilisateurs qui peuvent voter pour ou contre les messages postés. Un message disparait si la différence entre ses votes négatifs et ses votes positifs est supérieure à 5.

Il y a deux jours, un de ces messages anonyme, posté dans le 12ème arrondissement, demandait en anglais "How much is the morning after pill here and what do I ask the phamacist for?". Certains utilisateurs français de l'application ont alors répondu avec des messages contentant le terme "pilule du lendemain", ainsi que le prix approximatif. Et tous les messages contenant les termes "pilule du lendemain" ont rapidement atteint le seuil critique des votes négatifs et ont tout simplement disparu. Les utilisateurs en sont alors venus à penser qu'il existait d'autres utilisateurs qui votaient contre la réponse. Des messages tels que "Why the down votes?", "Who is seriously downvoting the name of this pill?", "Why would anyone downvote the translation? Jesus" sont apparus. Et ces messages ont tous récolté des votes positifs, ils sont d'ailleurs encore visibles. Un autre message est alors apparu avec une faute d'orthographe dans la réponse : "pillule du lendemain". Cette fois le message n'a pas disparu...

Il faut savoir que Yik Yak est déjà connu pour avoir mis en place un système de votes négatifs automatiques pour les messages mentionnant ses concurrents (source : http://techcrunch.com/2015/02/17/yakgate/).Connaissant cela, j'ai testé aujourd'hui de poster les termes "pilule du lendemain" dans une zone qui n'est pas fréquentée par les utilisateurs de l'application (dernier message en date il y a 5 semaines). Tout de suite après l'envoi, avec un intervalle régulier d'environ une minute, le message a collecté des votes négatifs jusqu'à disparaitre. Le même test avec les messages "pilule" et "lendemain" n'a produit absolument aucun vote (ni positif, ni négatif, ce qui est normal car il n'y a pas d'utilisateur dans la zone), c'est donc uniquement la combinaison "pilule du lendemain" qui disparait. Ce test est d'ailleurs reproductible dans toute zone "vierge" d'utilisateurs.

Si ce filtrage est un choix délibéré de la part de la startup, je pense que c'est vraiment discutable pour une application qui vise les jeunes adultes et dont beaucoup de contenus populaires mentionnent des activités sexuelles.

Link to comment
Share on other sites

Merci pour le rétablissement du post :)

 

Pour dédramatiser un peu, j'ai depuis vérifié que les termes "morning after pill" et "plan B", qui sont les appelations communes de la pilule du lendemain aux US, ne sont pas filtrés par l'application. Ca éloigne donc l'hypothèse d'un filtrage "idéologique", mais il reste cependant très surprenant que ces termes se soient retrouvés dans leurs filtres.

Link to comment
Share on other sites

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

×
×
  • Create New...